Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Des beautés naturelles ...

 

 Ô que de beautés !! En cette fin juin !

j'ajoute une page 

plus d'un mois après avoir écrit ce texte

Les beautés naturelles m'enchantent

de la plus humble fleur à la plus sophistiquée

de mes simples fleurs de magnolia,

qui tous les jours m'offrent la douceur du satin

et le parfum à nul autre pareil

beauté senteurs et sensualité : Amour et belles pensées

Tout doucement dans ce jardin  qui est mon univers verdoyant

des fleurs se fanent et sont remplacées par d'autres

pas encore écloses, du blanc et de simples coquelicots

du jaune couleur de soleil de divers tons

de rose du rouge, des nouvelles roses

sur un fond de verdure ou pointent les fleurs écloses

de beaux lauriers-roses, et des laurier-tin 

le tout sur un fond de jasmin, de chèvrefeuille

sans oublier mon hortensia qui devient généreux

En tout Dame nature a mis un peu de son génie

Un tout, un rien, des abeilles qui butinent

et de beaux papillons qui sur les roses se posent

ou se confondent dans des plantes prenant leur belle couleur

Ce sont des petits bonheurs que je ne saurais décrire

et qui me touchent au plus profond de mon cœur

des beautés qui se révèlent à moi  !!!

que je sais avec le cœur regarder..

Des beautés naturelles ...

Outre mes roses , dont certaines sont écloses

et d'autres en massif - Pierre de Ronsard -

feront bientôt ma joie .il y a pour le moment

de gros boutons qui vont souvrir

sous les caresses du soleil ce jour abondant

Le matin, ma première visite est pour mon coin de jardin

il me le rend bien, tous les jours voient éclore

de nouvelles fleurettes, des vivaces de l'an dernier

côté jardin, tout est bien rangé, et coloré

tout change quand certaines fleurs partent

d'autres les replacent, et font des tâches de couleur

mais vous verrez quand les rosiers seront en fleur

que tout changera, et donnera un autre relief

mon petit arbre décoratif porte des feuilles

et se confond avec la haie, elle aussi fleurie

fleurs variées, qui doivent s'adapter dans ce terrain

mais ici l'homme de l'art intervient

alors que plus bas côté cour, côté rue tout est différent

suivez moi et vous verrez mes surprises

 

Des beautés naturelles ...

 

 


Nous somme le 6 Mai

 

Comme l’on fait une promenade 

sur les Champs à la capitale

je viens de faire le tour de mon jardin

Au soleil sous un ciel bleu balayé par le vent

Tramontane ou Mistral c’est suivant

et je suis heureuse de voir

que tout se porte à merveille tout prend sa place

Il faut le temps ; De nouvelles espèces ont essaimé

portées par le vent ou des noyaux apportés pas les oiseaux

Trois cerisiers sur de la terre aride ont poussé

Et portent des fruits ! trois..Oui trois

etl'an dernier j'aifait une petite recolte

 

Des beautés naturelles ...
Un tournesol est aussi arrivé
ainsi que des épis de blés
Il y a tout ce qu’il faut
Trois oliviers, des buis, trois grenadiers
Des plantes sauvages, des herbes aromatiques
Et des fleurs à couper le souffle
Je viens de photographier mon premier Iris marron
Et le noir qui va éclore
Ceux de couleur rose tarderont, ainsi qu’un blanc
Ils viennent d’une Iriserai pas très loin
Et c’est un médecin à la retraite qui était généticien
et avait pour s'amuser fait ces heureux mélanges
C’est une merveille d’aller voir sur place
J’ai trouvé ce matin des fleurs sauvages
De la farigoule et du romarin
Et puis des plantes qui avaient disparu
Et tout à coup reviennent ! Est-ce un coup de binette
Qui tout à coup les a ressuscitées
Tout est merveille de Dame nature
Les lys de la Saint Joseph en bas du jardin
 
Des beautés naturelles ...
La couronne de la vierge, le seringat
Et les agrumes en fleur douce senteur
Oh tout est la pour la mariée
Fleurs virginales, il ne manque que les lys
Mais c’est le mois de mai, celui des fleurs
Celui des corolles et pistils
Celui des insectes qui butinent le nectar
doux nectar qui deviendra miel !!!
la pervenche et autres fleurs de couleur bleue
font aussi leur apparition et même floraison
 j’ai fait le tour de mon jardin et j’ai vu tout cela
et encore plus ! mais ce sera pour la suite
 
