Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Soleil astre Divin...Ôde à toi soleil...

Soleil tu es enfin arrivé et tu restes avec nous

j'ai pris mes premiers bains de soleil et d'amour

je t'aime mon astre divin, mon soleil

celui qui était sur mon berceau quand je suis née

dans la constellation du chien Canis

Canis Canicule, c'est souvent au mois d'aout

qu'il fait le plus chaud

pour le moment nous sommes en soleil descendant

J'aime me poser reposer sur le bain de soleil 

t'attendre, être prête pour toi

presque comme un amant que j'attends

je t'aime le matin quand tu rentre dans ma chambre

je t'adresse un petit message convenu entre nous

je t'aime le soir quand tes rayons sont obliques

apportent du bonheur du bien-être

et j'aime te suivre dans ta course

puis te regarder disparaître plus loin derrière la colline

tout prend un autre relief, les arbres deviennent noirs

Au revoir soleil je t'accueillerai demain si Dieu veut

 

avec autant d'amour dans mon cœur

 

Soleil astre Divin...Ôde à toi soleil...

Soleil quand tu reviens, tu mets partout de la vie

j'aime ouvrir mes volets je vais de mystère en merveille

d'abord merci la vie de me donner ce bonheur

Regarder les fleurs c'est aussi méditer

se remplir le cœur de souvenirs d'émotions, 

car tout vit renaît et va éclore, ou bien s'étiole

mes premières roses sont fanées, d'autres vont éclore

Elles sont symboles d'amour et de connaissance

Amour, tu es dans mes pensées, dans mes actions

pour toi amour, je sais donner ...

tes rayons de soleil me grisent comme la brise de mer

Merci soleil, mon moral est au plus haut

et moi aussi je parais renaître,

bientôt corolles et pistils seront à la fête

et moi, je vous regarde avec un cœur d'enfant

que tout émeut et attire comme un aimant

Ce jour grand soleil sur les fleurs

un peu d'émotion dans mon cœur

comme le papillon noir qui tournoyait de fleur en fleur

sans savoir où se poser

Et pourtant il y a partout de la tendresse

des couleurs de l'amour et de la vie qui donne envie

jolis papillons qui dans mon jardin sont les bienvenus

tout comme les hirondelles et les tourterelles

un bonheur simple

 

Soleil astre Divin...Ôde à toi soleil...

17 juillet il fait chaud les cigales chantent

jour heureux jour empli de soleil qui  va durer

Et mille délicates fleurs dans son cortège ! Douceur

Douceur tendresse moments partagés

Ô toi soleil, tu irradie mon âme et mon environnement

Tu es dans mon univers et mon quotidien une joie 

Tout s'éveille, la sève monte, et fait bourgeonner 

tout bois qui paraissait mort, et sous ta chaleur renaît

C'est cela le mystère de Proserpine et Éleusis

la nature est comme cette belle endormie

qu'un matin, un prince réveille, ou révèle..

tout est symbole, les papillons qui butinent

les abeilles qui font leur miel , dans le cœur des fleurs

pour en extraire leur profonde douceur

avec délicatesse, leur travail est savant, bien organisé

Elles jouent avec toi hélios et tes rayons

tout dans la nature est beau et devient UN

Merci à toi soleil; Et merci à un gentil ami de mon enfance

qui m'a écrit que j'étais pour tous un rayon de soleil

qui n'éblouit pas et donne de la chaleur en toute chose

Hymne au soleil ; qui apporte vie, et envie 

sans lui tout est terne et morose

et lui fait éclore mes roses

 

Soleil astre Divin...Ôde à toi soleil...

 Et moi ce jour je vais rester avec toi

su mon bain de soleil qui est prêt

je vais me poser, une brise légère venue de la mer

m'apporte comme une caresse venue d'ailleurs

je rêve, je ferme les yeux pour mieux sentir

ta chaleur sur mon corps, Ô volupté

l'eau est là aussi et m'appelle, de l'un à l'autre

à l'ombre après sous le parasol ! ombres et lumières

rêvons, délicieux bien-être , petit ton de l'été

un peu halé, et pas trop, couleur biscotte

Dans l'eau je vois les fleurs sous un autre angle

toujours resplendissantes , univers magique

Le soleil fait ce petit miracle la magie est là, pour moi

Le soleil est comme un amant a qui je m'offre

Qui dit des mots touchants, mots bonheur 

et aux fleurs, qui écoutent cette voix

Et s’ouvrent dans leur naïve pureté

nimbées de perles de rosée et heureuses d’éclore

 

où le magicien  Ô toi soleil

tu mets des étoiles dans mes yeux

en faisant s’ouvrir les corolles

Tout est harmonie dedans et dehors 

Les tourterelles sont en parade

Elles se suivent et se posent

Se posent, et puis s’envolent

Dans un bruyant vacarme d’ailes

d'ailes, d’elles elles; et puis et puis ?

elles passent tout près de moi

je les regarde attendrie

Moment magique tout vit et vibre

tout s’éveille au soleil

tout semble prêt à s’unir

les butineurs sont sur les fleurs

et moi sur mon bain de soleil, je suis aux anges

je m'amuse de tout et de rien

et mon imagination est féconde

 

 

Soleil astre Divin...Ôde à toi soleil...
 

 

Je t'adore, Soleil ! ô toi dont la lumière,
Pour bénir chaque front et mûrir chaque miel,
Entrant dans chaque fleur et dans chaque chaumière,
Se divise et demeure entière
Ainsi que l'amour maternel!



Je te chante, et tu peux m'accepter pour ton prêtre,
Toi qui viens dans la cuve où trempe un savon bleu
Et qui choisis, souvent, quand tu veux disparaître,
L'humble vitre d'une fenêtre
Pour lancer ton dernier adieu!



Tu fais tourner les tournesols du presbytère,
Luire le frère d'or que j'ai sur le clocher,
Et quand, par les tilleuls, tu viens avec mystère,
Tu fais bouger des ronds par terre
Si beaux qu'on n'ose plus marcher!



Gloire à toi sur les prés! Gloire à toi dans les vignes !
Sois béni parmi l'herbe et contre les portails !
Dans les yeux des lézards et sur l'aile des cygnes !
Ô toi qui fais les grandes lignes
Et qui fais les petits détails!



C'est toi qui, découpant la soeur jumelle et sombre
Qui se couche et s'allonge au pied de ce qui luit,
De tout ce qui nous charme as su doubler le nombre,
A chaque objet donnant une ombre
Souvent plus charmante que lui!



Je t'adore, Soleil ! Tu mets dans l'air des roses,
Des flammes dans la source, un dieu dans le buisson !
Tu prends un arbre obscur et tu l'apothéoses !
Ô Soleil ! toi sans qui les choses
Ne seraient que ce qu'elles sont..

 

 

 

 

 

Je t'adore, Soleil ! ô toi dont la lumière,
Pour bénir chaque front et mûrir chaque miel,
Entrant dans chaque fleur et dans chaque chaumière,
Se divise et demeure entière
Ainsi que l'amour maternel!



Je te chante, et tu peux m'accepter pour ton prêtre,
Toi qui viens dans la cuve où trempe un savon bleu
Et qui choisis, souvent, quand tu veux disparaître,
L'humble vitre d'une fenêtre
Pour lancer ton dernier adieu!



Tu fais tourner les tournesols du presbytère,
Luire le frère d'or que j'ai sur le clocher,
Et quand, par les tilleuls, tu viens avec mystère,
Tu fais bouger des ronds par terre
Si beaux qu'on n'ose plus marcher!



Gloire à toi sur les prés! Gloire à toi dans les vignes !
Sois béni parmi l'herbe et contre les portails !
Dans les yeux des lézards et sur l'aile des cygnes !
Ô toi qui fais les grandes lignes
Et qui fais les petits détails!



