Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

mes symboles

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Oeuvre de Vladimir Kush ...

Oeuvre de Vladimir Kush ...

La sagesse s’acquiert au fil des années

Elle nous permet de prendre du recul sur les évènements

de juger, d'analyser à sa juste valeur

on ne s'emporte pas, on se contrôle

je me souviens d'un ami qui m'avait dit

"regarde toi dans le miroir et lève un bras "

j'étais comme la liberté avec un bras levé sans savoir

et il me dit  "-avec ta main touche ta main sur le miroir-"

j'étais là et je suivais ses enseignements

quand je lui répondis

oui mais pour faire ce que tu me demande

je dois faire une demi tour...

Ah et bien oui c'est ce que je voulais te faire comprendre

que tu dois te retourner

ne serait-ce que pour voir le chemin parcourru

C'était un peu comme regarder dans le rétroviseur

c'était de sages paroles

Sur les pas de la sagesse....
Vladimir Kush...

Vladimir Kush...

 Le bien et le mal le noir et le blanc

tout est une chose et son contraire

cela dépend de quel côté on le voit

en convexe ou concave déformé

c’est toujours délicat c’est certain,

L’interprétation est souvent mensongère

car on a des préjugés

on juge avant de savoir avant de connaître

il manque toujours un paramètre celui de l’affect,

on ne peut pas se mettre à la place de l’autre

mais on peut toujours le comprendre sans le juger

il a sans doute des raisons que nous ne connaissons pas

écoutons sa plainte ou sa complainte

son ressenti différent du notre

un mot peut cacher un autre maux

pesons, soupesons les mots pour trouver le plus beau

les mots génèrent des pensées

avec mes plus nobles pensées

Vladimir Kush ...

Vladimir Kush ...

Ma grand-mère avait raison,

on a du travail pour s’occuper de soi

et être de bonnes mœurs

On ne peut pas juger, ni avoir de préjugés

Sur tel ou telle autre de nos amis

tout est délicatesse, diplomatie

Et c’est à ce moment qu’on doit juger

Si c’est le mot qu’il faut pour ne pas blesser

ni même agresser, tout est promesse

promesse ou indélicatesse c’est suivant

On peut faire du mal aux uns et aux autres

En interprétant à sa façon

Sans avoir toutes les facettes

N’ayons pas peur de nous poser les bonnes questions

Certes ma grand-mère dans sa logique

sans avoir connu ni lu Socrate avait bien raison...

Et tous les jours je pense à elle..

Cette femme exceptionnelle.

Vladimir Kush

Vladimir Kush

 

Socrate et les trois filtres

 

 

 

  Est-il utile de me raconter ce que tu as envie de me dire ?

 

 

Un jour, un homme aborde Socrate et lui dit :

 Écoute, Socrate :

tu dois absolument savoir ce qu'a fait ton ami ...

Attends : As-tu passé ce que tu vas me dire au travers des

trois filtres Trois  filtres  ...Oui.

Le premier est le filtre de la Vérité

As-tu contrôlé toi-même si ce que tu veux me dire est vrai ?

Euh, non. On me l'a raconté, mais...

Bien, bien. Mais peut-être as-tu utilisé le deuxième filtre,

 

 

qui est celui de la Bonté ?

 Même si ce que tu veux me raconter n'est pas certain,

 Est-ce quelque chose de  bienveillant ?

 Non, pas précisément... Au contraire !

 Hmm. Essayons le troisième filtre.

 Celui de l'Utilité.

 

 Utile..Non... pas vraiment.

 Eh bien, conclut en souriant le philosophe,

 si ce que tu veux me raconter

 N’est ni  vrai, ni bon, ni utile, je préfère l'ignorer

 et je te conseille de l'oublier

Les médias devraient se servir de ces 3 filtres

et se renseigner avant de nous annoncer

leur vérité pour faire de l’audimat

ou vendre des journaux

 

 

Socrate et les trois filtres
Un jour, un homme aborde Socrate et lui dit :
 
Ecoute, Socrate : tu dois absolument savoir ce qu'a fait ton ami ...
Attends. As-tu passé ce que tu vas me dire au travers des trois filtres 
Trois  filtres  ...Oui.
 
Le premier est le filtre de la Vérité
 
As-tu contrôlé toi-même si ce que tu veux me dire est vrai ?
Euh, non. On me l'a raconté, mais...
Bien, bien. Mais peut-être as-tu utilisé le deuxième filtre,
 
qui est celui de la Bonté ?
 
 Même si ce que tu veux me raconter n'est pas certain,
 est-ce quelque chose de  bienveillant ?
 Non, pas précisément... Au contraire !
 Hmm. Essayons le troisième filtre.
 
 Celui de l'Utilité.
 
 Est-il utile de me raconter ce que tu as envie de me dire ?
 Utile ..Non... pas vraiment.
 Eh bien, conclut en souriant le philosophe,
 si ce que tu veux me raconter
 n'est ni  vrai, ni bon, ni utile, je préfère l'ignorer
 et je te conseille de l'oublier
 
 
 
 
Socrate et les trois filtres
Un jour, un homme aborde Socrate et lui dit :
 
Ecoute, Socrate : tu dois absolument savoir ce qu'a fait ton ami ...
Attends. As-tu passé ce que tu vas me dire au travers des trois filtres 
Trois  filtres  ...Oui.
 
Le premier est le filtre de la Vérité
 
As-tu contrôlé toi-même si ce que tu veux me dire est vrai ?
Euh, non. On me l'a raconté, mais...
Bien, bien. Mais peut-être as-tu utilisé le deuxième filtre,
 
qui est celui de la Bonté ?
 
 Même si ce que tu veux me raconter n'est pas certain,
 est-ce quelque chose de  bienveillant ?
 Non, pas précisément... Au contraire !
 Hmm. Essayons le troisième filtre.
 
 Celui de l'Utilité.
 
 Est-il utile de me raconter ce que tu as envie de me dire ?
 Utile ..Non... pas vraiment.
 Eh bien, conclut en souriant le philosophe,
 si ce que tu veux me raconter
 n'est ni  vrai, ni bon, ni utile, je préfère l'ignorer
 et je te conseille de l'oublier
 
 
 
 
Effet miroir ...

