Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
 Ah ! Dis moi grand-mère ?

Dis moi grand-mère ?

C'était l'époque où on ne disait

pas grand chose aux  enfants

et pour moi c'était toujours :

  dis moi, ou bien pourquoi ?

Dis moi mémé pourquoi cette amie que

j'aime tant ne me rend pas son amour,

et pourquoi ?

Tu sais, elle a peut être, elle même un

problème et elle préfère ne pas le montrer

( me répondait -elle )

mais ne t'en fais pas, je suis sure

qu'elle t'aime autant que toi,

et d'une façon différente

ma grand mère me consolait, ou elle me

disait je vais en parler à sa maman

et pour moi c'était - Non surtout pas-

et puis je m'endormais un peu meurtrie

en priant la vierge Marie

..C'était un autre temps !

 Ah ! Dis moi grand-mère ?

Et puis à moi aussi on me demande

Dis moi, toi qui as de l’expérience :

dis moi pourquoi ?

pourquoi un tel ou une telle avec qui nous

étions amis et puis devenus amoureux,

et heureux ensemble

pourquoi du soir au matin ,

pour elle ou pour lui tout est fini :

réponse difficile , pourquoi ?

seule la personne le sait

elle est peut-être elle même dans une

recherche de sa personnalité !

on ne sait pas ce qui peut se passer

notre cerveau est un organe qui réagit sur

des impulsions de bonnes ou de mauvaises

impressions : des problèmes aussi,

une fragilité ,envie de faire une pause

Dieu seul sait , je n'ai pas plus d'arguments

que ceux de ma douce grand-mère

- Que dire ?

ne t'inquiète pas et surtout continue à aimer ..

notre expérience ne sert pas à grand chose

car chacun a son parcours de vie

tel qui vous aime plus que tout

peut du soir au matin,avoir envie de

vagabonder,de papillonner de s'évader

C'est triste pour celui ou celle

qui dans une relation sentimentalement

s'investit plus que l'autre

C'est peut être de la part de l'autre une

protection

une envie d’indépendance ..

.L'amour ne doit pas mettre des chaines

aux pieds, mais au contraire donner des ailes ;

des Elles, et toujours penser avec

bienveillance,

l'esprit est comme un oiseau

qui a envie de liberté , et puis il reviendra

vers ceux qui l'ont aimé et l'aiment ..

.Dis moi pourquoi ?

je ne sais pas pourquoi

l'humain est fait de complexité

de dualité,

Tel qui aimait un jour, qui était envahissant

sans savoir comment du jour au lendemain

se fait oublier , sans donner une mot pour

expliquer ce qui motive cette cause !

Sans doute noble

Ne cherche pas  et continue a aimer

l'amour est ce qui te remplira le cœur

et sera ton moteur

 Ah ! Dis moi grand-mère ?

Et moi aussi parfois je me pose

a même question

Pourquoi ! je donne et ne reçois pas

et pourquoi . Qu'est ce que j'ai fait ?

pour que du jour au lendemain,

ceux ou celles que j'ai aidés et aidées

en leur tendant la main,

Avec qui j'ai passé du temps précieux pour

les écouternles rassurer

alors que j'étais moi même en fragilité

Pourquoi  : Dis moi mémé mon étoile au ciel

dis moi que tu nous aideras a comprendre ....

Ce monde est injuste,

ingratitude orgueil mépris

font que ceux qui aiment et aident

ont de la peine :

l’indifférence est ce qui est le plus blessant

de ne pas savoir pourquoi ?

mais le savent-ils eux même ?

enfermés dans leur prison

les temps ont changé!!!!

et les souffrances existentielles

sont les mêmes ,et plus fortes encore

ou alors ces personnes sont directement

passées au stade des robots ,

sans amour ni affection

Je ne puis le croire,

Il faut toujours espérer

on avance , on trébuche,

on tombe parfois ;on se relève plus forts

en continuant à aimer

et qui sème récolte un jour

ou dans l'éternité

où Dieu réunit ceux qui s'aiment

 Ah ! Dis moi grand-mère ?

 

Il y a des gens heureux

Comme nous l'avons été

qui aiment et son aimés

qui construisent ensemble

une vie à deux et puis à plusieurs

avec des enfants

des branches, des rameaux

qui frémissent au vent

et en même temps :

L'amour comme une fleur se cultive

demande des soins

et des  (prendre soin)

il croît tous les jours, murit,

même si le temps passe

il ne se fane pas, et reste sur le cœur

Quand il n'y a plus la présence

il reste les souvenirs

La valeur des souvenirs

Les heures précieuses s'attardent,
Ce qui est chaleureux dure encore

les amis et les souvenirs

qui nous sont chers,

sont dans notre cœur

La richesse des souvenirs

invite le rire à revenir,

chassant les problèmes mesquins

et les soucis,

pour un moment qui brill

e dans le temps,

Qui libère tous les sentiments
Et qui touche au sublime.
La valeur de nos souvenirs

est une ineffable ressource de santé,
Un sourire quand le ciel est couvert

et un feu pour nourrir l'âme." un tout

 Ah ! Dis moi grand-mère ?

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
L'acacia l'olivier et le laurier

Encore des symboles

se rattachant à la mythologie

 

En allant faire ma promenade,

autour de moi,il y a de grands acacias 

qui ont  perdu leurs feuilles en hiver;

et pour notre bonheur sont couverts

de fleurs Il y a des blancs

devant mes yeux et c’est beauté

Les grappes de fleurs ploient

plus loin ce sont des fleurs (

couleur rose)toujours aussi beaux

les uns que les autres

le soir venu ils exhalent leur senteur

et les abeilles en toute tranquillité

viennent y faire leur miel 

J’aime cet arbre dont le bois est

dit imputrecible

Qui est signe de renaissance,

de renouveau

Qui n’a pas besoin de beaucoup d’eau

qui pousse dans le désert

 Sur ses grappes blanches les abeilles

butinent gaiement-et travaillent 

avec beaucoup d’ardeur 

cet arbre aux fleurs abondantes

est le symbole du savoir ,

et de connaissance

En terre Sainte ils sont nombreux

et assurent un éclat lumineux

des collines de Galilée

l’acacia est la lumière du printemps

est aussi symbole de vie, d’immortalité  

symbole d’amour mystique et platonique 

fleur de  l’innocence 

! Ses épines sont «les cornes de la lune »

croissante la légende dit 

: que la couronne du Christ

est faite d’acacia c’est aussi

un bois qui servit à construire

l'’arche d’alliance et celle de Noé,

le temple de Salomon  son bois est imputrescible

Ses belles  grappes

de fleurs sont odoriférantes,

elles tombent comme celles de la glycine

De fait nos acacias ne sont pas les mêmes

que ceux de Judée

ce sont des Robiniers 

ceux de chez nous....

