Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #souvenirs
Eve et l'oiseau de la Mediterranée

Hier j'ai entendu au dessus de ma tête

un grand bruit d'ailes

c'était des oiseaux migrateurs

Ce n'était pas des hirondelles , ni des étourneaux

ni des tourterelles les nôtres sont fidèles

et restent dans nos jardins

Des fauvettes  des rossignols ?

des oies sauvages peut être

ou des cigognes venant d'Alsace

à leur fruit , à leur façon de s'aligner

on reconnaît ces oiseaux qui s'organisent

pour s'entraider le chemin est long !

Et aussitôt me vient à l'esprit

le texte extrait d'un de mes manuscrits

sur les oiseaux qui gentiment se font cui cui

en signe d'amitié

Et en voici pour vous le tendre récit...

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

Ce texte est tiré d’un de mes manuscrits

c'est un échange entre deux amis qui s'apprécient

et qui ont retrouvé des goûts communs

des souvenirs, celle de leur enfance

tout est très discret, avec beaucoup de tact et de sensibilité

ce fut un épisode heureux, que cet échange

on pourrait dire que c'est une écriture à quatre mains

d'où cet intérêt et ce mutuel enrichissement

c'est un peu tout en métaphores, en symboles

je vous laisse lire cette page 

il l’a appelée Eve comme la première femme de l’humanité

et pour elle, il est l’oiseau bleu de la méditerranée

mais pour la symbolique, il a préféré le goéland

 

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

Elle écrit sur le clavier de son ordinateur

elle y met tout son cœur, car il est devenu son confident

Ses doigts comme sur un piano s’agitent, ils sont agiles

ils caressent les touches, ou avec énergie les frappent.

Son écran est ouvert, et devant elle,

vient se poser un oiseau - érudit et de bonnes mœurs -

il lui fait de gentils cui-cui.

C’est un oiseau migrateur qui s’est perdu une nuit d’hiver,

il faisait si froid, il volait avec ses congénères,

a été attiré par le soleil.

Sur une branche virtuelle il s’est posé, en face d’elle.

Il lui dit, en mots symboliques :

Qu’elle est un rayon de soleil

qu’elle brille comme une étoile,celle de Salomon, 

elle préfère pourtant celle qui a cinq branches

qui est l’harmonie intérieure et extérieure.

Elle, il l’a appelée Eve, elle a ajouté : Eve et la tentation.

Eve, oui la tentation est au bout de ton clavier,

cet oiseau migrateur celui que tu as rencontré sur le net,

cet oiseau virtuel qui t’a entraînée sur les pas de l’étoile

pour découvrir une belle prose si délicate et  agréable.

Il t’a dit, sans pourtant te le dire clairement

et tout en  faisant des métaphores

que deux oiseaux pouvaient se retrouver

pour se sourire, échanger, s'entraider

dialoguer, s’enrichir en se tenant  de nobles propos.

Ils ont des points communs,

des goûts communs et des souvenirs

Que peuvent bien se dire deux oiseaux migrateurs qui se

rencontrent sur la toile ? 

Ils échangent, sur leur vie passée ou présente.

Elle c'est Eve c'est ainsi qu'il l'a nommée

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

Le voyant sourire dans son écran,

elle pense, l’imaginant, l’idéalisant

devant tant de  belles phrases suscitées par sa grande  culture :

il est compétent, il lui apprend des nouveautés,

élève son esprit. Il lui dit:

- Quand tu marches dans la nuit

tu as tendance à regarder où tu mets les pieds,

la nuit te remet sur terre.

L’étoile te force à relever la tête et te permet de t’orienter

de façon différente.

L’étoile te remet dans l’universel,

elle te sort du soleil levant qui bouge, qui tourne.

Si tu as de la chance de trouver, non pas une étoile

mais l’Etoile, celle qui ne bouge pas

celle qui est sur l’axe un repère, le seul repère ;

mais  toi, tu es le repère familial, l’axe fixe.