C'est toi qui, découpant la soeur jumelle et sombre
Qui se couche et s'allonge au pied de ce qui luit,
De tout ce qui nous charme as su doubler le nombre,
A chaque objet donnant une ombre
Souvent plus charmante que lui!



Je t'adore, Soleil ! Tu mets dans l'air des roses,
Des flammes dans la source, un dieu dans le buisson !
Tu prends un arbre obscur et tu l'apothéoses !
Ô Soleil ! toi sans qui les choses
Ne seraient que ce qu'elles sont..

 

 

 

 

Soleil astre Divin...Ôde à toi soleil...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
De l'autre côté des Pyrénées..

Le 14 juillet je suis souvent en mer

Pas cette année !

 

J’ai rêvé que j’étais sur un bateau blanc

Blanc le bateau, sur la mer

De l’autre côté des Pyrénées

Mer méditerranée ! Mare nostrum

Bleu marine, la mer

Bleu le ciel et le soleil opère la métamorphose

Du bleu, du bleu et du blanc

Blanc les goélands au bord de la mer

de la mer bleu marine

la mer de l’autre côté des Pyrénées

la mer sur les criques

qui caresse doucement en vaguelettes

le sable fin, et les rochers

et passent les goélettes et les beaux bateaux

sur l'eau bleu marine, entre le ciel et cette mer

qui inspire et vous prend dans son immensité

 

De l'autre côté des Pyrénées..

 

Sur le bateau blanc

où les mouettes tournent

dans le sillage que laisse le bateau 

sur son passage, un chemin d’écume

Belle un peu bleue et blanche

elle mousse et puis s’en va doucement

caresser le sable de la crique abritée du vent

Les enfants jouent, d’autres sommeillent

sur le blanc bateau qui les amène

dans un lieu magique au soleil

Il y a la crique, le bateau blanc

qui passe et vogue lentement

et rencontre un autre bateau blanc plus grand

ils  se saluent d'une belle façon

 

j’ai rêvé, de ces bateaux

sur la mer d’un bleu foncé

là où les goélands nichent

ils sont si beaux : il y a même une vache

tout en haut de la falaise

qui regarde l’immensité de la mer

à quoi pense t’elle une vache là haut !

qui regarde le bleu de la mer

l’écume que laisse le bateau

c’est beau  et sauvage,

il y a aussi la maison

d’un peintre d'un artiste très célèbre

au dessus de la falaise

C'est en Catalogne du Sud !!

De l'autre côté des Pyrénées..

 

Au dessus

sur la falaise ! une vache qui regarde

passer les bateaux !

comme d’autres regardent passer les trains !

c’est du bleu partout

le soleil change tout, et illumine

cette mer d’un bleu marine

transparente et limpide !

notre mer Méditerranée

la même des deux côtés des Pyrénées

bleu foncé, bleu d’azur bleu de France

bleu turquoise, bleu des rêves

bleu et blanc, blanc les goéland

blanches les mouettes, blanches les maisons

la haut sur la crête sauvage,

C’est un beau décor

c’est aussi un moment ou on ferme les yeux

on fait semblant de sommeiller

pour mieux se retrouver

et apprécier ces beautés simples

de la mer et de la falaise

du vert et du bleu

enfin tout ce qu'on veut voir en soi

faire le vide ! pour faire le plein de ces images

de notre belle mer et de ces falaises

qui viennent se faire lécher les pieds

par les vaguelettes 

Oh ! les beaux rochers, les grottes

le soleil et la mer; le vent et l'érosion

font ce beau rivage 

que je garde  dans mon cœur ce beau souvenir

quelques photos pour vous montrer

la beauté des lieux

j'ai aussi de belles demoiselles

allongées sur un bateau

qui goutent au plaisir de cette ballade

sur l'eau...

 

De l'autre côté des Pyrénées..

 

Ce sont des petits bonheurs

des plaisirs simples

c'est la beauté des paysages

la mer sans cesse renouvelée

avec ses blancs moutons

ses vagues et  l'horizon

c'était  il y a bien quatre ans..

un joli voyage au pays de Dali

on voit sa maison blanche tout la haut

et aussi des vaches qui regardent au loin

dans la vague bleue de cette belle mer

de l'autre coté des Pyrénées...

Beau souvenir , qui reste gravé dans ma mémoire

heureusement que l'on peut encore rêver c'est apaisant

c’était de bons moments avant la pandémie

tout a changé maintenant  même le temps grincheux

et presque froid, il suit nos tristes événements

 

 

De l'autre côté des Pyrénées..

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

Avoir des projets c’est vivre

Vivre c'est choisir : choisir c’est renoncer

mais renoncer n'est parfois

pas de notre choix, Hélas !

 

Que ferais-vous demain ou après demain

Bof je m’en moque : C’est déjà renoncer

car pour avoir des projets

Il faut en premier avoir la santé en soi et autour de soi

J’ai passé des années

où je ne pouvais pas faire de projet,

je les  programmais

Mais je savais qu'ils n’aboutiraient pas

 

Vivre au jour le jour est épuisant

pour le moral et le mental

Vivre au jour le jour financièrement

C’est très difficile, il faut faire des choix

et renoncer parfois :

je pense à ceux qui sont dans cet état d'incertitude

de santé et de lendemains difficiles ; C'est épuisant

pour le moral et touche le psychique

la santé c'est un tout ;

physique moral et environnement

c’est la que se pose cette question

 

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

Pour moi sans projets je ne peux pas avancer

mes projets sont divers tournés vers les autres

ce sont des moments de partage

des projets réalisables,

c’est un moteur en nous qui nous anime

car le temps passe si vite qu'il ne faut pas le gaspiller

mais bien l’organiser

C’est aussi espérer avoir des désirs Il y aura toujours

un demain qui sera plus beau ou plus serein

Espérons !!!

 

Faire des projets, c’est travailler

Pour les concrétiser, avancer dans divers domaine

Avancer pour soi et faire avancer les autres

c’est donner de l’espoir

Pour voir plus loin sur le chemin

c’est parfois concrétiser un rêve secret

une chose à laquelle on pensait sans trop y croire

Comme un rêve irréalisable

C’est pourtant comme le cycle de la vie, c’est dynamique

c’est avoir l’esprit en éveil 

pour trouver en soi une harmonie, ni trop ni pas assez

en tout, il faut un juste milieu

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

 

Je pense à tous ceux qui ne peuvent pas aller de l’avant,

et sont tenus par un problème vital 

car ils ne peuvent pas faire de choix

Voici une nouvelle interprétation du 

mot projet et choix

 Vivre au jour le jour

sans savoir de quoi demain sera fait

est épuisant pour la santé

Je compatis, car j'ai suivi ce long chemin

D'amour et de tendresse 

de bonheur de tristesse 

de travail sur soi et parfois de renouveau

Ah ! Qu’il est long le chemin !!!

Quand on ne peut pas voir la lumière

qui est en soi, et en l'autre parfois

et c'est là qu'il faut le prendre par la main

pour l'aider dans divers domaines

pour qu'il guérisse lui aussi

et grandisse en même temps

Ah ! Qu’il est long le chemin ...

Mais quel bonheur au bout du chemin

Quand vient une éclaircie ou un rayon de soleil

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

 

Le chemin est aussi fait de douceur et d'amitié

d'une amitié sincère comme la pureté de cet ange

qui veille sur tous, sur vous tous

Ma mère me chantait;

Quand j'étais jeune enfant 

Mon ange qui veillez sur moi
Ô mon ange, ayez pitié de moi
Vous qui êtes mon gardien
Accordez-moi pour mon bien

Un peu de pain quotidien
Mon ange
Et quand enfin descend le soir
Quand arrive l'heure de l'espoir
Accordez que sous mon toit
Le bonheur entre parfois
Ô mon ange qui veillez sur moi .....

