Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etudes et culture patrimoine
L'église Sainte Eulalie, le nouvelle , mais ancienne quand même

L'église Sainte Eulalie, le nouvelle , mais ancienne quand même

 Tout est dans l'image ! Je vous présente ce jour

des beautés cachées et l’histoire de ce petit village

cher à mon cœur , qui remonte à 841...

Rigarda "Riu guardat".....

Ce jour je suis artiste

Je viens de recevoir des photos

Vite à vos tréteaux

Prenez vos pinceaux et hop

Il y a de belles images

sur un ciel toujours d'azur

c'est l'été qui s'amuse et lézarde

le bleu , la montagne, le soleil

sont réunis pour faire ce tableau

tableau d'automne, on voit les vignes et l'oratoire

le vieille église: Celle de Villela

qu'on nommait par déformation 

l'église vieille

C’est un beau site chargé d'histoire

on a retrouvé des vestiges romains

dans ce coin retiré des Pyrénées

encaissé dans les montagnes

on dit: Qu'il y avait une tour

qui permettait de surveiller

les villages alentour

ceux du vicomté du Conflent

qui était à Ille, c'est à Rigarda

que j'ai passé mon enfance au pied du Canigou

au bon air des Pyrénées Orientale

Simplicié Beauté Patrimoine
Simplicié Beauté Patrimoine

Rigarda apparaît dans l'histoire en 841

il est associé à Joch seigneurie

possédée par une branche de la famille d'Urg

qui va donner comme héritier les futurs vicomtes d'Ille

ce joli village restera le bien de cette famille

jusqu'au XIIIe siècle

il fut ensuite apporté en dot par la demoiselle

à son mari Hugues de Saisssac

Béatrice d'Urg et Hugues de Saissac

tous comme les autres villages

vont suivre le chemin des époux

lui hérita du Vicomté du Fenouillet

qui inclut Rigarda

Le village, était centré autour de l'église romane 

abandonnée au XVIIe siècle

au profit d'un nouvel édifice

construit à cette époque

Sainte Eulalie de Villela 

apparaît dans les textes au Xe siècle

La nouvelle église a été bénie en 1644.

Parmi les éléments qui viennent de l'église de Vilella

le portail et un bénitier tous deux en marbre

une cuve baptismale en pierre d'Agde,

et le superbe retable gothique

consacré aux saintes Eulalie et Julie,

œuvre de la fin du XVe siècle attribuée au maître d'Olot.

Plusieurs panneaux y montrent les étapes

du supplice des deux jeunes filles,

en particulier l'ablation des seins.

Le retable du maître-autel

provient de l'abbaye de Cuixà

Simplicié Beauté Patrimoine

Et voici ce charmant village où j'ai passé mes jeunes années

je garde en mon cœur tous les souvenirs

des années d'insouciance où les temps étaient difficiles

mais des années qui ont forgé mon caractère

et m'ont donné l'amour, celui de la nature , et l'amour

de tout, de la faune , de la flore

et des coutumes riches en émotions

ma grand-mère repose dans le petit cimetière

au bon air du Canigou, tout était si beau , si simple

je ne connais plus personne, ou presque

des nouveaux venus se sont appropriés le charme de ce village

et ils y sont bien, ma maison est aussi habitée par des inconnus

il n'y a qu'au cimetière où je retrouve les traces

de nos anciens , et j'aime bien m'y arrêter pour refaire

leur histoire, celle que j'ai connue

charmant village je te porte dans mon coeur

 

Simplicié Beauté Patrimoine
Simplicié Beauté Patrimoine

Cette ruelle qui descend à la rivière

était pavée de cailloux, dont mes genoux se souviennent

tous les soirs en rentrant de l'école

j'allais remplir à la fontaine une cruche d'eau

que j'apportais à tante Antoinette ( cousine de ma grand-mère)

j'adorais aller chez elle , tout sentait bon

il y avait dans l’entrée une trouée qui ouvrait sur un jardin

un jardin merveilleux pour mes yeux d'enfant

avec des plantes aromatiques, des fleurs

que l'on ne voyait pas ailleurs

et un oranger, un citronnier des agrumes

rares à cette époque ! je regardais les yeux grands ouverts

Tout était beau dans la simplicité

sa maison sentait l'encaustique, les fruits séchés

mes bras malingres avait du mal pour porter la cruche

qui était en étain et lourde vide, et alors pleine

c'était presque un supplice , et j'avais après ma récompense

A la fontaine, on trouvait toujours une personne

pour faire un brin de causette

et je disais ; cette cruche est pour la tante Antoinette

Elle boitait suite à une maladie

et j'allais faire ma bonne action ...

Elle me donnait de belles étrennes pour le premier de l'an

Simplicié Beauté Patrimoine

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Tout est symbole

 

Le symbole et moi et nous ...

 

Tout est symbole mais encore  :

C’est la représentation concrète

d’une notion Abstraite

 

Le cœur est symbole d’amour...

