Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

mes symboles

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Sur le pont 'Avignon  ....

Sur le pont 'Avignon ....

Voici ce que je reçois ce jour ( Sur le pont)

Merci infiniment pour cette réflexion sur le pont.

Je dois rédiger un texte

suite à ma mission humanitaire en Amérique Centrale. J'ai trouvé de très bonnes idées.

Merci , cordialement

 

Le Pont est élan, une aventure  une audace; Osons

Le pont : celui de l'amitié : le pont de la discorde

le pont qui s'effondre  : les ponts rompus tout est symbole

Il est également associé au rayon de  lumière

Par sa légèreté......

Comme la porte, il permet un saut vers l'inconnu,

il rend possible ce qui séparait

il  surplombe des vides ou des étendues d’eau

Il pose ses arches pour rapprocher les mondes séparés.

Il abolit la crainte du passage

Le pont est lumière, le pont est force

Il peut tout surmonter,

il élève le point de vue de celui qui l'emprunte …

Le pont relie les rives, il est continuité.

 

Le pont est beauté, est exploit

Comme nos ponts romains

pierre par pierre, dégrossies et taillées

chaque pierre a trouvé sa place

dans l’harmonie de la clef de voûte

c’est aussi une concrétisation de l'idée

Le  pont est outil de notre avancée

de notre cheminement ;

il est sécurité et transcende nos peurs

il nous permet d'aller d'une rive à l'autre

c'est le chemin le plus court

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

Osez  Osons......

Pour franchir un pont il faut oser

C'est de l'audace, une aventure vers l'inconnu

oser, ou rester sur place, c'est reculer pour mieux sauter

il faut une dose de courage, que tout le monde n'a pas

car sur l'autre rive c'est l'inconnu

on aimerait bien trouver une âme qui vous guide

et vous prend par la main; 

c'est comme passer d'une vie à l'autre

seras-tu là pour me recevoir ?

dans la vie si on n'a pas de courage

on peut rester au milieu du gué

et parfois se tend une main que l'on n'attendait pas

une main humaine et secourable

qui vous entraine dans son sillage

le pont c'est une aventure, c'est un élan

c'est vouloir avancer et innover

c'est une passerelle qui unit deux cœurs

un lien précieux, fait de peu de choses

un lien un symbole de l'union

pont : pontife .....

 

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

 

A bout de souffle est parfois le cœur

si la communication ne se fait pas

d'une oreillette, d'un ventricule

pour que tout soit vie

il y a des ponts qui permettent l'échange

ce sont des ponts de vie :

J'ai voulu ce jour mettre le symbole du pont

celui qui relie, permet les échanges le flux le reflux

 

 ****************************************************************

 

Le pont unit tout autant qu'il sépare.

Il permet de passer d’une rive à l’autre.

Il offre ainsi la possibilité d’accéder à un autre état

qui restera relié au précédant

par ce lien qu'il représente 

et qui enchaîne les étapes, l’une à l’autre

tout en permettant de les dépasser.

Parfois, « l’autre rive » symbolise la mort.

Et le passeur d'âmes Iris la déesse qui coupe le fil

qui relie a la vie, pour passer sur l'autre rive

Iris est sur un pont de lumière

chaussée de ses brodequins brodés,

elle tient la clé d'Hermès son père

Elle est sur l'arc-en-ciel qui relie la terre au ciel

Le symbole de cette relation ou pacte

l’arc-en-ciel, le plus beau de tous les « ponts »

qui apparaît comme le signe du rétablissement de l’harmonie

après le déchaînement furieux de la tourmente

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

il est force lumière et beauté

Le pont unit tout autant qu'il sépare.

Il permet de passer d’une rive à l’autre.

De relier des hommes des mondes différents

Il peut être pont aérien, pont sanitaire

Pont humanitaire, il est une avancée pour l’homme

Qui peut ainsi mieux communiquer et voyager

Il est pont entre le ciel et la terre

Entre le matériel et le spirituel

il est pont signe de vie

comme le pont coronarien

il peut être fait d'une simple corde, de branchages

ou très alluré, il est viaduc et aqueduc

un pont est une passerelle jetée pour relier les hommes

Dans notre région il y a le pont du diable

le pont du Gard et celui d'Avignon

où on y danse tous en rond...

et à cœur battant : encore faut-il avoir du souffle

Pour rétablir l'irrigation d'un cœur

on fait aussi des ponts et des pontages

Cette information m'est transmise

par un homme de l'art que je remercie

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

 

Le pontage Ce pont de vie

consiste à contourner la zone rétrécie ou bouchée

en réalisant un « pont » entre les parties saines de l’artère.

Ce pont est fait soit d’un morceau d’artère,

soit d’un morceau de veine

que l’on prend dans une autre partie du corps
 

Le pontage est une intervention chirurgicale

Nécessitant d’accéder au cœur.

La durée et l’importance de l’intervention

au niveau du cœur dépend du nombre de « ponts » à réaliser.

 

Le pont, les ponts qui sauvent la vie

Voici une autre interprétation


Et voici le pont de l'amitié

celui qui n'existait pas durant mon enfance

qui était un gué avec de grandes lauzes posées

ou nous devions sauter, pour aller

d'un côte de la rivière à l'autre

Que de ponts !!! Ceux du cœur

et ceux de l'amitié et fraternité....

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
L'envoûtement du lieu

Merveille de la côte Vermeille

La pureté dans la simplicité 

L’amour du beau...quelle richesse ! 

ce texte je l'ai écrit en 2012

Depuis, plus riche de mes recherches

j'essaye toujours d'interpréter

car tout est Symbole !

L’entrée d'une chapelle, était comme une publicité

pour entraîner le profane

et lui faire découvrir la vie de Dieu

c'est pour cela que des sculptures

nous appellent à la contemplation,

mais aussi nous invitent à la recherche

et ici c'est l'apocalypse de Saint Jean

qui guide cette recherche

 

Banyuls photo Albert Callis

Banyuls photo Albert Callis

Oui si tout recommençait

 

Mais la vie c’est comme la mode

c’est un éternel recommencement

tout revient plus ou moins bien

ou alors c’est que nous voyons autrement

suivant le moment, suivant l’instant

ce qui m’inspirait hier,

ce jour je le vois ou perçois de façon différente

C’est toujours l’amour des belles choses

celles de la côte vermeille Ô merveilles

j'ai laissé mes émotions se décanter avant d'écrire

sur cette belle église Romane

qui est un fleuron du blog d'un ami :

depuis parti ailleurs ...

Cette chapelle qui m'avait inspiré rêves et rêveries

celle qui m'avait inspiré des commentaire

plus ou moins pertinents : je serais moins sotte maintenant

je peux voir mon ignorance qui est restée gravée

 

Sur cette église ses cloches vont par trois

ainsi que les campaniles

les symboles du bien et du mal

le terrestre et le céleste

ces sculptures qui m'ont fait chercher

et je continue, petit à petit ,

un chemin parait nous guider 

guidée par qui ! par quoi

par de l’invisible qui était en moi

c’était si beau ce temps là

Oh !  il n’est pas bien loin

mais rien n’est pareil

Et pourtant c’est comme un manège

qui tourne s’arrête et revient

Il suffit d’aller s’y perdre

dans tant de pureté, pour y laisser

un peu son âme et se faire guider

dans les veilles pierres des églises romanes

J’y vais souvent et fais défiler une année

sans que j'ai pris un cheveu blanc

je me laisse entraîner

je m'y perds pour mieux me retrouver

Photo Albert Callis ..
Photo Albert Callis ..

