Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Souvenir des Etrennes

 

Quand nous avions passé l'âge de croire au père noël
 

Et que nous n'étions pas encore adultes

Nous avions des étrennes pour le premier de l'an

et c'était tout un cérémonial réglé comme un rituel

qui tous les ans se renouvelait !

Tout d'abord avant la fin de l'année

J’écrivais, j'étais le scribe de ma grand-mère

qui me dictait en catalan, ce que j'écrivais en français

en m’appliquant, il y a avait la plume sergent major

pour faire les pleins et de déliés

le buvard rose, et une jolie feuille de papier

je souhaitais les vœux au neveu de ma grand-mère

à Pâquerette sa nièce qui demeurait à Paris

et puis aux cousins oncles et tantes

une belle enveloppe et cela partait par la poste

Souvenir des Etrennes

 

Le premier jour de l'année, on se levait tôt

et en famille on se souhaitait une bonne année

sans rien oublier , et puis venait le temps de sortir

nous étions endimanchées,

ma grand-mère et moi qui suivais

Tout d'abord nous allions faire les civilités aux plus âgés

C’était la Tante de ma grand-mère Catherinette

on apportait un présent

Confiture, pâte de coing, fruits séchés, ou autres

On échangeait des vœux, parfois ma grand-mère

me demandait de réciter un poème

ce qui me valait des étrennes

ainsi que pour les menus services rendus pendant l'année

je partais fière, et ma grand mère encore plus

ensuite nous allions chez une de ses cousines germaines

plus âgés qu'elle, et d'un coup on en visitait trois

dont deux étaient célibataires Jeanne et Fanny

qui n'étaient guère plus grandes que moi

et de là ma nous ramenions des provisions

et moi toujours une pièce, c'était la coutume

 

Souvenir des Etrennes

Et puis venait Antoinette, une autre cousine

A qui au cours de l'année je rendais des services

allant tous les soirs en sortant de l'école

remplir ses cruches d'eau à la fontaine

Elles étaient bien lourdes, une était en étain

et pesait même vide pour mes bras chétifs

la rue était pentue et étroite, et je glissais parfois

j'aimais aller chez elle

il se dégageait une bonne odeur de cire

Antoinette était aussi veuve de guerre

et avait un certain bien être

J’adorais son jardin, on devait passer par le sous-sol

et s'ouvrait comme par la porte d'une caverne

un jardin que personne ne pouvait voir ni même imaginer

il y avait orangers, citronniers et autres fruits exotiques

Elle avait une infirmité et ne pouvait pas trop marcher

Elle me récompensait de façon grandiose

et louait mes services, c'est vrai que je m'appliquais

j'avais le rose aux joues,

et mes étrennes étaient florissantes

j'ai toujours gardé pour cette arrière tante

un amour d'adolescente, je me sentais bien chez elle

je pense qu'elle a laissé un patrimoine important

à des neveux puisqu'elle n'avait pas d'enfants

Souvenirs  !!!

 

Souvenir des Etrennes

 

Après un bon repas où nous étions invitées

Ma grand-mère regagnait la maison

installait  la table pour prendre le goûter

sortait toutes les douceurs et desserts confectionnés ( maison)

dont elle seule avait le secret,

ainsi que pour ses confitures

Elle attendait et venait les plus jeunes

Sa filleule  prénommée aussi Elisa

qui habitait au village voisin

là j'étais spectatrice je ne perdais rien de la conversation

J’avais aussi droit à réciter une poésie

C'était sa gloire, et je ne pouvais pas la priver de ce moment

on attendait notre voisine et sa fille de mon âge,

et d'autres cousins, pour faire un bon goûter

C'était à la campagne, il n'y avait pas de distractions
 

peu de moyens de locomotion

et toujours un grand coeur pour tout partager

 

Souvenir des Etrennes

Le lendemain, à pied nous faisions les 4 km

qui nous amenaient de notre village au lieu dit ( Las escoumes)

A Vinça, où il y a maintenant une retenue d'eau

c'était la propriété du frère aîné de ma grand-mère

lui avait une voiture, il était un des rares, à cette époque là

nous étions enchantées par les lieux

dans le jardin une marre avec des canards

l'été une allée de roses, des plaqueminiers

qui l'hiver montraient leurs appâts

J’adorais, et de néfliers, et même des fraises des bois

une volière des pigeons , des paons qui faisant la roue

Tout était pour moi merveilleux

la tante Thérèse, n'était pas des plus donneuse

ma grand-mère revenait avec du tilleul et de la verveine

et moi avec quelques kakis,

dont j'ai toujours gardé en moi le goût

ainsi que les nèfles, qui se mangeaient un peu flassies

pour moi qui étais enfant c'était un paradis sur terre

mon jardin d'Eden ...maintenant tout est à l'abandon

deux maisons sont au fond de l'eau dans le barrage

Souvenirs ...

je n'avais pas mon mot à dire j'écoutais religieusement

et puis l'oncle Edmond dans sa voiture

nous ramenait à notre village,et cela

nous comblait de joie

Ma grand-mère faisait ensuite l'inventaire

Nine as-tu vu ça, et cela et autre ...

Oui j'avais tout vu, tout compris, et plus encore

Que son devenus ces souvenirs !

 

 

Souvenir des Etrennes

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Mon Bilan de l'année.

Tous les ans en fin d'année je fais un bilan

Comme l'ont fait un bilan financier

ou un bilan de santé ; Pour cela elle va bien

vous avez un coeur de jeune-fille m'a dit mon médecin

Je le sais, dans ma tête je suis plus jeune que quand j'avais

quarante ans et des responsabilités

maintenant je travaille aussi dans le social

tout va bien, la santé et la volonté et l'amour

l'énergie de faire et d'arriver au but que je me suis fixé

Beaucoup de joies familiales,

une autre princesse qui a vu le jour

des succès pour les petits-enfants, qui travaillent bien

et pour moi, que demander de plus, je suis aimée

et j'aime, ma famille, mon autre famille, et mes amies amis

qui me le rendent bien ,

si on fait les plus et les moins : le bilan est positif..

Mon Bilan de l'année.

Souvent je consulte ce blog

c'est mon carnet de bord

C’est même comme un carnet secret

Car j’ai une lecture particulière

J’y retrouve la trace de mes joies de mes émotions,

et parfois de mes recherches que je partage

Par lui je sais un peu ce que j’ai fait l’année avant

et pourtant dans ma tête tout est diffèrent

Je n’écris pas de la même façon

Je suis obligée de faire des corrections

nous grandissons, et tous les jours apprenons

C'est cela évoluer, et avancer

un autre mode d'écriture enrichie

par des émotions, celles de la vie

et de la complicité amicale

Mon Bilan de l'année.

