Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Les saisons dela vie....

 

Sur ces quelques mots

Les mois de Juin et de Novembre

ce sont des mois qui disent quelque chose,

Juin c'est l'éveil, la jeunesse et l'amour ,

Novembre c'est déjà le couchant

le vent sauvage qui annonce les nuits et le froid de l'hiver

Et ce sont les saisons de la vie,

c'est comme une séduction

que l'on affronte suivant son âge

je vous propose la définition du mot Séduction

 

C'est Séduire pour conquérir

Le visage humain est avant tout l’instrument

qui sert à séduire (Bachelard)

 

Pour Colette :

C’est la volonté de séduire pour dominer.

Séduire pour attirer de façon puissante

charmer, entraîner, fasciner, plaire. »

 

L’acte de plaire, s’exerce tout au long de la vie.

Avec des moyens différents,

qui ne relèvent plus de la beauté du diable,

dont les jeunes ont des atouts certains,

La beauté globale celle qui se traduit par un ensemble 

physique, psychique, implique l’esprit.

C’est quelque chose d’impalpable,

d’indéfinissable qui attire.

La beauté n’est pas l’essentiel.

Entre deux adultes qui éprouvent une attirance réciproque,

il y a un jeu qui s’exprime par un code,

une attitude, une façon d’être

une volonté d’aller ver l’autre

« selon Stendal 

« la beauté est une promesse de bonheur ».

Les saisons dela vie....

 

De la naissance à la mort, la séduction

est un phénomène qui accompagne l’Humain

tout au long de son parcours de vie:

L’enfant qui gazouille dans son berceau

est en position de séduction

quand il répond par un sourire à un stimuli affectif.

Il en fait toujours plus pour être dans des bras

qui le réconfortent, Il jouit du moment présent

par ses cinq sens :

La vue l'odorat  l'ouïe le goût le toucher

L'enfant très jeune reconnaîtra 

l’odeur que dégage la peau de sa mère

sa voix apaisante à nulle autre pareille,

son regard, et le goût de son sein :

il le tète avec avidité et beaucoup de sensualité.

Je retrouve, dans la peinture,

et dans «  la vierge à l’enfant » de Raphaël

cette douceur  dans la fusion mère enfant,

celle s’inscrit dans le cercle de l’amour maternel

Les saisons dela vie....

 

Plus grand il fera tout pour plaire à ses parents,

 à ses enseignants et à ses amis.

 Il apprendra la fable de Jean De Lafontaine

 « Le corbeau et le renard », Quel bel exemple !

Le renard est le séducteur

il vantera le plumage et le ramage

expression  orale, relation avec les autres, mais aussi piège,

par lequel le volatile succombe.

Ce mode de flatterie est à des fins trompeuses

Dans le couple la séduction est gage de longévité 

Admirer l’autre dans son travail –

rentrer en communion par la culture, les arts

exprimer les mêmes émotions

partager dans ce qui nous touche le plus

pour être en parfaite fusion

 

Il faut se sentir bien dans son corps,

s’aimer pour aimer les autres,

mettre en valeur sa beauté intérieure

celle qui rayonne et attire 

C’est défier le temps, s’adapter 

La « beauté interne vient de l’âme, de l’esprit

Elle est l’image charnelle que nous renvoyons à l’autre

On parlera de lumière invisible, d'aura de rayonnement

ces photons, graines de lumière qui irradient,

sont notre amour, notre chaleur 

ils nous caractérisent !!!  

Les saisons dela vie....
Plaire, séduire
 
Prend à chaque âge de la vie une couleur,
un talent particulier.
A l’automne elle est toute en nuances,
associant beauté intérieure et expérience,
la séduction se conjugue avec le temps 
elle n’est pas le charme du printemps
ni la fougue de l’été
mais elle revêt les teintes chatoyantes de l’automne,
C’est une longue tranche de vie.
 
Elle allie l’expérience et la sagesse,
la douceur et la plénitude,
 
 Ainsi pour Paul Eluard
«Vieillir c’est organiser sa jeunesse au cours des ans,
 c’est mûrir mille jeunesses par étés et par automnes »
 
Nous devons développer certaines qualités
comme la sagesse, l’écoute de l’autre,
la patience, la tolérance
qui sont autant d’atouts pour se faire apprécier
des jeunes générations.
Etre exemplaire pour leur donner envie d’avancer en âge
 
dans la dignité et la solidarité familiale.
Les saisons dela vie....

Que notre cœur, soit source d’harmonie

de rayonnement spirituel et intellectuel.

C’est est un moteur qui nous anime,

Et c’est tout au long de la vie

un acte d’ouverture et d’amour

Oui à tous les âges de la vie la séduction est différente

et s'exprime autrement,

A chacun de trouver son moyen

Parfois la plainte est un mode non pas de séduction

mais de façon de dire aux autres

j'existe je suis là

ne jamais négliger de regarder l'autre

celui qui parfois souffre d'un certain isolement

Que nos cœurs restent unis

et c'est un bel acte qui apporte la beauté de l'âme

pour moi la beauté est un tout ! 

et la séduction s'exerce tout au long de la vie

et prend différentes façons

séduire pour plaire, séduire pour ne pas deplaire

séduire par la bonté, par la tolèrance

par la sagesse acquise, sans jamais juger

 

Les saisons dela vie....

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Comme un soleil à l'Orient...

