Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Samedi sous la pluie

C'est samedi il pleut ce jour

les nuages s'effilochent et nimbent de buée

les arbres, le paysage qui semble s'éloigner

Tout est calme  ; on en fera une journée agréable

le soleil c'est comme l'amour

et l’amour est comme le soleil

parfois il nous réchauffe

nous rassure et nous illumine.

Lorsque la nuit arrive

il disparait pour mieux revenir...❤️

C'est notre rituel : Un jour nouveau

que nous allons rendre à notre image

calme paisible en évoquant des souvenirs

loin de l'actualité  bruyante et violente

on va au contraire embellir cette journée

qui a bien commencé pour moi

J'aime ces jours où on peut rester chez soi

a ronronner presque : en fermant les yeux

on revoit tant de beautés cachées

on peut lire ,écrire  écouter de la musique

et se pelotonner dans un fauteuil ou un canapé

pour faire de cocooning ; se faire plaisir

Tout est permis ....

Samedi sous la pluie

 

 Chanter sous la pluie

il pleut ce jour une tendre langueur baigne mon cœur

on peut aussi cheminer à deux sous un même parapluie

en se tenant par le bras !

c'est le charme ces jours ou la pluie est fine

c'est comme être enrobés d'une tendresse

Dame pluie m'apporte du bonheur

Le soleil ce bel amant nous emplira le cœur

demain avec un jour nouveau

il reviendra, me réchauffera et fera scintiller

des étoiles sur chaque goutte d'eau céleste

laissant un peu de rosée, que les fleurs aiment

c'est comme une larme de bonheur dans chaque calice

Ce jour je vais méditer, revoir dans mes souvenirs

tant de belles choses !

parasol et parapluie tombe la pluie

avec délicatesse et même tendresse

dedans je suis dehors et j'ai ce beau spectacle

pelotonnée dans un fauteuil je peux tout voir

sauf le coucher du soleil ce soir

mais qui sait ! il viendra peut être

dire bonsoir je suis là , c'est vrai qu'il est sous les nuages

c'est toujours rassurant de sentir qu'à tout moment

il peut venir et  remplacer Dame pluie

demain la végétation aura encore mis des bourgeons

et veillera sur les éclosions de mes camélias

qui montrent le bout de leur nez

A tous jolie journée paisible et riche en émotions

 

 

Samedi sous la pluie

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie
Vénus Eros et les roses symbole d'amour ardent

Le mythe d'Adonis et de Vénus ou Aphrodite

déesse de la beauté

Comment la rose blanche devient rouge ?

 

 

C'est Ovide, le poète latin

qui dans ses Métamorphoses,

a laissé le texte le plus poétique

et le plus célèbre sur la naissance

les amours et la fin tragique d'Adonis.

 

Myrrha, la fille du roi Cyniras,

nourrissait une passion incestueuse pour son père.

Désespérée, elle finit par se confier à sa nourrice

Celle-ci, qui craignait que la jeune fille

ne mette fin à ses jours enivra le roi

et Myrrha passa ainsi plusieurs nuits avec lui.

Lorsque le roi comprit que son amante inconnue

était sa propre fille,

il saisit son épée et la poursuivit 

là où elle s'était réfugiée

Mais la jeune fille se transforma en myrrhe,  

l'arbre à la sève parfumée

et les larmes de Myrrha, en encens.

Un enfant commença à grandir

sous le tronc de l'arbre

lorsque le terme fut arrivé,

Aphrodite sépara l'arbre en deux

et un garçon d'une grande beauté sortit du tronc.

Il fut appelé Adonis.

Vénus Eros et les roses symbole d'amour ardent

Aphrodite prit l'enfant, le mit dans un coffre  

et le confia à Perséphone reine des Enfers.

Curieuse, Perséphone ouvrit le coffre

et y trouva le bébé et le trouva si joli

qu'elle l'éleva dans son palais.

Mais Aphrodite se rendit aux Enfers

pour y réclamer l'enfant.

 

Perséphone refusait de le laisser partir

car Adonis était devenu son amant,

il s'en suivit une querelle entre les deux déesses.

Aphrodite fit appel à Zeus pour régler le conflit,

mais Zeus refusa d'être juge de ce conflit.

