Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Premier jour de l'été...

Ce jour ce sera l'été à 22h 50

la nuit la plus courte, le jour le plus long

ce devrait être un  jour

de douceur du temps

jour de rêve....de soleil rayonnant

Et bien non

cet été tout est perturbé 

Jupiter de l'Olympe

nous a lancé ses foudres : éclairs tonnerre

et trombes d'eau :

Il y a de beaux matins

Nous sommes passés en quelques jours

Des matins capricieux aux matins

encore plus vilains

Douceur du temps  humide et chaud

j’ouvrais mes volets

Douceur de l’ambiance parfumée de mes fleurs

Dos qui me rappellent que le printemps

passé et trépassé n'est pas arrivé

et l'été sur le calendrier s'ibstalle

avec de fortes averses

Ce matin au lever du jour

j’ai ouvert un œil

Et je suis allée ouvrir les volets de ma chambre 

pour savourer le bonheur

et partager celui des tourterelles

qui par leur cris m’ont éveillée

dans leurs roucoulades

sans doute pour me dire

que l'astre solaire de jour n'était pas présent

ce premier jour où l'été sera peut être lumineux

Les cigales n'ont toujours pas chanté

j'aime me reposer bercée par leur symphonie

Sur le magnolia aucune fleur n'est éclose

 Cependant  partout de beaux papillons

qui semblent papillonner autour de moi

joie de retrouver et de bénéficier de ce jour

encore montant du premier jour d'un temps d'été

bien perturbé : Des nuages et puis le soleil

plus tiède plus doux, plus chaud..

lumière et joie tel est le symbole du solstice

Premier jour de l'été...

Ô toi soleil mon amour,

depuis toujours

Tu m’enveloppe de ta caresse

de tiédeur,de douceur

de chaleur de tendresse

Tu es rayonnant en mon cœur

Tu es signe de retrouvailles, de la beauté du ciel

De celle de l’eau et de tout ce qui fait un bonheur simple

Celui qui se présente à nous et que nous apprécions

 

Joie d’être là avec toi, tu nous rassures

en revenant tous les jours ou chacun est différent

et pourtant semblable

Que ferais-je sans toi ? tu es un joyeux compagnon

Très discret et zélé, on joue tous les deux à cache-cache

Pour mieux se retrouver

Saint Jean approche apogée de la lumière montante

Tu vas devenir plus fort plus vaillant plus orgueilleux

Je te vois venir, sois chaleureux mais pas torride

Chauffe sans bruler Sois doux comme une caresse,  

Matin douceur de vivre, matin avec toi

Matin que j’aime ou je me rendors pour mieux rêver

rêver de toi de moi de nous ! rêves toujours emplis d'amour

celle de la nature, de ce qui m'entoure,de cet infini lien

qui ne se voit pas , lien de soie , de soi...

ce matin en ouvrant mes volets c’était joie assurée

les tourterelles s'appellent et sont à la fête

pour te sanctifier, toi le premier jour de l’été

 

Premier jour de l'été...

Tu te lèves tôt  tu te couches tard !

j’aime quand tes rayons sont obliques

midi c’est trop tôt

minuit c’est l’heure où tu es ailleurs !

et moi je suis là ! avec toi dans ma peau et mon coeur

sur ma peau, je suis trop restée avec toi,

tu étais mon amant il fut un temps

j'ai abusé de tes bontés, de ce hâle

celui qui me remplissait de bonheur ,

on est inconscient quand on a vingt ans

On s’exposait trop ! j'ai atteint mon capital soleil

Soleil que j’ai trop aimé , et que j’évite un peu

aux heures ou tu es à ton zénith ! Midi tout se calme

tout est symbole, tu diminues ensuite !

et je suis ta trace jusques au soir et au lendemain

soleil oui soleil je rêve souvent de toi

car tu illumines tout et tu mets du fard sur nos joues

et des  étoiles dans nos yeux

ce jour sous les roucoulades des tourterelles

J'ai caressé mes fleurs, du regard,

comme un maman qui prend soin d'elles

Elles étaient nymbées de rosée, et toutes gaillardes

les hortensias commencent à prendre des couleurs..

tout change d'un jour à l'autre, tout évolue

pout te chanter quand tu seras à l'apogée

mon très cher soleil du mois de Juin...

Premier jour de l'été...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Le solstice d'été : Janus

 Janus fait penser à Jean,

ou plutôt au double Jean

de la mythologie chrétienne :

Jean l'apôtre, dont la fête, dite

"saint Jean d'hiver ”

est célébrée le 27 décembre,

et Jean le Baptiste,

dont la fête plus célébrée,

la "saint Jean d'été”, a lieu

le 25 juin.. Voici le symbole de Janus

 Le 21 c’est l'été et le solstice

 Symbole de lumière et de liberté

Solstice d'été symbolisé par le Dieu Janus

qui a plusieurs faces

pour regarder le passé le présent et l'avenir

Les deux visages

Saturne offrit à Janus un don précieux :

celui de voir le passé comme l’avenir.

C’est pour cela qu’il est représenté avec deux têtes

regardant dans deux directions opposées

L’une de ces têtes était barbue et l’autre imberbe,

représentant la dualité Soleil-Lune.

il est le gardien des Portes Célestes

ses deux visages lui permettant de surveiller

l’ensemble de l’univers sans bouger

Le Solstice d'été et la Saint jean

où la lumière atteint son  apogée,

la nuit la plus courte

le soleil ira ensuite descendant jusqu’à l’autre solstice

celui d’hiver que l’on fête le 21/12

pour l’autre Saint Jean L’évangéliste

qui est caractérisé par la nuit la plus longue

Le 24 juin nous sommes à ce moment de l'année

où tout bascule, tout se renouvelle

La lumière aura fini de monter et sera à son apogée

nous serons ensuite en lumière descendante

Les jours seront plus courts de quelques secondes

Janus est le Dieu qui régit les portes solsticiales

Les solstices sont des fêtes païennes

la Saint Jean des fêtes chrétienne

Le solstice d'été : Janus

 

 Janus le Dieu à deux têtes considéré

dans l'ensemble de ses attributions est le gardien

des portes solsticiales

ces fêtes renvoient au symbolisme de Janus

-de “janua” qui signifie porte

- le dieu aux deux visages représenté à deux faces

l’une tournée vers le passé -le vieil homme -

et l'autre vers l'avenir -le jeune homme-

Alors qu'une troisième face - regarde vers le présent.