C'est elle, qui doit avec d'autres veiller sur moi

Et m’impulser ces bonnes actions

Celles qu’elle n’a pu réaliser dans sa vie

Quelle m’a léguées pour les faire éclore

Quelle veille encore sur ceux que j'aime

et qui ont besoin de prières et d'attentions

un ange et comme c'est Etre'Ange

a un jour près , naissait une de mes princesses

comme pour perpétuer un acte d'immortalité

 Vivre c'est pouvoir faire des projets....

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
L'image et l'imaginaire.....

 C'est lundi  jour dédié à la lune ! rêvons

 que je mette ma robe blanche

pour aller danser ... Je vous propose ce texte

qui est ancien et léger pour ce jour

L'image et l'imaginaire

Femmes toujours femmes : la féminité est un Atout

sachons la mettre en valeur

une femme : une vraie femme : c'est un cœur qui aime

qui se pare pour être belle de volants et froufrous,

rubans et dentelles suivant les goûts

 

Une image m'inspire et aussitôt

je la conjugue au présent

Chichi pompons soie et dentelle

et robes à volants c'est suivant les saisons

il est vrai que j'aime la dentelle

celle que faisait ma grand-mère

Douce réminiscence

Nœuds de satin, de taffetas de velours

c'était suivant les jours

J'aime aussi ces liens, ces nœuds

ceux que je portais dans les cheveux

et toujours blanc pour le dimanche

tout comme les petit gants de dentelle

c'était un autre temps

, où le dimanche on allait à la messe

et on s'habillait pour rendre grâces

en rentrant aussitôt, sur la robe du dimanche

on mettait un petit tablier pour la protéger

douce réminiscence !  les gants blanc et ce tablier...

L'image et l'imaginaire.....

 

La féminité : C’est suivant : Un lien doré 

enrubanné  de soie ou de taffetas

un cœur sur une chaîne symbole d'union

d'un jour particulier  

c'est un lien virtuel ou réel Un lien fait de mille choses

de nos mains qui se rencontrent

et se parlent, de notre regard

de notre façon de nous émouvoir de partager,

du son de notre voix, le soir murmuré à l'oreille

Cette voix, qui porte des mots que j'aime

C'est fait d'un tout, et d'un rien

de l'invisible parfois qui guide nos pas  

un lien ce sont parfois des ondes

une transmission de pensée

un oiseau qui vole sur un ciel bleu un jour de soleil 

et les cigales qui chantent pour exprimer leur joie

Soleil je t'aime, tu es un dynamisant

il y a des matins que l'on aime où tout nous réussit

et d'autres où un grains de sable se met dans les rouages

choisissons le meilleur, pour en faire des bon-heurs

Ce matin en arrosant mes fleurs j'ai fait peur

à un gentil papillon qui butinait , doux présage

L'image et l'imaginaire.....

Des ondes : 

qui nous portent vers une même pensée 

qui nous attirent infiniment

celle de la féminité du raffiné

taffetas, moire, soie et dentelles

et guipure de nos grand-mère

voici une blanche écharpe

et deux roses écloses !

 

L'image et l'imaginaire nous emportent ailleurs

volants et froufrous pour les petites filles

Nous avons toutes rêvé

de la princesse et ses souliers de vair

de nœuds dans les cheveux

de dentelles précieuses de froufrous et de soie

de ce bruit du tissus ce bruissement sur la peau

de cette seconde peau

La soie Oh la la brodée de dentelle de Calais

c'est ma douce folie, et c'est folie douce

la boutique où j'achète ce qui me plait

et où je me sens bien ...

réminiscence de mon enfance et des dentelles

de ma grand-mère, des broderies

et de tout ce que l'imaginaire a gardé

précieusement au fond du coeur

 

Mon écharpe de blanc lin avec incrustations de dentelle et des roses posées..

Mon écharpe de blanc lin avec incrustations de dentelle et des roses posées..

La soie dont on tire le fil du cocon 

que l'on déroule avec soin

Le fil d'Ariane L'image et l'imagerie

la lingerie : Chantez chantez magnanarelles

 

Que de restes de notre enfance

qui ont imprimé nos sens

la robe de mariée de ma grand-mère

pliée dans du papier de soie me bouleversait !

je crois que j'aime ce raffinement depuis ce temps

tout est dans la noblesse du tissus

dans la sensualité de son toucher

Douceur !  Candeur ! Volupté

Oh ! J’aime tout cela :

 Rubans dentelles, petits  cœurs

tout est bonheur ! L’image et l'imaginaire

le corset que l'on dégrafait 

La guêpière ajustée : les rubans et les lacets

les voiles, le tulle, les dentelles

la plus belle, celle de Calais

qui orne toujours la belle lingerie

 

C'est une image, qui m'a inspiré ces lignes

chichi pompon ! Mamie " chichi pompon"

c'est le joli nom que me donne une amie de ma fille,

car elle connaît mes goûts

Est-ce un défaut ou une réminiscence

de cette enfance ? 

ou tout paraissait secret bien gardé

C'est pour moi un de mes plaisirs

Et je m’y adonne ce n’est pas une drogue

C’est mon bon plaisir, celui que je m'offre

Honni soit qui mal y pense

 

  

L'image et l'imaginaire.....


Bonjour chère Rosie,

Bonjour à  toutes tous!

Voici un joli poème et une photo sur le thème

du fuseau de la dentellière, avec ma sincère amitié.


Le vieux carreau de ma grand-mère s'est endormi
et les fuseaux, joyeux naguère dorment aussi

Le fil qui les retient encore sur le carreau,
ne vibre plus au chant sonore de leur galop

Et je les touche avec tristesse comme sur un clavier,
qui reste sourd à la caresse d'un doigt léger

Pauvres fuseaux dont la musique nous ravissait
n'attendez plus que l'artiste unique qui vous plaçait !

Mais peut - être, en lieu céleste ses chères mains
croisent avec les mêmes gestes des fils plus fins.

Et je crois bien que la dentelle de grand-maman,
ce sont les astres qui constellent
le firmament .

Georges d'Aurac

 

L'image et l'imaginaire.....

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Sur le pont 'Avignon  ....

Sur le pont 'Avignon ....

 

Le Pont est élan, une aventure  une audace; Osons

Le pont : celui de l'amitié : le pont de la discorde

le pont qui s'effondre  : les ponts rompus tout est symbole

Il est également associé au rayon de  lumière

Par sa légèreté......

Comme la porte, il permet un saut vers l'inconnu,

il rend possible ce qui séparait

il  surplombe des vides ou des étendues d’eau

Il pose ses arches pour rapprocher les mondes séparés.

Il abolit la crainte du passage

Le pont est lumière, le pont est force

Il peut tout surmonter,

il élève le point de vue de celui qui l'emprunte …

Le pont relie les rives, il est continuité.

 

Le pont est beauté, est exploit

Comme nos ponts romains

pierre par pierre, dégrossies et taillées

chaque pierre a trouvé sa place

dans l’harmonie de la clef de voûte

c’est aussi une concrétisation de l'idée

Le  pont est outil de notre avancée

de notre cheminement ;

il est sécurité et transcende nos peurs

il nous permet d'aller d'une rive à l'autre

c'est le chemin le plus court

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

Osez  Osons......

Pour franchir un pont il faut oser

C'est de l'audace, une aventure vers l'inconnu

oser, ou rester sur place, c'est reculer pour mieux sauter

il faut une dose de courage, que tout le monde n'a pas

car sur l'autre rive c'est l'inconnu

on aimerait bien trouver une âme qui vous guide

et vous prend par la main; 

c'est comme passer d'une vie à l'autre

seras-tu là pour me recevoir ?

dans la vie si on n'a pas de courage

on peut rester au milieu du gué

et parfois se tend une main que l'on n'attendait pas

une main humaine et secourable

qui vous entraine dans son sillage

le pont c'est une aventure, c'est un élan

c'est vouloir avancer et innover

c'est une passerelle qui unit deux cœurs

un lien précieux, fait de peu de choses

un lien un symbole de l'union

pont : pontife .....

