Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Cher petit Prince pour les innocentes victimes...

Ce jour j'ajoute une page

pour honorer les innocentes victimes de la barbarie

de Trèbes dans l’Aude et rendre un hommage avec mon cœur

à cet homme qui est un héros pour notre Nation

un exemple a suivre, un homme qui se définit par le mot Courage

c'est une fierté pour la France

d'avoir contre le mal Le Bien qui se lève  :

l'Amour contre la Haine

la mort pour sauver des vies

gloire et honneur à notre héros National

Pour que le bien soit reconnu, pour que nos adversaires

de cette guerre de l'obscurantisme reculent

Cet homme est dans la lumière

je verse une larme sur cette page blanche où j'écris

ainsi pour toutes les innocentes victimes

une flamme est allumée pour eux et leur famille

Je vais regarder l'hommage qui lui est rendu

Soyons fiers de ceux qui nous protègent

faisons dans notre quotidien , un peu comme l'a dit sa mère

défendons ceux qui sont tous les jours attaqués

levons nous et d'un seul cri chantons pour la liberté

Merci au colonel Arnaud Beltrame à sa famille,

à ses frères d'armes d'un militaire major de St Cyr

un brave un héroïque un homme de cœur

qui ajoutait l'amour des autres

Liberté Égalité et surtout Fraternité

Dieu l'a reçu parmi les siens  ...

 

Cher petit Prince pour les innocentes victimes...

Ce texte a été écrit en 2015 à la suite des atrocité

Nous étions tous Charlie,je garde les valeurs de liberté

de la presse; et je critique quand pour moi on va trop loin

je n'ai jamais acheté Charlie, ni lu ce journal

les images satiriques me révulsent , mais chacun a le droit

d'être ou ne pas être de cet avis  : trop de massacres ont suivi

je suis Nice , je suis le Bataclan je suis surtout le prêtre

qui a été égorgé ? et les autres victimes parfois oubliées

pas tous logés a la même enseigne et pourquoi ?

et tous des martyres du Djihad ..

.Des êtres humains massacrés

 

j'ai voulu garder ce souvenir , j'ai mis en images

un texte écrit sur le Figaro

d'un auteur qui parlait au Petit Prince

 

Cher Petit Prince,

Je ne sais pas si depuis ta petite planète ronde

tu as appris ce qui était arrivé sur la mienne.

Des hommes pris de folie se sont jetés sur moi

et sur d'autres crayons pour nous casser en deux.

Certains ont été brisés, les autres blessés,

mais tous ceux qui aiment les crayons

sont venus à notre secours.

Quel mal leur avions-nous fait?

Les grandes personnes sont parfois si bizarres…

Le croiras-tu?

Ces hommes cruels n'aiment pas les mots que nous formons

ni les dessins auxquels nous donnons vie et couleur.

Ils n'aiment pas la vie,

ils n'aiment pas les couleurs de la vie,

ils sont insensibles à l'humour comme à la beauté.

Ils ne voient pas avec leur cœur.

 

Cher petit Prince pour les innocentes victimes...

Ces hommes cruels n'aiment

pas les mots que nous formons

ni les dessins auxquels nous donnons vie et couleur.

Ils n'aiment pas la vie, ils n'aiment pas les couleurs de la vie

ils sont insensibles à l'humour comme à la beauté.

Ils ne voient pas avec leur cœur.

Le croiras-tu, ô toi prince du rire?

Ils n'aiment ni rire ni sourire;

ils crient, ils hurlent, ils tuent.

«Les enfants doivent être très indulgents

envers les grandes personnes»,

a dit le grand écrivain

qui t'a fait connaître sur ma planète

avec des mots inoubliables et de délicats dessins.

Mais parfois ce n'est pas possible d'être indulgent.

Il a dit aussi:

«Sur la planète du petit prince,

il y avait, comme sur toutes les planètes,

de bonnes herbes et de mauvaises herbes.

Par conséquent de bonnes graines de bonnes herbes

et de mauvaises graines de mauvaises herbes»

Sur l'astéroïde B 612, ta planète,

il y a des graines terribles: les graines de baobabs.

Sur la mienne, certaines graines veulent nous étouffer

c'est-à-dire nous empêcher d'écrire, de dessiner,

de faire rire les gens, et tout simplement de vivre.

«Il faut faire soigneusement la toilette de la planète»

as-tu confié à cet écrivain.

Il faut le faire par amour de la vie,

par amour de la planète,

par amour de ceux qui veulent y vivre en paix.

C'est, as-tu dit encore à cet écrivain,

«une question de discipline».

Cher Petit Prince ...

Cher petit Prince pour les innocentes victimes...

Cher Petit Prince, ô prince de la poésie,

sois sûr qu'avec mes amis les autres crayons

nous continuerons à te dessiner des moutons

et bien d'autres images de douceur et de paix

dont ma planète a aujourd'hui tant besoin.

Nous continuerons à te dessiner des fleurs

des couchers de soleil, des oiseaux dans le ciel

et des poissons dans les océans,

mais aussi des gens qui rient et d'autres qui ne rient pas

des gentils et des méchants

des simples et des vaniteux,

des doux et des fanatiques

des hommes et des dieux

Et nous le ferons pour des gens qui savent rire

de leurs propres ridicules

comme ils savent rire des autres sans méchanceté.

Nous continuerons à dessiner le beau visage de la liberté

et de la vie.

Les serpents boas et les moutons 

continueront d'être dessinés.

C'est la promesse que fait un crayon blessé 

de Charlie Hebdo au Petit Prince.

Cher petit Prince pour les innocentes victimes...

