Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Un en 3 : Harmonie toujours

« Le nombre 3 »,

 

Est le retour à l’unité, qui semblait brisée par le nombre 2.

C’est en unissant le Fils au Père que l’Esprit Saint se réalise 

c’est pourquoi il peut être considéré comme

l’efflorescence de l’unité Il émane d’elle directement,

participe à sa vertu, et exprime la paix et la béatitude.

Sous un aspect, le nombre 3 renferme l’être tout entier

et peut être considéré comme le premier développement

de l’idée de l’être qui était une dans son principe ».

Il ajoute que sur le plan de la création,

« ce nombre a de nombreux reflets,

Dans les fluides,dans les couleurs et dans les formes »

pour les traités de Pythagore 

 

Le mystère de la Trinité

s’applique universellement et permet d’opérer

les rapprochements Dans le Christianisme

la divine Trinité 

est constituée du Père, du Fils et du Saint Esprit

Les trois principes des alchimistes sont

le Soufre, le Mercure et le Sel,

 

Et la Triade divine en Egypte est constituée

par Osiris, Isis et Horus.

La légende dit

qu’Isis, recueillit les morceaux du corps

de son  défunt époux Osiris,

après que Seth (son frère ) l’eût privé de vie.

De leur union dans la mort naquit un fils : Horus.

Isis aidée par Nephtys et Toth insuffle à Osiris,

le souffle vital qui de la mort, fait surgir la vie,

des ténèbres la lumière

provoquant ainsi la résurrection spirituelle

du Dieu défunt qui renaît alors à l’esprit.

Osiris triomphe des ténèbres de l’esprit,

grâce à l’action conjuguée

de la force, de la sagesse et de la beauté.

 

Ce qui pour moi est signe d’harmonie

Ceci est un petit texte sur la légende

D'Isi et Osiris qui étaient frères et mariés 

Il faut lire la légende passionnante

je dois l'avoir dans les textes Sur Isis et Osiris 

 

Un en 3 : Harmonie toujours

Harmonie, que voici un joli nom

qui désigne un tout le cœur l'esprit et le corps

et notre environnement nos sentiments, notre amour de la vie

le temps celui du travail et du repos

comme bât notre coeur  systoles diastoles

je travaille, je me repose

j'inspire pour faire rentrer l'air en moi

j'expirer pour le faire sortir je me ressource  ! 

 

La nuit est faite pour nous permettre

de nous habituer à la mort

et de rêver sur nos vies antérieures

ou de chasser nos démons et retrouver nos anges !

 

Voici que Mai va tirer sa révérence

Pas de beau temps assuré mais annoncé pour demain

La végétation est en retard cette année

Et mon jardin un peu l’Eden

Eve se plait parmi les fleurs

Les fruits, le soleil, et pour nous du vent

Le mois de Mai dédié à Marie notre mère

C’est pour moi un des plus beaux

Celui où le papillon sort de la chrysalide

Celui ou toute chose se transforme

Pour renaître plus belle

..

..

C'est comme l'harmonie selon Hippocrate

le corps l'esprit l'environnement

une période de repos et une autre de fébrilité

il faut les deux, et alterner

vivre et aimer tout ce qui nous entoure

aimer le beau, le bon le juste

aimer de toutes les façons

aimer la vie avec nos cinq sens

aimer le spirituel, il faut les deux avec le matériel

et même trois : Symbole de la trinité

L'âme l'esprit le corps...et autres interprétations

quand nos vibrations nous entrainent

pour se rejoindre, dans le vaste domaine du cosmos,

où nous sommes comme des âmes jumelles

nous aimons les animaux nobles : Force beauté douceur

Les fleurs, notre musique du cœur

les mêmes choses :

Nous retrouver sur les hauts sommets de la spiritualité

de notre complicité, et de la beauté celle des mots

respectueux tendres et toujours choisis

C'est comme un livre, que nous pourrions écrire

à quatre mains, et avec notre sensibilité

Que dire de plus  comme je le dirai à mon âme jumelle

 nous découvrons tous les jours des similitudes

notre attachement, l'aide que nous nous apportons

pour nous soutenir, pour communiquer,

pour voler comme l'oiseau épris de liberté

C"est une quête permanente qui nous pousse vers l'harmonie

un deux trois : Jouez avec moi a trouver ce qui correspond

au nombre 3 au chiffre 3...La Sainte Trinité, Un deux trois...

départ ; Les 3 rois mages, cherchez vous en trouverez

Partout dans la vie de tous les jours...

Un triangle et un autre inversé voici l'étoile de David

 

Un en 3 : Harmonie toujours

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #jours de fêtes
Oh ! Maman je t'aime

 

Maman est un des mots

les plus beaux

Maman je t'aime

         Ô Maman que j’ai peur

Oh ! Maman !

On dit maman dés qu’on est tout petit

C’est un des premiers mots qu’on a appris 

 

♥♥♥

On dit maman que c’est charmant

Pour la fête des mamans

Accompagné d’un petit poème maman je t’aime 

 et d'un bouquet de fleurs

On dit maman tout au long de notre vie

Man ! Que c’est beau !

Man ! Que je souffre

On appelle M-a-a-m-a-m

La première fois

Quand on va devenir soi même maman

Et ce mot magique

Illumine le regard

De mes petits-enfants

Maman tu es la plus belle du monde

Maman, tu es la première femme

De ma vie

 

♥♥♥   

Oh maman que j’ai peur

Oh ! Maman !

On dit maman dés qu’on est tout petit

C’est un des premiers mots qu’on a appris 

On le dit aussi le jour

 où on ne pense pas à Elle

Mais Elle l’a fait aussi puisque je suis sur terre

Maman quand on pousse

 pour devenir maman

A tout moment c’est le mot qui vient sur nos lèvres

Notre cœur est pour la vie de ton amour empli

Maman pour moi, tu es une étoile

au firmament,

C’est pour cela que j’aime tant la voûte étoilée

( Rosie )

 

Oh ! Maman je t'aime

C'est la fête des mamans c'est toujours touchant

La mienne est partie à la fleur de l'âge

et pour la remplacer, j'ai eu ma grand-Maman

c'est pour cela que ce jour je pense aux deux femmes

Celles de ma vie d'enfant 

C'est triste de perdre sa maman si jeune

c'est pour cela que cette fête a toujours été pour moi 

un peu nostalgique,

et je fêtais ma grand -mère Elisa que j'ai tant aimée

et qui a fait de moi ce que je suis

Elle a connu ses arrières petits enfants

Qu'elle cherissait , elle est partie comme elle avait vécu

toujours discrète pour ne pas déranger

et  dans le don d'amour qu'elle prodigeait autour d'elle

C'était un ange qui nous protége toujours

En ce jour des prières monteront vers vous

comme des pétales de roses et de lys 

maman toi qui aimais les roses

puisque tu m'as donné ce prénom 

suivi de Marie notre mère à tous

j'ai mis une musique, une chanson sur les roses

pour ma mère qui les aimait tant 

Oh ! Maman je t'aime
 

Et puis, je suis devenue maman, grand mère,

et arrière grand-mère récemment une troisième fois

je me souviens avec émoi de ces jolies poésies

que me récitait mes filles

 

C’est la fête des mamans

Je vois toujours une de mes filles 

réciter un poème

Celui qu’elle avait appris à mon intention

 

Maman, maman chérie

c’est aujourd’hui ta fête

Mon cœur te dit je t’Aime

Que faut-il donc que ce cœur te souhaite 

Des trésors, des honneurs, des trônes,

Non ma foi

Mais un bonheur égal au mien

quand je te vois

C’était touchant surtout que pour dire 

Trônes elle prononçait crones

Un bonheur égal au mien

Quand je te vois !!! 