Eve signifie la vivante c'est sans doute pour cela

qu'il l'a appelée ainsi 

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

C'est pour cela qu'elle a écrit au petit matin

J’aime la façon dont tu as su m’aborder !

J’aime la façon dont tu me parles du symbolique !

J’aime que tu stimules ma fierté !

J’aime que tu me parles de mes activités !

J’aime, j’aime, j’aime...

Il lui a répondu:

- Quel réveil ! Je ne pouvais l’imaginer !

 

Et puis plus rien, sinon des choses banales,

il n’était plus là... Elle a éteint l’écran de son ordinateur.

Et soudain, il lui fait un petit cui-cui !

En cachette, lui a t-il dit, un petit bisou virtuel.

Il lui avait dit auparavant :

Tu es un rayon de soleil, elle veut donc briller pour le retenir.

Et lui : tu es l’or du nombre d’or, laisse-toi guider par l’étoile.

Et puis non, elle n’a pas dormi tellement elle était heureuse.

L’oiseau, l’ami virtuel, s’est évadé pour retourner dans son

horizon, il revient et sur un air mi- moqueur, mi-moralisateur

il écrit : Eve ne tient pas sa parole, Eve ment…

Mais, Eve a peur de devenir dépendante de cet autre

qui lui dit ce qu’elle attend, dans une belle prose si bien

présentée.Elle lui a dit « Non », piquée à vif dans son orgueil.

J’ai pensé à la chanson : Eve lève-toi, qui est si belle !

 

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

les yeux expriment le regard de l'âme

mais aussi l’amour, jamais l’indifférence.

Elle savait que c’était pour elle un atout

et lui envoya des photos où elle souriait.

Elle souriait et voulait l’aider, le distraire par ses histoires,

l’étonner, le surprendre

l'aider a travers le clavier de son ordinateur

Elle était sotte certainement

ou manquait soudain de jugement pour se laisser aller

à une dépendance, celle de cet écran où l’oiseau

ne se serait plus posé en lui souriant.

Elle avait dû mal interpréter ses mots.

Ils auraient pu se rencontrer dans un lieu discret

et personne n’aurait deviné leur complicité.

Il lui promettait de prendre sa main dans la sienne,

pour lui transmettre un fluide d’amitié

elle en rêvait déjà, comme de l’accolade qu’il lui donnerait

si un jour ils se rencontraient dans ce

lieu parfait, à l’abri des regards.

Pour ne pas être suivis au travers de leurs écrits,

et que d’autres yeux ne lisent pas leurs échanges

ils ont effacé leurs traces sur les ondes

ces empreintes qui trahissent et sont des liens repérables.

Effacé l’effacé  oui c'est fait....

 

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

Effacé l’effacé, plus rien sauf ce qui demeure dans le cœur.

Il lui dit même si tu effaces, le contact est crée,

et pourquoi cette phrase :

Je suis en toi, tu es en moi ?

Symbolique comme les maillons d’une chaîne, la chaîne de vie,

celle de l’humanité.

Cela ressemble à un serment. Il ajouté :

- Trop tard ! Oui, le contact est définitif,

il  est virtuel, un des oiseaux est libre,

son lien s’est brisé, ce qui lui a brisé le cœur 

il lui a encore dit :

- On ne laisse pas un cœur  qui souffre !

Elle n’a certainement pas bien saisi la portée des mots.

Elle a déliré, divagué comme le font les femmes,

ces Eve, en quête d’un amour même virtuel,

celui qui n’engage que deux personnes

qui ne se connaissent pas, ou si peu dans la vie réelle

Ils communiquent par les ondes qu’elles créent,

ces ondes qui se rejoignent dans le cosmos,

dont il lui parle.

Il l’entraîne sur le chemin des alchimistes,

celui où l’on transforme le plomb en or.

Elle en apprit de nouvelles choses ce jour-là !

