Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Moment choisi : Instant magique.

 

Oui je sais instant magique

est un de mes parfums de Guerlain

Ce jour j'admire mes fleurettes

qui au soleil ouvrent leur collerette

depuis quelques jours des papillons jaunes

sur elles se posent ! re-naissance

C'est le calme la douceur du temps

Une rose au vert corselet n'est pas encore éclose

pour montrer ses atours prometteurs

Magie du renouveau Même les grenadiers

ont bourgeons et feuilles nouvelles

Proserpine est avec sa mère Déméter

Tout s'éveille du sommeil de l'hiver

Car tout est symbole de renouveau

C’est doux serein, et moi je rêve

joies simples que l'on peut partager

un oiseau qui chante et nous enchante

il est symbole de liberté ! 

 

Moment choisi : Instant magique.

Instant suspendu : La magie est dans le temps

la pluie a arrosé les jolies fleurettes, et la clarté

ira les irisées, comme si on avait tiré un voile de diamants

Dans les arbres ! les oiseaux piaillent

un papillon fait son beau, et sur la jaune fleur se pose

avec elle il se confond se fond, et reprend des couleurs

Instant suspendu, instant de repos

et de création, j'écris quand je suis heureuse

comme si sur ses ailes le papillon me portait

Là haut gris est le ciel, et le soleil se fait désirer

beautés simples et composées

Dame Nature nous offre tant de messages

re-nouveau, re-naissance air nouveau

pourtant cette année tout a pris du retard

Ce temps convient bien à mes camélias

qui eux sont dans la beauté luxuriante

Moment choisi : Instant magique.

Tout reste imprimé dans des souvenirs

toutes les émotions, qui jour après jour

nous font grandir : parfois comme pour les fleurs

il y a des traumatismes et après des soins attentifs

on se relève on se reprend en main

les souvenirs sont compartimentés

les bons sont nos compagnons de route

chacun sa route, parfois elles se croisent

mais y a t'il un hasard ? on fait parfois un bout de chemin

en portant de l'amour, en toute circonstance

mes fleurs doivent le ressentir, et m'aiment aussi

Que de misères sur cette terre ! notre mère terre

comparée a une matrice, d’où sort la vie

Tout doit être bonheur à partager,

sans partage on se sent bien seul 

Hélas ceux qui sont malades ne peuvent pas trop partager

et c'est là où nous devons leur tendre la main

encore faut-il qu'ils le veuillent bien

il y a des personnes qui refusent la main tendue

Pourquoi ? pudiquement sans doute pour ne pas déranger !

La vie n'est pas un long fleuve tranquille

et parfois il faut faire le dos rond

pour laisser couler l'eau sous le pont

l'amitié est un beau sentiment , qui vient après l'amour

sachons cultiver avec des bonnes actions

et surtout pas des " mots' qui engendrent 

des maux de l’âme et du cœur

♥♥♥ Tout est symbole !!!

 

Moment choisi : Instant magique.

Ce matin, un timide rayon  qui filtre derrière les nuages

et demain ce devrait vent et ciel bleu

car il faut un peu de tout, c'est comme dans la vie

après la pluie vient l’accalmie

et celle des sentiments, on peut facilement les réanimer

en soufflant sur les braises restantes

l'air le souffle le vent : le vent qui secoue les fleurs

est un bon pollinisateur : Tout s'équilibre

tout se joint se rejoint se mélange,

il suffit de séparer le bon grain de l'ivraie

Et de regarder tout pousser, avec nos yeux émerveillés

comme à chaque printemps, un de plus

un de moins décompté par le grand horloger

qui tient à jour, le compte de notre vie sur terre

sur sa grande horloge du temps , ainsi va la vie

les uns arrivent et d'autres partent

sur le grand chemin de l’éternité ....

 

Moment choisi : Instant magique.

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Sur Ce chemin, il y a du Divin...

 Ce jour je vous présente ce texte

qui trouve sa place dans l'actualité

celle des Tailleurs de pierres de nos églises

de nos cathédrales de nos monuments

où des hommes ont souffert, ont aimé,

ont donné le meilleur :

Ah  ! si les pierres pouvaient parler

je vous emmène sur  le chemin que j'ai emprunté

il est : Oh, combien symbolique

C'est ce que j'écrivais il y a quelques années

et qui est revenu au premier plan

de nos recherches !  Est-ce le temps

qui nous amène, qui m'amène sur ces traces

les premières, c'est comme si tout recommençait

sous un autre aspect le réel est venu remplacer le virtuel

c'est un peu comme si je connaissais les lieux

pour être venue tant de fois écouter le silence

celui des pierres et celui de mon ♥

ce texte a plusieurs années et me procure une émotion ,

la même mais différente la sensibilité est présente en moi

les souvenirs sont à fleur de peau

tout est réminiscence !

Sur Ce chemin, il y a du Divin...

