Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Sacré Mars..Poèsie...

 

 

Premier sourire de printemps
Mars qui rit malgré les averses
de Théophile Gauthier

 

 Tandis qu'à leurs œuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
II repasse des collerettes
Et cisèle des boutons-d'or.

Dans le verger et dans la vigne,
II s'en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l'amandier.

La nature au lit se repose ;
Lui, descend au jardin désert
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

Tout en composant des solfèges
Qu'aux merles il siffle à mi-voix,
II sème aux prés les perce-neige
Et les violettes au bois.

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l'oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d'argent du muguet.

Sous l'herbe, pour que tu la cueilles,
II met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d'avril tournant la tête,
II dit : « Printemps, tu peux venir ! »

 

 

Sacré Mars..Poèsie...

 

La nature au lit se repose ;

Lui, descend au jardin désert

Et lace les boutons de rose

Dans leur corset de velours vert.

                            ****************************************

Nous voici au premiers jours de  ce mois

Ce mois dédié au Dieu Mars

est celui qui incarne la force brutale.

Tous les peuples de l’Antiquité l’adoraient.

Il était Dieu de la guerre,

fils de Jupiter et de Junon, 

Mars, cité devant les dieux par Neptune

dont il avait tué le fils, fut acquitté par ses juges,

réunis sur une colline près d’Athènes.

En souvenir de ce fait mémorable,

les Grecs donnèrent à leur tribunal,

installé au lieu même où Mars fut jugé,

 

le nom d’Aréopage signifiant colline de Mars.

Ce même nom de Mars

est donné à l’un des jours de la semaine,Le mardi 

Et à une planète que connaissaient les Anciens

Ainsi  qu'au métal, le fer,

qui servait à fabriquer les armes de guerre.

 

Le mois de mars était symbolisé

par un homme vêtu d’une peau de louve,

en souvenir de la nourrice de Romulus. 

 

 

Sacré Mars..Poèsie...

 

Pour les petites pâquerettes,

Sournoisement lorsque tout dort,

II repasse des collerettes

Et cisèle des boutons-d'or.

           **************************************************

Le Dieu Mars était sous la figure d’un guerrier terrible.

Le coq, symbole de vigilance,

lui était consacré ; vigilance éveil, indique le soleil

On sacrifiait sur ses autels des loups

et quelquefois des victimes humaines.

Le poète Ausone

place auprès de lui un bouc pétulant,

une hirondelle qui gazouille,

un vase plein de lait,

qui, avec l’herbe verdoyante,

annoncent le retour du printemps.

 

Dans les combats, il était accompagné

de ses fils Phoibos et Déimos (la Crainte et l’Effroi)

qui attelaient et conduisaient son char,

ainsi que d’Eris (la Discorde), sa compagne et sa sœur,

 

Mars est belliqueux, Il tonne parfois

il vente, il rit il pleure !

il est sous le signe des poissons !

 

Mars qui rit malgré les averses

prépare en secret le printemps

Puis, lorsque sa besogne est faite,

Et que son règne va finir,

Au seuil d'avril tournant la tête,

II dit : « Printemps, tu peux venir ! »

Sacré Mars..Poèsie...

Pour moi le mois de Mars

est celui qui a vu naître ma sœur

Et puis celui qui a vu naître une de mes filles

C'est un mois où le temps est capricieux

souvent venteux

giboulées soleil et un bel arc-en-ciel ,

C'est celui ou éclosent les tulipes et autres fleurs

c'est aussi la fête des grand-mères

c'est le mois qui porte le printemps

il neige aussi parfois,

comme pour une dernière morsure de l'hiver

La clarté est dominante,

le soleil plus vaillant

c'est un mois chainière

la fin du premier trimestre

c'est le temps qui passe ..

inexorablement

Sacré Mars..Poèsie...

Commenter cet article

Angelilie 02/03/2017 15:58

toujours un plaisir de venir flâner ici. au plaisir de revenir

Rosie 02/03/2017 16:09


Merci c'est avec un grand plaisir que je vous reçois si vous trouvez ce que vous cherchez ... Bonne fin de journée

Angeline 02/03/2017 13:43

très beau blog sur la littérature. un plaisir de venir ici.