L'acacia l'olivier et le laurier

Chez nous on bénit des branches

de laurier, de buis et d'olivier

ailleurs ce sont des Palmes

comme en Espagne

J'ai écrit sur le symbole de l'acacia

pour la couronne d'épines

qui l'on mit sur la tête de Jésus

pour l'olivier

c'est son symbole de paix

et pour le laurier

c'est la métamorphose de Daphné 

 

L'olivier est un pilier de la trilogie

de base qui comporte l

e blé,la vigne et l’olivier.

Les symboles représentés

au fils des siècles

par l’olivier permettent

de comprendre

certains fondements et croyances

de nos civilisations actuelles.

 

Selon les civilisations et l'époque,

le symbole de l'olivier

est interprété

Dans la mythologie, l'olivier

est l’arbre qui représente avant tout l

a sagesse, la vie quasi éternelle,

mais aussi la prospérité.

Les oliviers puisent également

leurs origines dans la bible

cet arbre représente avant tout la paix

Dans la Genèse, le rameau d’olivier

est apporté à Noé.

Cette bouture d’olivier annonce

alors le retrait des eaux du déluge.
 

Dans l’Égypte Antique,

la déesse Isis est considérée

comme la gardienne de la culture

de l'olivier.Elle y enseigne également

les bienfaits et les vertus de son huile.

L’olivier entre dans la mythologie Grecque

lorsque Athéna, déesse de la Sagesse,

affronte Poséidon

pour la possession d’Athènes.

 

Ramsès III quand à lui, donnera en offrande

au dieu Râ, ses oliveraies

afin d’y extraire l'huile

la plus pure en guise de reconnaissance.

A cette époque, les représentations

des divinités étaient sculptées

dans le bois d'olivier.
 

C’est grâce aux grecs que les oliviers sont arrivés en Sicile,

puis dans les environs de Marseille.

Ce sont les Gaulois qui ont commencé à

cultiver les oliveraies

par les techniques du bouturage

et par un système de champs en terrasses.

les peuples du moyen âge du pourtour

méditerranéen se nourrissent

de plus en plus de ses fruits

et se délecte de son huile

aux couleurs du soleil.

L'acacia l'olivier et le laurier
L'acacia l'olivier et le laurier
L'acacia l'olivier et le laurier

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
dans un tourbillon de lumière

dans un tourbillon de lumière

Te souviens-tu Mademoiselle

de ce temps ?où tu  avez vingt ans

attendais le prince charmant

Un prince, un chevalier,

ou un autre un homme

que tu aimerais éperdument

et qui te le rendrait !

C'était en d'autres temps

mais quand même

on a toujours vingt ans quand on aime

tu étais belle dans tes voiles blancs

pas Ophélie

mais une jeune-fille qui aime la vie.

La vie, l'amour, la délicatesse,

la complcité

Une femme qui l'aime toujours

cette vie avec en-vie...

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

On a toujours vingt ans

quand on aime

tu étais belle dans tes voiles blancs

pas Ophélie mais une jeune-fille

qui aime la vie...

Où es-tu Mademoiselle si belle

Tu rêves trop

d’Ophélie de Rimbaud

Et de ses longs voiles blancs

qui flottent sur l’eau

Pour toi Ma-demoiselle

Ce n’est pas le fleuve

qui t’a emportée

Tu es bien vivante et aimante

Tu avais rêvé d’un blanc chevalier

d’un amour secret

Tu te préparais pour le rencontrer

C’était dans ton jeune âge.

même pas vingt ans

 

Tu le décrivais dans un amour platonique

Le chevalier qui viendrait le chercher

Au petit matin pour t’emmener

Vers les hauts sommets ?

Ceux de l’amour et de la connaissance

et dans tes voiles de lumière

tu avais envie de danser

pour montrer à tous ton bonheur

celui qui se lit dans les yeux

avec une infinie candeur

 

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

C’était le premier homme,

et tu avais un peu peur

avec tendresse

il te prit dans ses bras

il avait hâte et toi aussi,

son cœur battait fort le tien aussi :

Tant de temps luit dit-il !

tant de temps que nous attendons ce moment

il sut par sa délicatesse te faire de doux baisers

et tu les lui rendais, tout était feutré magique

dans cette aurore presque boréale

Nimbée de tiédeur de blanc de mille douceurs

ton cœur chavirait pour de bon 

et puis ; tout était si rapide si tendre

que tu ne te souviens plus,

si c’était rêve ou réalité

il te dit que tu étais merveilleuse,

une jeune-fille raffinée : une fée

il te voyait telle que tu étais

une presque petite-fille,

une presque adolescent

qui aime pour la première fois

il fut très tendre avec toi émerveillé

une fée disait il !

Un don une promesse

oui Mademoiselle tu n’as pas rêvé

le tendre chevalier est venu te prendre

pour t’amener sur les hauts sommets de la gloire

Tu le porte dans ton cœur,

il est devenu ton bel amant

Ton mari, ton époux

et sans doute plus encore

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

Je vous revois en ce jour de printemps

Quel bonheur simple et durable

Quand l’amour est un tout et vous emporte

Ma demoiselle 

c’est une page que j’ai écrite

Pour toi , et qui est un de mes manuscrits

J’aime les histoires

qui se terminent bien

 

Et d’amour tu fus couverte de longues années

Ses baisers tu en voulais encore et toujours

alors que tu étais dans la crainte;

Et tout doucement et avec beaucoup d’amour

il faut donner pour recevoir

je te revois en ce matin de printemps

l’allure fière et la tête haute ;

celle d’une jeune-fille devenue femme

Tout était beauté !