Janus regarde à la fois en direction de la phase ascendante

et de la phase descendante du soleil

Il est le détenteur de deux clés

qui sont ses principaux attributs 

:La clé d'or ouvre ou ferme la voie ascendante

vers la lumière spirituelle

la clé d'argent (ou le sceptre) ouvre ou ferme

la voie descendante vers l'obscurité

ou l'ignorance (spirituelle).

Les clés font de Janus le dieu de l'initiation aux “mystères”

Il donne accès aux “grands mystères”

qui mènent l'être de l'hu main l’état  spirituel

Le solstice d'été : Janus

 Janus présidait les corporations des métiers

du monde antique.

Les constructeurs transmettaient leur “Art "

uniquement aux disciples dignes de ce nom.

Les postulants devaient posséder l

es aptitudes pour le travail

mais aussi des qualités propres

afin d'être initiés aux “mystères”

De même que les constructeurs rassemblaient

des matériaux épars pour réaliser un édifice unique

les postulants devaient également rassembler

leurs qualités propres pour devenir un individu  

La tradition antique de l'initiation

s'est d'ailleurs transmise au monde chrétien

pour se poursuivre au Moyen Âge

au travers des corporations de constructeurs

et du Compagnonnage :

Artisans, verriers, tailleurs de pierre,

sculpteurs, peintres, charpentiers,

menuisiers, forgerons ...

qui eurent les Deux Saint-Jean pour patrons.

 

 Et pour nous dans la tradition

c’est la Fêtes du soleil et de la lumière

elles sont symbolisées de nos jours

par les feux nocturnes de la saint Jean d'été

la Lumière supra-individuelle

 Jean l’Évangéliste, lui, est l’homme de l’annonce de la

résurrection de l’homme nouveau qui renaîtra

du vieil homme

Le texte de l’évangile qui porte son nom

est un message fort qui porte l’espoir

de laisser à chacun créer sa propre éternité.

L’essentiel du message nous suggère

qu’une petite flamme puisse

s’allumer un jour chez chacun d’entre-nous

et nous rendre vivants

Les deux symboles du feu terrestre et céleste

se retrouvent dans les coutumes des deux Saint-Jean.

Celle d'été est une fête populaire

se déroulant à l'extérieur

et célébrée dans la liesse Comme en Catalogne

où cette coutume est vivace

D'ailleurs je vous en entretiendrai

de ces belles traditions de la saint Jean d'été 

Le solstice d'été : Janus

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
La tourterelle : Noble messagère

Voilà que ce matin

j'ai pris mon petit déjeuner

sur la terrasse : Tout était serein

les tourterellespoussaient

des petits gloussements comme

des poules qui couvent

tous les jours elles viennent dans

mon jardin m'apporter de la joie

les tourterelles se sont invitées

une est venue se poser ,

et comme les oiseaux

a fait un demi tour de la piscine

et puis s'est envolée

sur un de mes grands

pins où elle doit avoir sa couvée

aussitôt à tire d'aile une pie l'a suivie

pour voir si elle pouvait dérober un œuf

mais le mâle veille aussi : C'est un ballet sans fin

la vie pour eux c'est aussi la jungle

il faut se défendre et résister !

Ce sont pour moi de jolis moments où je regarde cela

il se passe tous les matins quelque chose

de nouveau

il suffit de se pauser et regarder les manèges

c'est la roue de la vie qui tourne pour tous....

Tourterelle sur un mimosa ..précieuse photo ..

Tourterelle sur un mimosa ..précieuse photo ..

La tourterelle jolie messagère

qui se pose dans

mon jardin est un oiseau au plumage gris-sable

les ailes, le dos et la queue sont d'un gris clair

chamoisé sa poitrine et son abdomen sont en

dégradé chamois rosé clair.

Sa tête est gris pâle tandis que la nuque et son cou

sont rosés on remarque un demi-collier bordé de

blanc. Son chant se limite à trois notes

roucoulades pour la parade répétées rapidement

en continu qui forme une sorte de

« krou-koou-kou ».

Lors de son envol ou lorsqu'elle se pose au sol, elle

pousse un cri rapide ressemblant à un

« krwouur ».

Son vol est très actif en période nuptiale

On peut remarquer que durant la parade

le mâle séduit la femelle en s'élevant dans les airs

pour battre bruyamment des ailes

et redescend vers elle ( Elle) en gardant les

grandes ailes et la queue entièrement déployées,

alors qu'en temps normal, elles sont fermées.

Quand les deux tourtereaux sont au sol

ils font des sauts d'un mètre dans les airs

en claquant leurs ailes tout en criant.

Puis le couple se poursuit en vol

et se perche pour témoigner son amour :

ils se donnent des petits « baisers » dans le cou,

la nuque et sur la tête

C'est charmant !

cette façon de faire la cour

Petis baisers !!!

Petis baisers !!!

Son mode de vie

 

On peut remarquer que les tourterelles turques

vivent souvent en couple.

On les voit fréquemment se déplacer par deux,

mais elles peuvent aussi bouger en groupe,

notamment pour se nourrir.

C'est un oiseau granivore

qui consomme toutes sortes de graines,

principalement des graines des champs à l'état

sauvage. Il leur arrive aussi de picorer des baies et

des fruits et de capturer quelques insectes.

Elles mangent ce qu'elles trouvent mais on peut

leur proposer des graines dans une mangeoire

qu'elles consommeront volontiers

surtout en période hivernale

Les tourterelles sont devenues sédentaires

et ne migrent plus :

Ce sont nos oiseaux fidèles

La tourterelle : Noble messagère

Sa reproduction

 

Les couvaisons se situent entre mars et septembre

au rythme de 3 à 6 pontes par an, suivant les

territoires Le nid est composé de brindilles,

d'aiguilles de pin et d'herbes,

il est situé dans un arbre ou arbuste,

rarement dans un bâtiment.

La tourterelle y pond deux œufs blancs

qui sont couvés par les deux parents

durant une quinzaine de jours.