Le soleil se lève à l’orient

Il éclaire ma chambre

Et une partie du jardin

Il joue parfois à cache-cache

Avec les feuillages, les fleurs

Ou bien les nuages

Qu'il est bon quand il est rayonnant

 

Il est dans mes rêves

comme une personne qui par sa bonté et sa chaleur

dirige, orchestre de sa baguette magique

Elle rayonne par sa volonté, sa bonté sa grâce

C’est une petite femme,

une grande Dame que j'ai retrouvée

dans sa grâce et lélegance de ses actes

qui aime les roses, surtout les blanches

frêle et délicate douce et pleine d’énergie

C’est comme un soleil rayonnant

qui nous guide sur notre chemin

 

Que la beauté décore que la paix règne

Que sa bonté soit dans nos cœurs

il est dans le mien

et je retrouve une grande sérenité

Quel bonheur, Amie de te retrouver

rayonnante et emplie de cette charge

qu'avec bonheur et chaleur humaine

tu accomplis à merveille

 

je te regardais hier soir

avec beaucoup d'admiration

de tendresse dans le regard

Comme un soleil à l'Orient...

On trouve parfois sans le chercher

Des personnes qu'on a connues

Et qu’on redécouvre ailleurs

sous d’autres cieux, en d’autres lieux

qui portent nos valeurs

C’est comme un «coup de foudre » amical

 

Toi, Moi ici ! Mais oui ..

Et oui : nous voici ensemble

c’est encore cet invisible

qui m’a conduit vers toi

Tu me serres contre ton cœur

Et je te dis je t’embrasse comme je t’aime

tu es toujours à l’écoute

toujours disponible attentive

presque un soeur surtout de coeur ...

 

Comme un soleil à l'Orient...

Tu parais dans une grande lumière qui t’habite

quand tu commences ton concert

Tu connais toutes les partitions

Tous les morceaux choisis

même les plus difficiles

tu étudies et répètes

pour que tout soit parfait

parfait : mais oui parfait

Tu rayonnes, comme le soleil levant

Qui éclaire les fleurs

Se sont certainement des roses

 

Car tu en connais beaucoup de choses

beaucoup sur l'harmonie

Car tu en connais beaucoup de choses

sur les roses d'occitanie

et tu es si pure si simple, et pourtant

 

Tu as des charges importantes

Mais tu es si bien

Que ce que tu mets en musique

te porte ainsi que ton enthousiasme

Ton sens de l’humain ton amour de l’autre

Oh ! Certains de mes lecteurs

connaîtront tes grandes valeurs

Je t’aime ! je suis si heureuse

après quelques années de te retrouver

la même et presque dans un meilleur Cru

comme l'a dit l'autre Christiane

Septembre est le moment des vendanges

et les crus sont une raison dêtre des vignerons

notre vendange est sous le signe

de la chaleur qui émane de nos coeurs

de tes valeurs et de notre indéfectible soutien

Nous sommes ensemble

pour faire prospérer nos idées

et en faire un joli bouquet

harmonieux,et joyeux !dans l'amour et la Raison

Nos vendanges serons belles

mais nous ne pourrons être satisfaits

que quand le vin sera en notre palais

comme un savoureux mélange

alors ensemble nous pourrons communier

ces quelques lignes , ces mots qui sortent de mon coeur

sont pour toi ma chère Christiane

Tu es notre lumière et notre très chère Amie

que je serre contre mon coeur..

 

 

Comme un soleil à l'Orient...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Dernièrs jours de Septembre

Dernières journées de septembre

Le soleil vers nous est revenu,

tout est verdoyant

Sauf la vigne vierge 

qui met un peu de rouille sur ses feuilles,

elles se détachent au vent du nord volent

Volent et s’envolent

pour mieux se poser ici ou là

La clarté est revenue, c’est l’essentiel

La luminosité,

celle de cette fin d’été me plaît bien

Toute à mon image,

un peu voilée pour ne pas trop s’exposer

Un peu douce et pleine d’attentions

On  sent que doucement l’été s’en va et revient

Chaque saison à son charme ! et varie

Comme les plaisirs aux divers âges de la vie…

 

Il faut que chaque saison soit séduisante

Tout comme une femme

dans ses tenues vestimentaires

Dernièrs jours de Septembre

J’adore les tons de l’automne

aux reflets des feuilles

Allant du doré au mordoré

et aux tons des marrons et châtaignes

Ah ces fruits un peu oublies,

les kakis aux tons orangés

Je fais le plein cette  année

La vie est faite de choix 

d’harmonie d’équilibre

De compensations, d’émotions, de tendresse

Et que dire de la douceur des vêtements ?

Une seconde peau où l’ont se sent bien !

C’est l’idéal de bien se sentir

en ses vêtements

Tous les ans je renouvelle un peu ma garde robe

Pour être dans la tendance et pas à la mode

Car elle se démode vite.