Effet miroir ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Les mains de femmes ........

 

 Petite étude personnelle sur la main et son symbole

 

Accompagnez cette lecture en vous laissant guider 

par la superbe chanson De Sylvie Vartan :DEUX MAINS 

La main est l’organe du toucher

 

C’est un des membres les plus sollicités de notre corps,

sa fonction est remarquable de complexité.

Le cerveau pense et la main exécute l’idée,

en active le sens,  dictant :ce qui est agréable ou non

Elle joue le rôle du toucher,du parler, du son ou de la vue.

 

La main à un rôle symbolique et sacré.

Symbole de communication,

elle est un moyen d’expression

quand elle complète la parole

Elle est synonyme de travail

et de dignité, de qualité manuelle : 

On dit : du cousu main,du ramassé à la main

du travail fait main et quelle belle ouvrage

Les mains de femmes ........

 Mes mains encore mes mains

 

je pourrais en parler jusqu'à de-main

tellement  elles sont actives

il y a un joli texte :

l'éloge de la main de Henry Focillon : 1934

Paul Valéry avait écrit

"je me suis étonné qu'il n'existât 

 un traité sur les mains"

 
 Mes mains sont mes ambassadrices

 

Ce sont des mains de femme

D’épouse, de mère, et de grand-mère

Elles ont été des mains de fillette

Elles ont travaillé :

Ont mis des enfants au monde

dans ma profession : ont coupé le cordon ombilical

ont aidé l'enfant à naître

ont gardé en elles ce souvenir

Avant de choyer et aimer les miens

Elles les ont caressés et maternés

Oh ! Quelle belle expression

Elles ont été dévouées et filiales

Ont aussi aidé à fermer les yeux

Oh ! Mon Dieu ....fermer des yeux pour partir ailleurs

 
Les mains de femmes ........

Elles travaillent tous les jours

Font de l’unique du fait main

Elles font  des ornements

de rubans et de dentelles

D’un petit rien, elles font un tout

Elles applaudissent aux exploits

Des enfants, elles indiquent le chemin

Essuient parfois une larme

Et pansent des plaies et des bosses

Celles du corps et de l’âme

elles se souviennent tant

du premier nouveau-né quelles ont reçu

et plus tard, elles ont donné la vie

elles ont une mémoire,de tous les bonheurs

donnés ou reçus en offrande

Mes mains savent prendre soin

des roses et autres fleurs

elles savent trouver le juste milieu

elle tâtent, soupèsent évaluent

et choisissent les fruits en font la cueillette

pour préparer des douceurs

où il y a le savoir faire des mains

et un peu de mon cœur

Elles sont uniques, uniques

sont nos mains qui sont organe du toucher

Les mains de femmes ........

Il faut les voir gantées

Elles sont encore plus belles

Car on ne voit point les défauts

Ceux liés à l’âge, ou aux durs travaux

Ceux de la maison, et ceux du dehors

Elles sont fragiles et demandent des soins

Ce sont des mains qui se tendent

Des mains qui savent aider

Des mains qui parfois portent des bagues

Souvenir de mains qui se sont données

Elles ont des traits un peu bleus, des rides

Souvenirs de mains qui ont su apaiser

donner du bonheur, essuyé des pleurs

pour ajouter de la joie, là où il n'y en avait pas

elles donnent encore, et toujours

les mains sont un de nos plus beaux atouts

Les mains de femmes ........

Mes mains parfois caressent d’autres mains

Plus douces et plus jeunes

C’est pour faire une chaîne

Celle des générations

Et puis elles pourraient

Encore en se tenant par la main

Faire une ronde ; une ronde bien typique

Un deux, trois, la sardane est là.

D’autres font des gammes et des tableaux

Les miennes ont fait des ouvrages

Avec des fils de soie et des dentelles

Des rubans et des fleurs

Elles sont souvent à la tâche

Qui est un pur bonheur

Glorifions le travail 

celui qui est fait par nos mains 

Elles sont symbole de concorde et de paix

de prière, de grâce, de dévouement

elles séchent des larmes et aussi celles de l'âme

elles parlent , touchent dans l'obscurité

comme fait l'aveugle pour se guider

elles amplifiént la parole

dans la robe de l'avocat

les plus belles c'est dans leur rôle de mère

quelles  parlent, soignent apaisent

trouvent les mots les plus doux

Oh mes mains ! elles sont des bijoux

Mes mains gardent le souvenir

et l'émotion de grands moments

où elles ont été prises par d'autres mains

elles se souviennent des jours heureux

où a leur doigts un anneau était passé

signe d'amour et de fidèlité

et cela pour l'éternité

mes bagues sont des témoignages

et je ne saurai m'en passer

elles sont comme des talisman

qui brillent et ont un âme

Mes mains sont uniques pour les miens

main dans la main nous allions cheminant

main dans la main la vie est faite

de ces petits soins, d'émotions

et d'une continuité pour faire

la chaîne de l'humanité

 

Les mains de femmes ........

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Cher petit Prince

Le Petit Prince aime une rose de sa planète

qui ressemble à toutes les roses qu'il observe sur Terre.

Pour autant, sa rose est unique, parce qu'il l'a choisie

. Elle est "unique au monde",

lui dit le renard, parce qu'il a pris du temps pour elle

, qu'il a décidé qu'il en était ainsi

: le Petit Prince vit sur une petite planète,

et il doit prendre soin de ne pas laisser germer des baobabs

Un jour, à sa grande surprise, une rose se met à pousser.

Comme il n’a jamais rencontré de telle fleur par le passé

le Petit Prince s’en éprend et cherche à la protéger.

Le petit prince, alors, ne put contenir son admiration:
 

Que vous êtes belle !

N’est-ce pas, répondit doucement la fleur

Et je suis née en même temps que le soleil…
 

Le petit prince devina bien qu’elle n’était pas trop modeste

mais elle était si émouvante !
 

C’est l’heure, je crois, du petit déjeuner

avait-elle bientôt ajouté,

auriez-vous la bonté de penser à moi…
 

Et le petit prince, tout confus

, ayant été chercher un arrosoir d’eau fraîche

avait servi la fleur. ....

