Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

État d'âme est une de mes rubriques suivie de poésie...

Que voici mes "divagations de l'esprit..".

 

 

L’âme qu'est-ce que cela veut dire ?

Je me perds dans ces descriptions

Moi qui ai crée une rubrique état d’âme poésie

 

C’était un peu pour écrire

sur ce qui pour moi n’est pas rationnel

L’esprit lui c’est l’oiseau qui plane

qui ouvre ses grande ailes, et qui nous soutient

C’est la conscience !

 

État d’âme, vague à l’âme, divagations

Et aussi bien-être ou béatitude bonheur

Moment divins !

que l'on ne peut expliquer ou exprimer

 

État d’âme poésie,

c’est pour moi une divagation de l'esprit 

 

Suis-je dans le vrai ?

Animer vient d’âme

Donner du sens à la vie !

Je m’y perds parfois

Si mon âme à des soubresauts n’est-ce pas

mon esprit ? ou bien mon coeur

qui s'emballe et me porte

comme dans un nuage rose

rose de plaisir...rose couleur dragée

couleur du bonheur, ambivalente quand même

couleur de la communication

 

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

Message déposé par une lectrice que je remercie

Sarah enrichit mon texte par ce commentaire

"L'esprit, l'intelligence sont volatiles vaporeux,

mais pas moins existants que l'âme qui est comme un pieu,

ou une épine, enfoncée dans notre corps qu'on ne peut retirer

sous peine de n'avoir plus de corps, tant ils sont en fusion.

Merci pour votre participation  : Oui tout fait Un..

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

La beauté décore, la beauté cette image, ce reflet

est-ce la beauté intérieure, l'esprit la conscience

Alors que l’esprit plane majestueusement : 

 

l’âme est à l'image du créateur,

l’esprit est la créature 

qui agit dans le monde de la création

voici qu'encore une fois 

je comprends un peu mieux

 

Et si au lieu de parler de l’âme

on y mettait le cœur, par lui on vit

 

il est parfois tumultueux passionné 

irraisonné et fougueux

et aussi sec " sans ♥ "ou briseur de coeurs

mieux vaut aimer, plus, que pas assez

l'amour est un bien précieux

qui toujours s'additionne

il est unique et multiple

c'est dèjà une équation difficile

 

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

 

L’âme est en paix :

Elle est la conscience alors ?

État d’âme poésie !!!

C’est vrai que c’est ce qui me dépasse

Et qui surgit en moi parfois

 

L’esprit peut être joie ou désespoir !

désespoir ou émotions : joies peines

C’est ce qu'il faut dominer canaliser

 

L’âme est la perfection,

l’esprit est sans cesse à cette recherche

l’âme sait, alors que l’esprit ignore

l’une est amour

alors que l’autre a en lui des peurs

l’un est permanent

alors que l’autre est temporaire

 

Et si on se retrouvait dans le monde des idées ?..

Car l’esprit retournera à la source

je ne sais pas si j’ai bien compris ?..

car pour moi l’un et l’autre se confondent

l’âme pour moi, est ce qui est en nous si beau

L’esprit c’est comme notre pensée, si elle est pure

C’est cet oiseau qui plane !

 

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

État d’âme poésie

Je ne savais pas où j’allais !

En créant une rubrique

Pour mes divagations poétiques de l’esprit

Ais-je bien saisi la portée et la différence

Entre l’âme et l’esprit

 

État d’âme poésie ! Mon âme n’a pas peur elle sait

Elle est amour ! Elle pourrait être mon cœur

 

Mais non, puisqu'il est tumultueux et passionné

C’est bien compliqué tout cela

Et voilà où m'entraînent mes recherches

Heureusement qu’un guide me dira

Si je suis dans le vrai ou pas

Le vrai : Voici encore de quoi travailler !

Par l’intermédiaire de mon esprit qui est mon mental

 

L’âme, états d’âme, vague à l’âme, ville sans âme

Âme,Amor,Mort vie, l'un dans l'autre

On est souvent à la recherche de la perfection

En faisant participer notre esprit…

Est-ce que ma conclusion poétique vous plaît ?