Ma mode est un peu désuète, avec voilette

je préfère le chic au choc

et j'opte pour les nuances de la saison

Au printemps du rose  et du clair

En été du blanc et autres tons discrets

En automne, c’est pour moi une explosion

Une gamme de couleurs dans la douceur

des nuances, des pastels de l'automne

Des robes et des pantalons

Pour, non pas séduire, mais être dans les critères

De la note et du symbole du soleil qui va descendant

Dernièrs jours de Septembre

De la note et du symbole

du soleil qui va descendant

Et rayonne toujours, en nous,

Soleil moins agressif, plus  doux, aux rayons obliques

Soleil qui devient aussi l’été indien

Allant jusqu'à la saint Martin

C’est souvent après

que l’on revêt les beaux manteaux

chauds et douillets pour supporter les frimas de l’hiver

Autre saison, que j’aime moins et pourtant

Elle m’apporte plus de surprises que l’été

Ô soleil tu viens tu pars, tu te caches parfois

Pour mieux revenir à l’heure de ton coucher

Tu es comme un amant un peu impertinent

Qui se croit tout permis

Mais je t’aime tant,

une journée sans toi est morose

C’est pour cela que je porte du rose

Pour s’allier au gris, c’est tellement chic

dans la vie au quotidien il est bon

de se faire distinguer et non pas remarquer

ce sont mes principes un peu désuets et vieillots

mais c'est de bon ton...

l'automne est souvent

la fin des amours éphémères de l’été

pour reprendre ce qui est plus durable

les bons sentiments des amours plus stables

qui apportent une plénitude...

non pas des amours mortes

mais parfois en sommeil qu'un rien réveille ou révèle

les feuilles mortes et les souvenirs

 

 

Dernièrs jours de Septembre

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
L'Amour des objets ..

L'amour des choses 

Ou l'amour de l'idée qu'on s'en fait 

 

Les collectionneurs

 

Connaissez-vous des collectionneurs ?

De ceux qui collectionnent tout 

Des boites de camembert

Celles des allumettes

et des chouettes des peluches

des coeurs ou autres

des dentelles des froufrous 

 

 

La chouette qui est sur la main

De la déesse Athéna

Sortie du crâne de Zeus

Avec l’égide et le bouclier

Déesse de la guerre et de la paix 

Surtout signe de vigilance : elle veille

j'en ai quelques unes

qui sont en cristal taillé

Je commence à m’y intéresser !

En souvenir de ma cousine

 

 

313866 477035982349485 234652386 n

j’ai des petits canards des patauds

de ceux qui ne font pas coin-coin

et qui ne servent à rien

certains viennent du Mexique

peints au fond d'un réduit mal éclairé

Par une petite-fille

elle faisait des arabesques

et de ses mains habiles les peignait

en vert et en bleu en jaune

Ce souvenir est attaché à son geste 

 

Il y a aussi ceux que m’offrent mes enfants  

Ils ont pensé à moi se souviennent

de ce qui me fait plaisir

pour agrandir ma collection  

et ceux que l'on me casse 

hélas c'est chaque fois pour moi  

un souvenir qui s'en va que je ne retrouve pas

 

Ma nichée de canards qui vont

ensemble petits et grands

sont déplacés au cours du temps 

des fois tournés d’un côté parfois de l’autre

Pour changer ! C’est amusant

En regardant autour de moi 

Je fais le tour du monde dans mes souvenirs

C’est une vie intérieure

Que nul ne peut me prendre

Et qui n'a de valeur

Que pour moi ! car elle est sentimentale

non pas attachée à l'objet,

 

L'Amour des objets ..

Je collectionne aussi les cœurs 

Symboliquement

sous forme de boites

en chiffons, en savons

en cristal, en verre 

Des cœurs ! Des cœurs !

de toutes les couleurs 

des coeurs en chiffons

en dentelles et en soie 

des coeurs précieux

Il y en a de plus simples

sur les rideaux de la cuisine : des coeurs

sur les rideaux derrière mon dos

sur la fenêtre de mon bureau 

des coeurs en savon ça sent bon

en chocolat, ou en nougat

en pâtes de fruit ou en bonbon

Des coeurs de toutes les façon

signe d'amour des choses

L'Amour des objets ..

 

C'est bien de collectionner

les chouettes, c'est la vigilance

Ces choses sont belles

car c'est avant tout l'idée qu'on s'en fait

de ces petits bonheurs qui vont droit au cœur

je n'aime pas l'éphémère

et lui préfère ce qui s'inscrit dans le temps 

comme l'amour toujours

Scellé par des petits cœurs

oh! Ces coeurs souvenirs de la Saint Valentin

souvenirs d'anniversaires précieux, et heureux

ils me protègent et j'aime

les mettre autour du cou

petits cœurs porte bonheur

que tu m'avais offert pour sceller

le symbole de notre amour

Ce sont autant de liens qui me m'attachent

a ces moments de bonheur à deux

 

Et aussi cœurs en porcelaine petites boites anciennes

dont certaines portent des images très symboliques

de l'amour universel et en même temps

sont un message ...A déchiffrer ou décoder

petite collection que j’aime que j’agrandis

avec amour , amour de ces petits bibelots

qui sans doute un jour retourneront

chez l’antiquaire mon amie :

Ce n’est pas la valeur de  l’objet

Mai le sentiment qui lui est attaché

Merci à l'amie qui m'a gâtée recemment

un tout qui avec harmonie s'intègre aux autres

petits bonheurs

L'Amour des objets ..

Des parfums c'est aussi une de mes collections

j'aime les voir exposés, les toucher et les prendre en main

c'est sensuel et délicat, c'est un peu de moi

je garde parfois les flacons vides 

avec quelques gouttes pour me souvenir

ma peau s'est accoutumée et avec le parfum ne fait qu'un 

ma petite robe noire pour l'été en toute simplicité

et parfois l'après midi ce sera pour moi l'Instant magique

qui m'accompagnera, et plus subtil les nouvelles fragrances

de la rose de Barbarie ; magie et volupté

ma Rose barbare, tu es ma compagne préférée

et pour plus de persistance ce sera

Rose nacrée du désert dans son habillage semé d'or

Oh shalimar parfum de l'hiver plus capiteux

je te délaisse un peu, tes flacons font un beau décor

Idylle, nuit d'amour, instant magique

doux moment, ou je mets un voile de parfum

et avec vous je suis bien, c'est la dernière touche

Avant de sortir, c’est un sillage, une trace

comme un suivez-moi Monsieur ou Mademoiselle

 

L'Amour des objets ..

