Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etudes et culture patrimoine
De Saint Clément à Montpellier

 

L'aqueduc de Saint-clèment  

à Montpellier

  

Dès le treizième siècle, l'approvisionnement en eau

de la Cité de Montpellier devenait une préoccupation des Consuls

de la ville. Bâtie sur une colline, la ville (Mons Puellarum, pour

certains, qui prétendent qu'en cette ville se rencontrent les plus

belles femmes de la terre),ne renfermait pas en son sous-sol

des réserves en eau.Un projet ingénieux vît alors le jour :

amener les eaux des sources de la rivière « La Lironde »

au nord-ouest de la ville, en un point haut de Montpellier,

par un aqueduc.

Les sources, car, il en existait alors deux :

la source « Saint-Clément »

(dont le nom réel est Saint-Clément de Rivière)

et celle de « Boulidou ».

où se trouve actuellement un petit centre commercial

Jacques Premier d'Aragon autorisait alors les Consuls à lever un

impôt aux fins de le financer.


Au début du quatorzième siècle, le roi de France Philippe V,

souverain du Montpelliéret (à cette époque, ville de plus grande

envergure que Montpellier), instruit le Sénéchal de Beaucaire

et le Recteur de Montpellier de prendre toutes mesures fiscales

de nature à financer la réalisation d'un projet

d'adduction d'eau provenant de Saint-Clément de Rivière.

Et l'Évêque André de Frédol accorde un droit de passage sur ses

terres, pourvu qu'une fontaine fût installée en son évêché.

Tous les propriétaires terriens de la contrée

ne l'entendaient pas de la même manière ;

et, pauvreté en plus, le projet ne voyait pas le jour.

le projet ne suscitait pas l'enthousiasme des Montpelliérains.

Et ce ne sera finalementqu'au dix septième siècle

que le Cardinal de Richelieu instruira

Henri Pitot de concevoir et réaliser ce grand projet.
 

Source du Boulidou a Saint clément

Source du Boulidou a Saint clément

Henri Pitot :

Henri Pitot de Launay (1695-1771), reçu à l'académie des sciences

à vingt neuf ans, avait travaillé sur une machine de son invention

pour mesurer la vitesse des courants d'eau et le sillage des

vaisseaux, instrument devant passer à la postérité sous le nom de

« tube de Pitot ».

C'était un savant, Professeur du maréchal de Saxe,

nommé Inspecteur Général du Canal des Deux Mers

et en 1740 Directeur des Travaux Publics du Languedoc

il était membre de l'Académie Royale

et Ingénieur d'Aramon dans le Gard.

Il construisit, par ailleurs, un édifice que l'on appellera « le

nouveau pont de Gard." qui double le pont romain.

 

L'aqueduc de Saint Clément:

Il est maintenant appelé Aqueduc des Arceaux.

La construction commença en 1743 et s'achevèrent en 1765

C'est un édifice à double étage d'arches dans lequel un radier

conduisant l'eau repose sur une suite de petites arcades,

superposées à des arches plus importantes au niveau inférieur,

afin d'éviter les pertes d'eau que pouvait occasionner le

mouvement des maçonneries de grandes arcades.

Le conduit d'eau, large de trente centimèrtres

est recouvert de plomb, afin d'éviter les dégâts du gel.

Long de  880 mètres, haut de 22 mètres

l'aqueduc des Arceaux se compose

de deux cent trente six arches, permettant le franchissement

d'une large vallée.d'adduction d'eau,

quant à lui, il a une longueur totale de 17 kilomètres et demi.

La partie visible est monumentale.

Elle se compose de cinquante trois arceaux de 8 mètres

d'ouverture, surmontés de 182 petits

dont vingt quatre reposent directement sur le sol.

Le point d'arrivée en ville est le château d'eau

qui était encore en fonction au siècle dernier et distribuait

l'eau dans toute la ville en l'amenant en pression

dans les fontaines de Montpellier.

La dénivelée depuis les sources et compris entre 9 et 11 mètres  

Le débit était de treize litres par minute,

considéré alors comme suffisant pour la ville.

Analysée par Chaptal, cette eau était réputée potable.

L'ensemble de l'ouvrage est édifié en pierre de taille

de Saint-Genies des Mourgues sur  3520 mètres .

