Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie
Qui veut aller trop haut ?...

Voila pourquoi je veux faire un travail sur le labyrinthe

Le mythe d'Icare m'a toujours passionnée

Voler plus haut ! pour la liberté

pour m'évader de ce monde et retrouver

un élan de spiritualité

L'homme a toujours voulu aller plus haut et plus loin

ce rêve est décrit dans ce texte

c'est celui de Dédale et Icare son fils

c'est aussi la description du labyrinthe

on s'y perd pour mieux se retrouver ( en soi )

c'est aussi l'escargot et le fil d'Ariane

tout en un , et toujours épris de liberté

l'homme a trouvé, il vole s'envole

pas de ses propres ailes

il a trouvé les moyens de passe des mers

des océans des montagne à parcouru de longues distances

pour rencontrer d'autres hommes

pas toujours dans un esprit de fraternité

Avec des ailes on peut voler s'élever plus haut

et voir plus bas le monde  ...

Ce monde en évolution , qui nous dépasse

ou nous essayons de trouver des solutions

pour cela il faut de la sagesse ..Méditons

Qui veut aller trop haut ?...

Le mythe de Dédale et Icare

qui est raconté dans les Métamorphoses d’Ovide

relate comment l’ingénieux Dédale

a tenté de fuir le Labyrinthe

en fabricant des ailes pour lui-même et son fils.

Mais l’imprudent Icare

s’approcha trop près du soleil et tombe dans la mer.

 

Dans la mythologie grecque,

Dédale est présenté comme

un inventeur et un Architecte

il est reconnu comme le plus éminent mortel

parmi les artisans et les inventeurs.
 

Icare est le fils de Dédale

et d'une esclave crétoise, Naupacté.

Membre de la famille royale d'Athènes

Dédale fut obligé de quitter la cité

après avoir tué son cousin Perdix.

Il trouva refuge en Crète

et se mit au service du roi Minos et de sa famille.

 

Dédale montra à Ariane comment sortir du labyrinthe 

et celle-ci aida Thésée avant de fuir avec lui.

Furieux, Minos emprisonna Dédale et son fils Icare

dans le Labyrinthe : c’est là que commence le mythe

de Dédale et Icare.

Qui veut aller trop haut ?...

 

Le mythe de Dédale et Icare

raconte que Dédale eut l’idée de s’enfuir par la voie des airs

car il ne pouvait retrouver son chemin dans le Labyrinthe.

Il récupéra des plumes d’oiseaux et fabriqua deux paires d'ailes,

qu'il fixa avec de la cire à ses épaules et à celles de son fils.

Avant de prendre leur envol, Dédale recommanda à Icare

de ne pas s'élever trop haut la cire pouvait fondre à la chaleur du

soleil.mais l’imprudent Icare oublia la mise en garde de son père

et monta de plus en plus haut.Ses ailes se détachèrent

et il tomba dans la mer qui porte désormais son nom : 

la mer icarienne.
 

Dédale poursuivit sa route

sans accident et atterrit en Sicile

où il fut accueilli par le roi Cocalos.


Signification symbolique

symbolise le désir de l'homme minotaure

d'aller toujours plus loin,

au risque de devoir finalement

reconnaître sa condition de simple être humain.

La chute d'Icare peut ainsi être interprétée

comme une mise en garde rappelant le châtiment

qui menace les hommes

qui font preuve de démesure et de témérité.

 

Rendu furieux par cette fuite,

Minos décida de retrouver Dédale.

Pour y parvenir, il employa la ruse.

Il fit proclamer partout

qu'il accorderait une grande récompense

à quiconque réussirait à passer un fil

dans les volutes d'une coquille

aux spirales particulièrement enchevêtrées.

Dédale déclara au Roi de Sicile

qu'il se faisait fort d'y parvenir.

Il perça d'un petit trou l'extrémité de la coquille,

fixa un fil à la patte d'une fourmi,

introduisit la fourmi dans l'orifice, qu'il boucha.

Quand la fourmi sortit enfin par l'autre extrémité de la coquille,

Le fil l'avait suivie dans tous ses tours et détours. 

 

«Seul Dédale pouvait imaginer pareil stratagème»,

On a toujours besoin d'un plus petit que soi !! 

Qui veut aller trop haut ?...

Ce texte est passionnant, 

 

quand je pense qu'en Grèce

à Epidaure en allant sur les pas d'Hippocrate,

j'ai vu les vestiges du labyrinthe où on enfermait des malades

et on pouvait ainsi séparer les vrais malades

de ceux qui étaient d'origine psychologique

tout m'a plu en Grèce sur les traces du Dieu de la médecine

l'histoire du Caducée ! le symbole de ce bâton inviolable

Tout est symbole, tout est dans la connaissance de soi

Du Mythe et de la mythologie, qui nous enseigne la sagesse

 

Véritable chemin initiatique,

le labyrinthe symbolise le voyage que l’homme doit accomplir

à travers les épreuves et les difficultés de sa propre existence.

Au centre du labyrinthe, il doit tuer le Minotaure,

son Minotaure,

symbole des forces obscures qu’il héberge en lui,

de l’animalité et de la mort du mal par rapport au bien

 

Le labyrinthe, c’est le corps

 

où sont enfermées ces forces obscures,

La victoire sur le Minotaure est alors une victoire sur soi-même.

En son centre s’opère une mutation un accomplissement.

Plus tard, les philosophes grecs comme Platon diront

que le labyrinthe devient la métaphore

d’une situation inextricable

où on se perd pour mieux se retrouver ( en soi) en ayant

vaincu les peurs et les craintes

 

Qui veut aller trop haut ?...

Commenter cet article

bertrand liliane 31/07/2016 18:48

belle sagesse

Rosie 31/07/2016 18:55

Et oui je n'ai plus retrouvé ce texte ancien, alors j'ai recommencé surtout pour le symbole du labyrinthe..et celui de l'escargot... Bises très amicales .. A bientôt de te voir...