Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Les mains de femmes ........

 

 Petite étude personnelle sur la main et son symbole

 

Accompagnez cette lecture en vous laissant guider 

par la superbe chanson De Sylvie Vartan :

 

DEUX MAINS 

La main est l’organe du toucher

 

C’est un des membres les plus sollicités de notre corps,

sa fonction est remarquable de complexité.

Le cerveau pense et la main exécute l’idée,

en active le sens,  dictant :ce qui est agréable ou non

Elle joue le rôle du toucher,du parler, du son ou de la vue.

 

La main à un rôle symbolique et sacré.

Symbole de communication,

elle est un moyen d’expression

quand elle complète la parole

Elle est synonyme de travail

et de dignité, de qualité manuelle : 

On dit : du cousu main,du ramassé à la main

du travail fait main et quelle belle ouvrage

Les mains de femmes ........

 Mes mains encore mes mains

 

je pourrais en parler jusqu'à de-main

tellement  elles sont actives

il y a un joli texte :

l'éloge de la main de Henry Focillon : 1934

Paul Valery avait écrit

"je me suis étonné qu'il n'existât 

 un traité sur les mains"

 

 Mes mains sont mes ambassadrices

 

Ce sont des mains de femme

D’épouse, de mère, et de grand-mère

Elles ont été des mains de fillette

Elles ont travaillé :

Ont mis des enfants au monde

dans leur profession : ont coupé le cordon ombilical

ont aidé l'enfant à naître

ont gardé en elles ce souvenir

Avant de choyer et aimer les miens

Elles les ont caressés et maternés

Oh ! Quelle belle expression

Elles ont été dévouées et filiales

Ont aussi aidé à fermer les yeux

Oh ! Mon Dieu ....fermer des yeux pour partir ailleurs

 
Les mains de femmes ........

Elles travaillent tous les jours

Font de l’unique du fait main

Elles font  des ornements

de rubans et de dentelles

D’un petit rien, elles font un tout

Elles applaudissent aux exploits

Des enfants, elles indiquent le chemin

Essuient parfois une larme

Et pansent des plaies et des bosses

Celles du corps et de l’âme

elles se souviennent tant

du premier nouveau-né quelles ont reçu

et plus tard, elles ont donné la vie

elles ont une mémoire,de tous les bonheurs

donnés ou reçus en offrande

Mes mains savent prendre soin

des roses et autres fleurs

elles savent trouver le juste milieu

elle tâtent, soupèsent évaluent

et choisissent les fruits en font la cueillette

pour préparer des douceurs

où il y a le savoir faire des mains

et un peu de mon cœur

Elles sont uniques, uniques

sont nos mains qui sont organe du toucher

Les mains de femmes ........

Il faut les voir gantées

Elles sont encore plus belles

Car on ne voit point les défauts

Ceux liés à l’âge, ou aux durs travaux

Ceux de la maison, et ceux du dehors

Elles sont fragiles et demandent des soins

Ce sont des mains qui se tendent

Des mains qui savent aider

Des mains qui parfois portent des bagues

Souvenir de mains qui se sont données

Elles ont des traits un peu bleus, des rides

Souvenirs de mains qui ont su apaiser

donner du bonheur, essuyé des pleurs

pour ajouter de la joie, là où il n'y en avait pas

elles donnent encore, et toujours

les mains sont un de nos plus beaux atouts

Les mains de femmes ........

Mes mains parfois caressent d’autres mains

Plus douces et plus jeunes

C’est pour faire une chaîne

Celle des générations

Et puis elles pourraient

Encore en se tenant par la main

Faire une ronde ; une ronde bien typique

Un deux, trois, la sardane est là.

D’autres font des gammes et des tableaux

Les miennes ont fait des ouvrages

Avec des fils de soie et des dentelles

Des rubans et des fleurs

Elles sont souvent à la tâche

Qui est un pur bonheur

Glorifions le travail 

celui qui est fait par nos mains 

Elles sont symbole de concorde et de paix

de prière, de grâce, de dévouement

elles séchent des larmes et aussi celles de l'âme

elles parlent , touchent dans l'obscurité

comme fait l'aveugle pour se guider

elles amplifiént la parole

dans la robe de l'avocat

les plus belles c'est dans leur rôle de mère

quelles  parlent, soignent apaisent

trouvent les mots les plus doux

Oh mes mains ! elles sont des bijoux

Mes mains gardent le souvenir

et l'émotion de grands moments

où elles ont été prises par d'autres mains

elles se souviennent des jours heureux

où a leur doigts un anneau était passé

signe d'amour et de fidèlité

et cela pour l'éternité

mes bagues sont des témoignages

et je ne saurai m'en passer

elles sont comme des talisman

qui brillent et ont un âme

Mes mains sont uniques pour les miens

main dans la main nous allions cheminant

main dans la main la vie est faite

de ces petits soins, d'émotions

et d'une continuité pour faire

la chaîne de l'humanité

 

Les mains de femmes ........

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Le chant de l'eau ♥ Mélusine...

Un peu de poésie dans ce monde un un fou 

douce et paisible poésie qui enchanta mon enfance

 

Le chant de l'eau : de Émile Verhaeren

Et voici un poème qui émerveilla mon adolescence :

Celui de Mélusine

je l'aime toujours autant

j'ai sans doute gardé mon cœur d'enfant

Mélusine qui danse sur un tapis de perles fine

C'est une fée : Celle de l'eau

mon émotion est aussi grande quand je lis ce texte

je ne sais ce qui me charme ! le chant de l'eau

celle qui est signe de vie, l'eau un des 4 élèments

Le chant de l'eau ♥ Mélusine...

L'entendez-vous, l'entendez-vous
Le menu flot sur les cailloux ?
Il passe et court et glisse
Et doucement dédie aux branches,
Qui sur son cours se penchent,
Sa chanson lisse.

Là-bas,
Le petit bois de cornouillers
Où l'on disait que Mélusine
Jadis, sur un tapis de perles fines,
Au clair de lune, en blancs souliers,
Dansa

Le petit bois de cornouillers
Et tous ses hôtes familiers
Et les putois et les fouines
Et les souris et les mulots
écoutent
Loin des sentes et loin des routes
Le bruit de l'eau.


Sous vos duvets épais, dès le prime matin,
Coule de pierre en pierre
Et murmure quand même.
Si quelquefois, pendant l'été,
Elle tarit sa volupté
D'être sonore et frémissante et fraîche,
C'est que le dur juillet
La hait
Et l'accable et l'assèche.
Mais néanmoins, oui, même alors
En ses anses, sous les broussailles
Elle tressaille
Et se ranime encor,
Quand la belle gardeuse d'oies
Lui livre ingénument la joie
Brusque et rouge de tout son corps.