 

C’est un retour, sur moi

une ritournelle qui va et vient

Un retour sur ce que j’ai fait

Il y a des sentiments ; de l’amour

de la tendresse et de l’amitié !

l’amour des choses et l’idée que l’on s’en fait

ce que par notre esprit nous faisons exister

 

Chaque jour est autre

mais quand même semblable

Le jour se lève à l'Orient suit sa course

il nous apporte le soleil rayonnant

Amour et jours radieux

jours plus sombres parfois

et tout aussi bénéfiques

c'est le cycle des saisons et la course du soleil

soyons en éveil, la moindre fleurette

est grandiose dans notre regard

quand la joie est dans le cœur

partout se trouve la beauté

de nos actes, de nos sentiments

soyons amour toujours

 

Mon Bilan de l'année.

Une année s'est écoulée

par ce blog j'ai tout retrouvé

les traces de mes émotions passées

mes joies partagées, mes soucis parfois et ma joie toujours

vivre c'est faire des projets, se déplacer, aller et venir

voir d'autres horizons voyager en réel et en virtuel

cette année j'ai eu le bonheur d'aller à Vienne

De partager de bons moments

de m'enrichir intellectuellement

le projet que j'avais initié, dans la vie associative

a vu le jour et nous allons le développer

j'irai ensuite au Canada pour la remise des diplômes

et pour honorer le succès d'un de mes petits-enfants

si je fais le compte plus et moins

j'ai de l'amour de tous, c'est un bel échange

que je savoure tous les jours

même si parfois il y a une ombre que je ne veux pas voir

Me voila Rosie, vous pouvez m'aimer ou pas

apprécier ou pas qui je suis

je suis entière, mais je sais prendre du recul

je sais pardonner et aimer et qui m'aime me suit..

 

Mon Bilan de l'année.

Ce jour il fait très beau dehors et dedans

j'ajoute que pendant que j'écrivais, un message est arrivé

je vais signer la convention pour notre nouvelle activité

Et je note que parfois il faut se garder de trop donner

L'amour c'est un échange de bons sentiments et d'actes

D'actes d'attentions , je remercie les amis et amies

qui m'ont apporté leur amitié , m'ont adressé des présents

ceci compte aussi dans ce bilan , l'année n'est pas finie

il y aura peut être des surprises de dernier moment

a vous qui me lisez toute ma gratitude, mon amitié sincère

merci pour ce bonheur et pour nos amicaux échanges

 

Mon Bilan de l'année.

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Demain sera un autre jour..

Ce texte est ancien remis au goût du jour

 

C'est une petite étude sur les sentiments

qui parfois ne sont pas très clairement exprimés

nous font souffrir mais après tout ils nous font grandir

l'Etre humain est complexe,

et on ne peut pas lire dans ses pensées

il faut pour cela savoir affronter les aléas de la vie !

Il faut sans cesse lutter, et rester vigilants

notre époque est parfois faite de virtuel

qui ouvre la porte au fantasme

Attention coeurs sensibles ne vous laissez pas entraîner

Tout est en nous pour réagir

et retrouver l'équilibre et l'harmonie

la vraie celle de la vie réelle :

Celle où toi et moi, nous sommes rencontrés

pour de vrai comme dirait les enfants

quel beau moment ! T’en souviens tu toi ?

Et toi ma cousine te souviens tu  de ce bel instant

où nos regards se sont croisés

il n'y a pas bien longtemps et pourtant

je pense que je me souviendrai toute ma vie

de ces deux rencontres..

brèves et sublimes, où on s'était tout dit ou non dit

et le coeur exprimait ces sentiments contenus

depuis tant de temps !!!

 

Demain sera un autre jour..

Demain sera un autre jour !

Oui demain sera un autre jour

si je le veux et que dans ma tête

tout soit conforme à mes désirs

pour éteindre mes passions mes doutes

et me retrouver telle que j'étais

C'est à dire moi même, toute amour

et plus sereine, je fais le dos rond

et je laisse couler l'eau sous le pont

celle de l'amitié, de l'amour, de la passion

de la raison et je fais confiance au destin

Nos parents n'avaient pas pu se rencontrer

et nous l'avons fait en pensant très fort

et en parlant de leur vie

ce fut un magnifique moment ma cousine

et avec toi mon presque frère ce fut de même

dans une belle aube blanche, qui nous enveloppait

dans ces secrets , c'était un moment qui a duré un instant

J'ai  franchi le pont des frontières virtuelles

Fenêtres ouvertes sur l'infini-fini

Mais je sais que j'ai tout en moi, pour réagir

et partir d'un autre pied

pas à pas, la vie nous discipline

nous impose son rythme

dois-je succomber à mes pulsions

suis-je sous influence ? magique

suis-je sous le charme ? 

suis-je moi même ! ou une autre

il y a plusieurs femmes en moi

il y a des sentiments contradictoires

qui arrivent, se bousculent et je les refoule

pour ne pas voir, mais mon cœur souffre-souffrait

plus maintenant, il a fait le bon choix 

 

Demain sera un autre jour..

J'ai beaucoup pensé à nos grand-parents

Et puis mon cœur où m'emmènes-tu si loin

Est-ce passion ou déraison

tout est si complexe, et pourtant

tous nous lie, tout nous réunit 

dans cette chaîne de la vie

demain sera un autre jour

pour moi, pour toi, pour nous

sera-t il plus beau ! Ce lendemain

je suis en attente, et je l'imagine

j'ai sans doute peur et vous aussi

et toi aussi, peur de tout et de rien

Peur de l'inconnu, qui devient réalité

Peur de mon cœur qui battra un peu plus fort !

Oui demain si Dieu veut

que nous ayons le bonheur de nous revoir

la vie est longue et si courte parfois

qu'il faut savoir faire la différence

entre l'essentiel et le superficiel 

la vie paraît longue

pour ceux qui ne sont pas comme nous

nous y ajoutons une valeur sentimentale

on ne voit bien qu'avec le coeur

et le coeur à toute sa jeunesse

Comme l'avait nos grand-parents

quand ils se sont aimés

ils ont donné de nouvelles branches,

qui ne se sont pas rencontrées

et pourtant émanait du même arbre

et nous avons réalisé ce qu'ils n'ont pu faire

le bonheur est pour nous

les autres générations sont trop éloignée du tronc

père et mère !!! nous connaissons leur histoire

et pour eux c'est un roman , celui que j'ai écrit

avec toi ma cousine,

nous avons dans cette relation épistolaire

tout fait revivre, tout retrouvé

et de nous retrouver à été un superbe moment

imprimé dans notre coeur à tout jamais

Comme une autre rencontre faite il y a quelques année

et qui de ma vie, le cours a changé

 

Demain sera un autre jour..