 

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

 

A bout de souffle est parfois le cœur

si la communication ne se fait pas

d'une oreillette, d'un ventricule

pour que tout soit vie

il y a des ponts qui permettent l'échange

ce sont des ponts de vie :

J'ai voulu ce jour mettre le symbole du pont

celui qui relie, permet les échanges le flux le reflux

 

 ****************************************************************

 

Le pont unit tout autant qu'il sépare.

Il permet de passer d’une rive à l’autre.

Il offre ainsi la possibilité d’accéder à un autre état

qui restera relié au précédant

par ce lien qu'il représente 

et qui enchaîne les étapes, l’une à l’autre

tout en permettant de les dépasser.

Parfois, « l’autre rive » symbolise la mort.

Et le passeur d'âmes Iris la déesse qui coupe le fil

qui relie a la vie, pour passer sur l'autre rive

Iris est sur un pont de lumière

chaussée de ses brodequins brodés,

elle tient la clé d'Hermès son père

Elle est sur l'arc-en-ciel qui relie la terre au ciel

Le symbole de cette relation ou pacte

l’arc-en-ciel, le plus beau de tous les « ponts »

qui apparaît comme le signe du rétablissement de l’harmonie

après le déchaînement furieux de la tourmente

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

il est force lumière et beauté

Le pont unit tout autant qu'il sépare.

Il permet de passer d’une rive à l’autre.

De relier des hommes des mondes différents

Il peut être pont aérien, pont sanitaire

Pont humanitaire, il est une avancée pour l’homme

Qui peut ainsi mieux communiquer et voyager

Il est pont entre le ciel et la terre

Entre le matériel et le spirituel

il est pont signe de vie

comme le pont coronarien

il peut être fait d'une simple corde, de branchages

ou très alluré, il est viaduc et aqueduc

un pont est une passerelle jetée pour relier les hommes

Dans notre région il y a le pont du diable

le pont du Gard et celui d'Avignon

où on y danse tous en rond...

et à cœur battant : encore faut-il avoir du souffle

Pour rétablir l'irrigation d'un cœur

on fait aussi des ponts et des pontages

Cette information m'est transmise

par un homme de l'art que je remercie

Symbole du pont..qui relie : Osons le franchir ...

 

Le pontage Ce pont de vie

consiste à contourner la zone rétrécie ou bouchée

en réalisant un « pont » entre les parties saines de l’artère.

Ce pont est fait soit d’un morceau d’artère,

soit d’un morceau de veine

que l’on prend dans une autre partie du corps
 

Le pontage est une intervention chirurgicale

Nécessitant d’accéder au cœur.

La durée et l’importance de l’intervention

au niveau du cœur dépend du nombre de « ponts » à réaliser.

 

Le pont, les ponts qui sauvent la vie

Voici une autre interprétation


Et voici le pont de l'amitié

celui qui n'existait pas durant mon enfance

qui était un gué avec de grandes lauzes posées

ou nous devions sauter, pour aller

d'un côte de la rivière à l'autre

Que de ponts !!! Ceux du cœur

et ceux de l'amitié et fraternité....

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
le symbole ou mystère de la clé

L Humilité du Cœur n’exige point que tu t’humilies

mais que tu t’ouvres.

C’est la Clef des échanges.

Alors seulement tu peux donner et recevoir...

-Saint-Exupéry

 

Un ami a écrit sur une de mes parution

où il y avait une belle porte

Maintenant il te faudrait une clé pour rentrer

La clé est symbole de connaissance

si nous avons la clé, nous pouvons chercher

aller sur le chemin de la connaissance

peut-être même de la notre

la clé n'ouvre pas que des portes

peut-être même que d'un mot on peut ouvrir

Comme sésame ouvre toi, c'est un mot magique

Un mot symbolique ! la clé peut ouvrir ou fermer

ouvrir sur une recherche, une vie nouvelle

fermer ou enfermer des secrets ou des pièces rares

des manuscrits, des  révélations, des trésors des testaments

Et pourquoi pas les tables de la loi

et des écritures Saintes

la clé est toujours un mystère

et nous donne une responsabilité

oser ou pas  :s'en servir, ou la détenir ?

 

Clé enrubannée...

Clé enrubannée...

 

Voici l'avis d'un lecteur

sans nul doute plus au fait que moi

du mystère de la clé il m'écrit ceci :

 

Trop beau sujet.

Votre travail m'a inspiré énormément.

Je travaille beaucoup sur la symbolique et la psychanalyse

et la symbolique des clés est forcément l'un des outils qui

permettent d'interpréter et de percer les mystères.

En informatique et notamment en cryptologie

nous avons recours aussi à des clés,

celle qui permet d'ouvrir un message crypté

au travers d'un code particulier

qui est parfois d'ailleurs segmenté en 2 :

la clé publique et la clé privée

Ne retrouvons-nous pas les 2 sphères qui régissent notre vie..

Celle de l’intérieur et celle de l’extérieur.

Un accès ou seul le psychanalyste,

au travers de l'interprétation des rêves, des propos,

a un accès à l’intérieur depuis l’extérieur.

En tout cas.. un grand merci pour ce magnifique travail

 

Cher lecteur je vous remercie pour votre très pertinent avis

le symbole ou mystère de la clé

La clef et ses secrets…

 La clef est le symbole du mystère à percer,

de l'énigme à résoudre,

d’'action difficile à entreprendre,  

des étapes qui conduisent

à l'illumination et la découverte.

 

La clef est si secrète, si mystérieuse, si grande

tellement ancienne, certainement façonnée

par un Maître ferronnier quelle m’a donné envie d’écrire

la clef ouvre les portes pour aller du dehors au-dedans

laissant  entrevoir la lumière

elle porte en elle le pouvoir de ne pas ouvrir

pour qu'on ne puisse déranger

garder un secret et tous les symboles

celui des énigmes non élucidées

 

Oui tu es la clef aux multiples facettes

parfois tu ouvres pour aller

du profane au sacré  d'un monde à l'autre  

ici c'est Iris avec la clef d'Hermès son père

La Déesse iris sur l'arc-en-ciel portant la clé de son père Hermès ...

La Déesse iris sur l'arc-en-ciel portant la clé de son père Hermès ...

 

Le symbolisme de la Clef est  riche d’informations :

C'est remettre les clefs de la ville

c’est un lien de confiance, et de fidélité témoignés
 

Sur un blason, il y a souvent des clefs

ce qui veut dire souveraineté

et correspondant aux fonctions royales

et à l'autorité spirituelle.
 

Selon la terminologie hermétique,

la clef est aussi reliée aux grands et petits mystères.

Comme les clefs du trésor spirituel et matériel

 Les clefs de Janus (clefs d'or et d'argent)

ouvrent les portes solsticiales : C’est l’accès

aux phases ascendantes et descendantes

d'un cycle annuel

Janus était considéré comme le guide des âmes.

Représenté avec un double visage 

-l'un tourné vers la terre, et l'autre vers le ciel –

il tient un bâton dans la main droite (baguette du portier)

et une clef dans la main gauche.

Il garde toutes les portes, gouverne toutes les routes.

 

le symbole ou mystère de la clé
 

Au Japon, la clef est symbole de prospérité

elle ouvre le grenier à riz.

Dans les contes et légendes,

elles marquent les étapes de la purification

et de l'initiation.

 

Osiris et Isis, souverains de l'au-delà

et dispensateurs de l'immortalité

tiennent la clef de la vie,

qui est un T surmonté d'un anneau

la clef du Nil et du royaume des ombres

la croix ansée L'ankh hiéroglyphique

Anubis est parfois représenté

avec une clef à la main gauche

et un bâton dans la main droite

 

N'oublions pas la clé de Barbe bleu

Et de son mystère !