Le chant de l'eau ♥ Mélusine...

  ! les belles épousailles
De l'eau lucide et de la chair,
Dans le vent et dans l'air,
Sur un lit transparent de mousse et de rocailles ;
Et les baisers multipliés du flot
Sur la nuque et le dos,
Et les courbes et les anneaux
De l'onduleuse chevelure
Ornant les deux seins triomphaux
D'une ample et flexible parure ;
Et les vagues violettes ou roses
Qui se brisent ou tout à coup se juxtaposent
Autour des flancs, autour des reins ;
Et tout là-haut le ciel divin
Qui rit à la santé lumineuse des choses !

 

La belle fille aux cheveux roux
Pose un pied clair sur les cailloux.
Elle allonge le bras et la hanche et s'inclina
Pour recueillir au bord,
Parmi les lotiers d'or,
La menthe fine ;
Ou bien encor
S'amuse à soulever les pierres
Et provoque la fuite
Droite et subite
Des truites
Au fil luisant de la rivière. 

 

Avec des fleurs de pourpre aux deux coins de sa bouche,
Elle s'étend ensuite et rit et se recouche,
Les pieds dans l'eau, mais le torse au soleil ;
Et les oiseaux vifs et vermeils
Volent et volent,
Et l'ombre de leurs ailes
Passe sur elle.

Ainsi fait-elle encor
A l'entour de son corps
Même aux mois chauds
Chanter les flots.
Et ce n'est qu'en septembre
Que sous les branches d'or et d'ambre,

Le chant de l'eau ♥ Mélusine...

 Sa nudité
se mire plus dans l'eau sa mobile clarté,
Mais c'est qu'alors sont revenues
Vers notre ciel les lourdes nues
Avec l'averse entre leurs plis
Et que déjà la brume
Du fond des prés et des taillis
S'exhume.

Pluie aux gouttes rondes et claires,
Bulles de joie et de lumière,
Le sinueux ruisseau gaiement vous fait accueil,
Car tout l'automne en deuil
Le jonche en vain de mousse et de feuilles tombées.
Son flot rechante au long des berges recourbées,
Parmi les prés, parmi les bois ;
Chaque caillou que le courant remue
Fait entendre sa voix menue
Comme autrefois ;
Et peut-être que Mélusine,
Quand la lune, à minuit, répand comme à foison
Sur les gazons
Ses perles fines,
S'éveille et lentement décroise ses pieds d'or,
Et, suivant que le flot anime sa cadence,
Danse encor
Et
danse.

Le chant de l'eau ♥ Mélusine...

Danse mélusine, c'est un rêve d'enfant

c'est toi si belle dans tes fins souliers 

comme la nostalgique comme la douce et pâle

Ophélie de Rimbaud 

couchée en ses longs voiles qui flotte sur l'eau

Ou l'étoile du soir de Musset !

Avant de partir regarde

étoile de l'amour de descend pas des cieux

trois poèmes en un

trois images romantiques

trois symboles de l'amour

Danse Mélusine et danse encor...

Le chant de l'eau ♥ Mélusine...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Sentiment d'insécurité

Sentiment d'insécurité Oui bien sur

c'est une réalité qui nous saute aux yeux

la barbarie est revenue comme aux anciens temps

les infractions à la loi - Les sauvageries -

Les crimes et délits , quel malheur pour notre pays

Tant de laxisme d’angélisme de renoncements

ont fait que les centre ville se vident

on recherche le calme à la campagne

avec le confinement nous nous sommes repliés sur nous

et ensuite c'était difficile d'en sortir

car on se motive et puis notre état mental

met du temps a s'adapter ...

Nous vivons de mauvais jours ; dans la crainte

nous sommes presque culpabilisés

Je rêve d'une France apaisée, et une France

qui se lève pour aller travailler, pas un pays d'assistés

j'ai toujours vu mes parents  grand-parents travailler

être fiers de leur travail ,celui de la terre

où pour d'autres celui de la mer : marin...

Les trompettes de la renommée

sont souvent trompeuses

Sentiment d'insécurité

Il y a trop d'injustices sur notre terre

trop de passe-droits : Tout est permis pour les uns

et tout est interdit pour les autres

les ennemis de notre Nation

Mes grands-parents sont morts à Verdun

pour la France : mon père a été résistant

hier après 20 ans de sa disparition

j'ai fait du vide dans ses documents

Et j'étais en communion d'idée avec lui

si bien que j'ai passé des moments agréables

trouvé ses diplômes acquis sur un navire hôpital

où fils de marin, il s'était engagé tout jeune

Retrouvé son prénom de Résistant

et les photos de la médaille d'or du travail

C'était l'époque où on aimait son travail

pour en faire une nouvelle famille

Si mon père voyait cette décadence

ces actes gratuits de destruction volontaire

de notre patrimoine , qui ne sont même pas punis

il serait comme moi en colère

et pour le sanitaire il, bondirait dans son tombeau

Au moins il n'a pas connu cette France des quartiers perdus

Il était un bon soignant et rendait de grands services

du temps où il n'y avait pas d'IDE ( infirmiers libéraux)

étant infirmier hospitalier, il suivait bénévolement

les patients qui sortait du service où il assurait les soins

dedans et puis dehors, à leur domicile

et pour la gloire du travail bien accompli

Pauvre Papa j'ai pensé à toi cet homme simple

chaleureux qui aimait son travail; tu nous a inculqué

cet amour et je peux dire que l'Hôpital Saint Jean

à Perpignan , était ma seconde maison

où on savait te trouver : Oh ! si tu savais ce que cette ville

est devenue ..... Bagarres rixes violence armes blanches

meurtres et crimes .....Il faudra que tout cela change

l'injustice est responsable de toutes ces dérives

Nous sommes à la fin d'un cycle

nous ne pouvons pas aller plus bas

 

 

Sentiment d'insécurité

Je suis comme toi et ne supporte pas les injustices

ce sont elles qui mènent le jeu  , on place les copains et coquins

on les rémunéré bien  : Rien n'est assez beau la haut

On nomme préfètes et préfets commissaire au plan

et quel plan sur la comète puisqu'il reste environ 400 jours

tout cela c'est un mauvais cinéma

un vil théâtre qui tous les jours nous est servi

Ah si j'avais été jeune je m'engagerai

comme je l'avais fait en d'autres temps

On se moque de nous, on nous inculque

un sentiment de peur pour mieux nous asservir

et empêcher ceux qui sont mécontents de manifester

Faudra bien un jour ouvrir les yeux

et ne plus se laisser manipuler....

 

Sentiment d'insécurité

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Comme un été qui doucement s'en va...