Ce texte est extrait d'une publication

Les crayons blessés écrivent au petit Prince

sur le journal le 'Figaro' 

je l'ai mis sur mon blog 

pour ne pas le perdre ..

nous aimons tous ce petit Prince

et la lecture est faite a deux niveaux

et surtout celle qui est symbolique

nous touche, est si belle 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Tissons des Liens
Vous nous manquerez Gloria.. Hommage et respect

Chère Gloria, hier avec un temps chagrin

nous avons été nombreux de l'association Le Lien

pour vous accompagner à votre dernière demeure

après vous être battue sans perdre espoir

vous étiez la joie, la gentillesse et respiriez l'humanité

J'étais heureuse quand j'ai fait mon petit discours

quand vous êtes partie à la retraite

j'avais écrit pour vous ce qui suit

Hélas hier sans avoir rien préparé, j'ai encore parlé de vous

de votre travail exemplaire auprès des malades

que vous gardiez les nuits avec beaucoup d'empathie

et de dévouement et puis des autres activité,

vos petits-enfant étaient et sont fier de vous

je leur ai dit combien ( leur abuela) était aimée et reconnue

nous avons tous prié pour vous, et vos filles

ont voulu que la vie reprenne son cours

rouge couleur de vie , vert couleur de la végétation

c'est un livre qui se ferme et que nous relirons ensemble

Hommage a vous qui êtes dans la lumière

faites nous un petit signe  / des pensées des prières

ainsi nous vous accompagnons ...

 

Vous nous manquerez Gloria.. Hommage et respect

Pour  votre départ a la retraite en 2013

la grande famille était réunie

Pour vous, nous avons mis les petits plats dans les grands

Chacun chacune s'est mobilise pour offrir sa spécialité

C’était une cérémonie toute de gratitude remplie

Andrée est venue de bien loin, pour être près de vous

qui êtes à la croisée du chemin, un autre qui s’ouvre à vous

vingt ans de loyaux et compétents services

un autre chemin, une autre vie toujours active

vous pouvez être fière du chemin accompli

Vous qui étiez institutrice dans votre pays l'Argentine

vous voici, avec votre famille arrivée en France

pour un séjour touristique, dans le but d'y rester

Tout de suite vous avez proposé vos services

Comme aide à domicile et nous vous avons fait confiance

Elle fut bien placée :

vos deux filles ne parlaient pas notre langue

Elles l'ont apprise à 'école et on passé de brillants diplômes

signe d'une parfaite et harmonieuse intégration

l'équipe des plus jeunes

l'équipe des plus jeunes

Les anciennes toujours attachées a nous

Les anciennes toujours attachées a nous

Vous avez commencé chez nous comme aide à domicile

et repris des études pour avancer et mieux comprendre

vous qui veniez d'un lointain continent

mise à niveau tout en offrant sur le terrain votre travail 

toujours différent, avec beaucoup d'égards

vous avez passé les diplômes êtes devenue formatrice

à l'institut de formation pour adultes, membre du jury 

ce qui vous a permis de recruter des stagiaires

qui sont depuis dans notre structure, et étaient là

pour vous hier soir, tout comme les anciennes

Marie cadre de secteur partie a la retraite, elle aussi

 

Que de moment émouvants ma chère Gloria

nous avons traversé ensemble, joies et peines

Vous m'avez accompagnée si bien quand j'en ai eu besoin

toujours attentive à l'Etre Humain dans sa dignité 

que d'épreuves, jour et nuit, car vous avez aussi fait une

formation pour assurer les " fin de vies"

tant chez les personnes âgée

que lorsque  nous avions le service de soins

pour les malades du Sida ! Nous avons beaucoup fait

Vous en salariée, avec votre équipe dirigeante

et moi comme présidente fondatrice, et toujours en activité

 

Vingt ans nous avons cheminé ensemble,

sans un nuage sans une fausse note

très attachée au travail bien fait

dans le sens du service rendu

Vous étiez l'interface, entre l'auxiliaire de vie,

et le bénéficiaire

votre rôle de formation d'encadrement,

ne sera pas remplacé

le nouveau budget ne le permettant pas

que d'amour, que de conseils vous avez dispensés

et j'ai toujours en mémoire et en images

ces quelques jours charmants

ou par l'université du tiers-temps, avec l'aide de notre région

Nous avons pu faire cet échange,avec l'Argentine

en accueillant un groupe de seniors

vous avez brillamment fait l'interprète : 

et hasard de la vie, je viens de revoir le responsable 

de l'enseignement supérieur,

qui était sans doute à l'origine

de la subvention; que nous avions reçue pour organiser

avec le président de l'université du tiers temps

cette belle rencontre culturelle

 

Ce n’était pas de mon ressort de présidente de l’association

mais d’épouse du président de l’université du tiers-temps

Nous avons bien fait ...

 

Et puis toujours hasard de la vie, je suis allée en Argentine

durant 6 semaines, c'était pour la formation des gérontologues

avec des professeurs de Grenoble et Montpellier

J’étais accompagnatrice, et j'ai aussi participé

pour présenter les services de soins infirmier à domicile

Quel bonheur j'a même reçu un diplôme 

j'avais écrit mes textes et vous me les avez traduits

et comme je parle l'Espagnol c'est en cette langue

et avec vos instructions que je me suis exprimée

car il y a des subtilités dans le langage parlé

Vous nous manquerez Gloria.. Hommage et respect

 

Vous voyez Gloria, je n'ai pas de photos de ce temps là

et c'est sous le drapeau bleu clair de votre pays

que je me suis exprimée

j'ai même visité le stade de Buenos aires

et la maison du tango

Tous ces échanges n'auraient sans doute pas eu lieu

ou auraient été différents

Vous pouvez être fière de tout ce travail, ce bonheur*

ces chemins qui se sont croisés, pour le bien de tous

Pour terminer

je vous dirai que j'ai reçu il y a quelques heures

un message d'Andrée arrivée dans ses nouvelles terres

et qui du fond du cœur remerciait

pour ce chemin qu'elle aussi à fait avec vous, avec nous

et qui lui a apporté du bonheur de la confiance en elle

Nous ne sommes rien si nous sommes seuls

et ensemble nous pouvons tout

Chaque personne est différente

et enrichit la chaîne celle de l'humanité

pour apporter sa pierre

Gloria prenez le bon chemin et nous sommes toujours là

pour vous, pour nous,

pour ceux qui font la vie du Lien services

 

Vous nous manquerez Gloria.. Hommage et respect

T

Rien ne vous échappait chère Gloria

toutes les fiches que vous avez conçues

pour chaque personne et chaque auxiliaire de vie

pour donner des renseignements

sur les habitudes et ne pas perturber

le rythme de chacun dans son intimité

sa dignité et le secret de la profession

le suivi à domicile n'avait pas de secrets pour vous

Vous assuriez aussi des formations de groupes

avec la directrice, et les déléguées de secteur

Nous sommes une petite association

Presque familiale, on peut le dire

et toujours solidaire, une famille prévenante

et aimante qui sait donner à chacun sa chance

Souvenez-vous nous avons sorti des personnes

de l'ornière, nous avons beaucoup fait 

pour les salariés et pour les patients

c'est ce qui fait notre renommée d'être à l'écoute

Merci pour tout pour votre bonne humeur

le goût de vos empanadas est toujours en moi 

et à bientôt !!

