Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Petite étude sur l'oubli..

L’oubli qu'est-ce que cela veut bien dire

Tiens j’ai oublié mes clefs ?

J’ai oublié de fermer la porte

par association d’idée : la porte et les clefs

et plus encore si on cherche le symbole 

 

Et puis il y a l’oubli total

celui de la personne qui est dans sa bulle

et ne se souvient de rien

Quel malheur, peut-être pas pour elle

mais pour son environnement, sa famille ses proches

 

Oublier c’est parfois par déni

Pour ne pas y penser ! pour cacher

On enfouit en soi une pensée qui dérange

Et que l’on retrouvera plus tard

Après un événement ! Tout cela est troublant

on oublie pour se protéger  d'un événement

que l'on ne veut pas voir ressurgir 

il y a l'oubli de soi pour ne penser qu'aux autres

Oublie dit-on parfois ! et on y pense trois fois plus

l'oublie est de gommer

dans notre tête notre coeur et nos pensés 

un évènement , une personne , un moment de doute

Petite étude sur l'oubli..

Et puis il y a l’oubli celui qu'on s’impose parfois

Pour ne plus penser, et pardonner

Oublier pour ne pas souffrir

Oublier pour ne pas être meurtris

Oublier les mots les échanges

Oublier pour n’être point dépendant

d’une personne ou d’une chose

de nos chaînes que nous traînons depuis la naissance,

de nos chaînes que nous créons nous même   

des chaînes ou des liens qui parfois nous enserrent  

Brisons nos chaînes nos liens

qui parfois nous font perdre la raison 

des chaînes que nous mettons nous même 

qui nous rendent esclaves dans nos pensées

j’ai décidé de briser tout cela  

je ne dépends que de Dieu et de moi

C’est bon parfois de lâcher prise

de renoncer à s’enfermer

De quitter ce monde sensible

pour s’élever et regarder ; le ciel le soleil

Toutes les beautés des êtres et de la nature

Briser des chaînes, celles qui nous enserrent

Et nous tiennent prisonniers

J’aime plus que tout la liberté

Celle de mon esprit qui vagabonde

qui plane comme l'oiseau et rencontre un autre oiseau,

un esprit pur qui plane et a deux c'est toujours mieux

il faut savoir s'élever pour apprécier

et là haut point de chaînes;

sinon celles de l'amour de l'autre : transformées en ailes

pour mieux voler ensemble  ! en se soutenant

Comme le font les oiseaux migrateurs

 

Petite étude sur l'oubli..

Oublie-moi dit–on aux enfants

Quand ils vous sollicitent tout le temps

Mais toi, si tu m’aimes : j’ai besoin de toi

ne m’oublie pas, car nous sommes reliés

par des fils invisibles, par de l’amour

par de l’amitié, par devoir filial ou maternel

par amour pour son prochain

 

Liberté de penser d’agir de réagir

Oublier, ou se souvenir

se souvenir des bons moments

et du chemin qui conduit vers un autre rivage

 

Et toi si tu es plus loin, que tu dis m’aimer

ne m’oublie pas, car l’amour demande une présence

un geste, une attention toute particulière

Alors si tu es comme moi, ne m’oublie pas

même si parfois la vie nous sépare

Il demeure dans le cœur des sentiments

que l’on peut cultiver, qui embellissent la vie

ou au contraire peuvent être sources d'aigreurs

si je t’aime, je ne t’oublie pas

même si un moment j'ai pu croire que tu avais

mis d'autres chaînes autres que les miennes

des chaînes qui parfois sont bijoux ou  liens  

 

Liens ou don de soi

que tout cela est beau !

ce n'est pas de l'oubli, mais une absence

encore plus présente en mon coeur 

et mon esprit : complicité !  fraternité

amour, amitié tendres et belles pensées

 

Petite étude sur l'oubli..

Tu vois ou m’amène l’oubli

alors si tu veux que j’écrive

ne m’oublie pas, car tu le sais la vie est ainsi

c’est une chaîne de vie  : celle de nos gènes de nos cellules

Une chaîne faite de nos unions une chaîne , celle que j’aime,

qui est aussi une ronde où on se tient la main dans la main

et oui c’est aussi cela la vie, une main qu'on tient

et par où passe l'énergie

 

Si tous les enfants du monde

Voulaient se donner la main 

petit frère vas, tu fais un pas et c'est la liberté

tu fais deux pas et c'est l'égalité

Tu fais trois pas et le monde à changé !

et je ne me souviens plus de la suite

de cette belle chanson ! Celle du compagnon

 

Petite étude sur l'oubli..

