Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #femme de convictions et d'action
Naître sous X....

Quelle belle réforme en vue

non on se moque de nous ?

Ministère Des Familles ? pourquoi !

certains aimerait bien avoir une famille aimante

je livre à votre lecture, un texte écrit depuis longtemps

Une famille c'est le premier élément de la socièté

c'est une cellule où on est aimés

quelle soit famille d'origine génétique

ou famille d’adoption !

un enfant à besoin d'être aimé pour se structurer

il doit connaître ses racines pour son harmonie

famille je vous aime ? famille que j'aime aussi

famille où il y a un respect, des lois, des devoirs

qui passent avant les droits

aimez et vous serez aimés, comme il se doit

Naître sous X....

Pour la journée internationale du droit des Femmes

Je poste  des anciens textes sur les femmes,

pour attirer votre attention

sur ce qui se passait, il y a bien des années

quand j'étais étudiante à la Maternité de Montpellier

Naître sous X etait assez fréquent

et vous pourrez lire le déroulement

pourquoi et comment ?

Il y a moins d'ypocrisie maintenant

où l'interruption de grossesse est un fait acquis

Mais d'autres dangers guettent les femmes

c'est pour cela qu'il faut lutter

pour empêcher de faire de l'eugenisme

comme les apprentis sorciers

où de favoriser les mères porteuses

Naître sous X....

je vais vous parler de ce chemin

parcouru durant mes jeunes années

au cours de mes études de sage-femme 

Tout était tenu secret,

Tout était dans le mensonge l'oubli...le d

 

Naître quelle belle aventure

Sortir de ce cocon de ce nid douillet

Pour crier et pleurer Oh maman !

remplir ses poumon du premier souffle

 

Je suis née prématurée

Aujourd’hui ces enfants sont mis

tout contre leur maman, en un corps à corps

Ou épiderme contre épiderme

Pour mieux s’épanouir en écoutant toujours battre

le cœur de leur mère

s’imprégner de sa douceur, de son odeur

entendre sa voix mélodieuse

écouter sa musique intérieure

Et la musique qu’elle écoute

être caressée, être dorlotée

Savez- vous, que si on ne le touche pas

un bébé peut mourir  

 

Naître sous X....

j’ai lu que les gitans

qui aiment par-dessus tout leurs enfants

prennent dans leur famille le meilleur artiste

le meilleur musicien

pour charmer l’enfant dans le ventre de la maman

nous pourrions ainsi voir le secret de Manitas De Plata

Dont les neveux sont tous musiciens

Et oui l’enfant et même le Fœtus

Ressent toutes les émotions de sa mère

Il peut parfois y avoir maltraitance

Il faut de la vigilance

 

Je vais vous exposer mon émotion

Qui fut grande en ce temps

De mes études à la maternité

Heureusement il y a moins d’hypocrisie

et plus d’humanité aujourd’hui

et bien oui

Il y avait de ce temps le pavillon

des «  filles mères »

On les appelait ainsi,

ensuite il est devenu celui des mères assistées

et a été hors la maternité au domaine de Bionne

il s'est appelé la maison des mères

elles étaient comme dans un pensionnat

séparées des autres futures mamans

Les pauvres filles, elles connaissaient le père de l’enfant

  

Naître sous X....

 

Le plus souvent c’était ce qu'on appelait

« des domestique »

Oh le vilain mot c'était des braves filles de la campagne

placées chez des notables 

qui avaient été abusées par "monsieur ou ses fils "

Et on les déplaçait loin de leurs racines

Pour accoucher parfois sous X

Nous ne connaissions que le numéro du lit

de la salle des filles mères : salle Dugès

 si mes souvenirs sont bons

on nous avait préparées à ne rien dire

 

C'était ainsi exprimé aux elèves sage-femme

"Vous assistez à l’accouchement et pas un mot

rien, même pas l’enfant est beau"

car cette parturiente  ne devait pas le voir

 

Elle l’aurait aimé d’un seul regard cet enfant

c’était lourd pour moi qui étais une jeunette

Né sous X pauvre enfant en transit

Il était un numéro de lit

même pas : c’était le matricule

de celle qui l’avait mis au monde

lui n’existait pas !  voyageur clandestin ou transitoire

 

Ces pauvres mères pleurait surtout

à la première montée de lait

On avait parfois l’impression qu'on les punissait

Pauvres filles

devenues femmes et mères dans le mensonge

 

Naître sous X....