 

Vous nous manquerez Gloria.. Hommage et respect

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Hiver vous n'êtes qu'un vilain...

Hiver vous n'êtes qu'un vilain

été est plaisant et gentil

c'était une poésie que je vais retrouver

et qui a marqué mon enfance  !!!

 

" Hiver vous n'êtes qu'un vilain.
Été est plaisant et gentil,
En témoignent Mai et Avril
Qui l'accompagnent soir et matin"

 

Il fait froid, l’hiver est en train de se profiler

par une vague de froid qui arrivera fin février

alors que nous attendions le printemps

qui a fait éclore des bourgeons aux rosiers

Pourtant la végétation était toujours pimpante

et sortait de sa douce léthargie

et soudain, l’hiver s’est abattu sur tout

gel vent et froidure, neige ailleurs

elle n'est pas loin de chez nous

 

Hiver vous n'êtes qu'un vilain...

Je fais un petit retour sur mon enfance

Sur la clocher du village

Le son de l’horloge s'assourdissait

il était comme dans de la ouate 

la neige tombait , tombait

et tout à coup je me souviens de ce temps

C’est beau le blanc manteau

Sur les montagnes  quand au soleil

les cristaux de neige scintillent

comme des diamants

C’est si beau et pur

Je n’aime pas la neige en ville

Ça devient vite de la gadoue

il n'y a pas eu de neige chez nous

mais du froid, du gel, de la glace

Je me souviens de ces jours d'hiver

où le vent qui passait sur le mont Canigou

la tramontane s'infiltrait partout

nous n'avions pas des vêtements chauds

comme de nos jours , et nos petites jambes

avec des chaussettes de laine n''arrivaient qu’aux genoux

On ne portait pas de pantalons

et le froid passait partout, il était glacial

Depuis les temps ont changé

 

Hiver vous n'êtes qu'un vilain...

 

Les feuilles emportées par le vent se posent

Sans savoir où elles iront

les arbustes respirent sous des voiles

on dirait des fantômes et encore

Seront-ils en bon état ?

C’est toujours ce froid qui glace jusqu’aux os

ceux qui sont fragilisés

en baisse d’immunité ou qui vieillissent

Et  n’ont pas le courage

de préparer leur repas

c'est le cas pour tous ceux qui vivent au jour le jour

Leur priorité : C’est se chauffer ou manger 

Ou alors comme les plantes

se laisser aller dans une douce léthargie

et attendre qu'on vienne les réveiller

si, un ange veille... 

  

 

550338 10151210070794411 593941139 n

 

 

L’hiver est une rude saison

Qui fait des ravages,

parmi la population et la végétation

C’est le cortège du vent, de la neige du gel

de la bise glaciale qui s'est invitée

et passe sur les monts enneigés

elle touche les plus fragilisés

Les oiseaux, la végétation, quelque fois nos amis

Hiver rigoureux qui s’abat sur nous

chaque jour qui passe est exceptionnel

Et nous rappelle que la nature reprend ses droits

Elle est plus forte que nous, et nous asservit

 

  431181_319982624705954_159666184070933_882873_1336325907_n.jpg

 

Quand la nuit tombe le vent est là 

vite rentrons chez soi

On est bien au chaud, la cheminée ronronne

et donne une image de confort et de réconfort 

une image de douceur familiale

qu'on doit savoir créer

pour partager ces moments

où chacun est à la recherche

d'un cocon douillet, jours exceptionnels

quand nous étions réunis à plusieurs générations

et que tout le monde savourait cet instant

c’était pour moi le jour béni 

 

j'ai pris la place du patriarche; Une bougie veille

c'est sa présence, il nous voit 

faites comme si j'étais là ;

 j'aimais tant ces repas !

et j'ai repris la main et le courage

de perpétuer ces réunions familiales : hélas !

même si une personne manque

elle est au plus profond de nos cœurs et veille

Elle est la flamme dans la cheminée 

qui joue et danse ! souviens toi

de nos moments si beaux ! 

 

  P1040603

 

 

 

 

1 a al51

 

Hiver vous n'êtes qu'un vilain.
Été est plaisant et gentil,
En témoignent Mai et Avril
Qui l'accompagnent soir et matin.

Eté revêt champs, bois et fleurs
De sa livrée de verdure
Et de maintes autres couleurs
Par l'ordonnance de Nature.

Mais vous, Hiver, trop êtes plein
De neige, vent, pluie et grésil;
On vous doit bannir en exil.
Sans point flatter, je parle plain,
Hiver vous n'êtes qu'un vilain !

   charles-dorleans.

  P1040419

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Une rose suffit parfois à mon bonheur...

 

C'est  pour moi la journée où je loue l’amitié

je pense à vous tous présents ou absents

mais toujours dans mon cœur

l'amitié et la loyauté ce sont des mots qui vont

ensemble ainsi que la sincérité et la confiance

j'ajouterai la fidélité dans les sentiments

la suite dans les idées l'échange et le partage

pas des mots des actes : de ces petit rien,

qui font que l'on pense à l'autre

 

Malgré le froid du matin et du soir

Le printemps pointe son nez

des fleurettes sont nées

les premières violettes ouvrent leur corolle

les laurier-tin sont fleuris eux aussi

dans les buissons les baies rougissent de plaisir

Il y a toujours des camélias qui feront mon

bonheur dehors et dedans ! Mon cœur attend

 

Une amie m'a donné le nom de mon ange

c'est un ange de lumière Reiyel

il est près de moi et porte comme symbole

'Libération  sagesse

libération, évasion, liberté, bonté

libération de l'esprit, évasion vers d'autres

horizons Bonté toujours, et sagesse je pense

l'avoir acquise jour après jour : en pensant au

bien, que l'on peut d'un mot faire  ou bien le mal

qui est trop présent dans notre monde

ou on écrit en ayant des préjugés..