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Ophélie...Un peu de Poésie

Pour changer un peu de poésie et celle que je préfère

 

De jolis mots pour adoucir nos maux

Voici un beau poème

qui enchanta mon adolescence

et que je murmurais un soir à l'oreille

d'un ami : Ophèlie et ses voiles

Ophélie et ses seins frôlés par le vent

Ophèlie un des beaux poèmes écrit

par Arthur Rimbaud 

 

************************************************************************************************************

 

Sur l’onde calme et noire où dorment les étoiles

La blanche Ophélia flotte comme un grand lys,

flotte très lentement, couchée en ses longs voiles

- On entend dans les bois lointains des hallalis

 

Voici plus de mille ans que la triste Ophélie

Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir,
Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir.

Le vent baise ses seins et déploie en corolle
Ses grands voiles bercés mollement par les eaux ;
Les saules frissonnants pleurent sur son épaule,
Sur son grand front rêveur s’inclinent les roseaux.

Les nénuphars froissés soupirent autour d’elle ;
Elle éveille parfois, dans un aune qui dort,
Quelque nid, d’où s’échappe un petit frisson d’aile :
− Un chant mystérieux tombe des astres d’or.


Ô pâle Ophélia ! Belle comme la neige !
Oui tu mourus, enfant, par un fleuve emporté !
− C’est que les vents tombant des grands monts de Norvège
T’avaient parlé tout bas de l’âpre liberté ;

C’est qu’un souffle, tordant ta grande chevelure,
À ton esprit rêveur portait d’étranges bruits ;
Que ton cœur écoutait le chant de la Nature
Dans les plaintes de l’arbre et les soupirs des nuits ;

C’est que la voix des mers folles, immense râle,
Brisait ton sein d’enfant, trop humain et trop doux ;
C’est qu’un matin d’avril, un beau cavalier pâle,
Un pauvre fou, s’assit muet à tes genoux !

Ciel ! Amour ! Liberté ! Quel rêve, ô pauvre Folle !
Tu te fondais à lui comme une neige au feu :
Tes grandes visions étranglaient ta parole
− Et l’Infini terrible effara ton œil bleu !


− Et le Poète dit qu’aux rayons des étoiles
Tu viens chercher, la nuit, les fleurs que tu cueillis,
Et qu’il a vu sur l’eau, couchée en ses longs voiles,
La blanche Ophélia flotter, comme un grand lys.

 

 

 Arthur Rimbaud

 

Ophélie...Un peu de Poésie

 

Ophélie apparaît ici comme une figure diaphane,

une femme enfant, fille fleur, vierge sainte

dans des voiles comparée à "un grand lys",

la fleur virginale et mariale.

 

 La quête poétique

débouche à la fin sur la parole étranglée,

sur un ultime et définitif silence,

celui de l’enfant noyé, celui du "pauvre fou",

celui du poète, victime de son "rêve".

Dans les Illuminations

on retrouvera l'incessante obsession

d’unir le feu et la glace ; la neige fondue

incapable de "changer la vie"

et de renaître à un monde diffèrent

La triste Ophélie

ne peut que dériver sur le fleuve de la folie.

Ophélie...Un peu de Poésie

Ce poème a été pour moi

un des plus beaux de mon adolescence,

Certainement parce qu'un professeur de français

me l'a fait aimer..Voici quelques définitions :

Ophélie reprend le thème shakespearien

de l'héroïne d'Hamlet,

Ophélie, femme délaissée amoureuse d'un prince

qui devient folle et se noie de désespoir.

 

Rimbaud brosse avec les couleurs

un véritable tableau,

joue sur le contraste du noir

l’onde calme et noire" et du blanc "fantôme blanc",

adjectifs de couleur repris trois vers plus loin mais inversés.

Comme dans le tableau du peintre anglais,

Ophélie semble toujours vivante,avec les yeux ouverts.

Morte transfigurée

Ophélie...Un peu de Poésie

Oh combien j'ai aimé et j'aime ce texte

je le connais par cœur ( comme l'on dit )

Arthur Rimbaud était très jeune quand il l'a écrit

est ce ce romantisme, qui m'a plu , est-ce les voiles blancs

la sonorité de ce texte, l'image et l'imaginaire

de l'adolescente que j'étais , qui quelque part

attendait aussi un prince de cœur  !

Hélas elle flottait en ses longs voiles blancs

comme une jeune-fille fleur de lys virginal

qui rêvait trop et écoutait le chant venu d'ailleurs

il y a en nous cette réminiscence de notre adolescence

ou se mêle un peu de tristesse, et beaucoup d'imaginaire

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
La route des Baies...

 

C'était hier que je me suis promenée

et me voici arrivée après cette virée

Je viens de faire la route des baies

La baie des Anges me dirais-vous ?

