Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Et vive la vie : Ode à l'Amour..

C'est comme dans la vie les jours se suivent

Et ne se ressemblent pas  : Heureusement

Il fait beau et chaud : ciel bleu soleil et papillons

en cette fin du mois de juillet

comme tous les jours je fais le tour du jardin

pour voir ce qu'il y à de nouveau

j’ai aperçu des roses fragiles

une nouvelle poussée de sève 

l'orage les a fragilisées

 

Et puis Oh ! Surprise

 

L’églantier a tellement poussé

qu'il embrasseet enlace le rosier

il lui a  mêmme pris son énergie vitale

et j'a du les séparer

le coeur chagriné le vague à l'âme

séparer les deux amants

qui sont restés plus d'un an enlacés
 

C'est comme dans la vie, il faut parfois couper

Les branches qui enserrent étouffent l'autre

et entravent l'épanouissement! C’est avec regret

car pour moi tout est symbole

l'un ne doit pas se développer

au détriment de l'autre et l'étouffer

l'amour est un partage harmonieux

et l'épanouissement des deux

 

( Ce texte est ancien je viens de le trouver et l'ai réhabilité )

Et vive la vie : Ode à l'Amour..

Pour revenir en arrière

L’églantier qui est près du rosier

avait fait une grande tige

je ne l'avais pas coupée

elle avait enlacé le rosier

ou se trouve au bout de la branche,un bouton

un bouton de rose est-ce un symbole !

un clin d’œil ! la rose qui est devenue églantine

et qui s’approche tant du rosier

Est-ce un symbole du Caducée !

 

La Rose et le Caducée est un livre

que j'ai écrit il y a quelques années

pour retracer un parcours de vie à deux

un parcours merveilleux

Tant de bonheur, d'activités partagées

tant d'amour a recevoir et donner

avec beaucoup d'humanité

Quand l'amour est trop beau et rayonne

la faucheuse de vies est jalouse

et sépare ceux qui s'aiment

c'est pourquoi, quand je sépare

le rosier et l'églantier mon coeur pleure

il se souvient de tout,

Mais l'amour est toujours plus fort

que la mort et s'ensuit une autre vie

différente,on vit autrement

et on doit trouver un nouvel épanouissement

qui vient doucement pas à pas

on n'oublie jamais , et les bons moments

sont nos compagnons, tant de souvenirs

la Rose s'enlaçait autour du Caducée

pour la soutenir c'est maintenant l'églantier

les rôles ont changé , la vie, est autre

On trouve toujours une épaule, un bras une écoute,

Tout est symbole pourtant, et tout est réalité

 

Et vive la vie : Ode à l'Amour..

 

Toutes ces choses que je n’explique pas me troublent

faut-il y voir une métaphore ?

ou simplement mes yeux voient

ce que d’autres n’ont pas vu

la nature est parfois touchante

de nous montrer des exemples

de se mêler de nos vies

c’est tellement beau que j’en suis émue

qu'est-ce que cela veut encore dire !

Oui je sais ; c’est pour me rappeler

que la vie est plus forte que la mort

et que parfois on a besoin

d’une béquille pour s’épauler

L’églantier plus rustique

va se nicher au cœur  du rosier

pour entourer un frêle bouton

 

Que de belles  promesses

me fait Dame nature

pour me faire oublier les jours tristes

c’est très beau comme symbole

pour moi qui aime les roses

 

Avec regret, j'ai séparé l'églantier du rosier

Mon coeur est triste

celui-ci prospérait à ses dépends

et agissait comme un parasite puisant dans sa séve

et le laissant dépouillé et meurtri !!

ses belles roses sont  devenues mièvres

il a trop donné, c'est comme dans la vie

l'amour doit être partagé pour ne faire qu'un

c'est le cœur gros que j'ai agi pour le bien de chacun

pour qu'ils retrouvent leur épanouissement

chacun séparément 

la vie sépare ceux qui s'aiment !

Et Dieu plus tard réunit ceux qui s'aiment....

Et vive la vie : Ode à l'Amour..

Rêve d'oiseau Par André Lemoyne 

 

 

Sous les fleurs d'églantier nouvellement écloses,
Près d'un nid embaumé dans le parfum des roses,


Quand la forêt dormait immobile et sans bruit,
Le rossignol avait chanté toute la nuit.


Quand les bois s'éclairaient au réveil de l'aurore,
Le fortuné chanteur vocalisait encore.