La clef peut être celle des rêves !

Celle qui ouvre la chapelle

Pour cheminer jusqu’au plus profond de soi

La clef, c’est la serrure et l’œil

Qui peut voir apercevoir !  Rêver imaginer

il y a aussi la clé des rêves.

Au Japon, la clef est symbole de prospérité

elle ouvre le grenier à riz.

Dans les contes et légendes,

elles marquent les étapes de la purification

et de l'initiation.

 

 

  

Osiris et Isis, souverains de l'au-delà

et dispensateurs de l'immortalité

tiennent la clef de la vie,

qui est un T surmonté d'un anneau

la clef du Nil et du royaume des ombres

la croix ansée L'ankh hiéroglyphique

Anubis est parfois représenté

avec une clef à la main gauche

et un bâton dans la main droite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N'oublions pas la clé de Barbe bleu

Et de son mystère !

La clef peut être celle des rêves !

Celle qui ouvre la chapelle

Pour cheminer jusqu’au plus profond de soi

 

La clef, c’est la serrure et l’œil

Qui peut voir apercevoir !  Rêver imaginer ,

 

 
la clé Égyptienne clé de vie ...

la clé Égyptienne clé de vie ...

C’est la clé qui est dessinée

Dans certaines circonstances

Sur un tapis : secret !!

Et c’est celle qui peut aussi être jetée dans le puits

Car au fond du puits Il y a la clé du mystère !

la clef que tient le lion dans sa gueule

tout en bas, après avoir franchi plusieurs portes

 

La clef est le déclencheur, l’élément essentiel

Qui me fait écrire

Elle est matérielle et subtile,Céleste et spirituelle

Elle est la clé de mon imagination

Un peu celle de mes recherches, de mes rêves

 

Elle est dans les mains du grand horloger

Celui qui mesure le temps

pour nous remettre nos vies symboliquement

à celui qui détient les clefs ; Saint Pierre

par la clé du paradis  La clef ouvre la chapelle, 

et permet d'aller vers le Saint des Saints

et l'arche d'alliance on trouve encore une clef

 

rêves !!!

rêves !!!

Et la clef  c'est aussi celle qui ferme le livre secret

Et celle des songes, et de mon cœur !

La clef...la clé celle de sol, la clé des champs

Le clavier ; le piano ! et celle du tabernacle

et le clé de mon cœur : celle du bonheur

 

Voici d’autres clefs

 La clé des champs

pour s'évader en d'autres lieux

et la clé celle de la porte de barbe bleue

et si vous connaissez d'autres clefs

veuillez partager

la clef c'est aussi le trou de la serrure

elle est façonnée par un maitre serrurier

comme celle de la chapelle 

et tant présente dans mon cœur

La clé est parfois plus subtile

évocatrice de secrets

qu'il faut aller dans les souvenirs chercher

Elle permet d'accéder à un bonheur

celui de la clé qui rentre dans la serrure

et ouvre sur un autre monde

la clé et son secret bien gardés

au fond du coeur ; Ce n'est que du bonheur.

parfois le plaisir de la découverte

de tout ce que peut ouvrir ce symbole

et même la clé qui ouvre sur la personnalité

pour mieux appréhender l'intérieur le notre

 

le symbole ou mystère de la clé

 

A vous si vous  souhaitez le compléter

par d'autres clés qui vous viennent à l'idée 

 

il y a encore  la clé des songes

la clé mystérieuse du livre intime

ou encore celle d'une malle en ivoire

si vous savez ..."- cherchez- "! 

pour cela il faut être dans les initiés

Et voici par Jacques L

 

La clef est un mystère pour le paysan

qui cherche toujours la serrure pour

la clef des champs ...

 

la Clé  : c'est toujours une énigme !!

 
le symbole ou mystère de la clé

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Le symbole de la porte ...

Ô combien sont touchantes les images

et la pensée d'une délicieuse amie qui sur ma page

hier et ce jour m'offre une belle porte a regarder

je leur offre à mon tour ce symbole fort

La porte ; la clé, le mur, les fenêtres

tout est symbole, tout comme le pont

 

La porte est une séparation entre deux espaces

Dehors et dedans : C’est un lieu chargé de sens

Dans les édifices religieux ; c’est un franchissement

On trouve souvent une délimitation

Entre le profane et le sacré !

et la frise qui delimite les deux

Le Christ se définit comme la porte des brebis

Saint Pierre est investi du pouvoir des clefs

Il est le gardien des portes du paradis

La Vierge est appelée porte du ciel

 

La porte symbolise le passage entre deux états

Entre deux mondes ; connu et inconnu

Elle a valeur de dynamique,

Elle invite à franchir le passage à oser

 

Pour moi la porte c’est parfois une œuvre d’art

Souvenez-vous des mains graciles comme heurtoir

Dans les coutumes on frappait trois fois

Et on attendait, on attend

Parfois la porte s’entrouvre, et l’on devine

L’intérieur ce nouveau monde

La porte c'est aussi la clef et la serrure

souvent ouvragée par un maitre ferronier

Le symbole de la porte ...

Laisser sur le pas de la porte n’est pas courtois

Si la porte s’ouvre c’est un espace nouveau

Que d’un coup d’œil on perçoit

Elle nous invite à aller plus loin

Faire connaissance ! C’est un acte dynamique

Comme celui de franchir un pont

C’est  rentrer en relation : Ouverture vers l’autre

 

La porte comme la clé sont des mystères

Sans doute une peur de notre enfance

De ce qui était défendu : La porte de barbe bleu

La porte est aussi notre premier passage

Pour venir au monde nous franchissons une porte

Et tout s’ouvre sur une vie nouvelle

Communication, voie de liaison, espace sacré

Tout m’invite à la recherche

Descente en soi, pour mieux me connaître

C’est un lieu où nous devons prendre des décisions

La porte de notre demeure, celle de notre cœur

 

Les portes solsticiales sont gardées par Janus

Les clefs de Janus (clefs d'or et d'argent)

ouvrent les portes solsticiales : C’est l’accès

aux phases ascendantes et descendantes

d'un cycle annuel : Janus était considéré comme le guide

des âmes. représenté avec un double visage 

-l'un tourné vers la terre, et l'autre vers le ciel –

il tient un bâton dans la main droite (baguette du portier)

et une clef dans la main gauche.

Il garde toutes les portes, gouverne toutes les routes.

 

Sur le plan de l’inconscient


La porte représente aussi la séparation 

entre le conscient et l’inconscient. 

Derrière une porte peuvent se trouver 

des ressources cachées, 

enfouies au fond de soi, ou des souvenirs refoulés.

La porte nous invite à franchir, comme une invitation...

C'est un voyage vers un au-delà...

pour accéder à un espace inconnu en soi. 

 

Le symbole de la porte ...

Franchir une porte pour la première fois

est souvent synonyme d’un renouveau,

c'est un mouvement vers le changement.

La porte caractérise l'entrée

dans une autre dimension de l’être, 

dans un autre plan de conscience. 

L'important c'est d'oser franchir le seuil, 

de faire le choix d'aller vers l'inconnu...

La porte est le lieu du franchissement

qui permet d’accéder à un autre espace

matériel et/ou symbolique.


Franchir une porte, c’est accepter le changement, 

aller d’un espace à un autre,

quitter une ancienne façon d’être 

pour en découvrir une nouvelle.

En tant que lieu de passage, surtout d'arrivée, 

la porte est symbole de l'imminence, de l'accès

et de la possibilité d'accès à une réalité supérieure 

ou de l'effusion de dons célestes sur la terre.

La porte évoque une idée  accessible ou interdite 

selon qu'elle est ouverte ou fermée,

 franchie ou regardée.

