Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥

 En rêvant  j'ai retrouvé dans mes souvenirs

 une photo sur le Canigou enneigé et  je me suis évadée

de mon cocon douillet pour aller retrouver

cette partie de ma vie les jeux de mon enfance à la campagne .

Nous n'avions pas grand chose

mais toujours le clocher, qui égrenait les heures

celles de la vie heureuse insouciante de l'enfance

l'école était près de l'église, du charmant clocher style

catalan qui s'élevait sur un ciel pur dans ce village

blotti au pied du Mont Canigou

je n'ai que de beaux souvenirs, que je vous fais partager

la vie était au rythme des saisons

des semailles, des moissons, des vendanges

et des fêtes votives  : Sainte Eulalie nous protégeait

ainsi que Sainte Julie dont voici le beau retable

On sortait de l'école pour aller au catéchisme

dans la sacristie, où en hiver il faisait bien froid

Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥
Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥

Quand nous jouions à la marelle

cerisiers roses et pommiers blancs

ceci est la chanson

nos jeux c'était dans la cour de recréation

Un, deux, trois

 un pied léger à cloche pied !

Quatre cinq..Des deux pieds un palier…

Six,  peut-être je ne m’en souviens plus

Et puis les deux pieds de nouveau sept et huit 

Nombre magique et puis l’arrondi le ciel

Des carrés, la terre, un cercle l’infini …

c'est un parcours de vie 

 

J'ai eu l’impression et je la garde

que nous  retombons parfois en enfance

ou en adolescence on joue par la lucarne 

celle de l'ordinateur et on retrouve des amis

on communique par le clavier en images et photos

on ne se sent jamais seul et entouré 

 

Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥

 

Ceci me rappelle,

 et ceux qui sont plus anciens  s’en souviendront

que d’un rien on jouait en plaçant une bricole dans

une main et en faisant un, deux, trois, c’est celle-là

une chance sur deux !!!et puis il y avait ce jeu

où on cachait une chose et il fallait trouver

où elle était.. et on disait

tu chauffes tu refroidis, si on s’éloignait

ou bien tu chauffes, tu brûles

Ah tu as trouvé !

C’était un jeu d’enfant

Et plus subtil celui des adolescents

c'était un peu la découverte

du corps de l'autre

 

Et je me souviens de ces parties  de cache-cache

pas banales dans le village de mon enfance

que voici  : Rigarda en conflent

Où après le mois de Marie en Mai

On allait dans tout le village pour jouer

en groupes on se cachait

Il me semblait qu'en fermant les yeux

On ne me verrait pas !

Jeux  innocents pour moi  petite-fille

 A l'école c'était souvent a la marelle  au chat perché à la

corde Ah tu chauffes ou tu refroidis

A Colin-Maillard..Un peu jeu de mains

Vous en souvenez-vous ?

C’était entre filles et garçons pendant la récréation

Sous l’œil vigilant de la maîtresse d’école

C’était des jeux d’antan

Et maintenant la chanson au clair de la lune

celle que je suis allée capturer

est une chanson certes enfantine

mais pleine de symboles, il y a la lumière

au clair de la  lune mon ami Pierrot

ouvre moi la porte : c'est pour moi un autre regard…

Nous avions des machines à coudre

des fers qui ne repassaient pas, et des dînettes

pour faire manger nos poupées

je me souviens de la beauté et finesse

du décor et de la porcelaine de ces jouets raffinés

nous en prenions grand soin

 

Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥

Pas de boites magiques ,

des plumier des plumes, des crayons

et du beau papier pour dessiner -

D'un rien à la campagne on faisait un amusement

en soufflant sur les pétales des coquelicots en les ouvrant

et suivant la couleur s'extasier !

Et puis avec des noyaux d'abricot

les garçons faisaient des sifflets ainsi

qu'avec des roseaux des flûtes

tout était amusement quand on n'avait pas autre chose

et je pense que nous étions heureux

de vivre en harmonie avec la nature 

 

"L’enfant voit tout en nouveauté ;

il est toujours ivre.
Rien ne ressemble plus à ce qu'on appelle l’inspiration,
que la joie avec laquelle l’enfant
absorbe la forme et la couleur.."