 

C’est aujourd’hui la fête des mamans
Je vois toujours une de mes filles 
réciter un poème
celui qu’elle avait appris à mon intention
 
Maman, maman chèrie
c’est aujourd’hui ta fête
Mon cœur te dit je t’Aime
Que faut-il donc que ce cœur te souhaite 
Des trésors, des honneurs, des trônes,
Non ma foi
Mais un bonheur égal au mien
quand je te vois
c’était touchant surtout que pour dire 
Trônes elle prononçait crones
Un bonheur égal au mien
Quand je te vois
 
 
C’est aujourd’hui la fête des mamans
Je vois toujours une de mes filles 
réciter un poème
celui qu’elle avait appris à mon intention
 
Maman, maman chèrie
c’est aujourd’hui ta fête
Mon cœur te dit je t’Aime
Que faut-il donc que ce cœur te souhaite 
Des trésors, des honneurs, des trônes,
Non ma foi
Mais un bonheur égal au mien
quand je te vois
c’était touchant surtout que pour dire 
Trônes elle prononçait crones
Un bonheur égal au mien
Quand je te vois
 
 
Oh ! Maman je t'aime


Je suis toujours une maman gâtée et heureuse

J’ai beaucoup de plaisir

a ouvrir les surprises du jour

Que de belles choses

Chacun suivant sa personnalité

et ses moyens

C’est une joli fête que celle des mamans

on pense aussi à celles qui sont parties

et nous attendent ailleurs

elles seront dans leur auréole de douceur

pour nous accueilli dans leur paradis

 

Les enfants, les plus jeunes sont contents

de fêter leur maman

on le lit dans leurs yeux

Il portent en eux tout cet amour 

Maman je t’aime

Je te le dis en t’offrant mon cœur

 

chacun, chacune a fait de son mieux

 

 

Oh ! Maman je t'aime

Bonne fête aux mamans

À celles qui ont perdu un enfant

À celles qui fêtent l'enfant venu récemment 💞💙

À celles qui on dû abandonner leur enfant

Aux mères veuves, aux célibataires

Aux mamans âgées et parfois seules 💗 une pensée

À celles qui nous manquent tant

Et un grand amour pour nos enfants

qui fêteront leur maman

dans la joie familiale

À tous bon dimanche : celui de la fête des mamans

et ce jour de la Sainte Trinité trois en un

 

Oh ! Maman je t'aime

 

MAMAN sera un mot toujours prononcé et jamais galvaudé 
 

A ma mère

 

[..] Arrive-t-il quelque bonheur ?
Vite, à sa mère on le raconte ;
C’est dans son sein consolateur
Qu’on cache ses pleurs ou sa honte.
A-t-on quelques faibles succès,
On ne triomphe que pour elle
Et que pour répondre aux bienfaits
De la tendresse maternelle.

 

Ô toi, dont les soins prévoyants,
Dans les sentiers de cette vie
Dirigent mes pas nonchalants,
Ma mère, à toi je me confie.
Des écueils d’un monde trompeur
Écarte ma faible nacelle.
Je veux devoir tout mon bonheur
A la tendresse maternelle..

Alfred De Musset

Oh ! Maman je t'aime

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Ophélie...Un peu de Poésie

Pour changer un peu de poésie et celle que je préfère

De jolis mots pour adoucir nos maux

Voici un beau poème que le poète écrivit à ses quinze ans

Il enchanta mon adolescence :

Un professeur me l'avait fait découvris en 6me

Et que je murmurais un soir à l'oreille

d'un ami : Ophélie et ses voiles blancs

Ophélie et ses seins frôlés par le vent

Ophélie un des beaux poèmes écrit

par Arthur Rimbaud 

 

********************************************************************************************

Sur l'onde calme et noire où dorment les étoiles
La blanche Ophélia flotte comme un grand lys,
Flotte très lentement, couchée en ses longs voiles...
- On entend dans les bois lointains des hallalis.

Voici plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir.
Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir.

Le vent baise ses seins et déploie en corolle
Ses grands voiles bercés mollement par les eaux ;
Les saules frissonnants pleurent sur son épaule,
Sur son grand front rêveur s'inclinent les roseaux.

Les nénuphars froissés soupirent autour d'elle ;
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort,
Quelque nid, d'où s'échappe un petit frisson d'aile :
- Un chant mystérieux tombe des astres d'or.



Ô pâle Ophélia ! belle comme la neige !
Oui tu mourus, enfant, par un fleuve emporté !
- C'est que les vents tombant des grands monts de Norwège
T'avaient parlé tout bas de l'âpre liberté ;

C'est qu'un souffle, tordant ta grande chevelure,
A ton esprit rêveur portait d'étranges bruits ;
Que ton coeur écoutait le chant de la Nature
Dans les plaintes de l'arbre et les soupirs des nuits ;

C'est que la voix des mers folles, immense râle,
Brisait ton sein d'enfant, trop humain et trop doux ;
C'est qu'un matin d'avril, un beau cavalier pâle,
Un pauvre fou, s'assit muet à tes genoux !

Ciel ! Amour ! Liberté ! Quel rêve, ô pauvre Folle !
Tu te fondais à lui comme une neige au feu :
Tes grandes visions étranglaient ta parole
- Et l'Infini terrible effara ton oeil bleu !


- Et le Poète dit qu'aux rayons des étoiles
Tu viens chercher, la nuit, les fleurs que tu cueillis ;
Et qu'il a vu sur l'eau, couchée en ses longs voiles,
La blanche Ophélia flotter, comme un grand lys
Ophélie...Un peu de Poésie

Ophélie apparaît ici comme une figure diaphane,

une femme enfant, fille fleur, vierge sainte

dans des voiles comparée à "un grand lys",

la fleur virginale et mariale.

