Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Articles avec #mes symboles catégorie

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Pluie : Petite étude sur l'eau...

 

Ma petite étude sur l'eau

 

 Enfin depuis trois mois on l'attendait

et ce jour, elle est enfin arrivée

L’eau est symbole de vie,

Elle est partout : dans nos cellules

nous baignons dans le liquide amniotique

Elle est source de vie de purification de régénérescence

Elle est l’infini de la mer et des océans

Elle est à l’origine de notre vie corporelle

et de notre vie spirituelle

Symbole de fertilité, de sagesse de cohésion

l’eau se fond partout

et épouse la forme d’un contenant,

ou s’écoule et s’infiltre

 

L’eau évoque aussi la purification rituelle

elle fait référence au déluge et à l’Arche de Noé

L’eau est reliée au sentiment de sagesse

L'eau est fluide

elle épouse toutes les formes qu'elle rencontre 

sans jamais les contrarier

elle suit son cours, elle semble faible

alors qu'en réalité elle est la force.

celle des trois éléments terrestres,

les autres éléments sont

La terre, l'eau l'air et le feu.. 

Pluie : Petite étude sur l'eau...

 

Elle domine toujours.

que ce soit par la douceur

Lorsqu’elle érode les rochers 

au fil  des ans et des siècles

et dessine les côtes 

faisant des arabesques dentelées.

Ou par ses colères en torrent ou en pluie

elle soumet la terre à son courroux.

Même le feu

possédant la vertu symbolique de purification,

ne lui résiste pas

Si par hasard le feu devient vengeur

l'eau toujours le ramène à la raison.

L'eau est une FORCE, 

d'infiltration, d'oxydation d'usure, de régénération;

 

Qu'elle soit sinueuse, insistante

ou comme  un ruisseau chantant;

qu'elle soit le flot puissant harcelant

de la mer, du fleuve majestueux et impétueux,

Elle peut devenir malédiction

comme le fit Dieu pour calmer les hommes

il demanda a Noé de faire une arche

...Noé qui était un homme de sagesse

l'arche de Noè et son histoire biblique

pour apaiser les humains et rendre le monde meilleur

 

Et si nous humain n'étions pas dans l'amour

la fraternité la justice

si nos demesure pour narguer la nature

nous conduisait à ces déferlements de colère ?

cela commence déjà

c'est peut etre encore temps d'en prendre conscience

et comme Noè envoyons comme signe

la colombe de la paix et son rameau d'olivier

Pluie : Petite étude sur l'eau...
 

L'eau est diluviale

comme les mythes diluviaux universels 

Le déluge rejoint le mythe

de l'éternel retour aux origines.

La notion cyclique du temps

exprime cette réalité.

Il s'agit de rejoindre l'idéal de l'origine

Le déluge est l'événement purificateur

qui permet la fin d'une humanité

et le début d'une humanité nouvelle.

 

Moïse exprime la même réalité que Noé.

Il est « tiré et sauvé des eaux »

pour donner naissance à un peuple libre.

En passant la mer Rouge, le peuple est libéré,

il est immergé dans l'eau, il renaît,

tout en étant préservé du passage par la mort,

finalement sauvés comme Noé.

Noé et Moïse enfant flottent sur les eaux du déluge,

alors que le peuple passe à pied sec

dans les eaux de la mer

symbole encore  ! de protection de Dieu

pour le peuple d'Israël

 

    L'eau est diluviale

comme les mythes diluviaux universels 

Le déluge rejoint le mythe

de l'éternel retour aux origines.

La notion cyclique du temps

exprime cette réalité.

Il s'agit de rejoindre l'idéal de l'origine

Le déluge est l'événement purificateur

qui permet la fin d'une humanité

et le début d'une humanité nouvelle.

Moïse exprime la même réalité que Noé.

Il est « tiré et sauvé des eaux »

pour donner naissance à un peuple libre.

En passant la mer Rouge, le peuple est libéré,

il est immergé dans l'eau, il renaît,

tout en étant préservé du passage par la mort,

finalement sauvés comme Noé.

Noé et Moïse enfant flottent sur les eaux du déluge,

alors que le peuple passe à pied sec

dans les eaux de la mer.

    

L'eau est diluviale

comme les mythes diluviaux universels 

Le déluge rejoint le mythe

de l'éternel retour aux origines.

La notion cyclique du temps

exprime cette réalité.

Il s'agit de rejoindre l'idéal de l'origine

Le déluge est l'événement purificateur

qui permet la fin d'une humanité

et le début d'une humanité nouvelle.

Moïse exprime la même réalité que Noé.

Il est « tiré et sauvé des eaux »

pour donner naissance à un peuple libre.

En passant la mer Rouge, le peuple est libéré,

il est immergé dans l'eau, il renaît,

tout en étant préservé du passage par la mort,

finalement sauvés comme Noé.

Noé et Moïse enfant flottent sur les eaux du déluge,

alors que le peuple passe à pied sec

dans les eaux de la mer.

    

Pluie : Petite étude sur l'eau...

l'eau est vive ruisselante

dormante stagnante, jaillissante

elle est eau purifiante bienfaitrice

Eau thermale qui a des milliers d'années

l'eau est un principe féminin

c'est une ressource épuisable

l'eau est dans nos cellules dans notre alimentation

dans le liquide amniotique

et vive l'eau qui court, qui jaillit qui ruisselle

l'eau du puits de la samaritaine

l'eau principe de vie ou de survie

L'eau c'est synonyme de vie, de végétation

sans elle tout meurt ; elle est un de nos bien précieux

Elle a d'après certains scientifiques une mémoire

que je ne saurais pas expliquer

mais qui était un concept développé

pour les médicaments homéopathiques

Que d'eau que d'eau , elle est parfois rebelle

passe sous le pont emportant tout

inonde apporte des alluvions et ainsi féconde

comme l'eau du Nil !!!

 

Pluie : Petite étude sur l'eau...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
 La Jérusalem céleste

 

Un peu de spiritualité dans ce monde de la matière

en ce jour voici un texte biblique ..

 

Qui n'a pas entendu cette phrase

"Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas"

en haut le ciel, en bas la terre : le spirituel et le matériel

l'image et le volume notre image extérieure

et notre - MOI- profond

 

Voici quelques textes sur la Jérusalem Céleste

Voici le chemin, que nous sommes invités à suivre

Pour trouver le royaume des Cieux 

c'est un rêve, un mythe, une vision

de Saint Jean dans l'apocalypse

le ciel descendra sur la terre

Tout est symbole

Le ciel tombera sur la terre pour les mécréants

Et en vérité la Jérusalem Céleste est en chacun de nous

Au plus profond de notre cœur

 

 

Qui n'a pas entendu cette phrase

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

en haut le ciel, en bas la terre : le spirituel et le materiél

l'image et le volume

notre image exterieure et notre - MOI- profond

 

 

 La Jérusalem céleste

Texte biblique :

Le monde nouveau et la Jérusalem nouvelle

Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle –

car le premier ciel et la première terre ont disparu,

et de mer, il n’y en a plus.

Et je vis la Cité sainte, la Jérusalem nouvelle,

qui descendait du ciel, de chez Dieu ;

elle s’est faite belle,

comme une jeune mariée parée pour son époux.

 

Puis l’Ange me montra le fleuve de Vie,

 limpide comme du cristal,qui jaillissait du trône de Dieu

et de l’Agneau au milieu de la place,

de part et d’autre du fleuve il y a des arbres de Vie

 

qui fructifient douze fois, une fois chaque mois 

et leurs feuilles peuvent guérir les païens.