 

C’est aussi une allégorie,un attribue

une devise, une effigie

Une figuration,une figure,

une image un insigne, un logo

Une métaphore,une représentation, un signe

 

L'allégorie est une figure de style

qui consiste effectivement
à rendre plus expressive,
par une image ou une personnification,
une abstraction qui est déjà connue sous d'autres termes. 
ex : La Faucheuse, pour la Mort, chez Victor Hugo.. 
L'allégorie est donc inoffensive
il n'y a pas trahison du sens. 

Le symbole est lui,
une représentation de l’absent
ou de l’imperceptible.
Il tend à exprimer des idées, des concepts.
Il peut donc être très subjectif  
Le symbole
même lorsqu'il nous est familier dans la vie quotidienne
possède des implications, qui S'AJOUTENT
à la signification conventionnelle et évidente.
Il implique quelque chose de vague,
d'inconnu, ou de caché...
 
Un mot ou une image symboliques
impliquent quelque chose DE PLUS
que le sens évident et immédiat.
Ce mot ou cette image, ont un aspect "inconscient" plus vaste qui n'est jamais défini avec précision,
ni pleinement expliqué. 
La différence est assez subtile mais réelle !
Pourtant, " symbole " est utilisé   ici ou là  
comme synonyme d'allégorie, de métaphore

 

Tout est symbole

Dieu est le Symbole des symboles

 

Dieu n’est ni illusion ni réalité,

Dieu est un symbole mythique

Le beau est le symbole du bien moral

de la couleur blanche 

Symbole métaphore : 

on peut tout interpréter à sa façon

Le symbole est une image personnelle

Une perception intellectuelle

Que je rattache à tel ou tel autre des mes travaux

De mes recherches : j’aime le symbolique

C’est comme une poésie

celle que chacun de nous porte dans son cœur :

L’amour celui de l’univers

Celui des hommes, celui de l’humanité

L’amour et le respect de la nature,

Tout se rejoint : Respect amour

J'aime parler en symbolique, on peut dire

de très beaux propos, quand il y a une complicité

que nous avons retrouvé sur le chemin des recherches

des amies amis et qu'a demi mot tout est dit

ou entre les lignes les pensées s'expriment

tout n'est pas dit mais suggéré

et il faut deviner ou décrypter

c'est je pense ce qui me plaît

c'est un jeu de mots d'idées,

et de perceptions ; Symbole es-tu avec moi ?

 

Tout est symbole

 

Les astres qui régissent nos jours et nos nuits

Tout y est symbole Minuit ; d’un jour à l’autre

Jésus est né à minuit sous deux solstices

Celui d’hiver et celui qui recommence

 

Tout est symbole : notre pensée enregistre

et stocke pour l’animer et le transformer

Pour moi un compas ce sont des jambes de femme

Ou alors une Aura

comme une couronne lumineuse sur la tête !

 

Lumière et ombres

qui n’existent que grâce à la lumière

et on fait une belle image avec une ombre portée

C’est le cadran solaire l’image que j'en ai

Tout est en nous, tous sommeille, et tout peut se révéler

Il suffit d’un mot d’un signe, d’une juste parole

pour évoquer par exemple des mystères  :

 

Celui de la clef Celui de la porte,

et de la première que nous passons

pour venir au monde et être autonome

Maman !

 

Celui du puits et de la Samaritaine

Le puits et les eaux souterraines

Le puits celui que ne se tarira pas et pour cause

 

Tout est symbole

Oui notre prière monte et est aussi symbole

Elle forme un égrégore,

une puissante force qui se multiplie

,comme les chants chez les moines trappistes

les mouvement de joie dans une arène ou dans un stade ! 

Tout est symbole

La lune le soleil qui se lève à l’orient et suit sa course !

La lune qui reflète l’astre solaire

Il est en elle, et elle le porte, et luit

Nos étoiles au firmament ! L’axe du monde

Et nous qui tournons sans nous rendre compte

Je pourrais sur ce thème écrire et écrire

 

 Le cœur est symbole d’amour

 

La rose est symbole de connaissance

La rose est symbole d'amour

Une rose et un cœur

ou alors l'amour que les yeux ne peuvent voir

et que le cœur ressent

dans la métaphore on peut dire de belles choses

mais qui ne sont perçues que par ceux

qui parlent le même langage

en parlant en symbole on peut tenir des propos

ou écrire par métaphore et cela change tout le sens

Le cœur est symbole d'amour

que nos cœurs restent unis

le cœur voit mieux que les yeux

il voit le 'moi' intérieur l'aura

le visage charismatique le rayonnement

celui que dégage une personne

qui est bonté et amour, comme si on voyait l'âme

toujours pure, presque naïve ..

 

Tout est symbole

 

 Eh oui Rosie tout est symbole

comme ta planche est belle.