 La quête poétique

débouche à la fin sur la parole étranglée,

sur un ultime et définitif silence,

celui de l’enfant noyé, celui du "pauvre fou",

celui du poète, victime de son "rêve".

Dans les Illuminations

on retrouvera l'incessante obsession

d’unir le feu et la glace ; la neige fondue

incapable de "changer la vie"

et de renaître à un monde diffèrent

La triste Ophélie

ne peut que dériver sur le fleuve de la folie.

Ophélie...Un peu de Poésie

Ce poème a été pour moi

un des plus beaux de mon adolescence,

Certainement parce qu'un professeur de français

me l'a fait aimer..Voici quelques définitions :

Ophélie reprend le thème shakespearien

de l'héroïne d'Hamlet,

Ophélie, femme délaissée amoureuse d'un prince

qui devient folle et se noie de désespoir.

 

Rimbaud brosse avec les couleurs

un véritable tableau,

joue sur le contraste du noir

l’onde calme et noire" et du blanc "fantôme blanc",

adjectifs de couleur repris trois vers plus loin mais inversés.

Comme dans le tableau du peintre anglais,

Ophélie semble toujours vivante,avec les yeux ouverts.

Morte transfigurée

Ophélie...Un peu de Poésie

Oh combien j'ai aimé et j'aime ce texte

je le connais par cœur ( comme l'on dit )

Arthur Rimbaud était très jeune quand il l'a écrit

est-ce, ce romantisme, qui m'a plu ,

est-ce les voiles blancs

la sonorité de ce texte, l'image et l'imaginaire

de l'adolescente que j'étais , qui quelque part

attendait aussi un prince de cœur  !

Hélas elle flottait en ses longs voiles blancs

comme une jeune-fille fleur de lys virginal

qui rêvait trop et écoutait le chant venu d'ailleurs

il y a en nous cette réminiscence de notre adolescence

ou se mêle un peu de tristesse, et beaucoup d'imaginaire

Tableau d'Alexandre Cabanel peintre de Montpellier

Tableau d'Alexandre Cabanel peintre de Montpellier

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Petite étude sur des sentiments

Petite étude sur les sentiments

On ne peut pas interdire aux sentiments de s’exprimer

sinon ils redoublent d’intensité !

Ils sont là et ne demandent aucune autorisation :

les sentiments forts :

 La colère... la peur... la tristesse...

la jalousie ou l’envie : Si on les réprime  ils développent

une force contraire que nous ne pourrons pas maîtriser;

Je ne peux pas non plus les remplacer

tout simplement par de la joie, des rires ..Et encore

La colère peut être dominée, si on prend du recul ,

si on a acquis une certaine sagesse !

on peut la refouler derrière un sourire ou un non dit

 ne pas répondre, et faire le dos rond ; Mais est-ce

courage fuyions pour ne pas voir

Les peurs peuvent être aussi dominées

peur du confinement qu'il a fallu dominer et organiser

Peur de la solitude, peur de vieillir peur de la nuit, peur

du vide peur de la vie et de la mort

dans la vie est inscrite la mort ! Éros et Thanatos..

 

Petite étude sur des sentiments

Si on laisse s’exprimer la tristesse

La tristesse se lit au fond des yeux, elle nous interpelle

elle peut devenir mélancolie, et maladie 

Triste est parfois la vie et ce sentiment de ne plus être

qu'un corps sans vie ! Je ne suis rien , disent ceux qui sont

atteints de cette profonde solitude!  Rien un corps anéanti

et un moral dans le " blues"

 

La jalousie Je ne connais pas trop ce sentiment

très vaste mais sans doute qu'il rend malheureux

ceux qui en sont atteints la jalousie est un vilain défaut

et presque une maladie où s'installe le doute , le manque

de confiance, la suspicion

L’envie, oui envie de bien faire envie d’aller de l’avant

envie d'aller vers l'autre, envie de savoir gérer ma vie,

Envie; mais pas envieuse des autres...

 

Petite étude sur des sentiments

Par contre ne réprimons jamais l’amour

Chacun porte son fardeau plus ou moins bien

ou chacun porte sa croix ;

il est bon d’entamer un dialogue avec ceux qui sont dans

ces états, et leur demander leur raison d’être :

Les émotions nous font réagir avec notre cœur notre affect

et nous empêchent de raison garder

Dans chaque personne, il y a de multiples facettes

Tel est bon  mais ne le montre pas par pudeur,

par peur d'être faible,

alors qu'il doit justement exprimer ce bon sentiment

il faut le rechercher, parfois dans son regard

dans sa voix dans ses actes dans ses écrits..

Un autre dans sa façon peut être écorché vif

très sensible et réagira autrement  :

L'homme est si complexe : Complexe

L'état physique, psychique, et l'environnement

sont très important

parfois il faut redonner confiance  à ceux qui sont fragiles

on ne connaît pas leur vie : sans préjugés aller vers eux,

forcer un peu la porte avec de bons sentiments

 

Certes la colère est mauvaise conseillère,

car on dépasse vite les limites de la raison

ne réprimons jamais l’amour ♥♥

celui que nous donnons et manifestons à nos parents

nos enfants à notre environnement social et intime

L’amour est un moteur dans la vie,

il embellit les personnes

éclaire des lumières ou met des étoiles dans les yeux

où il n’y a plus de tristesse et c’est joyeux…

Laissez laissez les bons sentiment s’exprimer,

ils nous apportent des émotions a canaliser

ou au contraire à laisser au grand jour s’exprimer

L'amour rend beau, une femme aimée se sentira plus

belle et autour d'elle entrainera la bonté ..

 

Petite étude sur des sentiments

J'ajouterai l'indifférence pour moi c'est jamais

Chaque personne est importante

l'indifférence est pire que tout, et même que la colère

elle est comme un oublie, comme si la personne n'existait pas

un corps sans âme, ou un corps meurtri

par la souffrance,  une personne qui quémande

un regard de compassion un regard bienveillant,

un geste, une attente !!

L’indifférence est le mal de notre siècle

on attache trop d’importance a ce qui brille

et pas assez à ceux qui souffrent et sont seuls

se sentent mal-aimés ; où sont dans le mal-être

pour eux notre attention ,

notre sollicitude et notre amour universel

Et les malades qui se sentent perdus oubliés

on l'a entendu durant cette période

encore plus grave, ceux qui par l'âge

ont été exclus des soins et triés pour être éliminés

plus jamais cela : notre société crève

du manque d'humanité qu'une machine ne peut remplacer

Petite étude sur des sentiments

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
dans un tourbillon de lumière

dans un tourbillon de lumière

Te souviens-tu Mademoiselle de ce temps ?

où tu attendais le prince charmant

Un prince, un chevalier, ou un autre

un homme que tu aimerais éperdument

et qui te le rendrait !