De malédiction, il n’y en aura plus 

le trône de Dieu et de l’Agneau sera  dressé dans la ville

et les serviteurs de Dieu l’adoreront 

ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.

De nuit, il n’y en aura plus 

ils se passeront de lampe ou de soleil pour s’éclairer,

car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière,

et ils régneront pour les siècles des siècles.

 Apocalypse

 

 La Jérusalem céleste

La ville brillait d'un éclat semblable

à celui d'une pierre précieuse,

d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal.

Elle avait une très haute muraille,

avec douze portes, et douze anges gardaient les portes.

Sur les portes étaient inscrits les noms

des douze tribus du peuple d'Israël

Il y avait trois portes de chaque côté:

trois à l'est, trois au nord, trois au sud et trois à l'ouest.

La muraille de la ville reposait sur douze pierres de fondation,

sur lesquelles étaient inscrits

les noms des douze apôtres de l'Agneau.»

 

«L'ange qui me parlait tenait une mesure, un roseau d'or,

pour mesurer la ville, ses portes et sa muraille.

La ville était carrée, sa longueur était égale à sa largeur.

L'ange mesura la ville avec son roseau:

douze mille unités de distance

elle était aussi large et haute que longue.

Il mesura aussi la muraille:

cent quarante-quatre coudées de hauteur,

selon la mesure ordinaire qu'il utilisait.

La muraille était construite en jaspe,

et la ville elle-même était d'or pur

aussi clair que du verre.

Les fondations de la muraille de la ville

étaient ornées de toutes sortes de pierres précieuses :
 

la première fondation était de jaspe,

la deuxième de saphir,

la troisième d'agate,

la quatrième d'émeraude,

la cinquième d'onyx,

la sixième de sardoine,

la septième de chrysolithe,

la huitième de béryl,

la neuvième de topaze,

la dixième de chrysoprase,

la onzième de turquoise et

la douzième d'améthyste.  

Les douze portes étaient douze perles;

chaque porte était faite d'une seule perle.

La place de la ville était d'or pur,

transparent comme du verre.»

 

 La Jérusalem céleste

«Je ne vis pas de temple dans cette ville,

car elle a pour temple le Seigneur,

le Dieu tout-puissant, ainsi que l'Agneau.

La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer,

car la gloire de Dieu l'illumine, et l'Agneau est sa lampe.

Les nations marcheront à sa lumière,

et les rois de la terre se prosterneront

devant la face de dieu et l'agneau

et y apporteront leurs richesses.

Les portes de la ville resteront ouvertes

pendant toute la journée; et même,

elles ne seront jamais fermées,

car là il n'y aura plus de nuit.

On y apportera la splendeur et la richesse des nations.

Mais rien d'impur n'entrera dans cette ville,

ni personne qui se livre à des pratiques abominables

et au mensonge

 

 La Jérusalem céleste

Minéraux

Parmi les pierres précieuses,

le cristal de roche représente la vertu accomplie

le diamant, le saphir, l'émeraude

sont parmi les pierres les plus connues

celles de la Jérusalem céleste (Apocalypse de St Jean)

sont au nombre de 12:

 rubis, chrysolithe, béryl,

turquoise, lapis-lazuli, jaspe,

hyacinthe, agate, améthyste,

tarsis, karneol, néphrite.

 

Et voici après ces récits

de quoi faire une belle cité lumineuse

celle qui est dans notre cœur,

Nous l'avons en nous, il suffit de le vouloir

et d'aller vers cet idéal de beauté et de spiritualité

Elle est entre le ciel et la terre

le ciel descendra sur la terre

ce qui est en haut est comme

ce qui est en bas, et se rejoint

en passant par un axe fixe

dont le point central est le cœur de l'homme

extrait des dialogues avec l'ange retranscrits par Gitta Mallasz :


Le Cœur de lumière bat.

La Veilleuse Eternelle ne vacille pas,

Puisque le vent est enfant de l’espace,

Et qu’il n’a plus d’espace.

La Lumière inonde tout.

Le haut est en bas, le bas est en haut.

La terre et le Ciel sont UNIS.

 

 La Jérusalem céleste

 

La cité sainte, la Jérusalem nouvelle, est le symbole de l’église,

épouse du Christ, parvenue à sa maturité dans le royaume..

ce n'est pas sans raisons que les pèlerins de Lourdes connaissent par

cœur le célèbre cantique

«je vis la cité sainte la nouvelle Jérusalem.

car l'église-épouse est tout entière résumée en la personne de Marie;

quand Bernadette à vu Marie, elle a vu en quelque sorte la cité

Sainte...l'époux, il s'agit à l'évidence du Christ ressuscité... 

 

 

 Par " Eugénie "

la JÉRUSALEM céleste texte tiré de l'Apocalypse de St Jean.. 

apocalypse signifie lever un voile..

 

 

Il faudrait des bouquins entiers pour développer cela, je vais à

l'essentiel, déjà le chiffre 144 signifie l'humanité tout entière

12X12 tribus, et les 12 apôtres..( importance du chiffre 12 )

que nous retrouvons au quotidien

 

 l’église devenue royaume sera pour tjrs le lieu de la communion

de Dieu avec les hommes......

 

 la fête de la Toussaint rassemble dans une même action de grâce

tous ceux, connus et inconnus qui "constituent "la cité sainte",

la Jérusalem nouvelle (Ap21,2)

accomplissement de l'humanité selon le dessein de Dieu..

Cette cité sainte descend du "ciel" de chez Dieu,

dans cette cité point de temple, le temple c'est Dieu lui même,

omniprésent, et l'Agneau qui porte tout,

la gloire de Dieu enveloppe la cité et l'agneau lui même est son

flambeau....le langage est symbolique,...

 

l’Éternel séjour de Dieu avec  les hommes a la perfection d'un cube

dont les matériaux sont incorruptibles et resplendissants..

Tout en échappant à l'usure du temps,

cette cité céleste engrange les données fondamentales

de l'histoire Sainte, première alliance, et nouvelle alliance..

 DIEU lui même est tout en tout et recueille dans le royaume

enfin accompli toutes les richesses de la culture humaine.....

AT ET NT sont intrinsèquement liés..

Chère Amie ce sujet me passionne

 

 

 

 

 

 

 La Jérusalem céleste

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Sur le pont 'Avignon  ....

Sur le pont 'Avignon ....

 

Le Pont est élan, une aventure  une audace; Osons

Le pont : celui de l'amitié : le pont de la discorde

le pont qui s'effondre  : les ponts rompus tout est symbole

Il est également associé au rayon de  lumière

Par sa légèreté......

Comme la porte, il permet un saut vers l'inconnu,

il rend possible ce qui séparait

il  surplombe des vides ou des étendues d’eau

Il pose ses arches pour rapprocher les mondes séparés.

Il abolit la crainte du passage

Le pont est lumière, le pont est force

Il peut tout surmonter,

il élève le point de vue de celui qui l'emprunte …

Le pont relie les rives, il est continuité.

 

Le pont est beauté, est exploit

Comme nos ponts romains

pierre par pierre, dégrossies et taillées

chaque pierre a trouvé sa place

dans l’harmonie de la clef de voûte

c’est aussi une concrétisation de l'idée

Le  pont est outil de notre avancée

de notre cheminement ;

il est sécurité et transcende nos peurs

il nous permet d'aller d'une rive à l'autre

c'est le chemin le plus court

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

Osez  Osons......