Photo Albert Callis ..

Il suffit d’aller s’y perdre dans tant de pureté

pour y laisser son âme et se faire guider

dans les veilles pierres des églises romanes

Il y a tant de mystères que nous devons découvrir

Les pierres portent en elles la souffrance

de ceux qui ont vécu, aimé et sont partis

vers d’autres lieux de repos éternel

les symboles y sont plus forts

plus beaux que tous les mots

Les trois marches : le bien et le mal

la corde qui délimite la communauté profane du sacré

le carré le triangle et le cercle :

et bien voici que je comprends quelques années après  ..

L'envoûtement du lieu

Et plus tard répondant à votre invitation

je suis venue de mes yeux voir cette chapelle

sous un soleil de plomb, dehors c'était si beau

et dedans c'était recueillement et silence

mes yeux ne pouvaient pas tout voir

mon cœur les a remplacés

Vous étiez près de moi mon ami et mon guide

Cette journée d'un 13 mai fut exceptionnelle

Que de souvenirs, que d'émotion partagées

¨Place des oliviers j'étais venue prendre un tableau

les roses de May  : et vous avez scruté mon regard

mon ressenti profond !

Oui c'était un moment de bonheur

Et puis nous avons visité la Chapelle

dont vous êtes allé chercher la clé en mairie

quelques touristes ont profité de votre bonté

et vous leur avez indiqué ce qu'il fallait voir

Car pour passer de l'extérieur à l'intérieur

il y a une frise qui délimité le passage

et je pourrai symboliquement vous montrer cette clé

puisque je l'ai gardée, et photographiée

elle est faite par un maitre ferronnier

on est pris d’une émotion

en rentrant dans cette chapelle,

les vierges ont sur la tête un fichu noir

comme portaient nos grand-mères catalanes

Tout y est respect dans ce lieu sacré

Où la messe y est célébrée pour de grandes occasions

La beauté et pureté de ce lieu

sont gravés dans ma mémoire

Ce texte est ancien, mais j’ai voulu

Le porter a votre connaissance

Sur ce chemin, il y a du divin 

Pour vous mon ami en ce moment difficile

mes pensées pleines d'amitié de fraternité Catalane

sont prés de vous !et vous entourent

Une de mes photos, durant quelques heures j'étais la gardienne de la clé..

Une de mes photos, durant quelques heures j'étais la gardienne de la clé..

L'envoûtement du lieu

J'ai gardé l'écharpe blanche en lin brodée

en souvenir de ce jour passé auprès de vous

Après avoir longuement visité l'église et ses alentours

avec vous j'ai fait le tour du village

pour voir les merveilles

En bord de mer, nous avons flâné

et avons beaucoup échangé

et puis un vilain temps est arrivé,

chez Isabelle votre fille nous sommes allés,

elle nous attendait avec son mari

Nous avons aussi fait plus ample connaissance

elle n'était que virtuelle, dans nos liens et nos blogs

le temps passait , et le mauvais temps arrivait

je me souviens que je suis sortie

sous une averse de pluie

j'ai mis sur ma tête l'écharpe de lin

Vous m'avez dit ensuite,

que je ressemblais à une madone

après être allée rue des oliviers chercher un tableau

que j'avais commandé et qui était peint à ma demande

par un artiste de vos nombreux amis :

Des roses stylisées ! roses de May......

j'étais aussi  comme une image biblique à vos yeux

m'avez-vous dit : C'était un 13 Mai,

et je ne me souviens pas du nombre d'année,

c'était hier dirons nous

Roman- tique l'écharpe avec 3 des mes roses du jardin

L'envoûtement du lieu

Le temps passe et fuit...

le souvenir reste gravé, que d'eau est passée sous le pont

nous avons changé sans doute mon ami Albert

je vous écris parfois, pour vous faire partager

les rencontres avec nos amies amis communs

je suis un peu votre trait-d'union ..

La sardane a bercé nos jeunes années

notre pays nous a formatés, beauté fraternité

du peuple catalan de Banyuls à Rigarda

cela change de paysage,

de la cote vermeille au Confent

Nos églises sont très belles

et renferment des trésors

au delà des mers et des montagnes

nous gardons dans nos cœurs les mêmes coutumes

le même amour pour les vivants et les morts

Une pensée une prière ; une main dans l'autre

pour danser la sardane,

qui est notre chaine d'union

et je garde cette précieuse photo prise pour moi

un soir à minuit, quand la lune se mirait dans l'eau

Merci pour ces échanges

pour la façon dont vous avez guidé mes pas

Pour votre Bonté  votre érudition

et votre humanisme

Et le 30 Avril au soir quand le ciel était serein

et la lune belle à regarder ,

tu es parti rejoindre les étoiles

tu étais lumière et seras toujours dans mon cœur

Hommage et respect et mes condoléances

( Les grands ne meurent jamais)...

L'envoûtement du lieu

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Les mains de femmes ........

 

 Petite étude personnelle sur la main et son symbole

 

Accompagnez cette lecture en vous laissant guider 

par la superbe chanson De Sylvie Vartan :

 

DEUX MAINS 

La main est l’organe du toucher

 

C’est un des membres les plus sollicités de notre corps,

sa fonction est remarquable de complexité.

Le cerveau pense et la main exécute l’idée,

en active le sens,  dictant :ce qui est agréable ou non

Elle joue le rôle du toucher,du parler, du son ou de la vue.

 

La main à un rôle symbolique et sacré.

Symbole de communication,

elle est un moyen d’expression

quand elle complète la parole

Elle est synonyme de travail

et de dignité, de qualité manuelle : 

On dit : du cousu main,du ramassé à la main

du travail fait main et quelle belle ouvrage

Les mains de femmes ........

 Mes mains encore mes mains

 

je pourrais en parler jusqu'à de-main

tellement  elles sont actives

il y a un joli texte :

l'éloge de la main de Henry Focillon : 1934

Paul Valery avait écrit

"je me suis étonné qu'il n'existât 

 un traité sur les mains"

 
 Mes mains sont mes ambassadrices

 

Ce sont des mains de femme

D’épouse, de mère, et de grand-mère

Elles ont été des mains de fillette

Elles ont travaillé :

Ont mis des enfants au monde

dans leur profession : ont coupé le cordon ombilical

ont aidé l'enfant à naître

ont gardé en elles ce souvenir

Avant de choyer et aimer les miens

Elles les ont caressés et maternés

Oh ! Quelle belle expression

Elles ont été dévouées et filiales

Ont aussi aidé à fermer les yeux

Oh ! Mon Dieu ....fermer des yeux pour partir ailleurs

 
Les mains de femmes ........

