Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mythologie

 

 

 

 

 

 

les mystères de la mythologie

 

 

 

 

Oh ! chic  Proserpine

est allée retrouver Déméter

Je viens de faire le tour de mon jardin

La tramontane vient de se lever

J’ai beaucoup travaillé

Pour recevoir le printemps

Le Camélia est dans une vasque dehors

Il aura l’ombre du parasol

Qui sera pour eux trois

Deux camélias et un hortensia 

Les plantes il faut les soigner

c’est comme l’amitié

 

Partout il à des pousses nouvelles P1020989

Les lilas vont éclore

du mauve et du violet

Et devinez,

je l’attendais ce moment béni

celui ou les grenadiers

plantés pour sainte Catherine

Auront pris racine

 

Et voila que des renflements

sur des bois qui semblaient morts

apparaissent :

Proserpine est de retour

chez sa mère Déméter 

déesse de la germination

du blé des semences

du renouveau de la nature

et oui, je vais pouvoir regarder 

s’ouvrir les bourgeons

ceux des grenadiers

et vous parler

 

 

 

de Proserpine ou Perséphone

divinité infernale ,

elle est aussi à l’origine

une déesse du blé

de la fertilité du sol

elle est liée à la mort,

les semences

sont gardées dans l’obscurité

pendant des mois,

ce retour à la vie

 après l’ensevelissement

est symbolisé par le mythe de Proserpine

et donne naissance aux rites

des mystères d’Éleusis

 

 

Le retour sur terre de la déesse

est une promesse de  résurrection P1020122

de renaissance, de fertilité

je viens de faire la tour du jardin

tout est en effervescence 

et moi aussi

j’aime ce temps où je m’active dehors 

en ayant le plaisir de retrouver

mon ordinateur et au bout

mes amis vous tous

après les travaux manuels

place aux recherches

c’est mon meilleur moment

celui ou je compose

comme sur un damier

 

avec des alternances, des couleurs

des nuances,

c’est cela la vie,

faite de systoles et de diastoles

on travaille, on se repose

inspirez expirez

dirait une amie : et oui c’est beau la vie

cette complémentarité parfois dualité

dedans et dehors, un sacré travail

partout intéressant,

le jardin et ses abords sont en ordre

et moi aussi. Repos pour aujourd’hui

 

 

 

DSCF5406-1

 

 

 

 

 

 

. 

  

Les Mystères d'Eleusis

devinrent une sorte de religion

et les "mystères centraux"

étaient ceux de la mort et de la résurrection

concept que l’on retrouve quasiment dans toutes les cultures

symbolisées par la décomposition

de la graine dans la terre

et sa réapparition sous la forme d'un être vivant

s’envolant vers une lumière divine.

Les Mystères d'Eleusis

comportaient des cérémonies 

qui se déroulaient en deux temps

Les débutants étaient d'abord initiés

aux "petits Mystères",

célébrés au printemps dans le faubourg athénien,

 

 

 

 

P1020378

 

 

  

 

et ils participaient,

six mois plus tard,

aux "grands Mystères",

durant une dizaine de jours.

Puis, les initiés devenaient mystes,

après avoir été purifiés

et se rendaient ensuite

en procession jusqu'au sanctuaire

par la Voie sacrée qui reliait Athènes à Éleusis.

A l'intérieur du sanctuaire,

L’initiation secrète se déroulait

 à l’abri des regards indiscrets.

 

 

pict0043

  


Déméter, déesse du blé et de la terre fertile,

préférera vivre sur terre, plutôt que sur l'Olympe

 qui était la montagne, le monde des Dieux.

 Les Mystères d’Eleusis

 furent fondés pour commémorer

 l’enlèvement de la fille de Déméter,

qui fut emmenée aux enfers par Hadès.

(cet enlèvement tient un rôle principal dans le mythe).

  

.