Pour franchir un pont il faut oser

C'est de l'audace, une aventure vers l'inconnu

oser, ou rester sur place, c'est reculer pour mieux sauter

il faut une dose de courage, que tout le monde n'a pas

car sur l'autre rive c'est l'inconnu

on aimerait bien trouver une âme qui vous guide

et vous prend par la main; 

c'est comme passer d'une vie à l'autre

seras-tu là pour me recevoir ?

dans la vie si on n'a pas de courage

on peut rester au milieu du gué

et parfois se tend une main que l'on n'attendait pas

une main humaine et secourable

qui vous entraine dans son sillage

le pont c'est une aventure, c'est un élan

c'est vouloir avancer et innover

c'est une passerelle qui unit deux cœurs

un lien précieux, fait de peu de choses

un lien un symbole de l'union

pont : pontife .....

 

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

 

A bout de souffle est parfois le cœur

si la communication ne se fait pas

d'une oreillette, d'un ventricule

pour que tout soit vie

il y a des ponts qui permettent l'échange

ce sont des ponts de vie :

J'ai voulu ce jour mettre le symbole du pont

celui qui relie, permet les échanges le flux le reflux

 

 ********************************************************************************

 

Le pont unit tout autant qu'il sépare.

Il permet de passer d’une rive à l’autre.

Il offre ainsi la possibilité d’accéder à un autre état

qui restera relié au précédant

par ce lien qu'il représente 

et qui enchaîne les étapes, l’une à l’autre

tout en permettant de les dépasser.

Parfois, « l’autre rive » symbolise la mort.

Et le passeur d'âmes Iris la déesse qui coupe le fil

qui relie a la vie, pour passer sur l'autre rive

Iris est sur un pont de lumière

chaussée

de ses brodequins brodés, elle tien la clé d'Hermès son père

Elle est sur l'arc-en-ciel qui relie la terre au ciel

Le symbole de cette relation ou pacte

l’arc-en-ciel, le plus beau de tous les « ponts »

qui apparaît comme le signe du rétablissement de l’harmonie

après le déchaînement furieux de la tourmente

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

il est force lumière et beauté

Le pont unit tout autant qu'il sépare.

Il permet de passer d’une rive à l’autre.

De relier des hommes des mondes différents

Il peut être pont aérien, pont sanitaire

Pont humanitaire, il est une avancée pour l’homme

Qui peut ainsi mieux communiquer et voyager

Il est pont entre le ciel et la terre

Entre le matériel et le spirituel

il est pont signe de vie

comme le pont coronarien

il peut être fait d'une simple corde, de branchages

ou très alluré, il est viaduc et aqueduc

un pont est une passerelle jetée pour relier les hommes

Dans notre région il y a le pont du diable

le pont du Gard et celui d'Avignon

où on y danse tous en rond...

et à cœur battant : encore faut-il avoir du souffle

Pour rétablir l'irrigation d'un cœur

on fait aussi des ponts et des pontages

Cette information m'est transmise

par un homme de l'art que je remercie

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

 

Le pontage Ce pont de vie

consiste à contourner la zone rétrécie ou bouchée

en réalisant un « pont » entre les parties saines de l’artère.

Ce pont est fait soit d’un morceau d’artère,

soit d’un morceau de veine

que l’on prend dans une autre partie du corps
Le pontage est une intervention chirurgicale

Nécessitant d’accéder au cœur.

La durée et l’importance de l’intervention

au niveau du cœur dépend du nombre de « ponts » à réaliser.

 

Le pont,

les ponts qui sauvent la vie

Voici une autre interprétation


Et voici le pont de l'amitié

celui qui n'existait pas durant mon enfance

qui était un gué avec de grandes lauzes posées

ou nous devions sauter, pour aller

d'un côte de la rivière à l'autre

Que de ponts !!! Ceux du cœur

et ceux de l'amitié et fraternité

 

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Les mains de femmes ........

 

 Petite étude personnelle sur la main et son symbole

 

Accompagnez cette lecture en vous laissant guider 

par la superbe chanson De Sylvie Vartan :

 

DEUX MAINS 

La main est l’organe du toucher

 

C’est un des membres les plus sollicités de notre corps,

sa fonction est remarquable de complexité.

Le cerveau pense et la main exécute l’idée,

en active le sens,  dictant :ce qui est agréable ou non

Elle joue le rôle du toucher,du parler, du son ou de la vue.

 

La main à un rôle symbolique et sacré.

Symbole de communication,

elle est un moyen d’expression

quand elle complète la parole

Elle est synonyme de travail

et de dignité, de qualité manuelle : 

On dit : du cousu main,du ramassé à la main

du travail fait main et quelle belle ouvrage

Les mains de femmes ........

 Mes mains encore mes mains

 

je pourrais en parler jusqu'à de-main

tellement  elles sont actives

il y a un joli texte :

l'éloge de la main de Henry Focillon : 1934

Paul Valery avait écrit

"je me suis étonné qu'il n'existât 

 un traité sur les mains"

 

 Mes mains sont mes ambassadrices

 

Ce sont des mains de femme

D’épouse, de mère, et de grand-mère

Elles ont été des mains de fillette

Elles ont travaillé :

Ont mis des enfants au monde

dans leur profession : ont coupé le cordon ombilical

ont aidé l'enfant à naître

ont gardé en elles ce souvenir

Avant de choyer et aimer les miens

Elles les ont caressés et maternés

Oh ! Quelle belle expression

Elles ont été dévouées et filiales

Ont aussi aidé à fermer les yeux

Oh ! Mon Dieu ....fermer des yeux pour partir ailleurs

 
Les mains de femmes ........

Elles travaillent tous les jours

Font de l’unique du fait main

Elles font  des ornements

de rubans et de dentelles

D’un petit rien, elles font un tout

Elles applaudissent aux exploits

Des enfants, elles indiquent le chemin

Essuient parfois une larme

Et pansent des plaies et des bosses

Celles du corps et de l’âme

elles se souviennent tant

du premier nouveau-né quelles ont reçu

et plus tard, elles ont donné la vie

elles ont une mémoire,de tous les bonheurs

donnés ou reçus en offrande

Mes mains savent prendre soin

des roses et autres fleurs

elles savent trouver le juste milieu

elle tâtent, soupèsent évaluent

et choisissent les fruits en font la cueillette

pour préparer des douceurs

où il y a le savoir faire des mains

et un peu de mon cœur

Elles sont uniques, uniques

sont nos mains qui sont organe du toucher

Les mains de femmes ........

Il faut les voir gantées

Elles sont encore plus belles

Car on ne voit point les défauts

Ceux liés à l’âge, ou aux durs travaux

Ceux de la maison, et ceux du dehors

Elles sont fragiles et demandent des soins

Ce sont des mains qui se tendent

Des mains qui savent aider

Des mains qui parfois portent des bagues

Souvenir de mains qui se sont données

Elles ont des traits un peu bleus, des rides

Souvenirs de mains qui ont su apaiser

donner du bonheur, essuyé des pleurs

pour ajouter de la joie, là où il n'y en avait pas

elles donnent encore, et toujours

les mains sont un de nos plus beaux atouts

Les mains de femmes ........

Mes mains parfois caressent d’autres mains

Plus douces et plus jeunes

C’est pour faire une chaîne

Celle des générations

Et puis elles pourraient

Encore en se tenant par la main

Faire une ronde ; une ronde bien typique

Un deux, trois, la sardane est là.