L'été est toujours là : la chaleur aussi

Tout en subtilité et tendresse

souvenirs de moments heureux  

l’été partira doucement à pas feutrés

Voici venu le temps de la rentrée

Moments uniques pour nous retrouver

et ensemble travailler : c'est la vie, qui va qui vient

faite d'attentes et de temps forts

d'amour, d'amitié  de beaux sentiments

de tout ce que j'aime

l'été sera peut être indien

on dit qu'il va jusqu'a la  Saint Martin et un brin

avec de superbes couleurs

et une ambiance de jours de fêtes

L’été indien, est fait de couleurs plus douces

qui sont nuancées et auréolées

de cette lumière moins vive

j'aime cette saison toute en harmonie

sans doute avec mon âge de la vie

 

Comme un été qui doucement s'en va...

 

Le vent du nord s’est levé

et le ciel est d'un joli bleu le soleil est rayonnant

il est pour moi un bon compagnon

qui donne le moral et me permet

d'espérer et faire des projets

parfois un petit mot gentil une attention

sont comme une caresse 

une caresse toute en délicatesse

tendresse, amour des baisers 

et de chaleureuses pensées

avec beaucoup d'affection

on peut se retrouver en soi et méditer

passé, présent A venir !!

Tout dans la vie est recommencement

renouveau avec de nouvelles découvertes

   

                        ******************************                       

 

L’été s’en va doucement, et puis revient

il est comme mon cœur qui oscille

entre attente et bonheur :  l’été s’en va doucement,

il sera inscrit dans une année de chaleur intense

Enfin je retrouve mon énergie

avec ces jours plus frais même si nous n'avons pas de pluie

la végétation reprend son souffle avec les nuits plus fraiches

et moi aussi Temps béni que j'aime ...

Comme un été qui doucement s'en va...

Pour moi l’essentiel est d’ouvrir mon cœur

et de tisser des liens, des liens de douceur

des liens d’amour et d’amitié

des liens qui parfois s’effilochent

car il ne sont pas assez forts

je me dois de les renforcer de les raccommoder,

d’en faire des liens de tendresse, de paix de sérénité

des liens qui nous unissent : Apporter de l’aide

de l’amour de l’empathie dans la vie de tous les jours

pour nous trouver sur des hauts sommets

ou on partage cet air plus frais plus vrai, qui nous vivifie

et nous permet un renouveau dans le calme de notre âme

et la beauté de ce qui nous unit

du fini à l’infini, du visible à l'invisible

comme un lien de belle et profonde amitié

pour ceux qui souffrent en silence

et moi qui souhaite vous aider dans cette épreuve

Des lien de l’invisible au visible

du sensible au spirituel, de mon cœur au votre

il y a ce lien que je cultive, que je reçois

comme une perception , qui me trouble

et me dit que seul l'amour peut cicatriser

certaines plaies .. Oui la cicatrisation

c'est aussi une plaie qui se referme,

mais elle est toute autre physique,

cela va de soi et morale aussi

Dieu que j'ai bien fait ! de toujours voir le bien

ce jour est beau pour nous tous : j'ai tant prié

je retrouve ce texte comme un témoignage

de ce bien fondé, et de cette relation spirituelle

un peu hors du temps , et si forte pourtant

Un hasard , mais y a-t'il un hasard ?

ou une rencontre programmée par le destin..

Ce texte a plusieurs années, je l'ai un peu modifié

le fond reste le même , comme si suivant l'évolution du temps

tout recommençait  : il n'y a que la mode

qui se démode, les sentiments sont permanents

 

Comme un été qui doucement s'en va...

Cette année a été belle

La famille s'est agrandie d'une nouvelle âme

qui est arrivée en novembre le jour anniversaire

de ma chère Mère, et ainsi m'a fait aimer ce mois

L'été ira t'il jusqu'a la Saint Martin

  l'été doucement s'en va

tirant sa révérence et arrivera le rose indien

qui me va si bien au teint   

 

 

il part en fermant les yeux et les pas en arrière,

pour ne pas voir devant

sans doute qu'il voudrait rester encore

Et moi je vais chercher

comment organiser l’automne

cette saison que le perçois la plus belle

 

Il y a toujours l'été indien

et celui de la Saint Martin

qui vivra verra ...Oh oui la Saint Martin

le douze novembre c'est l'été indien

et puis, et puis viendront d'autres joies

d'autres joies des projets réalisés 

Cet été m'a apporté, l'amour la sérénité

comme une envie de mordre dans la vie

et de la rendre  plus belle pour tous

pour vous tous qui m'avez tant gâtée

dans votre cœur, je vous en remercie

les plus jeunes et les grands

pour ces inoubliables moment

a déguster encore en ce début de mois de septembre

 

Comme un été qui doucement s'en va...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Un deux trois : Que la lumière soit

Ce texte le l'ai trouvé et remaniée

et fait à mon image à mon ressenti

 

Les personnes que nous avons auprès de nous

C'est comme une simple fleur cachée

que nous n'avions pas vue, sans lui porter d’intérêt

Ce sont les orchidées sauvages

que j'ai trouvées dans mon jardin,

dans mon imaginaire je les voyais tombant des arbres

Ce sont aussi de jolies pensées, colorées

 

Ces êtres simples ces personnes lumineuses

nous en avons tous autour de nous

récemment j'ai rencontré une personne

qui est devenue mon amie

je dois dire que j'avais l'impression

de l'avoir toujours connue

Comme je le ferai avec ma sœur

je communique avec elle matin et soir,

elle m'apporte beaucoup

parfois nous passons des soirées ensemble

et quel bonheur de sentir ses yeux posés sur moi

quand je prends la parole, elle me couve du regard

ce ne sont que de bonnes ondes..

Une fleur cachée dans d'autres et sans doute

plus douce et belle à mes yeux..

Quel bonheur pour moi

elle se reconnaîtra peut être dans ce texte

mais son humilité ne supporterait

pas que je puisse la nommer

D'autres aussi pourront se reconnaître,

de celles qui tous les jours

nous apportent comme une caresse, une belle image

et un très beau message venant du coeur

Hélas une d'Elles n'est plus, et reste dans notre cœur

Prenez soin de vous écrivait-elle,

elle qui avait tant besoin que l'on prenne soin d'elle ...

Tu es dans notre cœur chère Claude

comme un passeur de lumière

tu as allumé mille éclats de ta bonté

Tes messages nous manquent

tes jolies images , pour ce texte je vais les emprunter

 

Un deux trois : Que la lumière soit

"J’aime les gens qui savent se transformer en soleil

quand la vie est morose

Il y a des personnes qui se trouvent à nos côtés

quand nous en avons besoin :

Elles savent se transformer en soleil

rayonnent sans éblouir

Il est vrai qu’il y a des personnes spéciales

qui reconnaissent la beauté d’un sourire de l’âme

qui ne trompent pas et qui se montrent

justes et sereines avec elles-mêmes et le monde.
 