Rosie 02/03/2017 16:03

Avec mes meilleurs sentiment Merci à vous c'est un plaisir pour moi aussi Rosie

Budimir 02/03/2016 15:04

Bonjour Rosie,
Le 2 mars :
À la Saint-Joavan dans nos pays, les pies commencent leur nid.
Si mars commence en courroux, il finira tout doux, tout doux.
Mars venteux ; vergers pommeaux

Le 25 mars :
Le 25 mars, le compagnon, rend la chandelle au patron.
Si pour Notre-Dame le coucou n'a pas chanté, il est tué ou bâillonné.
Pour le 25 mars pré et treille garderas, où la peau du cul tu y laisseras...

Philippe de Villiers est né le 25 mars 1949 - le même jours , mois et année que moi ...ainsi que notre amie "Zaza 67 " , mais elle est la plus jeune .
.

Rosie 02/03/2016 19:08

Bonsoir Budimir...j'ai un texte sur les dictons populaires, j'y inscrirai les vôtres , le 25mars est le jour de la visitation, où l'ange annonce à Marie qu'elle va être mère, c'est aussi le temps , où les violettes perdent leur parfum...Amitiés et encore Merci ....

Sandrine 27/02/2015 11:16

Voilà un bien bel hommage à ce mois de transition qui peut sembler si capricieux!

Rosie 27/02/2015 11:37

Bonjour Bienvenue, Capricieux il l'est symbolisé par le Dieu Mars pas très avenant..mais c'est le mois du printemps naissant et en cela c'est pour moi c'est un joli mois ou j'ai des anniversaire a souhaiter...Merci pour votre message

Lisa 04/03/2012 15:39


Bonjour ma chère Rosie, bonjour ami Ada et bonjour Anne-Marie,


 


Oui, ma chère Rosie j'ai lu la quête, belle et douloureuse à la fois, que vous avez entreprise pour retrouver votre passé, dans votre ouvrage "Intimité avec mon ordinateur", c'est vraiment
très émouvant.


 


Ces cahiers où s'exprime votre jolie Maman, partie si tôt, ont une valeur sentimentale inestimable.


 


Avec toute mon affection


 


 

Rosie 04/03/2012 16:58



Bonjour Lisa..voici que partout on nous copie !! amusant n'est-ce pas ?... j'ai remis un joli texte arrangé et remis au gôut du jour sue Socarte..J'ai ces petits cahiers de ma mère qui sont au
doux souvenir..elle étéit très romantique et devait avoir 21 ans... c'est très touchant... merci de votre amitié...



Anne-Marie 04/03/2012 09:54


Bonjour, joli page ! j'aime aussi cette poésie ! vos illustrations sont douces et harmonieuses. Mars Dieu belliqueux ;  Amicalement

Rosie 04/03/2012 16:55



Bonjour..Merci pour votre commentaire qui me touche..avec mes amitiés...



ADA 04/03/2012 08:36


Bonjour chère Rosie et bonjour Lisa,


Ce blog et nos échanges sont  plus réconfortants que les âneries proférées sur certains articles du Figaro. Mais, comme vous le dites à juste titre : on ne fait pas boire un âne qui n'a
pas soif.


Bonne journée, avec toutes mes amitiés.

Lisa 03/03/2012 12:31


Bonjour chère Rosie, bonjour tous les fidèles de ce joli blog..


 


Voilà une page qui fait du bien par son optimisme et sa beauté, même si le dieu Mars n'était pas un doux!


 


Mon amie, nous voici encore une fois sur la même longueur d'ondes, avec ce poème si enlevé de Théophile Gautier..Merci de l'avoir rapporté dans son intégralité..


 


Je vous embrasse

Rosie 03/03/2012 17:19



Bonjour LISA..c'est fou comme je suis conditionnée par les poésies de mon enfance..chaque fois que vient le mois de mars je pense a celle-ci..Je ne sais pas si je vous l'ai dit J'ai reçu en
cadeau de ma cousine deux petits cahier d'écolier, ou ma mère écrivait par coeur des beaux poèmes..c'est très touchant ..c'était pendant qu'elle était étudiante à l'hôpital de Perpignan..c'est
ainsi que j'ai retrouvé pourquoi j'avais Rose comme prénom et marie car je suis née le 15 août...c'est un bien précieux ces cahiers...je vous embrasse ....Bonne journée