D’autres font des gammes et des tableaux

Les miennes ont fait des ouvrages

Avec des fils de soie et des dentelles

Des rubans et des fleurs

Elles sont souvent à la tâche

Qui est un pur bonheur

Glorifions le travail 

celui qui est fait par nos mains 

Elles sont symbole de concorde et de paix

de prière, de grâce, de dévouement

elles séchent des larmes et aussi celles de l'âme

elles parlent , touchent dans l'obscurité

comme fait l'aveugle pour se guider

elles amplifiént la parole

dans la robe de l'avocat

les plus belles c'est dans leur rôle de mère

quelles  parlent, soignent apaisent

trouvent les mots les plus doux

Oh mes mains ! elles sont des bijoux

Mes mains gardent le souvenir

et l'émotion de grands moments

où elles ont été prises par d'autres mains

elles se souviennent des jours heureux

où a leur doigts un anneau était passé

signe d'amour et de fidèlité

et cela pour l'éternité

mes bagues sont des témoignages

et je ne saurai m'en passer

elles sont comme des talisman

qui brillent et ont un âme

Mes mains sont uniques pour les miens

main dans la main nous allions cheminant

main dans la main la vie est faite

de ces petits soins, d'émotions

et d'une continuité pour faire

la chaîne de l'humanité

 

Les mains de femmes ........

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
La grenade et son symbolisme

 

La Grenade est un fruit su sud

des régions chaudes

elle est reconnue comme un médicament

elle contient beaucoup d’antioxydants

qui agissent contre le vieillissement des cellules

le fruit est difficile a manger,

il est pourtant savoureux

 

Sur le plan symbolique

 

la grenade représente la fécondité

c'est pour cela qu'elle est présente

et à l'honneur sur la table du premier de l'an hébreu,

elle est le symbole de famille nombreuse

et réunie sous une même enveloppe

les grains nombreux sont enfermés

dans des alvéoles amères

et ceci pour une protection,

comme on protégerait les enfants

d'une même famille

 

Elle est un fruit symbolique pour les franc-maçons

symbole d'union des frères nombreux

dans une dimension universelle..

 

En Franc-maçonnerie

nous dit encore Jules Boucher,

les graines de la grenade

noyées dans une pulpe transparente

symbolisent les Maçons unis entre eux

par un idéal commun.

La présence de ce fruit dans l'univers maçonnique

est sans aucun doute due, au nombre surprenant

et surtout à l'ordonnancement symétrique de ses graines.

 

Jules Boucher résume ses propos en disant

 

Les grenades symbolisent en Franc-maçonnerie,

la multiplication et l'union.tous les enfants

de l'église dans son giron maternel ...

 

Angelo de Bubernatis  écrit  :

Le grand nombre de graines

que le fruit du grenadier contient

l'a fait adopter, dans la symbolique populaire,

comme le représentant de la fécondité,

de la génération et de la richesse »

 

« On prétend  même que le fruit donné

par Ève à Adam, et par Pâris à Vénus n'était pas une pomme,

mais une grenade,qu'il faut presque toujours sous-entendre

la grenade,lorsqu'il est fait mention d'une pomme

dans les mythes et dans les usages populaires

qui se rapportent au mariage ».

C'était le symbolisme des grands ésotérismes

religieux antiques

 

On présente la grenade ouverte comme 

symbole sexuel  ♥♥♥

 

D’après une étude menée par l’Université d’Édimbourg,

la grenade permettrait de faire grimper

le niveau de testostérone dans le corps de 16% à 30%.

Cette hormone du désir joue un rôle capital

aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

La grenade et son symbolisme
La grenade et son symbolisme

Dans la mythologie grecque,

 

la grenade est symbole de fertilité

est associée à Aphrodite,

déesse de l’Amour et des Plaisirs

ce qui a donné son nom au terme de… Aphrodisiaque !

Déjà Hippocrate recommandait le jus de la grenade

contre la fièvre et comme fortifiant contre la maladie.

Les prophètes anciens prédisaient même que la grenade

nettoyait de «Satan et des accès mauvais »

pour une période de 40 jours.

Ce sont bien les graines rouges qui sont comestibles

et la pulpe blanche qui est toxique et indigeste

Voici quelques symboles glanés sur le net,

 

la grenade bien sur est assimilée à la ville Grenade

en Espagne : Ce fruit dont le suc est très bénéfique

pour la santé comme antioxydant..

 

La grenade et son symbolisme

 JUDAÏSME :

La grenade, symbole de fécondité et d’unité…

En hébreu, la grenade (rimon), évoque l'élévation (ram)

,mais aussi le prélèvement (térouma)

C'est un symbole de fécondité, et aussi de l'unité du peuple

car les grains sont serrés entre eux.

Elle est mentionnée 32 fois dans la Bible.

Le prophète Jérémie enseigne que cent grenades d'airain

se trouvaient sur les colonnes du Temple de Jérusalem.

Elles étaient disposées

autour de la bordure de la robe du Grand Prêtre

(36 devant et 36 derrière).

 "Sur ses bords, tu feras des grenades de pourpre violette,

de pourpre rouge et de cramoisi éclatant,

et parmi elles, des clochettes d'or :

une clochette d'or, puis une grenade,

une clochette d'or puis une grenade, tout autour." Ex 28, 3). 

Certains éléments sont visibles et d'autres audibles

Les grenades attirent l'attention

mais elles ne laissent voir que leur enveloppe extérieure

et non ce qui est important :

les grains cachés et serrés sous l'écorce du fruit.

Elles annonçaient le passage du Cohen

et permettaient aux gens impurs de s'écarter de lui

L'intérieur de la grenade est voilé

comme l'est la tempe sous le voile (Cant.des Cant. 4,3).

Le soir de Roch Hachana (nouvel an juif),

on a l'habitude d'en manger et on dit :

"Que nous puissions être remplis de mitsvot

comme la grenade"(il y aurait 613 grains

comme il y a 613 commandements).

 Ou bien :

 "Que Ta volonté soit, que nos mérites soient nombreux

comme les grains de grenade".

Voici par extension le symbole de ce fruit

que l'on retrouve dans d'autres religions

comme pour relier vers le spirituel....

  

La grenade et son symbolisme

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
 La voûte étoilée et ses messages

Hier soir en fermant les volets j'ai regardé le ciel étoilé

il y avait la grande ourse; la petite en forme de chariot

et la constellation du chien ( Canis) qui donne canicule

J'étais heureuse certaines étoiles brillaient pour moi

plus à L'ouest était la lune dans un quartier,

elle était très lumineuse...

j'ai pensé à mon père qui m'avait appris comment

reconnaitre, le premier quartier des autres :

Et puis j'ai pensé à ma grand-mère

qui me décrivait le ciel étoilé

à la campagne les constellations étaient nos compagnes !

Et j'ai pensé fort à toi ♥♥

nous nous tenions par la main le soir pour voir le ciel

celui du mois d'août avec les étoiles filantes

on faisait un vœu et puis c'était le même 

nous avions à notre façon nommé la petite Ourse

Un tour de cadran et nous voici le 25 août

j'ai pensé à toi à moi et à nos projets

et ce matin voici qu'une nouvelle rose vient d'éclore

et capte les rayons du soleil

tous ces petits signes sont pour moi

: Comme la toute première rose

qui éclot le jour de notre mariage

Celle de ce jour me dit :

qu'il faut mourir pour renaître ...La voute étoilée

est une source d'inspirations de bienfaits d'émotions

de rêves et des rêveries qui nous transportent

 La voûte étoilée et ses messages

Deux choses remplissent l'âme  

d'une admiration toujours plus grande :    

le ciel étoilé au-dessus de ma tête

et la loi morale dans mon cœur.    