“Il y a des personnes magiques…

Je vous le promets Je les ai vues.

Elles sont cachées déguisées en personnes normales.

Cachant leur spécificité.

Elles se comportent comme toutes les autres

C’est pour cela qu’il est si difficile de les trouver.

Mais quand vous les découvrez…

il n’y a plus de chemin en arrière.

Vous ne pouvez plus vous défaire de leur souvenir.

Ne le dites à personne,

mais on dit que leur magie est si forte

que si elles vous touchent une fois

elles vous toucheront toujours”

 

Un deux trois : Que la lumière soit

Couleur soleil pour chasser les nuages

Lumineuses comme ce soleil, il en est des amis aussi

qui savent par leurs mots mettre du baume au cœur

C'est un don une énergie positive un moment de tendresse

et beaucoup de délicatesse du savoir vivre

un don de l'esprit et du cœur,

Ces personnes comme le dit le texte

sont comme les autres, c'est en les connaissant mieux

que l'on peut sentir leur potentiel de bonté

il faut souvent faire le trie, et regarder sans préjugés

 on se rend compte qu'ils comptent pour nous

comme nous comptons pour eux sans doute

Magique : Quel joli mot je sais à qui il s'adresse

c'est parfois comme un magicien ou un chef d'orchestre

qui sait faire vibrer les meilleurs accords

 

Nous, nous contons aussi, notre état d'âme et nos faiblesses

C’est souvent une aide et une attention particulière

certes une spécificité , un partage une complicité

des beaux échanges, de nobles pensées

et en tout une personne, qui ne nous laisse pas indifférent

un être unique, qui a aussi besoin d'être rassuré

tout est échange, il y a partout en ce monde

des personnes qui sont des rayons de soleil par temps gris

c'est un charme une aura, une voix un regard

et tout ce qui peut émaner d'une amie, ou d'un ami

qui nous comprend, et qui est là sans être présent

C'est ce que je dis à mes petits-enfants expatriés

Votre absence est pour moi et dans mon coeur

une présence plus grande !

La pensée ( une alchimie) traverse les océans les frontières

pour se poser sur un être, la pensée,

et presque la transmission de pensée

Que de charmants messages en partage

du bonheur au bout des doigts

qui savent exprimer la gratitude, l'amour, l'amitié

et aussi la fraternité, qui chez moi, n'est pas un vain mot

est une réalité... je vous aime personnes exceptionnelles

vous ajoutez un autre rayon de soleil à mon quotidien

comme une beauté cachée et dans ma vie

une valeur ajoutée, vous êtes une petite fleur humble

et pourtant si belle que vous faites mon bonheur

soyez remerciés pour cette amitié..

Un deux trois : Que la lumière soit

C'est tous les jours que l'on découvre de la bonté

parfois elle est naturelle, et sans se forcer

un sourire ne coute rien et même dit-on fait du bien

a celui qui le fait , dans ce monde aussi deshumanisé

il y a des bontés cachées, des bons sentiment

mais encore faut -il être réceptifs à l'autre - quel qu'il soit

Petit ou grand : humble ou important

il y a partout des gens de bien, qui donnent de leur temps

qui savent trouver le mot juste pour vous rassurer

répondent à votre attente, et savent si bien exprimer

de fait ce que l'on attendait

Pour chacune de ces personnes, il y a un qualificatif

qui est une clé que moi seule sais décoder :

C'est toujours charmant c'est un ressenti profond

Chaque personne est unique et il en est de même

pour l'amour qu'on leur porte : L'amour ne se divise pas

il se multiplie , et quand un de ceux que j'aime

est en souffrance , je souffre aussi

je pense qu'il faut savoir s'oublier pour les aider

et trouver en chaque Être humain ce qu'il a de meilleur

Belle journée à ceux qui ont un cœur aimant

 

 

Un deux trois : Que la lumière soit

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
La grenade et son symbolisme

 

La Grenade est un fruit su sud

des régions chaudes

elle est reconnue comme un médicament

elle contient beaucoup d’antioxydants

qui agissent contre le vieillissement des cellules

le fruit est difficile a manger,

il est pourtant savoureux

 

Sur le plan symbolique

 

la grenade représente la fécondité

c'est pour cela qu'elle est présente

et à l'honneur sur la table du premier de l'an hébreu,

elle est le symbole de famille nombreuse

et réunie sous une même enveloppe

les grains nombreux sont enfermés

dans des alvéoles amères

et ceci pour une protection,

comme on protégerait les enfants

d'une même famille

 

Elle est un fruit symbolique pour les franc-maçons

symbole d'union des frères nombreux

dans une dimension universelle..

 

En Franc-maçonnerie

nous dit encore Jules Boucher,

les graines de la grenade

noyées dans une pulpe transparente

symbolisent les Maçons unis entre eux

par un idéal commun.

La présence de ce fruit dans l'univers maçonnique

est sans aucun doute due, au nombre surprenant

et surtout à l'ordonnancement symétrique de ses graines.

 

Jules Boucher résume ses propos en disant

 

Les grenades symbolisent en Franc-maçonnerie,

la multiplication et l'union.tous les enfants

de l'église dans son giron maternel ...

 

Angelo de Bubernatis  écrit  :

Le grand nombre de graines

que le fruit du grenadier contient

l'a fait adopter, dans la symbolique populaire,

comme le représentant de la fécondité,

de la génération et de la richesse »

 

« On prétend  même que le fruit donné

par Ève à Adam, et par Pâris à Vénus n'était pas une pomme,

mais une grenade,qu'il faut presque toujours sous-entendre

la grenade,lorsqu'il est fait mention d'une pomme

dans les mythes et dans les usages populaires

qui se rapportent au mariage ».

C'était le symbolisme des grands ésotérismes

religieux antiques

 

On présente la grenade ouverte comme 

symbole sexuel  ♥♥♥

 

D’après une étude menée par l’Université d’Édimbourg,

la grenade permettrait de faire grimper

le niveau de testostérone dans le corps de 16% à 30%.

Cette hormone du désir joue un rôle capital

aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

La grenade et son symbolisme
La grenade et son symbolisme

Dans la mythologie grecque,

 

la grenade est symbole de fertilité

est associée à Aphrodite,

déesse de l’Amour et des Plaisirs

ce qui a donné son nom au terme de… Aphrodisiaque !

Déjà Hippocrate recommandait le jus de la grenade

contre la fièvre et comme fortifiant contre la maladie.