Le symbolisme est né avec les hommes,

c'est une forme d'expression,de langage,

de communication Du langage préhistorique

on ne connaît que certains éléments

Seules les représentations rupestres

donnent une idée de sa richesse

La première est le symbolisme animal

puis viennent celles des végétaux

des minéraux,des couleurs et des signes.

 

Enfin le symbolisme du récit mythique

transparaît en dernière analyse.

(Lire la naissance du symbole de Myriam Philibert Ed.Dangles)

.La grotte de Lascaux est à ce titre une pure merveille :

Les 9 chevaux sont tournés vers l'intérieur

comme pour inviter à poursuivre le voyage

le groupe de 5 aurochs géants,opposition du 3 et du 2

du pair et de l'impair,du masculin et du féminin

de la terre et du ciel.Les 5 cerfs, l'ours caché

le fantôme et l'âme du mort conduite par le cerf et le cheval.......

Je remercie un ami, qui a écrit ce texte :

c'est un érudit en la matière 

et comme il faut savoir partager,

je vous offre sa réflexion

et une images de la grotte de Lascaux

  

Tout est symbole

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #femme de convictions et d'action
Une Ville...Un homme...

Pour le lecteur

Tous les ans depuis son départ je rends un hommage

à l'homme Georges Frêche " Feu le maire de Montpellier"

tous mes amis savent que je suis une femme de droite

humaniste et sociale, c'est d'ailleurs pour cela

que Georges avait voulu que je rejoigne sa liste

tout en gardant mes convictions profondes

et œuvrant pour la ville, comme les 5 élus ( non inscrits)

Nous représentions, les électeurs de droite qui portait ce maire

aux fonctions suprêmes pour la ville

Mon Dieu, si vous reveniez ! la ville est sans âme

très sale, et plus rien n'a de cohérence

la France est mal présidée et encore plus mal gouvernée

 

 Notre région n'est plus Languedoc-Roussillon

Mais Occitanie cela vous aurait plu : une femme est à la tête

de cette grande Région Là où vous êtes mort en scène

, comme vous le souhaitiez

on se chipote, pour avoir encore du pouvoir

La Mairie est aussi un lieu de discordes

Oh ! si vous saviez ?.... que des bras cassés

Vous manquez vraiment, et mon hommage qui suit

est pour vous l'Homme l'Humain...

Les années sont passées et le chaos s'est installé

partout dans notre pays

j'aurais tant aimé savoir ce que vous auriez fait

vous l'homme féru d'histoire !!!!

Une Ville...Un homme...

Hier le 24 c'était l'anniversaire

de votre départ pour l'au delà !

et je pense à vous cher Georges :

Un message et une pensée un hommage

 

Voici ce que j'écrivais après votre décès

un parti politique celui de l'ancien président

 où vous aviez tant fait   ! c’est par vous qu’il existait

les instances Nationales ne vous ont jamais appelé

je pense que vous seriez bien troublé

de voir ce qui se passe

vous qu'on avait vilainement exclu  

d'autant que vous aviez une solide carrure

un don d'orateur et une grande culture

trop certainement, ainsi que votre franc parler

qui parfois vous desservait

 

Les fait son têtus: j' étais allée voter

école Lamartine, là où pour une élection

je vous avais rencontré, et sourire malicieux

vous étiez venu avec un mot très aimable m'accueillir

et ce jour c'etait votre fille Julie

je lui ai parlé de mon émotion

nous avons évoqué des liens d'amitié

je vais publier  ce que j'écrivais pour vous

quand vous êtes parti.. 

depuis il y a un grand vide...

Vous avez salué le public et êtes mort en scène 

 

Une Ville...Un homme...

Le temps passe si vite !mais il vaut mieux

que vous n'ayez pas connu toutes les bassesses

vous auriez réagi, avec votre franc parler

 

Ce texte a 9 ans  : Et j'écrivais

 

Hier soir vers

vingt heures, il pleuvait c'était le 24 octobre 2010

je fermais mes volets, sans trop me mouiller

j'entends Claire Chazal qui parle de Georges Frêche

et j'entends simplement , il était contesté

pour ses propos

il était: je me précipite pour aller sur mon ordinateur

le téléphone sonne

c'est ma fille aînée qui me dit :

As-tu entendu la nouvelle?

non lui dis-je , il s'agit de quoi !

Georges est mort !

arrivée devant mon bureau le téléphone sonne

de nouveau, c'est mon fils

maman as-tu entendu la nouvelle

pour partager leur tristesse

 

Une Ville...Un homme...

 

Georges je ne l'avais pas bien perçu dans sa dimension

 

j'ai fait un mandat dans son opposition

et parfois je disais à mon mari

quand même; je ne sais plus qui écouter,

qui croire , où est la vérité ?

la vérité n'est jamais aux extrêmes

ni tout noir, ni tout blanc

il faut que je me retrouve en moi

que je voies la ville sans œillères

telle qu'elle est : fière et belle

Je doutais, et mon mari me disait

derrière ton ignorance, il y a de l'admiration

derrière mes outrances

c'est vrai il y avait de l'admiration

que je refoulais, comme une passion

qu'on ne veut pas montrer

c'est mon mari qui lisait tout en moi

et qui avait vu combien j'étais à la recherche

de la vérité

 

Une Ville...Un homme...