Emmanuel Kant Critique de la Raison pratique

 

La voûte étoilée fait remonter en moi

tant de souvenirs d'amour sans doute cachés

de bons moments passés, et à venir

tout est dans ce symbole

 

Hier soir en regardant la voûte étoilée

 je pensais que l'étoile avait marqué ma vie

enfant j'allais à la belle étoile la nuit

accompagner ma grand-mère : chemin faisant

elle me montrait la grande Ourse,

l'étoile polaire et la petite Ourse

j'aimais leur parler, comme le font les enfants qui rêvent

on m'avait dit : Tu vois mémé Marie est partie

et bientôt elle brillera comme une étoile

tu pourras te confier à elle pour te guider

 

Et puis plus tard l'étoile me guida,

elle était ma complice

notre complice : que de bons moments passés le soir

à admirer la voûte étoilée

je la regarde plus intensément, comme pour m'y

retrouver et suivre l'axe immobile

qui montre le chemin dans la voie lactée

nombreuses sont les étoiles qui brillent pour moi

 

 La voûte étoilée et ses messages

L'étoile représente l'équilibre l'harmonie

l'homme parfait ( celui de Vitruve)

qui s'inscrit dans un carré la terre

dans un cercle l'infini ...

C'est la vie universelle et le souffle rythmique,

la méditation et les bonnes vibrations,

l’équilibre entre les forces du bien et du mal.

L’équilibre entre le blanc et le noir

L’équilibre entre l’attirance et la répulsion

ce qui implique la raison,

la justesse d’appréciation, la rigueur.

 

L’étoile à cinq branches représente l’homme

pas n’importe quel homme : 

l’homme harmonieux et lumineux l’homme accompli

dans sa juste relation avec le cosmos.

 

L’étoile est aussi décrite

comme centre d’où part la vraie lumière.

Elle préfigure le retour au centre, raison d’être de tout

chemin  de vie tourné vers les autres.

Les rayons de l’étoile sont autant de lumières visibles,

 dont chacun de nous doit  être porteur rayonnant

C’est aussi le fruit du travail intérieur

de  celui qui va s’investir pour porter en lui

la connaissance l’amour du travail 

de sa glorification, et les valeurs

 

Et pour la poésie quelques vers...

qui faisaient le bonheur de ma grand-mère

qui me les faisait réciter chaque fois

que nous avions des invités de marque

 

"Étoile, où t'en vas-tu, dans cette nuit immense? 

Cherches-tu, sur la rive, un lit dans les roseaux

Ou t'en vas-tu,si belle, à l'heure du silence

Tomber comme une perle au sein profond des eaux

Ah! si tu dois mourir  , bel astre, et si ta tête

Va dans la vaste mer plonger ses blonds cheveux, 

Avant de nous quitter, un seul instant arrête

Étoile de l'amour, ne descends pas des cieux!"
 

Référence.Alfred de Musset

le Saule
 

 La voûte étoilée et ses messages

Pâle étoile du soir, messagère lointaine,
Dont le front sort brillant des voiles du couchant,
De ton palais d'azur, au sein du firmament,
Que regardes-tu dans la plaine ?

La tempête s'éloigne, et les vents sont calmés.
La forêt, qui frémit, pleure sur la bruyère ;
Le phalène doré, dans sa course légère,
Traverse les prés embaumés.

Que cherches-tu sur la terre endormie ?
Mais déjà vers les monts je te vois t'abaisser ;
Tu fuis, en souriant, mélancolique amie,
Et ton tremblant regard est près de s'effacer.

Étoile qui descends vers la verte colline,
Triste larme d'argent du manteau de la Nuit,
Toi que regarde au loin le pâtre qui chemine,
Tandis que pas à pas son long troupeau le suit, -

Étoile, où t'en vas-tu, dans cette nuit immense ?
Cherches-tu sur la rive un lit dans les roseaux ?
Où t'en vas-tu si belle, à l'heure du silence,
Tomber comme une perle au sein profond des eaux ?


Ah ! si tu dois mourir, bel astre, et si ta tête
Va dans la vaste mer plonger ses blonds cheveux,
Avant de nous quitter, un seul instant arrête ; -
Étoile de l'amour, ne descends pas des cieux !

 

Voici la poésie en entier pour votre plaisir

 La voûte étoilée et ses messages

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
La rose symbole d'amour et de connaissance...

Les roses de Saadi

 

J’ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.

 

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

 

La vague en a paru rouge et comme enflammée.
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore

La rose symbole d'amour et de connaissance...


Le mois de Mai est celui des roses

car voici la rose dans son symbole 

Dans la poésie lyrique,

l’image de la rose apparaît comme le symbole

de la beauté,de la pureté ou de l’amour

 

La rose correspond à ce qu'est le lotus en Asie

L'aspect de ce symbolisme floral

est celui de la manifestation, issue des eaux primordiales,

au-dessus desquelles elle s'élève et s'épanouit.

Cet aspect n'est d'ailleurs pas étranger à l'Inde

où la rose cosmique sert de référence

 à la beauté de la Mère divine 

Elle désigne une perfection achevée,

un accomplissement sans défaut.

Elle symbolise la coupe de vie l'âme le cœur, I’ amour.

La rose est, dans l'iconographie Chrétienne,

soit la coupe qui recueille le sang du Christ,

soit la transfiguration des gouttes de ce sang

soit le symbole des plaies Christ.

 

La rose symbole d'amour et de connaissance...

Un symbole rosicrucien figure cinq roses 

une au centre,et une sur chacun des bras de la Croix

Ces images évoquent soit le Graal

soit la rosée céleste de la Rédemption

Cet emblème place la rose au centre de la Croix,

c'est-à-dire à l'emplacement

du cœur du Christ  du Sacré-Cœur.

Ce symbole est le même

que la Rosa candida de la Divine  Comédie

Qui ne peut manquer d'évoquer

la Rose mystique  des litanies chrétiennes,

symbole de la Vierge ;

le même peut-être que celui du Roman de la Rose.

Angelus Silesius fait de la rose l’image de l'âme,

celle aussi du Christ, dont l'âme reçoit l'empreinte. 

 

La rose d'or autrefois bénie par le Pape

était un symbole de puissance et d'instruction spirituelles

Mais aussi  symbole de résurrection et d'immortalité

La rosace gothique et la rose des vents

marquent le passage, du symbolisme de la rose

à celui de la rosace et de la roue

La rose symbole d'amour et de connaissance...

La rose et sa couleur,étaient les symboles

du premier degré de régénération

L'âne d'Apulée recouvre la forme humaine,

en mangeant une couronne de roses vermeilles

que lui présente le grand prêtre d'Isis.

Le rosier, ajoute cet auteur, est l'image du régénéré,

comme la rosée est le symbole de la régénération

 

Et la rose, dans les textes sacrés,

accompagne bien souvent le vert

ce qui confirme cette interprétation.

Ainsi dans l'Ecclésiaste il est dit :

 « J'ai grandi comme les plants de roses de Jéricho,

comme un olivier magnifique dans la plaine ».

L'olivier était consacré à Athéna

et les roses suggèrent des mystères 

En outre, les rosiers étaient consacrés

 à Aphrodite en même temps qu'à Athéna.

 

La rose était chez les Grecs une fleur blanche,

mais lorsque Adonis protégé d'Aphrodite fut blessé à mort,

la Déesse courut vers lui, se piqua à une épine

et le sang colora les roses qui lui étaient consacrées.