 

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

Ce n’est que pour m’amuser que j’ai composé

Ces quelques lignes

Je pourrais remplacer la rubrique

Par mes divagations poétiques

Corps spirituel, et pensée : qui forment l’esprit

Mais en tout il faut la sagesse

Et j’ai la sagesse de m’arrêter a cette écriture

Qui est mon ressenti !

Mes émotions partagées ! Je laisse mon égo

Mes peurs et mes passions

Pour vivre en paix et en harmonie avec mon âme

Mais l’état d’âme est une émotion

Que je ressens et qui m’emporte

Vers le beau et le bon.

État d’âme poésie !

Béatitude, incertitude et plaisir

Celui d’écrire

 

*****************************************************************************************************

 

 

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

 

Voici quelques citations que j’ai choisies

 "L'esprit devient subtil quand l'âme est petite."

Malesherbes : 

 "Que chacun raisonne en son âme et conscience."
Albert Einstein ;

 "Pour exprimer son âme, on n'a que son visage."
   Jean Cocteau

 "La simplicité est un don de l'âme."
  Vauvenargues

 "La simplicité dans le cœur est une disposition de l'âme."

 Voltaire

"Tout éloge imposteur blesse une âme sincère."

 Nicolas Boileau.

"Délicieuse est la juste rencontre de deux âmes dans une pensée."

Ralph Waldo Emerson

 "La douceur porte la paix dans l'âme."
 Voltaire

  "L'âme, et non le corps, rend le mariage durable."
 Publilius Syrus;.

 

Comme l’âme ne peut pas s’expliquer ni se montrer,

je vais illustrer ce texte par des images qui me plaisent

de Vladimir Kush elles sont un peu ésotériques !!

 

 

kush-2008-sculpture-butterfly-apple-art.jpg

 

Et voici que je viens de découvrir un autre symbole

qui m’avait échappé : C’est une pomme …

Oui Eve ….  il y a une chenille qui va devenir papillon

Puisque c’est l’âme qui symbolise le Papillon

Et qui est si bien représenté ! que de merveilles

Dans cette image ..

 

 
L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

Toi qui portes le plus familier des noms,

Toi dont la voix est celle d'un Ami,

d'un Frère, d'un Père providentiel ...

Sans doute faudrait-il poursuivre ces louanges,

multiplier ces guirlandes de vocables,

filer à l'infini des strophes rutilantes...

dire tout ce qu'une bouche de chair

n'est pas en mesure de dire...

écrire tout ce qu'une main d'homme,

hélas, ne peut écrire...

traduire, formuler tous les désirs de l'âme!"  

 

(www.lecture-ecriture.com)

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

Ceci est posté par un ami érudit en son genre

 

Je n'ai pas l'habitude d'intervenir,

mais aujourd'hui le sujet est sérieux

bien que présenté de façon poétique.

Thérèse dit vrai

l'âme peut être comparée à une pyramide

qui retient le corps du pharaon

et lui donne la possibilité

de monter des marches vers le soleil,  vers l'éternité.  

L'âme contient le corps quand il est mort,

elle le garde en attente.
   

L'esprit c'est la pointe de la pyramide,

le pyramidion, cette pointe en or pur

qui recevait là haut les premiers rayons du soleil,

avant que personne sur terre ne l'ait encore aperçu.

   

L'esprit est or, signe de pureté,

le plus proche qui soit de Râ,

le dieu qui vient donner la vie chaque jour.

"Transformer tout en or c'est s'élever L'or est en haut.

Les Alchimistes le savaient"

Dans nos civilisations actuelles nous marchons sur la tête !

Merci   : j'ai pour mettre en lumière ce commentaire éclairé

une image où on voit  bien que c'est Dieu

qui tient la pointe

le carré ou le rectangle sont des figures géomètriques terrestres

Dieu n'est pas réalisable, il ne peut pas être enfermé dans le créé

c'est pourquoi son pied droit sort du cadre..