C'était en d'autres temps mais quand même

on a toujours vingt ans quand on aime

tu étais belle dans tes voiles blancs

pas Ophélie mais une jeune-fille qui aime la vie.

La vie, l'amour, la délicatesse, la complcité

Une femme qui l'aime toujours cette vie avec en-vie...

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

On a toujours vingt ans quand on aime

tu étais belle dans tes voiles blancs

pas Ophélie mais une jeune-fille qui aime la vie...

Où es-tu Mademoiselle si belle

Tu rêves trop d’Ophélie de Rimbaud

Et de ses longs voiles blancs qui flottent sur l’eau

Pour toi Ma-demoiselle

Ce n’est pas le fleuve qui t’a emportée

Tu es bien vivante et aimante

Tu avais rêvé d’un blanc chevalier d’un amour secret

Tu te préparais pour le rencontrer

C’était dans ton jeune âge. même pas vingt ans

 

Tu le décrivais dans un amour platonique

Le chevalier qui viendrait le chercher

Au petit matin pour t’emmener

Vers les hauts sommets ?

Ceux de l’amour et de la connaissance

et dans tes voiles de lumière

tu avais envie de danser

pour montrer à tous ton bonheur

celui qui se lit dans les yeux

avec une infinie candeur

 

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

C’était le premier homme,

et tu avais un peu peur

avec tendresse il te prit dans ses bras

il avait hâte et toi aussi, son cœur battait fort

le tien aussi : Tant de temps luit dit-il !

tant de temps que nous attendons ce moment

il sut par sa délicatesse te faire de doux baisers

et tu les lui rendais, tout était feutré magique

dans cette aurore presque boréale

Nimbée de tiédeur de blanc de mille douceurs

ton cœur chavirait pour de bon 

et puis ; tout était si rapide si tendre

que tu ne te souviens plus, si c’était rêve ou réalité

il te dit que tu étais merveilleuse,

une jeune-fille raffinée : une fée

il te voyait telle que tu étais

une presque petite-fille, une adolescente

qui aime pour la première fois

il fut très tendre avec toi émerveillé

une fée disait il ! Un don une promesse

oui Mademoiselle tu n’as pas rêvé

le tendre chevalier est venu te prendre

pour t’amener sur les hauts sommets de la gloire

Tu le porte dans ton cœur, il est devenu ton bel amant

Ton mari, ton époux et sans doute plus encore

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

Je vous revois en ce jour de printemps

Quel bonheur simple et durable

Quand l’amour est un tout et vous emporte

Ma demoiselle c’est une page que j’ai écrite

Pour toi , et qui est un de mes manuscrits

J’aime les histoires qui se terminent bien

 

Et d’amour tu fus couverte de longues années

Ses baisers tu en voulais encore et toujours

alors que tu étais dans la crainte;

Et tout doucement et avec beaucoup d’amour

il faut donner pour recevoir

je te revois en ce matin de printemps

l’allure fière et la tête haute ;

celle d’une jeune-fille devenue femme

Tout était beauté ! Dans tes blancs atours

Tu es devenue femme comblée

ne pleure pas, et sois heureuse

heureuse et toujours amoureuse

de celui qui ce jour sut éveiller en toi

le vrai le merveilleux amour partagé

vous voici comblée Ma Dame

Ma dame ! Oui mon chevalier !

c'était si tendre, si beau si délicat

un ange qui m'effleura !

Mademoiselle, vous étiez si belle

Ma Dame vous étiez comblée d'amour

et de tout pour la vie, 

ce pourrait être un joli conte

pour vous mon prince Charmant

et votre églantine devenue Rose

de vous portera toujours l'amour

l'amour est plus fort que la mort

et la Rose est re-naissance ...

Amour et co-naissance ...Communion, complicité

Amour parfait

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

Te souviens-tu Ma Dame de ce temps ?

où tu attendais le prince charmant

Un prince, un chevalier, ou autre galant

un homme que tu aimerais éperdument

et qui te le rendrait !

c'était en d'autres temps mais quand même

on a toujours vingt ans quand on aime

tu étais belle dans tes atours blancs

que pour lui tu avais choisis

Il fut tendre, doux, délicat très prévenant !

Dans un tourbillon d'émoi

il t'a dit les mêmes mots, fait les mêmes gestes

et tu as aimé, Ma Dame il  t'avait comblée d'amour

fait battre ton cœur et fait renaître en toi

ce même bonheur de te sentir Femme aimée

Un amour un grand amour,

que seule la mort a séparé

Et Dieu réunit ceux qui s'aiment..

 

Vous étiez belle Ma-Demoiselle ♥♥

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Toujours du soleil dans votre ♥

C’est un joli jour de Mai  : Enfin le soleil la douceur

la sérénité et la beauté : c’est le 26 Mai

les saintes Marie de la mer étaient l'occasion

de  vénère Marie Salomé Marie Jacobé

et  Sara qui les accompagne

C'est un jour de pèlerinage très suivi

Et on dit que pour cette fête

le soleil et le beau temps  arrivent

Le soleil éclaire la crête des fleurs , dés le matin

et il suit sa course, caresse ici où là toute chose

qui devient plus belle, le matin tout est paisible

les tourterelles s'appellent, sur l'oranger en fleur

les abeilles sont a leur affaire,

Dans la journée, j'ai deux moment privilégiés

le matin et le soir, où l'astre solaire, se pose aussi

sur les roses, qui sont tellement belles

qu'elle se penchent comme en adoration

et avant que le gris manteau recouvre tout

un petit vent s'invite, et m'offre toutes ces senteurs

délicates celle des roses, celle des fleurs d'oranger

et de citronnier,  et celle du jasmin

je regarde  ce spectacle tous les jours renouvelé

et surtout au mois de Mai- le mois le plus fleuri de l'année

dédié à Marie - la rose sans épines, Marie notre mère -

Le temps passe et fuit je ne l'ai pas vu passer

Belles nuit au ciel étoilé et lumineuse lune

une belle journée s'annonce, que je vais à ma façon célébrer

 L’écriture  se veut être " larme de l’âme"

larmes encore On pleure de joie comme de tristesse

La joie se voit et illumine le regard

La tristesse est bien douloureuse, compatissons

Des hauts et des bas : en haut et en bas !!!

Parfois on a du bonheur à portée de main

Qu’on ne sait pas voir :  

Ayons toujours le cœur en émoi

Tout parait facile quand on aime

Tout est lumineux et rend joyeux,

tournons nous vers la lumière

celle de ce joli mois des fleurs

qui ne nous a pas donné satisfaction

Toujours du soleil dans votre ♥

« Marie Jacobé sœur de la vierge Marie,

mère de Jacques le mineur,

On fête le 25 mai Marie Jacobé

qui est la sœur de la Vierge Marie la tante de Jésus.