Il s'adressa à la muse Calliope

qui décida que Perséphone et Aphrodite

avaient des droits égaux sur Adonis.

Vénus Eros et les roses symbole d'amour ardent

Aphrodite, qui avait entendu les plaintes de son amant

avait fait demi-tour avec son attelage,

vit expirer Adonis, baignant dans son sang.

Elle répand le sang du jeune- homme

qui bouillonne comme des bulles transparentes,

et du fond d’un bourbier montent à la surface

d’une eau jaunâtre où naît

une fleur nouvelle :

des roses et des anémones

sont sorties du sang d’Adonis

 

Les deux pôles du destin d’Adonis sont

l’arbuste  qui lui donne la vie

et celui par lequel il renaît,

après avoir été martyrisé ;

il n’y a pas de vie sans mort

et sans renaissance sous une autre forme.

 

 

 

En souvenir d’Adonis  

Vénus châtiait son fils Éros

en le frappant avec une rose Anagramme de Eros

les rosiers étaient consacrés à Aphrodite

La rose était chez les Grecs une fleur blanche

mais lorsque Adonis,

protégé d'Aphrodite, fut blessé à mort,

la Déesse courut vers lui,

se piqua à une épine

et le sang colora les roses

qui lui étaient consacrées.

et voici comment la rose

de la couleur blanche devient rouge

et est symbole de l'amour ardent

 

Vénus Eros et les roses symbole d'amour ardent

Elle fit en sorte que sa mort

soit célébrée chaque année

lors de fêtes solennelles.

Qui sont la renaissance de la nature

et voici encore une histoire de femmes

de déesses et de  fleurs

Perséphone est Proserpine

elle est encore aux enfers.

Adonis où es-tu ? 

 

 
Citation de Shakespeare extraite de son poème

"Vénus et Adonis":

"L'amour, c'est le soleil après la pluie

et la luxure, c'est l'orage après le soleil....

Sonnet 18

« Devrais-je te comparer à une journée d'été

Tu es plus tendre et bien plus tempérée.

Des vents violents secouent les chers boutons de mai,

Et le bail de l'été est trop proche du terme.

Parfois trop chaud l'œil du ciel brille,

Et souvent sa complexion dorée ternie,

Et toute beauté un jour décline,

Par hasard, ou abîmée au cours changeant de la nature;

Mais ton éternel été ne se flétrira pas,

Ni perdra cette beauté que tu possèdes,

Et la Mort ne se vantera pas que tu erres parmi son

ombre,Quand en rimes éternelles à travers temps tu

grandiras;Tant que les hommes respireront

et tant que les yeux verront,

Aussi longtemps que vivra ceci,

cela en vie te gardera. »

Vénus Eros et les roses symbole d'amour ardent

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
La bienveillance et la courtoisie

  La courtoisie d'après le dictionnaire

 C'est une attitude de politesse raffinée

mêlée d'élégance et de générosité  civilité.

Notion clé de la civilisation médiévale

élaborée dans les cours seigneuriales

et fondée sur une théorie et une pratique raffinées

des rapports homme-femme.

Ceci est une des définitions qui a évolué

on n'en est plus à l'amour courtois du moyen âge

il doit cependant rester dans la politesse

dans le raffinement, des mots choisis

et écrits ou prononcés avec une certaine élégance

le temps de la chevalerie est révolu

mais il reste la galanterie  la délicatesse

je ne supporte pas l'impolitesse

quand une personne homme ou femme

me demande en ( amie) que j'accepte

et que je n'ai pas un mot de remerciement

je referme la porte !  ni bonjour ni merci

par contre d'autres personnes sont sympathiques

et mettent un mot gentil, charmant parfois

et tout de suite on voit la classe ! la courtoisie

avec mes courtoises salutations

C'est aussi de la galanterie à l'égard des femmes

de nobles intentions ...

 

 

La bienveillance et la courtoisie

La courtoisie dans l'esprit du moyen-âge

C'est d'abord une nouvelle attitude

envers les femmes : davantage de respect.

Le chevalier courtois accorde une grande place à l'amour, 

Cet amour exige du chevalier un dévouement total

aux désirs de sa dame: il doit la mériter

par son obéissance, sa fidélité

et par les prouesses qu'il accomplit pour elle.