La porte a une valeur psychologique dynamique : 

Non seulement elle indique le passage,

facile ou difficile par les interdits

qui pèsent sur son ouverture,

mais elle invite à son franchissement. 

La porte est le symbole du lien ou de l'opposition 

entre le dedans et le dehors,

 l'intérieur et l'extérieur...

Celui que l’on est appelé à découvrir derrière la

porte n’est rien d’autre que soi-même,

c’est-à-dire l’être vrai, 

dépouillé de tout artifice social,

qui est en chacun de nous.

 

Pourtant l’une des plus belles significations

de la Porte, est peut-être l’homme lui-même.

Celui de l’éveil de soi ! de notre naissance

puisque pour venir au monde

nous avons franchi une porte

et puis poussé un grand cri

elle aussi dans la douleur a sans doute dit

Maman !

Le symbole de la porte ...

Il y a différents types de portes

les portes célestes Saint Pierre et ses clefs

les 12 portes de la Jérusalem Céleste

Janus gardien des portes du temps

Des portes très grandes riches décorées

 

Des portes étroites des portes basses

il faut se baisser pour y passer

c'est aussi symbolique que faire preuve d'humilité

pour franchir ces portes

je ne parle pas des portes qui enferment

et privent de liberté

ce sont celles du pénitencier

dont vous pouvez écouter la musique

 

Tout est symbole et je ne suis pas assez  instruite

pour écrire, sur tous ces éléments

la porte c'est aussi la sécurité 

être ou mettre en sécurité c'est rester cachés,

et chacun voit midi à sa porte

Ces belles portes viennent de Rhodes

et sont sur un calendrier  !!!

portes anciennes qui ont vu tant de gens passer

si les portes pouvaient nous parler !

que de beaux discours, elles nous tiendraient

la porte c'est aussi celle de notre MOI intérieur

Le symbole de la porte ...

Merci beaucoup à toi, pour cet article !!

Ce que je trouve de génial, dans cet article,

c'est de m'avoir fait prendre conscience

qu'elle existe ! Eh oui, nous avons tellement l'habitude

de faire les choses machinalement, à un point que nous

ne réalisons plus sa présence,ses présences du tout.

.... En effet elle fait appel à cette notion de séparation,

de protection.... 

j'adore l'idée que la toute première porte que nous

franchissons,c'est pour venir de notre cocon de

protection,ce qu'il y a de plus"intérieur" par excellence

à ce qu'il y a de plus extérieur par excellence,

le monde....

Et ces portes virtuelles

que nous franchissons chaque jour

où presque, sur le périph,

sans nous apercevoir qu'elles ont jadis eu leur raison

d'être. Il est cependant ces temps-ci une porte

tout un symbole aussi

et tout un mystère car je me tiens devant,

me demandant comment je pourrai faire pour la franchir.

Celle de ma mission de Vie. ...

Franchir ce cap, afin d'accéder enfin

à cette vie à laquelle j'aspire :

Continuer à être utile

en accompagnant l'autre à franchir à son tour

Cette porte de sa mission de vie,

afin d'accéder à la vie, la vraie

celle à laquelle il ou elle aspire...

C'est de mon amie Marie-Mireille Sohou...

Le symbole de la porte ...

"Quand une porte du bonheur se ferme

une autre s’ouvre,
mais nous, nous continuons
à regarder la porte fermée
et nous n’accordons pas d’importance
à celle que nous venons d’ouvrir"

 

Bonne journée à vous tous
Ouvrez ouvrez la porte du bonheur

♥♥♥♥♥♥♥♥3

Beau : Mais un pas de porte...

en orient chez les nomades ce fut un voile....
dévoiler les chose, dévoiler son cœur
dévoiler la vérité et dévoiler la partie cachée

Le symbole de la porte ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

 

Ce jour le ciel pleure doucement aucun bruit

juste des tourterelles qui s’appellent les

cigales  ne chantent pas elles attendent que le soleil

soit revenu pour caresser leurs antennes

Les jours sont plus courts le soleil va descendant

Il était montant jusqu'à la Saint jean le 24 juin

Ô temps suspends ton vol

cela fera un an que j'écrivais

sur mon figuier : le temps passe si vite 

le temps a dit un auteur

est un jardin aux sentiers qui bifurquent

 

Et lui, de nouveau cette année

dresse ses branches vers le ciel limpide

d'autres touchent le sol, elle sont soutenues

par le tronc d'un cerisier qui n'a pas bien poussé

qui lui sert de tuteur,

dans la nature on s'entraide

ils donnent l'exemple aux humains

Mon arbre tu es le monde en trois dimensions

le céleste ... le terrestre ... et le souterrain...

Tes racines plongent dans le sol

elles vont très profondément chercher leur breuvage

source de vie et de prospérité..

Cette année les sangliers ne sont pas rentrés

Ils avaient labouré autour de ton pied

nous avons du mettre deux supports

pour soutenir tes branches

Cette année point de figues-fleur

d'autres minuscules apparaissent , ce sont celles

dont je prépare en pots pour offrir à mes amies amis

 

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

Au début dans ton enfance

tu végétais, on te regardait pousser

comme un enfant chétif et puis :

Les voisins du dessus ont semé

une verte pelouse qui t'a abreuvé, toi l'arbre

par cette eau bienfaisante, source de vie

Tu est devenu magnifique

tu es l'emblème de la force et de la beauté

Tes branches font au moins cinq mètres

de chaque côté du tronc,

et certaines touchent presque le sol

je dois m'accroupir pour passer sous ta ramure

la récolte s'annonce belle cette année

Tu es l'arbre du jardin d'éden,certainement

le fruit défendu , c'est avec tes feuilles

que Eve et Adam ont caché leur nudité

et tu es plein de mystères

c'est à une branche de figuier

que Judas s'est pendu pris sans doute

par le remord d'avoir trahi ....

 

Du jardin d’éden à Bouddha

Paradis d’Adam et Eve, le jardin d’éden

était un verger prospère et croulait sous les fruits

Dieu dit :

Je vous donne toutes les herbes portant semences

qui sont sur toute la surface de la terre,

et tous les arbres qui ont des fruits portant semence,

ce sera votre nourriture

(genèse 1-29) De tous les arbres un est nommément cité

… C’est le figuier ;

Les feuilles constituèrent

la tenue D’Adam et Eve pour cacher leur nudité

Certains ont même pensé que le serpent venait du figuier

et que le fruit défendu  ne serait pas : La pomme d’Adam

mais serait la " figue d’Adam"

Et l’arbre de la connaissance du bien et du mal serait le figuier

Cet arbre dont ils venaient de manger le fruit

Est sans doute celui qui leur fournit les feuilles

dont ils se firent  des pagnes (Genèse 3-7)

 

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

 

Et toi mon arbre, celui de mon jardin au midi

Pour me plaire tu donnais une abondance de fruits

Figues-fleur  : Pas une cette année

les autres les vraies snt toutes petites et abondantes

 Elles mûrissent aux alentours

de mon anniversaire pour le 15 août

Mon figuier, quand je ferai la prochaine

cueillette j'aurais un an de plus

 

Pourquoi ne peut-on suspendre l'envol du temps

alors qu'il en est encore temps...

Quand on ne s'ennuie pas le temps passe si vite

et passent si vite certains moments

qu'on croit qu'ils durent dix minutes

et c'est plus d'une heure durant

le temps ! le temps !