Les prophètes anciens prédisaient même que la grenade

nettoyait de «Satan et des accès mauvais »

pour une période de 40 jours.

Ce sont bien les graines rouges qui sont comestibles

et la pulpe blanche qui est toxique et indigeste

Voici quelques symboles glanés sur le net,

 

la grenade bien sur est assimilée à la ville Grenade

en Espagne : Ce fruit dont le suc est très bénéfique

pour la santé comme antioxydant..

 

La grenade et son symbolisme

 JUDAÏSME :

La grenade, symbole de fécondité et d’unité…

En hébreu, la grenade (rimon), évoque l'élévation (ram)

,mais aussi le prélèvement (térouma)

C'est un symbole de fécondité, et aussi de l'unité du peuple

car les grains sont serrés entre eux.

Elle est mentionnée 32 fois dans la Bible.

Le prophète Jérémie enseigne que cent grenades d'airain

se trouvaient sur les colonnes du Temple de Jérusalem.

Elles étaient disposées

autour de la bordure de la robe du Grand Prêtre

(36 devant et 36 derrière).

 "Sur ses bords, tu feras des grenades de pourpre violette,

de pourpre rouge et de cramoisi éclatant,

et parmi elles, des clochettes d'or :

une clochette d'or, puis une grenade,

une clochette d'or puis une grenade, tout autour." Ex 28, 3). 

Certains éléments sont visibles et d'autres audibles

Les grenades attirent l'attention

mais elles ne laissent voir que leur enveloppe extérieure

et non ce qui est important :

les grains cachés et serrés sous l'écorce du fruit.

Elles annonçaient le passage du Cohen

et permettaient aux gens impurs de s'écarter de lui

L'intérieur de la grenade est voilé

comme l'est la tempe sous le voile (Cant.des Cant. 4,3).

Le soir de Roch Hachana (nouvel an juif),

on a l'habitude d'en manger et on dit :

"Que nous puissions être remplis de mitsvot

comme la grenade"(il y aurait 613 grains

comme il y a 613 commandements).

 Ou bien :

 "Que Ta volonté soit, que nos mérites soient nombreux

comme les grains de grenade".

Voici par extension le symbole de ce fruit

que l'on retrouve dans d'autres religions

comme pour relier vers le spirituel....

  

La grenade et son symbolisme

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Kakis de mon jardin

Kakis de mon jardin

 

L'an dernier fin septembre j’ai cueilli des kakis

Cette année l'arbre ploie sous le poids des fruits

il a fallu mettre partout des tuteurs il ne sont pas encore murs

mais prennent de belles couleurs

A cette époque l'an dernier je faisait la cueillette

fin de mois de septembre ou  ils étaient à point

des oiseaux les avaient picorés 

des branches touchaient le sol

ce petit arbre planté depuis longtemps

chétif ne s’est développé

que lorsque près de lui un pin a été enlevé

il lui prenait l’espace et le soleil

et depuis quelques années

il me donne des fruits.

C’est pour moi un souvenir d’enfance 

un de ces fruits un peu oubliés

ou que certains ne connaissent pas

et surtout ne savent pas déguster

il faut qu’il soit à point craquelé

je fais un petit trou, et j’aspire la chair

son goût est peu comme celui de la mangue

et la consistance est comme la tomate a chair fragile

Elle est délicieusement sucrée et pleine de vitamines

d’autres l’agrémentent de rhum

et la dégustent avec une petite cuillère

le plaqueminier perd ses feuilles

elles sont rouges couleur flamboyante

et pour les fruits tardif qui arrivent en l’hiver

l’arbre est dépouillé et montre ses appâts

c’est une belle image gravée dans ma mémoire

Cette année, il a fait trop chaud durant l'éte

j'ai pris le temps de l'arroser, et il m'a récompensée

des fruits pas encore murs, mais bien présents

il faudra que je sois plus rapide que les oiseaux

Kakis autre variété ...

Kakis autre variété ...

C’est le souvenir et le goût qui s’assemblent

et font que ce fruit porte en lui

les saveurs de mon enfance

 

Et les nèfles, les anciennes ! Marron et flétries aussi

non pas les jaunes du Japon

mais celles qui arrivaient en cette saison

et les jujubes, les arbouses, les gousses du caroubier 

que nous appelions " garofes"

dont les graines ont une particularité

 

Il y avait bien sur

les coings, les pommes non traitées reinettes et autres

qui venaient du pommier, passaient dans le panier

pour aller se poser sur des claies dans le grenier

il y avait aussi les raisins pendus à des fils de raphia

qui tombaient, des blancs et des muscats

on avait envie de les manger il fallait attendre

pour la Noël et serait un des desserts

et des figues qui séchaient,avec des oreillons d'abricot

elles aussi embrochées comme enfilées

elles faisaient comme une ronde

une ronde de senteurs dans le grenier !

Grenade fruit du grenadier en rapport avec le mythe de Proserpine

Grenade fruit du grenadier en rapport avec le mythe de Proserpine

Les oranges et agrumes sont arrivés plus tard

Qu'elles étaient bonnes et juteuses

les premières clémentines à pépins

qui n'étaient pas dénaturés

ni génétiquement transformées

pour  des goûts pré déterminés

 

Et les châtaignes et les marrons 

les fruits secs c'était à profusion

ces châtaignes que ma grand-mère faisait bouillir

qu’on prenait dans nos mains l’hiver

et qui les réchauffaient :

Ou celles que l’on faisait griller pour passer une soirée

Tout était naturel et venait de chez nous

Comme noix et noisettes,amandes aussi 

pour faire du nougat avec du caramel

Ô délices de ce temps !

 

Amour en cage ..

Amour en cage ..

C’était une fête  pour nous tous

Faire griller ces marrons

Dans un poêle trouée

on se contentait de peu

On n’avait pas grand-chose 

Il y avait aussi ces légumes oubliés

Qui sont à la mode aujourd’hui

Le potiron, les bonnes grosses courges le potimarron

On sert même des topinambours

on aurait préféré des pommes de terre

sans doute pendant les pénuries

Et oui quand on est gavé de tout

on va chercher, ce qui pourrait encore

être ou paraître une nouveauté

Ils sont même allés dans le snobisme 

jusqu’aux rutabagas ces racines,

qui ne valent pas les navets

c’est comme la mode un eternel recommencement

mais le goût n’y est plus, à force de les modifier

on perd l’authenticité

et tous les fruits arrivent à se ressembler

Néfles anciennes qui se degustaient bien mures !!!

Néfles anciennes qui se degustaient bien mures !!!