Les petits sont nourris avec du

« lait de pigeon » qui est un liquide produit dans le

jabot des parents tourterelles.

Ils quittent le nid entre le 18e et le 19e jour.

Les oisillons s'appellent tourtereaux.

nous appelons ainsi les amoureux

les tourterelles nous ouvrent le chemin

de l'amour pour toujours

petits baisers caresses

et toujours tendresse

Dans mon jardin sur le grand pin

vous vous pausez pour vos ébats amoureux

joie et bonheur que vous me communiquez

 

La tourterelle : Noble messagère

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Le petit Prince....Morceaux choisis

 

 Quelques morceaux choisis

sur le Petit Prince

Le narrateur est un aviateur qui,

à la suite d'une panne de moteur,

a dû se poser en catastrophe

dans le désert du Sahara

et tente seul de réparer son avion

(Antoine de Saint-Exupéry

se met en scène dans son vre).

Le lendemain de son atterrissage forcé,

il est réveillé par une petite voix

qui lui demande :

« S'il vous plaît… dessine-moi un mouton ! »

Très surpris par cette apparition

miraculeuse et incongrue,

l'aviateur obéit,

mais aucun de ses moutons

ne convient au petit prince.

Excédé, le narrateur dessine

la caisse du mouton :

« Ça, c'est la caisse :

Le mouton que tu veux est dedans ».

Le petit prince s'en montre

cette fois-ci satisfait

et remarque que le mouton « s'est endormi ».

Peu de temps après,

le petit prince demande à l'aviateur

si un mouton mange des fleurs,

lequel répond

« oui, même les fleurs

qui ont des épines ». ?

Devant le chagrin du garçonnet

qui s'inquiète pour sa fleur,

l'aviateur finit par promettre

de dessiner une muselière

pour empêcher le mouton

de manger la fleur.

Jour après jour, le petit prince raconte

son histoire au narrateur.I

l vit sur une autre planète,

appelée par les grandes personnes

« l'astéroïde B612 »

à peine plus grande qu'une maison 

Sa planète avait été découverte,

en 1909,par un astronome turc

que personne n'avait pris au sérieux

à cause de ses vêtements traditionnels.

Refaisant sa conférence, en 1920,

en costume et cravate après

une réforme dans son pays,

il avait cette fois-ci été longuement applaudi.

Le petit Prince....Morceaux choisis

Les activités du petit prince

consistent essentiellement

à ramoner les volcans

et à arracher les baobabs

pour qu'ils n'envahissent pas

sa planète

Une aquarelle montre une planète

rendue inutilisable

par trois baobabs qu'on a trop attendu

pour arracher.

L'auteur indique que si ce dessin

est effrayant,c'est qu'il était « animé

par le sentiment de l'urgence »

en le dessinant.

Après ces activités,

le petit prince va contempler

un coucher de soleil ;

son astéroïde est si petit

qu'il lui suffit de déplacer

sa chaise de quelques mètres

pour cela :Une fois,

il a vu le Soleil se coucher

quarante-quatre fois à la suite.

Il n'hésite d'ailleurs pas à préciser

au narrateur que

«quand on est tellement triste,

on aime les couchers de soleil ».

 

Ayant assisté à la naissance

d'une rose superbe

— orgueilleuse, coquette et exigeante —,

le petit prince découvre

que l'amour… peut avoir des épines.

Il décide alors

de quitter sa planète

et d'aller explorer

les étoiles, en quête d'amis.

Il dira au narrateur

qu'il n'aurait jamais dû quitter

sa planète,

car « il ne faut jamais écouter

les fleurs » Il a ainsi rencontré,

murés dans leur solitude,

une galerie de personnages :

Le monarque d'un empire

factice (qui ne voit en lui qu'un sujet)

le vaniteux (qui le voit comme

un admirateur)

, le buveur qui boit pour oublier

qu'il boit,le businessman

propriétaire d'étoiles,

L'allumeur de réverbères 

qui obéit à une consigne

sans se poser de questions (

le seul dont le Petit Prince

a su se faire un ami,

étant tout de même obligé

de le quitter

étant donné la petite taille

de sa planète sur laquelle

il n'y a pas de place pour deux)

et le géographe écrivant d'énormes

livres,lesquels, au chagrin

du petit prince,

ne recensent pas les choses

importantes de la vie,

mais uniquement les pérennes...

 

Le petit Prince....Morceaux choisis

Le petit prince sur Terre

Toujours en quête d'amis,

le petit prince arrive sur Terre,

et c'est encore la solitude

et l'absurdité de l'existence

qu'il va découvrir :

Sa rencontre avec le serpent

qui ne parle que par énigmes

(il « les résout toutes »)

, celle d'une fleur

« à trois pétales »,

l'écho des montagnes !!!

Enfin, il arrive

dans un jardin de roses.

Il se rend alors compte

que sa fleur n'était pas unique

au monde et devient

bien malheureux. C'est alors

qu'il rencontre le renard

ce dernier lui explique

ce que signifie le terme

« apprivoiser » et que c'est

un terme bien trop oublié

par les hommes.

C'est grâce à l'enseignement

du renard que le petit prince

découvre la profondeur de l'amitié :

  • « On ne voit
  • bien qu'avec le cœur.
  • L'essentiel est invisible
  • pour les yeux. »
  • « Tu deviens responsable
  • pour toujours de ce
  • que tu as apprivoisé. »
  • « C'est le temps que tu as perdu
  • pour ta rose
  • qui fait ta rose si importante. »
  • « Droit devant soi
  • on ne peut pas aller bien loin. »

Plus tard, le petit prince r

encontre successivement

un aiguilleur et un marchand

avant de rencontrer l'aviateur

— avec lequel il restera huit jours.

Guidé par la fragilité

et la candeur du petit prince,

celui-ci finit par découvrir

un puits dans le désert 

: « Ce qui embellit le désert,

dit le Petit Prince,

c'est qu'il cache un puits

quelque part. 

Peu après, le petit prince

explique au narrateur

qu'il est arrivé sur Terre

depuis près d'un an :

il doit rentrer sur sa planète

pour s'occuper de sa fleur

dont il se sent désormais

« responsable ».