Elles travaillent tous les jours

Font de l’unique du fait main

Elles font  des ornements

de rubans et de dentelles

D’un petit rien, elles font un tout

Elles applaudissent aux exploits

Des enfants, elles indiquent le chemin

Essuient parfois une larme

Et pansent des plaies et des bosses

Celles du corps et de l’âme

elles se souviennent tant

du premier nouveau-né quelles ont reçu

et plus tard, elles ont donné la vie

elles ont une mémoire,de tous les bonheurs

donnés ou reçus en offrande

Mes mains savent prendre soin

des roses et autres fleurs

elles savent trouver le juste milieu

elle tâtent, soupèsent évaluent

et choisissent les fruits en font la cueillette

pour préparer des douceurs

où il y a le savoir faire des mains

et un peu de mon cœur

Elles sont uniques, uniques

sont nos mains qui sont organe du toucher

Les mains de femmes ........

Il faut les voir gantées

Elles sont encore plus belles

Car on ne voit point les défauts

Ceux liés à l’âge, ou aux durs travaux

Ceux de la maison, et ceux du dehors

Elles sont fragiles et demandent des soins

Ce sont des mains qui se tendent

Des mains qui savent aider

Des mains qui parfois portent des bagues

Souvenir de mains qui se sont données

Elles ont des traits un peu bleus, des rides

Souvenirs de mains qui ont su apaiser

donner du bonheur, essuyé des pleurs

pour ajouter de la joie, là où il n'y en avait pas

elles donnent encore, et toujours

les mains sont un de nos plus beaux atouts

Les mains de femmes ........

Mes mains parfois caressent d’autres mains

Plus douces et plus jeunes

C’est pour faire une chaîne

Celle des générations

Et puis elles pourraient

Encore en se tenant par la main

Faire une ronde ; une ronde bien typique

Un deux, trois, la sardane est là.

D’autres font des gammes et des tableaux

Les miennes ont fait des ouvrages

Avec des fils de soie et des dentelles

Des rubans et des fleurs

Elles sont souvent à la tâche

Qui est un pur bonheur

Glorifions le travail 

celui qui est fait par nos mains 

Elles sont symbole de concorde et de paix

de prière, de grâce, de dévouement

elles séchent des larmes et aussi celles de l'âme

elles parlent , touchent dans l'obscurité

comme fait l'aveugle pour se guider

elles amplifiént la parole

dans la robe de l'avocat

les plus belles c'est dans leur rôle de mère

quelles  parlent, soignent apaisent

trouvent les mots les plus doux

Oh mes mains ! elles sont des bijoux

Mes mains gardent le souvenir

et l'émotion de grands moments

où elles ont été prises par d'autres mains

elles se souviennent des jours heureux

où a leur doigts un anneau était passé

signe d'amour et de fidèlité

et cela pour l'éternité

mes bagues sont des témoignages

et je ne saurai m'en passer

elles sont comme des talisman

qui brillent et ont un âme

Mes mains sont uniques pour les miens

main dans la main nous allions cheminant

main dans la main la vie est faite

de ces petits soins, d'émotions

et d'une continuité pour faire

la chaîne de l'humanité

 

Les mains de femmes ........

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
A chacun sa vérité..Qui es-tu?

 Que de préjugés  : Même sur Eve

Mère de l'humanité ... !

 

C’est par la vue que se fonde le premier regard

On voit un visage sans connaître l’être Humain

C’est souvent sur des préjugés qu’on fonde cette

approche  c'est un sentiment qui nous

habite parfois sans avoir jugé

il y a des mots et des silences

éloquents ces silences !

 

Jésus dit à un de ses disciples ; Qui est-tu ?

Qui es-tu ! c’est moi, le voici sortir de l’anonymat

C’est moi et il se lève, d’une façon qui le distingue

C’est moi avec mon ardeur ma volonté je me lève

Pour vous accompagner : Oui moi,

 

Quel est ton prénom et ton nom ?

Deux personnes peuvent porter le même

Mais on va les distinguer dans leur façon d'évoluer

 

A chacun sa vérité..Qui es-tu?

Les préjugés

Tout le monde en a vis-à-vis de l’autre

Celui qu’il ne connaît pas, dont il a entendu parler

Parfois hors de la vérité c’est pour cela

que chacun détient sa part de vérité

Se connaître et aller vers l’autre,

c’est entrer en relation :

connaître la pierre limpide qui se cache dans le cœur

n’est pas donné à tout le monde !

 

Moi aussi j'ai sans doute pu faire du mal

pour avoir eu une mauvaise interprétation des faits

  je n'ai pas pris du recul pour bien analyser

quand on est dans un mal-être

c'est sur la personne que l'on aime

que l'on porte sa plainte!

car si elle nous aime,

elle comprendra pourquoi

 

Un de mes enfants me disait quand il était adolecent

Tu vois maman plus je t'aime 

et plus je suis désagréable

car toi seule peux comprendre

ma plainte et mon mal-être

les cœurs aimants peuvent comprendre

et le pardon est une belle réponse

 

Et si dans l'assemblée vous voyiez votre pire

ennemi que feriez vous ? demande-t'on parfois

A chacun sa part de vérité et sa part de pardon

quand des excuses sont faites

mais chacun réagit différemment

certains boudent encore, d'autres sont très

heureux et le manifestent en vous offrant leur

amitié et un rien qui nous fait plaisir

Un bouquet, une fleur, une douceur

une rose, un baiser! un rien et un tout

A chacun sa vérité..Qui es-tu?
 

l’homme qui répond c’est moi 

quand Jésus demande Qui es-tu ?  

le dira d’une façon ferme et c’est un engagement,

il se mettra debout :  Debout et en bonne posture

droit comme la colonne du Temple du désert

droit dans sa droiture et conscience

il passera les colonnes comme en observant un

grand silence un silence qui est celui des mots et

des phrases

Un silence qui le revêt, l'habille

qui l’enveloppe qui lui donne envie d’avancer !

pour aller là où la lumière le guide

Les colonnes sont les mêmes, identiques

Une et l’autre

Une avec l'autre pour ne pas être seules

Et donner la notion de binaire

Car tout se compte en chiffres et en mots

 

Ces mots hébreux si difficiles

ils ont une même consonance

il n’y a que les consonnes

On peut y mettre les voyelles qu’on souhaite

et tout change et de plus tout revient à l’origine

 

les colonnes le socle sur lequel elles sont érigées

c'est l’homme ; pourquoi pas Adam et Eve !

debout tous les deux !

il y a des secrets sur ces colonnes

que je ne peux pas développer

mais il y a des préjugés concernant aussi Eve

Si vous avez des préjugés

laissez les à la porte du temple

avant de franchir les deux colonnes

et allez à la recherche de la vérité 

celle des écritures Saintes

et celles qui ne se voient pas

Mea culpa !!!

 

A chacun sa vérité..Qui es-tu?

Eve mère de l’humanité

 

Ses enfants se sont tués entre eux

Mais c’est tous les jours que par la rumeur

Ou le colportage, des frères et sœurs se tuent

entre eux ! ou se séparent ne s'aiment plus

Dieu seul jugera et pourra dire celui-ci aime

Et celui-la n’aime pas , laissons les préjugés à la

porte du Temple et aimons avec notre cœur :

 

il y avait un thème sur le créateur et la créature

sur l'appel et la transcendance !!!

la création à l'image de Dieu

sur un chemin lumineux et heureux...