 La beauté la pureté est là

Oui si tout recommençait

Mais la vie c’est comme la mode

C’est un éternel recommencement

Tout revient plus ou moins bien

Ou alors c’est que nous  le voyons autrement

Suivant le moment, suivant l’instant

C’est ce qui m’inspirait hier

Et ce jour, mais de façon différente

C’est l’amour des belles choses

des églises  anciennes et de celle-là en particulier

Des cloches qui vont par trois des campaniles

Les symboles du bien et du mal

Le terrestre et le céleste

Ces sculptures qui nous ont fait chercher

Nous y avons mis notre cœur

Et j’ai  écrit guidée par qui ! Par quoi

Par de l’invisible qui était en moi

C’était si beau ce temps là avec mes amis

et une amie qui n'est plus là

Oh ! il n’est pas bien loin ce temps, rien n’est pareil

Et pourtant c’est comme un manège

Qui tourne  s’arrête et revient

Il suffit d’aller s’y perdre dans tant de pureté

pour y laisser un peu son âme et se faire guider

Dans les veilles pierres, des églises romanes

J’y vais souvent, mais je n’écoute pas la musique

Et je ne me laisse plus entraîner

Sur les pas de la fillette ( une allégorie)

Elle me fait peur et seule je découvre le chemin

Et puis il y a le dolmen décapité

La croix celtique et tant de mystères

Tant de mystères que nous devions découvrir

pour avancer Les pierres portent en elles

la souffrance de ceux qui ont vécu aimé et sont partis

Vers d’autres horizons, nous laissant

leur belle œuvre qui défie le temps  : le notre aussi

puisque cher Ami vous êtes parti l'an dernier

faute de  continuité des soins pour cause de Covid

voue en êtes une victime collatérale !

Dieu vous a accueille là où vous êtes 

soyez loué .....

 

Sur Ce chemin, il y a du Divin...

Ces pierres qui nous ont fait chercher nous font rêver

Elles nous ont inspiré, et sommes allés

faire référence au Petit prince

Souvenez-vous ? de ces beaux moments, où ensemble

notre esprit s’est perdu quelques instants

Pour revenir à des choses plus simples

Celles de la vie au quotidien

Le temps à passé les années aussi

J’ai grandi depuis J’ai travaillé pour trouver

En moi des ressources une volonté qui me fait avancer

Oui j’aime par-dessus tout

Ces soirées où j’allais chercher le sens

Le sens caché de cette beauté

Que nous interprétons de façon différente

Suivant que nous sommes croyants ou pas

Cette beauté à la gloire de l'éternel

A Dieu, comment ne pas y croire

quand on a sous ses yeux le sens poussé

de ces merveilles,

Je suis heureuse : de tout cela ces réalisations

C’est un peu comme si tout recommençait

Il n’y a que la musique qui a changé "Silencio "

pour moi c'est allegretto, un envol

vers le céleste, c’est si beau

Que j’ai de nouveau eu envie d’écrire !

Silence, on le partage !! N’en parlons plus.

faut-il garder toutes les traces ne pas tout décortiquer

car c'est un ensemble ! tout en un Un en tout

ce sera un beau souvenir en partage

Silencio, Silence bel hommage

 

Si vous souhaitez prendre le chemin de la chapelle

voici  que tout revient comme une rengaine

ou un moment où on souhaite faire le point.

se retourner sur ses pas, pour prendre du recul

et voir l'ensemble, celui qui parle à notre cœur

c'est suivant notre interprétation celle du moment

qui est conditionnée par nos émotions

En hommage à Martine avec qui j'ai cherché

et nous nous sommes perdues dans ce jeu de piste

que notre ami aux yeux malicieux, nous invitait

à partager, moments émouvants , souvenirs touchants..

 

Sur Ce chemin, il y a du Divin...

 Des années sont passées, qui nous ont marquées

comme un vol d'oiseau à tire d'aile,

la colombe est symbole de Dieu

et de l'arche de Noé,de la branche d'olivier

et des eaux qui se sont retirées

Les tourterelles sont celles qui se posent

tout à côté de la Chapelle

Elle porte un symbole de Saint Jean l'évangéliste

sur le chemin tout est divin..

Beauté, et harmonie !

 

Et voici la clé qui ouvre cette belle chapelle 

je l'ai gardé dans mon écharpe de dentelle

c'est  bien elle vous pouvez aller admirer l'intérieur 

il suffit de suivre le chemin

et je ne vous dis pas combien est la beauté intérieure

voici une photo dans le silence de ce lieu sacré

mes souvenirs sont bons et c'était un 13 Mai

que j'ai découvert la chapelle,

vous étiez la pour me guider

je suis repartie avec un tableau ( les roses de May)

et vous ai envoyé la photo des clés

sur mon écharpe en lin blanc

vous m'aviez dit que je ressemblais à une madone

quand sous la pluie je l'ai posé sur ma tête

tout y était la place des Oliviers

vous et moi : moi émerveillée et vous me regardiez

quand j'ai découvert le tableau

ce souvenir je vous le dédie à vous qui êtes souffrant

Que Dieu vous protégé Et il vous a pris auprès de lui

vous m'aviez demandé de vous envoyer la photo de la clé

cette clé de la chapelle sur mon écharper de dentelle

Que de souvenirs d'émotions !