Dans tes blancs atours

Tu es devenue femme comblée

ne pleure pas, et sois heureuse

heureuse et toujours amoureuse

de celui qui ce jour sut éveiller en toi

le vrai le merveilleux amour partagé

vous voici comblée Ma Dame

Ma dame ! Oui mon chevalier !

c'était si tendre, si beau si délicat

un ange qui m'effleura !

Mademoiselle, vous étiez si belle

Ma Dame vous étiez comblée d'amour

et de tout pour la vie, 

ce pourrait être un joli conte

pour vous mon prince Charmant

et votre églantine devenue Rose

de vous portera toujours l'amour

l'amour est plus fort que la mort

et la Rose est re-naissance ...

Amour et co-naissance ...

Communion, complicité

Amour parfait

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Fleurs du soleil ce matin

Ce fut une belle journée,

pour mettre le jardin

couleur du soleil printanier,

il fait beau lumineux

j'ai vu passer un papillon blanc,

et puis deux couleur jaune

un plus foncé que l'autre,

ils virevoltent et semblent faire

une danse nuptiale, tant ils

s’approchent l'un de l'autre !

leur jeu me fascine et je les regardais

les yeux pleins de tendresse 

ces beaux messagers

une âme, c'est son symbole :

C'est de bon augure

" Papillon ce billet doux plié en deux

qui cherche une adresse de fleur"...

 

Ils l'ont trouvée et sur les fleurs

à la crête d'or il se sont posés,

sans doute pour régénérer leur couleur

se fondre, se confondre,

et butiner la douceur de leur calice

C'ést la joie partout ,et des présages

d'amour de fécondation,

de ce pollen qui va de l'une à l'autre

ou de l'un mâle à l'autre élément

femelle pour rendre toute chose plus

belle, harmonie partout

on s'aime, on sème

et on essaime c'est ainsi..

Fleurs du soleil ce matin
Fleurs du soleil ce matin

Ce matin tout respire le bonheur

les fleurettes se portent bien

et s'ouvrent doucement

fleurs vivaces de rocailles,

et petites pervenches ! œillet mignonnette

qui embaume qui contrastent avec

le doux bleu des pervenches

 Un peu de bleu apporte une touche nouvelle

qui laissera place plus tard à d'autres fleurs

ainsi tout au long de l'été

abeilles et gentils messagers

seront à la fête, et s’enivreront des

différentes senteurs

les laurier-tin sont fleuris,

le lilas offre ses belles grappes

et l'arbre de Judée s

ur fond de cerisier blanc

cela ajoute de nouvelles perspectives !

partout les iris éclosent ,

ensuite viendront les plus précieux

ceux que la main de l'homme à transformés

pour donner des couleurs hors normes

des roses, des blanc

des marrons et des tigrés

Dans mon jardin il n'y a pas de pesticides

c'est pour cela que ces butineurs

sont bien et font leur miel -

et surtout sont colorés

Fleurs du soleil ce matin

Plus bas, la rivière s'appelle ' La Lironde'

c'est une hirondelle de celles

qui restent chez nous,

et parfois font leur nid sous des tuiles

une de ces demoiselles

volait sans doute pour la première fois

comme un enfant fait ses premiers pas,

je l'a regardais, aussi attendrie

que de voir les papillons

symbole de liberté l'oiseau prend son envol

sur un ciel bleu d'azur elle devait penser

que c'était un jour d'été

Que de bonheurs simples,

et bonheurs tout court

c'est la vie, le renouveau, la joie la liberté

Un printemps de plus

qui nous prend dans ses bras

plusieurs boutons de roses encore fermés

dans leur vert corselet

dans quelques jours vont éclore

C'est pour moi comme une rose

qui me serait offerte  par une âme

qui veille sur moi : C'est mystérieux

mais il y a des signes qui ne trompent pas

et je m'attache à celui-là comme a d'autres

La vie est belle quand on a le cœur

plein d'amour et que l'on sait poser son

regard sur les merveilles de la nature

Papillon joli messager !

renouveau , renaissance

de la chrysalide sort un nouvel Être

sous une autre forme

Vole papillon et apporte le message

à ta fleur préférée

Je vous souhaite une belle journée

si vous avez lu ma page et vu mes fleurs..

 

Fleurs du soleil ce matin

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
L'envoûtement du lieu

Merveille de la côte Vermeille

La pureté dans la simplicité 

L’amour du beau...quelle richesse ! 

ce texte je l'ai écrit et enrichi

de mes recherches que

je fais sur divers sujets

j'essaye toujours d'interpréter

car tout est Symbole !

L’entrée d'une chapelle, était comme une

publicité pour entraîner le profane

et lui faire découvrir la vie de Dieu

c'est pour cela que des sculptures

nous appellent à la contemplation,

mais aussi nous invitent à la recherche

et ici c'est l'apocalypse de Saint Jean

qui guide cette recherche

 

Banyuls photo Albert Callis

Banyuls photo Albert Callis

Oui si tout recommençait

 

Mais la vie c’est comme la mode

c’est un éternel recommencement

tout revient plus ou moins bien

ou alors c’est que nous voyons autrement

suivant le moment, suivant l’instant

ce qui m’inspirait hier,

ce jour je le vois ou perçois de façon différente

C’est toujours l’amour des belles choses

celles de la côte vermeille Ô merveilles

j'ai laissé mes émotions se décanter

avant d'écrire sur cette belle église Romane

qui est un fleuron du blog d'un ami :

depuis parti ailleurs ...

Cette chapelle qui m'avait inspiré

rêves et rêveries

celle qui m'avait inspiré des commentaire

plus ou moins pertinents :

je serais moins sotte maintenant

je peux voir mon ignorance

qui est restée gravée

 

Sur cette église ses cloches vont par trois

ainsi que les campaniles

les symboles du bien et du mal

le terrestre et le céleste

ces sculptures qui m'ont fait chercher

et je continue, petit à petit ,

un chemin parait nous guider 

guidée par qui ! par quoi

par de l’invisible qui était en moi

c’était si beau ce temps là

Oh !  il n’est pas bien loin

mais rien n’est pareil

Et pourtant c’est comme un manège

qui tourne s’arrête et revient

Il suffit d’aller s’y perdre

dans tant de pureté, pour y laisser

un peu son âme et se faire guider

dans les veilles pierres

des églises romanes

J’y allais souvent et faisais défiler

une année sans que j'ai pris un cheveu blanc

je me laisse entraîner

je m'y perds pour mieux me retrouver

Photo Albert Callis ..
Photo Albert Callis ..