Et que dire de l'indifférence ou du mutisme ?

«Parfois, l’indifférence et la froideur font plus de mal que

l’aversion déclarée»

L’indifférence est un état affectif neutre.

Nous avons tendance à définir une personne indifférente

comme quelqu’un qui «ne ressent rien et qui ne souffre pas».

C’est pourtant un sentiment qui maintient à la marge

la personne qui en fait preuve.

Et, quand nous ressentons de l’indifférence de la part de

quelqu’un, cela peut provoquer des blessures

très douloureuses.

Penser à quelqu’un d’indifférent, c’est lui attribuer une série

d’adjectifs, qui n'ont pas de liens avec l’idéal

d’une personne vertueuse.

Pour moi, vous pouvez lire dans mes yeux, et je n'éprouve

jamais d'indifférence , parfois trop de compassion

c'est cela la vie, parfois obscure, que l'on aimerait

voir lumineuse et heureuse pour chacun de nous

 

Petite étude sur l'oubli..

Commenter cet article

Xaviere 12/01/2017 18:35

Comme c'est vrai, rosie, parfois tout nous revient en mémoire, lorsque nous sommes tristes...j'aimerai pouvoir écrire comme toi....cela me ferai du bien. J'aime beaucoup lire tes écrits. Bises.

Rosie 12/01/2017 19:50

'C'est un grand soulagement d’écrire nos sentiments, nos émotions, cela fait du bien, c'est une thérapie, les mots écrits sont comme les larmes de l'âme, et cela fait du bien de partager.. merci pour ton gentil message... bonne soirée

Vivette 14/10/2013 17:39


 Liberté ! nous n'avons plus de libertés tout est interdit, sauf liberté de penser, sans le dire car la parole est formatée. mais je comprends liberté pour se libèrer, tout est  dit
Merci encore pour cet écrit

Rosie 15/10/2013 09:31



Bonjour il ne nous reste plus grand chose comme libertés sinon de payer et de se taire je suis parfois revulsées !!!!
Tout est exploité dans ce que l'on dit si ça ne convient pas à la pensée unique...Alors par mon blog j'ai un espace de liberté...Bonne journée Merci



François 14/10/2013 11:34


Aurais-tu quelque chose qui t'a chagrinée ? ou un souvenir que tu dois effacer ? Bof rien de grave, j'ai lu ton livre avec beaucoup d'attention, et je ne peux que te féliciter pour tes belles
actions ! Nul n'est parfait et tu as bien rason de ne pas juger et essayer de comprendre, car là est la vérité..A plus...bises...

Rosie 15/10/2013 09:29






 Tout va très bien, Madame la marquise !!! tout est bien pour qui finit bien, on se voit bientôt..Bises A plus...



Lisa 14/10/2013 09:56


Bonjour mes chers Rosie et Ada, bonjour à tous nos ami(e)s si fidèles..


 


"Savoir tourner la page est un acte éminemment positif sur le plan psychologique" m'a-t-on enseigné..


 


En tout cas, je vous oublie pas mes amies et amis et bon anniversaire à Isabelle!


 


Bien à vous toutes et tous





 

Rosie 14/10/2013 11:37



Bonjour Lisa et merci Isa travaille, elle est adorable ,elle et tous les siens merci pour elle ..nous pensons
toujours a nos amis avec qui nous avons partagé de bons moments et il reste entre nous cette complicité..belle journée ..



ada 14/10/2013 07:52


Bonjour chère amie Rosie,


Parfois on trouve la liberté dans ce qui semble en apparence être l'oubli.


Très bonne journée chère amie.

Rosie 14/10/2013 09:41



Bonjour Ami Ada...Merci pour votre message, oui oublier est parfois une maladie de ceux qui hélas sont dans leur
bulle ...mais on peut aussi enfouir en soi des souvenirs, qui refont surface un jour...Hier une personne qui a lu mon dernier livre s'est reconnue en partie, elle aurait aussi pu témoigner, et
mon  écriture lui a ouvert des moments de sa vie, dont elle ne se souvenait plus...Oublier !! mais on garde toujours une trace bon ou mauvais ! souvent l'oubli est une
protection....Bonne journée