Mea culpa mon frère ma sœur  pardonnez moi

si mes propos vous ont offensé

c'était un mal être qui s'exprimait

et sans doute une demande de nouvelles

on comprend bien la souffrance

pour ne pas en ra-jouter

mais au contraire pour la comprendre et aider

chacun détient une part de vérité: la sienne

 
A chacun sa vérité..Qui es-tu?

Commentaire adressé par Lisa

sur les écritures Saintes

 

Jésus leur déclara :  "

 

Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme,

alors vous comprendrez que moi,

JE SUIS, et que je ne fais rien par moi-même,

mais tout ce que je dis, c’est le Père qui me l’a

enseigné.Celui qui m’a envoyé est avec moi ;

il ne m’a pas laissé seul parce que je fais toujours

ce qui lui plaît.

" Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en

lui. Tu es celui qui nous aime : malgré nos

petitesses,nos trahisons notre manque de foi

Tu es celui qui nous portes

dans les moments de tristesse,de lassitude,

Tu es celui qui se réjouit avec nous

lorsque nous sommes heureux.

Tu es le chemin,la Vérité et la Vie !

A chacun sa vérité..Qui es-tu?

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Symbole du puits...l'Eau source de vie..

 L'eau de pluie s'infiltre dans la terre

remplit les nappes phréatiques et tout ce qui est creux

pour en prendre la forme et le remplir

J'ai glané sur le net ces informations

pour vous présenter le symbole du puits

Celui de la samaritaine...Et Jésus..

Le puits où l'eau devient miraculeuse

le puits et la connaissance de soi

"Au fond du puits est la vérité"

sans doute un secret bien gardé

le puits lui même! et l'eau

qui est source de vie..et de vie éternelle

Symbole du puits...l'Eau source de vie..

Dans de nombreuses civilisations

les "puits", de même parfois que les "sources",

étaient considérés comme des voies d'accès

au monde souterrain ou, aux "flots des profondeurs"

qui abritent des forces mystérieuses.

Le puits revêt un caractère sacré dans toutes les traditions

il réalise une manière de synthèse des trois ordres

cosmiques Ciel/terre/enfer,

 des trois éléments : Eau/terre/air.

Il en est la voie vitale de communication.       

Le puits est le symbole de l'abondance

et de la source de la vie

particulièrement chez les hébreux -

pour qui les eaux vives ne résultent guère que du miracle.

Le puits de Jacob, auquel Jésus abreuva la Samaritaine,

a le sens d'eau vive et jaillissante -

breuvage de vie et d'enseignement.

Certains tableaux du début de l'ère chrétienne,

représentent le puits qui se trouvait dans le jardin d'éden

et dans lequel quatre fleuves prenaient leur source.

C'est donc grâce au puits

que l'eau paraît à la surface de la terre       .
 

Symbole du puits...l'Eau source de vie..

Par sa forme vaginale et profonde

par son aspect humide,

le puits est un symbole féminin

d’abondance et de vie,

mais de secret aussi et de dissimulation.

Dans les confréries initiatiques,

il est le symbole de la connaissance

Connaissance de soi, et recherche de la vérité

On a coutume de dire : La vérité est au fond du puits

mais quel puits ! Celui de la Samaritaine

qui donna à boire a Jésus

l'eau y était bonne ,

elle peut parfois être miraculeuse

que de symboles encore ...

 

Image de la connaissance ou de la vérité,

le puits symbolise pour certains par son bord, sa

margelle, le secret et par sa profondeur le silence

pris sous forme de Sagesse contemplative

dans le sens supérieur de l’évolution spirituelle

et de la maîtrise de soi

où la parole s’abîme et se résorbe en elle-même.

Un auteur en citant un extrait de

« La contemplation suprême »de Victor Hugo souligne :

« Chose inouïe,

c’est au-dedans de soi qu’il faut regarder le dehors

-le profond miroir sombre

est au-dedans de l’homme -

là est le clair-obscur terrible...

en nous penchant sur ce puits,

nous y apercevons à une distance d’abîme

dans un cercle étroit, le monde immense... »

Je me demande bien si le puits n’est pas finalement

l’Homme lui-même en tant que microcosme...

Symbole du puits...l'Eau source de vie..

Dans certains tableaux de l’ère chrétienne,

il y a un puits qui se dressait dans le jardin d’éden

d’où quatre fleuves prenaient leur source

C’est grâce au puits que l’eau,

élément primordial de la vie

paraît à la surface de la terre mettant ainsi en relation

avec le baptême et avec les flots de sang qui s’échappent

des plaies du Christ.

Depuis les temps immémoriaux

les Hommes ont attribué à l’eau jaillissant de la terre

des vertus médicinales

comme le prouvent de nombreux cultes

consacrés à des sources.

Le christianisme a repris cela à son compte

en créant différents lieux de pèlerinage à proximité de

sources qui faisaient l’objet de légendes miraculeuses

Ces lieux sont le plus souvent associés à la Vierge Marie

et principalement liés à la guérison des maladies des yeux

par association avec le miroir de l’eau

et l’œil, miroir de l’âme.

Diverses légendes mentionnent l’existence de fontaines

de jouvence qui redonnent la jeunesse aux vieillards.

Et comme le représente la psychanalyse,

le puits représente souvent dans les contes et dans les

rêvesdes lieux d’accès à des mondes inconnus et

inconscients que nous ne pouvons atteindre dans notre

vie quotidienne

- s’y trouve associé le symbole du bain purificateur

de la source de vie à laquelle l’homme vient se

ressourcer ou apaiser sa soif de connaissances

supérieures.

Symbole du puits...l'Eau source de vie..

La Bible : Le Puits et la samaritaine

 

« Comme il fallait qu’il passât par la Samarie,

il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar,

près du champ que Jacob avait donné à Joseph son fils.

Là se trouvait le puits de Jacob

Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits.

C’était environ la sixième heure

Une femme de Samarie vint puiser de l’eau.

Jésus lui dit : “ Donne-moi à boire ”.

Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des

vivres La femme samaritaine lui dit :

“ Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire,

à moi qui suis une femme samaritaine ?

” Les Juifs, en effet, n’ont pas de relations avec les

Samaritains. Jésus lui répondit :

“ Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te

dit : Donne-moi à boire !

Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il

t’aurait donné de l’eau vive ”. “

Seigneur, lui dit la femme,

tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond 

d’où aurais-tu donc cette eau vive ?

Es-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné

ce puits et qui en a bu lui-même,

ainsi que ses fils et ses troupeaux ? ”

Jésus lui répondit :

“ Quiconque boit de cette eau aura encore soif 

mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai

n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai

deviendra en lui une source d’eau qui jaillira

jusque dans la vie éternelle ”. annoncera toutes choses

”Jésus lui dit :  Je le suis, moi qui te parle ”

Là-dessus arrivèrent ses disciples, qui furent étonnés de

ce qu’il parlait avec une femme.