Merci à mes amis qui ont enrichi cette page

je la trouve belle :

C'est pour cela que je renouvelle sa parution

L’Âme ou l'esprit ? ou le ♥

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent
Je rêve toujours de toi Rigarda !!!
 
 
Rigarda en Conflent
charmant village de mon enfance
blotti au pied du Mont Canigou
je rêve encore et voudrais revenir
C'était hier..avant hier...et peut être demain
qui sait ? une envie folle de revenir
revoir mes amis de Rigarda
 
j'écrivais ....
 
 
Me voici revenue de mon petit voyage
sur les terres de mon enfance
J’avais comme allié
le soleil pour m’accompagner
le ciel bleu, et le mont Canigou
qui m’attendait en majesté
tout était réuni ce jour
pour en faire une belle promenade
 
 
P1030778
 
 
 
 
 
 
 
 
Belle promenade, je suis passée
devant le lac de Vinça où plus loin
se situe la propriété de mon cousin
deux maisons sont au fond du barrage
j’ai pensé à ces bons moments
que nous partagions aux » escoumes »
et revu : Les arbres l’allée des roses
la mare avec les grenouilles
et  j'ai entendu
nos rires sous le tilleul en été
où il y avait de grandes tablées
 
 
J’ai pensé à Martine en passant
devant l’embranchement de la route
de Joch et de Finestret
les autres capitales de notre cœur
le ciel était riant
et j’ai rencontré des gens charmants
tout était réuni ce jour
il y avait des ondes qui me portaient
et une main qui me guidait
dans mes démarches
 
P1020483
 
 
 
 
Devant la porte, de notre ancienne maison
il y a un laurier rose
et des fleurs partout
dans le moindre interstice
où il y a un peu de terre
c’est la vie qui fleurit
sur ce chemin  celui que j’ai emprunté
 
P1020443
 
 
 
En arrivant
 
je suis allée faire une visite me recueillir
sur la tombe de ma grand-mère
munie de l'extrait de sa généalogie
qui m'avait été aimablement adressée
par Sylvain Chevauché
quelle femme ? quel destin 
j'ai refait le chemin celui de mon enfance
 
Au bord de la rivière lieu protégé et ombragé
avec Laurence nous avons grignoté
elle n’avait pas oublié son élixir de jouvence
l’eau de la fontaine
qui descend du Canigou
elle est meilleure que n’importe quelle eau de source
 
Sous les arbres
 
Nous avons joué à ombre et lumières
c’était charmant de se trouver en ce lieu 
le beau temps était avec nous
au bord de la rivière
là où j’allais chercher des galets
j'ai fermé les yeux pour m'y transporter
 
 31491 399519798804 837793804 4012627 5865560 n
 
    
 
Et puis au bord de la rivière aussi
nous avons pris le café
en charmante compagnie
nous avons évoqué nos souvenirs
ce qu’il en restait
et sommes remontés à l’église
toujours merveilleuse
J’ai pu photographier la vierge
qui fut offerte pas ma mère
Il y a bien longtemps !
C’était charmant je suis repartie
avec du vin de Domanova
Symbolique pour moi
Sur l’étiquette il y a l’ermitage
 
 
 
P1020499
 
 
 
 
P1030797.JPG
 
 
 J’avais ta tête pleine
de belles choses,
j’ai pensé à vous mes amis
qui par la pensée me souteniez
Et je voulais vous remercier
Pour ces bonnes ondes
qui sont arrivées jusqu’à moi
Belle journée à marquer
d’une pierre blanche
D’une joli pierre polie
Par l’eau  qui coule dans la rivière
Celle de Rigarda
une pierre lumineuse
avec quelques paillettes d'or
comme je les imaginais enfant
   
      P1020485
    
Chaque ruelle porte en elle un doux souvenir 
j'allais enfant tous les jours en rentrant de l'école
à la fontaine remplir d'eau les cruches d'Antoinette
qui était une cousine de ma grand-mère
et avait des difficultés pour marcher
ses deux cruches étaient en étain
et même vides etaient lourdes pour mes jeunes bras d'enfant
de plus la rue était en pente et c'était une epreuve à surmonter
mais ensuite quand on était chez elle
dans son jardin clos, c'était comme un paradis
   
 
31491 399504443804 837793804 4012239 7460082 n
 
 
 

 

Et puis au bord de la rivière aussi

nous avons pris le café

en aimable compagnie

nous avons évoqué nos souvenirs

ce qu’il en restait

et sommes remontés à l’église

toujours merveilleuse

J’ai pu photographier la vierge

qui fut offerte par ma mère

Il y a bien longtemps !