La courtoisie, c'est est aussi un mode de vie

chevaliers et dames ont du goût pour les riches vêtements

( tissus, broderies, fourrures, bijoux...)

ils aiment les fêtes où se manifeste

la largesse de celui qui les offre.

Le chevalier courtois recherche à la fois

la gloire personnelle et l'amour de sa dame.

Il doit pour cela faire preuve de certaines qualités:

De courage : Preux chevalier et vaillant

loyal fidèle à sa promesse

généreux envers son adversaire

Il doit avoir la maitrise de soi-

Se montrer courtois au sens moderne du mot

Respecter les règles de vie

en société en toute politesse

courtoisie et bienveillance .

 

 

La bienveillance et la courtoisie

La bienveillance comme vertu

ou comportement général

 

le principe de la vertu dans l'âme, est la bienveillance...

 " Une affection qui vous porte à désirer

le bonheur de notre prochain "

ou une disposition généreuse à l'égard de l'humanité.

C'est la Bienveillance universelle :

Quelques citation : Robespierre

Que ta première passion soit le mépris des traîtres

et la haine des tyrans; que ta devise soit :

protection amour, bienveillance pour les malheureux

guerre éternelle aux oppresseurs!  Robespierre,

Pour Michelet :

Je ne suis pas indigne du jour sacré qui se lève pour moi.

 Je me sens le cœur plein de bienveillance

de paix, d'amour universel...

Que ne puis-je de cette mer de bonheur

dont je me sens inondé donner au monde une goutte

Michelet, Journal,1849, p. 15.

 Ernest Renan  :

si l'on tient compte des difficultés sans nombre

de la condition humaine

la bienveillance générale est la vraie justice

Renan, Feuilles détachées,1892, p. 19.

C'est une qualité d'une volonté

qui vise le bien et le bonheur d'autrui.

Bienveillance mutuelle :

La bienveillance n'est-elle pas en quelque sorte

le « charme » de la bienfaisance entre

l'acte inspiré par l'amour et l'apparence conforme

il peut n'y avoir aucune différence

tant est douteux et ambigu le bon mouvement,

qui est l'âme intentionnelle de la bonne action...

Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957

 

La bienveillance comme attitude concrète

dans les relations d'une personne avec une autre

qu'elle peut favoriser ou ne pas favoriser

Disposition particulièrement

favorable à l'égard de quelqu'un

avec votre bienveillante attention

 

   
La bienveillance et la courtoisie

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Lire avec le cœur.. ♥ Mythes et légendes

 

Au delà des apparences il y a le cœur

Il fait beau ce jour tout est lumineux

le soleil éclaire et met de la joie sur tout

voici venu mon meilleur moment: celui de l'écriture

je viens de prendre un délicieux café même deux

c'est mon rituel ensuite j'échange  avec des amies

et puis je pense que nous serions si bien tous les deux

nous le sommes en pensée

à la recherche de la parole perdue mais les idées restent

cela commencerait comme un acte de contrition

Nous n’avons rien à nous reprocher

Sinon d’être toujours ensemble

De suivre ce rituel ; ouvrir nos travaux

Par de jolis mots symbole es-tu là ?

Mystères, mythe, celui que j’ai fait mien

Par ce qui va harmonieusement nous relier

Écharpe parfumée, écharpe de vierge de Mater dolorosa

Ou de Marie-Madeleine qui verse les parfums précieux

Tu es toi et je suis moi ! Comme dans la mixité

Ensemble debout et sur un même plan : Adam et Eve

ce sont les deux parts de l’humanité

 

Elle, Eve qui fut tentée par le serpent

Elle n’avait pas vu sa malice

Et pourtant ! On dit que le serpent est signe de jeunesse

Il mue et change de peau tous les ans

Il a de multiples symboles pour le représenter

Celui de la connaissance

car il s’insinue dans les entrailles de la terre

en  connaît les secrets et les mystères

sans doute nos mystères !!!