Toutefois aucun ne dit :

“ Que demandes-tu ? ” ou : “ De quoi parles-tu avec

elle ? ” Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s’en alla

dans la ville, et dit aux gens :

“ Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait ;

ne serait-ce point le Christ ? ” »

 

Symbole du puits...l'Eau source de vie..

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions, #Mes symboles
L'allégorie de la caverne de Platon..

Une allégorie, c’est une image

Platon a conscience que sa philosophie

n’est pas accessible à tout le monde

, alors pour que l’on puisse tous comprendre,

il utilise des images. 

À travers cette allégorie,

Platon met en scène la condition humaine,

la nôtre, mais également celle de nos ancêtres

Pour lui, nous sommes tous prisonniers d’une caverne.

Cette caverne dans laquelle nous sommes pris au piège,

c’est l’illusion.

Platon affirme nous vivons tous dans l’illusion.

Nous sommes prisonniers de nos jugements,

de fausses idées reçues, de croyances

Et tout cela nous empêche de vivre dans la vérité

puisque ce que nous croyons savoir est faux,

notre rapport avec le réel est donc complètement erroné. 

Pour nous en faire prendre conscience

et pour éclairer les gens de son époque

dans la caverne c'est le monde ( sensible)

les hommes sont enchainés

Quand ils recouvrent la liberté

ils sont plongés sur le monde intelligible

ce monde ou nous même avons mis des chaines

pour vivre en société : C''est le monde des apparences

quittons le monde des apparences

que nos cœurs se tournent vers la lumière

Socrate considère le monde sensible comme la prison de l'âme.

Quant au monde intelligible

auquel peut accéder l'âme par la philosophie

il est la seule réalité authentique

L'allégorie de la caverne de Platon..

 

Un peu de philo ce jour pour décrire

 nos chaines que nous mettons nous même

pour vivre en société

Dans une « demeure souterraine

en forme de caverne, des hommes sont enchaînés

Ils n'ont jamais vu directement

sur la source de la lumière du jour

c'est-à-dire le soleil,

dont ils ne connaissent que le faible rayonnement

qui parvient à pénétrer jusqu'à eux.

Des choses et d'eux-mêmes ils ne connaissent

que les ombres projetées sur les murs de leur caverne

par un feu allumé derrière eux

Des sons, ils ne connaissent que les échos.

Pourtant, « ils nous ressemblent »

Que l'un d'entre eux soit libéré de ses chaînes et accompagné

de force vers la sortie, il sera d'abord cruellement ébloui

par une lumière qu'il n'a pas l'habitude de supporter.

Il souffrira de tous les changements

Il résistera et ne parviendra pas à percevoir

ce que l'on veut lui montrer.

Alors, « ne voudra-t-il pas revenir à sa situation antérieure » ?

S'il persiste, il s'accoutumera.

Il pourra voir « le monde supérieur »

ce que Platon désigne comme

« les merveilles du monde intelligible

Prenant conscience de sa condition antérieure

ce n'est qu'en se faisant violence

qu'il retournera auprès de ses semblables.

Mais ceux-ci, incapables d'imaginer ce qui lui est arrivé

 le recevront très mal et refuseront de le croire 

 

L'allégorie de la caverne de Platon..

Outre le ( monde des apparences)

celui ou nous avons mis nos propres chaines

celles des convenances pour vivre en société

pour moi cette caverne me suggère une image

 

Un malade dans un lit d'hôpital

qui voit passer des ombres habillées de blanc,

Elles passent , elles parlent, elles murmurent

et ne s'approchent pas du lit,

où cet homme attend un peu d'humanité

un peu de compassion !

il y a des lumières il voit toujours ces ombres

lui qui attend qu'on lui prenne la main

pour en sentir la chaleur humaine

le lit peut même avoir des barreaux qui sont relevés

Il est dans une prison et pourtant dans un centre hospitalier

peut être même aux urgences

en attente d'une main secourable et d'un peu d’empathie

le monde sensible et autour le monde intelligible

voici ce que me suggère cette allégorie

de ce que pourrait être la caverne de notre temps

qui va vers la robotisation ! il n'a même plus

le chaleur du monde sensible des enchainés

qui étaient ensemble et se touchaient, se sentaient

il est dans un monde aseptisé ! seul ....

Il a peur de partir sans revoir les siens.

 

L'allégorie de la caverne de Platon..

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
De l'églantine à la rose Symbole de régénération

 

L'églantine est le symbole de la passion,

 

J'ai reçu il y a quelques jours un travail sur " la beauté"

et j'ai aussitôt pensé à la rose, et écrit ce texte

 

l'églantine  représente le secret

parce que ses 5 pétales recourbés

cachent sa partie la plus intime.

C'est pourquoi, la fleur d'églantier : l'églantine,

est gravée dans tous les confessionnaux

et les salles privées de l'Etat : le secret..

"Ce qui est dit sous la rose, ne doit pas être révélé,

vérité ou mensonge, l'églantine garde le secret"..
 

Depuis toujours  l'églantier fascine,

il a stimulé l'imagination des mages et des sorciers.

Ses pétales de rose restent associés

à l'argent, la réussite, le succès, l'amour..

pour les amateurs, l'églantine est considérée

comme une amulette porte-bonheur,

à condition qu'on la cueille, comme le veut la tradition,

un jeudi de pleine lune.. Tradition populaire

 

 

De l’églantine à la Rose

 

De l'églantine à la rose Symbole de régénération

De l’églantine à la Rose

 

Dans la poésie lyrique,

l’image de la rose apparaît comme le symbole

de la beauté,de la pureté ou de l’amour

La Rose correspond  à ce qu'est le lotus en Asie

l'aspect de ce symbolisme floral

est celui de la manifestation, issue des eaux primordiales,

au-dessus desquelles elle s'élève et s'épanouit.

Cet aspect n'est d'ailleurs pas étranger à l'Inde

où la rose cosmique sert de référence à la beauté de
la Mère divine.

Elle désigne une perfection achevée,

un accomplissement sans défaut.

Elle symbolise la coupe de vie l'âme le cœur, I’ amour.

la rose est, dans l'iconographie Chrétienne,

soit la coupe qui recueille le sang du Christ,

soit la transfiguration des gouttes de ce sang

soit le symbole des plaies Christ.

 

Un symbole rosicrucien figure cinq roses une au centre,

et une sur chacun le bras de la Croix

Ces images évoquent soit le Graal

soit la rosée céleste de la Rédemption

Cet emblème place la rose au centre de la Croix

c'est-à-dire à l'emplacement du cœur du Christ 

du Sacré-Cœur.

Ce symbole est le même que la Rosa candida

de la divine Comédie qui ne peut manquer d'évoquer

la Rose mystique 

des litanies chrétiennes, symbole de la Vierge ? »

le même peut-être que celui du Roman de la Rose.

Angelus Silesius fait de la rose l’image de l'âme

celle aussi du Christ, dont l'âme reçoit l'empreinte. 

 

De l'églantine à la rose Symbole de régénération

La rose d'or autrefois bénie par le Pape

était un symbole de puissance et d’instructions spirituelles

mais aussi  symbole de résurrection et d'immortalité

La rosace gothique et la rose des vents

marquent le passage, du symbolisme de la rose

de la rosace à celui de la roue ....