L'amitié comme l'amour on doit les cultiver

par des actes, des mots des attentions

quand je vais chez une amie, 

j'ai toujours un petit présent

parfois ce n'est qu'une rose

mais je sais qu'elle les aime !

Ou bien, une douceur; tout dans de savoir vivre

qui fait partie des petits bonheurs de la vie

une attention, un geste une pensée

c'est la moindre des courtoisies

je ne sais pas arriver les mains vides

même si le  cœur est plein de tendresse

c'est pour cela qu'il faut savoir l'exprimer

par de petites attentions qui cultivent l'amitié

l'amour demande encore plus !!!!

L'amitié séche les larmes laissées par l'amour

Une rose suffit parfois à mon bonheur...

Libération à travers les touches du clavier

je suis loin, et je pense très fort

pour que la force et mon énergie

apportent un peu de sagesse

à toi, à vous, qui en avez besoin

il y a des ponts qui relient

celui du cœur est le plus beau

il renaît au printemps

comme renaîtront rosiers et églantiers

enlacés durant l'hiver !

 

Tout est symbole ! libération satisfaction

que mon  énergie créatrice soit un exemple

ajoutée à ma force et ma volonté,  ma bonté

en harmonie avec mon amour t'apportent ce rayon

de soleil tu y ajouteras la beauté en regardant

oui en regardant d'une nouvelle façon

tout est beauté tu ajouteras la sagesse

celle qui doit nous guider

pour retrouver ce que les yeux ne peuvent voir

la beauté intérieure ! et celle de mon cœur aimant

 

Et en plus un petit quelque chose si particulier

une fleur pour ta bien aimée, une rose ou autre

chose pour remercier l'ange qui de son amour

sait tant donner, et en retour doit recevoir

car tout est échange dans la vie

ces petits bonheurs que l'on attend sans rien dire

et en y pensant très fort

Merci mes amis

pour ces beaux échanges que nous faisons vivre 

merci à mon ange de veiller sur nous

nous avons besoin les uns des autres

pour avancer ,et nous réaliser

 

Une rose suffit parfois à mon bonheur...

Une rose suffirait à mon bonheur

Oh combien était beau le bouquet rond

et élégant fait de roses blanches

celui qu'un ami qui venait diner à la maison

m'avait apporté, charmant et distingué

l'homme et le bouquet

Mais une rose suffirait à mon bonheur

mes amis vous le savez c'est ma fleur préférée

je me nomme Rose, et je porte en moi

l'amour de cette fleur;

qui symbolise la pureté  la tendresse

l'amitié, l'amour ardent dans ses couleurs

je vous laisse le choix de m'offrir celle qui vous

plaira A mon bonheur une rose suffira !

J'y ajouterai les bons souvenirs du temps

où j'étais gâtée aimée et fleurie Oh ! Oui

Une rose suffit parfois à mon bonheur...

Les souvenirs heureux sont de merveilleux

compagnons j'entends les mots a mon oreille

comme " je t'aime"je revois nos petits repas à

deux j'ai les bijoux les perles et tout et tout

rien n'était assez beau pour moi

ton choix était toujours parfait délicat

demain je regarderai tout cela en pensant très fort

à toi mais je sais que d'une façon ou d'une autre

tu seras présent en moi ; comme l'année

où j'avais acheté un livre sur la médecine a

Montpellier et tu étais présent sur de nombreuses

pages

Les souvenirs heureux sont mes meilleurs

compagnons je revois aussi les cœurs, les fleurs,

et autres cadeaux

que tu me faisais, en homme aimant et très galant

Je porte certains bijoux comme un talisman

qui me protège car tu es avec moi et a mon doigt

tout est amour délicatesse, amour passion , amour

toujours

Une rose suffit parfois à mon bonheur...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent
Je rêve toujours de toi Rigarda !!!

Pour vous mes nouveaux amis

 

voici un texte ancien que je viens de retrouver

 

C'est sur Rigarda en Conflent

charmant village de mon enfance

blotti au pied du Mont Canigou

je rêve encore et voudrais revenir

C'était hier..avant hier...et peut être demain

qui sait ? une envie folle de revenir

revoir mes amis de Rigarda 

( Oh je ne connais plus personne )

 

j'écrivais ....

 

Me voici revenue de mon petit voyage

sur les terres de mon enfance

J’avais comme allié

le soleil pour m’accompagner

le ciel bleu, et le mont Canigou

qui m’attendait en majesté

tout était réuni ce jour

pour en faire une belle promenade

Une rencontre avec moi et mon enfance

en ce beau pays Catalan qui berça mes jeunes années

 

Je rêve toujours de toi Rigarda !!!
Belle promenade, je suis passée
devant le lac de Vinça
où plus loin se situe la propriété de mon cousin
deux maisons sont au fond de l'eau celle du barrage
j’ai pensé à ces bons moments
que nous partagions aux » Escoumes »
et revu : Les arbres l’allée des roses
la mare avec les grenouilles, le plaqueminier
les fraises des bois et le parc
et j'ai entendu nos rires sous le tilleul en été
où il y avait de grandes tablées
nous étions réunis grands et petits
parisiens et nous enfants du village
 
J’ai pensé à Martine en passant
devant l’embranchement de la route
de Joch et de Finestret
les autres capitales de notre cœur
le ciel était riant et j’ai rencontré des gens charmants
tout était réuni ce jour
il y avait des ondes qui me portaient
et une main qui me guidait
dans mes démarches
 
Avant d'arriver dans le village
je suis allée faire une visite me recueillir
sur la tombe de ma grand-mère
munie de l'extrait de sa généalogie
qui m'avait été aimablement adressée
par Sylvain Chevauché
quelle femme ? quel destin 
j'ai refait le chemin celui de mon enfance
je suis passée devant le monument aux morts
où le nom du mari de ma grand-mère est inscrit
avec celui de cousins et autres hommes du village
qui tous jeunes partirent en 1914 pour défendre la Patrie
souvenirs émus