La corse s’y mire par temps chaud

C’est un mirage

que voit notre amie sur les hauts de Nice

Ça doit être très beau

Pour moi au soleil couchant l

ce sont les arbres que j’admire

et je vois leur reflet dans l’eau

celle de la piscine

Parfois au souffle du vent

un morceau d’écorce tombe et flotte

 

j’ai fait ce jour gai et ensoleillé

la route des baies

la baie des Anges ou nos golfes

celui du lion, ceux de la côte vermeille

 

charmants en septembre

et bien non ! non

La route des Baies...

j’ai fait la route des baies :

celles qui nourriront les oiseaux cet hiver

il y en a de toutes sortes

des genévriers ; ces baies

qui font le délice des grives

et puis j’ai trouvé celles bleuâtres

du buisson ardent l’aubépine

les arenyos  comme nous les appelons

plus loin, des rouges et des jaunes

des orangées

un arbousier et ses fruits

un passiflore offrant les siens

La route des Baies...

 

 

En arrivant près de mon but

il y avait une allée qui embaumait

comme au printemps

il fait chaud, j’ai eu du courage

Me voici assise devant mon clavier

pour vous relater en images

mon chemin des baies

il y avait des mures à foison

du « gratte-cul » baies de l’églantier

qui sert a faire des confitures

j’ai vu tout cela et j’ai pensé à vous

il y avait des pommettes sauvage

Des olives et partout des fleurs

je me suis habillée de clair

dans les vignes il y a des chasseurs

qui taquinent le perdreau ou le lapereau

plus loin les marcassins et sangliers

me voici revenue avec le butin de ma chasse

celle aux images…

j'ai marché d'un bon pas cadencé

avec pauses photos

c'est bien de se retrouver avec soi même

et avec la nature, c'est ce que j'ai fait...

P1030921.JPG

Il y a encore des fleurs aux lauriers-rose

Des baies sur la vigne-vierge, et sur mes arbustes flamboyants

une grenade chez moi

la première depuis que les arbustes sont plantés

et voici le plaqueminie arbre a kakis

qui ploie sous le poids des fruits

les oiseaux après les figues auront de quoi picorer

Des massifs d'épineux portant des baies

de toutes les couleurs de l'automne naissant

un bonheur a regarder et ensuite a voir picorer

 

La route des Baies...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥

Voici ce que j'ai retrouvé grace aux souvenirs

de ma page facebook

charmante page qui relate les jeux de mon enfance

à la campagne, nous n'avions pas grand chose

mais toujours le clocher, qui égrenait les heures

celles de la vie heureuse insousciante de l'enfance

l'école etait près de l'église,

du charmant clocher style catalan

qui s'élevait sur un ciel pur dans ce village

blotti au pied du mont Canigou

je n'ai que de beaux souvenirs, que je vous fais partager

la vie etait au rythme des saisons

des semaïlles, des moissons, des venfanges

et des fêtes votives Sainte Eulalie nous protégeait

ainsi que Sainte Julie !

de l'école au catechisme, mais avant on passait à la maison

pour prendre un bon gouter !

Nos jeux d'antan...Bien innocents ♥

 

 

Quand nous jouions à la marelle

cerisiers roses et pommiers blancs

ceci est la chanson

nos jeux c'était dans la cour de recréation

Un, deux, trois

 un pied léger à cloche pied !

Quatre cinq..Des deux pieds un palier…

Six,  peut-être je ne m’en souviens plus

Et puis les deux pieds de nouveau sept et huit 

Nombre magique et puis l’arrondi le ciel

Des carrés, la terre, un cercle l’infini …

c'est un parcours de vie  

 

 

 

575312 280212548730225 203603853057762 617010 1603091709 n

 

   

J'ai eu l’impression et je la garde

que nous  retombons parfois en enfance

ou en adolescence on joue par la lucarne 

celle de l'ordinateur et on retrouve des amis

on communique par le clavier en images et photos

on ne se sent jamais seul et entouré 

 

 

 

 

 

Au_claire_de_la_lune.gif

 

Ceci me rappelle,

 et ceux qui sont plus anciens  s’en souviendront

que d’un rien on jouait

en plaçant une bricole dans une main et en faisant

un, deux, trois, c’est celle-là

une chance sur deux !!!

et puis il y avait ce jeu

où on cachait une chose et il fallait trouver

où elle était.. et on disait

tu chauffes tu refroidis, si on s’éloignait

ou bien tu chauffes, tu brûles

Ah tu as trouvé !

C’était un jeu d’enfant

Et plus subtil celui des adolescents

c'était un peu la découverte

du corps de l'autre

 

  

 

426748 476420909044649 588599853 n   

 

    

Et je me souviens de ces parties

De cache-cache

pas banales dans le village de mon enfance

que voici  : Rigarda en conflent

Où après le mois de Marie en Mai

On allait dans tout le village pour jouer

en groupes on se cachait

Il me semblait qu'en fermant les yeux

On ne me verrait pas !

Jeux  innocents pour moi  petite-fille

 

 

 

291960 1990675121837 1092124923 31647687 1186300880 n

Clocher de Rigarda par Laurence  

 

 

il y avait aussi les billes pour les garçons

et les cyclistes miniatures

qu'ils faisaient grimper

sur des montagnes qu'ils  construisaient

souvent l'été sur le sable

mes enfants y ont aussi joué

 

 

 A l'école c'était souvent

 A la marelle  au chat perché à la corde

A tu chauffes ou tu refroidis

A Colin-Maillard..Un peu jeu de mains

Vous en souvenez-vous

C’était entre filles et garçons pendant la récréation

Sous l’œil vigilant de la maîtresse d’école

C’était des jeux d’enfants

 

Et maintenant la chanson au clair de la lune

celle que je suis allée capturer

est une chanson certes enfantine

mais pleine de symboles, il y a la lumière

au clair de la  lune mon ami Pierrot

ouvre moi la porte  

c'est pour moi un autre regard…

 