Un vrai bonheur simple et réel et en prime le Petit Prince

Le renard et sa rose !!

la complicité crée des liens nouveaux

je me réjouis d'avoir créé ce blog

pour partager ces écrits lui répondit-elle

 

Par ce blog je m'exprime et vous fais partager

le fruit de mes recherches

Il est vrai que j’aime travailler

Sur la mythologie, car je relève aussi

des métaphores, des jugements

des enseignements qui transposés à notre vie

sont toujours d’actualité

 

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

Par l'artiste l'érudit ; voici ce qu'il écrit :

 

Je me souviens de chaque mot de cet ancien message.

Je vous avais dit que la nuit était romantique

et la lune magnifique

et je suis sorti la photographier pour vous la transmettre.

Merci de la reproduire ici.

Le symbolisme

est une méthode que les Alchimistes utilisaient avec passion

mais raison.

Avez-vous remarqué sur la carte du tarot;

l'Etoile ! de l'un de vos articles que les deux cruches sont

différentes, que ce n'est pas la même eau ; qui s' en écoule 

et que la belle dame est posée ou très proche d'une trappe

avec un anneau ? Et qu'il y a un oiseau noir

dans le ciel où sur une branche ?

Serait-ce l'Œuvre au noir où le Soufre et le Mercure

se libèrent ? Une cruche le Soufre, une cruche le Mercure ?

 

La lune photographiée a minuit ;

c'est ma plus belle photo Merci très cher ami

Eve et l'oiseau de la Mediterranée

Commenter cet article

Élisabeth 15/05/2016 20:05

Bonjour Rosie. Votre blog est vraiment nourrissant, de cette nourriture à laquelle on se prend à rêver. Une véritable invitation au voyage, avec d'autres yeux, comme aurait dit Proust. Merci, vraiment!

Rosie 15/05/2016 20:18

Merci Élisabeth ..je rêve un peu quand j'écris, c'est mon meilleur moment, je partage un peu tout les recherches, les émotions, et sans doute les souvenirs de mon enfance, qui ont laissé en moi des traces... Elizabeth Lisa était le prénom de ma grand mère Élisa est celui de ma petite-fille..très heureuse de vous accueillir....Rosie

Navarro Denise 15/05/2015 09:28

Bonjour Rosie,
Superbe,merci pour ce texte qui nos fait rêver,
Bisous.

Rosie 15/05/2015 10:38

Merci je viens de faire des corrections, et dans les commentaires trouvé celui de cet ami érudit qui se penche sur le texte et sur deux images ! la lune à minuit et l'étoile !!! Bisous Denise

Rosie 22/04/2014 10:59

Cette lune que vous avez photographiée vers minuiit est une de mes plus belles photos...je me souviens que vous m'aviez dit : qu'il fallait être inspiré pour faire de belles photos, et voici que celle-ci est en forme de coeur et très souriante

Rosie 22/04/2014 20:20

En effet je n'ai pas bien vu l'étoile, et j'ai pris le texte sur une carte du tarot ...Merveilleuse étoile qui symbolise la beauté ...

Albert 22/04/2014 10:39

Je me souviens de chaque mot de cet ancien message. Je vous avais dit que la nuit était romantique et la lune magnifique et je suis sorti la photographier pour vous la transmettre. Merci de la reproduire ici. Le symbolisme est une méthode que les Alchimistes utilisaient avec passion mais raison. Avez-vous remarqué sur la carte "l'Etoile" de l'un de vos articles que les deux cruches sont différentes, que ce n'est pas la même "eau" qui s' en écoule et que la belle dame est posée ou très proche d'une trappe avec un anneau ? Et qu'il y a un oiseau noir dans le ciel où sur une branche ?
Serait-ce l'Œuvre au noir où le Soufre et le Mercure se libèrent ? Une cruche le Soufre, une cruche le Mercure ?

Marcelle 22/04/2014 09:37

Beaux symboles , belles images - bonne journée chère Rosie et ami(e)s de passage ici .

Rosie 22/04/2014 10:55

Bonjour Marcelle c'est un texte très ancien, sous son antique présentation, c'est pour montrer à l'ami Albert qu'avec ce nouveau modèle je peux remettre des anciens écrits, en changeant la date de parution...adaptation patience ....Bonne journée.