Mais, après bien des remontrances et des déception

il décide de voyager et lui fait ses adieux.

 le Petit Prince alternant entre des reproches contre sa fleur

(elle n’était pas unique, elle mentait, elle était coquette…)

et des idéalisations amoureuses

(il est responsable de sa fleur

l’essentiel est invisible pour les yeux

il lui doit protection)

Le récit s’achève sur une note romantique

et le Petit Prince meurt dans le désert

pour rejoindre “sa” rose.

C'est sans doute pour cela ; que j'ai fait des recherches

sur la rose des vents ou rose du desert....

Cher petit Prince

Le Renard et la Rose

et pourquoi pas la rose des vents

puisque c'est une quête, un long chemin

 

« si tu m’apprivoise lui dit-il

nous aurons besoin l’un de l’autre

tu seras pour moi unique au monde

et je serais pour toi unique au monde ;

Ma vie sera comme ensoleillé. »

 

Un jour je fus invitée à faire des rechercher

à ajouter, non point, la rose de mon jardin

mais celle des sables

J’ai trouvé sur elle de belles choses encore

de celles que j’avais évoquées je crois

mais aussi : que celui qui fait des recherche

Apprend, comprend, marche dans les pas

de l’Amour divin, sans être seul !

 

L’être humain s’épanouit  comme une fleur

D’abord bouton, puis fleur

qui embaume de son parfum

La Rose des sables est; il me semble

Dans les hauteurs de l’amour

le symbole d’une quête pour se réaliser

"Bonjour, dit le Petit Prince.

Bonjour, dit le marchand.

C’était un marchand de pilules perfectionnées

qui apaisent la soif. On en avale une par semaine

et l’on n’éprouve plus le besoin de boire.

Pourquoi vends-tu ça ? dit le Petit Prince.

C’est une grosse économie de temps, dit le marchand

Les experts ont fait des calculs.

On épargne cinquante-trois minutes par semaine.

 

Et que fait-on des cinquante-trois minutes ?

On en fait ce qu’on veut…Moi se dit le Petit Prince

si j’avais cinquante-trois minutes à dépenser,

je marcherais tout doucement vers une fontaine"

( Antoine de St Exupery )

Et voici que nous retrouvons la quête

la marche dans le désert pour trouver l'eau...

Cher petit Prince

Qui à soif et faim de cette nourriture

que seule une quête peut lui donner

 Celui qui cherche doit incarner cet idéal

vers la perfection,

Par la foi, la réflexion, le chemin parcouru

La rose des vents ou rose de désert

désigne une étoile : Mais quelle étoile !

Elle  est riche de trente deux rayons

Elle est faite de sable, porté par le vent,le soleil,

elle à des cristaux

Et voilà que je reviens à la rose à la rosace

Et à la roue et là aussi

Je fais un chemin en me tournant

Mais où vais-je ?

Vous qui m’avez demandé d’ajouter cette rose

A celles de mon jardin

C’est vers le petit prince

Que je me réfugie pour vous faire plaisir

 Je vais ajouter une citation

 

il y a des hommes qui pleurent en apprenant

Que les roses ont des épines

Et d’autres se réjouissent en apprenant

Que les épines portent des roses »

 Lequel êtes-vous ?

 

Cher petit Prince

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Tout naît, vit, meurt et renaît

 

Vous souvenez-vous mes amis c'est ce que j'écrivais

il y a quelques temps : je le reprends

car c'est symbolique, et tellement adapté

à ma pensée du jour !

Ce sont les cycles de la vie

il y a parfois des croisées de notre chemin

dans celui de l'univers,de la nature

Tout naît, vit, sommeille meurt

et renaît sous une autre forme

 

C'était sur notre belle rencontre au sommet

là où les routes sont moins saturées

La haut, nous devions nous reconnaître

Échanger et ensemble travailler

sur ce qui nous a rassemblés

cette méthode de travail particulière 

Avec des outils qui sont les nôtres

il y a quelques années, que j'ai écrit ce texte

et il me plait de vous le présenter

tout évolue de jour en jour

les sentiments restent les mêmes

le travail se construit pas à pas

doucement, car il y a des pauses des arrêts

des retournements, des imprévus d'autres chemins

mais faut-il comprendre pour poursuivre quand même ?

ou faire semblant de ne pas comprendre

et laisser agir le destin !

C'est lui qui nous tient dans sa main

le temps passe et adoucit les peines

tout se transforme et revient sous une autre forme

même les sentiments qui se renforcent

dans la confiance et la fidélité

dans l'amour et l'amitié, le respect

la tendresse d'une pensée

 

Tout naît, vit, meurt et renaît

Je t’ai parlé de ce temps presque sacré

nous l’aurions fait sacré : Sacré c'est de sacré que vient sacrilège

ce devait être un beau jour que celui-là

le temps est passé, le temps, le tien et le mien

Nous sommes tous perfectibles

C’est pour cela que ce jour,

je travaille un peu sur moi

Pour me remettre doucement

dans ce qui nous a réunis !

Dans l’amour universel 

dans la connaissance dans la gnose !

Tant de  symboles de mystères

que nous partageons et partagerons

C’est si beau de prendre un peu de hauteur,

pour se retrouver ailleurs ! 

Là où tu écris : les voies sont moins encombrées

C’est vrai, seuls quelques uns peuvent s’y retrouver

à condition d’avoir cheminé en équipe

travaillé sur des chantiers avec des compagnons

Qui voyagent et portent leur savoir faire

L’étoile les conduit ! L’étoile flamboyante

Celle qui rayonne qui est emplie de soleils

Et puis après, pas à pas on devient créateur !

Ce sont d’autres outils et toujours

l’esprit en éveil, car il a remplacé la matière

L’esprit et l’infini dans un cercle

L’infini  l’axe et la roue ! La roue cosmique

et parfois comique ! Tellement galvaudée

la rose la rosace , celle des cathédrales

le rose partout sur le chemin..

Tout naît, vit, meurt et renaît

Nous devions nous rencontrer

Pour travailler ensemble, et nous perfectionner

rien ne presse ! le temps est suspendu

il ne compte plus, nous serons hors du temps

et sur un même chemin, nous nous retrouverons

Je compte sur toi ,sur vous pour me guider 

d’autant que nous avons tant d’ondes qui nous relient

Ce serait dommage de s’arrêter en chemin

car il est long, et au bout il y a une éclaircie

 

Où on devine le soleil ! La lumière l’astre solaire

Oui notre astre, celui qui préside à nos travaux

Notre astre de la Saint Jean !