  

 C'est d'ailleurs par son entremise

 

que Georges m'avait sollicitée

mon mari était tellement heureux

que pour lui, je dise oui je veux

je ne me suis pas fait que des amis

j'en ai perdu d'un côté et gagné de l'autre

j'ai fait un mandat

en mettant de coté mes opinions politiques

et travaillé pour la cité la ville Montpellier

je n'ai eu que respect et loyauté

j'ai été soutenue durant mes épreuves

 

Avec beaucoup de tact un soir de fête

nous voyant tous deux

lui, Jean tellement amaigri, il ne lui demanda pas

comment allez-vous !

Et ce fut:  Salut les amoureux ?

 

Une Ville...Un homme...

  

Qui ferait ce que cet homme à fait  

avec tant de délicatesse

je vais vous le dire, ce matin je l'ai écrit à un ami

et bien voila c'est tout Georges

un diamant dans le cœur, qu'il faut savoir trouver

 

il laissait des messages durant la nuit

sur mon téléphone portable

pour dire à mon mari, qui était en fin de vie

toute  l'estime qu'il avait pour lui

et pour moi, louant mon travail ma loyauté et sincérité

c'était pour moi et pour lui, pour nous deux

un message qui nous réunissait

car c'était lui, Jean mon mari qui avait souhaité

que je m'engage dans cette équipe

pour porter un message que lui n'avais pas pu faire passer

Une Ville...Un homme...

Georges

a été critiqué par les médias nationaux

exclu de son parti politique

par celui qui était le Président de la République

pour des prises de position qui étaient exagérées

car l'homme n'était ni raciste ni antisémite

tout à l'opposé: on lui a fait de mauvais procès..

 

Maintenant il est de l'autre côté de la rive

il a franchi le pont, du grand voyage

il fut très affecté par le départ de sa mère

 

Georges c'est en hommage que j'écris pour vous

sans faire de politique, car vous étiez un homme de cœur

et vous aimiez qu'on vous résiste,

vous aviez de l'estime pour moi

ce n'était pas l'indemnité qui me motivait

et puis j'étais l'épouse d'un de vos collegues

de la grande université

Paix à votre âme,

je pense que, vous aviez du vous rapprocher de Dieu

dans son infinie bonté il vous a acceuilli

nous pensons à vous et à votre famille 

 

Une Ville...Un homme...

 

Cher ami reposez en paix dans l'éternité

le souvenir reste pour les gens simples

ceux qui ne vous étaient pas redevables

vous m'avais toujours considérée avec beaucoup d'égards

de respect de considération

il fallait dans cet homme parfois rustre trouver

le point sensible, et les vôtres vous ont trahi

Oh en politique c'est

pousse toi de là pour que je m'y mette

mais aucun ne vous arrivera à la cheville

vous étiez un peu visionnaire

la Ville, la Région : C'est vous le premier

qui aviez parlé du regroupement des Régions

vous auriez pu en être en d'autres temps

Un GRAND Président  !! Les temps ont changés

les régions comme vous l'aviez d'ailleurs écrit

se sont regroupées, vous auriez pu être le seul fédérateur

vous le divers gauche, et avec vous

nous aurions été respectés

Mon hommage est simple et sincère ...

 

 

 

Une Ville...Un homme...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Mon été indien...

Tout est beau, tout est doux et tendrement coloré

même la rose n'a pas la même robe,

en a revêtue une autre plus fragile,

tout comme le ciel, parfois moutonnant

l'harmonie, si je pouvais la dépeindre ou la peindre 

aurait ces nuances un peu passées

en demie teinte :

Avec la luminosité de ce mois d'Octobre

tant d'anniversaires à souhaiter

nous faisions des fêtes ! mais on le fait autrement

et le souvenir me remet sur ce chemin

celui de l'été indien qui va jusqu’à la Saint Martin

le 12 novembre..et un brin plus loin

Harmonie, rose indien couleur seyante

c'était l'été des indiens, il est devenu le notre

harmonie des couleurs pastel

harmonie des sentiments ...Délicatesse finesse

En tout prenons ce qui nous apporte

de la joie du bonheur, le moral la vie l'en-vie

et considérons que c'est une valeur ajoutée

été indien, je t'aime et j'aime la chanson

de Joe Dassin .