Devant la porte de notre ancienne maison

il y a un laurier rose

et des fleurettes partout

dans le moindre interstice

où il y a un peu de terre

c’est la vie qui fleurit

 

P1020443

 

Après avoir vu notre ancienne maison fermée

Je suis allée chercher les clefs de l'église

chez Maryse et Jean-Noël qui en sont les fidèles gardiens

Nous sommes partis ensemble dans les ruelles

où j'avais tant de souvenirs , il faisait chaud

là haut le mont Canigou semblait nous regarder

Je voulais revoir la statue de la vierge

que ma mère avait offerte

et je n'ai pas été déçue tout est bien entretenu

j'ai prié dans cette  église où mes parents s'étaient mariés

je pensais aussi a Domanova autre lieu où nous allions

pour le lundi de Pâques et de pentecôte

en définitive , mes premiers souvenirs de l'art

étaient de l'art sacré ! tant de merveilles

que l'on aimerait partager

Oh Rigarda je garde dans mon coeur

les plus beaux souvenirs de ces jours bénis

Je rêve toujours de toi Rigarda !!!

Et puis au bord de la rivière aussi

nous avons pris le café

en aimable compagnie

nous avons évoqué nos souvenirs

ce qu’il en restait

et sommes remontés à l’église

toujours merveilleuse

J’ai pu photographier la vierge

qui fut offerte par ma mère

Il y a bien longtemps !

C’était charmant je suis repartie

avec du vin de Domanova

Symbolique pour moi

Sur l’étiquette il y a l’ermitage

avec Maryse et jean-Noël nous avons pris le café

sur un lieu qui était avant l'aire ou on battait le blé

et ou enfants on se rassemblait

nous sommes remontés à l'église

Agnès nous accompagnait

Maryse ouvrit le tabernacle et demanda des grâces

pour nous et pour ma venue

Charmant moments que ceux-là ..

Agnès se mit à chanter ; c'était touchant

d'entendre cette adolescente handicapée

qui spontanément a eu le réflexe de louer Dieu

en chantant , c'est une belle prière..

 

Je rêve toujours de toi Rigarda !!!
Je rêve toujours de toi Rigarda !!!

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Février souvenirs gourmands..

Quand j'écris sur ce blog c'est toujours un repère

je vois les jours, les mois défiler ainsi que les années

j'apprécie mon humeur du moment

suivant le temps qu'il faisait, il pleuvait l'an dernier

et même les jours avant,

il fait beau ce jour même froid avec du vent

Les feuilles de l'an dernier du grand chêne, se déchaînent

elles volent virevoltent et se posent, ainsi que les pollens

l'an dernier j'étais restée dans la douceur de mon cocon

ce jour je vais déguster des crêpes

repas en famille avec ses joies : La douceur

les câlins des petits-enfants devenus grands 

 

Le soleil rentre chez moi, il s'étale prend ses aises

il se sent chez lui, c'est mon invité de marque

le premier camélia s'est aussi détaché de sa branche

pour laisser place aux bourgeons qui vont éclore

Ce sera une belle journée avec ce temps que j'aime

je vais m'emmitoufler ; rêve de volupté

janvier est fini vive février, qui est lumineux

et cette année est la même, et quand même différente

le camélia sur la terrasse n'est pas encore fleuri

hier c'était grisaille et pluie, ce jour il y a pleine lumière

Le premier jour du mois  est arrivé

sous un ciel chargé de nuages

On nous annonce du froid a venir ,

chez nous c'est toujours en février

je vais emmitoufler les orangers

 

Février souvenirs gourmands..

 

C’est  le  3 février jour de la saint Blaise

que nous fêtions à Rigarda dans mon enfance

Le temps passe et fuit je ne l'ai pas vu passer

Ce jour c'est grand soleil hier le temps était morose

J'ai cependant passé une belle journée

invitée par une amie pour déguster

une brouillade aux truffes fraiches

C'était divin ce fumet qui s'exhalait et restait sur le palais

Les papilles gustatives étaient en éveil

comme cela procure des émotions, ensuite je viens écrire

L’écriture est parait-il comparée aux larmes de l’âme,

On pleure de joie, de bonheur comme de tristesse

La joie se voit et illumine le regard

La tristesse est bien douloureuse, compatissons

Des hauts et des bas : en haut et en bas !!!

Parfois on a du bonheur à portée de main

Qu’on ne sait pas voir :  Ayons toujours le cœur en émoi

Tout parait facile quand on aime

Tout est lumineux et rend joyeux

le soleil est toujours là ! le voilà il est revenu

coucou me dit-il je suis avec toi !!

 
Février souvenirs gourmands..

Il pleuvait hier, le temps était morose et doux

un peu de grisaille dehors et du bonheur dedans

Quand il vente plus fort Éole secoue mes fleurs

le ciel devient bleu, et le soleil est rayonnant

chez moi, il aime rentrer et prendre ses aises

comme un invité, il sait qu'il sera bien reçu

j'aime gâter mes invités, et ils me le rendent bien

C'est toujours un plaisir réciproque et mutuel

la vie est faite de ces petits échanges

On donne, on reçoit, c'est dans l'amitié

on ne peut pas toujours donner

sans en échange ne rien recevoir, ni partager

La vie est faite de ces moments,

petits bonheurs douceurs, tendresse, amitié, amour

celui que je donne à mes petits-enfants

qui me comblent de joie

chacun est unique et différent ,c'est ce qui en fait le charme

Février, est un mois de transition

pour nous c'est parfois le plus froid

le soleil est plus vigoureux les jours plus longs et lumineux

que pour vous tous il soit heureux

 

Février souvenirs gourmands..

Hier c'était la chandeleur

chacun a pu faire des crêpes,

qui sont des soleils en l'hiver

elles seront un heureux présage et du bonheur pour l'année

Dans le texte sur la chandeleur il y a la signification

C'est chandelle qui a donné ce nom à la fête païenne

la fête religieuse est la Visitation

et la présentation de Jésus au Temple

Vous avez pu essayer ma recette

en les dégustant pour moi, vous aurez une pensée

Vous avez aussi mes confitures

et celle d'agrumes convient très bien

orange chocolat fondu , est aussi

d'un goût exquis, en tout il faut innover

je vous souhaite une belle journée..