Il y aura toujours de nouvelles branches

et une renaissance une régénération

Deux cœurs qui battent, qui battront

C’est un beau symbole

Ces arbres dont le cœur est relié

Par tant de lumière et qui sont offrande

Nous passerons le pont, je passerai le pont

Ou bien une passerelle–elle ailes

Pour me retrouver telle que je suis

Le cœur plein d’amour à donner

 

Tant de sentiments qu'on veut refouler

il faut passer du binaire au ternaire

Plus stable ou  bien au cinq :  Harmonie parfaite

en cheminant nous  grandissons de jour en jour

on n'y peut rien, c'est le destin qui l'a voulu ainsi

C'est le destin qui nous tient dans sa main

Par un oui, ou un non, tout peut changer et faire

que demain sera un autre jour, ou un jour autre

sur un ciel bleu sans aucun nuage !!

Puissent Marie-Louise et Joseph nous voir

et un jour nous accueillir dans un ciel étoilé

je t'embrasse ma cousine

je t'embrasse mon ami très cher

Que Dieu protège ceux que j'aime

 

563461 389241817795569 1922648664 n

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Tissons des liens
L'année s'en va surement ...

La Saint Jean d'hiver sera dans deux  jours

sur le calendrier, les jours ont augmenté pour la noël

c'est Jean l'Évangéliste fêté le 27 décembre

dit aussi Saint Jean bouche d'or,

Saint Jean Chrysostome

 

la Saint-Jean d'été -Jean le Baptiste fêté le 24 juin-

Jean le Baptiste était, avec Jésus,

l'un des innombrables Maîtres qui se trouvaient

En Orient et surtout  en Palestine

Jean le Baptiste s'est effacé devant la venue du Sauveur

comme en témoignent les évangiles:

« Il faut qu'il croisse  (Jésus né au solstice d'hiver)

et que je diminue (Jean le Baptiste né au solstice d'été)

en pleine unité avec les deux phases  ascendante

et descendante du soleil.

 

L'année s'en va surement ...

Nous sommes à la dernière semaine jour de l'année

L’année 2016 s’en va doucement

pour moi a été bonne cependant

pas pour notre pays la France

Elle a été faite d'atrocités

De morts de sauvages massacres

comme aux temps des ténèbres

Pauvre France ! résistante et solidaire

l'envahisseur n'est pas le même

car nous sommes bien en guerre

 

Année faite de mommémorations faite de rencontres

de retrouvailles d'amour de joies et d'amitiés

Elle a été créatrice en inspiration !!!

un nouveau membre dans la maison

encore une jolie petite-fille

qui grandit harmonieusement

Des échanges très enrichissants

de nouveaux projets;qui ont vu l'aboutissement

de l'amour semé, que j'ai pu récolter

que du bonheur pour cette année qui s'en va doucement

sous le soleil ou sous le temps doux et gris

Avec des fleurettes partout dans le jardin

qui n'ont pas eu les morsures du froid

encore que : bientôt  il viendra

Mon coeur est léger et plein de douceur

Merci pour cette année ...si vous avez de près ou de loin

participé à mon bonheur ! Merci trois fois Merci ...

je me suis aussi fait du soucis pour des amis

dans la maladie, je les ai aidés de mon mieux

parfois, pour se ressourcer,

il est utile de faire une pause et de prendre du recul

L'année s'en va surement ...

Douce  cette année

et quand même créative 

de l’inspiration pour l’écrire

l'écrire ou la décrire cette année 2016

tout au long de mes feuillets

Et aussi ce bonheur que me font mes amis

qui me lisent et y trouvent une poésie !!

 

Que du bonheur d’avoir pu renouer

des liens fragiles de soi avec les autres,

et de soi aussi …Des liens auxquels je tiens

de tout ce que la vie apporte par surprise !

Que du bonheur  !!! Ce jour c'est dimanche

il y a des entrées maritimes

c'est agréable, il y a du soleil rayonnant

 

Quand il n'est pas là

je me nourris de mes souvenirs de mes rêves

de mes projets à réaliser,

de tout ce qui ouvre le cœur

au bonheur et à celui des autres

donner recevoir, c'est toujours un beau geste

qui vous met l'âme en paix et en joie

celle d'apporter à autrui, un plaisir de plus

qui m'en donne autant à moi

c'est bien celà , on se fait plaisir deux fois 

L'année s'en va surement ...

je suis dans mon élément au chaud

et je regarde des photos,

écoute de la musique

celle que mon coeur me dicte

tout est en couleur demi teinte autour de moi

Nous sommes souvent loin de nos amis

et reliés par une pensée ou une action

Un symbole : C’était comme une cène

nous étions douze, plus un et avons communié

à la même coupe, bonheur souvent parfait

où on pense aux absents en se disant

Qu’est-ce qu’il aurait aimé être là

et déguster tous ces mets, pour toi j’ai levé ma coupe

où était le vin divin ! Comme une communion

mon cœur mes pensées étaient avec toi,

on est si bien oui je suis bien dans mes souvenirs

mes rêves mes réalités mes projets où tu es au centre

nous sommes, une de plus, depuis 2003 année où tu es parti

Que pour tous ce bonheur que nous avons vécu

soit partagé par des liens qui unissent a travers le temps

d’un bout à l’autre, du Sud au Nord

et de l’Est à l’Ouest et à l'infini de nos coeurs

unis dans la joie , comme dans les peines

un ange qui veille encore plus en ces temps de fête

 
L'année s'en va surement ...

Tout est bonheur a partager et tout est fragilité

c’est pour cela que c’est encore plus cher

à nos cœurs en recherche d’amour !

de grands projets de beaux projets

que l’amour soit dans tous les cœurs

l’année s’en va doucement, en pleurant et riant

il fait doux, on ne se dirait pas en hiver

Le voici le voilà il sera bientôt là

et m'apporte la joie, sans doute fragile,

d’un lien de soie..et de moi  !!! ♥ !!! d'un lien de soi !!!

D'un lien de toi et de moi

Et voici que j'écris tout en nuances

chacun en fait une lecture différente

mais tout est dans chaque ligne amour de l'autre

Et souvent l'écriture porte un message

que savent lire les 'sages'

Et, qui comme le papillon

permet une nouvelles éclosion de l'amour

que tout soit amour de son prochain ou amour tout court !!! ♥

Des anges ont veillé sur moi ! une année est passée

elle n'a pas laissé trop de rides

celles de la peau ne comptent pas l'âme est toujours jeune !

et le coeur est plein d'amour et vaillant

L'année s'en va surement ...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Dans la nativité est l'Amour !