C’était charmant je suis repartie

avec du vin de domanova

Symbolique pour moi

Sur l’étiquette il y a l’ermitage

avec Maryse et jean-Noël nous avons pris le café

sur un lieu qui etait avant l'aire ou on battait le blé

et ou nfants on se rassemblait nous sommes remontés à l'église

Agnés nous accompagnait

Maryse ouvrit le tabernacle et demanda des grâces

pour nous et pour ma venue

 

Je rêve toujours de toi Rigarda !!!

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #femme de convictions et d'action
Une Ville...Un homme...

Pour le lecteur

Tous les ans depuis son départ je rends un hommage

à l'homme Georges Frêche " Feu le maire de Montpellier"

tous mes amis savent que je suis une femme de droite

humaniste et sociale, c'est d'ailleurs pour cela

que Georges avait voulu que je rejoigne sa liste

tout en gardant mes convictions profondes

et oeuvrant pour la ville, commes les 5 élus ( non inscrtis)

Nous représentions, les électeurs de droite qui portait ce maire

aux fonctions suprêmes pour la ville

Mon Dieu, si vous reveniez ! la ville est sans âme

très sale, et plus rien n'a de cohérence

la France est mal présidée par celui,

qui vous avait royalement exclu lui et elle d'ailleurs,

la Région n'a plus de chef crédible,

mais un ersatz de président , une Présidente maintenant

Là où vous êtes mort en scène, comme vous le souhaitiez

on se chipote, pour avoir encore du pouvoir

La Mairie est AUSSI un lieu de discordes

Oh ! si vous saviez ?.... que des bras cassés

vous manquez vraiment, et mon hommage qui suit

est pour vous l'Homme l'Humain...

un an est passé et le chaos s'est installé partout dans notre pays

j'aurais tant aimé savoir ce que vous auriez fait

vous l'homme féru d'histoire !!!!

Une Ville...Un homme...

Hier le 24 c'était l'anniversaire

de votre départ pour l'au delà !

et je pense à vous cher Georges :

Un message et une pensée un hommage

 

Voici ce que j'écrivais après votre décès

un parti politique celui du président actuel

 où vous aviez tant fait   ! c’est par vous qu’il éxistait

les instances Nationales ne vous ont jamais appelé

je pense que vous seriez bien troublé

de voir ce qui se passe

vous qu'on avait vilainement exclu  

d'autant que vous aviez une solide carrure

un don d'orateur et une grande culture

trop certainement, ainsi que votre franc parler

qui parfois vous desservait

 

Les fait son têtus: je suis allée voter

école Lamartine, là où pour une élection

je vous avais rencontré, et sourire malicieux

vous etiez venu avec un mot très aimable m'accueillir

et ce jour c'est votre fille Julie

je lui ai parlé de mon émotion

nous avons évoqué des liens d'amitié

je vais publier  ce que j'écrivais pour vous

quand vous êtes parti.. 

depuis il y a un grand vide...

Vous avez salué le public et êtes mort en scène 

 

Une Ville...Un homme...

 

 

Le temps passe si vite !mais il vaut mieux

que vous n'ayez pas connu toutes les bassesses

vous auriez réagi, avec votre franc parler

 

Ce texte a 6 ans  : j'écrivais

 

Hier soir vers

vingt heures, il pleuvait

je fermais mes volets, sans trop me mouiller

j'entends Claire Chazal qui parle de Georges Frêche

et j'entends simplement , il était contesté

pour ses propos

il était: je me précipite pour aller sur mon ordinateur

le téléphone sonne

c'est ma fille aînée qui me dit :

As-tu entendu la nouvelle?

non lui dis-je , il s'agit de quoi !