Elle est la mère de Maximin, l’un des 72 disciples

Après une vie austère de dur labeur et de prières

Elle mourut et fut enterré près de l’oratoire

qu’elle avait construit avec Marie Salomé

. C’est sur cet emplacement, que, plus tard, fut bâti l’église.

Marie Salomé, mère des apôtres Jacques et Jean,

Marie Salomé est l’épouse d’un pêcheur de Bethsaïde, Zébédée.

Elle est la mère des apôtres Jacques et Jean

. Elle suivait Jésus et le servait, tenant à ce que ses deux fils

Jacques et jean soient de chaque côté du Messie.

A sa mort, elle fut enterrée sur place

et sur cet emplacement sera construite

l’église des Saintes-Maries.

Les restes des reliques retrouvées et identifiées en 1498

, sont conservés dans une chasse que l’on descend

d’une trappe au sommet de l’église lors des pèlerinages »

.

Toujours du soleil dans votre ♥

pour cause de Covid il n' y a pas eu de pèlerinage

néanmoins le témoignage reste : On dit que le temps s'amélioré

après cette fête : c'est ce qui s'est produit dans le sud

Le soleil depuis deux jours nous fait la grâce de rester

il attend sans doute son amie la Lune

qui depuis deux nuit nous montre sa face en majesté

exceptionnelle et lumineuse, elle éclaire le soir mes roses

Ce matin , elles ont retrouvé le souffle du soleil

qui les irradie de bonheur

très volumineuses opulentes et voluptueuses

ce matin je les ai coupée : d'autres en secret se préparent

c'est toujours un bonheur .......;;

 

j’écris sur mes émotions ...

Celle des choses de la vie que je partage, 

et toutes ces valeurs ! l'amour du beau

je pense ,Je regarde autour de moi

d’un regard plein d’affection

L’amour nous rend forts et nous illumine

L’amour de l’autre, l’amour de tout, l’amour

Pas a perdre la raison, encore que ?...

Les plus sages sont parfois les plus fous

et dans la vie il faut un peu de folie

C'est le sel de la vie, ce sont les épices

de l'exotisme de la fantaisie, c'est comme la cuisine

il faut toujours innover et faire suivant les goûts

pour ne pas tomber dans la monotonie

 

Toujours du soleil dans votre ♥

Soyez fous, il vous en restera de bons souvenirs

La vie est attachante, elle est en nous très forte

elle surprend parfois quand on ne s'y attend pas

Une roue qui tourne

et nous transporte comme dans un tourbillon

faite de mille rayons de soleil et de fils de lune

Toujours symbole : L'un dans l'autre

Lui en elle Le soleil et la lune

ou encore  : Ce qui est en haut est comme

Ce qui est en bas : Le ciel et la terre

et l'arc-en-ciel pour les relier

Cet arc-en-ciel que nous avons vu

de la même façon fait de roses et d'églantines

 

Reste le lieu de rencontre de l’un et l’autre.

Tout est amour !  Soyez fous, l’amour n’attend pas

Quel qu’il soit :  Amour de tout ce qui est beau

Et que l’on regarde avec attention et qui nous rejouit

de tout ce qui est bon et partageons

Avec de doux yeux emplis d’émotion

comme une femme resplendissante

que l'on a du aimer ou que l'on aime encore

Oui tout est symbole et complicité

comme la lune qui se mire dans l'eau

un coeur à minuit !!! un soleil, et un papillon à midi

symbole de joie.. ♥

Toujours du soleil dans votre ♥

MERCI à vous nombreux lecteurs de cette page

soyez les bienvenus et trouvez sur mes pages

le meilleur accueil pour faire une pause lecture

dans la douceur des fleurs

dans les mots , que pour vous je choisis

pour qu'ils soient à votre oreille harmonieux

les photos sont aussi choisies pour faire un tout

avec la musique, parfois classique,

parfois suivant mon humeur

j' y reviens parfois pour changer un mot

ajouter une nouvelle photo

c'est un tout et c'est beaucoup de moi

de mes émotions , coups de cœur beauté et bonté

de Dame nature.. Merci de tout mon ♥♥♥

Toujours du soleil dans votre ♥

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
La lumière de Pentecôte et Chavouot

Les deux fêtes Judéo-chrétiennes :

 Chavouot et Pentecôte se suivent de quelques jours

La Pentecôte vient du grec ancien pentèkostè 

cinquantième (jour après Pâques) 

Au centre de la vie chrétienne, on a la fête de Pâques

Le Carême représente 40 jours de jeûne avant Pâques

Il culmine avec le Vendredi saint,

jour de la crucifixion de Jésus.

Puis, le dimanche de Pâques est la bonne nouvelle

de Jésus ressuscité que l'on fête dans la joie.

la période de 40 jours après Pâques

commémore le temps de Jésus revenu sur Terre.

Ce sont des jours de fête....

L'Ascension célèbre les adieux de Jésus

qui part dans les cieux.

pour nous consoler, la Pentecôte célèbre la venue

du Saint-Esprit.

Si le corps de Jésus n'est plus, son esprit demeure.

Pour toujours. Ad vitam æternam.

Pourquoi 50 jours ?

Si la période de 40 jours possède un sens symbolique

dans la Bible, celui de 50 n'évoque rien de biblique

En réalité, le chiffre symbolique, c'est le chiffre 7 

comme les 7 jours de la semaine...

la Pentecôte a lieu 7 semaines (de 7 jours) après Pâques

Le chiffre 50 (et non 49)

s'explique par la façon de compter autrefois :

Le dimanche de Pentecôte a lieu le 50e jour

après le dimanche de Pâques.

Le dimanche de Pâques célèbre le retour du corps de Jésus

le dimanche de Pentecôte célèbre

le retour de l'Esprit Saint de Jésus.

La lumière de Pentecôte et Chavouot

La Pentecôte, cinquante jours après Pâques,

Célèbre la venue de l'Esprit saint, promis par Jésus,

et répandu sur les apôtres

Pour les chrétiens, c'est la découverte incroyable

d'une force nouvelle, celle de l'Esprit de Dieu,

donnée en surabondance au baptême

L'Esprit fortifie, console, inspire, vivifie!

Il nous conforte dans une foi vivante et joyeuse

C'est le meilleur des guides spirituels.

Le jour de la Pentecôte varie suivant les années

l'esprit Saint est symbolisé par la colombe signe de paix

La fête de la Pentecôte célèbre la venue de l’Esprit Saint

sur les apôtres le cinquantième jour après Pâques

(en grec, pentêkostê signifie « cinquantième »)

Avant l’Ascension, le Christ avait annoncé aux apôtres

: « Vous allez recevoir une force,

celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous

Alors vous serez mes témoins à Jérusalem,

dans toute la Judée et la Samarie

et jusqu’aux extrémités de la terre ».