Il ne peut en revanche

emporter son corps trop lourd

et alors le serpent

qui parle toujours par énigmes

acceptede le « libérer »

en le mordant.

Le petit Prince....Morceaux choisis

En compagnie de l'aviateur,

le petit prince revient

sur le lieu exact où il était arrivé :

« Il tomba doucement

comme tombe un arbre.

Ça ne fit même pas de bruit

à cause du sable. »

Le lendemain,

l'aviateur ne retrouve pas

le corps du petit prince

et en conclut qu'il est bien

rentré sur sa planète.

Ayant fini ses réparations,

il rentre chez lui.

C'est alors qu'il se rend compte

qu'il n'a pas dessiné

de courroie pour attacher

la muselière

qu'il a promise au petit prince.

Le mouton a-t-il mangé la fleur

 Le petit prince est très content

d'avoir une si jolie fleur

 

sur sa petite planète.

Mais la fleur est exigeante,

elle est unique et très belle,

elle en profite pour faire

faire au petit prince

ce qu'elle veut

Et elle lui parle parfois a

vec rudesse...La leçon de vie:

Le Petit Prince représente

la spontanéité des sentiments.

Contrairement aux humains

de la planète Terre

qui réfléchiraient avec leur cerveau

et ne verraient en sa rose

qu'une simple fleur,

lui, réfléchit instinctivement,

avec son cœur

Sa rose est la plus belle 

: celle qu'il a apprivoisée

et sur laquelle il doit veiller

Le Petit Prince aime une rose

de sa planète

qui ressemble à toutes les roses

qu'il observe sur Terre

Pour autant, sa rose est unique,

parce qu'il l'a choisie

Elle est "unique au monde",

lui dit le renard, parce qu'il a pris

du temps pour elle

, qu'il a décidé qu'il en était ainsi

j'ai repris ce texte car ce jour

j'ai été unie à mon prince et j’étais

( sa rose )

Il m'appelait - ma rose- et en souvenir

tous les ans dans mon jardin

des roses éclosent par surprise..C'est un beau message...

Le petit Prince....Morceaux choisis

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie
Qui veut aller trop haut ?...et le fil d'Ariane

Le mythe d'Icare

il m'a toujours passionnée

Voler plus haut ! pour la liberté

pour s'évader de ce monde et retrouver

un élan de spiritualité

L'homme a toujours voulu aller plus haut et plus loin

ce rêve est décrit dans ce texte

c'est celui de Dédale et Icare son fils

c'est aussi la description du labyrinthe

on s'y perd pour mieux se retrouver ( en soi )

c'est aussi l'escargot et le fil d'Ariane

tout en un , et toujours épris de liberté

l'homme a trouvé, il vole s'envole à trouvé des ailes

L'homme a aimé voyager et trouvé les moyens

survomer des mers des océans des montagne

à parcouru de longues distances

pour rencontrer d'autres hommes

pas toujours dans un esprit de fraternité

Avec des ailes on peut voler s'élever plus haut

et voir plus bas le monde  ...

Ce monde en évolution , qui nous dépasse

ou nous essayons de trouver des solutions

pour cela il faut de la sagesse ..Méditons

plus tard ce sera le labyrinthe que j'étudierai

Toujours passionnant de se perdre

pour mieux se retrouver

 

Qui veut aller trop haut ?...et le fil d'Ariane

Le mythe de Dédale et Icare

qui est raconté dans les Métamorphoses d’Ovide

relate comment l’ingénieux Dédale

a tenté de fuir le Labyrinthe

en fabricant des ailes pour lui-même et son fils.

Mais l’imprudent Icare

s’approcha trop près du soleil et tombe dans la mer.

 

Dans la mythologie grecque,

Dédale est présenté comme

un inventeur et un Architecte

il est reconnu comme le plus éminent mortel

parmi les artisans et les inventeurs.
 

Icare est le fils de Dédale

et d'une esclave crétoise, Naupacté.

Membre de la famille royale d'Athènes

Dédale fut obligé de quitter la cité

après avoir tué son cousin Perdix.

Il trouva refuge en Crète

et se mit au service du roi Minos et de sa famille.

 

Dédale montra à Ariane comment sortir du labyrinthe 

et celle-ci aida Thésée avant de fuir avec lui.

Furieux, Minos emprisonna Dédale et son fils Icare

dans le Labyrinthe : C’est là que commence le mythe

de Dédale et Icare.

Qui veut aller trop haut ?...et le fil d'Ariane

 

Le mythe de Dédale et Icare

raconte que Dédale eut l’idée de s’enfuir par la voie des airs

car il ne pouvait retrouver son chemin dans le Labyrinthe.

Il récupéra des plumes d’oiseaux et fabriqua deux paires d'ailes,

qu'il fixa avec de la cire à ses épaules et à celles de son fils.

Avant de prendre leur envol, Dédale recommanda à Icare

de ne pas s'élever trop haut

la cire pouvait fondre à la chaleur du  soleil.

mais l’imprudent Icare oublia la mise en garde de son père

et monta de plus en plus haut.

Ses ailes se détachèrent et il tomba dans la mer

qui porte désormais son nom : la mer icarienne.
 

Dédale poursuivit sa route

sans accident et atterrit en Sicile

où il fut accueilli par le roi Cocalos.


Signification symbolique

symbolise le désir de l'homme minotaure

d'aller toujours plus loin,

au risque de devoir finalement

reconnaître sa condition de simple être humain.

La chute d'Icare peut ainsi être interprétée

comme une mise en garde rappelant le châtiment

qui menace les hommes

qui font preuve de démesure et de témérité.

 

Rendu furieux par cette fuite,

Minos décida de retrouver Dédale.

Pour y parvenir, il employa la ruse.

Il fit proclamer partout

qu'il accorderait une grande récompense

à quiconque réussirait à passer un fil

dans les volutes d'une coquille

aux spirales particulièrement enchevêtrées.

Dédale déclara au Roi de Sicile

qu'il se faisait fort d'y parvenir.

Il perça d'un petit trou l'extrémité de la coquille,

fixa un fil à la patte d'une fourmi,

introduisit la fourmi dans l'orifice, qu'il boucha.