 

 

Février souvenirs gourmands..

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #souvenirs
Qui cherche trouve...

 

Qui cherche trouve !

c'est ce que j'ai fait ce jour, 

je pensais avoir égaré une broche

de celles qui tiennent harmonieusement

un gilet déstructuré , j'ai cherché et trouvé

plus que ce que j'espérais

la broche était là et même deux

et les fleurs, le camélia sur un nœud 

que je porte l'été sur une robe décolletée

des gants, pour l'hiver et d'autres encore

et un vaporisateur pour le sac de chez Guerlain

pour du Shalimar, oh la la

j'ai retrouvé des châles en mousseline

pour mettre l'été, ils étaient bien rangés

ce sont des colifichets, un rien qui habille

ou fait la différence !

je leur porte une valeur sentimentale

tout cela est un peu de moi

et j'aime tout retrouver et m'y retrouver

oh ce n'est rien de précieux sinon à mes yeux

j'ai cherché et trouvé

au delà de mes espérances

Qui cherche trouve...

Ce matin j’ai été prise d’une grande frénésie

 

Ranger mes armoires, ouvrir des boites

Et repérer ce qui dort depuis quelques années

Ce sont des trésors cachés qui m’ont émue

Il y a des aigrettes de ma grand-mère

Des blanches et des noires, je les avais mises

quand je m’étais déguisée en marquise

Des longs gants de soie, et d’autres de moi

Et des jolis foulards de cachemire fine

Un fume cigarette, des colifichets

Des sacs  dont je ne me souvenais pas

Et des pochettes, des mouchoirs

Des féminités : Au bonheur des dames

Tout cela m’a permis de mettre de l’ordre

Et de retrouver une robe d’été que je cherchais

Elle ira très bien sous une autre en voile

Tout cela depuis des années dort

Dans du papier de soie, tout cela pour moi

La beauté orne et décore ..

La beauté orne et décore ..

Je n’ai pas encore rangée l’étagère

où se trouvent les chapeaux dans des cartons

ils datent du temps où j’ai marié mes enfants

il y a aussi les robes dans lesquelles

je ne rentre plus, dont une qui ressemble

à des ailes de papillon, avec un plissé flottant

de mousseline de soie bleu nuit

je vais peut être trouver une photo de ce temps

j’ai passé un bon moment, pour tout ranger

Soigneusement et me dire

que ce plaisir sera partagé Je ferai des heureuses

 

Oh j’ai sorti du papier de soie

Et mis dedans en le repassant un joli souvenir

Et puis la matinée est vite passée

Et l’envie d’écrire est arrivée,

car en tout il faut aussi partager

papier de soie où j’ai mis un cadeau que je vais offrir

c’est un peu de moi aussi, de ce temps

où on s’habillait élégamment

chapeaux, dentelles, froufrous ; et souliers dorés

voilettes légères, fleurs pour orner

et dessous qui font un tout : la féminité

C'est bien moi ...Cette robe je l'ai trouvée ..

C'est bien moi ...Cette robe je l'ai trouvée ..

 

Et voici que j’ai écrit pour vous ce texte

J’aime passer mon temps avec ces souvenirs

De temps à autre j’essaie une robe

Une veste de dentelle, comme celles que j’ai trouvées

Trop habillées pour cette époque ; trop belles

Je garde aussi la jolie robe de mariée

De ma dernière fille, si belle

Et vous savez que l’on y cousait dedans

Un petit morceau de ruban bleu

Pour le bonheur il fallait une chose neuve

La robe, un peu de bleu ; le ruban cousu dedans

Et une chose ancienne, un bijou ou des perles

Et une belle mariée très souriante

Tout cela remonte en moi comme une bouffée d’amour

De bonheur, de ces moments bénis …

où un ange passe ...

 

Voici le camélia que j'ai retrouvé

Voici le camélia que j'ai retrouvé

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Aux douze coups de Minuit

 

L'année 2017 est finie

partie aux douze coups de minuit

 

Bonne année à toutes les choses: 
Au monde ! A la mer ! Aux forêts !
Bonne année à toutes les roses
Que l'hiver prépare en secret.
Bonne année à tous ceux qui m'aiment
Et qui m'entendent ici-bas ...
Et bonne année aussi, quand même,
A tous ceux qui ne m'aiment pas.

 Rosemonde Gérard

 

Aux douze coups de Minuit

On a tourné la page,

à minuit, vous avez le temps

de lire ce qui suit

Hier soir c'était la fin de l'année 2017

j'étais dans un lieu charmant

quand est arrivé minuit heure magique

C’est certainement symbolique

ainsi après les douze coups de minuit

est arrivée l'année nouvelle

Je vais vous souhaiter

Une bonne année

Oh pas pétillante, ni dansante

Ni reluisante, ni chantante , ni brillante

 

Mais une bonne année avec de la santé

Avec elle, on fait tout le reste

Notre bonheur c’est nous qui l'exaltons

Par notre humeur notre jovialité

et votre cordialité

Je vous souhaite une année

Lumineuse heureuse

Faite de joies familiales

ce sont les plus belles

faite d'amour d'amitié de luminosité

 

 

249314 230567206982341 104941646211565 674354 2118845 n

 

 

 

Je vous souhaite de trouver

Si vous ne l’avez pas déjà : 

de trouver l’âme sœur 

C’est une des plus belles choses

de la vie : l’amour Amour  toujours

On a tous besoin d’amour

D’être aimés, d’aimer

De façon différente et multiple

L’un n’empêche pas l’autre

L’amour, se conjugue

Il se multiplie ne se divise pas

Nous emplit de bonheur

De ferveur, nous transcende

C’est du spirituel qui s’élève

 

Pour vous une bonne année

La paix dans le monde

La paix entre les hommes

La liberté, l’égalité entre tous 

La fraternité La solidarité et la laïcité

Nos valeurs essentielles

 

 

Une bonne année sereine

et harmonieuse avec un peu d'audace

en y ajoutant un peu de  folie

une année belle sur tous les points

une année à votre image

douce et délicate 

une bonne année paisible

sans  mensonges et sans haines

 