Celui qui nous unit ! Qui nous désunit aussi !

Il y a encore du travail pour cheminer

Vers cette lumière de Saint Jean d’hiver

Fête de la lumière : Souviens toi aussi

de ce projet de nous revoir ce jour

où la lumière irait croissant

dans la ville où on fête cette venue :

celle des lumières !

Si tu veux nous allumerons une flamme

qui veillera sur nous tous vivants et morts

 

Nous boirons à la source

celle de la samaritaine pour évoquer

ce texte où il y a  : Le puits le seau la margelle,

le parvis, et la source

l'eau, toujours renouvelée et jamais pareille

 

Tout naît, vit, meurt et renaît

 

Et la Jérusalem céleste

aux douze portes de pierres précieuses

c'est sans doute un mythe

un mirage, une voie celle de la sagesse

une voie moins encombrée

celle où les croyants pourront se retrouver

tous ceux qui se sont bien comportés sur terre

avec amour de son prochain

humilité et humanité

et tous ceux qui ont su transmettre

ce qu'ils ont appris de leurs Maîtres

et l'appliquent au quotidien !

 

C'est un peu semblable au message

de l'église Romane ! vivre dans la foi

ou la crainte du mal, qu'inspire le serpent

Tout est symbole : hier comme de nos jours ..

c'est un message simple et empreint de sagesse

 

Ce texte que j'ai écrit il y a quelque temps

est rêve et symbole ! et il est dans mon coeur

comme un merveilleux souvenir
Il est d'actualité:

car tout revit et tout recommence

sous une autre forme ! re-naissance

pour naître on passe par une porte

pour re-naître aussi ...Qu'il en soit ainsi

car pour nous tout est symbole

ou parabole; textes de la bible

qui sont comme des messages

que nous interprétons à notre image

avec notre imaginaire parfois fécond

l'imaginaire à nourri notre enfance par les contes et merveilles

et il reste en nous ces souvenirs, qui nous ont aidés

à forger notre personnalité ; Forte ou fragile

en tout il faut forger pour devenir forgeron

Belle maxime..

 

Tout naît, vit, meurt et renaît

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
étude sur le labyrinthe....

J'ai fait des recherches pour vous présenter

un travail sur le labyrinthe ;

Ceci suscite par  le mythe de Dédale

Le labyrinthe s’apparente à une frontière

invisible ...

Nous portons-nous même, dans le corps

des circonvolutions liées aux labyrinthes,

qui sont justement des zones

qui travaillent -

Comme notre cerveau,

et le labyrinthe de l’oreille interne,

qui nous permet aussi un équilibre,

et puis les circonvolutions des

intestins dont on parle actuellement

comme une source

de nouvelles recherches  et thérapie…

Le labyrinthe procède d'une  démarche

que l’on fera soi même

-  Se perdre pour se retrouver plus fort  -

Il s'agit là véritablement d'un déplacement

du corps et de l'esprit le plus souvent,

sur une surface réduite.

Je rappelle qu’il existe 

  des labyrinthes  sous terre, méandres

aménagés commencés par une érosion

naturelle dues aux infiltrations

d'eaux pluviales ou à des résurgences

antérieures.

Les galeries de la plupart des mines forment

des labyrinthes inextricables

sans pour autant qu'il s'agisse là d'une

volonté  d'établir un parcours initiatique.

Le labyrinthe est tout à la fois

Une forme, une figure, une image,

un mythe et un symbole,

repris par tous les arts

de l’écriture à la peinture,  la musique

le cinéma, les jeux ; et par toutes les

sciences humaines,

 de la philosophie à la psychiatrie...

étude sur le labyrinthe....

Outre  les labyrinthes connus

comme à Epidaure - qui avait un rôle -

pour distinguer la maladie somatique

de la maladie organique il en existe bien

d'autres...

Le labyrinthe Chrétien

En s’insérant dans le domaine de l’humanité,

le christianisme va réemployer la figure du

labyrinthe Il en retient d’abord

un sens négatif : la confusion des chemins où

errent les imprudents,symbolise la voie de

l’ignorance  éloignant de Dieu,

Par la suite un sens positif.

Le chrétien y voit le symbole

de la difficulté d’accéder au salut.

Le fil d’Ariane devient la foi chrétienne

qui le guide dans les épreuves de la vie

en évitant les pièges des péchés et des

chutes. Commencer le périple d'un

labyrinthe, c'est aller à la découverte de soi

et abandonner en cours de cheminement,

son corps, ses sentiments, les idées

et le raisonnements pour ne plus voir

que le soi : être le reflet de la lumière, puis

revenir en témoigner parmi les autres 

C'est une mystique certaine ...

Le visiteur Lorsqu’il contemple

le labyrinthe de la cathédrale de Chartres

 est sensible au caractère sacré

de l’édifice et il ressent souvent

une forte émotion.

Elle se nuance en fonction de ses

références culturelles et spirituelles.

Que ressent-il ? 

On peut apercevoir trois réponses

différentes, qui ne sont pas exclusives l

’une de l’autre :

l’énergie que dégage cette figure

architecturale, vécue de façon intériorisée ; l’utilité que l’on y pressent à faire

soi même le parcours ;

la fascination pour le mystère des pratiques

 Symbole du labyrinthe

Véritable chemin initiatique,

le labyrinthe symbolise le voyage

que l’homme doit accomplir à travers

les épreuves et les difficultés

de sa propre existence.

Au centre du labyrinthe,

il doit tuer son Minotaure,

symbole des forces obscures

qu’il héberge en lui,

de l’animalité et de la mort.

La victoire sur le Minotaure

est une victoire sur soi-même.

En son centre s’opère une mutation,

un accomplissement une mort

et un Être nouveau.

étude sur le labyrinthe....

 Le jour tant attendu du solstice d’été…

 Chaque 21 juin,jour du solstice d’été

une foule de visiteurs parcourent ce

mystérieux chemin gravé sur le sol.

En son milieu on ressentirait des 

forces telluriques dues à la présence de 14

cours d’eau souterrains...