 

 

Nous avions des machines à coudre

des fers qui ne repassaient pas, et des dînettes

pour faire manger nos poupées

je me souviens de la beauté et finesse

du décor et de la porcelaine de ces jouets raffinés

nous en prenions grand soin

pas de boites magiques , des plumiers

des plumes, des crayons et du beau papier

pour dessiner

 

 

 

colin

 

D'un rien à la campagne on faisait un amusement

en soufflant dur les pétales des coquelicots

en les ouvrant et suivant la couleur s'extasier

et puis avee des noyaux d'abricot

les garçons faisaient des sifflets

ainsi qu'avec des roseaux des flûtes

tout était amusement quand on n'avait pas autre chose

et je pense que nous étions heureux de vivre

 en harmonie avec la nature 

 

316295 213695122033658 195024383900732 510935 203439010 n

  

 

Quelques vers de Baudelaire cités par LISA

 

 

L’enfant voit tout en nouveauté;
il est toujours ivre.
Rien ne ressemble plus à ce qu'on appelle l’inspiration,
que la joie avec laquelle l’enfant
absorbe la forme et la couleur..

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Je donnerai deux étés pour un automne

Automne ..

Que j'aime cette saison ! Toute en nuances

de couleurs dorées les feuilles du figuier se sont parées

et puis au premier vent tourbillonneront voltigeront

De pourpre la vigne vierge est habillée

et tout est douceur tendresse  beauté

ce n'est plus l'ardeur du printemps,

ni la plénitude  de l'été, mais une autre saison

Ou c'est une maturité bien organisée

Comme cette longue tranche de vie

"Je donnerai deux étés pour un automne"

pour cette lumières descendante

Qui n'éblouit pas, la canicule est passée

Et voici arrivé le temps de l'amitié

Où on partage autour d'une tasse de thé

Ou un chaleureux  repas 

 en ce temps on peut trouver de beaux cèpes des girolles

et ces fruits un peu oubliés

C’est le temps des causeries et des rencontres

ce temps que j'aime par dessus tout

Douceur beauté amitié agapée

Un bonheur à partager

Je donnerai deux étés pour un automne

 

C’est le premier jour  plein de l’automne

Tout est calme, serein paisible

Tout m’incite à écrire

Je suis sous mon arbre J’ai rêvé avant :

Dans ma tête je pense J’organise

je mets en place le rêve à venir,

 

Sur mon arbre Je viens de cueillir

les avant derniers fruits de cet été

Des figues, qui se sont attardées

Portées par de jeunes branches

Ô délices terminées :

Mais en pots ils sont gardés

et feront le bonheur de mes amis

c'est la saison, où on fait des provisions

de bien-être de tiédeur de douceur

de tout ce qui nous relie à la vie en-vie

désirs, plaisirs ; vivons pleinement chaque jour

comme s'il était exceptionnel

c'est un des secrets du bonheur

 

 

400833 502231586471245 574300778 n

 

 

Avec toi soleil d’automne

Nos douceurs seront exquises

Comme notre promesse de l’été

Je t’aime belle saison, nous goûterons

Au bonheur d’être heureux, toi et moi

Nous nous préparerons, pour cette longue saison

Notre rêve sera réalisé !

J’aime tes prémices

Avant tu m’auras aidée à mettre des tons chauds

Quel doux rêve, quel accomplissement

Octobre va bientôt commencer,

il y a des anniversaires

Qui pour moi sont symboliques

Des anniversaires,

et la douceur de l’automne…

Les couleurs de la maturité

Flamboyance et feuilles dorées où l’or s’est posé

Comme le papillon sur la fleur

 

 285026 249298655193224 1094906240 n

 

Douceur du temps, du temps qui passe

Ce temps que l’on perd

que l’on gagne que l’on rattrape

Nous nous attarderons automne,

sur des nouveaux plaisirs

Des désirs, de ces fruits un peu oubliés

souvenirs de l’enfance

Pulpeux kakis que cette année j'ai en quantité

les branches ploien sous leur poids, couleur orangée

pour qui sait des déguster la pulpe est divine

et pleine de vitamines

rondeurs et veloute de ce fruit du plaqueminier

Savoureuses reines des reinettes

Et premières clémentines,

un goût en éveil ou un réveil de ces saveurs,

les champignons cèpes ou girolles

dont j'ai le secret de cuisson

Je donnerai deux étés pour un automne

Avec toi automne nous ferons tant de choses

Si tes promesses sont tenues ! Beauté du feuillage

Langueur comme pour s’assoupir et  s’endormir

Et pour sainte Catherine ou tout prend racine

Nous irons cheminant toi et moi

Nous éviterons les rigueurs de l’hiver

Ou nous serons au chaud

pour retrouver nos émotions, notre rêve,

notre voie qui se confond

Beautés de l’automne ! Une longue et belle saison

Un peu comme celle de la vie : saison bénie

 

Je donnerai deux étés pour un automne

« Connaissez-vous l’automne ?

L’automne en pleins champs,

avec ses bourrasques et ses longs soupirs

ses feuilles jaunies qui tourbillonnent au loin

ses beaux couchers de soleil

et ses flaques d’eau dans les chemins

On entend le vent siffler,

la pluie battre les vitres,

et malgré le bruit de la forêt qui gémit là-haut

en courbant le dos,

on distingue les croassements d’une bande de corbeaux

qui luttent contre la tempête.