C’est ce soir noël et le solstice d'hiver

le Solstice, dont Janus est le gardien

Toutes nos rues sont illuminées

Parées de boules et de dorures,

C’est noël et sa féerie, La nativité

Pour un jour oublions nos tracas et pardonnons

A ceux qui nous ont parfois offensés

C’est souvent par incompréhension

 

L’enfant dans la crèche annoncé par une étoile

Est lumière montante : il est venu sur terre

Pour le pardon des hommes

Faisons lui confiance

pardonnons comme il l’a fait

On se sent plus fort dans le pardon

Il n’y a rien d’humiliant

mais au contraire d’humain

Dieu s'est fait homme pour venir parmi nous

Petits pardons pour des petites querelles

petites mesquineries ni pensons plus

Oublions tout ce jour, et d’un cœur plein d’amour

Disons Joyeux noël

Du bonheur de la joie de l’allégresse

Pour fêter l’événement celui de l’enfant

Qui vient pour pardonner les péchés du monde

 

 

Dans la nativité est l'Amour !

Que de l’amour a semer

comme des petites pierres blanches

Comme le petit Poucet

pour sauver et aider, comprendre trouver le chemin

Faisons le dos rond et attendons ;

Pour moi je sais que cette année

Dieu m’a donné de l'amour du bonheur

et je remercie toutes les bonnes ondes

qui sur moi m’ont apporté plus que ce que j’attendais

 

C’est un état d’esprit, d’aimer, de protéger

Ne rien attendre en retour, et un jour Dieu se souvient

Et vous envoie vous offre ce que vous n’attendiez plus

De l’amour plein le cœur, de l’amour rayonnant

De l’amitié de la tendre fraternité !

L’amour est un des plus beaux sentiments

Il faut le nourrir, de délicatesses, de tendresse d’affection

Et toujours faire confiance c’est le meilleur sentiment

Les deux se nourrissent l’un de l’autre

que de jolis mots ( mon frère)

que de merveilles (ma soeur)

avançons sur ce chemin qui nous conduit à l'enfant

et à la lumière, et suivons l'étoile !

 

Dans la nativité est l'Amour !

 

Aimer c’est donner de l’attention,

c’est aussi de l’admiration

Certains ou certaines en ont tant besoin ! Aimons

L’amour ne se divise jamais et se multiplie

Ne gardons pas un cœur stèrile

mais tourné vers les autres

On peut par des mots qui sortent du cœur calmer des maux

C’est un peu ma méthode, panser des plaies

Celles que l’on ressent avec de bons sentiments

Nous avons tous besoin d’être aimés ;

d’être admirés d’être au centre d’un projet ! C’est noël

La lumière est montante, l’étoile nous indique le chemin

Suivons là et de tout notre cœur semons de l’amour

Sur notre chemin de vie !

A tous joyeux Noël dans la paix de votre conscience

Noël dans la joie de la nativité de l’amour

De la pureté et de toute notre sensibilité…

Dans la nativité est l'Amour !

Le bonheur

C’est d'abord dans sa tête qu'on le construit

C’est le rêve, C’est s'évader de la dure réalité

C’est voir le verre à moitié plein

C’est voir le bon côté des choses !

C’est être optimiste

Rêvons ! Souvent le rêve devient réalité

On a construit autour

une façon d'aimer qui a fait ses preuves

et peut rendre joyeux même à distances des âmes sœurs

qui se comprennent entre les lignes de l'écrit

dans la pensée dans la spiritualité

comme un livre ouvert à la bonne page,

celle de la lettre A Comme Amour

Tout est souvent fait de complicité

 

C'est le charme

de ceux qui ont un beau et grand cœur aimant 

qui savent donner et recevoir, et cela ne se mesure pas ! 

 

Semons de l’amour autour de nous la récolte sera très belle

joyeux noël a vous tous même si vous ne m’aimez pas

d’autres compenseront  à leur tour

l'amour vous rendra rayonnants

ou rayonnantes comme un soleil 

Un soleil en hiver qui ira montant

Dans la nativité est l'Amour !

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #symboles et traditions
Hanoucka fête des lumières
 
Cette année, Hanoucca (ou "Hanouka",
ou bien encore "Hanoucah")
 
se déroulera du 24 décembre 2016 au 1er janvier 2017.
On allume une lumière le premier jour, deux le second jour et ainsi de suite jusqu’au huitième jour, où toutes les lumières sont allumées en même temps. Le chandelier, la hanoukiya, est présent dans chaque maison, visible de l’extérieur

La fête juive est célébrée à partir du 25 Kislev qui tombe, selon les années, aux mois de novembre ou de décembre dans le calendrier grégorien, et dure huit jours.

Le chandelier doit être placé, si possible, près d'une fenêtre pour être visible de l'extérieur et les lumières doivent brûler pendant au moins 1/2 heure après la tombée de la nuit.

Il est préférable d'utiliser de l'huile d'olive pour allumer les flammes.

 

Hanoucka fête des lumières

Hanoucka fête des lumières

Et voici que le 24 vous allez fêter Hanoucka

Votre  fête des lumières, qui comporte l’allumage

pendant 8 jours chaque soir d’une chandelle.

Elle commémorer la résistance du peuple juif

contre sa disparition.Après leur victoire en 164

les Macchabés entrent à Jérusalem

mais le temple est dévasté

il faut le Consacrer par l’allumage de la menora

pendant 8  jours,  mais il n’y a plus d’huile

il n'y a qu’une petite fiole

Et miracle la flamme va brûler durant les 8 jours consacrés 

C’est pourquoi sur la table ce jour là

les fritures sont à l’honneur,

beignets, yoyos, bricks, blinis  crêpes

Pendant le repas c’est également la fête des enfants

ces derniers jouent traditionnellement à la toupie.

Sa symbolique pourrait se résumer ainsi

la toupie tourne

par l’impulsion donnée d’en haut par son manche

comme Dieu anime le monde

 

Hanoucka fête des lumières

 La table juive est ainsi un lieu sacré

un  sanctuaire où  le maître de maison s’identifie

au Grand prêtre devant l’autel 

La table familiale n’est pas seulement le lieu des  plaisirs de la

bouche  mais la source d’une haute spiritualité

Dans le Judaïsme l’alimentation du corps humain

n’est pas  une action ordinaire elle présente  un caractère sacré

Et  les  lois de la  cacherout marquent la frontière

entre les nourritures  pures et celles prohibées 

Il faut rappeler que le mot  kadosch (sacré )

signifie  séparé de ce qui est interdit .

Et voici comment le Talmud justifie la Chacheroute   

‘’ Chaque homme devient ce qu’il mange et s’il se transforme

en bête impure à l’image de ce qu’il dévore il fera régresser lui

même puis dans l’histoire le projet salvateur originel divin qui

fut lancé à l’origine‘’

La règle fondamentale c’est que le non respect de la cacheroute  

contrarie   le projet originel de dieu .