Le labyrinthe a décoré bien

des églises et des cathédrales remplaçant le

pèlerinage extra-muros pour certains,

figurant le chemin de la passion

pour d'autres, il prit un aspect sacrificiel,

mortifiant et dériva loin des intentions

premières. On  prétend qu'il renfermait la

clef des connaissances des bâtisseurs

compagnons et que chaque labyrinthe

avait dans sa forme la somme des chiffres

ayant présidé à l'édification des ‘Temples’

à l'intérieur desquels il se trouvait.

 Le symbolisme constitue lui-même un

labyrinthe inextricable pour qui veut

l’étudier,  les symboles sont à la vérité

ce que les couleurs sont à la lumière,

ce qu'est l'imaginaire à la pensée, les

religions à la tradition,

Ce sont des éléments relationnels, non

l'élément essentiel au sens précis du terme.

 On peut y voir le nœud, avec une

parenthèse pour le lacs d'amour  

formant une boucle libre aux extrémités et

puisant les courants positifs et négatifs.

 

Il forme une boucle et pas un nœud serré,

car l'amour authentique ne saurait être

retenu par la matérialité d'une contrainte.

 

Le lac d'amour décore les temples

maçonniques comme il orne les clefs

papales. Le labyrinthe c’est se perdre

cheminer, rencontrer d’autres personnes

qui nous tendent la main :

et revenir plus fort encore enrichis

c’est une épreuve qui demande du courage

de la persévérance pour

anéantir le mal qui est en nous et le faire

disparaître  comme on a abattu  le minotaure….

j’ajoute qu'à ND de Chartres un des vitrail

est situé de façon à ce que le soleil le 21 juin

passe à travers et aille se poser sur une

partie du labyrinthe Ce qui le rend magique

 

étude sur le labyrinthe....

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
D'une lune à l'autre....

D'une Lune à l'autre !

La lune est pour moi une amie bienveillante

et discrète ; Féminité et fécondité , elle est un de nos cycles de vie - Tout comme le soleil  elle va croissant ( mais en moins de temps ) elle fait de beaux clairs de lune et on peut la suivre :

il y a quelques jours le ciel était limpide j'avais l’impression que j'allais la prendre dans mes bras

pas encore pleine je pense que ce sera cette nuit, hélas le ciel est chargé et je l'imaginerai :

Elle est le miroir du soleil...et n'éblouit pas sa couleur est dorée mais elle peut aussi être lune rose ou bleue

D'une lune à l'autre....

Domaine du rêve,

Elle est nimbée de mystère, elle se mire dans l’eau ;

une légende parles des pescalunes,

ces pêcheurs de Lunel

qui allaient dans les ruisseaux la pêcher avec un panier troué

Elle se mire Dans la mer les océans et le petit étang

Elle fait scintiller l’eau et la rend belle

Elle se cache parfois dans les roseaux  

dans les ravines et les ruisseaux 

de la nuit de la pénombre

elle crée des ombres et inspire le silence

ce silence qui n’est pas absence de bruits

ceux de la nuit sont bien connus

le silence qui permet de faire un vide en soi

pour mieux écouter de l'eau le doux murmure   

Dans un arbre le frémissement d’un oiseau 

où d’un insecte qui rompt ce moment de calme 

le silence intérieur devient méditation

il s’oppose aux vibrations au tumulte aux cris,

Tout parait étouffé par la nuit

et là haut la lune veille,

tout est mystère, la lune est le paradis du rêve

elle a inspiré bien des poètes et les amoureux..

Oh oui les amoureux d'un soir de pleine lune

où ils se sont unis, aimés et ont gardé dans leur cœur

les séquelles de ce bonheur ♥♥

D'une lune à l'autre....

On associe à la nuit les éléments : Eau et terre 

avec les qualités de froid et d’humidité,

en opposition au symbolisme solaire et conscient,

qui associe au jour les éléments : Air et feu,

et les qualités de chaleur et de sécheresse.

 

La vie nocturne est le rêve

l’inconscient, l’âme, la rêverie

La lune est la matrice

dans laquelle le germe se développe

Elle symbolise le processus secret de la gestation

C’est la lumière de l’intérieur

La lune absorbe la pensée  logique

et la mêle à l’imagination,

l’intuition, la sensibilité, la nuance, le rêve, la poésie

Elle est l’inconscient profond,

le trésor des origines ou du passé.

Elle correspond à l'eau, solvant universel,

qui dissout ce que le feu a laissé.

La lune, mère nourricière, est la matrice,

le creuset d’une possible renaissance

Ceci pour la partie symbolique

D'une lune à l'autre....

Et la médecine populaire lui attribue des vertus !

la pousse des cheveux en dépend

Il en est de même pour les semailles 

Les plantations La fécondation  

 

Pour les plantations,  

Lune montante ou descendante

Pour les personnes agitées

Pour les marées pour notre équilibre  

La lune nous influence dans notre humeur   

On dit bien : être lunatique ou cyclique,  

elle influence par ses cycles

Les menstruations et les grossesses

Elle est féminine 

Symbole de fécondité et de création

la lune est signe d’ombre de nuit de silence

Elle est le Ying par rapport au yang  

Passive et réceptive, 

sa lumière est celle du reflet du soleil  

elle symbolise le temps qui passe

La fécondité des femmes

du règne animal et celui de la végétation,

elle a une action sur les arbres

qui réagissent dans leur écorce ...

Ceci n'était pas connu...

cette sensibilité à l'attraction lunaire

La lune ! Madame la Lune

pâle reflet du soleil il est en elle

elle veille sur nous comme le ferait une mère...

D'une lune à l'autre....

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Symbole du mois d'octobre et de la couleur rose...