C’est suivant les âges

votre soirée a été déchainée

ou feutrée douce délicate harmonieuse

comme le fut la mienne

C’est ce que de tout cœur

je vous souhaite pour 2018

oui je dis bien deux  mille dix huit : déjà

et voila on s'embrasse sous le gui

 

Embrassez-vous c'est bon pour tous

c'est bon pour la santé

Et c'est charmant,

aimez-vous comme des enfants

 

« C'est justement la possibilité de réaliser un rêve
qui rend la vie intéressante. » Paulo Coelho.

vez et réalisez vos rêves les plus sages ou les plus fous

la vie est courte et ne perdez pas de temps

ajoutez a votre vie une valeur ajoutée

 

 

 1535513_10152108849222996_1360356621_n.jpg

 


Connaissez-vous la rose-lune
Connaissez-vous la rose-temps
L'autre ressemble autant à l'une
Que dans le miroir de l'étang

 
L'une à l'autre se reflétant

Connaissez-vous la rose-amère
Faite de sel et de refus
Celle qui fleurit sur la mer
Entre le flux et le reflux
Comme l'arc après qu'il a plu

 

 

Toutes les roses que je chante
Toutes les roses de mon choix
Toutes les roses que j'invente
Je les vante en vain de ma voix
Devant la Rose que je vois.

La rose-songe et la rose-âme
Par bottes au marché vendues
La rose-jeu la rose-gamme
Celle des amours défendues
Et la rose des pas perdus

Connaissez-vous la rose-crainte
Connaissez-vous la rose-nuit
Toutes les deux qui semblent peintes
Comme à la lèvre est peint le bruit
Comme à l'arbre est pendu le fruit


Aragon
(1897-1982)

Message de Lisa :

 

« Les années apprennent peu à peu,

à tout homme, que la vérité seule est merveilleuse. »

de Maurice Maeterlinck.

 

Aux douze coups de Minuit

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Souvenir des Etrennes

 

Que de beaux souvenirs de mon enfance !

Quand nous avions passé l'âge de croire au père noël
 

Et que nous n'étions pas encore adultes

Nous avions des étrennes pour le premier de l'an

et c'était tout un cérémonial réglé comme un rituel

qui tous les ans se renouvelait !

Tout d'abord avant la fin de l'année

J’écrivais, j'étais le scribe de ma grand-mère

qui me dictait en catalan, ce que j'écrivais en français

en m’appliquant, il y a avait la plume sergent major

pour faire les pleins et de déliés

le buvard rose, et une jolie feuille de papier

je souhaitais les vœux au neveu de ma grand-mère

à Pâquerette sa nièce qui demeurait à Paris

et puis aux cousins oncles et tantes

une belle enveloppe et cela partait par la poste

Souvenir des Etrennes

 

Le premier jour de l'année, on se levait tôt

et en famille on se souhaitait une bonne année

sans rien oublier , et puis venait le temps de sortir

nous étions endimanchées,

ma grand-mère et moi qui suivais

Tout d'abord nous allions faire les civilités aux plus âgés

C’était la Tante de ma grand-mère Catherinette

on apportait un présent

Confiture, pâte de coing, fruits séchés, ou autres

On échangeait des vœux, parfois ma grand-mère

me demandait de réciter un poème

ce qui me valait des étrennes

ainsi que pour les menus services rendus pendant l'année

je partais fière, et ma grand mère encore plus

ensuite nous allions chez une de ses cousines germaines

plus âgés qu'elle, et d'un coup on en visitait trois

dont deux étaient célibataires Jeanne et Fanny

qui n'étaient guère plus grandes que moi

et de là ma nous ramenions des provisions

et moi toujours une pièce, c'était la coutume

 

Souvenir des Etrennes

Et puis venait Antoinette, une autre cousine

A qui au cours de l'année je rendais des services

allant tous les soirs en sortant de l'école

remplir ses cruches d'eau à la fontaine

Elles étaient bien lourdes, une était en étain

et pesait même vide pour mes bras chétifs

la rue était pentue et étroite, et je glissais parfois

j'aimais aller chez elle

il se dégageait une bonne odeur de cire

Antoinette était aussi veuve de guerre

et avait un certain bien être

J’adorais son jardin, on devait passer par le sous-sol

et s'ouvrait comme par la porte d'une caverne

un jardin que personne ne pouvait voir ni même imaginer

il y avait orangers, citronniers et autres fruits exotiques

Elle avait une infirmité et ne pouvait pas trop marcher

Elle me récompensait de façon grandiose

et louait mes services, c'est vrai que je m'appliquais

j'avais le rose aux joues,

et mes étrennes étaient florissantes

j'ai toujours gardé pour cette arrière tante

un amour d'adolescente, je me sentais bien chez elle

je pense qu'elle a laissé un patrimoine important

à des neveux puisqu'elle n'avait pas d'enfants

Souvenirs  !!!

 

Souvenir des Etrennes

 

Après un bon repas où nous étions invitées

Ma grand-mère regagnait la maison

installait  la table pour prendre le goûter

sortait toutes les douceurs et desserts confectionnés ( maison)

dont elle seule avait le secret,

ainsi que pour ses confitures

Elle attendait et venait les plus jeunes

Sa filleule  prénommée aussi Elisa

qui habitait au village voisin

là j'étais spectatrice je ne perdais rien de la conversation

J’avais aussi droit à réciter une poésie

C'était sa gloire, et je ne pouvais pas la priver de ce moment

on attendait notre voisine et sa fille de mon âge,

et d'autres cousins, pour faire un bon goûter

C'était à la campagne, il n'y avait pas de distractions
 

peu de moyens de locomotion

et toujours un grand coeur pour tout partager

 

Souvenir des Etrennes

Le lendemain, à pied nous faisions les 4 km

qui nous amenaient de notre village au lieu dit ( Las escoumes)