Georges est mort !

arrivée devant mon bureau le téléphone sonne

de nouveau, c'est mon fils

maman as-tu entendu la nouvelle

pour partager leur tristesse

 

Une Ville...Un homme...

 

Georges je ne l'avais pas bien perçu dans sa dimension

 

j'ai fait un mandat dans son opposition

et parfois je disais à mon mari

quand même; je ne sais plus qui écouter,

qui croire , où est la vérité ?

la vérité n'est jamais aux extrêmes

ni tout noir, ni tout blanc

il faut que je me retrouve en moi

que je voies la ville sans œillères

telle qu'elle est : fière et belle

Je doutais, et mon mari me disait

derrière ton ignorance, il y a de l'admiration

derrière mes outrances

c'est vrai il y avait de l'admiration

que je refoulais, comme une passion

qu'on ne veut pas montrer

c'est mon mari qui lisait tout en moi

et qui avait vu combien j'étais à la recherche

de la vérité

 

Une Ville...Un homme...

  

 C'est d'ailleurs par son entremise

 

que Georges m'avait sollicitée

mon mari était tellement heureux

que pour lui, je dise oui je veux

je ne me suis pas fait que des amis

j'en ai perdu d'un côté et gagné de l'autre

j'ai fait un mandat

en mettant de coté mes opinions politiques

et travaillé pour la cité la ville Montpellier

je n'ai eu que respect et loyauté

j'ai été soutenue durant mes épreuves

 

Avec beaucoup de tact un soir de fête

nous voyant tous deux

lui, Jean tellement amaigri, il ne lui demanda pas

comment allez-vous !

Et ce fut:  Salut les amoureux ?

 

Une Ville...Un homme...

   

Qui ferait ce que cet homme à fait  

avec tant de délicatesse

je vais vous le dire, ce matin je l'ai écrit à un ami

et bien voila c'est tout Georges

un diamant dans le coeur, qu'il faut savoir trouver

 

il laissait des messages durant la nuit

sur mon téléphone portable

pour dire à mon mari, qui était en fin de vie

toute  l'estime qu'il avait pour lui

et pour moi, louant mon travail ma loyauté et sincérité

c'était pour moi et pour lui, pour nous deux

un message qui nous réunissait

car c'était lui, Jean mon mari qui avait souhaité

que je m'engage dans cette équipe

pour porter un message que lui n'avais pas pu faire passer

Une Ville...Un homme...

Georges

a été critiqué par les médias nationaux

exclu de son parti politique

par celui qui est Président de la République

pour des prises de position qui étaient exagérées

car l'homme n'était ni raciste ni antisémite

tout à l'opposé: on lui a fait de mauvais procès..

 

Maintenant il est de l'autre côté de la rive

il a franchi le pont, du grand voyage

il fut très affecté par le départ de sa mère

 

Georges c'est en hommage que j'écris pour vous

sans faire de politique, car vous étiez un homme de cœur

et vous aimiez qu'on vous résiste,

vous aviez de l'estime pour moi

ce n'était pas l'indemnité qui me motivait

et puis j'étais l'épouse d'un de vos collegues

de la grande université

Paix à votre âme,

je pense que, vous aviez du vous rapprocher de Dieu

dans son infinie bonté il vous a acceuilli

nous pensons à vous et à votre famille 

 

Une Ville...Un homme...

 

Cher ami reposez en paix dans l'éternité

le souvenir reste pour les gens simples

ceux qui ne vous étaient pas redevables

vous m'avais toujours considérée avec beaucoup d'égards

de respect de considèration

il fallait dans cet homme parfois rustre trouver

le point sensible, et les vôtres vous ont trahi

Oh en politique c'est

pousse toi de là pour que je m'y mette

mais aucun ne vous arrivera à la cheville

vous étiez un peu visionnaire

la Ville, la Région : C'est vous le premier

qui aviez parlé du regroupement des Régions

vous auriez pu en être en d'autres temps

Un GRAND Président  !! Les temps ont changés

les régions comme vous l'aviez d'ailleurs écrit

se sont regroupées, vous auriez pu être le seul fédérateur

vous le divers gauche, et avec vous nous aurions été respectés

 

 

 

Une Ville...Un homme...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Nous avons tant de pluie sur notre pays

peut être que Dieu n'est pas satisfait de l'humanité

et qu'il a déclanché ce phénomène pour nous mettre en garde

comme il le fît en des temps anciens !