Et son symbolisme

Il faut enfin relever la mystique musulmane,

de Saadi de Chiraz pour qui le Jardin des Roses

est celui de la contemplation :

" J'irai cueillir les roses du jardin,

mais le parfum du rosier m’a enivré. »

C’est le  même langage que celui du Cantique des Cantiques

sur la rose de Sharon

 

De l'églantine à la rose Symbole de régénération

 

 La rose, par son rapport avec le sang répandu

 

paraît souvent être le symbole d’une renaissance mystique :

Sur le champ de bataille où sont tombés des héros,

poussent des rosiers et des églantiers..

Des roses et des anémones sont sortis du sang d'Adonis

tandis que ce jeune dieu agonisait..

" Il faut, que la vie humaine se consume pour épuiser toutes les possibilités de création ou de manifestation

 elle tente de se prolonger sous une autre forme 

plante fleur fruit

Les cicatrices sont comparées à des roses. 

L'âne d'Apulée recouvre la forme humaine

en mangeant une couronne de roses vermeilles

que lui présente le grand prêtre d'Isis

Le rosier, ajoute cet auteur, est l'image du régénéré,

comme la rosée est le symbole de la régénération

 

Et la rose, dans les textes sacrés

accompagne bien souvent le vert

ce qui confirme cette interprétation.

Ainsi dans l'Ecclésiaste il est dit :

 « J'ai grandi comme les plants de roses de Jéricho,

comme un olivier magnifique dans la plaine ».

L'olivier était consacré à Athéna

et les roses suggèrent des mystères 

En outre, les rosiers étaient consacrés à Aphrodite

en même temps qu'Athéna

 

En peinture, la rose est présente

dans de nombreux tableaux liés à l’amour et en particulier

à l’« amour universel »

que représente la Vierge Marie aussi appelé,

« la rose sans épines ».

Ainsi la Naissance de Vénus, de Sandro Botticelli

nous montre un ciel où roses et pétales flottent au vent

et voici que nous retrouvons la rose

symbole de régénération

 

De l'églantine à la rose Symbole de régénération

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
...♥ symbole de la couleur rouge

 Je vous fais partager mes recherches

Sur le symbole de la couleur rouge

Couleur de vie, d’énergie d’amour de passion

Lorsque le rouge est pourpre,

il devient symbole de pouvoir et de despotisme :

 

Et le mystère de la rose blanche devenue rouge

Vénus ou Aphrodite,

Aimait passionnément le bel Adonis

Il était à la chasse et fut blessé par un sanglier

Elle avait entendu les plaintes de son amant

Avait fait demi-tour avec son attelage,

Pour voir expirer Adonis, baignant dans son sang.

En Grèce les roses étaient blanches

et elles sont devenues rouge teintée par le sang

de ce bel amant et symbole d’amour ardent

 

les rosiers étaient consacrés à Vénus

La rose était chez les Grecs une fleur blanche

mais lorsque Adonis fut blessé à mort,

la Déesse courut vers lui,se piqua à une épine

et le sang colora les roses qui lui étaient consacrées.

et voici comment la rose

de la couleur blanche devient rouge

et est symbole de l'amour ardent

 

...♥ symbole de la couleur rouge

Le rouge son symbole

Symbolise de façon universelle le principe vital

C‘est une couleur chaude dynamique qui peut exprimer

la joie la colère la passion la sensualité le désir

Il peut aussi évoquer la guerre la colère

la destruction l’agressivité

C’est la couleur de la force, de la puissance

Le Rouge est la couleur du feu, du sang 

est aussi ambivalent selon sa nuance claire ou sombre.

 

Dans sa nuance claire,

il est éclatant, centrifuge, diurne, mâle, tonique,

il incite à l’action, et projette son éclat et sa puissance

sur tout tel un soleil.

Dans sa nuance sombre,

il est nocturne, femelle, secret, et presque centripète.

Le Rouge sombre symbolise le mystère de la vie

 au lieu de son expression.

Le Rouge vif entraîne, encourage et provoque

c'est le Rouge des drapeaux, des enseignes, des affiches

 

Le Rouge est aussi la couleur de la lampe des maisons

closes, où il symbolise la transgression du tabou sexuel.

...♥ symbole de la couleur rouge

Le Rouge sombre

 

C’est la couleur du feu central de l'homme et de la terre,

du ventre et de l'athanor des alchimistes,

où s'opère la digestion, le mûrissement, la génération

ou la régénération de l'homme ou de l'œuvre,

lors de l'œuvre au rouge ( rubedo ).

 

Le Rouge a un sens identique

pour les alchimistes occidentaux, chinois et islamiques,

et le Soufre rouge des Arabes, symbole de l'homme

universel, est issu de l'œuvre au rouge.

Le Rouge sacré et secret

est le mystère vital caché au fond des ténèbres

et des océans originels.

Le Rouge est la couleur du cœur,

de la libido et de l'âme.

C'est aussi la couleur de la Science,

et de la Connaissance ésotérique,

interdite aux non-initiés.

Cette connaissance est cachée sous le manteau des Sages

tel qu'on peut le voir dans les lames du tarot de l'Hermite

de la Papesse, et de l'Impératrice,

qui portent tous une robe rouge sous un manteau

ou une cape bleue : Ces trois personnages

représentent la science secrète à différents degrés.

 

Le Rouge sombre

est aussi matriciel et est visible de façon licite pendant la

mort initiatique où il devient sacré.

Ainsi les initiées aux mystères de Cybèle

recevaient sur leur corps le sang d'un taureau

ou d'un bélier sacrifié au dessus d'eux

pendant qu'un serpent buvait à même la plaie.

Ce Rouge symbolise

donc le ventre où vie et mort se transmutent

l'une en l'autre.

Le Rouge sombre

a donc une symbolique initiatique mais aussi funéraire.

Car caché, le Rouge sombre permet la vie,

mais répandu il symbolise la mort.

 

...♥ symbole de la couleur rouge

 

Le Rouge vif, lui, incite à l'action,

il symbolise l'ardeur et la beauté,

il est l'image de la force impulsive et généreuse

de la jeunesse,de la santé et de la richesse.

Le Rouge vif est aussi un symbole de l'Éros libre et

victorieux.

Le Rouge est aussi associé aux festivités et à la beauté

( les Celtes d'Irlande disaient d'un beau jeune homme ou

d'une belle jeune femme qu'il ou elle était "rouge" ).

Le Rouge étant un symbole de fougue, d'ardeur

et de jeunesse il est aussi une couleur guerrière

associée à Mars, dieu de la Guerre.

 

Lorsque le rouge est pourpre,

il devient symbole de pouvoir et de despotisme :

à Rome c'était la couleur des généraux, des nobles,

des patriciens et donc de l'Empereur.

Le Rouge est donc une couleur ambivalente,

symbole d'action et de passion,

de libération et d'oppression,

et cette ambivalence est visible

sur tous les drapeaux rouges du globe.

C'est donc une couleur complexe qui avec le noir

est considérée par l'église catholique

tantôt en bien tantôt diabolique

selon les circonstances où elle se trouve.