Un peu notre chanson du bonheur

Mon été indien...

je viens de voir se colorer le plaqueminier

qui porte des fruits murs à point

Mon jardin, m’offre encore fruits et fleurs

c’est un vrai bonheur, l’astre solaire est notre allié

pourtant va bientôt commencer un mois que je n’aime point

c’est  celui de novembre les jours sont trop courts

mais il passera aussi vite que les autres

quand on sait, par des petits riens l’agrémenter

 

Les grenadiers ont encore leur joli feuillage

ils les perdront pour Sainte Catherine

l’été qui s’attarde, avec, plus de vingt trois degrés

fait d’un automne une belle saison

qui ménage des surprises, moments de vie

moments que j’attends avec un grand plaisir

je m’étourdis dans un tourbillon de vie de passions

de musique, de stimulations de rencontres

pour être toujours en harmonie

la vie est parfois faite de mille petits bonheurs

que l’on met bout à bout, pour compenser

ce qui serait un grand bonheur tout court

Mon été indien...

Bonheur de se lever le matin

et de se dire tout va bien

bonheur de faire le tour de mon jardin

et de voir l’astre solaire arriver

et se poser sur moi, comme pour me caresser

caresse qui réchauffe le cœur, la vue et tous les sens

bonheur de se dire mon cœur bat plus fort

il est relié à d’autres cœurs, est en pensée avec eux

Inspirez expirez c’est le rythme de la vie

la vague,  le sac et le ressac le mouvement

celui qui parfois nous emporte sur d’autres rivages

 

Loin  très loin à l’infini

là où le ciel et la terre ne font qu’un

un et puis deux, et puis trois ou un autre cycle

où tout recommence,

pour nous,douceur de cet automne

qui ressemble à l’été indien

avec ces couleurs, celles du bonheur !

Les roses sont encore écloses, d'autres en bouton

hier j'ai encore vu un papillon !

il y a de l'or sur le figuier,et peut être un fruit attardé

où cinq clones, sont à son pied pour perpétuer l'espèce

et redressent leur tête, j’ai même regardé

Et trouvé un fruit à maturité, qui porterait en lui

tous les gouts, et sublimerait tout les autres

cueillons, cueillons tout ce qui se présente à nous

pour le déguster et faire revivre le temps passé

le plaqueminier m'offre de beaux fruits précoces et délicieux

Les feuilles deviennent pourpre tout évolue au gré de la clarté

plus ou moins accentuée, en cette belle saison

cueillons cueillons tous les fruits

ceux de l'amour et ceux que la vie nous offre

je me réfugie dans ces beautés pour ne pas voir

toutes les cruautés les vilains desseins de l'âme humaine

C'est un havre de paix  aux couleurs généreuses

C'est l'automne qui arrive à petits pas

c'est mon cœur stimulé qui bât Inspirez expirez

c'est le flux et le reflux :

C'est la vie ....qui va ... qui vient

Mon été indien...

 

Tout est beau, tout est doux et tendrement coloré

même la rose n'a pas la même robe,

en a revêtue une autre plus fragile,

tout comme le ciel, parfois moutonnant

l'harmonie, si je pouvais la dépeindre ou la peindre 

aurait ces nuances un peu passées

en demie teinte : Avec la luminosité de ce mois

Octobre, tant d'anniversaires à souhaiter

nous faisions des fêtes ! mais on le fait autrement

et le souvenir me remet sur ce chemin

celui de l'été indien qui va jusqu’à la Saint Martin

le 12 novembre..et un brin plus loin

Harmonie, rose indien couleur seyante

c'était l'été des indiens, il est devenu le notre

harmonie des couleurs pastel

harmonie des sentiments ...Délicatesse finesse

En tout prenons ce qui nous apporte

de la joie du bonheur, le moral la vie l'en-vie

et considérons que c'est une valeur ajoutée

été indien, je t'aime et j'aime la chanson

de Joe Dassin .

Un peu notre chanson du bonheur

 

Mon été indien...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
En rêvant au fil de l'eau !!!

Dans le courant celui de la rivière

Tout est clair et verdoyant

les arbres se mirent dans l'eau

et font un beau tableau

parfois la rivière s'agite

il faut bien se résoudre à suivre le courant

sans se laisser trop emporter,

on fait le dos rond dans les méandres

pour ne pas être chahuté comme l'eau qui court

Elle passe et se jette dans la mer..

c'est un affluent, qui grossit le fleuve,

pour nous c'est le Rhône, et son bras le petit Rhône

qui forment le delta et abritent la Camargue

si fragile submersible !

quand soudain mer et rivières s’agitent

et font des vases communicants

C'est quand la mer refoule après la pluie,

et n'accepte plus ce qui vient de la terre

en torrents de boues cela produit des inondations

C'est le chaos, la tempête et pas mon regard au fil de l'eau

lui il est serein et beau , un rêve..

un souvenir d'enfance...

 

En rêvant au fil de l'eau !!!

Je suis de mon regard la branche transportée,

qui parfois s'échoue sur une touffe d'herbe,

je respire et reprends mon souffle,

pour aller plus loin mais où ?. Nous verrons bien

où m’amènera l'eau qui va couler

Plus tard.....Ce sera sur la rive, l'autre rive

ou bien à la dérive ! Qui sait ?