 

J'attends tous les ans de venir près de toi

Avec mon panier, pour cueillir du premier

au dernier fruit, laissant la part des oiseaux

il faut que tout le monde puisse goûter

à tes figues : jamais les mêmes,

et chaque fois si singulières et particulières

C'est suivant le temps celui qu'il a fait 

et ton humeur et aussi la mienne

je suis très attachée à toi mon arbre magique

tu ne pousses par partout, mais là où tu te sens bien

je te chèris, te soigne, te bichonne, et surtout

en pleine sécheresse je t'arrose

J'ai même installé un siège sous tes branches

pour le soir au soleil couchant sentir

les éffluves parfumées que tu dégages

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

 

Et mes amis dégusteront

si Dieu me prête vie et courage,

mes confitures faites avec émotion et sensibilité

 

De tes fruits, dans à la mi aout jusqu'en septembre

J’élaborerai ma recette personnelle

avec des figues entières

Parfumées au citron, à la cassonade ou à la vanille

et pourquoi pas au chocolat ! ou au gingembre

pour relever ta saveur et la douceur

et à mes amis offrirai ce divin mélange

de tes fruits gorgés de soleil

et de mon savoir faire

de mes émotions et de ma sensibilité

 

le tout se conjugue ! dans le panier

et ensuite dans  les faits car voici  le mélange ...

Il y aura certainement pour percevoir

un  goût raffiné et subtil

de la figue bien mure et gorgée de soleil

divin mélange pour les papilles

c'est suivant mon humeur

pour ,un pur, et simple bonheur

Il paraît que pour certains manger une figue

de ma création, en fermant les yeux

c'est comme être transportés au paradis

 

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie
Qui veut aller trop haut ?...

Le mythe d'Icare m'a toujours passionnée

Voler plus haut ! pour la liberté

pour s'évader de ce monde et retrouver

un élan de spiritualité

L'homme a toujours voulu aller plus haut et plus loin

ce rêve est décrit dans ce texte

c'est celui de Dédale et Icare son fils

c'est aussi la description du labyrinthe

on s'y perd pour mieux se retrouver ( en soi )

c'est aussi l'escargot et le fil d'Ariane

tout en un , et toujours épris de liberté

l'homme a trouvé, il vole s'envole à trouvé des ailes

L'homme a aimé voyager et trouvé les moyens

survomer des mers des océans des montagne

à parcouru de longues distances

pour rencontrer d'autres hommes

pas toujours dans un esprit de fraternité

Avec des ailes on peut voler s'élever plus haut

et voir plus bas le monde  ...

Ce monde en évolution , qui nous dépasse

ou nous essayons de trouver des solutions

pour cela il faut de la sagesse ..Méditons

plus tard ce sera le labyrinthe que j'étudierai

Toujours passionnant de se perdre

pour mieux se retrouver

 

Qui veut aller trop haut ?...

Le mythe de Dédale et Icare

qui est raconté dans les Métamorphoses d’Ovide

relate comment l’ingénieux Dédale

a tenté de fuir le Labyrinthe

en fabricant des ailes pour lui-même et son fils.

Mais l’imprudent Icare

s’approcha trop près du soleil et tombe dans la mer.

 

Dans la mythologie grecque,

Dédale est présenté comme

un inventeur et un Architecte

il est reconnu comme le plus éminent mortel

parmi les artisans et les inventeurs.
 

Icare est le fils de Dédale

et d'une esclave crétoise, Naupacté.

Membre de la famille royale d'Athènes

Dédale fut obligé de quitter la cité

après avoir tué son cousin Perdix.

Il trouva refuge en Crète

et se mit au service du roi Minos et de sa famille.

 

Dédale montra à Ariane comment sortir du labyrinthe 

et celle-ci aida Thésée avant de fuir avec lui.

Furieux, Minos emprisonna Dédale et son fils Icare

dans le Labyrinthe : C’est là que commence le mythe

de Dédale et Icare.

Qui veut aller trop haut ?...

 

Le mythe de Dédale et Icare

raconte que Dédale eut l’idée de s’enfuir par la voie des airs

car il ne pouvait retrouver son chemin dans le Labyrinthe.

Il récupéra des plumes d’oiseaux et fabriqua deux paires d'ailes,

qu'il fixa avec de la cire à ses épaules et à celles de son fils.

Avant de prendre leur envol, Dédale recommanda à Icare

de ne pas s'élever trop haut

la cire pouvait fondre à la chaleur du  soleil.

mais l’imprudent Icare oublia la mise en garde de son père

et monta de plus en plus haut.

Ses ailes se détachèrent et il tomba dans la mer

qui porte désormais son nom : la mer icarienne.
 

Dédale poursuivit sa route

sans accident et atterrit en Sicile

où il fut accueilli par le roi Cocalos.


Signification symbolique

symbolise le désir de l'homme minotaure

d'aller toujours plus loin,

au risque de devoir finalement

reconnaître sa condition de simple être humain.

La chute d'Icare peut ainsi être interprétée

comme une mise en garde rappelant le châtiment

qui menace les hommes

qui font preuve de démesure et de témérité.

 

Rendu furieux par cette fuite,

Minos décida de retrouver Dédale.

Pour y parvenir, il employa la ruse.

Il fit proclamer partout

qu'il accorderait une grande récompense

à quiconque réussirait à passer un fil

dans les volutes d'une coquille

aux spirales particulièrement enchevêtrées.

Dédale déclara au Roi de Sicile

qu'il se faisait fort d'y parvenir.

Il perça d'un petit trou l'extrémité de la coquille,

fixa un fil à la patte d'une fourmi,

introduisit la fourmi dans l'orifice, qu'il boucha.

Quand la fourmi sortit enfin par l'autre extrémité

de la coquille, le fil l'avait suivie

dans tous ses tours et détours. 

 

«Seul Dédale pouvait imaginer pareil stratagème»,

On a toujours besoin d'un plus petit que soi !! 

Qui veut aller trop haut ?...

Ce texte est passionnant, 

 

quand je pense qu'en Grèce

à Epidaure en allant sur les pas d'Hippocrate,

j'ai vu les vestiges du labyrinthe où on enfermait des malades

et on pouvait ainsi séparer les vrais malades

de ceux qui étaient d'origine psychologique

tout m'a plu en Grèce sur les traces du Dieu de la médecine

l'histoire du Caducée ! le symbole de ce bâton inviolable

Tout est symbole, tout est dans la connaissance de soi

Du Mythe et de la mythologie, qui nous enseigne la sagesse

 

Véritable chemin initiatique,

le labyrinthe symbolise le voyage que l’homme doit accomplir

à travers les épreuves et les difficultés de sa propre existence.

Au centre du labyrinthe, il doit tuer le Minotaure,

son Minotaure,

symbole des forces obscures qu’il héberge en lui,

de l’animalité et de la mort du mal par rapport au bien

 

Le labyrinthe, c’est le corps

 

où sont enfermées ces forces obscures,

La victoire sur le Minotaure est alors une victoire sur soi-même.

En son centre s’opère une mutation un accomplissement.

Plus tard, les philosophes grecs comme Platon diront

que le labyrinthe devient la métaphore

d’une situation inextricable

où on se perd pour mieux se retrouver ( en soi) en ayant

vaincu les peurs et les craintes

 

Qui veut aller trop haut ?...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etudes et culture patrimoine
 Pierre Magnol  ( Magnolia)  et  la botanique

Avant de vous parler de mon magnolia

dont j'attends tous les ans les fleurs comme un cadeau

que me fait dame Nature je vous propose

de  lire le parcours de Pierre Magnol

son histoire est rattachée à la faculté de médecine

et à la grande Histoire de notre pays

du temps des guerres de religion

c'est aussi l'histoire de notre faculté

de Montpellier et de son jardin des plantes

 

Les fleurs de magnolia

attirent les insectes pollinisateurs

Les carpelles des fleurs de magnolia

sont extrêmement robustes : ne sont pas endommagés

par les coléoptères pollinisateurs.

Les magnolias sont apparus avant les coléoptères 

des spécimens fossilisés de Magnolia acuminata 

datent de 20 millions d'années

des spécimens de la famille des Magnoliaceae

ont 95 millions d'années.