  

Les mœurs ont évolué

Il y a moins d’hypocrisies

On incite les mères a regarder leur enfant

A le prendre dans les bras

Un enfant né sous X cherchera toujours

Ses géniteurs, et sera malheureux même avec du bonheur

C’est si beau ; quand l’enfant parait

Celui qui est attendu, en qui on a mis tous ses espoirs

Pour reconstruire sur ce blog et dans ma tête

Je vais vous parler un peu de ce joli métier

Le plus vieux du monde la maïeutique

La mère de Socrate était sage-femme,

et lui faisait accoucher les esprits

c’est pour moi une nouvelle façon d’accoucher

que je vais vous faire partager

 

Autre question de nos jours

le don de gamettes pour des couples

qui ne peuvent pas avoir d'enfant

faut-il donner à l'enfant, la possibilité de connaître

son géniteur, sans n'accorder aucun autre droit

c'est une question qui se pose, celle d'enlever l'anonymat

le don est gratuit

c'est toute une société en évolution

Et puis la gestation pour autrui , dont j'ai fait un article

qui a été beaucoup commenté

et dont vous pourrez prendre connaissance

pour vous faire une opinion sur ce sujet

mon prochain article est précisement sur la GPA

le texte a plusieurs années il est suivi d'un débat

auquel vous pourrez pariciper

  

Naître sous X....

Commenter cet article

Rosie 17/10/2016 19:52

Penelope je ne peux pas vous répondre ce sont des souvenirs du temps où j'étais étudiante à l'école de sage femme, et depuis tout changé et je ne suis plus dans la profession.. merci pour votre message, je ne peux pas plus..

Rosie 03/12/2016 18:08

C'est touchant, mais il y a bien longtemps , de nos jours tout est différents et sans doute que bon nombre d'enfants ne seraient pas nés... Merci

Pénélope 03/12/2016 16:04

Merci quand même c'est très gentil de votre part

Pénélope 17/10/2016 19:02

Bonjour à tous je suis en première ST2S (Science Technique - Santé et Social), nous avons un projet à réaliser. Mon groupe à choisi de le faire sur les naissances sous X. Je me demandait si certains d'entre vous son nés sous X, pourriez répondre à la grille d'information que j'ai réaliser, je vous en remercie d'avance. Si vous avez plus d'information vous pouvez m'envoyer un mail à pene.d2nd6@gmail.com
La naissance sous X
Je vous remercie de bien vouloir répondre à notre grille d’information, il s’agit des naissances sous X. Cette grille d’information est anonyme. Il provient d’un groupe d’étudiante de première du lycée Notre Dame D’Annay à Lille.
A) L’Identité :
-Vous êtes : un homme une femme
-Quel âge avez-vous ?..................................................................................
-Etes-vous ? marié en couple célibataire autre

B) Le milieu famillial :
-Avez-vous été adopté ? oui non
-Si oui, vous parents adoptif sont-ils ? mariés divorcés autres
-Si non, êtes vous allé en : famille d’acceuil centre spécialisé pouponnière foyer autres
-Avez-vous déjà essayé de trouver vos parents ?
oui, je les ai trouvé je n’ai pas cherché non, je ne les ai pas trouvé

C) L’impact :
-A quel âge avez-vous découvert que vous étiez né sous X ?................................................
-Par qui l’avez-vous appris ?...................................................................................................
-Cette information(enfant né sous X), a-t-elle eu un impact sur votre vie ? De quelle façon ?
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
-Vous sentez-vous en bonne santé, en complet bien-être, en rapport à votre naissance ? très bien bien moyen mal très mal
-Es-ce que vous vous êtes bien intégré dans la société (vous avez des
amis, vous allez à l’école, vous faites des activités inter et intrascolaires…) ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
-Avez-vous des phobies ou des peurs suite à votre parcours, lesquelles ?.........................................................................................................................................................................................................................................................................................

D) Le sentiment personnel :
-Avez-vous d’autres informations (que nous aurions omis) à nous transmettre pour nous aider au mieux dans notre projet, je vous en remercie ?
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Le groupe d’étudiante, Lycée Notre Dame D’Annay - Lille - 17/10/16

Dere Bernadette 21/01/2016 21:30

De plus en plus d enfants nés sous x recherchent leur mere biologique. Quel traumatisme pour ces enfants adoptés de ne pas connaître leurs parents biologiques. J ai vu dans certaines émissions que dans leur dossier il n y avait aucun indice. Je trouve cela inhumain. Heureusement je crois que les règles d abandon changent.