Légumes oubliés et remis au goût du jour

En faisant intervenir les sciences et la génétique

Fraises avec le goût prononcé de celles des bois

on les croirait artificielles

laissons faire les saisons les rythmes

le temps, la nature le soleil la lune le vent

la germination la putréfaction le compost

D’où renaîtra une belle végétation

La nature a toujours raison elle Est !

Et obéit à un astre suprême

Dieu ou Râ pour les Égyptiens

 

 

Respecter les cycles naturels

Aider, par la main de l’homme

pour ne pas détruire  cette terre nourricière

notre matrice qui avec l’eau le vent et le soleil

Se renouvelle et comme le phœnix

renaît de ses cendres, pour nous redonner les fruits

Les légumes, les arbres et les plantes : Tout

Ce dont nous avons besoin pour nous soigner

L’herbe et le serpent L’herbe et la faune

J'allais oublier les grenades dans mon énumération

celles pour qui j'ai écrit sur Proserpine, fille de Déméter

que vous trouverez dans la rubrique Mythologie

Les grenades sont hautement symboliques

de famille réunie dans des alvéoles qui protègent les grains

tres juteux ayant des vertus thérapeutiques

le grenade est un fruit du Sud et de l’Espagne

Olé dégustons  ces belles grenades pour notre plaisir

elle sont aussi décoratives et présentées

sur la table, pour le premier de l'an Hébreu,

Vous avez pu le lire il y a quelques jours sur mon blog

les grenades aussi font l'objet d'un article

Les grenades et leur symbole

c'est très documenté vous le trouverez

dans la rubrique Mes symboles

 

Oranges de mon jardin !

Oranges de mon jardin !

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Petite Princesse.. Une autre est arrivée !

 le 3 septembre 2016

Une autre princesse est arrivée hier dans l'après midi

pendant que je me faisais coiffer

joliette elle est, les yeux grands ouverts

une petite fille qui s'est fait attendre,

Un doux bonheur , que Dieu la protége

nous sommes heureux et comblés par des naissances

mais nul ne sait ce que l'avenir leur réserve

en attendant, elle fait le bonheur de tous

et de sa sœur qui aimerait en faire un jouet

je suis comblée de joie pour les parents

pour les grand-parents et pour moi,

C'est si beau de pouvoir connaître sa lignée

c'est sur, de son arrière grand-père elle porte des gènes

et de moi même , c'est comme une notion d'immortalité

puisque par de nouveaux maillons la chaîne de la vie

se perpétue..quatre générations !!!

Bienvenue en ce monde belle poupée, tu es aimée

et c'est une très grande richesse,

la plus grande en ce monde

le texte qui suit était écrit pour ta sœur

qui a eu trois ans cette année

soyez heureuses mes douces poupées d'amour

Une première bougie bientôt

pour une délicieuse poupée d'amour

ma délicieuse Princesse je réalise ce jour, que tu es arrivée

un 3 septembre  et le 4 c'est le jour de la fête

de ma mère comme un signe d'éternité

Tu as 4 années ce jour ma délicieuse blondinette

nous t'aimons tendrement Bon anniversaire

Petite Princesse.. Une autre est arrivée !

A chaque jour suffit son bonheur

le bonheur c'est aussi l’attente quand on frappe à la porte

et que l'ouvrant on trouve devant soi une jolie frimousse

de l'amour, de la tendresse des câlins à venir

Merveilleusement bien, c'est un bien être

un amour à donner en plus et a recevoir

l'amour en famille ne se divise pas et s'additionne

c'est une belle équation un joli rapport qualité prix

quand on aime on ne compte pas :

Combien  bonne est cette attente, on se prépare dans sa tête

on voit en rêve, on imagine le moment

où ils seront dans nos bras

avant, pendant, après ce seront les souvenirs à revivre

la vie, est faite de ces moment joyeux comme un rire d'enfant

innocent  béat d'admiration ouvrant ses grands yeux

sur cet inconnu ,La plus grande a eu quatre ans ans,

que de câlins de bisous, de tendresse, d'amour

qui passe plusieurs générations sans perdre sa flamme

et garder en elle les âmes qui sont parties

et sont dans le patrimoine de l'enfant et de ceux à venir

c'est un peu notre prolongement et une notion d'éternité

Petite Princesse.. Une autre est arrivée !

Un an , deux ans, trois ans ,quatre ans le jour

qui est celui de l'appel et du souvenir

te voici dans la petite enfance

et déjà ouverte à la vie, avec tes sourires , tes humeurs

tes petites malices , et tes noon noon noon

quel bonheur, cette année tu as chanté pour moi

bon anniversaire Mamie

te cachant dans les jupes de maman, Oh ma belle

nous allons t'apprivoiser applaudir a tes exploits

car tu seras la reine de la journée

et puis comme les autres dans l'amour tu grandiras

école , garderie, et souvent gardée par tes grand-parents

pour moi c'est une autre génération que tu m'as fait franchir

je ne sais toujours pas comment tu vas m'appeler

c'est toi qui décidera, j'aurais aimé Mamounette

c'était déjà pris , Ma Rose, c'est ta maman

qui souhaite que tu m'appelle ainsi

pour perpétuer un autre souvenir

c'est ainsi que m'appelait celui qui serait si fier

d'être ton arrière grand-père,

et qui veille sur notre destinée

Petite Princesse.. Une autre est arrivée !

Les anges veillent sur nous

ils te voient , t'entendent et te protègent

Petite Princesse de notre cœur, ce soir tu vas dormir

dans un lieu , où tu commence a avoir des souvenirs,

un an est passé, chez toi nous t'avons aussi choyée

Tout est en place pour te recevoir,

notre princesse bien aimée

il me tarde d'être a ce soir , et aussi a demain

pour mieux appréhender ton mode de vie

pour mieux te sentir te regarder évoluer

le cercle de famille applaudira a deux mains

que c'est beau l'enfance , la pureté l 'innocence

la vie qui nous pousse, nous donne parfois des ailes

le temps qui passe, le temps le tien

qui n'est pas le même que le mien

toi tu voudrais courir sauter aller vite

et moi ralentir le rythme de ma vie

mais il y a du bonheur  partout

il suffit de s'y arrêter et de regarder

combien belle est la vie, dans le sourire d'une enfant

Elle est aussi en mode de séduction, pour attendrir

c'est une jolie fleur un petit bouton

qui veut doucement éclore ! Pour toi

tout mon amour, tu portes aussi mes génes

tendresse amour fierté  :  qu'il est beau lorsque l'enfant parait

celui qui est désiré attendu et ensuite aimé et éduqué

dans les valeurs ancestrales et familiales

Sois heureuse ma poupée, je ne prononce pas ton prénom

car un monsieur Google  irait te répertorier

et je veux te protéger des mauvais génies des temps à venir

Petite Princesse.. Une autre est arrivée !