J'aime bien en hiver quand je suis sur la plage

rêver  imaginer d’où viennent, telles ou autres branches

ou objets qui se sont échoués : échoués

et ont quitté le cours de l’eau, n'ont pas suivi

le courant dans ses méandres où tout s'arrondit

On se repose on fait le dos rond on attend

Et on regarde passer le long de la rivière

tout ce qui a pu être emporté

et qui flotte ou s’arrête et fait un ricochet

 

Ou cette rose échouée sur une plage

elle ne sera pas abandonnée

il se trouvera un passant, un promeneur

pour la cueillir et la mettre contre son coeur

une rose blanche sur une plage

je l'ai trouvé très romantique

ce qui m'a inspirée pour écrire un texte

 

En rêvant au fil de l'eau !!!

Une mini vague, une ritournelle

une éclat de lumière dans l’eau

une bouteille qui s’échoue avec un message

et dedans comme une pépite quand le soleil joue

avec le verre teinté

on rêve parfois en regardant tout ce qui est sur la grève

déposé par grande marées

ou après une inondation quand la rivière

est sortie de son cours

et a emporté au gré de sa force

toutes choses qui n’ont pu résister et voguent sur l’eau :

Ce sont des souvenirs, des regrets, des soupirs

des joies et des peines, des mystères non élucidés

qui suivent ses méandres ...

Ils sont déposés c'est un peu de notre passé

mais tout se recycle ! tout est passé et avenir

ainsi va la vie, elle n’est pas un long fleuve tranquille

qui court qui rit qui joue ! où les enfants se baignent

il y a des tourmentes des écueils des ricochets

l'eau y est souvent limpide et parfois boueuse

C'est suivant,

On  peut s'enfoncer doucement s'accrocher à une branche

faire un détour changer de cap

et prendre une passerelle ou un pont au lieu de s'enfoncer

comme dans des sables mouvants

on peut rebondir ! Passer  ailleurs

ou attendre le reflux après le flux

C’est le mystère de la vie c'est une image sortie

de mon imaginaire et de mes bons souvenirs

quand nous allions dans la rivière de mon village

pour chercher de jolis galets, car plus haut il y avait une mine

une mine d'or.. Celle de Glorianes 

dans les Pyrénées Orientales

elle avait été un temps exploitée, et puis abandonnée

que de joyeux moments de cette enfance Catalane.

En rêvant au fil de l'eau !!!

Au fil de l'eau on voit passer notre vie

limpide et claire comme l'enfance

et puis plus sérieuse, avec des bonds et des ricochets

le tout est de se mettre à l'abri , pour se protéger

la vie est parfois un fleuve turbulent, qui nous emporte

au fil de l'eau, sont des souvenirs, des moments bénis

d'autres presque sacrés et tellement beaux

j'aime assez l'idée de me confier à la rivière

comme une bouteille avec un message jeté à la mer

car c'est le destin qui fera le reste

le destin, le hasard, Mais y a t'il vraiment un hasard ?

l'eau est un signe de vie, elle coule irrigue

porte des alluvions qui donneront naissance

à une végétation nouvelles

tant va le cycle de la vie, des éléments

et de mon imagination fertile

je rêve encore j'ai dans ma mémoire de jolis mots

je t'aime ma p'tite chérie je t'aime je t'adore

tu éclaire mes jours et mes nuits ....

Qui a bien pu écrire ce message ?

Je pense à ceux qui ont subi les ravages de l'eau

quelle tristesse de voir tous les souvenirs emportés

et de penser que rien ne peut arrêter l'eau

si ce n'est que de mieux construire en respectant

notre terre mère et la planète

tout devrait être équilibre, harmonie

hélas c'est un peu le chaos qui mène le monde

car le profit est roi

sans tenir compte des hommes et de l'humanité

 

En rêvant au fil de l'eau !!!

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent
A Rigarda sois toujours mon guide ♥

 Rigarda je rêve de toi

 Ce texte ancien est pour moi d'actualité plus que jamais

 

Ma petite échappée en trois jours

 

 Me voici de retour le soir dans ma ville natale Perpignan

Pas un chat dans les rues

C’était désertique

Je suis allée me restaurer

Dans un lieu typique ,

un monument ancien transformé en restaurant !

il n’y avait pas grand monde

et puis je m’en suis revenue

tout doucement réjouie et contente

les yeux pleins d'images

il y a du monde pour le festival de la photo

et on y rencontre des visages connus

                 

                 ************

 

 Le lendemain c’était mon aventure

je partais pour la capitale de mon cœur

et de mes jeunes années

première étape celle du souvenir

je me suis recueillie dans le paisible cimetière

j’étais passée devant la Stèle érigée

pour commémorer

les morts des deux guerres

Et surprise : le village s’est agrandi

il y a un hameau

si bien que; de Vinça à Rigarda

Les maisons sont en continue et bordent la route

Il n'y a plus de vergers ; j’ai vu le noyer

où pendant les vendanges nous venions

ramasser ses fruits : que de beaux souvenirs !