Rose couleur de la féminité

octobre rose couleur du dépistage du cancer du sein

parce que les seins sont symbole de féminité

ils doivent être protégés, et faire l'objet de contrôles

Hélas nombre de femmes son parties de cette maladie

les traitements ont évolué, et le dépistage précoce

permet de lutter contre ce fléau

Pour sensibiliser, sur Facebook nous femmes

mettons un ♥  un ♥ symbole d'amour

avant d'être devenues femmes, nous avons été filettes

et vu à la puberté pousser nos seins

on a tendance à le cacher, car là survient une mutation

on devient Femme,  et puis ce sera la maternité

Les seins donnent le lait maternel

sous l'effet d'hormones libérées à l'accouchement

là aussi, les seins doivent être protégés

et demandent des soins, et ce, tout au long de la vie

On peut soi-même devant un miroir palper les seins

si on trouve une grosseur un nodule

il faut vite consulter, et ne pas hésiter

après avis du médecin

à faire régulièrement une mammographie

surtout si dans la famille il y a eu des K du sein

ou si on prend un traitement hormonal de substitution

rose et voici le symbole de la couleur

Symbole du mois d'octobre et de la couleur rose...

 

Quand il y a de  la grisaille ou des soucis

Optez pour la couleur rose

qui avec le gris bien se marie

pour faire une harmonie

Ajoutez du rose pour chasser ce qui est morose

allez rêver sous mon arbre rose

il m'inspire, et je suis comme dans un cocon 

loin de tout et de toutes les pollutions

de l'esprit ou le l'âme! il est ma protection

du rose couleur des rêves, couleur que j'affectionne

oui du rose dans sa définition pour moi

mon rose pivoine avec le bleu de la méditerranée

comme cette aube rose très délicate

comme un rêve, ou la couleur des dragées 

de la barbe à papa , 

celle du nuage de bonheur 

 

Symbole du mois d'octobre et de la couleur rose...

 

Sous le signe de la couleur Rose

je vais vous parler du rose

de mon rose préféré

celui qui réunit

plusieurs couleurs sur un nuancier

 

il y a du bleu du rose et presque du mauve

mon rose mélangé au bleu de la méditerranée

donne cette couleur pivoine celle que j'aime

 

Soudain me vient à l'esprit

un texte beau et touchant ..

 

Ce soir le soleil couchant est rose !

Tu écris une œuvre,

mais pas pour des yeux, pour des cœurs.

Rose, dans le rose

comme un vêtement blanc 

tâché de sang et cent fois relavé.

Des tâches qui ne partent pas

qu’il faut garder

en mémoire de celui qui a saigné.

 

Ceci par un ami m'était adressé

Oui tout est symbole

pour les alchimistes c'est la définition

mais pas pour moi, j'y vois rêve et joie

Albert tu n'es plus là et tu vis par ces messages

que tu savais si bien rédiger

toi qui étais aussi professeur des universités

mes pensées pour toi ami sincère..

Le livre est muet et la parole s'est perdue.

Symbole du mois d'octobre et de la couleur rose...

j'ai fait une pause depuis

le temps a fait son œuvre

car le rose pour moi est joie

voici  le rose ma préférence ma couleur !

qui symbolise la candeur, 

La séduction, mais aussi la fidélité c'est vrai  !

douceur et romantisme

Oui rose, je te suis toujours

Plaisir de vivre et optimisme c'est cela,

Petit " Nuage rose" parfois

Emblème de la féminité !

 

De l'enfance!

de la communication ! pourquoi pas,

Avec dedans du bleu mélangé

C'est ma couleur préférée

C'est celle de la pivoine

De l'été indien, de son rose chaud et doux.....

Rose de mon jardin...

Rose de mon jardin...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
l'Equinoxe d'automne

Bientôt viendra l'automne,

cette nui sera celle de l'équinoxe

j'ai fait des recherches sur ce théme

Nous sommes interdépendants du

cosmos , de ses cycles des saisons :

Équinoxe veut dire égal , le temps de

jour est égal au temps de nuit ceci

correspondent aux positions pour

lesquelles les deux hémisphères de

notre planète bleue sont éclairés de la

même façon par le Soleil à cette époque

de l’année, et sur tous les lieux de la

Terre, la durée du jour est égale à la

durée de la nuit.

Aspect spirituel et symbolique

Dans cette période : 

et dans la mythologie Hadès avait conclu

un pacte avec Déméter, partageant

ainsi son épouse dans le monde de la

lumière-et le royaume des Ténèbres.

Ce mythe exprime le mouvement de la

végétation qui meurt à l’approche de

l’hiver pour resurgir à nouveau avec le

printemps... Dans le culte, la fête

célébrant le départ de Perséphone avait

lieu en automne, la belle saison étant

associée à son retour.

(vous trouverez dans la rubrique mythologie ce texte

Proserpine est de retour) Elle était au royaume des morts, pour avoir mangé 5 grains de grenade...

.

l'Equinoxe d'automne

L’Église catholique romaine a associé

deux fêtes à l’équinoxe de printemps.

La première, le 25 mars est la fête de

l’annonciation à la Vierge Marie, par

l’Archange Gabriel qu’elle attend un

enfant, dont la naissance aura lieu 9

mois plus tard, précisément le 25

décembre, jour de Noël.

La deuxième est Pâques célébrant la

victoire d’un dieu de Lumière (Jésus)

sur les ténèbres (la mort).

Cette fête a lieu toujours le premier

dimanche qui suit la première pleine

lune après l’équinoxe de printemps.

L'été est le temps des moissons et des

récoltes : les vendanges sont en cours...

En accédant à l’équinoxe d'Automne

le 23 septembre, jour de la partition

entre le haut (monde des vivants) et le

bas (monde des morts), nous retrouvons

à nouveau cet état  : nous serons dans le

signe de la balance :équilibre harmonie

la durée du jour et de la nuit ;

Symboliquement

c’est  l’égalité entre le blanc et le noir

du pavé mosaïque nous invitant ainsi à

accepter en nous notre lumière sans

renier nos ténèbres, pour concilier,

réunir, harmoniser toutes les facettes de

notre être... le bien et le mal

l'Equinoxe d'automne

L’équinoxe d’Automne est un jour de

remerciement à la Déesse Mère Démeter

ou Gaïa dans la tradition Celtique/

remercier pour les cadeaux de la

moisson et les fruits de la terre qu’elle

nous a procuré

C’est aussi un moment de préparation à

la pénombre de l’hiver, l’occasion de

nous débarrasser de ce qui nous

entrave, nous retient à un passé qui

n’est plus, l’occasion de couper

nos « vieilles branches ». Période

favorisant l’évocation, la réflexion, la

synthèse de l’expérience de l’été, elle

est propice à la chaleur du souvenir, au

retour sur l’année écoulée et sur

l’ensemble de notre vie.