 

P1010907.JPG

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent

 

 

 

 

 

 

Vous avez été nombreux

à lire la page sur Rigarda

Quelques vues groupées pour vous remercier

 

 

 

 

 

 voici des images

des photos de Rigarda,

certaines sontde Catherine Argence

et d'autres de Laurence

 l'aimable personne qui a remis le livre

" Par les yeux de lisa"

 à Monsieur le Maire. André Josse.

que je félicite

tout est si beau,

je viendrai aux beaux jours

pour refaire plus ample connaissance

avec Rigarda rénové dans un beau style

 

 

003Rigarda

 

 

 

 

  Le village vu de l'aire

 

 

 

31491 399519783804 837793804 4012626 5745821 n

 

 

 Une rue que je ne reconnais pas et pourtant :

 tout me parle...tout est beau

 

008Rigarda

 

 

 Là non plus, j'y suis, sans trop reconnaître ...

 

 

 

31491 399519798804 837793804 4012627 5865560 n

 

 

 31491 399504443804 837793804 4012239 7460082 n

 

 

 

  Voici le clocher par temps ensoleillé et ciel bleu

.

 

 

  P1020456

 

 

 

 

 Et voila la fontaine à l'eau toujours fraîche...

mes jambes et mes bras d'enfant se souviennent

mon coeur aussi, tant d'émotions

 

 

008Rigarda

 

 

 Là je me reconnais

  

 

P1020461

 

Voici quelques vues de Rigarda

pour vous donner envie de connaitre

ce charmant village de mon enfance 

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie le Petit-Journal des Pyrénées Orientales

 

 

 

 

  Voici que tout commence en beauté

 

 

 

Voici l’histoire qui m’est arrivée Canigou fevrier 2011

Par  ce blog,

fenêtre ouverte  sur un écran

où viennent se poser

aimablement les yeux des lecteurs,

depuis quelques temps

et surtout les mois d’été

j’avais remarqué

 que mes textes sur Rigarda

étaient lus

même traduits en plusieurs langues

ça me faisait chercher

 

 

Qui peut bien lire cela!

si ce ne sont des personnes

intéressées par ce village !

blotti au pied du Canigou

village de mon enfance

doux à mon cœur

 

Pour eux ces lecteurs inconnus

j’ai continué à écrire sur Rigarda 

puis plus tard

je reçois un message 

sur la partie cachée du blog

c’était Laurence  qui venait

de s’intaller au village

et souhaitait

connaître son histoire , son passé

nous sommes rentrées

en relation virtuelle

elle m’a adressé des photos,

celle de notre ancienne maison

et la fontaine, le lavoir et la rivière

l’olivier planté devant la mairie

que je n’ai pas connu, tant de choses

le village s’est embelli,

comme vous le lirez

 

 

 

J’ai adressé trois livres dédicacés

un pour Laurence

que je ne connaissais pas

un pour Monsieur le Maire

que je n’ai pas l’honneur de connaître 31491_399504443804_837793804_4012239_7460082_n.jpg

et l’autre pour la bibliothèque

où il y avait mes amies,

toutes celles qui sont citées

dans le récit ,

et voici que ce livre est remis

à Monsieur Josse,

je fais la connaissance de Laurence

et du petit article du journal ;

est-ce l’indépendant ?

est-ce un journal du département ?

 

De fait c’est sur la remise du livre

que porte cet article

et derrière il y a la plaque où sont

inscrits les noms ses maires

je note  Llonguet, nom de jeune-fille

de la mère de Lisa, et Palmarole

Blaise de son prénom

le mari de mon institutrice

dans son second mandat

et puis il y a Martin Clos qui était

le cousin de Lisa

il fit plusieurs mandats

je parle de lui dans le livre

c’est émouvant pour moi

tous ces liens tissés

qui passent du virtuel au réel

 

Oui nous viendrons vous voir

à midi j’ai déjeuné avec un ami 

qui veut connaître

ces lieux que je décrits

certainement que je les embellis

Monsieur le Maire Merci

Merci à vous Laurence

et au destin qui me conduit

voici ce que m’a envoyé

Laurence ce matin

article d'un journal paru

la semaine dernière

 

 

 

 

 

 

lisa 1-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Laurence remet le livre à Monsieur le maire André Josse

 

      Voici plus d'un an que Laurence a posé ses valises dans notre  commun

 en provenance de Paris. Coup de foudre ? coup de foudre pour RIGARDA

      et c'est pour cela qu'elle n'a pas quitté le village, et qui plus est, s'est  interèssée

      avec passion à connaître l'historique de Rigarda, cherchant par l'intermédiaire

      d'internet.  Elle est tombée sur Rose-Marie  Dauverchain-Arnaud

auteur de l'ouvrage " Par Les Yeux de Lisa"

Cette Montpellieraine a passé toute sa jeunesse à RIGARDA

       et a raconté et décrit le village et les villageois qui ont bercé son enfance

, avec  beaucoup d'amour et de sincérité.