C'est une mise en garde sans aucun doute

C'est pour cela que je vous propose de lire

l'arche de Noé !

mais je n'attendrai pas 40 jours

j'ai le rameau d'Olivier la blanche colombe

et l'eau ne montera pas jusques à moi 

l'eau du toit peut être s'infiltrera

mais nous verrons cela, en attendant 

voici le mythe de l'arche de Noé

pour sauver l'humanité et ne garder que les meilleurs

c'est un mythe c'est dans la bible 

prenons en des leçons pour notre avenir 

 

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Le Déluge


L'Eternel constate que les hommes se conduisent

de plus en plus mal, qu'ils sont pleins de cruauté.

Il se lasse de voir les hommes s'entre-déchirer et ne pas vivre selon

sa volonté.Dans l'une de ces villes un seul homme mène une vie

droite et juste. Il se nomme Noé.

Un jour Dieu se manifeste à Noé,

et lui montre les grandes fautes des hommes.

L'humanité va subir la grande colère divine

et elle sera presque entièrement détruite,

à l'exception de Noé car il est le seul juste

.Si celui-ci veut être sauvé,

il doit construire un grand navire

capable de supporter les tempêtes,

car une terrible inondation va avoir lieu.

Il faudra qu'il y embarque toute sa famille.Il devra aussi prendre

avec lui des représentants de toutes les espèces d'animaux

terrestres pour qu'elles ne disparaissent pas totalement

car il y aura grande destruction.

Noé accepte de suivre les conseils de Yahvé

et se met à construire sa fameuse grande Arche

aux mêmes dimensions que le temple de Salomon

Lorsque l'œuvre est terminée,il y fait embarquer ses proches,

et fait aussi pénétrer un couple de chaque espèce animale.

Lorsque l'équipage du navire est au complet

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

C'est le moment où Dieu peut accomplir sa prophétie.

Des pluies torrentielles commencent à s'abattre sur terre.

Il pleuvra à torrent sans discontinuer

pendant quarante jours et quarante nuits.

L'Arche flotte, en sauvegardant ses occupants.

Tout autour c'est le désastre.

Les eaux emportent tout, submergent tout, détruisent tout.

Habitations, plantations, bétail, populations fleuves, collines, 

montagnes disparaissent tour à tour sous les flots.

Lorsque la pluie cesse de tomber

le navire est totalement entouré d'eau.

Sur tout l'horizon, on n'aperçoit pas une montagne,

mais seulement de l'eau à perte de vue

ce qui suggère que la totalité des terres sont englouties.

Mais à présent le ciel se dégage les nuages s'écartent

et il apparaît un magnifique arc-en-ciel.

A ce moment, Dieu parle à Noé dans une de ses visions

Dieu désigne cette image de l'arc-en-ciel comme le symbole

de la future alliance qu'Il contractera avec les hommes,

 

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Il faut maintenant attendre que le niveau baisse

et que le sol réapparaisse.

L'équipage patiente pendant quelques jours,

guettant le moindre signe d'assèchement.

Pour tenter de savoir si une terre est réapparue quelque part

Noé prend une colombe dans l'Arche et lui rend la liberté

Celle-ci s'envole et disparaît à l'horizon ;

elle revient bientôt vers l'Arche n'ayant trouvé aucun lieu pour se

poser après quelques jours d'attente, Noé lâche l'oiseau une

deuxième fois. Il revient encore, mais en tenant dans son bec un

rameau d'olivier.

Noé renouvellera l'expérience une troisième fois

mais cette fois la colombe ne reviendra pas

C'est le signe qu'elle s'est posée,

sur quelque objet ou sommet de montagne.