Sous les grands hêtres verts qui lui filtraient le jour,
La reine de son cœur veillait au nid d'amour.


Dans le berceau de mousse il revint d'un coup d'aile,
Impatient alors de se rapprocher d'elle.


Puis le maître divin dormit profondément...
Mais parfois il chantait dans son rêve en dormant.


"Les yeux fermés, il pense encore à moi" dit-elle,
Heureuse d'être aimée, heureuse d'être belle.

 

 

Et vive la vie : Ode à l'Amour..

Commenter cet article

Eglantier nouveau 26/07/2013 21:11


Chère amie Rosie, il suffit de prendre un greffon du rosier pour l'implanter sur l'églantier et le tour est joué !!!!

Lisa 26/07/2013 09:53


Bonjour gentes dames, Rosie, Myo si elle passe, Flo que j'ai eu le plaisir de lire hier, Mimi dont j'ai pu admirer les chapeaux au Touquet..Bonjour sages messieurs Ada et Albert, toutes et tous
ceux qui aiment ce blog


 


Voici chère Rosie, pour accompagner l'histoire mouvementée du rosier et de l'églantier, un poème de Pierre de Ronsard qui évoque à la fois le bonheur donné par la nature et les déceptions
sentimentales. Avec mon amitié.


 


Je mourrais de plaisir voyant par ces bocages
Les arbres enlacés de lierres épars,
Et la lambruche errante en mille et mille parts
Ès aubépins fleuris près des roses sauvages.


Je mourrais de plaisir oyant les doux langages
Des huppes, et coucous, et des ramiers rouards
Sur le haut d’un futeau bec en bec frétillards,
Et des tourtres aussi voyant les mariages.


Je mourrais de plaisir voyant en ces beaux mois
Sortir de bon matin les chevreuils hors des bois,
Et de voir frétiller dans le ciel l’alouette.


Je mourrais de plaisir, où je meurs de souci,
Ne voyant point les yeux d’une que je souhaite
Seule, une heure en mes bras en ce bocage ici.


 

Rosie 26/07/2013 19:28



Bonjour et merci Lisa...je viens a mon ordi ce soir car j'ai eu de multiples occupations ce jour Merci pour le poème il sera pour la Rose....



ada 26/07/2013 07:13


Bonjour chère amie Rosie,


 


Albert a raison  de dire que la Nature a toujours le dernier mot, L'humain ne fait que l'aménager suivant ses goûts, sans jamais La dompter entièrement car Elle est éternelle. Moi qui ai
vécu et  vit encore dans et par Elle, je peux m'en rendre compte chaque jour, que ce soit avec mes souvenirs ou en comparant d'anciennes photos avec aujourd'hui.


Vous avez  eu une réaction qu'a chaque humain qui lui n'est pas éternel.


Bonne journée chère amie.

Rosie 26/07/2013 09:32



Bonjour ami Ada..je m'occupe avec soin des fleurs de mon jardin; mais quand je ne serai plus là , Dieu seul sait ce que tout deviendra : Alors pour mon plaisir je fais ce que je peux...Et fais en
sorte que tout soit harmonieux..merci pour votre commentaire....



Albert 25/07/2013 20:44


Dans ces conditions que je qualifie d'exceptionnelles, suite à ta réponse,  je t'accorde des circonstances atténuantes. Tu es provisoirement pardonnée.

Rosie 25/07/2013 23:13



Il y a toujours des exceptions.....n'empeche que le rosier reprend un peu de tonus..c'est aussi ma main qui lui apporte mon energie : ..je crois avoir la main verte, mes fleurs sentent que je les
aime je prends grans soin d'elles parce qu'elles le valent bien...Na...



Albert 25/07/2013 19:22


Qui te dit que tu as agi pour le bien de chacun ?


Qui te dit que tu as bien fait ?


Demain, quand nous ne serons plus là, il referont ce que la nature commande.


La nature est éternelle, nous sommes des mortels.


Amitiés

Rosie 25/07/2013 19:36



Je l'ai fait le coeur gros, car le rosier déprimait !! j'ai mis de l'engrais a son pied et je l'ai séparé...oui c'est vrai , tout redevient  comme le veut la nature si la main de l'homme ne
s'en mêle pas..et jeles regarde évoluer, de si belles roses, je ne voudrai pasles perdre, le rosier vient de mon oncle de Perpignan...et j'y tiens..