Je t'ai dans mes bras belle poupée

tes grands yeux couleur pervenche

m'ont regardé avec curiosité et ont souri

pour me dire j'ai compris qui tu étais

que tu m'aimais

comme moi, elle aime les fleurs

de bonne heure nous sommes allées les visiter

le tour de la piscine elle a fait

d'un air toujours ébahi

Et puis installée sur un fautueil et bien calée,

elle regarde la télé elle paraît enchantée

de découvrir une maison dont elle ne se souvient pas

et qui porte l'empreinte

de ceux qui l'ont réalisée et décorée

Tout est beau et nouveau :

La princesse  de mon coeur n'a pas de couronne

sinon celle que je lui fais porter est une aura

une lumière du cœur pour notre bonheur

et tu as eu 6 ans le 18 juin jour d'un appel particulier

tu l'apprendras plus tard à l'école

je t'embrasse très fort

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

Avoir des projets c’est vivre

Vivre c'est choisir : choisir c’est renoncer

mais renoncer n'est parfois

pas de notre choix, Hélas !

 

Que ferais-vous demain ou après demain

Bof je m’en moque : C’est déjà renoncer

car pour avoir des projets

Il faut en premier avoir la santé en soi et autour de soi

J’ai passé des années

où je ne pouvais pas faire de projet,

je les  programmais

Mais je savais qu'ils n’aboutiraient pas

 

Vivre au jour le jour est épuisant

pour le moral et le mental

Vivre au jour le jour financièrement

C’est très difficile, il faut faire des choix

et renoncer parfois :

je pense à ceux qui sont dans cet état d'incertitude

de santé et de lendemains difficiles ; C'est épuisant

pour le moral et touche le psychique

la santé c'est un tout ;

physique moral et environnement

c’est la que se pose cette question

 

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

Pour moi les projets

sont toujours un moteur de ma vie

Les projets c'est un premier pas

ensuite il faut du temps de l’énergie

de la persévérance pour les réaliser

et donner beaucoup de soi

pour élever les enfants ! les accompagner

ce sont des projets familiaux très beaux

Des projets pour se rendre utile dans la cité et la société

et aller vers les autres

En cela je peux dire que j'ai été novatrice

il faut toujours aller de l'avant et s'investir

C’est ce que j'ai fait sans compter mon temps 

ni mon investissement personnel et financier

C’est pour cela que maintenant

je peux être satisfaite du bien fondé de ces actions

qui ont porté leurs fruits,

et même les fruits de nombreux autres investissements

 

j'ai su quand j'étais plus jeune impulser de nouvelles activités

Et tous les jours, nous pouvons savourer le résultat

 

pour les malades les personnes âgées à domicile

Les projets font partie de ma vie, de ma personne

ils m’ont permis de réaliser presque un rêve

un rêve humanitaire et de solidarité

penser aux autres pour s'oublier un peu

aider ou tendre une main secourable

Créer de nouvelles structures

dans le domaine du médico-social 

c'est ma passion , c'est être dévouée à une cause

agir en tout et innover, s'adapter et aller de l'avant

d'ailleurs c'est ma devise

"sempre andavan  may murirem" qui en Catalan veut dire

Allons toujours de l'avant pour ne pas mourir

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

Pour moi sans projets je ne peux pas avancer

mes projets sont divers tournés vers les autres

ce sont des moments de partage

des projets réalisables,

c’est un moteur en nous qui nous anime

car le temps passe si vite qu'il ne faut pas le gaspiller

mais bien l’organiser

C’est aussi espérer avoir des désirs Il y aura toujours

un demain qui sera plus beau ou plus serein

Espérons !!!

 

Faire des projets, c’est travailler

Pour les concrétiser, avancer dans divers domaine

Avancer pour soi et faire avancer les autres

c’est donner de l’espoir

Pour voir plus loin sur le chemin

c’est parfois concrétiser un rêve secret

une chose à laquelle on pensait sans trop y croire

Comme un rêve irréalisable

C’est pourtant comme le cycle de la vie, c’est dynamique

c’est avoir l’esprit en éveil 

pour trouver en soi une harmonie, ni trop ni pas assez

en tout, il faut un juste milieu

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

 

Je pense à tous ceux qui ne peuvent pas aller de l’avant,

et sont tenus par un problème vital 

car ils ne peuvent pas faire de choix

Voici une nouvelle interprétation du 

mot projet et choix

 Vivre au jour le jour

sans savoir de quoi demain sera fait

est épuisant pour la santé

Je compatis, car j'ai suivi ce long chemin

D'amour et de tendresse 

de bonheur de tristesse 

de travail sur soi et parfois de renouveau

Ah ! Qu’il est long le chemin !!!

Quand on ne peut pas voir la lumière

qui est en soi, et en l'autre parfois

et c'est là qu'il faut le prendre par la main

pour l'aider dans divers domaines

pour qu'il guérisse lui aussi

et grandisse en même temps

Ah ! Qu’il est long le chemin ...

Mais quel bonheur au bout du chemin

Quand vient une éclaircie ou un rayon de soleil

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

 

Le chemin est aussi fait de douceur et d'amitié

d'une amitié sincère comme la pureté de cet ange

qui veille sur tous, sur vous tous

Ma mère me chantait;

Quand j'étais jeune enfant 

Mon ange qui veillez sur moi
Ô mon ange, ayez pitié de moi
Vous qui êtes mon gardien
Accordez-moi pour mon bien

Un peu de pain quotidien
Mon ange
Et quand enfin descend le soir
Quand arrive l'heure de l'espoir
Accordez que sous mon toit
Le bonheur entre parfois
Ô mon ange qui veillez sur moi .....

C'est elle, qui doit avec d'autres veiller sur moi

Et m’impulser ces bonnes actions

Celles qu’elle n’a pu réaliser dans sa vie

Quelle m’a léguées pour les faire éclore

Quelle veille encore sur ceux que j'aime

et qui ont besoin de prières et d'attentions

un ange et comme c'est Etre'Ange

a un jour près , naissait une de mes princesses

comme pour perpétuer un acte d'immortalité

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
C'est la rentrée..des classes

 

Premier septembre

on pense à la rentrée celle des petits  et des grands

Notre rentrée aussi avec les tracasseries

les feuilles d'impôts qui comme les feuilles tombent

pour oublier tout cela j'ai écrit  cet article

Rêveries...d'un autre temps...