A l’Automne, la terre et la végétation

entrent en sommeil ; les graines n’ont

plus de vie active.

L’être humain doit aller à l’essentiel, il

doit passer de l’avoir à l’être et sacrifier

tout ce qui n’est pas indispensable au

maintient de la vie.

Il doit préparer son sol pour abriter les

graines reçues, ainsi  qu’une terre

meuble et souple qui pourra donner la

chaleur et l’humidité nécessaire à leur

éclosion future.

Il est de sa responsabilité de faire

fructifier les graines qu’il a reçues :

Période de réflexion et d’intériorisation,

c’est le moment pour nous de faire un

bilan devant la Justice, symbolisée par

le premier signe de l’Automne,la

balance qui marque le point du juste

milieu autour duquel tout oscille.

Cette période où le jour et la nuit

s’équilibrent, témoigne du balancement

entre un automne extérieur et l’aurore

d’un printemps intérieur.

Le Soleil traverse l’Équateur et se dirige

vers le Sud annonçant ainsi la fin des

jours longs et chauds de l’été et le

début du temps de l’hiver ;

Il a entrepris sa descente annuelle et

son règne s’achève, mettant en

évidence la vie, la mort et le temps qui

sera venu pour accueillir la nouvelle

Déesse qui viendra doucement nous

guider dans le silence de la nuit.

Dame Nature couverte d’un manteau

pourpre, prend peu à peu l’apparence

de la mort.

La nature" est "et renait tous les ans  et

de nouveaux cycles guideront nos pas....

 

l'Equinoxe d'automne

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Le mythe de l'arc-en-ciel et la Déesse Iris

Dans la mythologie grecque

ce chemin entre ciel et terre

a été créé par la messagère Iris

dont on retrouve trace dans le terme

espagnol  :« arco iris ».

Dans la mythologie nordique

nomméeChemin Tremblant

C’est le « pont » qui permet de

rejoindre le royaume des dieux,

Pour les irlandais anciens,

la cachette secrète de l'or du

leprehcaun irlandais était là où se

pose l'extrémité de l'arc-en-ciel.

De nombreux mythes associent aussi

l'arc en ciel à un serpent mythique 

(ou groupe de serpents).

La mythologie chinoise

le présente comme une fente dans

le ciel, scellée par la déesse Nuwa

qui pour cela a utilisé des pierres

de sept couleurs différentes.

 Cinq caractères chinois au moins

désignent l'arc-en-ciel.

Tous contiennent le radical « Hoei »,

celui du mot serpent.

Au Tibet, ce n'est pas un pont

mais les âmes des souverains

qui rejoignent le ciel.

 

Dans la symbolique occidentale,

l'arc-en-ciel parce qu'annonciateur du beau temps après la pluie ?

est souvent associé à la joie

et la gaieté ou au renouvellement.

(Un arc-en-ciel apparaît dans le ciel

Le mythe de l'arc-en-ciel et la Déesse Iris

 

Après ce bel Arc-en-ciel vu dans

notre ciel d'Occitanie je publie le

Mythe de cette alliance

il est dit : je mets (entre Moi et vous

et tous les êtres vivants qui sont

avec vous, pour les générations à

venir ) je mets Mon arc dans la nuée

il deviendra un signe d'alliance entre

Moi et la terre Après la pluie vient le

beau temps l’espérance d'un

renouveau de l'arc-en-ciel

C'est un pont une arche avec une

déesse La déesse Iris qui porte la

clef de son père Hermès

 

La Bible fait de l'arc-en-ciel

la matérialisation de l'alliance

divine  Dieu dit: L'arc-en-ciel à été

considéré comme un chemin de

médiation  entre le haut et le bas.

Cette fonction quasi-universelle 

est attestée presque partout

Le mythe de l'arc-en-ciel et la Déesse Iris

Ce symbole de la première alliance 

entre Dieu et les hommes,dans

l'histoire de Noé et son arche 

signant un pacte après le déluge

universel, ce symbole est vu comme

la passerelle qui permet la

communication entre le monde

céleste et terrestre. Communication

souvent initiée par Dieu vers Noé

et rarement l'inverse.

L'arc-en-ciel peut-être à cause de sa

beauté et de la difficulté de

l'expliquer -- semble avoir depuis

longtemps fasciné l'homme.

À noter que tous les peuples

ne lui trouvent pas 7 couleurs ;

L'arc-en-ciela été considéré comme

un « pontifex » par de nombreux

mythes où on le nomme le - pont

flottant dans le ciel- L'arc en ciel est

présenté comme un pont ou chemin.

Il peut être emprunté par des dieux,

des chamans,

pour circuler entre la terre et un autre monde ou entre deux points

éloignés de la terre.

Le mythe de l'arc-en-ciel et la Déesse Iris

Ce mythe a l'avantage de s'imposer

puisque l'arc-en-ciel est un phénomène

lumineux  Il se voit toujours loin de ses

extrémités : l'arc se déplace avec lui.

En Asie, il évoque aussi l'arc de Çiva,

qui ressemble à l'arc-en-ciel selon les

textes, alors que l'arc d'Indra

est le nom qu'on donnait à l'arc-en-ciel

au Cambodge (Indra produit la foudre

et dispense la pluie). Il évoque aussi

l'illumination de Bouddha qui

redescend du ciel par cet escalier aux

7 couleurs, dont les rampes sont 2 serpents : nâga. Les rubans portés par

les chamans bouriates, symbolisant la

montée de l'esprit du chaman vers le

ciel sont appelés arc-en-ciel.

Ce mythe a l'avantage d'être impossible à réfuter

puisque l'arc-en-ciel est un phénomène lumineux 

Il se voit toujours loin de ses extrémités :

l'arc se déplace avec lui.

En Asie, il évoque aussi l'arc de Çiva,

qui ressemble à l'arc-en-ciel selon les textes,

alors que l'arc d'Indra

est le nom qu'on donnait à l'arc-en-ciel au Cambodge

(Indra produit la foudre et dispense la pluie).

Il évoque aussi l'illumination de Bouddha

qui redescend du ciel par cet escalier aux 7 couleurs,

dont les rampes sont 2 serpents : nâga.