Et puis la mairie qui a été déplacé et se trouve

dans l’ancienne maison

d’une de mes amies de classe

que de changements, en bien il va de soi

une grange près de l'école est devenue

une bibliothèque ou j'ai déposé

des exemplaires de mon livre

pour les offrir à tous ceux

qui ont partagé mes jeux d'enfants

Hélas beaucoup sont partis

c'était en 2004

..

L'entrée du village   et la grange qui est une belle bibliothèque à droite l'escalier qui menait à l'école

L'entrée du village et la grange qui est une belle bibliothèque à droite l'escalier qui menait à l'école

je n’ai pas pu photographier l’entrée du village

Laurence m’a confirmé

qu’il y avait toujours le grenadier

qui veillait sur les arrivants

ce fruit est un symbole de prospérité

de famille unie et d’abondance

l’abondance d’émotions

Les signes de gentillesse

d’amitié me furent donnés

j’ai fait des photos des petites rue si typiques et belles

notre ancienne maison était ouverte

je suis aussi allée voir l’école le clocher

la rivière à plusieurs endroits

 

Que de souvenirs en voyant les sureaux  fleuris

Il y avait aussi de la bourrache

Des iris et partout des rosiers

Le village par endroits est devenu plus sauvage

et à d’autres s’est amélioré

Je pensais à mes pauvres genoux

Sur ces pavés de cailloux, quand j’étais enfant

Et puis j’ai vu tout ce qui me semblait inaccessible

Comme l’inaccessible étoile

mes yeux étaient charmés et éclairés de mille étoiles

Rigarda tu étais encore plus belle et merveilleuse

 

A Rigarda sois toujours mon guide ♥

 

J’ai trouvé des gens très aimables

Qui m’ont accueillie avec beaucoup de douceur

 

Maryse la belle fille d’Odette

Celle qui s’occupait de l’église

elle a du l’initier avant de partir

Pour lui succéder ! Elle le fait avec dévotion

Mes yeux ont été éblouis

Mes yeux d’enfant n’avaient pas su voir

Les trésors de cette église

 

Un patrimoine fantastique : Que des merveilles

Je vous les montrerai petit à petit

si vous suivez ces récits

et je vous en remercie de tout cœur ! 

Beauté tu es partout 

même dans le plus petit village

que peu de gens connaissent

et qui devrait s'ouvrir à une étape

du tour du conflent

mais pour cela il y a encore

des mentalités qui ne sont pas prêtes

c'est vrai aussi que les trésors des églises

sont pillés et c'est un sacrilège

 

C'est notre patrimoine, mes ancêtres

y on contribué, ma grand-mère

par deux fois avait fait des dons

pour la réfection de l'église et en réparer l'usure

et pourtant, elle n'avait pas de grands moyens

 

Une statue de la vierge fut offerte par ma mère

et l'histoire qui s'y rattache m'émeut encore plus

maintenant que je sais, ce quelle cherchait

et que moi j'ai trouvé

Oh Lisa sois toujours mon guide !

 

A Rigarda sois toujours mon guide ♥

A Rigarda

 

Maryse fut notre guide;

Laurence m'accompagnait

nous avons parlé des temps anciens

fait remonter des souvenirs

Lisa était à côté de moi,

elle a veillé sur le bon déroulement

de ce retour aux sources

et puis j'ai rencontré des nouvelles venues

Catherine et sa fille : tout fut bonheur

retrouvailles, virtuel qui devient réel

avec un vrai moment d'échange

sur des mêmes valeurs 

 

Lisa ; Pour moi Maryse a ouvert le tabernacle

et ensemble à haute voix pour toi

et pour moi une prière s'est élevée

j'étais sur le banc, ou avant

ton nom était gravé ; Elisa Vicens

et où mes yeux regardaient émus

Saint Sébastien, Sainte Eulalie et Julie

et mes yeux se sont embués

et à toi, à nous j'ai pensé à ce temps

 

il est gravé dans ma mémoire

il est en moi, et ne vieillit pas

souvent avec mes petits enfants

nous te faisons revivre

c'est peut- être cela l’éternité...

Tu es toujours en nos cœurs

vivante, vivace et pleine de malice

ma mémé tant aimée...

 

A Rigarda sois toujours mon guide ♥

Les années passent, et tu es toujours présente

je t'imagine là où nous t'avons laissée

dans ce petit lieu du souvenir, si charmant si paisible

et comme dirait une amie à l'ombre des larmes d'Isis

c'est ainsi qu'elle nomme les cyprès

tu as le ciel bleu; le soleil, la tramontane

et je revois le bleu de tes yeux, qui après tant d'épreuves

s'étaient un peu délavé, tant de larmes...