Lire avec le cœur.. ♥ Mythes et légendes

Adam tu n’as pas été convenable

De ne pas avoir fait partager à Eve ce que Dieu t’avait dit

sur le fruit défendu et depuis ce temps la faute pèse sur

la femme tu es plein d’attentions, de tendresse de

délicatesse Tu l’a regarde dans sa nudité et tu vas la

protéger C’est le rôle de l’homme la protection

 

Comme la rose choisie par le renard

Pour devenir son amie : Respect et attention

Chacun a un devoir envers l’autre

C’est si beau ce texte et tout est  bien pensé mesuré,

Même le temps, ce temps qui n’est que relatif

elle rêve en l'attendant

L’attente fait partie du plaisir

elle renforce le désir, prends soin de ta rose

c'est celle que tu as choisie et que tu arroses

pour la faire éclore

C’est tout à fait de notre temps

C’est amour aussi cet échange pour se connaître

Avec des devoirs et du respect

oh  ! oui tout est symbole ou métaphore

car l'es-sen-tiel est invisible aux yeux

Lire avec le cœur.. ♥ Mythes et légendes

      Le Petit Prince

 

« L’essentiel est invisible pour les yeux », dit le renard.

 Le petit prince répète la phrase pour s’en souvenir,

 

Il l’avait déjà fait en commençant son texte

avec les dessins de serpent boa « ouvert » et « fermé »,

pour nous indiquer que chaque chose,

chaque être cache un trésor,  

un mystère que nous devons percer.

Au-delà des apparences,

il y a l’esprit qu’il faut découvrir avec le cœur

tout ceci est si beau que j'ai voulu partager

 

Tout est amour et respect de la parole donnée

il a choisi sa Rose, il doit la protéger, et elle lui apporte

sa beauté fragile, et le symbole de la connaissance 

mythe métaphore

tout ceci est pour nous mettre sur le bon chemin

celui de l'effort de l'amour de la découverte

de l'attention portée à l'autre...

 

Lire avec le cœur.. ♥ Mythes et légendes

Au delà des apparences il y a le cœur

Cœur amour tendresse amitié pour aider

la connaissance se transmet  et ouvre des portes

un horizon , avec une rose qui attend son prince

les heures comptent , l'attente fait partie du plaisir

et peut être du désir d'être ensemble

 

"Je ferme les yeux.

Sur la paix de mon cœur, Je n'ai plus à chercher mon chemin.

Bien sûr je te ferai mal.Bien sûr tu me feras mal

.Bien sûr nous aurons mal.Mais ça, c'est la condition de l'existence.

Se faire printemps, c'est prendre le risque de l'hiver

Se faire présent, c'est prendre le risque de l'absence...

... Et moi, c'est à mon risque de peine que je connais ma joie."

Antoine de Saint-Exupéry

 

Lire avec le cœur.. ♥ Mythes et légendes

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent
Saint Blaise souvenirs de mon enfance

J'écris ce jour sur mes souvenirs

de nos us et coutumes en pays catalan à l'ancien temps

Le 3 février jour de la Saint Blaise

Qui est le Saint patron des menuisiers cardeurs

tisserands et tailleurs d'habits

Saint Blaise: Voici son histoire

Ce fut l’un des saints les plus populaires

et les plus célèbres par l’efficacité de son intercession.

D’abord très habile médecin,

et en même temps très vertueux chrétien,

il devint évêque de Sébaste, en Arménie,

.

Mais Blaise, inspiré de Dieu,

quitta bientôt son siège épiscopal

pour s’enfuir sur une montagne solitaire 

il y avait pour compagnie les bêtes fauves

qui venaient chaque jour visiter et caresser

l’homme de Dieu,et recevoir, avec sa bénédiction,

la guérison de leurs maux.

Il fut rencontré en son désert par des païens

qui, surpris de trouver un homme

familièrement entouré de lions, de tigres

de loups et d’ours,allèrent raconter cette nouvelle au

gouverneur.Blaise saisi peu de temps après comme

chrétien,fût poursuivi jusque dans son antre sauvage,

exprima sa joie profonde,

à la pensée de souffrir pour Jésus-Christ.

Arrivé devant le gouverneur :

"Insensé, lui dit-il, penses-tu me séparer de Dieu

par tes tourments ?

Non, non, le Seigneur est avec moi

c’est Lui qui me fortifie !"