Quand la fourmi sortit enfin par l'autre extrémité

de la coquille, le fil l'avait suivie

dans tous ses tours et détours. 

 

«Seul Dédale pouvait imaginer pareil stratagème»,

On a toujours besoin d'un plus petit que soi !! 

Qui veut aller trop haut ?...et le fil d'Ariane

L'ORIGINE

« Le fil d'Ariane » est un guide qui

permet de trouver la sortie

et, plus métaphoriquement,

un lien avec la liberté.

Cette expression trouve son origine dans

la mythologie grecque,

à la cour du père d'Ariane,

le roi de Crète Minos,

qui a enfermé le terrible Minotaure

dans le Labyrinthe

construit par le célèbre Dédale.

Après que les Athéniens ont commis

l'outrage d'emmener son fils

dans une expédition mortelle,

Minos se venge en imposant à la cité

de lui livrer tous les ans quatorze

enfants destinés à être jetés en pâture

au Minotaure anthropophage.

Ulcéré par cette expiation cruelle, le

héros Thésée embarque avec les jeunes

victimes afin de tuer le monstre.

À son arrivée, Ariane tombe éperdument

amoureuse du bel Athénien et se résout

à l'aider.

Elle supplie Dédale, qui lui révèle le

secret de son piège de pierre :

pour en sortir, Thésée doit absolument

emprunter le même itinéraire à l'aller et

au retour ....

Qui veut voler plus haut se brule les ailes

c'est toujours d'actualité

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Ajouter de la vie aux années ...

 

 Cette œuvre gigantesque que  j'ai mis

représente la tentation de saint Antoine

elle était exposée à Québec quand j'y suis allée

Saint Antoine avait un problème avec le péché charnel

 Dali met un buste sculpté de femme

sur un éléphant aux pattes de mouche

donc un animal instable et le Saint est représenté

gisant sur le sable dans un signe de refus

un crusifix dressé en signe de refus à la tentation

mais le buste va tomber ; tel est ce symbole

cette œuvre était devant le château de Frontenac

sur un espace dominant le fleuve St Laurent

 

Il y a quelques années j'étais au Canada à Québec

pour le remise des diplômes dans une université

c'était comme chez nous avant 1968 :

Tout était bien organisé

les familles remerciées  pour leur choix

c'était émouvant et très beau

de voir défiler ces jeunes-

gens venus d'horizons divers

et tous réunis par cette motivation ( les études)

Je suis restée quelques jours

j'ai rencontré Lucette une amie de Facebook

Les personnes sont très chaleureuses

cela change de chez nous ,

on peut tout laisser sans fermer à clé

on ne vole rien , et c'est merveilleux

à notre époque

J'ai rencontré des commerçants venus de France

et même de mon pays catalan

il n'y avait aucun dépaysement

Sur une place plongeant sur le saint Laurent

il y avait  cet éléphant  gigantesque

-éléphant spatial- oeuvre de S Dali

qui porte une obélisque sur de frêles pattes

 Cette exposition était itinérante

Ajouter de la vie aux années ...

 

C'est un bon principe énoncé  :

les voyages forment la jeunesse

et apportent du bonheur aux moins jeunes

car la jeunesse est dans le cœur et dans la tête

C'est la façon de se comporter devant les événements

Mon époux gérontologue avait coutume de dire

qu'il avait rencontré des centenaires jeunes

et des jeunes déjà vieux avant d'avoir vécu

Avancer en âge en santé est aussi un concept

on avance en âge, avec un vieillissement différent

c'est suivant les personnes,

quand il n'y a pas de maladies associées,

c'est une étape de la vie

L'expérience comme l'a dit Confucius ;

 

"C'est une lanterne que chacun porte

accrochée derrière son dos et qui hélas

n'éclaire que le chemin déjà parcouru "

 

Chaque expérience est propre à une personne

et ne peut être transposée chacun a un vécu diffèrent,

des sentiments plus ou moins forts

une capacité de vivre, de donner, de recevoir

et d'échanger, et de l'échange nait la réciprocité

ou la complicité !!!! une admiration sans doute

une qualité de vie, vivre en harmonie

tous âges confondus,

pour que chacun puisse apporter à l'autre

ou aux autreset la aussi point d'homogénéité ;

des comportements très différents .... C'est la vie

il est bon d'y ajouter des en-vies ...et du plaisir

du rose pour ne pas être morose..

de la joie des rires, parfois des pleurs

et toujours des fleurs

Ajouter de la vie aux années ...
 
Petit courriel très agréable
et plein de bons sentiments
ou chaque mot compte
 
" Je suis bien triste que tu rentres en France aujourd'hui.
J'ai adoré te voir ici à Québec.
J'ai découvert une facette de Mamie
que je connaissais pas encore.
Une Mamie, curieuse, vadrouilleuse, gourmande
et surtout qui profite pleinement de la vie. 
Cela fait du bien de voir
une telle force et une telle vigueur,
c'est très inspirant.
Toi qui a passé tant de temps à t'occuper des aînés
et te voila à plus de 6000 km dans dans un pub canadien
en train de savourer des bières avec tes petits enfants.
 
J'en ai parlé à tout mes amis, ils n'en revenaient pas.
Tu es la preuve que l'âge n'est pas une limite
pour celles et ceux qui ont su garder
un esprit plein de vitalité et un cœur aimant
Mamie, en peu de mots,
tu viens de montrer à tes petits enfants,
qu'on peut être plus fort que l"avancée en âge
( comme le disait Papy ce qui était son concept )
On peut être fier de toi, et nous le sommes
ceci est pour nous un bon exemple
et génétiquement un grand espoir
Au moment ou on parle presque d'immortalité
Toi tu sais ajouter de la vitalité aux années "
 
Merci mon petit-fils pour ce beau message
Les voyages à tout âge s
ont une occasion de se cultiver
 
Ajouter de la vie aux années ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #souvenirs
Un coeur de fleurs....

Un coeur de fleurs....