Et dans le même ordre d’idée l’homme ne devra pas non plus

faire cuire l’agneau dans le lait de sa mère afin de ne pas

mêler en lui  cruauté et violence , anéantir à la fois l’enfant et

sa nourrice ,et bloquer ainsi  le mouvement ascensionnel

des générations vivantes depuis la genèse tel que dieu l’a

voulu .  ( commentaire de  Claude Vigée professeur à l’université hébraîque de Jérusalem )      

Quant au rituel du rinçage des mains et des bénédictions avant  le

repas il différencie l’homme  de l’animal qui se jette sur la

nourriture  dès qu’il a faim . .

Dans le judaïsme on ne se nourrit

pas seulement pour se sustenter mais pour s’élever

spirituellement . La  consommation de nourriture doit nous

animer ,c’est à dire  littéralement 

nous donner une âme

Et selon certains  le mot hébreu manger serait composé des

même lettres que le mot ange  et en définitive cette similitude

de consonance traduirait la possibilité pour chacun d’élever la

qualité de sa nourriture pour y puiser sa force spirituelle ;  On

voit donc que dans la tradition juive  la nourriture joue un rôle

essentiel dans  la spiritualité de l’individu

c’est en définitive la raison  du caractère sacré de la table juive

Hanoucka fête des lumières

La fête des lumières (hanouka)

 

aura lieu en decembre le 24 cette année

Nous allumerons la première bougie chez Nathalie

Nous préparerons des petits beignets et des crêpes

Pour suivre la tradition

 

Merci Claudette

Et voici ce que j’ajoute à ton texte ;

nous avons fêté Sainte Luce

Qui est porteuse de lumière

et le solstice d'hiver, Janus aux deux visages

et vous, vous allez fêter d’une autre façon

Ce message celui de Hanouka

car la lumière c'est aussi

Dieu et Moïse dans le buisson ardent

Ce sont les colonnes de Feu et de lumière

Qui ont protégé ce peuple pour la traversée

Du désert durant 40 jours

 

Que cette lumière éclaire le monde

et soit signe de paix de fraternité et d'amour

 

Hanoucka fête des lumières

A Ma chère cousine,je suis attentive à tout cela

ce texte est extrait d'une conférence

sur la symbolique de la table juive

pour toi et toute la famille

j'écris cela ! tout est beau dans ce que tu exprime

et tes sentiments de maman

et de grand-mère rejoignent les miens 

nous avons beaucoup de choses en commun..

je pense à ton petit-fils

le fils de Nathalie, qui est sur la photo avec toi 

oui je pense à vous ! la vie est dure

les enfants deviennent des hommes trop tôt

que la lumière de ce jour

soit pour votre famille un espoir

une flamme qui veille pour chacun de vous

et vous protège ...C'est mon voeux le plus cher

 
Hanoucka fête des lumières

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Un conte de Noël..d'après Andersen

 

 

Un conte de noël un peu triste, et un conte de Noël réaliste

on pourrait remplacer les allumettes par toute autre chose

Tout ce qui est hallucinogène; ou tout ce qui emporte vers le

merveilleux ! Le rêve pour sortir de la réalité

cette petite fille pourrait bien être une fillette de nos jours

triste sort, quand même , le rêve était dans la lumière

et la chaleur de la flamme !!!!


 

La petite fille aux allumettes!

chatsnoel

Il était une fois

Conte d'Andersen

Il faisait effroyablement froid; il neigeait depuis le matin;

il faisait déjà sombre; le soir approchait,

le soir du dernier jour de l'année

Au milieu des rafales, par ce froid glacial,

une pauvre petite fille marchait dans la rue:

elle n'avait rien sur la tête, elle était pieds nus.

Lorsqu'elle était sortie de chez elle le matin

elle avait eu de vieilles pantoufles

beaucoup trop grandes pour elle.

Aussi les perdit-elle lorsqu'elle eut à se sauver

devant une file de voitures; les voitures passées,

elle chercha après ses chaussures

un méchant gamin s'enfuyait emportant en riant

l'une des pantoufles; l'autre avait été entièrement écrasée.
 

Un conte de Noël..d'après Andersen

 

 

Voilà la malheureuse enfant n'ayant plus rien

pour abriter ses pauvres petits petons

Dans son vieux tablier, elle portait des allumettes

elle en tenait à la main un paquet

Mais, ce jour, la veille du nouvel an,

tout le monde était affairé; par cet affreux temps,

personne ne s'arrêtait pour considérer l'air suppliant

de la petite qui faisait pitié.

La journée finissait, et elle n'avait pas encore vendu

un seul paquet d'allumettes.

Tremblante de froid et de faim

elle se traînait de rue en rue.

Des flocons de neige couvraient sa longue chevelure blonde.

De toutes les fenêtres brillaient des lumières

: de presque toutes les maisons sortait une délicieuse odeur,

celle de l'oie, qu'on rôtissait pour le festin du soir: c'était la

Saint-Sylvestre.

Cela, oui, cela lui faisait arrêter ses pas errants.
 

Un conte de Noël..d'après Andersen

 

 

Enfin, après avoir une dernière fois offert en vain son paquet

d'allumettes, l'enfant aperçoit une encoignure entre deux

maisons, dont l'une dépassait un peu l'autre

Harassée, elle s'y assied et s'y blottit

tirant à elle ses petits pieds:

mais elle grelotte et frissonne encore plus qu'avant et

cependant elle n'ose rentrer chez elle.

Elle n'y rapporterait pas la plus petite monnaie,

et son père la battrait.L'enfant avait ses petites menottes

toutes transies. «Si je prenais une allumette, se dit-elle

une seule pour réchauffer mes doigts? »

C'est ce qu'elle fit. Quelle flamme merveilleuse c'était!

Il sembla tout à coup à la petite fille qu'elle se trouvait

devant un grand poêle en fonte, décoré d'ornements en

cuivre. La petite allait étendre ses pieds pour les réchauffer,

lorsque la petite flamme s'éteignit brusquement: le poêle

disparut, et l'enfant restait là, tenant en main un petit

morceau de bois à moitié brûlé.
 

Elle frotta une seconde allumette: la lueur se projetait

sur la muraille qui devint transparente

Derrière, la table était mise:

elle était couverte d'une belle nappe blanche, sur laquelle

brillait une superbe vaisselle de porcelaine.

Au milieu, s'étalait une magnifique oie rôtie, entourée de

compote de pommes: et voilà que la bête se met en

mouvement et, avec un couteau et une fourchette fixés

dans sa poitrine, vient se présenter devant la pauvre petite.