 

Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Journal d'une confinée

Jour + 11 sur 2 semaines et plus certainement

au début on se dit - mais jamais je ne pourrai surmonter

et on s'endort en y pensant, au réveil on entend

qu'il y a de plus en plus d’Êtres humains souffrants

la colère monte , et pourquoi ? et comment

notre pays n'a rien prévu et les grands savaient

de plus en plus en colère on cherche les raisons

que l'on trouve facilement négligences

incompétences, et course au profit

oui mais tous les jours des vies sont fauchées

on écoute, on réfléchit et on se rend compte

quel malheur pour tous les pays

il y en a qui ont su prévoir et stocker ce qu’il fallait

après il faudra rendre des comptes

gouverner c'est avant tout prévoir

Journal d'une confinée

Notre terre-mère se révolte et le fait savoir

le mois de Mars est celui du vent, et qui sème le vent

en avril récoltera la tempête ; ce mois qui sera

lui aussi ( dans notre cocon) en isolement physique

mais en communion de pensé avec nos souvenirs

ce temps qui nous permettre de méditer

de séparer le bon grain de l'ivraie

de voir les vrais amis, de ranger de mettre de l'ordre

et d'aller à l'essentiel : Nous en sortirons autrement

des personnes se comportent de façon étrange

et d'autres que l'on croyait fragiles se surpassent

pour donner le meilleur !  C'est un moment

où on aime se recroqueviller  faire du cocooning

revenir dans notre enfance et y retrouver

de quoi puiser des ressources, des idées

créer, rentrer en relation avec d'autres personnes

qui partagent nos valeurs

Je vois ma fille sans pouvoir l'embrasser

mes petits-enfants me téléphonent

et je pense à ceux qui sont en première ligne

au front et qui n'ont pas de quoi se protéger

Journal d'une confinée

je leur écris pour leur donner de mes nouvelles

qui sont bonnes , je sais occuper mes mains

et mon esprit, et naviguer dans un monde irréel

où l'Humain retrouvera des valeurs et peut être

cesseront les robots pour humaniser rééquilibrer

harmoniser un mode de vie sans cesse tourné

vers le rentabilité, l'Homme est indispensable

pour soigner ses frères contaminés

Rien ne sera plus comme avant

espérons qu'on en tire le meilleur profit

pour faire revenir chez nous le savoir faire

donner du travail à ceux qui n'en ont pas

et tout réorganiser, je suis un peu dans l'Utopie

mais oui Utopie tu n'as pas de pays

Utopie chimère rêve impossible

ou réorganisation de la société

d'une Utopie s'en est souvent suivi une réalité

ayons cette espérance en nous !

Journal d'une confinée

Quatre bougies brûlaient lentement,

il régnait un tel silence que l'on pouvait entendre

leur conversation.

La première dit : je suis la Paix!

cependant personne n'arrive à me maintenir allumée..

je crois bien que je vais m'éteindre...

Sa flamme diminua peu à peu , et disparut.
 

La seconde dit " je suis la Foi !

Mais dorénavant, le monde pense 

que je ne suis plus indispensable..

Cela n'a pas de sens que je reste allumée plus longtemps!

et sitôt qu'elle eut fini de parler, une brise légère 

souffla sur elle et l'éteignit.
 

La troisième bougie se manifesta à son tour :

je suis l'Amour!

mais je n'ai plus la force pour rester allumée.

Les gens me laissent de côté et ne comprennent pas 

mon importance Ils oublient même d'aimer

ceux qui sont proches d'eux.

Et sans bruit, elle s'effaça à son tour.

Alors entra un enfant, qui vit les trois bougies éteintes.
 

Mais pourquoi avez-vous cessé de brûler?

Vous deviez rester allumées jusqu'à la fin!

Et une larme glissa le long de sa joue...

 

Alors la quatrième bougie murmura:

n'aie pas peur, tant que j'ai ma flamme,

nous pourrons rallumer les autres bougies.

 

Je suis l'Espérance!

Alors , les yeux brillants l'enfant prit

la bougie de l'Espérance

et ralluma les trois autres.

Puisse l'Espérance ne jamais s'éteindre en nous!

Journal d'une confinée

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Une Rose blanche en hommage

Quel travail et quel bonheur, quand des lecteurs

vont dénicher des articles dans mes archives

qui ne sont plus conformes à ce modèle de blog

et laissent un beau message, je suis redevable

et je réécris tout je reformate tout pour que ce soit plus beau

voici cet article ancien et devenu nouveau

j'ai gardé la poésie des mots

    **************************************************************

 

Voilà ce que m'écrit un lecteur en 2016

j'ai été clown dans les hôpitaux en leucémie

j'ai du stopper en 2010

Lundi dernier Noé 14 ans dernier enfant pour qui j'avais fait le

clown nous a quitté

je voudrais lui dédier votre site ainsi qu'à sa famille !