Des beautés naturelles ...
Et et les derniers saints de Glace 
ne sont pas terminés
pour cela il faudra attendre Servais
le 13 mai avant il y a
Pancrace et Mamert
Et avec moi  ce jour vous avez vu
côté rue et côté cour
les beautés de mon jardin
beautés naturelles, que Dame nature
pour moi a éssaimées
venant sans doute de plus haut
avec la pluie et le ruissellement
les graines fécondes portent leurs fleurs
épis de blés, même des Papyrus
et ces trois cerisiers qui sont venus
dans ce terrain, bon à rien
ils m'ont donné des fruits
petite cerises sauvages aigrelettes
découvertes surprises,
c'est tout cela et plus encore 
 
Des beautés naturelles ...
Bonsoir ma chère Rosie, en hommage aux beaux iris
venus fleurir chez vous,
un poème de Pierre Louys,
un peu étrange, mais beau, avec toute mon affection:
 
 
 
Je t'apporte un iris cueilli dans une eau sombre
Pour toi, nymphe des bois, par moi, nymphe de l'eau,
C'est l'iris des marais immobiles, roseau
Rigide, oú triste, oscille une fleur lourde d'ombre.

J'ai brisé, qui semblait un bleu regard de l'air,
L'iris du silence et des fabuleux rivages;
J'ai pris la tige verte entre mes doigts sauvages
Et j'ai mordu la fleur comme une faible chair.

Les gestes et les fleurs, ô sereine ingénue,
Parleront pour ma bouche impatiente et nue,
Où brûlent mes désirs et l'espoir de tes mains:

Accueille ici mon âme étrangement fleurie
Et montre à mes pieds par quels obscurs chemins
Je mêlerai ta honte à ma vaste incurie.
   
Des beautés naturelles ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Comme des oiseaux..Nos ondes ?

Ce texte est de 2011 ancien et toujours d'actualité

il nous arrive moins de faire des erreurs d'aiguillage

sans doute que nos messageries ont changé

mais encore, il m'arrive de me tromper

Ce n'est pas grave, cat tout le monde pourrait lire ma missive

il n'y avait aucune méchanceté, ce serait ne pas me connaitre

mais un amusement, une astuce pour reveiller

un ami, une amie qui ne m'a pas répondu

ou tardé à le faire,

et là tout à coup une fenêtre s'ouvre

C'est à vous que je parle mon Frère

comme aurait dit Molière en employant le mot Ma soeur

Tout est message clair et net pour moi

mais c'est vrai que l'on peut se tromper de destinataire !!

et faire beaucoup de dégats Oh la la !! 

Comme des oiseaux..Nos ondes ?

Surprises et méprises

mes amis, je ne sais si cela vous est arrivé !

au moins une fois,

pour moi c’est plusieurs fois 

et on se sent un peu honteux

quand par surprise

ou méprise, on se trompe de  destinataire

Et oui ce fût pour moi

grave une fois : deux interlocuteurs  en pièce jointe

bon pour l’un, mais pas pour l’autre

Je dus m’excuser platement

mais là je crois  que parfois

c’est le destin qui veille

On dit à d’autres ce qu’on n’aurait pas dit

Au vrai destinataire

Quiproquo ou geste manqué

Surprises et méprises

mes amis, je ne sais si cela vous est arrivé !

au moins une fois,

pour moi c’est plusieurs fois 

et on se sent un peu honteux

quand par surprise

ou méprise, on se trompe de  destinataire

Et oui ce fût pour moi

grave une fois : deux interlocuteurs  en pièce jointe

bon pour l’un, mais pas pour l’autre

Je dus m’excuser platement

mais là je crois  que parfois

c’est le destin qui veille

On dit à d’autres ce qu’on n’aurait pas dit

Au vrai destinataire

Quiproquo ou geste manqué

 

Surprises et méprises

mes amis, je ne sais si cela vous est arrivé !

au moins une fois,

pour moi c’est plusieurs fois 

et on se sent un peu honteux

quand par surprise

ou méprise, on se trompe de  destinataire

Et oui ce fût pour moi

grave une fois : deux interlocuteurs  en pièce jointe

bon pour l’un, mais pas pour l’autre

Je dus m’excuser platement

mais là je crois  que parfois

c’est le destin qui veille

On dit à d’autres ce qu’on n’aurait pas dit

Au vrai destinataire

Quiproquo ou geste manqué

 
Comme des oiseaux..Nos ondes ?
 