Photo Albert Callis ..

Il suffit d’aller s’y perdre d

ans tant de pureté

pour y laisser son âme et se faire guider

dans les veilles pierres des églises romanes

Il y a tant de mystères

que nous devions découvrir -

nous avons passé des soirées sur votre blog

pour étudier et nous imprégner

de l'ambiance celeste

Les pierres portent en elles la souffrance

de ceux qui ont vécu,

aimé et sont partis

vers d’autres lieux de repos éternel

les symboles y sont plus forts

plus beaux que tous les mots

Les trois marches

: le bien et le mal

la corde qui délimite la communauté 

profane du sacré

le carré le triangle et le cercle :

et bien voici que je comprends

quelques années après  ... j'ai laissé

la trace de mes messages..

L'envoûtement du lieu

Et plus tard répondant à votre invitation

je suis venue

de mes yeux voir cette chapelle

sous un soleil de plomb,

dehors c'était si beau

et dedans c'était recueillement

et silence

mes yeux ne pouvaient pas tout voir

mon cœur les a remplacés

Vous étiez près de moi

mon ami et mon guide

Cette journée d'un 13 mai

fut exceptionnelle

Que de souvenirs,

que d'émotion partagées

¨Place des oliviers

j'étais venue prendre un tableau

les roses de May 

: et vous avez scruté mon regard

mon ressenti profond !

Oui c'était un moment de bonheur

Et puis nous avons visité la Chapelle

dont vous êtes allé chercher la clé en mairie

quelques touristes ont profité de votre bonté

et vous leur avez indiqué ce qu'il fallait voir

Car pour passer de l'extérieur à l'intérieur

il y a une frise qui délimité le passage

et je pourrai symboliquement

vous montrer cette clé

puisque je l'ai gardée, et photographiée

elle est faite par un maitre ferronnier

on est pris d’une émotion

en rentrant dans cette chapelle,

les vierges ont sur la tête un fichu noir

comme portaient nos grand-mères catalanes

Tout y est respect dans ce lieu sacré

Où la messe y est célébrée

pour de grandes occasions

La beauté et pureté de ce lieu

sont gravés dans ma mémoire

Ce texte est ancien, mais j’ai voulu

Le porter a votre connaissance

Sur ce chemin, il y a du divin 

Pour vous mon ami en ce moment difficile

mes pensées pleines d'amitié

de fraternité Catalane

sont prés de vous !et vous entourent

Une de mes photos, durant quelques heures j'étais la gardienne de la clé..

Une de mes photos, durant quelques heures j'étais la gardienne de la clé..

L'envoûtement du lieu

Le temps passe et fuit...

le souvenir reste gravé,

que d'eau est passée sous le pont

nous avons changé sans doute mon ami

Albert je vous écris parfois, pour vous faire

partager les rencontres avec nos amies amis

communs

je suis un peu votre trait-d'union ..

La sardane a bercé nos jeunes années

notre pays nous a formatés, beauté

fraternité du peuple catalan

de Banyuls à Rigarda

cela change de paysage,

de la cote vermeille au Confent

Nos églises sont très belles

et renferment des trésors

au delà des mers et des montagnes

nous gardons dans nos cœurs les mêmes

coutumes le même amour p

our les vivants et les morts

Une pensée une prière ; une main dans

l'autre pour danser la sardane,

qui est notre chaine d'union

et je garde cette précieuse photo

prise pour moi un soir à minuit,

quand la lune se mirait dans l'eau

Merci pour ces échanges

pour la façon dont vous avez

guidé mes pas

Pour votre Bonté  votre érudition

et votre humanisme

Et le 30 Avril au soir quand le ciel était

serein et la lune belle à regarder ,

tu es parti rejoindre les étoiles

tu étais lumière

et seras toujours dans mon cœur

Hommage et respect et mes condoléances

( Les grands ne meurent jamais)...

L'envoûtement du lieu

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Le profane et le sacré

 Je me suis aventurée

sur un chemin sinueux difficile

pour décrire le profane et le sacré

En voici quelques définitions !

 

 Le Sacré c’est ce qui appartient

au domaine séparé, intangible

et inviolable du religieux

et qui doit inspirer crainte et respect

(par opposition à profane) :

 Les vestales entretenaient le feu sacré.

 forme littéraire :

 Se dit des sentiments de crainte

et de respect  inspirés par les choses

qui sont l'objet d'une révérence religieuse 

: une Sainte horreur...

Ou qui a un rapport avec la religion,

avec l'exercice d'un culte

 Auteurs sacrés. Musique sacrée

et musique profane.

 Forme Humaniste 

C'est ce à qui l'on doit un respect absolu,

qui s'impose par sa haute valeur : 

Le caractère sacré de la personne humaine.

Les lois sacrées de l'hospitalité.

 Familier.

 Qui revêt une importance primordiale

et à quoi il ne faut pas toucher :

 Rien de plus sacré

que sa promenade après le déjeuner.

 Populaire.

 Renforce les jurons : Sacré nom de Dieu !

 

Le sacré implique le pur de l’impur

Ces définitions du sacré

n’ont aucun rapport

avec le Sacré lui-même

Le sacré est une distanciation

de ce qui fait le mystère,

il est la réponse du mythe à l’histoire.

Il est destiné à sublimer nos interrogations

sur le sens de notre vie

, le sacré nous le faisons nous même

il n'est pas de l'ordre du religieux

je pourrais vous dire :

Mes petits-enfants sont sacrés

Parfois on sacralise nous même un espace

où le temps ni l'espace n'existent plus

Le rituel est un des outils

pour travailler ensemble

 

Le profane et le sacré

Il y a donc Sacré et sacré :

la différence apparaît entre ce qui concerne le divin -

qui correspond au concept de "croyance"

 (sacer-sacerdoce)

 et ce qui doit inspirer un respect absolu  et inviolable

qui correspond à celui de "tabou"

 (sacri-sacrilège).

Le sacré, c’est ce qui n’a pas de prix, ne se marchande pas …

Pour un auteur de "l’homme et le sacré"

est sacré : L’être ou la chose,

ou l’idée qui guide l’homme dans sa  conduite,

et qu’il n’accepte pas de remettre en doute

ni de  la voir bafouée ,même qu’on puisse plaisanter

à son sujet...

