Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent
Je rêve toujours de toi Rigarda !!!
 
 
Rigarda en Conflent
charmant village de mon enfance
blotti au pied du Mont Canigou
je rêve encore et voudrais revenir
C'était hier..avant hier...et peut être demain
qui sait ? une envie folle de revenir
revoir mes amis de Rigarda
 
j'écrivais ....
 
 
Me voici revenue de mon petit voyage
sur les terres de mon enfance
J’avais comme allié
le soleil pour m’accompagner
le ciel bleu, et le mont Canigou
qui m’attendait en majesté
tout était réuni ce jour
pour en faire une belle promenade
 
 
P1030778
 
 
 
 
 
 
 
 
Belle promenade, je suis passée
devant le lac de Vinça où plus loin
se situe la propriété de mon cousin
deux maisons sont au fond du barrage
j’ai pensé à ces bons moments
que nous partagions aux » escoumes »
et revu : Les arbres l’allée des roses
la mare avec les grenouilles
et  j'ai entendu
nos rires sous le tilleul en été
où il y avait de grandes tablées
 
 
J’ai pensé à Martine en passant
devant l’embranchement de la route
de Joch et de Finestret
les autres capitales de notre cœur
le ciel était riant
et j’ai rencontré des gens charmants
tout était réuni ce jour
il y avait des ondes qui me portaient
et une main qui me guidait
dans mes démarches
 
P1020483
 
 
 
 
Devant la porte, de notre ancienne maison
il y a un laurier rose
et des fleurs partout
dans le moindre interstice
où il y a un peu de terre
c’est la vie qui fleurit
sur ce chemin  celui que j’ai emprunté
 
P1020443
 
 
 
En arrivant
 
je suis allée faire une visite me recueillir
sur la tombe de ma grand-mère
munie de l'extrait de sa généalogie
qui m'avait été aimablement adressée
par Sylvain Chevauché
quelle femme ? quel destin 
j'ai refait le chemin celui de mon enfance
 
Au bord de la rivière lieu protégé et ombragé
avec Laurence nous avons grignoté
elle n’avait pas oublié son élixir de jouvence
l’eau de la fontaine
qui descend du Canigou
elle est meilleure que n’importe quelle eau de source
 
Sous les arbres
 
Nous avons joué à ombre et lumières
c’était charmant de se trouver en ce lieu 
le beau temps était avec nous
au bord de la rivière
là où j’allais chercher des galets
j'ai fermé les yeux pour m'y transporter
 
 31491 399519798804 837793804 4012627 5865560 n
 
    
 
Et puis au bord de la rivière aussi
nous avons pris le café
en charmante compagnie
nous avons évoqué nos souvenirs
ce qu’il en restait
et sommes remontés à l’église
toujours merveilleuse
J’ai pu photographier la vierge
qui fut offerte pas ma mère
Il y a bien longtemps !
C’était charmant je suis repartie
avec du vin de Domanova
Symbolique pour moi
Sur l’étiquette il y a l’ermitage
 
 
 
P1020499
 
 
 
 
P1030797.JPG
 
 
 J’avais ta tête pleine
de belles choses,
j’ai pensé à vous mes amis
qui par la pensée me souteniez
Et je voulais vous remercier
Pour ces bonnes ondes
qui sont arrivées jusqu’à moi
Belle journée à marquer
d’une pierre blanche
D’une joli pierre polie
Par l’eau  qui coule dans la rivière
Celle de Rigarda
une pierre lumineuse
avec quelques paillettes d'or
comme je les imaginais enfant
   
      P1020485
    
Chaque ruelle porte en elle un doux souvenir 
j'allais enfant tous les jours en rentrant de l'école
à la fontaine remplir d'eau les cruches d'Antoinette
qui était une cousine de ma grand-mère
et avait des difficultés pour marcher
ses deux cruches étaient en étain
et même vides etaient lourdes pour mes jeunes bras d'enfant
de plus la rue était en pente et c'était une epreuve à surmonter
mais ensuite quand on était chez elle
dans son jardin clos, c'était comme un paradis
   
 
31491 399504443804 837793804 4012239 7460082 n
 
 
 

 

Et puis au bord de la rivière aussi

nous avons pris le café

en aimable compagnie

nous avons évoqué nos souvenirs

ce qu’il en restait

et sommes remontés à l’église

toujours merveilleuse

J’ai pu photographier la vierge

qui fut offerte par ma mère

Il y a bien longtemps !