Effectivement, le jour vient où une terre émergée

se laisse enfin apercevoir

L'embarcation finit par se poser sur un sommet montagneux

le mont Ararat. Les occupants sortent alors du navire échoué

et peuvent reconquérir la terre

Tandis que les eaux retrouvent leur niveau initial

les survivants sortis de l'Arche

se réinstallent sur la terre ferme.

Après avoir accosté, Noé offre un sacrifice à Yahvé

qui lui redonne les mêmes consignes qu’Adam et Ève :

« Soyez féconds et multipliez-vous. 

 

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Un mythe est un récit pour expliquer les origines

ou les destins des hommes et de la Terre.

Il y a aussi des mythes sacrés intemporels qui relatent les

évènements du commencement des temps.

L'histoire de Noé dans le Déluge

est l'un des plus anciens de ces mythes sacrés. 

Le mythe s'enracine souvent sur un fait réel auquel il est

faiblement relié, et cette liaison lui donne sa légitimité.

Sur cette base 'crédible' le corps du mythe se constitue,

se chargeant de sens et de contenu au fil du temps

Le mythe se met à vivre et à se développer dans cet espace

humain mystérieux qui est celui de la pensée collective.

Certains diront qu'il devient une 'forme pensée'. Les

Gnostiques parleront d'un- éon -'apparu dans l'astral de la Terre,

et les ésotéristes diront qu'il s'est lié à un 'égrégore'

c'est à dire un agrégat progressivement constitué en

assemblant l'énergie de multiples pensées.

 

l'arche de Noé et le déluge chez nous...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Minuit heure symbolique ...

Minuit heure symbolique

 

La fin des travaux :  C''est l'heure du rituel

c'est l'heure ou cendrillon perd son soulier de vair

c'est l'heure ou je rentre parfois chez moi

minuit à cheval sur deux jours

heure où l'on passe d'un jour à l'autre

Ô temps suspends ton vol, le temps passe si vite

et le rêve reprend sur la réalité

Minuit heure symbolique ...

 

Mon cœur est joyeux, heureux

Et d’autres fois léger comme un papillon

Je passe de l’un à l’autre

c'est suivant, Suivant ce que je perçois

J’ai l’impression d’avoir des antennes qui se déploient

Et captent des ondes ! Les unes bénéfiques

les autres pleines de tendresse

Ma sensibilité est parfois à fleur de peau

je sens des ondes, c'est comme une intuition

Cette heure magique suscite chez moi un bonheur

peut être bercée par les contes et celui de cendrillon

qui trouvera, ou a trouvé chaussure à son pied

car elle seule à le pied qui convient 

pour rentrer dans cette conformité

Rêve, conte pour enfants ! le carrosse attend

Minuit heure symbolique ...

Qui n'a pas rêvé d'étre la princesse

au pied qui se fond dans le soulier de vair

Qui n'a pas fait de rêves un peu fous

La vie nous réserve des moments bénis

Et d’autre fois c’est plus morose

Je prends le bon, et je cache le reste

Ou je le partage avec des amis

qui savent comment se comporter avec moi

trouver les mots :J’ai une volonté farouche

Une lionne, qui rugit parfois

et qui sait faire la part des sentiments

des mots; des pensées et des actes

Le Lion n’est pas loin et la guette du regard

Il ne comprend pas sans doute

ce que pense la Lionne

qui a de la tendresse pour lui

 

Minuit dans la fôret tout sommeille

on entend des bruits ceux de la nuit

Les oiseaux dorment la tête sous l'aile

C'est dans le silence qu'on retrouve la lucidité  

Comme les animaux qui retrouvent

courage et fiérté se reposent

en regardant d'un oeil, pour mieux percevoir

ce qui se passe la nuit tombée

en gardant leur instinct primaire

qu'une odeur un glappisement pourrait éveiller

 

Minuit heure symbolique ...