Connaissez-vous toutes ces choses ?

On les déteste, ou on les aime follement

Moi, je donnerais deux étés pour un automne.»

Gustave Droz

Je donnerai deux étés pour un automne

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Vivons joyeux : Rabelais

Juste une petite introduction

François Rabelais a fait ses études

à l’école de médecine de Montpellier

il avait coutume de dire

Vivez joyeux ...

Le rire est le propre de l'homme

le rire représente plusieurs aspects

rire de soi, rire de plaisir, rire pour ne pas pleurer

fou rire , entre larmes et rire

rions et vivons joyeux

c'est bon pour la santé

Vivons joyeux : Rabelais

 

 

j'assistais à un congrès,

où il était question d'actualités

en matière de vieillissement

on vit plus longtemps et en bonne santé

si on est optimiste,

si on accepte des responsabilités

si on stimule son intellect

des études on prouvé ces faits

Déjà Rabelais disait : Vivons joyeux

 

"Le rire est le propre de l'homme » 

écrit Rabelais reprenant Aristote

lequel dit aussi que l'homme

est un animal social et raisonnable.

Ainsi depuis l'antiquité,

des humains se sont interrogés

sur le propre de l'homme,

se demandant

en quoi ils se distinguaient

des autres animaux.

 

Pour les religions monothéistes,

dans lesquelles l'homme,

est le sommet de la Création  

fait à l'image de Dieu

il se distingue des animaux 

par son âme 

 

 

P1000156 01-copie-1

 

Juste une petite introduction

Rabelais a fait ses études

à l’école de médecine de Montpellier

il avait coutume de dire

Vivez joyeux ...

 

P1000618

 

 

Oui vivons joyeux

rire de soi pour ne pas pleurer

rire de tristesse ou je joie : Rions ensemble

le rire apporte beaucoup

Je vais vous parler de mes différents rires

Je ne suis pas scientifique

Mais je constate  que :

l’enfant rit aux anges dans son berceau

Il attend un sourire

pour continuer à sont tour à rire… à gazouiller

C’est comme une sorte d’appel  

un mode de séduction

il demande encore plus d'attention

par cet appel et cet état de joie

 

L’adolescent rit en se cachant

rit de tout et de rien

rires qui nous amusent, on a connu cela

Puis grandissant il s’exclamera de joie

parfois pour cacher une tristesse

Et quand il deviendra amoureux

Il aura un sourire convenu

Et d’admiration, heureux il sera

 

Et nous adultes-

moi précisément J’aime rire

rire de tout et de rien d’une mimique,

d’une chose qui me plaît

Sourire béat, parfois d’admiration

devant tant de savoir,

celui que je reconnais à d’autres

sourire de joie intérieure

rire de satisfaction devant des merveilles

celles de la vie, et de la création

je ris seule parfois devant mon écran

je ris et souvent je pleure

 

 

  5711440

 

Rires joyeux avec les enfants

grosses blagues

qui parfois ne font pas rire on fait semblant

Rire avec mes petits-enfants

Joyeux et décontractés : c’est la vie

Pliée de rire devant une situation 

Et aussi prise de fou rire

pourquoi : J’ai eu ce fou rire dans

des circonstances sérieuses

La première :

avant ma communion solennelle 

dans l’église de Rigarda

fou rire qu'on ne peut contenir, fou rire nerveux

Dans la même église

j’ai eu un fou rire communicatif avec mes filles,

Ou envie de rire d'une situation

mais c'est à en pleurer

cela m'est arrivé il y à quelques jours

j’avais envie de pleurer

en d'autres circonstances j'en aurais ri

 

 

le rire est aussi une thérapie 

 

Les bénévoles de l'association Rire

vont dans les hôpitaux

pour amuser les enfants malades 

pour les captiver, pour que leur temps  soit occupé...

rire, oui, rions riez pour notre bien être

et pour celui des autres

Rions de nous, de nos actes manqués

et mourrons de rire

on dit bien rire à en mourir

de joie ou de plaisir..

C’est selon son choix ...

 

 

420963 368546136503214 304097936281368 1313352 1818114747 n 

 

Vivons joyeux

pour être comme Rabelais 

qui était un grand Humaniste

de notre faculté de Montpellier

rie, rions, riez :  être optimiste ou pas

influence la santé gai ou grincheux

heureux ou béat

c’est selon votre état.. vous vieillirez

ou avancerez en âge en santé, alors Riez 

riez de tout et de rien, même si en ce moment

ce n'est pas rose mais morose 

Mettons  dans notre imagination

du rose et du rêve 

une allégorie comme cet arbre

qui s'elève en bravant l'abime

et devient nuage !! Tout est en suspends:

il peut pleuvoir  : des larmes des rires ou de joies

 

 

558649 410201195699631 849499172 n

 

Parcourir le bois sombre
Pour y trouver des traces du bonheur
Balayer le fond de sa cour
Pour y chasser les ombres

Retourner la terre
Pour voir si le soleil s'y cache
Ne pas abandonner sa marche
Pour trouver un ciel clair

Regarder poindre l'aurore
Pour voir venir le jour
Avoir foi en l'amour
Crier à l'amour, encore et encore

Dans la clairière y construire sa maison
Face au soleil levant
Pour échapper aux vilains vents
Et du bonheur en faire une mission

Viendront bientôt les jardins fleuris
D'une bonne terre d'abondance
Pour oublier toutes souffrances
Et enfin, jouir d'une douce vie

Sortir du bois sombre
Pour voir enfin le soleil
Voilà un bonheur sans pareil
De pouvoir vivre sans ombre.