Rosie 22/01/2016 10:42

C'est de moins en moins fréquent ces naissances sous X qui étaient parfois des viols des incestes, ou de très jeunes filles, tout est rentré dans les mœurs, pour les premiers cas, il t a l'IVG...et les jeunes-filles gardent leurs enfants avec parfois l'aide des parents....la mère qui a décidé d'accoucher sous X est protégée par une loi...et pas reconnue comme abandon d'enfant, Les enfants cherchent souvent quand ils deviennent eux même parents, et sont toujours déçus ! finalement aucun lien n'existe...Ma mère qui, elle , fut adoptée avait cherché non pas ses parents, mais son frère et sa sœur...Son frère elle n'a jamais pu le voir, et c'est moi qui ai retrouvé les traces, c'est ma famille qui est en Israël...sa sœur vivait pas loin de chez elle, ma mère est DCD jeune et moi et mes autres cousines avons établi des liens...notre grand mère biologique était de l’Aude et notre grand-père était juif ...et bien sur les parents n'ont pas voulu le mariage....Ma mère a été élévée par ma douce grans mère qui n'a pas pu l'adopter étant très jeune veuve de guerre ..son mari et mon grand père biologique sont morts pour la France presque en même temps...mais cela ne l'a jamais perturbée , c'était surtout son frère quelle recherchait...il est venu passer une semaine chez moi et nous avons fait connaissance , les jolies photos que vous pouvez voir sur ma page / c'est la fille de a cousine germaine qui vit en Israël ....Et puis maintenant avec le enfants adoptés d'autres continents, il parait que la relation est plus difficile,

Une lectrice amie 07/03/2015 10:33

merci Rosie de le remettre ! c'est bien triste ! j'ai connu , l'enfant d'un voisin (il a déménagé donc je n'en sais pas plus) ! et aussi 3 autres (enfants d'amis proches) ! deux sont grands maintenant et un autre qui doit avoir 10 ans ! celui de 10 ans veut savoir ! les deux grands n'ont jamais voulu savoir et sont parents maintenant ! pour le petit Yanis ! ils tannent ses parents adoptifs pour savoir ....... pas facile du tout ! bises Rosie !

Marcelle 13/12/2014 11:54

Chère Rosie ce texte est toujours aussi déchirant par l'émotion qu'il donne ! que d'enfants malheureux et de femmes détruites par cet arrachement ... porter un enfant pendant des mois puis subitement le vide pour les deux ! quand on sait combien le toucher , le contact avec la maman sont si important , pauvre petit enfant puni d'amours " coupables " aujourd'hui c'est pire ! être enceinte n'est plus un embarras , si on ne veut pas d'enfant il sera éliminé sans états d'âme ou alors , pour répondre à un
" commerce " lucratif , vendu au plus offrant , abandonné de toutes les pires façons . ...triste évolution , même si des parents adoptants sont admirables et pleins d'amour pour ce bonheur au prix d'une attente douloureuse , ainsi va la vie hélas .

Rosie 13/12/2014 12:58

Merci Marcelle demain sur le texte que je mettrai il y a les commentaires de Lisa Ada France Sylvie (hirondelle) de mon ami Christian et autres intervenants..ce texte de ce jour est touchant, car je l'ai vécu et j'étais toute jeune en première année de l'école de sage femme, les méthodes étaient très rudes Pour un avortement pour cause médicale mère cardiaque on se posait la question de la mère ou de l'enfant et il y avait un collège de tris médecins et d'un légiste..et quand on voit maintenant ?....notre socièté a beaucoup évolué Je vous embrasse..

églantier 19/05/2012 22:26


que dire ? je ne sais pas ! je ne sais vraiment pas. je suis trop dans l'émotion à la lecture de ce témoignage.

Rosie 19/05/2012 23:46



Et oui ! il faut être femme pour comprendre toutes ces souffrances..et les nouvelles lois ! que faire on doit aussi travailler sur ces sujets !!



Marcelle 01/03/2012 19:26


Chère Rosie ,


Comme ce sujet est difficile....comment cacher toute sa vie à un enfant d'où il vient ? et combien en ont souffert ? ceux qui ont eu la chance d'avoir des parents de remplacement aimants ne
chercheront peut être pas à savoir,  déposséder un être humain de l'histoire  de ses vraies origines et tellement injuste ! c'était davantage la honte d'être déshonorées pour une jeune
femme d'être enceinte avant mariage, quand on accordait encore une valeur à la virginité , mais c'est tellement dépassé ...avec une méthode anticonceptionnelle  de nos jours ça ne devrait
plus arriver , hélas l'avortement à outrance à réduit peut être le nombre ...la liberté des moeurs n'arrange rien ...et l'incapacité morale de jeunes femmes négligentes aussi !


