Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent
Souvenirs de l'été :

Voici un article que j'ai trouvé

qui relate le temps de mes jeunes années

on ne nous faisait pas du bourrage de crâne ou du gavage

à l’indigestion sur le temps qu'il va faire

Canicule est mal formulé :

c'est une période qui s'étend du 14 au 24 Août

qui est sous la constellation du chien

Canis et de l'étoile Sirius

c'est ainsi qu'on avait nommé cette  période dans l'antiquité

alors que l'on nous parle

de pic de chaleur ou bien de vague de chaleur

et que chacun emploie les bons mots :

On nous a décalés de la course du soleil

et maintenant certains se plaignent de la longueur des jours

Et bien OUI le soleil est à son apogée et les jours bientôt

irons en phase descendante ! 

Voici ce que j'écrivais sur mes jeunes années

Souvenirs de l'été :

Cet été sera- t’il  chaud ?

chaud comme l'étaient nos étés

il n’y avait pas de - plans canicule-

mais du bon sens que chacun appliquait

Oh ! Les étés de mon enfance

souvenirs heureux et pourtant nous n'avions rien

pour passer le temps et il était très joyeux

Le matin de bonne heure,

ma grand-mère partait au jardin

un peu loin de la maison et ramenait ; 

fruits et légumes frais, parfois un bouquet de fleurs

Elle arrivait harassée par la chaleur de l'été

et faisait une petite pause auprès de la fontaine

Je me souviens que nous ne pouvions pas sortir en plein midi

on attendait que la canicule soit tombée

petite robe claire à bretelles en piqué blanc

ou étamine de coton que des matières nobles en ces temps

combien était joli le petit chapeau que je portais

pour me protéger du soleil ardent en mon pays catalan

Des petites sandalettes blanches, elles aussi

que l'on nettoyait avec du blanc d'espagne

Doux souvenirs des siestes où l'on pouvait lire ou rêver

et plus tard retrouver les amies pour nos jeux 

auprès de la rivière où nous allions chercher la fraîcheur

et le soir, on arrosait la " Padris" le devant de porte

C’était un peu comme à l'heure espagnole

Nous ne sommes pas morts des grosses chaleurs

Nos maisons étaient en pierre et les murs épais

 gardaient la fraîcheur l’été et la chaleur en hiver

tout était différent

et presque plus beau que maintenant

où nous avons tout, il nous manque l'essentiel

la fraternité qui régnait dans nos villages

ou chacun s’entraidait

 

Souvenirs de l'été :

Maintenant: la vie est différente pour tous

On trouve de quoi passer son temps

sans bouger, on peut faire le tour du monde

ou alors rester dans son univers

Tous les jours en ouvrant mes fenêtres

Je vois un beau pin majestueux,

et bien d'autres : le magnolia qui pour moi

fleurit tous les jours

dans les arbres et sur leurs branches

il y a tout un monde d'oiseaux, d'écureuils  une faune

des tourterelles qui s'ébattent dans la joie 

C’est tous les jours  qu'elles m apportent ce bonheur simple

M’offrant leurs plus belles roucoulades 

suivies de leurs ébats joyeux

Il y a aussi quand je suis sur mon bain de soleil

Au dessus de ma tête

,une faune et une flore de la méditerranée

je viens de découvrir de jolies fleurs sauvages

qui attirent les papillons ,

et ont poussé à la sortie de ma chambre

tout cela comme une invitation

Souvenirs de l'été :

Les tourterelles  roucoulent de joie !

Elles se plaisent chez moi

le jardin est accueillant

elles le savent, et sont chez elles 

Symbole d'amour, de rencontres jolies tourterelles,

et vous tous les oiseaux,  vous êtes les bienvenus

dans mon jardin si vous y êtes bien

 

Et pourquoi pas colombe avec un rameau d'olivier

été épanouissant pour mon esprit je te bénis

 

Été ,au chant des cigales et des oiseaux

Été enfin te voici, été différent des autres !

Fait de petits riens qui font du bien

Soirées à l'abri de la chaleur 

volets mi-clos  dans la journée et stores baissés

comme pour garder des secrets l'intimité

 

Tout est différent de l'ancien temps

celui de mon enfance

mais j'étais aussi proche de la nature

et de tout ce qui nous rattache à nos racines

 

 J'ai toutes les facilités pour me mettre à l'abri du soleil

j'ai gardé sans doute ce côté volets mi-clos

qui font plus intime, lorsque l'on franchit le seuil de ma porte !

 Ma porte et tous les sentiments :

émotions ;tout ce qui en moi me donne envie d'écrire

car je peux rentrer au plus profond de ces souvenirs

Je revois ma douce grand-mère Lisa

elle était la bonté même et plus encore

elle était mon horizon ma raison de travailler

pour la récompenser de son immense bonté

elle a connu ma maison ici là où je suis, et si trouvait bien

je la revois et je me vois, en avançant en âge

c’est réconfortant , chaque geste me rapproche

d’elle, elle était de tous très aimée

cette petite mémé, qui, lorsque j'étais adolescente

ne souhaitant pas que je reste sans rien faire

par des ouvrages occupait mes mains et mon esprit

lire était un loisir dont il ne fallait pas trop abuser

Souvenirs de l'été :

Commenter cet article