 

La lumière de Pentecôte et Chavouot

Chez les Hébreux et dans l'ancien testament

la fête qui symbolise la pentecôte

est Chavouot c'est la fête des moissons

 

Chavouot est aussi une fête agricole,

Hag ha-Qatsir qui célèbre le début de la saison

de la moisson du blé (tandis que Pessa’h 

est la fête célébrant le début de la saison

de la moisson de l’orge).

 

Célébration de Chavouot

Comparée aux autres grandes fêtes de pèlerinage,

bien peu de lois et coutumes sont associées à Chavouot.

Traditionnellement,les synagogues sont décorées de fleurs

et de plantes vertes cette décoration viendrait rappeler

les cérémonies d’offrande des premières récoltes

à l’époque du Temple.

La coutume veut aussi que, la nuit qui précède la fête

les fidèles restent éveillés pour étudier la Torah.

 

Le repas de Chavouot

se compose essentiellement d’aliments à base de lait.

L’explication traditionnelle veut que le temps ait manqué

le jour de la révélation de la Torah

pour préparer un repas carné (comportant de la viande),

chacun étant occupé à se préparer physiquement et

spirituellement à recevoir la Torah.

Il est aussi de coutume de manger des brioches

 pour commémorer les deux pains briochés

qui, à l’époque du Temple,étaient faits chaque année

à partir du blé nouveau d’Israël apporté au temple

en offrande collective.

Les lectures bibliques prescrites

Une liturgie particulière est prescrite pour cette fête.

Tout d’abord la lecture des Dix Commandements

et, ensuite, la lecture du livre de Ruth dans son intégralité.

Celui-ci raconte l’histoire de Ruth la Moabite

 ancêtre du roi David

l’époque de la moisson en terre d’Israël est une fête

associée aux études religieuses

La coutume, établie dès le Moyen Âge,est

de faire débuter les études religieuses formelles

des jeunes enfants à cette époque de l’année.

La fête de Chavouot est aussi choisie dans de nombreuses

Communautés comme jour de fin d’études des jeunes

Adolescents.....

Symbolique de Chavouot

Le don de la Torah, célébré par Chavouot,

suit la sortie d’Égypte célébrée par Pessah

 

La lumière de Pentecôte et Chavouot

Jésus est reconnu chez les juifs dont il est un des enfants

comme un érudit et un homme d'avant garde,

presque un révolté Il n'est pas reconnu comme Messie,

ni fils de Dieu mais comme un homme

qui a marqué son temps

ici s'arrêtent mes compétences en la matière

Nous ne fêtons pas la même chose, ou le même symbole

du Fils de Dieu ressuscité qui s'est élevé près de son père

et nous a envoyé l'esprit Saint...

qui est sous forme d'une colombe

ou de langues de feu, et apporte la lumière

Que cette lumière éclaire

tous ceux qui sont dans les ténèbres

apporte la sagesse le bon sens à ceux qui nous gouvernent

que cette divine lumière éclaire notre chemin

et l'humanité toute entière ...

 

La lumière de Pentecôte et Chavouot

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
La vie en remontant le temps...

C'est un article ancien plein d'amour

j'ai chaque fois le plaisir de retrouver ce que j'ai écrit

que je peux modifier, car mon écriture a évoluée

on avance pas à pas, parfois on chute

et on se relève seul, seule ou avec une main tendue

cette main, il faut savoir la saisir, et aussi la tendre

nous avons besoin les uns des autres

soyons toujours dans l'empathie

comme l'est, ou devrait l'être le médecin pour son patient

comme je le suis moi aussi  envers vous que j'aime

On a parfois des moments où plus rien ne va

un grain de sable a grippé la machine

elle s'emballe sans savoir pourquoi

elle déraille d'autres fois, dans ce cas

il est souhaitable de se pauser, de regarder

et de faire parfois silence en soi

Ce n'est rien, qu'un mouvement d'humeur

mais oui de bonne humeur, que tout soit beau

comme ce matin, même si le temps est chagrin

on sait où est le soleil , écoutez la chanson

C'est une chanson qu'un ami m'avait conseillé

de mettre pour illustrer mon âme soeur

 c'était  " mon soleil" et, il est mort le soleil

mais il reste vivant dans mon cœur et toujours lumineux

Il est mort le soleil

et cette chanson me donne des frissons !!!

La vie en remontant le temps...

En remontant le temps,

pas celui qu'il fait ; qui est très capricieux

mais ce temps qui nous est compté

celui du grand horloger

Ce texte est ancien, 

je l'ai simplement un peu modifié 

car on évolue dans l'écriture !

et les sentiments restent les mêmes

La vie est parfois belle et d’autre fois rebelle

Car tout s’en mêle : C'est parfois

un rayon de lumière qui fait la différence

Un ciel radieux a vite fait de la changer

C’est cela la magie ! Celle de nos rêves

celle que nous voulions nous approprier

Nous disions en nous tenant la main

Nous nous aimerons toujours

et nous serons un beau couple

même en prenant des années,

toi grand et bel homme distingué érudit et tant aimé

pour tes qualités et les valeurs hippocratiques

où tu n'as jamais failli  ( c'est en pensant à tout cela )

qu'un sanglot est monté en moi quand ton petit-fils

a prêté lui aussi ce serment ....

 

Avec ton joli panache blanc et tes yeux si doux

notre amour après tant d'années de bonheur

était comme au premier jour

On se voyait  comme des ( vieux) toujours dans notre bonté

et tu me disais parfois : " J'aimerai partir avant toi "

seul je serai si malheureux !

Dieu t'a pris, alors que tu étais vigoureux

et t'a enlevé a mon amour, plus je prends des années

plus je pense à toi, et plus je me dis que de toi

j'ai toujours eu le meilleur ! Tu me manques beaucoup

je chemine , non pas seule, mais sans toi : Mon tout

en remontant le temps, je revois notre belle vie

faite d'amour, de peines, de joies, de projets , de réussites

Un tout , un toi et moi  et nos enfants

et les enfants de nos enfants,et petits-enfants

et une génération de plus

que tu n'as pas connue....

La vie en remontant le temps...

Le temps arrange tout :

Ce temps celui qui fait que nous nous connaissons mieux

nous avons appris à fondre nos sensibilités

C’est parfois un lien invisible

mais si puissant qui nous relie

c’est un tout, et c’est un rien

c’est mon cœur qui bat plus fort

quand j’entends ta voix !

Ce sont nos voies mêlées et nos voix

 

je vous aime, je t’aime

l’amour est différent

mais toujours aussi puissant

pourquoi toi, pourquoi moi pourquoi nous !