A Vinça, où il y a maintenant une retenue d'eau

c'était la propriété du frère aîné de ma grand-mère

lui avait une voiture, il était un des rares, à cette époque là

nous étions enchantées par les lieux

dans le jardin une marre avec des canards

l'été une allée de roses, des plaqueminiers

qui l'hiver montraient leurs appâts

J’adorais, et de néfliers, et même des fraises des bois

une volière des pigeons , des paons qui faisant la roue

Tout était pour moi merveilleux

la tante Thérèse, n'était pas des plus donneuse

ma grand-mère revenait avec du tilleul et de la verveine

et moi avec quelques kakis,

dont j'ai toujours gardé en moi le goût

ainsi que les nèfles, qui se mangeaient un peu flapies

pour moi qui étais enfant c'était un paradis sur terre

mon jardin d'Eden ...Maintenant tout est à l'abandon

deux maisons sont au fond de l'eau dans le barrage

Souvenirs ...

je n'avais pas mon mot à dire j'écoutais religieusement

et puis l'oncle Edmond dans sa voiture

nous ramenait à notre village,et cela nous comblait de joie

Ma grand-mère faisait ensuite l'inventaire

Nine as-tu vu ça, et cela et autre ...

Oui j'avais tout vu, tout compris, et plus encore

Que son devenus ces souvenirs, ils sont dans mon coeur

en fermant les yeux je revois tout devant mois

comme si j'y étais, quel bon temps , en ces moments

ou nous n'avions pourtant pas grand chose,

et tout était un bonheur ! Heures bénies

je vous garde en moi, comme un secret ...

 

 

Souvenir des Etrennes

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Rose anagramme de Eros...

Rose

 

Tout d'abord la vierge Marie est la rose divine et sans épines

Les roses étaient blanches en Grèce

 

La rose était chez les Grecs une fleur blanche,

mais lorsque Adonis protégé d'Aphrodite fut blessé à mort,

la Déesse courut vers lui, se piqua à une épine

et le sang colora les roses qui lui étaient consacrées.

C'est ce symbolisme de régénération qui fait que,

depuis l'Antiquité, on dépose des roses sur les tombes :

les anciens nommaient cette cérémonie rosalia....

C'est ainsi que cette fleur deviendra rouge

et le symbole de l'amour ardent

je fais cette entrée en matière

pour porter a votre connaissance

que Vénus battait son Fils Éros avec des roses

souvenir, réminiscence, amour passionnel

Éros est l'anagramme de Rose

C'est aussi mon prénom ;

et c’est pour cela que j'ai fait des recherches

que vous pourrez lire arrangées en poésie à ma façon

sur la Rose et la couleur rose

pour plus de documentation dans la rubrique

Mes Symboles, vous pouvez lire celui de la Rose

qui est plus fourni

 

 

Rose anagramme de Eros...

Recherches autour de mon prénom

et de la couleur Rose

 

 

 

Le rose est une couleur qui symbolise

l'ingénue, la candeur, la pureté

mais aussi la séduction et la fidélité.

C'est un symbole de la féminité,

de la douceur, du romantisme

et de l'amour sans le sexe ni l’égoïsme.

Cette couleur au côté relaxant

est symbole de plaisir de vivre,

le bonheur et l'optimisme.

on vit sur un petit nuage rose

on voit la vie en rose 

on est rose de plaisir

le rose vous monte aux joues

 

Rose gourmandise dragée rose

rose guimauve, rose barbe à papa

Pour les hommes le rose est couleur de communication

il devient facilement couleur de l'ambivalence,

de l'entre-deux, du double.

 

Dans le rite de la messe catholique

le prêtre utilise la chasuble rose

le 3e dimanche de l'Avent

et le 4e dimanche du carême

car ce sont des moments de joie.

Le rose marque les pauses joyeuses

dans les temps de jeûne et de pénitence.

 

En médecine le rose est un signe de bonne santé

on dit aussi quand on a bonne mine

avoir un teint de lys et de rose

c'est la douceur de l'enveloppe charnelle

Honni soit qui mal y pense

ou honni soit qui point ni pense

c'est aussi la chair l'érotisme

Eros est présent dans ce mot !

 

Quand vous devenez pessimiste, regardez une rose.  »

     Albert Samain

 

Ce qui reste de tous les voyages est le parfum 

d’une rose fanée...  »

 

Cavidan Tumerkan

 

Rose anagramme de Eros...

Le Rose est la couleur obtenue

 

par un savant  mélange de rouge et de blanc

 

ce n'est pas pour moi la couleur des alchimistes

qui en font rouge lavé, et délavé maintes fois

mais au contraire une couleur subtile douce et généreuse

c'est aussi la poésie, la rose dans la tradition

la rose dans la connaissance

il faut savoir les chercher et les trouver

dans la rosace des cathédrales

symbole de la connaissance de l’amour de l’autre

Elles sont partout : sur les couronnes de la vierge

sur le cœur de Sainte Thérèse

Elles sont parfois posées sur un piano

sur une croix, que sais-je encore

Rose tu es toujours là où je ne t’attendais pas

 

 

Rose, rose tu es ma préférée

Et ensuite c’est la blanche pureté

Fraternité amitié et plus encore

La jaune pale et toutes les autres

sont autant de messages

Que porte cette fleur

Je m’appelle Rose et je n’aimais pas ce prénom

Tout ce que je trouve sur mon chemin me le fait aimer

Tout comme dans les petits cahiers de ma mère

J’ai pu percer le secret de ce prénom

de mon prénom.

Rose anagramme de Eros...

 

En pétales tu es partout posée,

Jetée en hommage pour les processions

Cousue sur le voile de la mariée

une douce pluie de ces pétales

est symbole de bonheur

Partout dans mon environnement

Par mes doigts, des pétales de soie

sont disposés, pour égayer

et me rappeler ta présence

voilà que je n'aimais pas ce prénom

et qu'il est partout sur mon chemin

 

Et on pourrait décliner

Rose, Rosie, Rosa…Rosae..

Rose tu es une fleur à nulle autre pareille

 

Rose anagramme de Eros...

Par LISA :
Quelques vers d’Émile Verhaeren
en hommage à ces fleurs superbes:


Roses vives, fraîches, magnifiques, toutes nos roses
Oh ! que pareils à vous nos multiples désirs,
Dans la chère fatigue ou le tremblant plaisir
S'entr'aiment, s'exaltent et se reposent !

Rose anagramme de Eros...

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>