       C'est par des contacts virtuels qu'entre les deux "dames"

 que des liens plus intenses  se sont crées

 entre Laurence et Rose-Marie, ayant pour dénominateur commun

     L'amour et la passion du village de RIGARDA.

.Rose-Marie fît parvenir deux exemplaires de son livre dédicacé

pour Monsieur le Maire  et un autre pour la bibliothèque municipale
Cette  remise a été faite par Laurence, mandatée  par l'auteur à Monsieur

André Josse, qui a promis d'inviter prochainemen

 Rose-Marie DAUVERCHAIN-ARNAUD

en présence de Laurence qu'on voit souriante sur cette photo

 

Voici un extrait de cet article, je remercie celle ou celui qui l'a écrit, et Monsieur André Josse maire de Rigarda commune des pyrénées Orientales dans le conflent au pied du Mont Canigou

      Après confirmation de Laurence c'est dans le

" Petit-Journal des Pyrénées Orientales" de Mars 2011 hebdomadaire

          Merci et bravo

 

je suis très heureuse un des textes

 a été traduit en catalan pour la lecture

ça devait être une, ou un gourmand, car ce jour là

il s'agissait de confitures de griottes

 

voici ce  que je reçois

Des souvenirs de Rigarda Bonjour,
Je lis votre blog régulièrement et votre référence à Lisa

(Elisabeth) Llonguet m'a frappée car je suis marié à son petit-fils,  Nous aimons beaucoup le village de Rigarda où nous habitons la moitié de l'année dans la maison où vivaient Élisabeth et ses sœurs.

Merci pour tous ces souvenirs

 

et voila c'est Elisa du" Racou" et les oubliettes sous la maison

 

Sur Google : Ma commune Rigarda L.R

il y a tous les articles de ce blog qui portent sur RIGARDA 

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Il y avait ce jour

comme un air de printemps

le temps était clair avec la tramontane

 

Me voici partie

de mon lieu paisible et clément

pour me rendre en ville

Chemin faisant je suis passée

sous l’aqueduc : celui de Saint-Clément

partout des feuillage nouveaux

alliant le vert et le jaune

le tout sous un beau ciel bleu

mais oui : c’est le printemps

qui pointe son nez

il se revêt de cette palette

aux couleurs encore indécises

j’étais heureuse et en harmonie

avec dame nature

trois jours de pluie au moins

on fait éclore les bourgeons

 

 

P1010810.JPG

 

 

je me suis arrêtée chez Françoise

et j’ai fait la connaissance d’amies

de ma fille aînée, ce fut un vrai plaisir

car de l’une j’étais l’amie de la sœur

et de l’autre, son mari est un ami de mes fils

que de souvenirs nous avons évoqués ensemble 

ceux de la famille de son mari

c’était charmant : je suis ensuite partie

par la rue Saint Firmin

je n’ai pu résister à l’attrait d’un bouquet

c’est celui du jour renouvelé

celui que prépare artistiquement Ollivier

 

 

P1010813.JPG 

 

 Peu de fleurs chez lui,

des branchages du feuillage

quelques roses merveilleuses

un peu de blanc, et du tendre rose

un bouquet fait avec art

c’est mon bouquet de printemps

fait avec du blanc un peu divin

il y a un lys comme celui qui était

sur la tableau  du peintre

que j’aimais bien

 

 

P1010827.JPG  

il y avait comme un air de printemps

du jaune et du vert

se découpant sous un ciel bleu

les oiseaux pépiaient ou gazouillaient

 dans les arbres et cela ma donné envie

de fêter aussi ce printemps  

 

il y avait chez Ollivier un beau bouquet

qui est dans un vase et illuminera

ma soirée et portera sa douce  senteur

de fleurs blanches et délicatement teintées

c'est un peu cela la pureté

assez dépouillé et presque divin

harmonie quand tu nous tiens

 

 

P1010837.JPG

 P1010842.JPG Un coeur de rose au printemps 

 

 

 

P1010852.JPG

 

 

Voir les commentaires