Pour Robert Badinter,

"Ce n’est pas parce que les assassins sont sacrilèges

que la vie humaine n’est pas sacrée"

Pour le sacré

- hors du Divin- et des religions

C’est nous qui en définissons les règles

les valeurs  Alors, peut-il exister

un sacré laïque ?

 Bien sur et Je cite Régis Debray

dont l’approche sur ce point

peut être objet de réflexion 

-"Ce n’est pas parce qu’on est athée

qu’on n’a pas de valeurs sacrées"

Le profane et le sacré

Pour être plus simple je vous donne la

définition d'un philosophe  de notre temps

qui écrit :

Vous n'iriez pas faire cuire deux œufs au plat

sur la flamme du soldat inconnu

ce serait un sacrilège

ni faire un barbecue a Auschwitz

ce serait aussi un sacrilège

et pourtant ces lieux n'ont rien

de religieux mais inspirent tout notre

respect : Tant de personnes

y ont souffert, et /ou sont mortes

 

Souvent dans des chapelles romanes

Il y a une frise qui sépare 

le profane du Sacré le dehors du dedans

et de plus incite a rentrer

pour découvrir ce Sacré 

:ainsi à la chapelle romane

de Banyuls sur mer (66) Qui se nomme

St Jean -on peut découvrir cet autel avec la

vierge et Marie-Madeleine

habillées de noir , comme l'étaient les

femmes Catalanes de l'ancien temps ...

Le profane et le sacré

Autre propos que je souhaite vous faire partager

qui pourra être sujet à débat /

 Chrétiens par le baptême institué par le Christ,

nous sommes à la fois, Prêtre, Prophète Roi,

nous sommes ainsi sacrés...

Car par le baptême  nous sommes devenus

Tabernacles du Seigneur,

C’est pour cela que lors des funérailles religieuses chrétiennes

le corps est béni par le signe de la croix,

puis encensé trois fois : deux fois

puis entouré par la fumée de l’encens

tout autour de cette dépouille

Ici le sacré ce n’est pas que l’esprit mais le corps

que nous devons respecter pour lui garder une dignité

devant la mort 

Mon texte est un bel exercice un peu difficile

et ouvre sur un champs de méditations

 

je dédie cette page à deux de mes amis

Un qui se reconnaitra en lisant, qui est érudit sur le Sacré

et un autre, qui n'est plus là

et qui a aussi éveillé mon esprit

pour faire des recherches et ainsi me stimuler

Merci à eux et hommage à celui qui est parti

on a toujours besoin de guides pour avancer

et aussi d'un cadre avec des personnes de qualité

car l'échange est un enrichissement mutuel..

Je pourrais écrire plus sur la sacré laïque

qui est important et ouvre également sur le spirituel

chacun travaille à son amélioration et à celle de la société

Merci pour votre indulgence ...

Le profane et le sacré

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Sentiment d'insécurité

Sentiment d'insécurité Oui bien sur

c'est une réalité

qui nous saute aux yeux l

a barbarie est revenue

comme aux anciens temps

Les infractions à la loi

- Les sauvageries -

Les crimes et délits , quel malheur

pour notre pays

Tant de laxisme d’angélisme

de renoncements de veulerie

font que les centre ville se

vident on recherche le calme à la

campagne nous sommes

repliés sur nous la ville est insécure

Tant de MNA Mineurs non accompagnés

laissés au centre ville

notre journal nous relate

toutes les inquiétudes

les lames de couteau baladeuses..

..Les rixes les vols et même les viols

La justice ne fait pas son travail

Le mental met du temps a s'adapter ...

Nous vivons de mauvais jours ;

dans la crainte ; la peur l'incertitude

nous sommes presque culpabilisés

Je rêve d'une France apaisée, et une

France qui se lève pour aller travailler,

pas un pays d'assistés

j'ai toujours vu mes parents  grand-

parents travailler être fiers de leur

travail ,celui de la terre

où pour d'autres celui de la mer :marin...

Les trompettes de la renommée

sont souvent trompeuses Honneur à

tous ces travailleurs

-nos grand-parents qui ont fait

une France prospère et

solidaire n'ont rien eu ,

ni rien demandé... pas de médailles

pas de reconnaissance de la Nation à

tous ces humbles qui étaient heureux

de servir la mère Patrie

Sentiment d'insécurité

Il y a trop d'injustices

sur notre terre

trop de passe-droits :

Tout est permis pour les uns

et tout est interdit pour

les autres-

Et même les ennemis de la Nation

les ennemis de notre Nation

Mes grands-parents sont morts à

Verdun  pour la France :

mon père a été résistant

hier après 20 ans de sa disparition

j'ai fait du vide dans ses documents

Et j'étais en communion d'idée avec lui

si bien que j'ai passé

des moments agréables

trouvé ses diplômes

acquis sur un navire hôpital

où fils de marin,

il s'était engagé tout jeune

Retrouvé son prénom de Résistant

et les photos de la médaille d'or

du travail

C'était l'époque où on aimait son travail

pour en faire une nouvelle famille

Si mon père voyait cette décadence

ces actes gratuits de destruction

volontaire de notre patrimoine ,

qui ne sont même pas punis

il serait comme moi en colère

et pour le sanitaire il,

bondirait dans son tombeau

Au moins il n'a pas connu cette France

des quartiers perdus

Il était un bon soignant

et rendait de grands services

du temps où il n'y avait pas d'IDE

( infirmiers libéraux)

étant infirmier hospitalier,

il suivait bénévolement

les patients qui sortait du service

où il assurait les soins

dedans et puis dehors, à leur domicile

et pour la gloire

du travail bien accompli

Pauvre Papa j'ai pensé à toi

chaleureux qui aimait son travail

pour en faire un sacerdoce

 

tu nous a inculqué

cet amour et je peux dire

que l'Hôpital Saint Jeanà Perpignan

, était ma seconde maison

où on savait te trouver :

Oh ! si tu savais ce que cette ville

est devenue ...

.. Bagarres rixes violence

armes blanches

meurtres et crimes ....

.Il faudra que tout cela change

l'injustice est responsable

de toutes ces dérives

Nous sommes à la fin d'un cycle

nous ne pouvons pas aller plus bas ...