 

C'est demain l'anniversaire

de mon pèreNé le 14 juin 1911

Mon père est parti a l'aube de ce siècle

le 5 janvier 2000

Bon anniversaire au ciel

tu as été un homme remarquable

dans tous les sens du terme

dans ta vie de travail que tu aimais tant

c'est pour cela que l'hôpital  Saint Jean

était ma deuxième maison

on savait toujours où te trouver

 

Tu as été veuf très jeune,

pour nous tu n'as pas refait ta vie,

tu avais pourtant de l'amour en partage

Que de monde à tes funérailles

on nous disait  tant de bien de toi

nous avons appris ce jour combien

tu étais dévoué et aimé en retour

Notre père, tu nous protégé

ma sœur qui en a tant besoin,

Elle est venue te rejoindre cette année

veille sur tous tes petits-enfants

qui étaient ton orgueil

Parrain ils t'appelaient

comme on le fait en pays catalan

Parrain ,car tu étais le parrain de l'ainé des garçons

et ce jour tu serais fier, de tes arrières petits-enfants

Tu ne les à pas tous connus !

les aînés gardent dans leur cœur

tout cet amour que tu répandais sans le montrer

car en ce temps on était très pudique

dans les sentiments  mais

tes yeux parlaient pour toi

 

.

.

A ton départ nous avons appris

bien des actes nobles de toi !

que par pudeur tu gardais au fond de ton cœur

Notre mère était partie quand j'avais 12 ans

ce fut pour toi un grand traumatisme

tu aurais pu la recevoir en salle d’opération

où chaque jour tu exerçais ta mission de soignant

je t'ai vu pleurer pour la première fois

ma douleur en a été plus mordante

Toi l'homme courageux qui fut résistant

et tu allais la nuit sur ton vélo

de Perpignan à Rigarda et même Valmania

pour porter des nouvelles

à ceux qui se cachaient dans cette mine

Tout cela je l'ai appris à tes funérailles

et au repas qui suit où la grande famille est réunie

quel homme ! la vie ne t'avait pas épargné

a 16 ans tu t'engageais dans la marine

et plus tard sur un navire Hôpital port d'attache Toulon

c'est là que tu as appris ton métier et passé des diplômes

que je détiens précieusement

Tu savais tout faire, toujours très soigné

 Ô combien de personnes tu as aidées

a cette époque ou il n'y avait pas d'infirmiers libèraux

au sortir de l'hôpital tu assurais des soins gracieusement

c'était pour toi un devoir et en même temps besoin d'aider

Une pensée une prière pour toi mon père bien aimé

 

L'annonce faite à Marie !!!!

L'annonce faite à Marie !!!!

Je te ressemble tellement

que parfois je suis surprise

de telle mimique que tu avais

et qu'en moi j'ai retrouvée

je t'ai assisté jusqu'au dernier souffle de vie

et je t'ai vu partir , dans le pays des anges

de ceux qui durant leur vie ont tant donné

sans le montrer la pudeur était trop forte

il n'y a que sur tes vieux jours

que tu as laissé passer ces manifestations d'amour

je te revois mon papa, quand je venais pour toi

ton sourire en disait long et ton amour

se voyait enfin sur ton visage 

 

Tu étais devenu mon enfant 

Dans mes rêves; vous étiez tous un seul

et puis tu es parti tout doucement

Et ta compagne, elle, c'est cinq jours après toi

qu'elle a tiré sa révérence est venue te rejoindre

Bonne fête une pensée et des prières pour mon père

Ta compagne Paulette serait si fière de voir

son arrière petit-fils, que vous gardiez à la maison

quand il était  enfant - lui et son frère -

il est connu dans le monde entier pour ses exploits

Martin Fourcade ! toujours simple et gentil

une vie passe,une autre suit et c'est la chaine de la vie

le souvenir reste et les gènes se perpétuent

 

Rose-Marie comme tu m'appelais coeur de roses pour toi...

Rose-Marie comme tu m'appelais coeur de roses pour toi...

Depuis je suis devenue arrière grand-mère

les petits sont des hommes, avec de belles professions

Tu serais encore plus fier ! je le suis pour toi

Tu avais appris ton métier et passé le diplôme

d'infirmier sur le navire hôpital

pour illustrer le texte

j'ai trouvé cette photo  où tu tiens une

de tes arrière petite-fille

Elle est interne des hôpitaux : médecin

tu serais fier de tous et de l'arrière

petit fils de Paulette - martin Fourcade

mondialement connu pour ses explois

Bon anniversaire mon adorable père

on parle souvent de toi

pour entretenir la flamme

 

Hommage à mon père

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
 Symbolisme du soleil éclat et puissance

Merci à toi soleil

 

je décrète ce jour  : 

la journée du soleil

c'est bien trouvé  :

Alors s'ils vous plait rayonnez

 

 

Les Saints de Glace sont terminés 

c'est ce jour le 12 juin

Médard et Barnabé ont fait de même

le temps passe, et toi tu nous manque

Ô toi soleil si capricieux en ce moment

tu es venu quand ce n'était pas la saison

et quand nous t'attendons

tu t'en vas ailleurs 

et tu nous laisses orphelins

de tes rayons qui nous éclairent 

nous mettent en joie

 

Quand donc soleil

reviendras-tu ?  nous t'implorons ,

nous avons besoin de toi

te louangeons : tu es notre plus bel atout

notre plus bel astre

celui de la lumière qui donne vie à tout 

et te voici parmi nous

pour nous apporter joie de vivre

et mettre sur tous tes lumineux rayons

astre magique tu rends une beauté

à toute chose : Tout est amour

sans toi,il n'y aurait plus de vie

Merci de venir et de rester

tout est lumière et ainsi éclosent mes roses

et toutes les fleurs qui m'entourent

Par toi mûrissent les fruits; tout est vie, en-vie

et notre moral est au beau fixe

reviens nous, et sois un fidèle amant

 

 Symbolisme du soleil éclat et puissance

 

 Symbolisme du soleil

 

 

Chez les peuples primitifs,

le soleil est de sexe masculin,

il est le symbole du pouvoir créateur

de la vie, de la force, de la puissance.

 

Sa lumière est associée à son intelligence

et à la connaissance positif et dynamique,

il est associé à des traits de caractère

comme la " noblesse,

la puissance, l'ambition, l'autorité, la générosité,

l'enthousiasme  qui peut aller jusqu'à orgueil.