Les bourreaux le frappèrent à coups de verges

et le jetèrent en prison.

Quelques jours après,

le martyr est rappelé au tribunal :

"Choisis, Blaise, lui dit le juge,

choisis entre deux partis :

ou bien adore nos dieux, et alors tu seras notre ami,

ou bien, si tu refuses, tu seras livré aux supplices

et tu périras d’une mort cruelle.

— Ces statues que tu adores, reprend l’évêque,

ne sont pas des dieux, mais les organes du démon,

je ne puis donc les adorer."

Le tyran, le voyant inflexible,

ordonna de l’attacher à un chevalet

*Et puis il fit apporter des peignes de fer,

avec lesquels on lui déchira le dos et tout le corps.

 La victime, se tournant toute ensanglanté

vers le gouverneur, lui dit :"Déjà voisin du Ciel, 

je méprise toutes les choses de ce monde 

je me ris de vous et de vos supplices.

Ces tourments ne dureront qu’un instant,

tandis que la récompense sera éternelle."

Après de nouveaux interrogatoires inutiles,

Blaise fut jeté dans le lac voisin pour y être noyé 

mais il fit le signe de la Croix et marcha sur les eaux

comme sur un terrain solide,

à la grande admiration de tous les spectateurs de ce

prodige.Le glorieux martyr eut enfin la tête tranchée.

Tandis qu’il était en prison on lui avait amené un enfant

sur le point d’être étouffé par une arête de poisson.

Blaise le guérit. C’est sans doute pour ce fait

que l'on fait appel à lui pour les maux de gorge...

Saint Blaise souvenirs de mon enfance

C’était avec Sainte Eulalie des deux saints

Qui étaient vénérés a Rigarda à l’ancien temps

Tout cela est oublié de nos jours

Les églises sont fermées de peur d’être pillées

Je vais vous relater mes souvenirs de ce jour

Pas comme les autres

Nous les enfants comme les grands

étions à la fête, point d’école ce jour là

Et nous préparions de charmants paniers

Avec des fruits qui étaient gardés à cette fin

Pour être bénis, et constituaient presque un médicament

Nous avions soigneusement disposés

Les plus belles pommes de l’été

Qui au grenier embaumaient, quelques oranges

Des noix des noisettes des figues sèches

Des oreillons d’abricot qui sur des claies avaient séchés

Le tout bien arrangé et par-dessus

Quelques (grains de sucre) même quelques bonbons

De la pâte de fruit faite à la maison

 
Saint Blaise souvenirs de mon enfance

Nous partions à l’église pour cette cérémonie

Un peu rituelle, c’était en d'autre temps

Durant la messe nos paniers et leur contenu

Embaumaient et on ne sentait plus l’encens

Mais celle de ces fruits mélangés

Nous présentions comme une offrande

nos paniers enrubannés préparés par nos grand-mères

qui y avaient mis tout leur savoir faire

C'était du plus bel effet ..

Et Monsieur le Curé de son goupillon avec force ardeur

Pour aller au plus loin ; les bénissait

C’est que tous y croyait

Quand on avait un mal de gorge

On faisait une infusion des plantes récoltées

Du tilleul, de la verveine, de la menthe

De la bourrache et autre comme la camomille

Une infusion sucrée par ces ‘ grains de sucre bénis ‘

ce jour Ou même on y mettait un quartier de pomme

Une figue sèche ou autre de ces douceurs

bénies pour la saint Blaise

C’était aussi pour nous enfant un amusement

Et nous n’aurions pas manqué cette fête

Ou nous étions à l’honneur

Avec nos paniers charmants et odorants,

Tout est croyance et symbole et mystères de la foi !

c'était une belle journée pour nous

souvent il faisait froid, et nos fruits

dans les corbeilles enrubannées étaient notre

récompense : cette tradition s'est perdue

au cours du temps l’église est fermée

et il n'y a plus beaucoup d'enfants..

Souvenirs souvenirs d'un autre temps..

Saint Blaise souvenirs de mon enfance

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
La chandeleur le 2 février...

 Ce jour c'est la Chandeleur

Les origines juives et chrétiennes

 

La Chandeleur - fête chrétienne -

trouve son origine dans la fête des relevailles.