 

 

Sentiment d'insécurité

Je suis comme toi et

ne supporte pas les injustices

ce sont elles qui mènent le jeu  ,

on place les copains et coquins

on les rémunéré bien  :

Rien n'est assez beau la haut

On nomme préfètes et préfets

commissaire au plan

et quel plan sur la comète

puisqu'il reste si peu de temps

on peut toujours promettre

monts et merveilles

encore faut il que ce soit appliqué

tout cela c'est un mauvais cinéma

un vil théâtre qui tous les jours

nous est servi avec mensonges a l'appui

Ah si j'avais été jeune

je m'engagerai comme je l'avais fait

en d'autres temps

On se moque de nous,

on nous inculque

un sentiment de peur

pour mieux nous asservir

et empêcher ceux qui sont mécontents

de manifester

Faudra bien un jour ouvrir les yeux

et ne plus se laisser manipuler....

Maintenant ta ville est plus en sécurité

sur le plan municipal....

 

Sentiment d'insécurité

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Le blanc et le noir ....

 

Peut être il faut dire aux enfants

où est le bien et le mal

en se servant de l'échiquier

Sur l'échiquier le

blanc et le noir

On assimile

le bien au blanc,

le noir au mal

Il faut toujours chercher

à concilier les deux

Comme une personne

à double visage

qui serait bonne,

et en même temps sombre

Cela arrive parfois,

à nous d'être vigilants

Ceci cache souvent

un désarroi une faille, un manque

Les Êtres sont bons en naissant

Mais ils peuvent

avoir une mauvaise hérédité

Qui au cours de la vie

va se développer

S’il n’y a pas de tuteur

ou de bons conseillers

C’est une marque de désarroi,

un pente une glissade

Sur un mauvais chemin,

et tout peut arriver

sur des esprits fragiles

qui sont entraînés

le diable (ange déchu)

n’est pas loin

Il suffit parfois de peu

pour aller vers le noir

Sans voir le blanc,

la bonté, la pureté

Aller de l’un à l’autre,

du noir au blanc

Et concilier, pour trouver

un juste milieu

Pour moi le bien et le bon

nous amèneront le juste

Et Dieu veille toujours,

pour rendre le meilleur

Quand sous prétexte d’aimer

un Dieu et de le servir

Se mélangent la haine

des hommes et de l’humanité

Cause perdue,

en ces temps c’est le mal qui gagne

Le chaos et viendra

le blanc, le bien et l’ordre

le bon et le juste...

Espérons toujours

l'espérance est une de nos vertus

cardinales; Espérance- Foi - Charité

ou solidarité

que l'on soit croyant ou non....

la clef du bonheur l'amour universel la spiritualité...

la clef du bonheur l'amour universel la spiritualité...

Ce texte est ancien,

je l'ai quelque peu modifié

pour moi il est d'actualité

mais tout est dans

l'es-sens-ciel : Le bonheur

le noir et le blanc ! la dualité

le Moi et le sur-Moi

l'égo parfois et un peu d'orgueil

qui s'en mêle

Tout n'est pas noir

et tout n'est pas blanc

il y a des points de convergence

Sachons les rapprocher !

Allons les uns vers les autres

Il en est des êtres comme

des choses le meilleur

ou le pire

Blancs et bons le jour

 et se battant  avec leur conscience

la nuit- A méditer ?

 

Cependant il y a dans la vie

des personnes

à qui on donnerait

le bon Dieu sans concession

et puis, en les fréquentant

un peu plus On voit  une faille

dans la sculpture

dans l’image parfaite

qu’on s’en était faite

Image, apparence, personnalité 

et puis on se dit :

Non je n’ai pas pu me tromper ?

Pas pu, ne pas voir,

avant de faire confiance

un mot de plus, un mot encore

et je doute de cet espoir

que j’ai mis en cette personne

pour devenir son amie !

 

Une amitié se construit

sur de bons sentiments

des valeurs partagées ,

de la confiance

de la fidélité dans les pensées

et les sentiments

être toujours

Homme ou Femme de bien

voici qui me convient

ainsi que d'autres

que j'admire pour leur sagesse !

mais moi, je fais trop vite confiance

je chante  et puis je déchante

sans savoir pourquoi !

 je suis trop naïve, trop entière,

trop bonne

J’ouvre la porte,

et on vient piétiner mes rosiers

 

Mais gare depuis j’ai beaucoup changé

C’est le prix de leçons qui m’ont été données

Par la vie et son cours !

Oh ! je pense avec amour

et sincérité à de belles personnes

Il faut de tout pour faire un monde,

des bons et d’autres

Qui parfois se cherchent

et sont sur le bon chemin

il suffit de leur tendre la main...

 D'autres à l'automne de leur vie,

se tournent vers Dieu

pour trouver un réconfort

en donnant beaucoup de leur temps

d'autres s'enferment

dans un mutisme

leur orgueil ne leur permet

pas d'affronter la réalité

et pendant ce temps

les autres réalisent

leurs projet dans la vie,

avec ou sans spiritualité

 

Blanc pureté  !!

Blanc pureté !!

Une rose blanche pour une âme blanche

Une rose blanche pour une âme blanche

Nous ne sommes

pas tous les mêmes

sur cette terre, et heureusement

les uns vont vers l’avenir

la souffrance les a grandi

ils ont avancé vers la sagesse

et sont dans l’amour

Ils ont pu s’aider eux-mêmes

ont fait un travail  

Il n’y a pas deux mondes,

mais un seul

Avec des êtres différents

Qui parfois ont des certitudes

Croient donner de l’amour

Et se retranchent

dans leur désert

 

L'amour rend beau t

out ce qui serait terne

et ajoute de la joie du bien-être

Comprendre l'autre !

Quel beau chemin encore

Le chemin est long

avec des chutes dues aux embûches

on s'y perd sans une aide fraternelle

Symbole de la lumière et du pavé blanc et noir

Symbole de la lumière et du pavé blanc et noir

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie
.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

Oh ! avec le soleil durant quelques jours

les grenadiers ont pris un

beau feuillage coloré

  Proserpine est  donc venue

retrouver Déméter

J'ai fait le tour de mon jardin

La tramontane vient de se lever

un beau soleil joue dans les arbres et

fait des ombres,

avec sa joyeuse lumière qui change tout, 

je l’attendais ce moment béni 

-celui où les grenadiers plantés pour

sainte Catherine auront pris racine -

ils ont donné de belles fleurs

l'an dernier et des fruits

Ils  se sont réveillés la pluie les a aidés

s'éveiller S'ev-eiller  la sève est montée

après ils auront de superbes fleurs

 d'un rouge orangé et un feuillage abondant

C'est le signe que la végétation

repart doucement

Le renouveau avec le soleil

que Déméter avait retenu

pour se venger de l'enlèvement de sa fille...