Les travaux d'extension débutèrent en 1766

furent rattachés à ceux de l'aqueduc Saint-Clément

Les travaux durèrent neuf années.

 

De Saint Clément à Montpellier

 

L'aqueduc se termine par trois arceaux,

 

œuvre de l'architecte Jean Antoine Giral

Le plus grand, d'une portée de 19,50 métres

s'effondra en 1771, lors du retrait des cintres

Reconstruit, il fut aussitôt démoli pour cause de malfaço

ns pour être rebâti définitivement.

l’aqueduc sera prolongé jusqu’à la source du Lez,

derrière Restinclière, car la source de Saint Clément

ne fournissait plus assez d’eau pour alimenter la ville de

Montpellier.

L’aqueduc sera utilisé jusque dans les années 1970 . 

puis vint l’usine de captage souterraine de la source du Lez

et l'aqueduc définitivement arrêté dans sa fonction initiale,

mais demeurera un lieu de visite touristique.

Le soir les arches de l'aqueduc sont éclairées par une lumière bleue

 

Le chateau d'eau qui est sur la promenade du peyrou

admirez par ciel bleu ces photos qui sont

de mon amis Jacques-pierre Bompaire

De Saint Clément à Montpellier
De Saint Clément à Montpellier

Commenter cet article

ada 03/08/2013 07:12


Bonjour notre chère hôte Rosie , bonjour mes chères amies Myo et Lisa et bonjour à tout le monde,


Chère Rosie, pourquoi ne pas venir pique-niquer avec nous (voir sur le Figaro)? Et pourquoi pas à l'ombre d'un viaduc.


Très bonne journée à toutes et à tous.

Rosie 03/08/2013 08:53



bONJOUR CHER AMI? JE VIENDRAI VOUS REJOINDRE...dès que ce sera possible..je pense à vous mes fidèles amis, avec vous je suis bien , Vous êtes dans mes pensées, je suis votre relais celui de notre
amitié ...Bonne journée et MERCI


 



Lisa 02/08/2013 08:21


Bonjour mes chers amies et ami Rosie, Myo et Ada, je suis heureuse de vous retrouver sur ce bel et instructif article..


 


Voici, évoquant son admiration devant un tel ouvrage, de Gustave Fort quelques lignes de "L’Aqueduc Romain", extraites de son ouvrage "Au pays santon", 1933. Avec mon amitié.


 



 «Bien souvent quand pensif, en errant je disserte,
Dans la vallée aux arcs rompus de Fontcouverte,
(Nom transparent, témoin d’un travail surhumain).
Je reste stupéfait devant la noble trace
Qu’ont laissée en ces lieux les mortels de ma race,
Et je m’enorgueillis d’être gallo-romain»

Rosie 02/08/2013 17:49



Merci Lisa pour le poéme, Cette page est souvent lue car elle est referencée sur la commune de saint Clément?..et notre bel aqueduc qui s'épanouit a Montpellier, chez nous il est rustique ..je
vous embrasse , bises autour de vous ...



Marcelle 02/08/2013 08:06


Bonjour à tous,  Ada oui que de beaux ouvages qui sont encore debout - belle journée à tous les visiteurs de votre belle ville Rosie , Lisa coucou
, il fait un ciel formidablement bleu,  un vent léger nous apporte un peu de fraîcheur pour le moment...mais le soleil va régner et c'est tant mieux,  vive l'été ...portes et fenêtres
ouvertes .


Bonne journée à tous .

Rosie 02/08/2013 17:46



Bonjour Marcelle je suis heureuse de vous lire, Il fait un temps deliciuex avec une petie brise marine j'étais d'ailleurs au bord de la piscine, mais j'aime la plage et la grande bleue...
Belle soirée pour vous mon amie Je vous embrasse



ada 02/08/2013 07:32


...avaiENt...

Rosie 02/08/2013 17:44



Pas grave mon ami c'est le fond qui compte Merci encore...



ada 02/08/2013 07:30


Bonjour chère amie Rosie,


Les Romains avait fait le pont du Gard, au 18° siècle les Français de l'époque ont fait cet ouvrage, aujourd'hui, grâce aux engins on fait d'autres réalisations....


Bonne journée chère amie.

Rosie 02/08/2013 17:43



Bonsoir Ada ...je vous remercie pour votre message, je l'ai reçu ce matin sur mon telephone et je reponds le soir, il fait si chaud...Merci..