 

Physiquement il est associé à des organes

comme le cœur le système circulatoire

le système nerveux, et le sens de la vue.

 

 Symbolisme du soleil éclat et puissance

Les  végétaux qui symbolisent le soleil sont :

 

L'oranger, le citronnier le palmier le grenadier

ils sont tous présents dans mon jardin....? 

les fleurs comme la pivoine le tournesol

les géraniums les épices fortes

 

Les animaux apparentés au symbolisme solaire

sont " nobles et dominants" comme 

l'aigle ou le Lion

 

Dans une famille,

Le soleil représente le chef de famille.

Socialement il évoque la célébrité,

les fastes, les cérémonies,

une personne importante et puissante..

qu'il peut représenter symboliquement

...

 Symbolisme du soleil éclat et puissance

Sans toi, rien n'est pareil,

C’est le réveil  de nos sens,

c'est comme une poussée de sève

qui est aussi en nous,

nos sens y participent tous

car la nature :  naît meurt et revient

pour nous réjouir le cœur  

Quand tu déclines bel astre

C’est à toi, que je dois ces senteurs 

le jasmin la rose, la clématite 

le seringa et la fleur d'oranger

et la fleur du magnolia

en retard mais qui n'est pas encore éclose

 Quand elle est  en bouton

elle est comme une tulipe et puis apothéose

celle qui est si précieuse,

si rare éphémère et douce

qu'on dirait une fleur de soie

elle ne dure qu’un jour seulement

Et le lendemain s’ouvre, s'en va

Oui soleil, tu es mon astre vital

Sans toi nous serions dans la pénombre

Tu es la vie,symbiose osmose

l'églantier et le rosier sont unis

par ta chaleur qui fait éclore les bourgeon

de la rose primitive, et celle qui est beauté

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Sur le mythe de Narcisse

Sur le mythe de Narcisse

 

Les Narcisses commencent a fleurir

de leur belle couleur jaune d'or ,

c'est la fleur qui a été choisie

pour fêter les grand-mères :

Pour vous la légende

ou le mythe de ce Dieu

qui mourut pétrifié en

regardant son image et reste d

ans une éternelle

jeunesse *************************

 

En ces temps-là vivait

dans une nature heureuse

un jeune homme d'une rare beauté.

Né d'une nymphe et d'un fleuve,

Narcisse ne connaissait pourtant

pas l'amour.

Nombreux furent les jeunes filles et les jeunes

gens qui le désirèrent

mais lui, drapé dans une innocente splendeur, les

dédaigna. probablement ne les vit-il même pas…

Narcisse et la nymphe Écho.

 
Sur le mythe de Narcisse

Narcisse était le plus beau garçon de toute la

Grèce même bébé il attisait les braises de la

passion Avant son seizième anniversaire

il était déjà l’objet de fantasme féminin

Ni les filles ni les garçons ne l’intéressaient.

 

Écho était une nymphe de la montagne

Elle surprit Narcisse un matin

le jeune homme luttait avec un cerf

qu’il venait de prendre dans son filet,

Elle ne put que regarder sans parler

Et regarder fut ce qu’elle fit.

Même parmi les dieux immortels

elle n’avait jamais vu son pareil.

Un désir brûlant courut dans ses veines.

Comme elle désirait séduire le beau jeune homme

avec des mots, mais elle ne pouvait pas bouger

ses lèvres en vain.

Narcisse sentit ses yeux sur lui.

Qui est là ? » appela-t-il.-Là répondit Écho,

qui pouvait seulement répéter ce qui lui était dit.

-Laissez-moi vous voir » dit le garçon.

-Vous voir, » dit Écho.momentanément intrigué,

Narcisse cria alors, Comment vous appelez-vous ?

Vous appelez, » répondit la nymphe.

Et, incapable de contenir son ardeur,

elle s’échappa de sa cachette et se jeta,

chaude et haletante, sur le bel adolescent.

Commençant à être habitué à un tel

comportement Narcisse se libéra rapidement de

son étreinte et s’enfuit en toute hâte au plus

profond de la forêt laissant ses filets derrière lui.

Narcisse tomba à genoux, épuisé de chasser et

d’être chassé.

Devant lui se trouvait une pièce d’eau

claire et profonde dont la surface vitreuse

capturait la lumière qui traversait les arbres au-

dessus pour devenir un miroir parfait.

Narcisse avait vu son ombre plusieurs fois

mais jamais son reflet. Ainsi, quand il se pencha

appuyé sur ses mains et ses genoux et regarda

dans la mare, il fut surpris par l’image de beauté

sans égale qui le regardait.

Pour la première fois de sa vie il tombait

amoureux. Amoureux de son image, et il fut

pétrifié et changé en Narcisse...

Sur le mythe de Narcisse

Le miroir et l'image

J’ai entendu et vu qu’on remettait

Les personnes âgées devant le miroir

Pour leur faire prendre conscience de leur image

Pensée positive, tu es là l’estime de son corps

Le redécouvrir, le prendre en charge

Doucement, pour l’apprivoiser

En avoir une autre image

Et le mythe de la confrontation avec la souffrance

Nous revenons à narcisse !

 La souffrance et aussi celle de l’autre

Parfois quand on ne peut plus donner

une bonne image ou une estime de soi

On se replie dans la souffrance

C’est un appel : Au secours je souffre !

 

Celui de ce corps déformé, usé qui est parfois

négligé Un peu d’estime de soi

C’est aussi éveiller l’estime des autres

C’est vouloir plaire, pas pour séduire

Mais pour être apprécié

   

Sur le mythe de Narcisse

 Il y a des multitudes façons

De donner et de recevoir

Encore faut-il se connaître et s’aimer

S’aimer tel que nous sommes

Pour aller vers les autres

C’est sur ce résonnement

Qui n’engage que moi

Que je trouve toujours exagérées

Certaines attitudes

Qui font du « narcissisme » une maladie

Ou une vanité ! Il faut un peu de tout

avec discernement Et voici que je rejoins

Une autre idée positive

Narcisse est pétrifié

Il reste dans sa beauté et dans sa jeunesse

Il y a des humains qui deviennent

beaux en vieillissant ils ont gardé

L’estime de leur corps et de sa représentation

La démission du corps

Laisse présager celle de l’esprit !