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

L'enlèvement de Proserpine

L’enlèvement de Proserpine est un des plus vieux mythes

créés pour expliquer le cycle des saisons.

Proserpine est la fille de Cérès

ou Démétra, la déesse de

l’agriculture et des moissons.

Pluton le Dieu des enfers,est amoureux

de la jeune fille, Perséphone

ou Proserpine

et décide de l'enlever alors qu’elle est

entourée de ses amies les nymphes,

elle cueillait des fleurs

au pied du volcan Etna.

Pluton fendant la terre de son char

tiré par des chevaux noirs

s’empare de la jeune Proserpine

La mère de la jeune fille Déméter

entend les cris

mais elle ne comprend pas d’où ils proviennent.

elle erre pendant neuf jours et neuf nuits sur la terre

sans manger ni boire,

un flambeau dans chacune de ses mains

à la recherche de sa fille.

Furieuse elle rend la terre stérile

mettant en grave danger l’humanité,

alors Jupiter,le frère de Déméter intervient…

Mais, lors de sa permanence dans les enfers

(ici le règne des morts)

Proserpine avait mangé trois grains

d’un fruit de grenade

 elle avait mangé la nourriture des mortels

Que faire? Proserpine est donc liée

pour toujours au règne des Morts

.C’est alors qu’une solution est trouvée

Elle passera 6 mois avec sa mère Déméter

qui heureuse d’avoir sa fille auprès d’elle,

rend la terre fertile

et 6 mois avec son mari Pluton

et alors Déméter porte le deuil ....

la terre est stérile c’est l’hiver.

La représentation du mythe avait lieu,

du temps des romains,dans le

ircus Maximus le 12 avril.

L’histoire nous a été racontée par Ovide

dans les « Métamorphoses »

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

Proserpine est durant l'hiver

aux enfers chez son père

et à la belle saison, va rejoindre

sa mère Déméter  Déesse de la

germination du blé des semences

du renouveau de la nature

et oui, je vais pouvoir regarder 

s’ouvrir  bientôt les fleurs des grenadiers

et vous parler de Prosérpine ou Perséphone

divinité infernale ,elle est aussi

à l’origine une déesse du blé

de la fertilité du sol elle est liée à la mort,

celle des semences qui sont gardées dans l’obscurité

pendant des mois,et reviennent à la vie

après l’ensevelissement

C'est le mythe de Proserpine

qui donne naissance aux rites des mystères d’Éleusis

j'ai appris ce jour que pour qu'un noyau d'olive

puisse germer, dans les meilleures conditions 

il faudrait 12 ans,  la main de l'homme pratique des clonages

et intervient pour percer le noyau

et provoquer le germination !

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter
 
Les Mystères d’Éleusis devinrent
une sorte de religion

et les "mystères centraux"

étaient ceux de la mort et de

la résurrection : concept que l’on retrouve quasiment

dans toutes les cultures symbolisées par la décomposition

de la graine dans la terre et sa réapparition sous la forme

d'un être vivant s’envolant vers une lumière divine.

Les Mystères d’Éleusis comportaient des cérémonies 

qui se déroulaient en deux temps

Les débutants étaient d'abord initiés

aux "petits Mystères", célébrés au printemps dans le

faubourg Athénien,

Et les initiés aux grands mystères

où ne participaient que les Athéniens

Les Mystères d'Éleusis étaient les plus célèbres de

l'antiquité: Cicéron dit d'eux :

Les rites sacrés et augustes d'Éleusis auxquels des

hommes venaient des parties les plus reculées

du monde pour y être initiés »furent d'abord célébrés

exclusivement à Éleusis,
 

Dans ces Mystères, on représentait symboliquement

la défaite de la Femme

 

La Déesse Cérès cherchait sa fille Proserpine

ravie par Pluton et conduite

dans le monde infernal de l'Homme.

 

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie
Un beau texte de la bible...
 Le temps et les évènements
sont si tristes
qu'il faut lire de beaux textes
pour se retrouver en soi
Le cantique des cantiques

 

trouve son origine dans la bible

j'ai mis pour vous ce texte,

je vous incite à le lire

car il est d'une grande beauté ...

Quel est son sens ?

Très tôt, le Cantique a connu une double destinée

poème d'amour prisé du monde profane,

que l'on continue de chanter en faisant les vendanges

en Israël :Texte mystique interprété comme la parabole

de l'Alliance entre Dieu

et son épouse, Israël dans la tradition juive,

l'Église ou le croyant dans la tradition chrétienne .....

Un beau texte de la bible...

Mon bien-aimé parle et me dit :

Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens !

car voici, l'hiver est passé

La pluie a cessé, elle s'en est allée

Les fleurs paraissent sur la terre,

le temps de chanter est arrivé,

et la voix de la tourterelle

se fait entendre dans nos campagnes.

Le figuier embaume ses fruits

Et les vignes en fleur exhalent leur parfum.

Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens !

Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher,

qui te caches dans les parois escarpées

fais-moi voir ta figure, fais-moi entendre ta voix

; Car ta voix est douce, et ta figure est agréable.

 Prenez-vous les renards les petits renards

qui ravagent les vignes car nos vignes sont en fleur.

Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui

Il fait paître son troupeau parmi les lis.

Avant que le jour se rafraîchisse,

et que les ombres fuient,

Reviens !... sois semblable, mon bien-aimé,

à la gazelle ou au faon des biches

Sur les montagnes qui nous séparent.

Sur ma couche, pendant les nuits,

J'ai cherché celui que mon cœur aime ;

Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé.

Je me lèverai, et je ferai le tour de la ville,

dans les rues et sur les places

Je chercherai celui que mon cœur aime...

Je l'ai cherché, et je ne l'ai point trouvé.