...♥ symbole de la couleur rouge

"Ballade de la robe rouge"..

Couleur de sang, couleur de cardinal,

Couleur de feu, couleur de seigneurie,

Couleur de lèvre et couleur de fanal,

Couleur de rêve et couleur de féerie,

Couleur d'amour : votre Sorcellerie

N'avait besoin de tant pour me charmer ;

Mais, sans regret, sans peur, sans fourberie,

En robe rouge, il faut bien vous aimer.

La soie éclate ainsi qu'un air royal.

Dans sa gloire et dans sa forfanterie,

Et brûle comme un baiser nuptial,

Et brille comme une joaillerie,

Lorsqu'un rayon bleu, gente tricherie,

En l'ombre tiède est venu s'allumer :

Vaincu, l'on dit tout bas : Je vous en prie...

En robe rouge, il faut bien vous aimer.

 

De l'encensoir, l'encens sacerdotal

Monte et fume, odorante rêverie :

Approchons du tabernacle augustal

Où trône, sous la noble draperie

Et dans la pourpre et dans l'orfèvrerie

Le Saint des Saints. Comment ? C'est blasphémer ?

Mais non, ce n'est rien qu'une allégorie :

En robe rouge, il faut bien vous aimer.

Princesse, un poète, en sa flânerie,

Cisela ce coffret, pour enfermer,

Sous un triple vantail, le cœur qui crie :

En robe rouge, il faut bien vous aimer.

 

Remy de Gourmont

 

...♥ symbole de la couleur rouge

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Le symbole de la porte ...

Ô combien sont touchantes les images

et la pensée d'une délicieuse amie qui sur ma page

hier et ce jour m'offre une belle porte a regarder

je leur offre à mon tour ce symbole fort

La porte ; la clé, le mur, les fenêtres

tout est symbole, tout comme le pont

 

La porte est une séparation entre deux espaces

Dehors et dedans : C’est un lieu chargé de sens

Dans les édifices religieux ; c’est un franchissement

On trouve souvent une délimitation

Entre le profane et le sacré !

et la frise qui delimite les deux

Le Christ se définit comme la porte des brebis

Saint Pierre est investi du pouvoir des clefs

Il est le gardien des portes du paradis

La Vierge est appelée porte du ciel

 

La porte symbolise le passage entre deux états

Entre deux mondes ; connu et inconnu

Elle a valeur de dynamique,

Elle invite à franchir le passage à oser

 

Pour moi la porte c’est parfois une œuvre d’art

Souvenez-vous des mains graciles comme heurtoir

Dans les coutumes on frappait trois fois

Et on attendait, on attend

Parfois la porte s’entrouvre, et l’on devine

L’intérieur ce nouveau monde

La porte c'est aussi la clef et la serrure

souvent ouvragée par un maitre ferronier

Le symbole de la porte ...

Laisser sur le pas de la porte n’est pas courtois

Si la porte s’ouvre c’est un espace nouveau

Que d’un coup d’œil on perçoit

Elle nous invite à aller plus loin

Faire connaissance ! C’est un acte dynamique

Comme celui de franchir un pont

C’est  rentrer en relation : Ouverture vers l’autre

 

La porte comme la clé sont des mystères

Sans doute une peur de notre enfance

De ce qui était défendu : La porte de barbe bleu

La porte est aussi notre premier passage

Pour venir au monde nous franchissons une porte

Et tout s’ouvre sur une vie nouvelle

Communication, voie de liaison, espace sacré

Tout m’invite à la recherche

Descente en soi, pour mieux me connaître

C’est un lieu où nous devons prendre des décisions

La porte de notre demeure, celle de notre cœur

 

Les portes solsticiales sont gardées par Janus

Les clefs de Janus (clefs d'or et d'argent)

ouvrent les portes solsticiales : C’est l’accès

aux phases ascendantes et descendantes

d'un cycle annuel : Janus était considéré comme le guide

des âmes. représenté avec un double visage 

-l'un tourné vers la terre, et l'autre vers le ciel –

il tient un bâton dans la main droite (baguette du portier)

et une clef dans la main gauche.

Il garde toutes les portes, gouverne toutes les routes.

 

Sur le plan de l’inconscient


La porte représente aussi la séparation 

entre le conscient et l’inconscient. 

Derrière une porte peuvent se trouver 

des ressources cachées, 

enfouies au fond de soi, ou des souvenirs refoulés.

La porte nous invite à franchir, comme une invitation...

C'est un voyage vers un au-delà...

pour accéder à un espace inconnu en soi. 

 

Le symbole de la porte ...

Franchir une porte pour la première fois

est souvent synonyme d’un renouveau,

c'est un mouvement vers le changement.

La porte caractérise l'entrée

dans une autre dimension de l’être, 

dans un autre plan de conscience. 

L'important c'est d'oser franchir le seuil, 

de faire le choix d'aller vers l'inconnu...

La porte est le lieu du franchissement

qui permet d’accéder à un autre espace

matériel et/ou symbolique.


Franchir une porte, c’est accepter le changement, 

aller d’un espace à un autre,

quitter une ancienne façon d’être 

pour en découvrir une nouvelle.

En tant que lieu de passage, surtout d'arrivée, 

la porte est symbole de l'imminence, de l'accès

et de la possibilité d'accès à une réalité supérieure 

ou de l'effusion de dons célestes sur la terre.

La porte évoque une idée  accessible ou interdite 

selon qu'elle est ouverte ou fermée,

 franchie ou regardée.

La porte a une valeur psychologique dynamique : 

Non seulement elle indique le passage,

facile ou difficile par les interdits

qui pèsent sur son ouverture,

mais elle invite à son franchissement. 

La porte est le symbole du lien ou de l'opposition 

entre le dedans et le dehors,

 l'intérieur et l'extérieur...

Celui que l’on est appelé à découvrir derrière la

porte n’est rien d’autre que soi-même,

c’est-à-dire l’être vrai, 

dépouillé de tout artifice social,

qui est en chacun de nous.

 

Pourtant l’une des plus belles significations

de la Porte, est peut-être l’homme lui-même.

Celui de l’éveil de soi ! de notre naissance

puisque pour venir au monde

nous avons franchi une porte

et puis poussé un grand cri

elle aussi dans la douleur a sans doute dit

Maman !

Le symbole de la porte ...

Il y a différents types de portes

les portes célestes Saint Pierre et ses clefs

les 12 portes de la Jérusalem Céleste

Janus gardien des portes du temps

Des portes très grandes riches décorées

 

Des portes étroites des portes basses

il faut se baisser pour y passer

c'est aussi symbolique que faire preuve d'humilité

pour franchir ces portes

je ne parle pas des portes qui enferment

et privent de liberté

ce sont celles du pénitencier

dont vous pouvez écouter la musique

 

Tout est symbole et je ne suis pas assez  instruite

pour écrire, sur tous ces éléments

la porte c'est aussi la sécurité 

être ou mettre en sécurité c'est rester cachés,

et chacun voit midi à sa porte

Ces belles portes viennent de Rhodes

et sont sur un calendrier  !!!

portes anciennes qui ont vu tant de gens passer

si les portes pouvaient nous parler !

que de beaux discours, elles nous tiendraient

la porte c'est aussi celle de notre MOI intérieur

Le symbole de la porte ...