Quelle tristesse !même si on connait tous des adoptions parfaitement réussies et c'est heureux!  tant de gens n'ont pas ce bonheur de créer des enfants ...mais enfin je n'aurai jamais pu
céder la chair de ma chair après l'avoir sentie vivre en moi...pour la procréation assisté ...elle rend heureux beaucoup de gens pour autant qu'elle soit pratiquée avec mesure et considération de
ce petit être qui en naîtra ♥ ♥ ♥

Rosie 01/03/2012 21:00



Merci Marcelle pour ce commentaire..Les temps ont changé..il y a plus de liberté, et moins d'hypocrisie, car c'est rentré dans les moeurs...Ce sont les situations de détresse qui font que ces
femmes abandonnaient leurs enfants..il n'y avait pas d'allocations pour les aider et c'était" "Crève ou marche"...Il me semble qu'on doit toujours rechercher " le fruit de ses entrailles"
...L'avortement ou l'IVG c'est autre chose ! il ne faut pas condamner..chaque cas est unique! souvent des jeunes-femmes qui procèdent ainsi, plus tard quand elle veulent un enfant ne peuvent plus
en avoir, car c'est traumatisant..on pourrait disserter des heures, c'est un sujet passionnant..Bonne soirée



Mariette 01/03/2012 10:49


Juste un petit passage sur cette page pour vous dire combien j'aime ! images adorables et le tout décrit avec votre sensibilité, que chacun connaît et votre amour pour les autres.

Rosie 01/03/2012 16:24



Certes les images sont charmantes...le tout est de trouver le juste milieu...Je vous embrasse...



ADA 01/03/2012 08:30


Bonjour chères Rosie et Lisa,


Comme je viens de l'écrire sur l'article LES PONTS DE L'AMITIÉ, je suis trés occupé, mon occupation n'est pas vaine. Je ne suis pas paranoïaque mais simplement réaliste et les
recherches sur le (ou la) nouveau (ou nouvelle) venu(e) sur votre article chère Rosie, sont troublantes, un rapprochement avec un de nos "amis" peut rendre perplexe.


Pardon si je vous ennuie avec ces "détails", je suis partisan de ne pas répondre à toutes ces provocations , mais ma curiosité me pousse à en savoir plus.


Bonne journée, chères amies.

Rosie 01/03/2012 08:47



Bonjour... Bien sur c'est la voix de la sagesse..je vous remercie...



Lisa 29/02/2012 11:56


Ma chère Rosie, ami Ada, que c'est triste pour ces pauvres petits si mal accueillis dans ce monde et leurs malheureuses mères..


Faut-il obliger les mères qui accouchent sous X à décliner leur identité afin de laisser une trace à ces "enfants de personne" ?


 


J'ai lu dans un article du Point que Brigitte Barèges, députée UMP de Tarn-et-Garonne, a relancé le débat.


Ses propositions, soutenues par huit associations, font suite à un rapport remis en janvier 2011 à François Fillon, dans le cadre d'une mission parlementaire sur "l'accouchement dans le secret".
L'idée ? Obliger la mère à décliner son identité à son arrivée à la maternité, conserver son nom dans une enveloppe cachetée et consignée, et confier le pli à l'enfant à sa majorité si ce dernier
en fait la demande. Des éléments sur son état de santé ou ses antécédents génétiques pourraient être ajoutés, indique-t-on.


 


Mais d'après une étude publiée en septembre 2011 par l'Institut national d'études démographiques, le profil de ces "femmes de l'ombre" aurait beaucoup changé, elles seraient un peu moins de
700 par an, auraient en moyenne 26 ans et un tiers d'entre elles plus de 30 ans. Un quart seraient indépendantes financièrement. Pour 43 %, l'abandon serait lié au désaccord de leur partenaire.
Le deuxième motif le plus cité reste la découverte tardive de la grossesse.


 


L'association Enfance et Familles d'adoption (EFA) appelle à la prudence : "Lever l'anonymat peut être intéressant, explique sa présidente d'honneur Janice Peyré. Mais il aurait fallu l'insérer
dans une réflexion globale sur l'accompagnement des femmes. Or, là, ce n'est pas le cas. Il ne faut pas oublier que les rencontres peuvent être extrêmement douloureuses de part et d'autre."


 


C'est un sujet très délicat et douloureux de toutes façons, que vous traitez avec sensibilité, Rosie..Je vous embrasse

Rosie 29/02/2012 17:22



Bonjour LIsa..actuellement les donnée sur la mère ( carte vital) oblige sont remises au service du conseil général...Et il n'est pas automatique de les donner... !! beaucoup reste à faire..mais
il parait que peu d'enfants poursuivent une relation ensuite...C'est la même chose pour le don de gamètes , ou il n'y a aucun droit  qui relie au donneur...Tout est en suspends...Et alors
nous allons vers la gestation pour autrui, qui sera légalisée ou pas, sous certains cas avec des critères bien definis..?...Tout est question d'éthique..et la commission rassemble des
personnalités éminentes, venues de tous horizons...Merci pour votre apport important..