C’est un peu ce qu’écrivait Molière

dans les " femmes savantes"

C’est à vous que je parle ma sœur

Pour détourner la conversation

Adressée à une autre, à un autre

j’avais été la reine des bourdes

je m'étais mélangé trois fois les pinceaux

le rouge, le blanc et puis les autres

pour donner une couleur

qui correspond à ma honte

Rouge, de honte

heureusement

que je suis une personne

sincère et fidèle en amitié qui aime par dessus tout

la vérité, la loyauté

  C'est pour cela que mes courriels

n’étaient pas équivoques

simplement mal orientés

 
Comme des oiseaux..Nos ondes ?

  

Quel dommage, mais cela a été compris 

car combien nobles étaient mes sentiments

 

on aime parfois faire des blagues

entrainer le destinataire vers des jeux de piste

je l’ai fait sans le vouloir

un acte manqué

c’était  le deuxième

Docteur Freud où êtes-vous ?

même si je n’ai aucune confiance

 dans certaines de vos affirmations.

Là oui je pense que c’était peut-être

non pas un acte manqué

Mais un acte délibéré

il faut bien rire un peu

Pour alimenter la chronique de mon blog

j’ai trop de choses en tête ce fut pour moi une leçon

que j'ai retenue

merci mes amis, mon ami ,

de ne pas m’en vouloir votre ouverture d’esprit

 grande et belle  ont su faire de discernement

Comme des oiseaux..Nos ondes ?

 

Cela partait d’un bon sentiment,

J’ai eu tort, j’aurais du analyser, j’étais perturbée

J’attendais tant !

c’est pour ne voir qu'avec mes yeux

et toute mon affection

que je me suis précipitée sur mon clavier

Je terminerai par une maxime qui m’est chère

 

« L’expérience est une lanterne

Que chacun porte accrochée

Derrière son dos, mais qui hélas !

N’éclaire que le chemin 

Déjà parcouru »

 

 je saurai me souvenir

J’ai encore à me perfectionner

Et je pense que vous m’y aiderez

C’est bien ce que j’attends de vous

Et de votre sagesse

Quand on aime affectueusement

On laisse parler ses sentiments

Qu’ils soient amicaux fraternels, ou autres

on met ses amis, ceux qu’on a choisis

délibérément sur un piédestal

Et vous y êtes mes amis.

Rien ne saurait ternis nos relations

J’ai tellement confiance en vous

Que je suis triste quand vous  avez des soucis

Je sais, vous  me l’avez écrit, il y a déjà quelques temps

Que j’étais à la merci de mon cœur

 

Ce petit quiproquo

Me permet d’alimenter mon blog

Un page de plus !

Merci..Mille fois ...

certains oublient d'enlever une annotation

et envoient en tirs groupés

et tout à coup j'ai vu une chose

qui m'a amusée

il y avait à côté de mon nom

devinez ! 

Comme des oiseaux..Nos ondes ?
 

 

Oiseau virtuel

Oui moi Oiseau virtuel

c'est mignon et plein d'attention

c'est pour cela que les ondes

me portent parfois ailleurs que là où je suis attendue

ceci je l'ai écrit l'an dernier, depuis j'ai un peu grandi

et suis moins espiègle ou alors je maitrise mieux

ou je me maitrise mieux

c'est pour évoquer des oiseaux 

qui se sont rencontrés un jour de grande migration

et se sont reconnus 

Tout est symbole oiseaux ou papillons

 

 

   

C'est charmant et plein de sensibilité

 

comme  des notes sur une portée, les conciliabules 

qui animent ces oiseaux qui se rassemblent 

ils font un doux gazouillis et partiront en migration

en restant solidaires

et s'entraidant  : le chemin est long

 un oiseau tombe parfois épuisé par le vol

il sera toujours secouru par les autres

 c'est très beau tout cela  cette entraide

On peut aussi rêver

à ce monde des gentils migrateurs

et des pigeons voyageurs qui portaient les missives

C'était plus romantique  que nos ondes

 mais moins rapide.

 
Comme des oiseaux..Nos ondes ?

Voir les commentaires