Les rubans portés par les chamans bouriates,

symbolisant la montée de l'esprit

du chaman vers le ciel sont appelés arc-en-ciel.

 

Le mythe de l'arc-en-ciel et la Déesse Iris

 

Ces sept couleurs sont présentes

dans l'ésotérisme islamique

image des qualités divines de

l'univers et en Inde et Mésopotamie

elles représentaient les sept niveaux

des cieux. L'origine de cette symbolique pourrait être

que toutes les couleurs y sont

réunies chaudes et froides, yin et

yang pour les chinois.

 Le nombre sept est considéré de

manière positive et comme un

chiffre sacré Les sept jours de la

création du monde,

les sept jours de la semaine

les sept notes de musique,

les sept mers, les sept arts....

Cependant certaines traditions,

dont de divination l'associent à un

danger venu du ciel.

Le mythe de l'arc-en-ciel et la Déesse Iris

 

Rouge comme un fruit du Mexique

Orangé comme le sable d’Afrique

Jaune comme les girafes chics

Vert comme un sorbet de Jamaïque

Bleu comme les vagues du Pacifique

Indigo comme les papillons des Tropiques

Violet comme les volcans de Martinique

 

Qui donc est aussi fantastique ?

Est-ce un rêve ou est-ce véridique ?

C’est dans le ciel magnifique

L’arc aux sept couleurs magiques.

Le mythe de l'arc-en-ciel et la Déesse Iris

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
l'arche de Noé et le déluge chez nous...
l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Un mythe est un récit pour expliquer

les origines ou les destins des hommes

et de la Terre. Il y a aussi des mythes

sacrés intemporels qui relatent les

évènements du commencement des

temps. L'histoire de Noé dans le Déluge

est l'un des plus anciens de ces mythes

sacrés. 

Le mythe s'enracine souvent sur un fait

réel auquel il est faiblement relié,

et cette liaison lui donne sa légitimité.

Sur cette base 'crédible'

le corps du mythe se constitue,

se chargeant de sens et de contenu au

fil du temps Le mythe se met à vivre et

à se développer dans cet espace

humain mystérieux qui est celui de la

pensée collective. Certains diront qu'il

devient une 'forme pensée'. Les

Gnostiques parleront d'un- éon

-'apparu dans l'astral de la Terre,

et les ésotéristes diront qu'il s'est lié à

un 'égrégore'; c'est à dire un agrégat

progressivement constitué en assemblant l'énergie de multiples

pensées.

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Le Déluge : Voici le mythe


L’éternel constate que les hommes se

conduisent de plus en plus mal, qu'ils

sont pleins de cruauté.Il se lasse de

voir les hommes s'entre-déchirer

et ne pas vivre selon sa volonté.

Dans l'une de ces villes un seul homme mène une vie droite et juste. Il se

nomme Noé.

Un jour Dieu se manifeste à Noé,

et lui montre les grandes fautes des

hommes. L'humanité va subir la grande

colère divine et elle sera presque

entièrement détruite,à l'exception de

Noé car il est le seul juste .Si celui-ci

veut être sauvé,il doit construire un

grand navire capable de supporter les

tempêtes,car une terrible inondation

va avoir lieu.Il faudra qu'il y embarque

toute sa famille.Il devra aussi prendre 

avec lui des représentants de toutes

les espèces d'animaux terrestres

pour qu'elles ne disparaissent pas

totalement car il y aura grande

destruction.Noé accepte de suivre les

conseils de Yahvé et se met à

construire sa fameuse grande Arche

aux mêmes dimensions que le temple

de Salomon Lorsque l'œuvre est

terminée, il y fait embarquer ses

proches, et fait aussi pénétrer un

couple de chaque espèce animale.

Lorsque l'équipage du navire est au

complet Dieu peut accomplir sa

prophésie

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Des pluies torrentielles commencent à

s'abattre sur terre. Il pleuvra à torrent

sans discontinuer pendant quarante

jours et quarante nuits.

L'Arche flotte, en sauvegardant ses

occupants.Tout autour c'est le

désastre. Les eaux emportent tout,

submergent tout, détruisent tout.

Habitations, plantations, bétail,

populations fleuves, collines, 

montagnes disparaissent tour à tour

sous les flots. Lorsque la pluie cesse de

tomber le navire est totalement

entouré d'eau. Sur tout l'horizon, on

n'aperçoit pas une montagne,

mais seulement de l'eau à perte de vue

ce qui suggère que la totalité des

terres sont englouties.

Mais à présent le ciel se dégage les

nuages s'écartent et il apparaît un

magnifique arc-en-ciel.

A ce moment, Dieu parle à Noé dans

une de ses visions Dieu désigne cette

image de l'arc-en-ciel comme le

symbole de la future alliance qu'Il

contractera avec les hommes,

 

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Il faut maintenant attendre que le

niveau baisse et que le sol

réapparaisse. L'équipage patiente

pendant quelques jours, guettant le

moindre signe d'assèchement.

Pour tenter de savoir si une terre est

réapparue quelque part Noé prend une

colombe dans l'Arche et lui rend la

liberté Celle-ci s'envole et disparaît à

l'horizon ;elle revient bientôt vers

l'Arche n'ayant trouvé aucun lieu pour

se poser  après quelques jours

d'attente,

Noé lâche l'oiseau une deuxième fois.

Il revient encore, mais en tenant dans

son bec  un rameau d'olivier.

Noé renouvellera l'expérience une

troisième fois mais cette fois la

colombe ne reviendra pas

C'est le signe qu'elle s'est posée,

sur quelque objet ou sommet de

montagne.Effectivement, le jour vient

où une terre émergée se laisse enfin

apercevoir L'embarcation finit par se

poser sur un sommet montagneux le

mont Ararat. Les occupants sortent

alors du navire échoué et peuvent

reconquérir la terre

Tandis que les eaux retrouvent leur

niveau initial les survivants sortis de

l'Arche se réinstallent sur la terre

ferme. Après avoir accosté, Noé offre

un sacrifice à Yahvé qui lui redonne les

mêmes consignes qu’Adam et Ève :

« Soyez féconds et multipliez-vous. 

 

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>