C’était charmant je suis repartie

avec du vin de domanova

Symbolique pour moi

Sur l’étiquette il y a l’ermitage

avec Maryse et jean-Noël nous avons pris le café

sur un lieu qui etait avant l'aire ou on battait le blé

et ou nfants on se rassemblait nous sommes remontés à l'église

Agnés nous accompagnait

Maryse ouvrit le tabernacle et demanda des grâces

pour nous et pour ma venue

 

Je rêve toujours de toi Rigarda !!!

Commenter cet article

Martine 12/06/2013 09:37


Bonjour, Rosie,comme vous j'aimerais revoir mon village, mais j'imagine déjà ma déception, alors à tout prendre, je crois plus raisonnable de rêver.


 Que reste-t-il aujourd'hui de ce que j'ai connu ? peut-être la vue sur le Canigou, on ne peut quand même pas le faire disparaître.


 Mais la maison qui me semblait immense, le jardin chouchouté par ma grand mère ?? le champ d'abricotiers, je crois que c'est un parking maintenant ? il ne faut pas trop
revenir en arrière. 


Je vous embrasse. 

Rosie 12/06/2013 14:30



Bonjour Martine, si vous pouvez vous liberer nous irons ensemble, car au contraire, certes nos maisons sont dans nos rêves idéalisées mais, mais, les villages sont embellis et c'est une joie de
les voir revivre...j'ai une envie folle d'y retourner et j'amènerai une amie qui est née a Cèret et qui rêve d'y retourner..nous rons au musée et puis je la prendrai avec moi a Rigarda, maisil
faut rester deux nuits...A Perpignan bien sur....Bises à vous et vtre maman..il fait beau ce jour...



Mariette 11/06/2013 11:12


Rigarda et Elisa mes grands amours d'enfance, vous m'avez promis de me prendre quand vous irez . Jour heureux que celui-ci: je vous embrasse.

Rosie 11/06/2013 16:25



Ah ma grand mère fut mon grand amoru d'enfance Je la regardais dormir tellement je l'aimais et la sentais vulnérable, et c'est elle qui nous a elevées après le décès de maman....Une femme
admirable que je prie tous ls soirs...



ada 11/06/2013 07:53


Bonjour chères amies Rosie et Lisa,


Lisa retrouvera par les mots de Rosie les "conseils"d'emmagasiner des souvenirs qui sont bien utiles à notre âge. On peut les agrémentés par des photos qui les concrétisent.


Très bonne journée chères amies.

Rosie 11/06/2013 16:22



Bonjour Ada ...ce jour je suis comme vous prise par le temps, et je me souviens combien il était long parfois car nous n'avions pas de distractions.... C'était ce bon temps qui forge nos
souvenirs !!! Merci bonne journée...



Lisa 10/06/2013 18:26


Bonsoir ma chère Rosie, vous nous offrez un touchant hymne au village de votre enfance où demeure la présence de votre chère grand-mère..


 


Voici pour vous un poème de Joachim du Bellay qui souligne l'attachement à son village natal:


 


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !


 


Quand reverrai-je, hélas ! de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province et beaucoup davantage ?


 


Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux :
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine,


 


Plus mon Loire Gaulois que le Tibre Latin,
Plus mon petit Liré que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur Angevine.


 





 

Rosie 11/06/2013 16:19



Bonjour  Lisa et merci  j'ai pu tout capturer et le mettre a la suite du texte c'est parfait ; Bien à vous !!!