Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Le jugement de Salomon

 Quand on parle du jugement de Salomon

le vrai pas notre croque mort

 ce jugement est aléatoire entre chèvre et choux

pour ne mécontenter personne : le voici dans les textes

Le Jugement de Salomon à été rendu

 alors que deux femmes prostituées vinrent chez le roi

et se présentèrent devant lui

L'une des femmes dit : «Pardon! Mon seigneur,

cette femme et moi, nous habitons dans la même maison

et j'ai accouché près d'elle dans cette maison.

Trois jours après, cette femme a aussi accouché.

Nous habitons ensemble,

il n'y a aucun étranger avec nous il n'y a que nous deux.

 Le fils de cette femme est mort pendant la nuit,

parce qu'elle s'était couchée sur lui.

Elle s'est levée au milieu de la nuit,

elle a pris mon fils qui était à côté de moi

pendant que moi, ta servante, je dormais

et elle l'a couché contre elle.

Quant à son fils, qui était mort elle l'a couché contre moi.
 

Ce matin, je me suis levée pour allaiter mon fils

et voici qu'il était mort. Je l'ai regardé attentivement,

le matin venu, et ce n'était pas mon fils,

celui que j'ai mis au monde.»

L'autre femme dit: «C'est faux! C'est mon fils qui est vivant

et ton fils qui est mort.»

Mais la première répliqua:

«Absolument pas! C'est ton fils qui est mort

et mon fils qui est vivant.»

C'est ainsi qu'elles discutèrent devant le roi.

 

Le jugement de Salomon

Le roi constata:

«L'une dit:

C'est mon fils qui est vivant et ton fils qui est mort',

et l'autre dit: Absolument pas!

C'est ton fils qui est mort et mon fils qui est vivant.'»

  Puis il ordonna: «Apportez-moi une épée.»

On apporta une épée devant le roi.
 

Le roi dit alors: «Coupez en deux l'enfant qui est en vie

et donnez-en la moitié à chacune.»

 Alors la femme dont le fils était vivant

fut remplie de compassion pour son fils et elle dit au roi:

«Ah! Mon seigneur, donnez-lui l'enfant qui est en vie,

ne le faites pas mourir.»

 Mais l'autre répliqua :

«Il ne sera ni à moi ni à toi. Coupez-le

Prenant la parole, le roi dit alors :

«Donnez l'enfant qui est en vie à la première femme,

ne le faites pas mourir.

c'est elle qui est sa mère.»
 

Tout Israël apprit le jugement que le roi avait prononcé

et l'on éprouva de la crainte envers lui

. En effet, on avait constaté qu'il bénéficiait

de la sagesse de Dieu pour exercer la justice.

Le jugement de Salomon

Dans le langage courant le « jugement de Salomon »

est un verdict qui renvoie les parties dos à dos

et met fin de la sorte au litige confus qui les oppose

quand bien même ce doit être au mépris de la justice

De l’histoire racontée dans le premier livre des Rois

ce sens commun ne retient que l’image de l’épée

 qui tranche une affaire apparemment inextricable

Mais il néglige l’essentiel du récit

Celui-ci se situe en effet au niveau de la parole du roi

 dans sa sagesse qui permet à la vérité

de triompher du mensonge

et à la vie de l’emporter sur la mort.

c’est là un des enjeux fondamentaux du récit

montrer combien vie et mort s’entrecroisent

avec vérité et mensonge.

 Tant il est vrai qu’on ne reconnaît les effets de vérité

ou de mensonge du discours qu’aux effets

de vie ou de mort qu’il produit dans le corps

La vraie mère fut celle qui protégeait son fils ...

Le jugement de Salomon

Commenter cet article