Et puis plus rien: la flamme s'éteint.
 

 

Un conte de Noël..d'après Andersen

 

L'enfant prend une troisième allumette, et elle se voit

transportée près d'un arbre de Noël, splendide

Sur ses branches vertes, brillaient mille bougies

de couleurs: de tous côtés, pendait une foule de merveilles.

La petite étendit la main pour saisir la moins belle:

l'allumette s'éteint. L'arbre semble monter vers le ciel

et ses bougies deviennent des étoiles:

il y en a une qui se détache et qui redescend vers la terre,

laissant une traînée de feu.
 

«Voilà quelqu'un qui va mourir » se dit la petite.

Sa vieille grand-mère, le seul être qui l'avait aimée et chérie,

et qui était morte il n'y avait pas longtemps

lui avait dit que lorsqu'on voit une étoile qui file

d'un autre côté une âme monte vers le paradis.

Elle frotta encore une allumette: une grande clarté se

répandit et, devant l'enfant, se tenait la vieille grand-mère.
 

- Grand-mère, s'écria la petite, grand-mère, emmène-moi.

Oh! tu vas me quitter quand l'allumette sera éteinte:

tu t'évanouiras comme le poêle si chaud, le superbe rôti

d'oie, le splendide arbre de Noël

Reste, je te prie, ou emporte-moi.
 

Et l'enfant alluma une nouvelle allumette, et puis une autre,

et enfin tout le paquet, pour voir la bonne grand-mère le

plus longtemps possible

 

 

Un conte de Noël..d'après Andersen

 

 

 

La grand-mère prit la petite dans ses bras et elle la porta

bien haut, en un lieu où il n'y avait plus ni de froid, ni de

faim, ni de chagrin: c'était devant le trône de Dieu.
 

Le lendemain matin, cependant, les passants trouvèrent

dans l'encoignure le corps de la petite

; ses joues étaient rouges, elle semblait sourire ;

elle était morte de froid, pendant la nuit

qui avait apporté à tant d'autres des joies et des plaisirs

Elle tenait dans sa petite main, toute raidie,

les restes brûlés d'un paquet d'allumettes.
 

- Quelle sottise ! dit un sans-cœur.

Comment a-t-elle pu croire que cela la réchaufferait ?

D'autres versèrent des larmes sur l'enfant;

c'est qu'ils ne savaient pas toutes les belles choses qu'elle

avait vues pendant la nuit du nouvel an,

c'est qu'ils ignoraient que, si elle avait bien souffert,

elle goûtait maintenant dans les bras de sa grand-mère

la plus douce félicité.

Un conte de Noël..d'après Andersen

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
 La Jérusalem céleste

 

Un peu de spiritualité dans ce monde de la matière

 

Qui n'a pas entendu cette phrase

 

"Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas"

en haut le ciel, en bas la terre : le spirituel et le matériel

l'image et le volume

notre image extérieure et notre - MOI- profond

 

Voici quelques textes sur la Jérusalem Céleste

 

Voici le chemin, que nous sommes invités à suivre

Pour trouver le royaume des Cieux 

c'est un rêve, un mythe, une vision

de Saint Jean dans l'apocalypse

le ciel descendra sur la terre

Tout est symbole

Le ciel tombera sur la terre pour les mécréants

Et en vérité la Jérusalem Céleste est en chacun de nous

Au plus profond de notre cœur

 

 

Qui n'a pas entendu cette phrase

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

en haut le ciel, en bas la terre : le spirituel et le materiél

l'image et le volume

notre image exterieure et notre - MOI- profond

 

 

 La Jérusalem céleste

Texte biblique :

Le monde nouveau et la Jérusalem nouvelle

Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle –

car le premier ciel et la première terre ont disparu,

et de mer, il n’y en a plus.

Et je vis la Cité sainte, la Jérusalem nouvelle,

qui descendait du ciel, de chez Dieu ;

elle s’est faite belle,

comme une jeune mariée parée pour son époux.

 

Puis l’Ange me montra le fleuve de Vie,

 limpide comme du cristal,qui jaillissait du trône de Dieu

et de l’Agneau au milieu de la place,

de part et d’autre du fleuve il y a des arbres de Vie

 

qui fructifient douze fois, une fois chaque mois 

et leurs feuilles peuvent guérir les païens.

De malédiction, il n’y en aura plus 

le trône de Dieu et de l’Agneau sera  dressé dans la ville

et les serviteurs de Dieu l’adoreront 

ils verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.

De nuit, il n’y en aura plus 

ils se passeront de lampe ou de soleil pour s’éclairer,

car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière,

et ils régneront pour les siècles des siècles.

 Apocalypse

 

 La Jérusalem céleste

La ville brillait d'un éclat semblable

à celui d'une pierre précieuse,

d'une pierre de jaspe transparente comme du cristal.

Elle avait une très haute muraille,

avec douze portes, et douze anges gardaient les portes.

Sur les portes étaient inscrits les noms

des douze tribus du peuple d'Israël

Il y avait trois portes de chaque côté:

trois à l'est, trois au nord, trois au sud et trois à l'ouest.

La muraille de la ville reposait sur douze pierres de fondation,

sur lesquelles étaient inscrits

les noms des douze apôtres de l'Agneau.»

 

«L'ange qui me parlait tenait une mesure, un roseau d'or,

pour mesurer la ville, ses portes et sa muraille.

La ville était carrée, sa longueur était égale à sa largeur.

L'ange mesura la ville avec son roseau:

douze mille unités de distance

elle était aussi large et haute que longue.

Il mesura aussi la muraille:

cent quarante-quatre coudées de hauteur,

selon la mesure ordinaire qu'il utilisait.

La muraille était construite en jaspe,

et la ville elle-même était d'or pur

aussi clair que du verre.

Les fondations de la muraille de la ville

étaient ornées de toutes sortes de pierres précieuses :
 

la première fondation était de jaspe,

la deuxième de saphir,

la troisième d'agate,

la quatrième d'émeraude,

la cinquième d'onyx,

la sixième de sardoine,

la septième de chrysolithe,

la huitième de béryl,

la neuvième de topaze,

la dixième de chrysoprase,

la onzième de turquoise et

la douzième d'améthyste.  

Les douze portes étaient douze perles;

chaque porte était faite d'une seule perle.

La place de la ville était d'or pur,

transparent comme du verre.»

 

 La Jérusalem céleste

«Je ne vis pas de temple dans cette ville,

car elle a pour temple le Seigneur,

le Dieu tout-puissant, ainsi que l'Agneau.

La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer,

car la gloire de Dieu l'illumine, et l'Agneau est sa lampe.