 

( Pierre Richer)

 

Proposé par LISA

Vivons joyeux : Rabelais

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #coup de ♥coeur
Douceurs de fin d'été  ...

 

Douceur de fin de septembre

douceur d'été qui se meurt

Dernier jour de l'été

 

C'était hier ou avant hier peu importe

Nous avons bu du thé délicieux entre amis

C'était une réminiscence un doux souvenir

Thé épicé au gingembre, et Thé au jasmin;

Thé à la rose ou vanillé !!!

Je pense à toi c'est touchant 

tu lis sans doute, tu médites

nous pensons à toi de tout notre cœur

 

Le soleil est partout sur mon chemin

il fait encore un peu gris laiteux ce jour

jour où l'on pense à tout l'amour

celui de Dieu, celui des hommes et de l'humanité

cet amour nous a été donné

pour rendre notre vie plus agréable

 

Je pense à vous tous

dont le cœur déborde d'amour de bonté

de bons sentiments d'envie de partage :

C'est une joie de pouvoir aimer ce qui est beau

Aimer toujours, Amour Amitié fraternité

noblesse des sentiments

Tout en UN et Un en tout

il y a toujours de l'espoir de l'espérance

de la bonté des sentiments

pour tout partager, et même autour

d’une tasse de thé, épicé, à la rose

vanillé ou encore à la douceur du jasmin

Douceurs de fin d'été  ...

Ce jour j'ai fait des achats

pour enjoliver la maison à l'interieur

pour toi pour moi pour nous

Et je me vois préparant un thé,

Thé et bonheur assuré,

et pourquoi pas thé à la rose !

Tout se met en place dans la maison

après l'été c'est une autre décoration

plus douce et raffinée

Avec des tons de lin blanc beige marron

 

Tout sera prêt, pour rendre grâce à cette saison

J’ai placé de nouvelles lampes solaires dans le jardin

il faut penser à tout l’enjoliver le rendre plus doux

doux comme une caresse !!!

La nature est toujours harmonie

nous ne sommes pas grand-chose sur cette terre

et faisons en sorte de porter du bonheur

et de regarder le soir les étoiles

dont certaines brillent pour nous et nous parlent

ce sera aussi un moment béni

de faire du quotidien des moments exceptionnel

 

Douceurs de fin d'été  ...

Sacralisons ces lieux, ils seront à nous

et ensuite seront des souvenirs !

on peut vivre de bons souvenirs

après avoir fait un deuil quel qu'il soit

physique ou moral ...

On peut aussi aller d’un souvenir à l’autre

et porter dans le cœur de l’amour, de l’amitié

dans ce monde, qui ne tourne pas rond

soyons un havre de douceur et de paix

on peut toujours dans sa tête préparer

en attendant ces jours qui seront heureux

 

Thé  d'automne divin mélange aux fruits rouges

Thé de noël épicé ou thé à la rose

Ô ce bon thé que nous avons dégusté ?

C’est comme il vous plaira

Et tout le reste suivra, pour cette saison

Où on change de vie, de rythme de vie

nous rentrons dans l'automne

et nous aurons la joie de nous retrouver

pour refaire le monde, à notre image

dans l'amour des autres, avec ce regard

qui vient de notre coeur

l'absence est pour moi présence plus intense

dans mon esprit et dans mon ressenti

le beau le bon le juste nous ré-unissent

dans cet univers, et cet environnement

que nous aimons ! faisons le nôtre

chaque fois que nous le pouvons

 

Douceurs de fin d'été  ...


Que l’harmonie règne

avec de nouveaux luminaires dedans

la lumière est différente

Celle de mes couleurs du jardin

Eté qui se termine et automne qui commence

tu me porte du rêve et de la beauté

à moi de te couronner douceur de vivre

chemin de vie ..

A la rose ou épicée ce sera au choix

le thé n'est qu'un pretexte pour nous retrouver

et refaire le monde à notre idée

pour retrouver en chacun une parcelle de lumière

une étoile dans les yeux,

une voix qui raisonne et dit tant de mots

tendres delicats et beaux, c'est une âme qui parle

un chemin où on peut se retrouver

si on a la clé pour décoder ou ouvrir la porte

oui la clé, celle des mystères

celle de notre complici-thé

thé à la Rose au jasmin ou épicé

ce sera notre choix et nous dégusterons

aussi d'autres mignardises

celle que j'aime beaucoup ! 

pour mon thé soyez les bienvenus...

Je me ferai Reine pour être a vos petits soins

et vous offrir en amour mon partage

Bonheurs de l'automne qui commence demain

bonheurs à partager !

 

Douceurs de fin d'été  ...

 

 

Pour accompagner le thé j'irai chercher les confitures

avec amour préparées ; tu aimes déjà

ce sera l'occasion de tout revoir et de nous revoir

et nous donner envie de nous retrouver

Tout est douillet, discret douceurs de fin d'été

je vis au rythme des saisons, et du temps

J’aime cette saison

qui pour moi est la plus belle

et permet les invitations, les rencontres

pour nous ce sera un thé épicé à la rose

au jasmin ou au gingembre !

comme les figues, elles aussi parfumées

et la musique que nous aimons

Quelques macarons ou une de mes douceurs

que je vous ferai déguster

qui se marient bien avec le thé oh! thé bien aimé ..

 

Douceurs de fin d'été  ...

Voir les commentaires

1 2 3 > >>