Martine est partie avant vous !

vous avez mes très amicales pensées et mes prières

Sur Ce chemin, il y a du Divin...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie
.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

Oh ! avec le soleil durant quelques jours

les grenadiers ont pris un beau feuillage coloré

  Proserpine est  donc venue retrouver Déméter

J'ai fait le tour de mon jardin

La tramontane vient de se lever

un beau soleil joue dans les arbres et fait des ombres,

avec sa joyeuse lumière qui change tout, 

je l’attendais ce moment béni  -celui où les grenadiers

plantés pour sainte Catherine auront pris racine -

ils ont donné de belles fleurs l'an dernier et des fruits

Ils  se sont réveillés la pluie les a aidés

s'éveiller S'ev-eiller  la sève est montée

après ils auront de superbes fleurs

 d'un rouge orangé et un feuillage abondant

C'est le signe que la végétation repart doucement

Le renouveau avec le soleil que Déméter avait retenu

pour se venger de l'enlèvement de sa fille...

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

L'enlèvement de Proserpine

L’enlèvement de Proserpine est un des plus vieux mythes

créés pour expliquer le cycle des saisons.

Proserpine est la fille de Cérès ou Démétra, la déesse de

l’agriculture et des moissons.

Pluton le Dieu des enfers,il est amoureux de la jeune fille,

et décide de l'enlever alors qu’entourée de ses amies

les nymphes, elle cueillait des fleurs au pied du volcan Etna.

Pluton fendant la terre de son char tiré par des chevaux noirs

s’empare de la jeune Proserpine ou Perséphone

La mère de la jeune fille Déméter entend les cris

mais elle ne comprend pas d’où ils proviennent.

elle erre pendant neuf jours et neuf nuits sur la terre

sans manger ni boire, un flambeau dans chacune de ses mains

à la recherche de sa fille.

Furieuse elle rend la terre stérile

mettant en grave danger l’humanité,

alors Jupiter,le frère de Déméter intervient…

Mais, lors de sa permanence dans les enfers

(ici le règne des morts)

Proserpine avait mangé trois grains d’un fruit de grenade

 elle avait mangé la nourriture des mortels

Que faire? Proserpine est donc liée pour toujours

au règne des Morts

.C’est alors qu’une solution est trouvée

Elle passera 6 mois avec sa mère Déméter

qui heureuse d’avoir sa fille auprès d’elle,

rend la terre fertile et 6 mois avec son mari Pluton

et alors Déméter porte le deuil ....

la terre est stérile c’est l’hiver.

La représentation du mythe avait lieu, du temps des

romains,dans le Circus Maximus le 12 avril.

L’histoire nous a été racontée par Ovide dans les

« Métamorphoses »

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

Proserpine est durant l'hiver aux enfers chez son père

et à la belle saison, va rejoindre sa mère Déméter  

Déesse de la germination du blé des semences

du renouveau de la nature

et oui, je vais pouvoir regarder 

s’ouvrir  bientôt les fleurs des grenadiers

et vous parler de Prosérpine ou Perséphone

divinité infernale ,elle est aussi à l’origine une déesse du blé

de la fertilité du sol elle est liée à la mort,

celle des semences qui sont gardées dans l’obscurité

pendant des mois,et reviennent à la vie

après l’ensevelissement

C'est le mythe de Proserpine

qui donne naissance aux rites des mystères d’Éleusis

j'ai appris ce jour que pour qu'un noyau d'olive

puisse germer, dans les meilleures conditions 

il faudrait 12 ans,  la main de l'homme pratique des clonages

et intervient pour percer le noyau

et provoquer le germination !

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter
 
Les Mystères d’Éleusis devinrent une sorte de religion

et les "mystères centraux" étaient ceux de la mort et de

la résurrection : concept que l’on retrouve quasiment

dans toutes les cultures symbolisées par la décomposition

de la graine dans la terre et sa réapparition sous la forme

d'un être vivant s’envolant vers une lumière divine.

Les Mystères d’Éleusis comportaient des cérémonies 

qui se déroulaient en deux temps

Les débutants étaient d'abord initiés

aux "petits Mystères", célébrés au printemps dans le

faubourg Athénien,

Et les initiés aux grands mystères

où ne participaient que les Athéniens

Les Mystères d'Éleusis étaient les plus célèbres de

l'antiquité: Cicéron dit d'eux :

Les rites sacrés et augustes d'Éleusis auxquels des

hommes venaient des parties les plus reculées

du monde pour y être initiés »furent d'abord célébrés

exclusivement à Éleusis,
 

Dans ces Mystères, on représentait symboliquement

la défaite de la Femme

La Déesse Cérès cherchait sa fille Proserpine

ravie par Pluton et conduite

dans le monde infernal de l'Homme.

.Tiens Proserpine est avec sa mère Déméter

Voir les commentaires

<< < 1 2