User de tout !  sans en abuser

est mon mode de vie -S

’aimer pour aimer les autres

 Il y a des multitudes façons

De donner et de recevoir

Encore faut-il se connaître et s’aimer

S’aimer tel que nous sommes

Pour aller vers les autres

C’est sur ce résonnement

Qui n’engage que moi

Que je trouve toujours exagérées

Certaines attitudes

Qui font du « narcissisme » une maladie

Ou une vanité !

Il faut un peu de tout avec discernement

Et voici que je rejoins

Une autre idée positive

Narcisse est pétrifié

Il reste dans sa beauté et dans sa jeunesse

Il y a des humains qui deviennent

beaux en vieillissant ils ont gardé

L’estime de leur corps et de sa représentation

La démission du corps

Laisse présager celui de l’esprit !

User de tout !  sans en abuser est mon mode de vie

S’aimer pour aimer les autres

 

Sur le mythe de Narcisse

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
 Ah ! si j'avais le temps ......

Si j’avais le temps 

 

Et l'insouciance de l'enfant

Que ferais-je de plus

j’ai l’impression

que le temps passe et fuit

J’aimerais arrêter les aiguilles

au cadran de la grande horloge

Celle qui nous compte le temps

 

 

En le mesurant,

nous le décomptant

un jour de plus, et un de moins !

 

Ou nous le contant

comme on lit un livre, sur sa vie

un livre que l’on a écrit,

en vers ou en prose

pour laisser une trace

de ce passage dans le temps

est-il  le même pour nous tous !

il varie suivant les âges de la vie

je ne sais !

Si j'avais le temps je vous le dirai !

je vous l'écris ici  

pour vous laisser une trace

de tout le plaisir que je peux avoir

après avoir écrit , celui d'être par vous lue

 

 Pour le moment

je n’ai pas eu le temps

de faire ce que je voulais

plus le temps passe,

et plus on a de choses à connaître !

Plus on se rend compte  que l'on est ignorant

Alors que de notre jeune temps 

on pensait tout savoir 

tout connaître sans doute,

on avait des certitudes

On était jeune et dans le vent,

celui de la création de l’action

Ah ! Si on avait le temps ! 

si j’avais le temps celui qu'on me donne

celui qu'on me prend !

celui que je vous accorde

et celui que je partage

avec beaucoup de joie

dans une complicité

tous les jours renouvelée

 

 Ah ! si j'avais le temps ......

Hier je n’ai rien fait

et pensé a ces innocentes victimes

de la barbarie -

Mes pensées étant ailleurs

dans ce parc où vont

mes petites chèries

mes poupées  à Annecy

les bancs le manège le lac

l'aire de jeux et la montagne

tout la haut ! Une petite ville calme

vers 11 heures j'ai été prise de panique

Et si c'étaient Elles ? L

a tristesse est restée en moi

et j'ai erré ! à la recherche de souvenirs

Que Dieu protège les enfants innocents

mon cœur est une éponge et absorbe

cette tristesse ambiante

Que la guérison soit au bout de leur souffrance

Quel malheur pour les familles....

de ce fait je n'ai rien fait de ce que j'avais prévu

J’ai grignoté mon temps

perdu, Je l’ai avalé,

sans même voir qu’il passait

Et où il était passé !

et pourtant je ne l’ai pas vu s’écouler !

 

Je n’aimerais  pas revenir en arrière

sachant ce que je sais de la vie

Revenir avant, revenir pendant

revenir tout court !

Mais suis-je déjà venue sur terre ? 

En un autre temps

 

Il y avait aussi le soleil et la lune

Et cet homme plus haut

qui mesurait le temps

Le soleil rayonnant et jovial 

la lune pleine et belle

Et la bas un homme

qui mesure avec ses instruments 

notre temps

Et une femme  avec des roses,

une corde de roses

qui semble retenir ce temps

celui du grand voyage vers l’infini

cette image est du livre muet des alchimistes,

s'il est muet chacun à sa façon peut l'interpréter

est-il court ce temps qu'il nous reste

et après , il y aura un autre temps ?

et le soleil sera jeune et rayonnant

finalement; ce n'est pour moi

qu'un changement de cycle

ils s'enchaînent , mais la corde

est faite de boutons de roses

de roses pas encore écloses

la rose symbole de la connaissance

 

 Ah ! si j'avais le temps ......

Un horizon bleu

ou la mer et le ciel se fondent

un horizon,où de grands oiseaux planent

Ils sont beaux et majestueux

ce sont certainement des goélands

qui portent la bonne parole celle de l’esprit

celle de notre temps celui qui avance

Un de plus et un de moins

Un hiver de plus et un de moins

on fait le compte à rebours

mais rien ne vaut une vie bien remplie

Qui tient le compte de ce temps,

qui est pour moi un temps choisi

 

Le grand horloger !

 

Vais-je revenir un jour

Maitre de mon temps, maitre de moi

Maitre de mon avenir Maitre de ma vie,

Maitre du temps Maitre de mon vécu

Maître de mon cœur et de mes sentiments

Car voici venu le temps

d’y penser à ce temps qui fuit

et que je ne peux maitriser

Je n’en suis pas donc maitre

mais dépendant , esclave presque 

 

 

 Ah ! si j'avais le temps ......

Oh ! Qu’il était doux et paraissait long

le temps de l’insouciance celui de l’enfance

Il nous tardait d’avoir vingt printemps

 

Et maintenant on les cache

on n’a plus de temps à perdre mais à gagner

Je reviendrai dans un autre temps

puisque avant j'étais marquise, souvenez-vous? 

Je reviendrai, et je ferais tout ce que je n’ai pu faire

avec mon temps, je ferai plein de bonnes œuvres

je serais un ange pour vous aider vous protéger

 

Je ne compterai pas mon temps,

mes ailes m’emporteront

dans un beau paradis de roses

Où je ferai de l’eau de ses pétales de fleurs

pour adoucir vos maux

et vous dirai des mots à l’oreille

pour vous endormir dans un beau rêve.

J’aurais tout mon temps

pour vous le consacrer sans le compter.

pour vous tous qui me lisez 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>