C'est ce symbolisme de régénération qui fait que,

depuis l'Antiquité, on dépose des roses sur les tombes :

les anciens nommaient cette cérémonie rosalia....

La rose symbole d'amour et de connaissance...

Et tous les ans, au mois de mai,

offraient aux mânes des défunts des mets de roses.

Hécate, déesse des Enfers, était parfois représentée

la tête ceinte dune guirlande de roses à cinq feuilles.

On sait que le nombre cinq

marque le départ d'un nouveau cycle.

La rose est devenue un symbole de l'amour

et plus encore du don de l'amour : de l'amour pur.

La rose comme  fleur d’amour

remplace le lotus égyptien, et le narcisse grec.

La magie de la rose, la fascination qu’elle exerce

semblent donner raison au poète latin Catulle de Vérone

qui disait qu’elle naquit d’un sourire d’amour,

elle est devenue symbole de tout un art d’aimer ;

à toutes les époques on la déclame dans les poèmes

on la célèbre en peinture et elle fleurit dans l’art musical

  depuis les immortels « Rosa » de Jacques Brel,

« la vie en rose » d’Edith Piaf ou Louis Armstrong,

 

La rose symbole d'amour et de connaissance...

Les roses celtiques, vivaces et fières,

non dépourvues d'épines et lourdes

d'un doux symbolisme

vers la splendeur de la Rose céleste,

pour disparaître dans la région illuminée.

L'Amour paradisiaque sera comparé par Dante

dans sa Divine Comédie au centre de la rose :

au centre d'or de la rose éternelle, qui se dilate

et qui exhale un parfum de louange

au soleil toujours printanier

L’Empyrée est semblable

à un grand amphithéâtre, appelé

Rose blanche ou Rose céleste.

 

L’Empyrée est le lieu où se déploie

l’immensité resplendissante de la Rose céleste,

séjour éternel de la béatitude et de l’amour divin

Béatrice est au Paradis plus belle,

plus lumineuse et plus rayonnante que jamais

parce qu’elle s’en est retournée

 vers une autre blancheur,

vers la splendeur de la Rose céleste

pour disparaître dans la région illuminée.

Blanche ou rouge, la rose

est une des fleurs préférées des alchimistes

dont les traités s'intitulent souvent

rosiers des philosophes

La rose symbole d'amour et de connaissance...

Philippe Lassire écrit :

Merci infiniment, Rosie de m’adresser, de nous adresser

cette magnifique rose de beauté et tout le symbolisme

qu’il y a derrière.la magie de la rose,

la fascination qu’elle exerce semblent donner raison au

poète latin Catulle de Vérone qui disait

qu’elle naquit d’un sourire d’amour,

elle est devenue symbole de tout un art d’aimer ;

aucune fleur n’a autant inspiré les artistes ,

à toutes les époques

on la déclame dans les poèmes on la célèbre en peinture

et elle fleurit également dans l’art musical

aussi bien mineur que majeur,

depuis les immortels « Rosa » de Jacques Brel,

« la vie en rose d’Edith Piaf ou de notre frère Louis Armstrong,

« l’important c’est la rose de Gilbert Bécaud

jusqu’à la musique de Mozart, Berlioz, Schumann.

Tout l’univers poétique s’est inspiré de cette fleur

qui allie pureté et passion, douleur et tendresse

tels Ronsard.Pour moi,

la femme et la rose sont les merveilles de ce monde.

La rose symbole d'amour et de connaissance...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Mon symbole du feu ...

Voici le symbole du feu

 

C’est la deuxième semaine du mois d'août 

Nous sommes dans le signe du lion

et Jupiter est dans ce signe du zodiaque 

 

C'est le soleil généreux

le feu l'aigle la créativité

de ce signe qui se définit :

comme  : fier superbe et généreux

Aimant créer et aller jusqu'au bout

de ses réalisations !

 

Le soleil est plus bas

Et nous éclaire de ses rayons,

Temps béni suspends ton vol !

Après le mauvais temps vient l’accalmie

Comme dans les sentiments,

il suffira de souffler sur les braises

Pour ranimer le feu :  Le feu et son symbole

 

Mon symbole du feu ...

On allume les feux de la Saint-Jean l'été

puis l'hiver avant Noël.

Ainsi, on continue de regarder les flammes

comme l'image vivante de la vie spirituelle

et de l'âme éternelle.


Cette clarté qui illumine la nuit

donne la véritable nature

des grands Dieux du monde.

 

L'égyptien Osiris,

le Grec Zeus,

et le celte Lug,

puis Jésus-Christ lui-même,

furent des dieux de lumière et de feu.


On dit qu'ils éclairent toujours le monde

et l'autre Monde.

 

C'est sans doute depuis ce temps

et puis, et puis !!! 

que l'on allume des feux la nuit

pour faire espérer le jour

que les moines et les templiers

dormaient  avec une bougie allumée

qui veillait sur eux toute la nuit  

et les assuraient du secours 

de la bonté de la Providence.  

 

Le feu est tombé du ciel par la foudre,

s'est déversé sur la terre par les éruptions

et la lave des volcans.

de tâtonnement en tâtonnement,

de progrès en progrès  

Il est venu de l'extérieur,

aussi bien du ciel que du dessous de la terre,

mais hors de la volonté humaine. 

En effet, le feu n'a pas été inventé

 
Mon symbole du feu ...

Le feu est souvent associé à des cultes divers.

Parfois, il est associé à la puissance divine,

d'où un grand nombre de rituels,

passés ou actuels autour du feu .

Mais il est aussi souvent associé aux forces du mal

dans la tradition chrétienne,

l'enfer est souvent représenté

comme le royaume des flammes éternelles.

 

Le feu est aussi un symbole de purification,

  

D'où l'utilisation du bûcher pour certaine condamnation

Ce symbole provient sans doute

de certaines pratiques agraires

qui consistent à brûler la terre pour la rendre plus fertile 

mais il est certain que cette symbolique

tient son origine de plusieurs sources.

donnant le feu comme symbole de purification 

Mon symbole du feu ...

 Le feu a aussi un symbolisme érotique

Dans l’Énéide la passion que Didon avait pour Énée

la consumait de l'intérieur.

Cette symbolique érotique prend son sens

dans les métaphores et les images

qui font coïncider le feu et l'acte sexuel,

la passion, l'affectivité, les sentiments

 

Dans la mythologie 

Cupidon était représenté par un arc et une torche.

Symbolique dans les religions antiques


Dans beaucoup de traditions, on distingue trois feux :
   

le feu du monde terrestre :

le feu ordinaire, qui correspond au cœur,

aux passions et à la colère ;
 

le feu du monde intermédiaire :

les éclairs, la foudre,

correspondant aux puissances intermédiaires ;

Jupiter portant les foudres

Jupiter portant les foudres

Le feu du monde céleste :

le soleil, symbole du monde suprême ;

Le feu est purificateur et régénérateur.

Le feu de brousse permet

aux champs de reverdir à neuf

et souvent de faire germer des plantes anciennes

qui avaient disparu..

 

Symboliquement, le feu purificateur

permet un passage à l'éternité.

Les taoïstes entrent dans le feu (sans se brûler)

pour se libérer du conditionnement humain.

Élie monte au ciel dans un char de feu.