Bientôt la rentrée des classes

Chacun à son chantier ...De mon temps

on rentrait le premier octobre mais tout a changé

les vacances et le jour de pause, qui était le jeudi

 

Avec mes petits-enfants

il y a quelques années j'étais allée faire des achats

Scolaires pour la rentrée des classes

en voyant toutes ces belles fournitures

offertes à nos enfants Je m'étais mise à  rêver !

 

A ma rentrée, pourtant j’étais bien gâtée

on n'avait pas de prime de rentrée

ni même d'allocations familiales

on achetait juste ce qu'il fallait

la trousse et les crayons de couleur

les peintures les feuillets de dessin

Une pure merveille, et le plumier oublié

Celui-là pourtant il protégeait nos plumes

Et nous faisions l’encre à l’école

Violette, nos doigts en gardaient la couleur

Oui violette et rouge pour corriger les fautes

Il y avait la gomme

le crayon avec celle qui était à l’autre bout

mes doigts se souviennent

et l'odeur remonte dans mes souvenirs

il nous fallait un buvard

qui était parfois décoré ou tout simple

de diverses couleurs, pour moi c'était rose ou violet

C'est la rentrée..des classes

 Il y avait les instruments de géométrie

Le rapporteur, la règle plate graduée !

celle pour tracer des traits,

elle était en bois ,le plastique n’existait pas

L’équerre pour tracer les angles et les faire  bien droits

rectitude toujours  

Et le compas, une danseuse parfois !

Oui je l’imaginais comme une chose

Un peu céleste ! Légère !

qui fait des cercles, des ronds

qui pourrait symboliser

le tableau de la vierge à l’enfant

tout dans l’arrondi du geste la maternité

L’homme celui de la publicité

Qui est la copie de celui de Léonard de Vinci

L’homme parfait ; ça fait rêver

Je me souviens que j’aimais bien faire des étoiles

Celle qui à six branches !

Celle de Salomon deux triangles inversés

Avec des cercles je dessinais le corps d’une enfant

tout en rondeurs en jolies formes galbées 

les branches de cet outil, sont une ouverture

sur le monde sur le mien imaginaire,

sur mes rêves d’enfant

le voyais les jambes d’un femme

qui marche et d’un pas assuré

va vers les autres pour créer rentrer en relation

créer du lien de convivialité

C’est amusant de se souvenir comment

Tous ces instruments m'ont fait rêver  

C'est la rentrée..des classes

Je me suis souvenue de mon école

nichée en haut du village,

nous étions directement dans les bois et la campagne

je nous revois allant chercher du bois pour allumer le poêle

et je sentais l'odeur un peu âcre du feu que l'on allume

Notre Maitresse, était en même temps

l'épouse du maire du village

Elle était sévère et en même temps très juste

je l'aimais beaucoup

Notre classe était mixte et de plus englobait plusieurs sections

cela nous permettait de mieux apprendre

et d'évoluer vers les plus grands

nous faisions le ménage de notre unique classe

c'était le vendredi après la classe

deux garçons un grand et un plus jeune,

et de même pour les filles

les garçons soulevaient les bureaux

pour que nous puissions balayer

et puis on faisait la poussière et on nettoyait le tableau

bien comme il faut sans oublier le bureau de la maitresse,

qui était sacré  :tout était bien organisé ,

  Il en était de  même pour remplir le poêle,

on a travaillé et on n'en est pas morts

bien au contraire cela développait l'esprit de classe

et de solidarité: Combien je l'aimais ma petite école

de Rigarda au pied du Canigou

il fallait monter un escalier, et en haut il y avait une jolie

vigne vierge qui avait pris de belles couleurs flamboyantes

deux arbres des acacias pour faire de l'ombre, et plus haut

une autre cour de récréation;

 Celle-ci était attenante aux bois

et à la campagne environnante

que de bons souvenirs, que d'émotions

c'est avec regret que je l'ai quittée

Oh ! Rigarda tu es dans mon cœur avec le clocher

et l'église tout à côté; dont l'horloge rythmait notre vie

maintenant il n'y a plus d'école, elle est devenue

une salle de réunion de la mairie

qui elle aussi a changé de lieu

Quand j'y vais c'est le cœur gros, et je revois tout

Tout est en moi .. Je revois l'endroit

où j'allais cueillir des violettes pour offrir

à Feu ' Madame Palmarole ' 

notre regrettée maitresse d'école

C'est la rentrée..des classes

Et voici où me conduisent mon plumier

et son encre violette et rouge

Le tableau et la craie

Nos bureaux, l’école, la rentrée

La maîtresse et son savoir

C’était il y a bien longtemps

Et je m’en souviens comme si c’était hier

Et j’en ai les émotions et le souvenir

De ce jour merveilleux de la rentrée qui était pour moi

Le premier octobre, il faisait beau encore

Dans la cour de récréation

la vigne vierge commençait à se colorer 

Tout change au cours du temps

pas en mieux certainement

nous sortions avec des acquis

qui nous ont permis de faire une vie

dans l'honneur la solidarité

le bonheur celui de transmettre nos valeurs

vive l'école primaire, qui dans notre village

était une de nos plus grandes valeurs

  

C'est la rentrée..des classes

 A midi nous avons parlé

Des applications géométriques de ce qu’on nous apprend

Elisa a récité le théorème de Pythagore et Benoit son père

Fait de belles choses avec ses mains, on a l’impression

Quelles pensent, il fait ses calculs avant

et tout est parfait   : ses murets en arrondi

sont finement établis et soignés

en tout il est compétent et trouve une solution

et voici où m'amène ma rêverie,

celle de la rentrée des classes

Cette rentrée où on retrouve les amis un temps oubliés

mais présents quand même dans nos coeurs

 

Oui j'attends moi aussi avec impatience " ma" rentrée

et hier j'ai fait le résumé d'un texte

et travaillé sur une question sociale

que je souhaite développer

Au travail mes Amis Amies c'est à sa glorification

que nous devons aller, du travail  pour tous

manuels intellectuels et surtout du travail avec le coeur

et de l'ardeur, pour moi le travail est ma joie de vivre

 

C'est la rentrée..des classes



Mon cartable


Mon cartable a mille odeurs,
mon cartable sent la pomme,
le livre, l'encre, la gomme
et les crayons de couleurs.

Mon cartable sent l'orange,
le bison et le nougat,
il sent tout ce que l'on mange
et ce qu'on ne mange pas.

La figue, la mandarine,
le papier d'argent ou d'or,
et la coquille marine,
les bateaux sortants du port
.
Les cow-boys et les noisettes,
la craie et le caramel,
les confettis de la fête,
les billes remplies de ciel.

Les longs cheveux de ma mère
et les joues de mon papa,
les matins dans la lumière,
la rose et le chocolat.

Pierre Gamara

 

C'est la rentrée..des classes

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>