Tu es toujours mon guide bienveillant, mon ange

Ma grand-mère bien aimée, à qui je dois beaucoup

je revis en souvenirs mon enfance

et du fond du coeur te remercie pour tes bienfaits

A Rigarda sois toujours mon guide ♥

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #souvenirs
Souvenirs  des jours heureux ♥♥

Petit rangement ce jour et belle trouvaille

j'ai fait du rangement dans ma maison

et dans mon cœur bonheur

 

Tu m'écrivais  car ce jour serait ton anniversaire

 

Ah oui comme je suis très amoureux

je privilégie la tendresse la douceur

Se promener main dans la main

dans une campagne à l’horizon infini

au milieu d’arbre, de haies,

voir détaler un lapin ou un lièvre

ou voir un vol d’hirondelles

dans ce lieu qui se nomme la Lironde

Sentir le parfum du thym sauvage de l'aspic

 

surprendre un ou deux papillons qui se posent sur tes roses

et puis rentrer lentement faire le tour du jardin

prendre un apéritif au bord de la piscine

et remonter le temps

te serrer dans mes bras, te serrer un peu plus fort

et regagner notre nouvelles maison

qui sera celle du bonheur 

Je te le promets ...

 

Souvenirs  des jours heureux ♥♥

 

Oui Jean, j’ai besoin de romantisme

de mots doux de délicatesse de ta tendresse,

de notre complicité de nos échanges,

de toi qui vas me protéger

je suis la dame de ton cœur et ici et toujours

on pourra se dire je t’aime à l’abri de tous les regards

Tu es un vrai poète mon chéri

j’aime ta prose ou chaque mot sort de ton cœur

Oui ici nous serons heureux dans cette maison

que nous avons fait construire à notre image

nos enfants vont s'y épanouir

et puis à leur tour quitter le nid

 

Souviens toi au début nous venions en ce lieu en amoureux

c’était presque prédestiné, en passant près de la  rivière

nous croisions une poule faisane et ses petits

Une autre fois un lapin s’est jeté sur la voiture,

tout nous plaisait dans cette nouvelle vie

que nous allions faire hors la ville

et que dire le soir d'admirer a deux la voute étoilée

la grande ourse au dessus de notre toit

et la petite que tu nommais par un nom bien à toi

Nous allions être très heureux en ce lieu qui était proche

des hôpitaix où tu travaillais

et au moins pas de difficultés pour se garer

 

 

Souvenirs  des jours heureux ♥♥

Nous passions beaucoup de temps

pour choisir les matériaux

l’architecte est devenu notre ami

et toi ma chérie tu passais tous les jeudis

pour venir aux réunions de chantier

souviens toi de la cheminée

et de la première flambée du vœux que nous avons fait

nous étions l’un contre l’autre

a lire dans les flammes qui montait,

nos yeux étaient émerveilles

 

Dieu quand nous y serions quel bonheur pour tous

Les dimanches nous allions en famille et avec des amis

voir notre futur foyer, et nous plantions quelques arbres

beaux souvenirs Toi et moi nos enfants

je ne m’imaginais pas que tout irait aussi vite

et que le village grandirait,

pour devenir une commune agréable très prisée

 

Un vol d’hirondelles rue de la Lironde

Des lapins et un peu plus loin des sangliers..

Toute cette faune et les bruits de la nuit

dont j’avais peur : la chouette les chauve-souris

Et cette flore autour du pic Saint Loup

ou des amateurs viennent pour découvrir les plantes

et herboriser le dimanche

Oui nous avions tout cela chez nous et plus encore

Je me souviens que j’avais peur la nuit

et je me serrais contre toi

le dimanche quand la chasse était ouverte dans les vignes

on entendait le bruit des chasseurs qui tiraient sur des grives

qui venaient manger des baies des genévrier :

Maintenant je suis toujours à la campagne et sans toi ,

mais ta douce présence est partout

et en remontant le temps je perçois tout

 

Souvenirs  des jours heureux ♥♥

Tout ce qui me rapproche de toi me fait rêver

un bruit, une odeur une fleur me rappellent

tes beaux messages et nos premiers jours

dans cette demeure ou tout était beau

et le reste à mes yeux encore

nous y étions très heureux, et je suis avec toi

sous ce toit familial  !

Oui Jean nous sommes tous les deux dans cette maison

remplie des cris de nos enfants

des rires de nos petits-enfants

et ce que tu n'as pas connu

de l'émerveillement de nos arrières petits enfants

qui regardent les photos de toi

et je leur parle de cet homme exceptionnel

que tu étais, et qui nous protège là haut dans les étoiles....

Tout est bonheur ,la maison porte ton empreinte

je regarde avec émotion nos achats faits à deux

J'y suis bien, ta pensée ta présence sont avec moi

Tant que je pourrais j'y resterai

La semaine prochaine ce seront nos arrière petites-filles

qui seront avec moi et je serai en pensée avec toi

comme je le suis tout le temps

et plus en ce jour anniversaire ♥♥

 

 

Souvenirs  des jours heureux ♥♥

Voir les commentaires