Les gardes qui font la ronde dans la ville

m'ont rencontrée

: Avez-vous vu celui que mon cœur aime ?

A peine les avais-je passés que j'ai trouvé

celui que mon cœur aime

Je l'ai saisi, et je ne l'ai point lâché

Jusqu'à ce que je l'aie amené

dans la maison de ma mère,

Dans la chambre de celle qui m'a conçue

Je vous en conjure, filles de Jérusalem

par les gazelles et les biches des champs,

ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour

avant qu'elle le veuille

 

Un beau texte de la bible...
Un beau texte de la bible...

Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami,

filles de Jérusalem ! Où est allé ton bien-aimé

Ô la plus belle des femmes ?

de quel côté ton bien-aimé s'est-il dirigé ?

nous le chercherons avec toi.

Mon bien-aimé est descendu à son jardin

au parterre d'aromates,

pour faire paître son troupeau

dans les jardins, et pour cueillir des lis

Je suis à mon bien-aimé,

et mon bien-aimé est à moi ;

Il fait paître son troupeau parmi les lis.

tu es belle, mon amie, comme Thirtsa

agréable comme Jérusalem

Maïs terrible comme des troupes

sous leurs bannières.

Détourne de moi tes yeux,

car ils me troublent

Tes cheveux sont comme un troupeau de chèvres

suspendues aux flancs de Galaad.

Tes dents sont comme un troupeau de brebis

qui remontent de l'abreuvoir ;

Toutes portent des jumeaux,

aucune d'elles n'est stérile

ta joue est comme une moitié de grenade,

derrière ton voile... Il y a soixante reines,

quatre-vingts concubines

et des jeunes filles sans nombre.

Une seule est ma colombe, ma parfaite

Elle est l'unique de sa mère

la préférée de celle qui lui donna le jour

. Les jeunes filles la voient, et la disent heureuse

Les reines et les concubines aussi, et elles la louent.

Qui est celle qui apparaît comme l'aurore

,belle comme la lune, pure comme le soleil

,mais terrible comme des troupes

sous leurs bannières ?

Je suis descendue au jardin des noyers

pour voir la verdure de la vallée,

pour voir si la vigne pousse,

si les grenadiers fleurissent.

Je ne sais, mais mon désir

m'a rendue semblable

aux chars de mon noble peuple.

 Reviens, reviens, Sulamithe ! ....

 

Un beau texte de la bible...

Reviens, reviens, afin que nous te regardions.

Qu'avez-vous à regarder la Sulamithe

comme une danse de deux chœurs ?

que tes pieds sont beaux

dans ta chaussure fille de prince !

Les contours de ta hanche sont comme des colliers

Œuvre des mains d'un artiste.

Ton sein est une coupe arrondie

où le vin parfumé ne manque pas

Ton corps est un tas de froment, entouré de lis

Tes deux seins sont comme deux faons,

comme les jumeaux d'une gazelle

.Ton cou est comme une tour d'ivoire 

tes yeux sont comme les étangs de Hesbon,

près de la porte de Bath-Rabbim;

Ton nez est comme la tour du Liban

qui regarde du côté de Damas.

ta tête est élevée comme le Carmel,

et les cheveux de ta tête sont comme la pourpre

Un roi est enchaîné par des boucles !...

Que tu es belle, que tu es agréable,

O mon amour, au milieu des délices !

ta taille ressemble au palmier,

et tes seins à des grappes.

Je me dis : Je monterai sur le palmier,

j'en saisirai les rameaux!

Que tes seins soient comme les grappes de la vigne

le parfum de ton souffle comme celui des pommes

et ta bouche comme un vin excellent

,qui coule aisément pour mon bien-aimé

et glisse sur les lèvres de ceux qui s'endorment!

Je suis à mon bien-aimé,

et ses désirs se portent vers moi.

Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs

Demeurons dans les villages !

dès le matin nous irons aux vignes

nous verrons si la vigne pousse,

si la fleur s'ouvre, si les grenadiers fleurissent.

Là je te donnerai mon amour.

  Les mandragores répandent leur parfum,

Et nous avons à nos portes

tous les meilleurs fruits : nouveaux et anciens :

Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.

Oh! que n'es-tu mon frère,

allaité des mamelles de ma mère

! Je te rencontrerais dehors,

je t'embrasserais, et l'on ne me mépriserait pas.

Je veux te conduire, t'amener à la maison de ma mère

tu me donneras tes instructions

, Et je te ferai boire du vin parfumé,

du moût de mes grenades.

Que sa main gauche soit sous ma tête

et que sa droite m'embrasse !

Je vous en conjure, filles de Jérusalem

ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour

avant qu'elle le veuille.

Qui est celle qui monte du désert,

appuyée sur son bien-aimé ?

Je t'ai réveillée sous le pommier 

là ta mère t'a enfantée,

c'est là qu'elle t'a donné le jour

. Mets-moi comme un sceau sur ton cœur

, Comme un sceau sur ton bras ;

Car l'amour est fort comme la mort,

la jalousie est inflexible comme le séjour des morts ;

Ses ardeurs sont des ardeurs de feu,

une flamme de l’Éternel

les grandes eaux ne peuvent éteindre l'amour,

et les fleuves ne le submergeraient pas ;

Quand un homme offrirait tous les biens de sa maison

contre l'amour, Il ne s'attirerait que le mépris.

Nous avons une petite sœur,

qui n'a point encore de mamelles;

Que ferons-nous de notre sœur

le jour où on la recherchera ?

Si elle est un mur, nous bâtirons

sur elle des créneaux d'argent

 Si elle est une porte,

Nous la fermerons avec une planche de cèdre.

Je suis un mur, et mes seins sont comme des tours

J'ai été à ses yeux comme celle qui trouve la paix.

 Salomon avait une vigne à Baal-Hamon

Il remit la vigne à des gardiens 

chacun apportait pour son fruit mille sicles d'argent

.Ma vigne, qui est à moi, je la garde.

A toi, Salomon, les mille sicles

et deux cents à ceux qui gardent le fruit !

Habitante des jardins !

des amis prêtent l'oreille à ta voix

.Daigne me la faire entendre !

Fuis, mon bien-aimé !

sois semblable à la gazelle

ou au faon des biches,

sur les montagnes des aromates !.......

 

Un beau texte de la bible...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>