Merci beaucoup à toi, pour cet article !!

Ce que je trouve de génial, dans cet article,

c'est de m'avoir fait prendre conscience

qu'elle existe ! Eh oui, nous avons tellement l'habitude

de faire les choses machinalement, à un point que nous

ne réalisons plus sa présence,ses présences du tout.

.... En effet elle fait appel à cette notion de séparation,

de protection.... 

j'adore l'idée que la toute première porte que nous

franchissons,c'est pour venir de notre cocon de

protection,ce qu'il y a de plus"intérieur" par excellence

à ce qu'il y a de plus extérieur par excellence,

le monde....

Et ces portes virtuelles

que nous franchissons chaque jour

où presque, sur le périph,

sans nous apercevoir qu'elles ont jadis eu leur raison

d'être. Il est cependant ces temps-ci une porte

tout un symbole aussi

et tout un mystère car je me tiens devant,

me demandant comment je pourrai faire pour la franchir.

Celle de ma mission de Vie. ...

Franchir ce cap, afin d'accéder enfin

à cette vie à laquelle j'aspire :

Continuer à être utile

en accompagnant l'autre à franchir à son tour

Cette porte de sa mission de vie,

afin d'accéder à la vie, la vraie

celle à laquelle il ou elle aspire...

C'est de mon amie Marie-Mireille Sohou...

Le symbole de la porte ...

"Quand une porte du bonheur se ferme

une autre s’ouvre,
mais nous, nous continuons
à regarder la porte fermée
et nous n’accordons pas d’importance
à celle que nous venons d’ouvrir"

 

Bonne journée à vous tous
Ouvrez ouvrez la porte du bonheur

♥♥♥♥♥♥♥♥3

Beau : Mais un pas de porte...

en orient chez les nomades ce fut un voile....
dévoiler les chose, dévoiler son cœur
dévoiler la vérité et dévoiler la partie cachée

Le symbole de la porte ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
L'estime de soi  : S'aimer pour Aimer les autres..

 

Entendu sur les ondes :

qu'il faut avoir une estime de soi pour aimer les autres

et qu'il fallait toujours être dans le positif

car la souffrance induit une autre souffrance

et le bonheur est de se sentir soi-même bien

ou même dans le bien , l'un influençant l'autre

Le corps est le précieux écrin de l’esprit.

nous sommes sur terre pour apprendre à aimer

Pour aimer les autres, aimons nous, nous même
 

C’est le secret du bonheur

et c'est exactement le concept qui était développé par

mon époux  Jean Dauverchain qui parlait

d'avancée en âge en santé

L'estime de "soi" pour aller vers l'estime de l'autre

Se sentir en harmonie et bien dans son corps

qui est un lieu de soins, pour le garder le plus longtemps

dans une jeunesse et ensuite une maturité

comme un fruit que l'on va cueillir avec tendresse

Le corps est le reflet de l'esprit

les yeux sont le reflet de l'âme

tout est beau quand on a vingt ans, et même deux fois

Tout devient fragile ensuite à trois fois vingt ans et plus

la joie de vivre devient souvent communicative

c'est pour cela que l'on recherche des personnes

avec lesquelles on peur échanger, rire, s'amuser

partager en toute convivialité des moments privilégiés

au contraire dans un autre aspect

Ce corps est lieu de souffrance

Et pas lieu de plaisir Et pourquoi ?

L'estime de soi  : S'aimer pour Aimer les autres..

 

Il est bon de prendre conscience de son image

de son reflet dans le miroir

Pensée positive, tu es là

L’estime de son corps

Le redécouvrir, le prendre en charge

Doucement, pour l’apprivoiser en voir une autre image

Dans le mythe de la confrontation avec la souffrance

Nous revenons à narcisse !

La souffrance et celle de l’autre

Parfois quand on ne peut plus donner

Une bonne image ou une estime de soi

On se replie dans la souffrance

C’est un appel : au secours je souffre ! écoutez moi, 

Celui de ce corps déformé, usé qui est parfois négligé

Un peu d’estime de soi

c’est aussi éveiller l’estime des autres

C’est vouloir plaire, pas pour séduire

Mais pour être apprécié !

séduire plaire, non pas comme Narcisse qui aime son

image mais plaire pour attirer dans le bon sens du mot

être atreyant , séduisant, aimable, aimant..

le cœur ouvert dans la générosité, aimer

aimer toujours et encore plus, c'est un bon stimulant

  

L'estime de soi  : S'aimer pour Aimer les autres..

Il y a des multitudes de façons

De donner et de recevoir

Encore faut-il se connaître et s’aimer

S’aimer tel que nous sommes,

garder son aura ou son charme

le cultiver même, comme on le fait pour une fleur

Pour aller vers les autres, il faut s'aimer soi-même

C’est sur ce raisonnement qui n’engage que moi

que je trouve toujours exagérées certaines attitudes

Qui font du « narcissisme » une maladie ou une vanité !

Il faut un peu de tout avec discernement

 

Et voici que je rejoins une autre idée positive

Narcisse est pétrifié Il reste dans sa beauté

et dans sa jeunesse pour avoir trop aimé son image

A l'inverse, Il y a des humains qui deviennent

beaux en vieillissant  : ils ont gardé ou acquis une

séduction parfois intellectuelle, et qui retentit sur leur

charme L’estime de son corps et de sa représentation

La démission du corps laisse présager celui de l’esprit !

User de tout avec discernement sans en abuser

est mon mode de vie :

s’aimer pour aimer les autres

mettre en avant les atouts : La tendresse, la délicatesse

Tout ce qui est dans la relation de courtoisie

que l'on trouve plus souvent chez ceux qui avancent

en âge que chez les jeunes dans ce monde qui ne parle

que par le jeunisme ou bien l'âgisme ?

que peuvent vouloir dire ces classifications ,

si ce n'est que pour mieux les opposer

Chaque âge de la vie reflète une beauté

 

L'estime de soi  : S'aimer pour Aimer les autres..

la maladie isole parfois des êtres aimés

qui  sont devenus étranges,

étranges car enfermés dans une bulle

Il en reste l'amour que nous leur portons

celui qui est dans le cœur, même s'ils ne peuvent plus le

ressentir Voir avec le cœur pour oublier ce qu'ils sont

les toucher avec affection, penser à ce qu'ils nous ont

donné,et faire notre chemin pour avancer

et à notre tour ne pas nous replier,

telle est ma vision

Pour aimer les autres, il faut avant tout s'aimer

J'ai illustré ce texte par une image montrant les

philosophes Pour moi l'allégorie de la caverne de Platon

transposé aux temps modernes,

C'est cet être humain dans un lit d'hôpital,

les barrières du lit sont levées pour l'enfermer

et devant lui, passent des blouses blanches

qui parlent entre elles passent et repassent

et ne touchent pas celui qui en aurait tant besoin

qui entend un écho au loin 

et ne distingue pas ce monde des apparences

 

L'estime de soi  : S'aimer pour Aimer les autres..

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>