Un des aspects primitifs de la fleurs de magnolia

est leur absence de distinction entre sépales et pétales.

Les magnolias sont principalement à l'Est et au Sud de l'Asie

ainsi que dans l'Est de l'Amérique du Nord

Amérique centrale les Antilles,

et pour certaines espèces en Amérique du Sud

 Pierre Magnol  ( Magnolia)  et  la botanique

Pierre Magnol

C'est notre histoire de France

 

Il naquit à Montpellier le 8 juin 1638. Fils et petit-fils

d’apothicaires (nos pharmaciens d’aujourd’hui)

le jeune homme va engager ses études dans

une des plus fameuses universités de l’époque :

Montpellier : il va se passionner pour l’Histoire naturelle

et la botanique tout en s’intéressant à la Médecine

et à la Physique (sa mère était issue d’une famille

de physiciens) Ses examens passés brillamment

il obtient à 21 ans, soit en 1659, un doctorat en médecine.

A partir de cette année Magnol consacrera une partie de son

temps à l’étude de la Botanique

et fera, pour cela, plusieurs séjours dans le Languedoc

la Provence, les Alpes et les Pyrénées.

Plus tard, en 1663, il obtient, grâce à l’intervention

d’Antoine Vallot, premier médecin du roi Louis XIV

le brevet de médecin royal, un titre honorifique qui ne

s’accompagne d’aucune fonction véritable.

En 1664 le poste de « Démonstrateur de plantes »

étant vacant à l’université de Montpellier,

Pierre Magnol postule à cette fonction

mais on écarte sa nomination pour des raisons religieuses.

sa famille a adopté le Calvinisme ;

bien que Montpellier soit un bastion du Protestantisme

le Catholicisme romain est religion d’état

et la discrimination religieuse est toujours en vigueur

malgré l’Édit de Nantes signé en 1598

qui avait mis, en France, un terme aux guerres de Religion

En 1667, pour le même motif, la chaire

de Professeur de Médecine lui est refusée

car la police royale veillait à ce que les Protestants

n’accèdent pas à une fonction publique

Pendant 20 ans Magnol campa sur ses positions

jusqu’au moment où l’édit de Nantes fut révoqué

en octobre 1685.

N’envisageant pas, comme beaucoup de Huguenots

le firent alors, de fuir la France,

il abjura le calvinisme et se convertit au catholicisme

 

 Pierre Magnol  ( Magnolia)  et  la botanique

 

En 1687 il fut nommé « démonstrateur de plantes »

au jardin botanique de Montpellier.

En 1693, grâce à la protection du savant naturaliste

Joseph Pitton de Tournefort, et de Guy-Crescent Fagon

(médecin de la Dauphine,

de la Reine, puis du Roi Louis XIV)

il fut nommé docteur à la cour du Roi

et suppléant au Jardin royal de Montpellier

Dès lors sa carrière fait des bonds :

il obtient une chaire à la faculté de médecine de Montpellier

puis, il devient Directeur du Jardin des Plantes

et enfin, en 1709, il est élu membre

de l’Académie Royale des Sciences de Paris

où il succède à Tournefort mort l’année d’avant.

Magnol ne fera qu’un court séjour dans la capitale

et reviendra finir ses jours dans sa ville natale 

; malgré les infirmités dues à l’âge, il a 76 ans

il se consacrera jusqu’au bout à son jardin

où il collectionne les plantes rares et curieuses

Il s’éteindra le 21 mai 1715.

 

Ses travaux en Botanique ;

Lavater. Son traité de Botanique sur la flore

des environs de Montpellier paru en 1676

et sa seconde édition sortie en 1686 feront longtemps

référence et serviront de base à d'autres travaux

Les plantes qui y sont décrites

le sont avec une extrême précision

et Magnol indique pour chacune d’elles

l’habitat ainsi que les propriétés usuelles ou médicinales.

 

Lors de sa fondation par Pierre Richer de Belleval,

le Jardin des Plantes de Montpellier était destiné

à la culture des simples mais le projet de Richer

dépassa bientôt les seules plantes médicinales

qui servaient à l’enseignement des futurs médecins

et apothicaires pour devenir un véritable outil d’étude

 

 Pierre Magnol  ( Magnolia)  et  la botanique

Démonstrateur : personne qui enseigne ou expose

en montrant les choses dont il parle

Le démonstrateur de plantes indiquait ces dernières

avec une baguette

Au Jardin des Plantes les cours de chimie étaient faits à la

fois par un professeur et un démonstrateur.

Le premier rôle était tenu par le médecin ordinaire du roi

qui dispensait son enseignement sans jamais s’abaisser à

manipuler les drogues.

Le second rôle était tenu par le démonstrateur

qui appuyait, au moyen d’expériences

les propos de son collègue

lorsque celui-ci avait terminé son exposé.

A cette époque on distinguait le jardin de démonstration

du jardin de production.

 

La botanique scientifique apparaît au 16e siècle

voici et tout cela à Montpellier

où de nombreux professeurs de médecin ont continué

dur ce chemin, jusqu’à nos jours ou une partie du jardin

des plantes est fermé au public

 

 Pierre Magnol  ( Magnolia)  et  la botanique

Créé en 1593 sous Henri IV,

il devait permettre aux élèves la Faculté de Médecine

de se familiariser avec les plantes médicinales.

Pierre Richer de Belleval, premier directeur du jardin

y présenta les premières collections.

Les plus grands botanistes sont venus étudier dans ses allées

Il abrite une grande variété d'espèces rares et tropicales

et demeure la propriété de la Faculté de Médecine. 

 

Aujourd'hui classé, ce grand jardin conserve sa fonction

scientifique,mais offre également 

un cadre de verdure romantique

incomparable pour tous les visiteurs.

Le Jardin des plantes de Montpellier est un jardin

botanique universitaire

qui fait partie intégrante du patrimoine

de la Faculté de Médecine de Montpellier et de l'Université

C'est le plus ancien jardin botanique de France

Il à une triple vocation :

botanique, historique et universitaire.

Lors de sa fondation le Jardin des plantes

était destiné à la culture des « simples »

mais le projet de Richer dépassa rapidement

les seules plantes médicinales qui servaient

à l’enseignement des futurs médecins et apothicaires

pour devenir un véritable outil d’étude botanique,

inédit à l’époque.

Le jardin des plantes aujourd'hui

Sa valeur pédagogique étant reconnue,

il est fréquenté par nombre de botanistes, médecins et

pharmaciens, écoliers et étudiants mais aussi

par des amateurs de la flore, des touristes et de nombreux

amoureux de la nature et des plantes.

Ce Jardin , qui s'étend sur 4,6 hectares,

est propriété de l’État, affecté à l’Université de Montpellier 

et géré par la Faculté de Médecine de Montpellier

C'est l'un des plus beaux éléments du patrimoine paysager

de Montpellier  il a été classé au titre des sites en 1982

 et classé Monument historique en 1992.

Sa restauration, cadrée par une étude préalable

de l'architecte en chef des Monuments historiques

est en cours (2010), avec la réhabilitation

de la serre Martins et

l'aménagement de ses abords

les vistes sont guidées et vous pourrez y trouver

l'arbre a secret

 un beau témoignage du lien qui peut unir l'Homme à l'arbre.

Au jardin des plantes de Montpellier,

quelques dizaines de mètres après l'entrée principale

sur la gauche, se trouve un arbre remarquable

par son âge et son tronc entaillé naturellement de multiples

fissures.Il s'agit d'un filaire à feuilles larges ;

Cet arbre fréquent en région méditerranéenne, est ici

particulier.Les habitants et gens de passage

ont pour habitude de déposer un mot,

un secret, un vœu écrit sur un bout de papier

et déposé à l'intérieur de ses fentes.

 Pierre Magnol  ( Magnolia)  et  la botanique

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>