40 jours après la naissance de son enfant

les hébreux fêtaient les relevailles de la femme

par une cérémonie de purification.

Dans la religion catholique

la Chandeleur est le jour

de la présentation de Jésus au temple,

40 jours après Noël jour de sa naissance.

Cette christianisation de la Chandeleur

se fait en 472 lorsque le pape Gélase Ier

organise des processions aux chandelles

qui symbolisent "Jésus lumière d'Israël".

Les cierges sont bénis le jour de la Chandeleur

en signe de purification.

Durant des siècles, la Chandeleur était symbolisée

par les chandelles et les crêpes

 

La chandeleur est aussi la survivance d'une croyance

et d'une symbolique d'origine Celte.

La crêpe symbolise la roue solaire

et le don aux divinités

sans lequel le blé serait carrié

La chandeleur le 2 février...
La chandeleur le 2 février...

Quelques lignes d'un poème

écrit par Sainte Thérèse de Lisieux

Pourquoi je t'aime Ô Marie

Je t’aime te mêlant avec les autres femmes

Qui vers le temple saint ont dirigé leurs pas

Je t’aime présentant le Sauveur de nos âmes

Au bienheureux Vieillard qui le presse en ses bras,

D’abord en souriant j’écoute son cantique

Mais bientôt ses accents me font verser des pleurs.

Plongeant dans l’avenir un regard prophétique

Siméon te présente un glaive de douleur..

 

La chandeleur le 2 février...

Purification de la Vierge Marie 

 

C’est aussi le jour où on fait des crêpes

ces symboles de lumière 

sont aussi symboles de soleil

et de porte bonheur : la prospérité

pour l'année à venir 

ma grand-mère disait

qu'on devait la faire sauter

en tenant dans la main gauche un louis d'or

Et on jette la première

qui souvent n'est pas parfaite

sur une armoire

où sur tout autre meuble 

où elle restera un an durant

C’était la coutume chez nous 

maintenant c’est la crêpière sur la table

et on la prépare suivant ses gouts

salées et sucrées , parfois flambées

elles font un bon et convivial repas

 

La chandeleur le 2 février...

la chandeleur vient de chandelles

C'est une fête Chrétienne..

Présentation de Jésus au temple

 

Quelques dictons populaires

A la chandeleur l'hiver se meurt ou prend vigueur

À la Chandeleur, au grand jour, les grandes douleurs.

À la Chandeleur, grande neige et froideur.

À la Chandeleur, la neige est à sa hauteur

Ce qui signifie que c'est souvent

à cette date que l'épaisseur de la neige

est à son maximum au Québec.

À la Chandeleur, le froid fait douleur.

À la Chandeleur, le jour croît de deux heures.

À la Chandeleur, Quéré fait des crêpes

jusqu'à pas d'heure

À la Chandeleur, Rose n'en sentira que l'odeur.

Rosée à la Chandeleur, l'hiver à sa dernière heure.

Si la Chandeleur pleure, l'hiver ne demeure.

Si le ciel n'est ni clair ni beau,

nous aurons plus de vin que d'eau (Bordelais)

La chandeleur le 2 février...

C’est aussi le froid qui s’est abattu sur notre pays

dans la nuit du 1 au deux février 1956

Les étangs étaient gelés

Tout était sous une épaisse couche de glace

que le pâle soleil n’arrivait pas a réveiller

C’était une vague de froid

qui s’abattit sur nous dans la nuit

de la chandeleur

En Provence les oliviers étaient gelés

Les flamants dans les étangs

avaient leurs pattes prises dans la glace

Tout  le monde grelottait

 

Je vous invite à cliquer sur ce lien

Où tout vous apparaîtra dans cet état

C’est très beau de pouvoir revoir

Ces moments, et pour ceux qui n’ont pas connu

Ce sera une découverte

C’est grâce à la gentillesse d’un internaute

Qui est venu poser ces liens sur ce blog

Parfois il dépose des fleurs

C’est une délicate attention

Cliquez et vous serez émerveillés !

 

  

http://www.meteopassion.com/fevrier-1956.php 

 Confirmation de février 1956

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
L'esprit du feu...