Nous faisons un pas

et tout a changé ! je te l’ai dit

tu illumines ma vie astre solaire

et la rends plus belle

comme ce bouquet aux fleurs mélangées

La vie en remontant le temps...

Tu es un bouquet de pensées à toi seul

douces pensées Belles pensées

 

j’aime te retrouver dans ces fleurs

pensées du cœur !! c’est beau 

Nous nous cherchons, nous nous retrouvreons

le temps passe si vite quand nous sommes ensemble

Le temps,le notre, celui que nous préservons

ce temps un peu perdu où nous nous sommes dispersés

ce temps que nous retrouvons pour avancer !

Tu illumines ma vie et tu la rends si belle !

je dois dire Merci à qui ?

à toi et à moi à lui, et aux autres !

c’est vrai que nous avançons tous les jours

combien belle sera la rencontre

ou les retrouvailles : Soleil !!!

je T’aime, je vous aime, c’est un tout

qui me met des étoiles dans les yeux !

et qui éclaire ma vie, la rend lumineuse

Ô toi soleil mon bien aimé valeur ajoutée

je suis triste quand tu viens à me manquer

et heureuse quand par un petit signe tu te manifestes

je suis avec toi, dans les bons et mauvais jours

en remontant le temps, Dieu quel chemin !

La vie en remontant le temps...

 

Tu es le lien, le fil qui nous unit

celui qui peut transformer la vie

car un rayon brille plus que les autres

c'est celui de l'amour ! de l'amitié

de notre tendre complicité !!!

ce sont ces fleurs colorées

qui annoncent le printemps et puis l'été

et aussi l'automne plus nuancé

C'est tout ce qui est beau

ce que mes yeux ne peuvent voir

et que mon cœur perçoit

C'est une poésie un brin de folie Oh oui

un oiseau posé sur une branche

Ces couleurs toujours aussi belles

C'est un tout, que je ne peux définir

qui est en marche, comme le temps

c'est une bouffée de séve au printemps

c'est une rose qui vient d'éclore en été

Et toutes ces fleurs couleur de soleil

Oui soleil tu es divin !

divine complicité,et toujours de nobles

pensées pleines de tendresse ...

La vie en remontant le temps...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #symboles et traditions
De Chavouot à la Pentecôte

 De la soirée du 16 mai à la soirée du 18 mai

c'est la fête de Chavouot : fête juive

je ne sais pas dans quelles  conditions ils pourront

célébrer ces fêtes rituelles avec la guerre qui sévit

que Dieu les protège en cette célébration

 

Dieu donna la Torah en présence de tout Israël

six cent mille hommes de vingt à soixante ans

sans compter les hommes plus âgés,

les femmes et les enfants, et une multitude d'autres peuples

plusieurs millions d'êtres humains furent les témoins

de la promulgation de la Torah sur le Mont Sinaï.

  « Nous ferons tout ce que l'Éternel nous ordonnera,

et nous l'étudierons. 

» Chacun de nous devint partie contractante

de l'alliance entre Dieu et Son peuple Israël.

Le Midrache nous rapporte ces paroles

Les enfants d'Israël auraient dû recevoir la Torah

dès qu'ils eurent quitté l'Égypte. Mais Dieu dit :

« Mes enfants ne se sont pas encore remis

de l'esclavage en Égypte, dont ils viennent d'être libérés

ils ne peuvent pas recevoir la Torah si vite. »

 

C'est dans ce sens que l'Éternel parla :

« Mes enfants n'ont pas encore recouvré des couleurs

et des forces après leur esclavage.

Qu'ils passent d'abord quelques mois de convalescence 

se fortifient grâce à la Manne, à l'eau des sources,

aux cailles, et ensuite je leur donnerai la Torah. »

Pourtant, dans cette allégorie du Midrache,

il y a quelque chose de plus que de la pure beauté.

Ce n'est pas tellement l'état physique du « prince »

qui est important, mais son état spirituel.

Des centaines d'années de servitude en Égypte,

dans une nation qui, malgré ses capacités architecturale

de pyramides, n'avait aucun sentiment

,aucun égard pour l'être humain

et ignorait complètement les principes de la morale

et de l'éthique, devaient inévitablement marquer

profondément le caractère moral du peuple.

Voici l'exemple patent d'un esclavage...

De Chavouot à la Pentecôte

Chavouot  c'est a fête des moissons  : fête juive

c' est aussi une fête agricole,

qui célèbre le début de la saison de la moisson du blé

(tandis que Pessa’h est la fête célébrant le début de la saison

de la moisson de l’orge).

 

Célébration de Chavouot

Comparée aux autres grandes fêtes de pèlerinage,

bien peu de lois et coutumes sont associées à Chavouot.

Traditionnellement,

les synagogues sont décorées de fleurs et de plantes vertes

Cette décoration

viendrait rappeler les cérémonies d’offrande des premières

récoltes à l’époque du Temple.

La coutume veut aussi que, la nuit qui précède la fête

les fidèles restent éveillés pour étudier la Torah.

 

Le repas de Chavouot

se compose essentiellement d’aliments à base de lait.

L’explication traditionnelle veut que le temps ait manqué

le jour de la révélation de la Torah

pour préparer un repas carné (comportant de la viande),

chacun étant occupé à se préparer physiquement et

spirituellement à recevoir la Torah.

Il est aussi de coutume de manger des brioches à Chavouot,

probablement pour commémorer

les deux pains briochés qui, à l’époque du Temple,

étaient faits chaque année

à partir du blé nouveau d’Israël apporté au temple

en offrande collective.

Les lectures bibliques prescrites

Une liturgie particulière est prescrite pour cette fête.

Tout d’abord la lecture des Dix Commandements

et, ensuite, la lecture du livre de Ruth dans son intégralité.

Celui-ci raconte l’histoire de Ruth la Moabite

ancêtre du roi David, de la descendance

de qui naîtra le Christ– de sa conversion au judaïsme

et de l’époque de la moisson en terre d’Israël2.

Une fête associée aux études religieuses

La coutume, établie dès le Moyen Âge,est

de faire débuter les études religieuses formelles

des jeunes enfants à cette époque de l’année.

La fête de Chavouot est aussi choisie dans de nombreuses

Communautés comme jour de fin d’études des jeunes

adolescents1.

Symbolique de Chavouot

Le don de la Torah, célébré par Chavouot,

suit la sortie d’Égypte  célébrée par Pessa'h

 

De Chavouot à la Pentecôte
De Chavouot à la Pentecôte

CHAVOUOT 

Au temps bibliques était la fête de la fin des moissons

occasion d’un pèlerinage au temple de Jérusalem      

Aujourd’hui c’est le jour de la révélation de la Torah

et de sa promulgation devant l’assemblée d’Israël

Ainsi sept semaines

après la libération physique du peuple juif

Chavouot est le jour anniversaire

de sa libération spirituelle

marquant la naissance de l’esprit de peuple juif .