Les nations marcheront à sa lumière,

et les rois de la terre se prosterneront

devant la face de dieu et l'agneau

et y apporteront leurs richesses.

Les portes de la ville resteront ouvertes

pendant toute la journée; et même,

elles ne seront jamais fermées,

car là il n'y aura plus de nuit.

On y apportera la splendeur et la richesse des nations.

Mais rien d'impur n'entrera dans cette ville,

ni personne qui se livre à des pratiques abominables

et au mensonge

 

 La Jérusalem céleste

Minéraux

Parmi les pierres précieuses,

le cristal de roche représente la vertu accomplie

le diamant, le saphir, l'émeraude

sont parmi les pierres les plus connues

celles de la Jérusalem céleste (Apocalypse de St Jean)

sont au nombre de 12:

 rubis, chrysolithe, béryl,

turquoise, lapis-lazuli, jaspe,

hyacinthe, agate, améthyste,

tarsis, karneol, néphrite.

 

Et voici après ces récits

de quoi faire une belle cité lumineuse

celle qui est dans notre cœur,

Nous l'avons en nous, il suffit de le vouloir

et d'aller vers cet idéal de beauté et de spiritualité

Elle est entre le ciel et la terre

le ciel descendra sur la terre

ce qui est en haut est comme

ce qui est en bas, et se rejoint

en passant par un axe fixe

dont le point central est le cœur de l'homme

extrait des dialogues avec l'ange retranscrits par Gitta Mallasz :


Le Cœur de lumière bat.

La Veilleuse Eternelle ne vacille pas,

Puisque le vent est enfant de l’espace,

Et qu’il n’a plus d’espace.

La Lumière inonde tout.

Le haut est en bas, le bas est en haut.

La terre et le Ciel sont UNIS.

 

 La Jérusalem céleste

 

 Par " Eugenie "

la JERUSALEM céleste texte tiré de l'Apocalypse de St Jean.. 

apocalypse signifie lever un voile..

 

Il faudrait des bouquins entiers pour développer cela, je vais à

l'essentiel, déjà le chiffre 144 signifie l'humanité tout entière

12X12 tribus, et les 12 apôtres..( importance du chiffre 12 )

que nous retrouvons au quotidien

la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, est le symbole de l'Eglise,

épouse du Christ, parvenue à sa maturité dans le royaume..

ce n'est pas sans raisons que les pèlerins de Lourdes connaissent par

cœur le célèbre cantique

«je vis la cité sainte la nouvelle Jérusalem.

car l'Eglise-épouse est tout entière résumée en la personne de Marie;

quand Bernadette à vu Marie, elle a vu en quelque sorte la cité

Sainte...l'époux, il s'agit à l'évidence du Christ ressuscité... 

 l'Eglise devenue royaume sera pour tjrs le lieu de la communion

de Dieu avec les hommes......

 la fête de la Toussaint rassemble dans une même action de grâce

tous ceux, connus et inconnus qui "constituent "la cité sainte",

la Jérusalem nouvelle (Ap21,2)

accomplissement de l'humanité selon le dessein de Dieu..

Cette cité sainte descend du "ciel" de chez Dieu,

dans cette cité point de temple, le temple c'est Dieu lui même,

omniprésent, et l'Agneau qui porte tout,

la gloire de Dieu enveloppe la cité et l'agneau lui même est son

flambeau....le langage est symbolique,...

l'Eternel séjour de Dieu avec  les hommes a la perfection d'un cube

dont les matériaux sont incorruptibles et resplendissants..

Tout en échappant à l'usure du temps,

cette cité céleste engrange les données fondamentales

de l'histoire Sainte, première alliance, et nouvelle alliance..

 DIEU lui même est tout en tout et recueille dans le royaume

enfin accompli toutes les richesses de la culture humaine.....

AT ET NT sont intrinsèquement liés..

Chère Amie ce sujet qui me passionne

 La Jérusalem céleste

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Minuit d'un jour à l'autre

 

L'Hiver est arrivé sur le calendrier

et dans l'effet du temps!plus froid et humide

Ce soir sera la nuit la plus longue, celle du solstice d'hiver

Saint Jean d'hiver que l'on fête le 27

la lumière aura fini de descendre

et seraen phase montante jusque  à  l'autre Saint Jean

le  24 juin où elle sera àson apogée

pour la végétation c'est un moment de doute

comme si au moment de l'hiver

se faisait sentir toujours une douceur

égale à celle du printemps

la lumière est autre, et le soleil aussi

des arbustes se parent de couleur flamboyante

dans les arbres les oiseaux sont là

le soir ils dorment dans les massifs

où sous les tuiles de ma maison

ils voient passer la lune, et sans doute l'admirent

une lune qui sera ronde et pleine

le soir de la nativité, peut être une chance de plus

pour réconcilier le monde

quand sur la tête il tourne

que minuit n'est plus comme avant

de midi à minuit c'est un tour de cadran

A minuit c'est une heure magique

A minuit naquit le sauveur

symboliquement, car il faut fixer

dans le temps ce souvenir avant ou après JC..

Minuit d'un jour à l'autre

A cheval sur deux solstices naquit Jésus

A minuit à cheval sur deux jours

et moi à cette heure je rêve, sous mon arbre rose

Dans ce lieu qui n’est pas accessible à tout le monde

Ce lieu un peu secret, où nous nous sommes rencontrés

C’est souvent comme un rituel qui se déroule

et nous voyons arriver notre heure : Notre heure

qui est celle où cendrillon perd son soulier de vair

minuit heure symbolique à cheval sur deux jour

heure ou l’on passe d’un jour à l’autre

et puis s’en suivent nos travaux

le temps suspend son vol, le temps passe si vite

et le rêve reprend son cours

Nous avons la nuit pour nous habituer à la mort,

et pour construire nos rêves, nous construire aussi

 

la mort ! La petite mort !

