Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Journal d'une confinée

Jour + 11 sur 2 semaines et plus certainement

au début on se dit - mais jamais je ne pourrai surmonter

et on s'endort en y pensant, au réveil on entend

qu'il y a de plus en plus d’Êtres humains souffrants

la colère monte , et pourquoi ? et comment

notre pays n'a rien prévu et les grands savaient

de plus en plus en colère on cherche les raisons

que l'on trouve facilement négligences

incompétences, et course au profit

oui mais tous les jours des vies sont fauchées

on écoute, on réfléchit et on se rend compte

quel malheur pour tous les pays

il y en a qui ont su prévoir et stocker ce qu’il fallait

après il faudra rendre des comptes

gouverner c'est avant tout prévoir

Journal d'une confinée

Notre terre-mère se révolte et le fait savoir

le mois de Mars est celui du vent, et qui sème le vent

en avril récoltera la tempête ; ce mois qui sera

lui aussi ( dans notre cocon) en isolement physique

mais en communion de pensé avec nos souvenirs

ce temps qui nous permettre de méditer

de séparer le bon grain de l'ivraie

de voir les vrais amis, de ranger de mettre de l'ordre

et d'aller à l'essentiel : Nous en sortirons autrement

des personnes se comportent de façon étrange

et d'autres que l'on croyait fragiles se surpassent

pour donner le meilleur !  C'est un moment

où on aime se recroqueviller  faire du cocooning

revenir dans notre enfance et y retrouver

de quoi puiser des ressources, des idées

créer, rentrer en relation avec d'autres personnes

qui partagent nos valeurs

Je vois ma fille sans pouvoir l'embrasser

mes petits-enfants me téléphonent

et je pense à ceux qui sont en première ligne

au front et qui n'ont pas de quoi se protéger

Journal d'une confinée

je leur écris pour leur donner de mes nouvelles

qui sont bonnes , je sais occuper mes mains

et mon esprit, et naviguer dans un monde irréel

où l'Humain retrouvera des valeurs et peut être

cesseront les robots pour humaniser rééquilibrer

harmoniser un mode de vie sans cesse tourné

vers le rentabilité, l'Homme est indispensable

pour soigner ses frères contaminés

Rien ne sera plus comme avant

espérons qu'on en tire le meilleur profit

pour faire revenir chez nous le savoir faire

donner du travail à ceux qui n'en ont pas

et tout réorganiser, je suis un peu dans l'Utopie

mais oui Utopie tu n'as pas de pays

Utopie chimère rêve impossible

ou réorganisation de la société

d'une Utopie s'en est souvent suivi une réalité

ayons cette espérance en nous !

Journal d'une confinée

Quatre bougies brûlaient lentement,

il régnait un tel silence que l'on pouvait entendre

leur conversation.

La première dit : je suis la Paix!

cependant personne n'arrive à me maintenir allumée..

je crois bien que je vais m'éteindre...

Sa flamme diminua peu à peu , et disparut.
 

La seconde dit " je suis la Foi !

Mais dorénavant, le monde pense 

que je ne suis plus indispensable..

Cela n'a pas de sens que je reste allumée plus longtemps!

et sitôt qu'elle eut fini de parler, une brise légère 

souffla sur elle et l'éteignit.
 

La troisième bougie se manifesta à son tour :

je suis l'Amour!

mais je n'ai plus la force pour rester allumée.

Les gens me laissent de côté et ne comprennent pas 

mon importance Ils oublient même d'aimer

ceux qui sont proches d'eux.

Et sans bruit, elle s'effaça à son tour.

Alors entra un enfant, qui vit les trois bougies éteintes.
 

Mais pourquoi avez-vous cessé de brûler?

Vous deviez rester allumées jusqu'à la fin!

Et une larme glissa le long de sa joue...

 

Alors la quatrième bougie murmura:

n'aie pas peur, tant que j'ai ma flamme,

nous pourrons rallumer les autres bougies.

 

Je suis l'Espérance!

Alors , les yeux brillants l'enfant prit

la bougie de l'Espérance

et ralluma les trois autres.

Puisse l'Espérance ne jamais s'éteindre en nous!

Journal d'une confinée

Commenter cet article

Dere 27/03/2020 16:07

C est très beau Rosie. Je partage vos émotions.

Rosie 27/03/2020 17:51

Merci petite façon de se défouler et de plus cela restera ! Bonne soirée