C’est pourquoi les traditions culinaires de Chavouot

ont pour base le lait ,

le miel symbole de pureté de fécondité et de bonheur

Le lait  représente l’aliment nourricier par excellence

comme l’est la Torah révélée ce jou

Pour marquer la continuité entre Pessah et Chavouot

le motsi de chavouot se fait avec de la matsa

et on mange au petit déjeuner la matsa concassée

trempée dans le miel et le lait

( rappel du cantique des cantiques 

le miel et le lait –symbole de la Torah-sous ta langue )

Traditionnellement le pain de Chavouot

est constitué de deux halos liées 

pour évoquer les tables de la loi

et les deux pains de proposition

qui devaient être placés dans le tabernacle

en permanence

 

Ce jour on mange des laitages

et du gâteau au fromage blanc

Bonne fête à vous amis et parents à vous qui êtes en guerre

on pense bien à vous tous , courageux peuple..

De Chavouot à la Pentecôte

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #souvenirs
Un coeur de fleurs....

Un coeur de fleurs....

Ce jour c'est la fête de mon père le 16 mai

c'est la Saint Honoré patron des pâtissiers

Mon père est parti a l'aube de ce siècle

le 5 janvier 2000 Bonne fête papa

tu as été un homme remarquable

dans tous les sens du terme

dans ta vie de travail que tu aimais tant

c'est pour cela que l'hôpital était ma deuxième maison

on savait toujours où te trouver

 

Tu as été veuf très jeune,

pour nous tu n'as pas refait ta vie,

tu avais pourtant de l'amour en partage

Que de monde à tes funérailles

on nous disait  tant de bien de toi

nous avons appris ce jour combien

tu étais dévoué et aimé en retour

Notre père, tu nous protége

ma sœur qui en a tant besoin, et moi

et tes petits-enfants qui étaient ton orgueil

Parrain ils t'appelaient

comme on le fait en pays catalan

Parrain ,car tu étais le parrain de l'ainé des garçons

et ce jour tu serais fier, de mes arrières petits-enfants

Tu ne les à pas tous connus

les aînés gardent dans leur cœur

tout cet amour que tu répandais sans le montrer

car en ce temps on était très pudique

dans les sentiments  mais tes yeux parlaient pour toi

 

.

.

A ton départ nous avons appris

bien des actes nobles de toi !

que par pudeur tu gardais au fond de ton cœur

Notre mère était partie quand j'avais 12 ans

ce fut pour toi un grand traumatisme

tu aurais pu la recevoir en salle d’opération

où chaque jour tu exerçais ta mission de soignant

je t'ai vu pleurer pour la première fois

ma douleur en a été plus mordante

Toi l'homme courageux qui fut résistant

et tu allais la nuit sur ton vélo

de Perpignan à Rigarda et même Valmania

pour porter des nouvelles

à ceux qui se cachaient dans cette mine

Tout cela je l'ai appris à tes funérailles

et au repas qui suit où la grande famille est réunie

quel homme ! la vie ne t'avait pas épargné

a 16 ans tu t'engageais dans la marine

et plus tard sur un navire Hôpital port d'attache Toulon

c'est là que tu as appris ton métier et passé des diplômes

que je détiens précieusement

Tu savais tout faire, toujours très soigné

 Ô combien de personnes tu as aidées

a cette époque ou il n'y avait pas d'infirmiers libèraux

au sortir de l'hôpital tu assurais des soins gracieusement

c'était pour toi un devoir et en même temps besoin d'aider

Une pensée une prière pour toi mon père bien aimé

 

L'annonce faite à Marie !!!!

L'annonce faite à Marie !!!!

Je te ressemble tellement

que parfois je suis surprise

de telle mimique que tu avais

et qu'en moi j'ai retrouvée

je t'ai assisté jusqu'au dernier souffle de vie

et je t'ai vu partir , dans le pays des anges

de ceux qui durant leur vie ont tant donné

sans le montrer la pudeur était trop forte

il n'y a que sur tes vieux jours

que tu as laissé passer ces manifestations d'amour

je te revois mon papa, quand je venais pour toi

ton sourire en disait long et ton amour

se voyait enfin sur ton visage 

 

Tu étais devenu mon enfant 

Dans mes rêves; vous étiez tous un seul

et puis tu es parti tout doucement

Et ta compagne, elle, c'est cinq jours après toi

qu'elle a tiré sa révérence est venue te rejoindre

Bonne fête une pensée et des prières pour mon père

Ta compagne Paulette serait si fière de voir

son arrière petit-fils, que vous gardiez à la maison

quand il était  enfant - lui et son frère -

il est connu dans le monde entier pour ses exploits

Martin Fourcade ! toujours simple et gentil

une vie passe,une autre suit et c'est la chaine de la vie

le souvenir reste et les gènes se perpétuent

 

Rose-Marie comme tu m'appelais coeur de roses pour toi...

Rose-Marie comme tu m'appelais coeur de roses pour toi...

Depuis je suis devenue arrière grand-mère

les petits sont des hommes, avec de belles professions

Tu serais encore plus fier ! je le suis pour toi

un autre est médecin - interne des hôpitaux

Deux autres licenciés en droit

Ton arrière petite fille que tu tiens avec autant d'amour

vient de terminer la 5em année de médecine

et va passer dans quelques jours l'internat

Et le petit Antoine que tu n'as peu connu,

est un élève brillant qui a passé le bac avec mention, TB

et poursuit dans une filière d'avenir

j'ai trouvé cette photo du mariage de Claudie

Je suis à côté de toi avec mes 2 garçons

enceinte de ma fille;  à coté c'est Maguy

qui était le témoin de ma sœur

Avec amour et grand respect de toi je te dis :

Merci papa pour avoir été cet homme

courageux travailleur respectueux

que tout le monde dans le quartier admirait

Hommage à mon père

Honoré naquit au village de Port-le-Grand

en Ponthieu au début du VIe siècle.

Quand ce jeune homme dissipé annonça à sa nourrice

qu'il voulait devenir prêtre,

elle était en train de faire cuire son pain.

"Et quand ma pelle aura des feuilles, tu seras évêque !"

se moqua la brave femme.

Sous ses yeux ébahis, la pelle se mit à reverdir.

En souvenir de ce miracle, en 1202,

un boulanger parisien offrit 9 arpents de terre

pour construire une chapelle à Saint Honoré

qui devint ainsi le saint patron des boulangers-pâtissiers.

Le gâteau que nous connaissons aussi

sous le nom de St Honoré fut créé autour de 1850

par un jeune pâtissier des boulangeries-pâtisseries Chiboust.

Merci Amie Lisa pour ce texte

Hommage à mon père

Voir les commentaires

1 2 > >>