Doux instant ou plus rien n’existe

que ce bonheur qu’on donne et qu’on reçoit

 

Minuit d'un jour à l'autre

la nature a comme nous, le sommeil de l’hiver

pour se reposer et se préparer à une nouvelle vie

pour l’illustrer C’est le mythe de Perséphone

ou Proserpine qui passe sa vie aux enfers

et revient chez sa mère Déméter

aux premiers jours du printemps

tout est mythe ou symbole

pour mieux imager ce temps

ce temps parfois béni, où nos esprits se rencontrent

et se parlent sans se voir

quel moment divin, tout prend du relief

tout est plus beau, nimbé de rosée

et de souffle qui nous enveloppe

comme une caresse, c'est beau ainsi

tout est dit rêve ou réalité pensées croisées

 

Sous mon arbre je vais me réfugier

et même en hiver me reposer

c'est la couleur que j'affectionne

pour écrire pour te dire, hiver tu es revenu

avec sans doute d'autres projets

je veux me poser un peu me retourner

et regarder ce chemin parcouru

quel bonheur de plus qui m'est offert

par ta magie, l'écoute de ton coeur qui bat

sans doute plus au ralenti quand il fait froid

il suffira de souffler sur les braises

pour animer tout cela,

une âme une flamme jumelle ! qui est en toi pareille

que c'est beau la vie  !

quand d'un joli regard on veut la voir

 

Minuit d'un jour à l'autre

L'hiver est arrivé pas de givre chez nous

je pense le matin à vous qui partez de bonne heure

tandis que je m'éveille au chaud!

mes pensée sont affectueuses pour vous

très chaleureuses

courage, je suis avec vous, et vous apporte mon soutien

l'hiver est une morsure de plus,

Le général Hiver est à notre porte, 

il faut que les saisons se déroulent en harmonie

pour que le printemps puisse réveiller la belle endormie

Dame Nature qui attendra

on soufflera sur les braises pour ranimer

dans un long baiser comme dans les contes de fées

contes ou symboles imprimés dans notre imaginaire

Une fée, une femme exceptionnelle

qui d'une baguette magique peut tout transformer

Nous sommes toutes des fées  de lumière et de douceur !!!

Minuit d'un jour à l'autre

Fontaine aux Fées

Bonjour Rosie,

 

Merci pour la douce mélodie d'une âme délicate.
Vous et moi, nous sommes si éphémères :notre présence au monde est humble,aimante,légère comme un rayon de lune dans la danse d'une nuit d'été. On se ressemble physiquement : c'est amusant.Je ne fais que passer. Merci encore : vos pensées sont aussi belles que les images offertes. Merci pour cette pause tendresse dans un monde en chaos.

 

Message reçu ce jour  Merci à cette âme soeur Véra ...

 

Minuit d'un jour à l'autre

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Si j'avais le temps ......

 

 

Si j’avais le temps 

 

 

 

Et l'insouciance de l'enfant

Que ferais-je de plus

j’ai l’impression

que le temps passe et fuit

J’aimerais arrêter les aiguilles

au cadran de la grande horloge

Celle qui nous compte le temps

 

 

En le mesurant,

nous le décomptant

un jour de plus, et un de moins !

 

Ou nous le contant

comme on lit un livre, sur sa vie

un livre que l’on a écrit,

en vers ou en prose

pour laisser une trace

de ce passage dans le temps

est-il  le même pour nous tous !

il varie suivant les âges de la vie

je ne sais !

Si j'avais le temps je vous le dirai !

je vous l'écris ici  

pour vous laisser une trace

de tout le plaisir que je peux avoir

après avoir écrit , celui d'être par vous lue

 

 530723 236076656522036 1805622998 n

 

 

Pour le moment

je n’ai pas eu le temps

de faire ce que je voulais

plus le temps passe,

et plus on a de choses à connaître !

Plus on se rend compte  que l'on ne sait rien

Alors que de notre jeune temps 

on pensait tout savoir 

tout connaître sans doute,

on avait des certitudes

On était jeune et dans le vent,

celui de la création de l’action

Ah ! Si on avait le temps ! 

si j’avais le temps celui qu'on me donne

celui qu'on me prend !

celui que je vous accorde

et celui que je partage

avec beaucoup de joie

dans une complicité

tous les jours renouvelée

 

Si j'avais le temps ......

Ce jour je n’ai rien fait

de ce que j’avais prévu

J’ai grignoté mon temps

perdu, Je l’ai avalé,

sans même voir qu’il passait

Et où il était passé !

et pourtant je ne l’ai pas vu s’écouler !

 

Je n’aimerais  pas revenir en arrière

sachant ce que je sais de la vie

Revenir avant, revenir pendant

revenir tout court !

Mais suis-je déjà venue sur terre ? 

En un autre temps

 

Il y avait aussi le soleil et la lune

Et cet homme plus haut

qui mesurait le temps

Le soleil rayonnant et jovial 

la lune pleine et belle

Et la bas un homme

qui mesure avec ses instruments 

notre temps

Et une femme  avec des roses,

une corde de roses

qui semble retenir ce temps

celui du grand voyage vers l’infini

cette image est du livre muet des alchimistes,

s'il est muet chacun à sa façon peut l'interpréter

est-il court ce temps qu'il nous reste

et après , il y aura un autre temps ?

une autre lumière, montante comme celle de ce jour

et le soleil sera jeune et rayonnant

finalement; ce n'est pour moi

qu'un changement de cycle

ils s'enchaînent , mais la corde

est faite de boutons de roses

de roses pas encore écloses

la rose symbole de la connaissance

 

Si j'avais le temps ......

Un horizon bleu

ou la mer et le ciel se fondent

un horizon,où de grands oiseaux planent

Ils sont beaux et majestueux

ce sont certainement des goélands

qui portent la bonne parole celle de l’esprit

celle de notre temps celui qui avance

Un de plus et un de moins

Un hiver de plus et un de moins

on fait le compte à rebours

mais rien ne vaut une vie bien remplie

Qui tient le compte de ce temps,

qui est pour moi un temps choisi

 

le grand horloger !

 

 

Vais-je revenir un jour

Maitre de mon temps, maitre de moi

Maitre de mon avenir Maitre de ma vie,

Maitre du temps Maitre de mon vécu

Car voici venu le temps

d’y penser à ce temps qui fuit

et que je ne peux maitriser

Je n’en suis pas donc maitre

mais dépendant , esclave presque 

 

 

Si j'avais le temps ......

Oh ! Qu’il était doux et paraissait long

le temps de l’insouciance celui de l’enfance

Il nous tardait d’avoir vingt printemps

 

Et maintenant on les cache

on n’a plus de temps à perdre mais à gagner

Je reviendrai dans un autre temps

puisque avant j'étais marquise, souvenez-vous? 

Je reviendrai, et je ferais tout ce que je n’ai pu faire

avec mon tempsJe ferai plein de bonnes oeuvres

je serais un ange pour vous aider vous protéger

 

Je ne compterai pas mon temps,

mes ailes m’emporteront

dans un beau paradis de roses

Où je ferai de l’eau de ses pétales de fleurs

pour adoucir vos maux

et vous dirai des mots à l’oreille

pour vous endormir dans un beau rêve.

J’aurais tout mon temps

pour vous le consacrer sans le compter.

pour vous tous qui me lisez 

 

Si j'avais le temps ......

En ce temps
j'avais du temps devant moi
et j'avais envie qu'il passe vite
et maintenant je le retiens
il est tant précieux

Voir les commentaires

1 2 3 > >>