Pour moi c'est autre chose

C'est tout ce que m’apporte le vent

qui me parle à l’oreille

 

C'est émouvant : troublant parfois

Et je rêve, sous mon arbre rose

Dans ce lieu qui n’est pas accessible à tout le monde

Ce lieu un peu mystèrieux qui m'inspire

où je vais confier mes secrets

C’est souvent comme un rituel qui se déroule

et nous voyons arriver notre heure :

Cette heure mystèrieuse

qui est celle où cendrillon perd son soulier de vair

minuit heure symbolique à cheval sur deux jour

heure ou l’on passe d’un jour à l’autre

et puis s’en suivent nos travaux

le temps suspend son vol, le temps passe si vite

et le rêve reprend son cours

Nous avons la nuit pour nous habituer à la mort,

et pour construire nos rêves, nous construire aussi

nous préparer aussi à une mort, avec un renouveau

 

Mais il y a la petite mort !

Doux instant ou plus rien n’existe

que ce bonheur qu’on donne et qu’on reçoit

Minuit heure symbolique ...

la nature a comme nous, le sommeil de l’hiver

pour se reposer et se préparer à une nouvelle vie

Pour l’illustrer c’est la mythe de Perséphone

ou Proserpine qui passe sa vie aux enfers

et revient chez sa mère Déméter

aux premiers jours du printemps

 

Tout est mythe ou symbole

pour mieux imager ce temps

ce temps parfois béni !

où nos esprits se rencontrent

et se parlent sans se voir

quel moment divin, tout prend du relief

tout est plus beau, nimbé de rosée

et de souffle qui nous enveloppe

comme une caresse, c'est beau ainsi

tout est dit rêve ou réalité !

sous mon arbre je vais me réfugier

Minuit heure symbolique ...

Il y a le reflet  : l'image

tout se mire ou s'admire

s'unit pour faire un seul

dans l'eau l'arbre se mire

et pour moi je l'admire

image ou reflet...Il est minuit

heure magique, où cendrillon perd son soulier

où son carrosse devient citrouille

rêve réalité c'est un de mes secrets

divines pensées

 

 

429995 417468358306248 15218977 n

 

Ce texte a été écrit il y a trois ans 

il est intemporel

c'est pour cela que je le remets

certes un peu remanié

mais minuit inspire, minuit heure magique

minuit , tout est beau et symbolique

minuit et le solstice d'hiver

jésus naquit entre deux jours à minuit

à cheval sur deux solstices

je pense que tout est dit

et c'est à ce moment que cette photo nous montre

la lune en forme de coeur qui se mire dans la méditerranée

 

lune Rosie

 

 

Vous nous offrez une belle méditation, Rosie,

 

voici en accord avec elle ce poème

plein de sagesse de Victor Hogo

 

 

"Minuit et demi", avec mon amitié:

 

Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encor pleine ;

Puisque j'ai dans tes mains posé mon front pâli ;

Puisque j'ai respiré parfois la douce haleine

De ton âme, parfum dans l'ombre enseveli ;



Je puis maintenant dire aux rapides années:

Passe ! passez toujours ! je n'ai plus à vieillir !

Allez vous-en avec vos fleurs toute fanées,

J'ai dans l'âme une fleur que nul ne peut cueillir !



Votre aile en le heurtant ne fera rien répandre

Du vase où je m'abreuve et que j'ai bien rempli.

Mon âme a plus de feu que vous n'avez de cendre !

Mon cœur a plus d'amour que vous n'avez d'oubli !

 

Commentaire n°1 posté par Lisa aujourd'hui à 22h1

  547856 517333511635928 804665071 n

 

Pour votre ami Albert de Lisa :

 

L'heure du crime
Maurice CAREME (Wavre 1899 - Anderlecht 1978)

Minuit. Voici l'heure du crime.
Sortant d'une chambre voisine,
Un homme surgit dans le noir.

Il ôte ses souliers,
S'approche de l'armoire
Sur la pointe des pieds
Et saisit un couteau

Dont l'acier luit, bien aiguisé.
Puis, masquant ses yeux de fouine
Avec un pan de son manteau,
Il pénètre dans la cuisine
Et, d'un seul coup, comme un bourreau
Avant que ne crie la victime,
Ouvre le coeur d'un artichaut.

 

Voir les commentaires