Merci votre page est sublime

Ma réponse :

C'est vous que je remercie pour votre engagement

auprès des enfants malades !

Les nez rouge leur apportent un peu de joie

dans cet univers de souffrance

il a rejoint le Paradis blanc

si cette rose, peut lui apporté ma prière

je vous offre cette page en hommage à Noé

Noé prénom symbolique

La colombe et le rameau d'olivier

la paix le retour aux sources

dans l'immensité de la terre et du ciel

son âme veille et protégera ceux qu'il a aimés

je lui dédie cette page, et toutes les roses blanches

la Colombe Signe de paix

avec toute mon empathie et mes vœux de courage

pour sa famille dans la souffrance

d'un adolescent parti trop tôt

Merci monsieur le clown

Voici un ange

pour prendre soin de cette petite âme

Une Rose blanche en hommage

J'ai capturé ces images de toute beauté qui m'ont fait rêver

Est-ce pour tracer un chemin,

comme le fit le petit Poucet avec des cailloux blancs

Est-ce une sirène, avec son chant envoutant

Elle aurait laissé un coquillage ou une étoile de mer

(Stella Maris) Pourquoi sur la gréve cette blanche rose

qui va être emportée au gré de la marée

par la vague, " vague à l'âme" ou la lame de fond

Qui a bien pu laisser tomber cette belle rose

venant peut être d'un bouquet de mariée

ou alors c'est - un suivez-moi jeune homme-

pour indiquer un chemin;

c'est la pureté des sentiments

l'innocence la douceur

Cette image m'invite à l'évasion la méditation

comme si l'écume allait caresser la fleur

et se retirer sans l'emporter

 

Une Rose blanche en hommage

Tout doucement

La rose attend, elle sera emportée

vers d'autres rivages

elle est peut-être tombée d'un bouquet de mariée

Elle était si belle la demoiselle

 Il portait sa belle dans ses bras

pour lui faire goûter les plaisirs de la mer,

de la vague, de son écume et du parfum salé

vague à l'âme  Lames de vagues 

il y a du bleu, du soleil et une rose blanche

et ce bouquet aux délicates couleurs

la rose sur le sable, 

qui va être emportée

et doucement ira vers d'autres rivages

Une Rose blanche en hommage

C'est romantique et plein de poésie

les fleurs parlent ce doux langage du cœur,

des cœurs qui se rapprochent

des mains qui s'expriment

et laissent passer l'amour,

l'amour universel, Éternel

 

Les roses sont symboliques

il y a celle que l'on voit avec le cœur

et le bouton de rose qui inspira

l'amour d'un homme !

chaste poétique, sublime 

La rose sur la grève

est tombée d'un bouquet

ou a été déposée en souvenir

d'amours passées

j'ai trouvé cette image très belle

c'est elle qui m'a inspirée

 

il y a la mer, le sable, le soleil

et le bleu du ciel

le blanc et le rose, et la Rose

celle du mystère, du secret

c'est un réel bonheur

de vous faire partager ces images

c'est pour les mettre en valeur

que mon esprit a divagué

les roses de douces couleur

dans un bouquet rond

ou disposées dans un carton

enrubanné de nœuds de soie

de délicate dentelle

C'est une fantaisie qui ajoute

beauté et harmonie

que fait la rose sur la grève

c'est une image que j'ai trouvée

je ne peux pas vous en donner le symbole

alors comme moi

cherchez et inventez lui un destin 

pour cette rose échouée sur la plage

son image pourra arriver,

aux yeux d'un blanc chevalier

qui en baiser la déposera sur le front

de sa bien aimée ...

Une Rose blanche en hommage
Une Rose blanche en hommage

Trouvez lui un destin ?

le voici trouvé par une amie, c'est une rose en hommage

Merci d'avoir recueilli cette merveilleuse rose blanche

sur la plage, abandonnée,

pour agrémenter ta belle admiration pour la reine des fleurs

dont tu portes le nom !

Je trouvais cette rose si belle pour honorer le départ d'Hervé Gourdel

vers des cieux où tout le monde est beau et bon

que tu as vu immédiatement quel parti tu pouvais en tirer

pour lui souhaiter un beau voyage éternel !