 

Derniers jours de janvier :

février pointe son nez

s'il fait froid on lui tricotera un cache-nez

Le temps passe si vite

pour ceux qui font des projets

et trop lentement pour tous ceux

qui vivent au jour le jour

J’ai connu ce temps

où  je ne savais pas de quoi serait fait demain

Dés qu'il y avait une petite embellie

je me mettais à espérer

et faire des plans sur l’avenir

qui étaient bien vite hypothéqués

C’est la vie qui parfois nous fait

De vilains tours ! des vacheries

 

 

C’est difficile de vivre un jour après l’autre

sans pouvoir apercevoir le bout du tunnel

Il n’y a que la patience,

pour nous accompagner sagement

C’est un chemin rude, fait de tout et de rien

d’un sourire, d’un rictus, dune souffrance,

d'une plainte et d'un moment d'accalmie

D’une main qui se pose sur moi

Une main qui s'agrippe à la vie

Et qui me dit Demain, oui demain

Demain  Où serons  nous !

L'esprit du feu...

Il avait neigé cette année fin janvier

Nous étions si bien

notre voisin est venu prendre ce cliché

il savait lui aussi, que ce serait sans doute

un des derniers ! Nous deux heureux

 

Je suis arrivée à demain

Et même après demain

Et on revient sur ces moments

qu’on a su partager, qui sont inscrits

dans notre mémoire : Moments

qu’on pensait terribles et qui ont fait l’avenir

l’avenir sans toi je ne l’imaginais pas

et pourtant ! je me souviens

j'avais allumé la cheminée

un jour d’hiver, où tu avais si froid

Que j’étais comme une mère à côté de toi

Et nous restions ensemble

près de l'âtre regardant monter les flammes

 et danser changer de couleur

feu follet, feu de joie, feu de l’amour

Feu qui est aussi signe de régénération

de transmutation,

 

L’esprit est flamme lumière, clarté vivante

J’ai garni l’âtre, pour garder le foyer

et la lumière, primordiale celle qui est en nous

 

L'esprit du feu...

C’était avant-hier, c’était hier

Et ce sera demain ! Qu'importe

La chaleur rayonnera

Et m’apportera ce doux souvenir

De nos mains, l’une dans l’autre unies

De nos conversations de nos émotions

de ce temps où je faisais des projets

Et je savais qu'ils n’aboutiraient pas

Car la vie partait en toi

Et la mienne devenait plus forte pour te retenir  

Je garde la flamme, la lumière

La clarté, et nos moments bénis

Qui font ma force aujourd’hui

et chaque année ,

quand j'allume la cheminée

je pense à nous deux

à ces beaux moments

qui me laissent des souvenirs

des images ! des flammes qui montent

et qui rayonnent dans les cœurs

c'est demain, après demain, c'est un jour

où la lumière est venue pour te remplacer

Tu n'étais plus toi même

tant ta silhouette avait changé

mais dans les étoiles,

tes yeux brillent d'amour pour moi

de jour en jour- de mois aorès mois-

d'années après années

je souvenir est puissant

et je me rapproche de toi

pour les grandes retrouvailles

où le phœnix renaît de ses cendres..

L'esprit du feu...

Créature sacrée, associée à l’immortalité

 le Phénix renaît de ses cendres.

Oiseau de feu, le Phénix est un animal noble et sacré,

dont la perfection est telle, qu’il n’en existe qu’un seul.

Il n’a aucun congénère, ni descendant

. Il est très indépendant

et ne se laissera jamais apprivoiser.

Son principal pouvoir consiste à renaître de ses cendres.

Tous les cinq cents ans, il doit régénérer ses forces par le feu.

Le Phénix cherche alors un haut sommet, loin et isolé de tout

et se fabrique un nid d’épices et d’herbes aromatiques.

Il se place dedans et ses plumes prennent feu, embrasant le nid.

Sa combustion dure trois jours

et ne laisse qu’un tas de cendres chaudes.

De ces restes, jaillit alors un nouveau Phénix.

A ce pouvoir, s’ajoute celui de lire dans le cœur des hommes

 et de déceler tous ceux dont les intentions ne sont pas pures.

L'esprit du feu...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3