"L'homme est feu ", dit saint Martin :

sa loi comme celle de tous les feux 

c'est de dissoudre (son enveloppe)

et de s'unir à la source dont il est séparé

et puis et puis !!!

puisons dans le feu notre rayonnement

 

Pour moi le feu est un des quatre éléments 

comme la terre, l'eau, l'air

c'est un signe de joie et de renaissance

un élément purificateur 

 couleur rouge il s'identifie au soleil  et aux solstices !

 

" feux de la Saint-Jean"  " feux de la Noël  

 

Langues de feu qui tombent sur les apôtres

pour Pentecôte et symbolisent le Saint-Esprit

Le feu est signe de chaleur de lumière,

avec toute la symbolique qui s'y attache

depuis qu'on a connu  et pu transmettre ce feu

et puis et puis le temps est passé 

 

Le feu est source de vie et de destruction ,

il a ces deux pouvoirs! 

Par sa chaleur il féconde la terre

et permet à de nouvelles essences

de se développer de germer..

c'est ce qu'on voit après des feux de forêts

Mais un feu de forêt est toujours un drame,

humain et pour les animaux pris dans les flammes

qui brulent vifs, sans pouvoir se sauver

le feu est source de régèneration

le feu criminel est un acte délictueux

et doit être puni sévèrement..

 

La foudre et es éclairs

La foudre et es éclairs

Texte proposé par une amie Lisa

 

"Ardet nec consumitur"...

En étudiant les Livres des grandes religions,

j'ai été littéralement frappée

par la concordance des textes sacrés

des différentes confessions sur le thème du feu divin

qui brûle sans consummer

ou de la lumière qui illumine sans aveugler:

 "Je vois tous les dieux ensemble dans ton corps, ô Dieu!..  

Tu as un visage de feu éblouissant et tu entraînes à jamais

l'entier univers dans les flammes de ton énergie"    

(Bhagavad-Gita

 

"La lumière blanche dans sa pureté fondamentale,

sagesse semblable au miroir, blanc étincelant viendra vers toi.

La lueur brumeuse et attirante des êtres de l'enfer

viendra également te pénétrer..

Désire seulement la lumière blanche,

éblouissante et lumineuse" (Livre tibétain des morts)

"La gloire de l'Elohîm (Dieu) d'Israël

vient par la route du Levant,

sa voix est comme la voix des eaux multiples,

la terre s'illumine de sa gloire" (Ezéchiel, 43/2)

"Jésus va dans la montagne pour prier

et pendant qu'il prie, son visage change,

ses vêtements deviennent blancs de lumière..

Et voici deux hommes..

Ils viennent lui parler.

Ce sont Moïse et Elie,

ils sont entourés de lumière.."(Luc 9/28-31)

 

Mon symbole du feu ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Coquine est la figue, elle porte des secrets

 C'est le 12 août ce matin par surprise

j'ai cueilli les toutes premières figues

Les cigales ont chanté tout l'été et continuent

je n'ai pas lézardé au soleil qui était trop chaud

 et ce jour ! surprise , les pies se chamaillent

je vais vers mon arbre préféré et que vois-je ?

 quelques figues  ..Les premières de cette année

Elles sont en retard et vont tous les jours donner

avec ce temps chaud qui se poursuit

je ne perds pas de vue celles dont je fais des douceurs

figues confites dans leur jus

L'an dernier j'avais mis un petit verre de Banyuls

dans la deuxième cuisson,

ce qui en révèle d'autant le goût*

Coquine est la figue

On apprend tous les jours 

qui l'eut cru ? on apprend

même en faisant des confitures

qui portent une marque de l'unique, du fait main...

 

Le saviez-vous ?

j’ai fait la lecture d’un petit livre que j’avais acheté

qui porte sur la figue précisément et sur ses bienfaits

Cléopâtre aimait ce fruit

et au sortir de son bain tentée par la gourmandise,

elle tendit son bras vers une corbeille de figues

et un serpent caché dans les feuilles

la mordit mortellement

Plutarque affirma

qu'elle avait souhaité cette fin tragique

Coquine est la figue, elle porte des secrets

Du jardin d’Éden à Bouddha

Paradis d’Adam et Eve, le jardin d’éden

était un verger prospère et croulait sous les fruits

Dieu dit : Je vous donne toutes les herbes portant semences

qui sont sur toute la surface de la terre,

et tous les arbres qui ont des fruits portant semence

ce sera votre nourriture

(genèse 1-29) De tous les arbres un est nommément cité

… C’est le figuier ;

Les feuilles constituèrent

la tenue D’Adam et Eve pour cacher leur nudité

Certains ont même pensé que le serpent venait du figuier

et que le fruit défendu  ne serait pas : La pomme d’Adam

mais serait la " figue d’Adam"

Et l’arbre de la connaissance du bien et du mal serait le figuier

Cet arbre dont ils venaient de manger le fruit

Est sans doute celui qui leur fournit les feuilles

dont ils se firent des pagnes (Genèse 3-7)

Coquine est la figue, elle porte des secrets

Quant aux Italiens et aux Corses

ils lui trouvent plutôt une fois tranchée en deux

une ressemblance avec le sexe féminin

Honni soit qui mal y pense

Je fais une synthèse de ce que je viens de lire

 

La figue est porteuse d’énergie

Universelle féminine et masculine ;

Sa sève blanche étant assimilée au lait maternel

Ou au sperme ! Elle est porteuse de certains rites

L’alcool de figues est réputé pour protéger

ou renforcer, réchauffer la matrice

Tout est symbole : la Terre est aussi la matrice

Ce fruit est chanté par Francis Ponge

poète de Montpellier

Enfin Judas se pendit à une branche de figuier

pris par le remord  !!

 

Ce que j’ai écrit n’est peut être pas sérieux

Mais c’est un point de vue

Qui porte un éclairage sur cet arbre qui est mon préféré

Sans doute que sans le savoir j’avais un peu deviné

tous ses secrets et bien d'autres encore

 

Je viens de sortir pour aller saluer mon figuier

et mystère ; sur des branches coupée

des petits fruits jaillissaient verts encore

sur la branche coupée et encore alimentée de sève

ils ont grossi et plus tard vont mûrir :

Quelle vigueur !

qui se cache sous ces symboles ...

la vie , l'envie de rester et donner encore ..

Coquine est la figue, elle porte des secrets

 Par Francis Ponge auteur de Montpellier


 .....Le portail ouvert,

il se laisse voir au fond luire un autel scintillant, 

l’or des pépins comme une flamme de bougie (cierge)

dans la pourpre de la pulpe.

 

Oh la confiture sucrée !!!
 

Ou plutôt ce n’est qu’une confiture de lumière faible

mais scintillante  (confiteor, confite en dévotion)  

qui craque et pétille et ne résiste pas trop sous la dent.

La poésie est certes le résultat d’une maladresse,

d’une confusion de mots, d’un rapprochement de racines

(plein de goût) et je ne me priverai pas de cela.
   

La figue est molle et rare :

telle est la phrase, aussitôt jugée peu satisfaisante,

qui me fut donnée automatiquement.

La figue est une pauvre gourde,

comme une pauvre église de campagne

(de la campagne espagnole)

à l’intérieur de laquelle lui un autel scintillant.
    

Notons tout de suite que nous parlons de la figue sèche.
    

Nous l’aimons comme notre tétine ;

comme une tétine par chance,

qui serait devenue comestible.

Couleur de pierre sèche,

et comportant une sorte de pâte

ou de confiture réduite sablée de pépins.

    

La figue, cette pauvre gourde,

est un grenier à tracasseries pour les dents.

Un fruit naturellement confit,

d’apparence modeste,

mais à l’intérieur duquel lui un autel scintillant.