Merci Rosie d'avoir tout compris !

Merci pour Lui, pour moi et surtout pour Toi

qui a su mettre en mots le rapport entre La BEAUTÉ d'une Fleur

et l'atrocité de l'homme qui a commis le geste abject que l'on sait

!A Hervé le repos éternel

et à nous d'avoir sanctifié sa mémoire

grâce à une rose blanche !

Annick Mannevy

Une Rose blanche en hommage

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
la fete des grand mères

C'est la fête des  grand-mères

Fête un peu mercantile inventé de toute pièce

Par les fleuristes qui leur ont dédié

la première fleur du printemps

Pour leur rappeler quelles en ont plusieurs certainement

plusieurs printemps : C’est la couleur de l’âge d’or

celle du jaune qui symbolise le soleil la lumière

et Narcisse c’est aussi l’éternelle jeunesse

jaunes d’or sont les fleurs offertes aux grand mamans

j’ai été fêtée, comme il se doit et je le serai ce jour

par ceux qui sont auprès de moi et par ceux qui sont loin

pour d’autres c’est la pensée qui compte,

Sms ce nouveau mode de communication ou on peut se voir

Merci à ceux qui pensent à leur grand-mère

Ce n’est pas grand-chose, juste une pensée mais une pensée

pour moi c'est charmant, oui je vous aime tous

mes petits enfants si différents, les uns plus sensibles

plus proches, avec eux on refait le monde a notre image

et on parle du temps où ils étaient enfants

la fete des grand mères

C'est ce jour la fête des grand-mères

nous les aimons tant nos petits-enfants

surtout quand on les a vu naître et qu'avec amour

dans nos bras nous les avons bercés, avons pris part

à leurs petits maux, premières dents

première bosses en marchant....

L'amour est différent

nos petits-enfants ont des parents pour les éduquer

et nous pour les gâter subvenir parfois à leurs besoins

et les garder quand les parents travaillent

Tout à été du bonheur et de joyeux souvenirs

parfois j'en gardais deux le vendredi

je les mettais dans le même parc

ils se souviennent eux aussi

et ce jour nous évoquerons tout ceci

maintenant ils sont des hommes,

et mes deux gentilles petites-filles,

dont l'une est maman et l'autre fait des études

où elle donne beaucoup d'amour et d'empathie

près des malades : Elle est en 4eme année de médecine

cela passe trop vite profitons de ces bons moments

la fete des grand mères

Parfois on a l’impression que la mémoire est sélective

ou qu’on ne veut plus se souvenir de moments

qu’on souhaite enfouir !

Ô mes petits enfants, je vous aime tous

Ceux qui sont ailleurs et ceux qui sont ici

Mais pour chacun le ressenti est diffèrent

C’est  la fête des grands-mères

Bisous à tous mes petits-enfants !

et merci à ceux qui pensent à moi et qui sont pourtant loin

et je termine, je viens de répondre a un si joli message

de mon petit-fils qui vit à Paris

c'est le deuxième, sa sœur qui est l'ainée est maman

et m'a fait prendre un grade de plus

J'adore mes petites princesses, delicieuses enfants

 

la fete des grand mères

Ma grand-mère est toujours dans mon coeur

elle fut ma grand-mère et remplaça notre maman

partie trop jeune, je lui dois un grand amour

Que de souvenirs de cette enfance joyeuse insouciante

qui s’arrêta a l'aube de mes 12 ans, ma sœur elle avait 7 ans

la fête des grand-mères n'existait pas

et pour elle s'était la fête des mamans qu'on lui souhaitait

en toute reconnaissance

pour l'amour quelle nous portaient

Bonne fête ma petite mémé que j'ai tant aimé

tu veilles toujours sur nous tous

mes enfants et ceux de ma sœur faisaient ton bonheur

et a tous ton grand amour tu as su donner

pensées et prières pour toi mon adorable grand-mère

pour toi j'ai écrit un livre

en devenant moi même grand-mère

Tu es partie quelques années avant que naisse

ma première petite-fille et  puis 4 garçons ont suivi

La fille de ma fille porte ton prénom Élisa comme toi 

et puis encore deux garçons Nicolas et Antoine

Une belle famille je leur parle de toi

en nous tu vis pour l'éternité ma petite mémé

la fete des grand mères

Voir les commentaires