Une grosse perle de caoutchouc,

Un pauvre petit argument massue.



Francis Ponge,

Comment une figue de paroles et pourquoi (1977),

GF Flammarion, 1997, pp. 70-71.

 

Coquine est la figue, elle porte des secrets

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Le désert en Egypte ...

Le désert en Egypte ...

Le Renard et la Rose

et pourquoi pas la rose des vents

puisque c'est une quête, un long chemin

 

« si tu m’apprivoise lui dit-il

nous aurons besoin l’un de l’autre

tu seras pour moi unique au monde

et je serais pour toi unique au monde ;

Ma vie sera comme ensoleillé. »

 

Un jour je fus invitée à faire des rechercher

à ajouter, non point, la rose de mon jardin

mais celle des sables

J’ai trouvé sur elle de belles choses encore

de celles que j’avais évoquées je crois

mais aussi : que celui qui fait des recherche

Apprend, comprend, marche dans les pas

de l’Amour divin, sans être seul !

 

L’être humain s’épanouit  comme une fleur

D’abord bouton, puis fleur

qui embaume de son parfum

La Rose des sables est; il me semble

Dans les hauteurs de l’amour

le symbole d’une quête pour se réaliser

"Bonjour, dit le Petit Prince.

Bonjour, dit le marchand.

C’était un marchand de pilules perfectionnées

qui apaisent la soif. On en avale une par semaine

et l’on n’éprouve plus le besoin de boire.

Pourquoi vends-tu ça ? dit le Petit Prince.

C’est une grosse économie de temps, dit le marchand

Les experts ont fait des calculs.

On épargne cinquante-trois minutes par semaine.

 

Et que fait-on des cinquante-trois minutes ?

On en fait ce qu’on veut…Moi se dit le Petit Prince

si j’avais cinquante-trois minutes à dépenser,

je marcherais tout doucement vers une fontaine"

( Antoine de St Exupery )

Et voici que nous retrouvons la quête

la marche dans le désert pour trouver l'eau...

La Rose du désert ...

Qui à soif et faim de cette nourriture

que seule une quête peut lui donner

 Celui qui cherche doit incarner cet idéal

vers la perfection,

Par la foi, la réflexion, le chemin parcouru

La rose des vents ou rose de désert

désigne une étoile : Mais quelle étoile !

Elle  est riche de trente deux rayons

Elle est faite de sable, porté par le vent,le soleil,

elle à des cristaux

Et voilà que je reviens à la rose à la rosace

Et à la roue et là aussi

Je fais un chemin en me tournant

Mais où vais-je ?

Vous qui m’avez demandé d’ajouter cette rose

A celles de mon jardin

C’est vers le petit prince

Que je me réfugie pour vous faire plaisir

 Je vais ajouter une citation

 

il y a des hommes qui pleurent en apprenant

Que les roses ont des épines

Et d’autres se réjouissent en apprenant

Que les épines portent des roses »

 Lequel êtes-vous ?

 

La Rose du désert ...

Il y a les étoiles, le voyage et le regard sur le miroir ;

las ! Où m’amenez-vous encore !

A la rose ou à mon ego ?

Au besoin de pouvoir exister dans les yeux de l’autre

De tous les autres Je vais errer dans combien de planètes

Si je n’ai pas l’âge requis

J’ai avec moi, et sur moi quelques symboles

Le serpent et l’étoile dont mes oreilles sont ornées

Et puisque je suis Rose Je suis symbole d’amour

Par le serpent de sagesse

Vous me ramenez au petit Prince

Dans le symbole d’amitié

 

On peut aussi faire le bilan de sa vie

Aller sur le chemin

De la Jérusalem Céleste

Voir la beauté de cette étoile des sables

Conglomérat obtenu par les quatre éléments

Le rayonnement du soleil et celui de l’étoile

La recherche de la perfection

Y suis-je arrivée ou pas

à vous décrire cette rose ?

Celle du désert et de la terre promise

Nous nous serons enrichis

d’une amitié, d’une belle fraternité

Et comme le petit prince nous

devenons parfois des enfants

Nous repartirons dans le serpent jaune

celui qui se régénère sans cesse

comme nous le faisons en cherchant

Ce sont nos esprits qui sont sur ce même chemin

 

Mon ami ais-je bien dit  !

Ou il faut  modifier mon propos

Je vous ai entraîne dans les symboles

J’aime vous le savez

ce langage fort que chacun interprète

à sa façon, suivant sa sensibilité

Ou ses connaissances du moment

Les miennes sont humbles

Mon caractère est ferme

Et j’aime apprendre, c’est le sel de la vie

 

La Rose du désert ...

 

« si tu m’apprivoise lui dit-il

nous aurons besoin l’un de l’autre

tu seras pour moi unique au monde

et je serais pour toi unique au monde ;

Ma vie sera comme ensoleillé. »

 

 

Apprivoiser l’intelligence

Pour laisser place à l’amour

On ne voit bien qu’avec le cœur

L’essentiel est invisible aux yeux

Il y a tant d’invisible

Dans ce fil conducteur

La rose apparaît comme le symbole

L’unité parfaite présentant une forme sphérique

C’est l’infini, l’odeur que cette fleur exhale

Est comme la révélation de la vie

Dans le désert où se trouvent

Ces roses des vents

Ce texte je l'ai écrit pour répondre à la demande d'un ami 

qui n'est plus de ce monde, et m'avait entrainé sur les traces

de cette quête, je lui dédie cette page, et il peut me voir

souvent je pense à lui et a tout ce qu'il m'a fait découvrir

Ami c'est une prière pour toi que je t'envoie

au delà des mers et des océans :

notre amour fraternel demeure

  

 

On peut aussi faire le bilan de sa vie

Aller sur le chemin

De la Jérusalem Céleste

Voir la beauté de cette étoile des sables

Conglomérat obtenu par les quatre éléments

Le rayonnement du soleil et celui de l’étoile

La recherche de la perfection

Y suis-je arrivée ou pas

à vous décrire cette Rose ?

 

Celle du désert et de la terre promise

Nous nous serons enrichis

d’une amitié, d’une belle fraternité

Et comme le petit prince nous

devenons parfois des enfants

Nous repartirons dans le serpent jaune

celui qui se régénère sans cesse

comme nous le faisons en cherchant

Ce sont nos esprits qui sont sur ce même chemin

 

Mon ami ais-je bien dit  !

Ou il faut  modifier mon propos

Je vous ai entraîne dans les symboles

J’aime vous le savez

ce langage fort que chacun interprète

à sa façon, suivant sa sensibilité

Ou ses connaissances du moment

Les miennes sont humbles

Mon caractère est ferme

Et j’aime apprendre, c’est le sel de la vie

 

  

 

Roses anciennes couleur de sable !

Roses anciennes couleur de sable !

 

 

Depuis ce temps j'ai cherché

et je continue dans ce désert

à m'enrichir de cette rose des sables

et sans doute pour m'encourager

à chercher encore, je me suis laissée tenter

par la Rose Nacrée du désert

Elle me rappelle cette recherche

Elle et moi en osmose cheminerons ensemble

car tout est bonheur si on sait s'y arrêter

Rose Nacrée du désert

est un parfum, qui est comme un guide

car tout est symbole et amour

 

 Et voici me dit l'ami qui m'a mis sur cette piste

tu as ta rose

et j'ai la mienne dans celle du désert

tu as bien travaillé

 

Roses symbole de connaissance et d'Amour !

Roses symbole de connaissance et d'Amour !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>