Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Coup de coeur
Une nouvelle Âme est chez nous arrivée

A une date prédestinée

celle du jour où ma maman était née

au siècle dernier ; ce même jour une Âme nouvelle

est venue sur terre, qu'il soit loué !

pour sur il va être aimé et protégé

; tellement mignon , un p'tit loup

dans son prénom il porte celui de son arrière grand-père

et même le mien en fin :  Marie ( notre mère à tous)

Tout de blanc vêtu il est le bienvenu,

le premier dans une famille

Les parents sont heureux et comblés

les nouvelles générations se replient sur leur œuvre

pour mieux voir évoluer et même à deux découvrir

le bonheur d'être parents : Tout évolue tout change

il faut s'adapter aux nouvelles mentalités

on fait tout pour cela en accordant un congé parental

pour que le papa puisse ainsi voir éclore cette vie nouvelle

et l'accompagner : rester près de la maman

L’orque l'enfant parait ....

Lorsque l'enfant paraît,

le cercle de famille

Applaudit à grands cris.

Son doux regard qui brille

Fait briller tous les yeux,

Et les plus tristes fronts,

les plus souillés peut-être,

Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,

Innocent et joyeux. ♥♥♥
 

Une nouvelle Âme est chez nous arrivée

Sous la protection de Marie il va s'épanouir

quel bonheur quand une Âme nouvelle arrive dans une famille

Après deux petites princesses arrières petites- filles

un garçon est arrivé dans une autre branche

de l'arbre généalogique : Il porte une partie de mes gènes

c'est peut être cela l'immortalité! les enfants de nos enfants

et pour moi les petits-enfants de ( mes enfants)

Pour moi , qui ai connu mes grand-parents et même plus

je suis au centre de cette lignée, et peux leur raconter

ou leur conter la vie d'avant et celle de maintenant

un maillon nouveau, un maillon dans la chaine de la vie

un maillon dans la chaine de l'humanité

un petit ange qui sourit, et fait le bonheur de tous

nous allons t'apprivoiser applaudir a tes exploits

car tu seras notre postérité

et puis comme les autres dans l'amour tu grandiras

Premières dents première souffrances

premières angoisses pour tes parents

nous sommes tous passés par ces moments

je ne sais toujours pas comment tu vas m'appeler

c'est toi qui décidera dans quelques années

pour le moment tu dors, bienheureux bébé

Nous veillerons sur toi ! petit ange qui est venu

apporter joie, bonheur : Sur ton berceau

tous ceux qui t'aimeront veilleront sois le bienvenu

Une nouvelle Âme est chez nous arrivée

Lorsque l'enfant paraît

Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille
Applaudit à grands cris.
Son doux regard qui brille
Fait briller tous les yeux,
Et les plus tristes fronts, les plus souillés peut-être,
Se dérident soudain à voir l'enfant paraître,
Innocent et joyeux.


 
Enfant, vous êtes l'aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Quand vous la respirez ;
Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
S'emplissent pour vous seul de suaves murmures
Et de rayons dorés !

Car vos beaux yeux sont pleins de douceurs infinies,
Car vos petites mains, joyeuses et bénies,
N'ont point mal fait encor ;
Jamais vos jeunes pas n'ont touché notre fange,
Tête sacrée ! enfant aux cheveux blonds ! bel ange
À l'auréole d'or !

Vous êtes parmi nous la colombe de l'arche.
Vos pieds tendres et purs n'ont point l'âge où l'on marche.
Vos ailes sont d'azur.
Sans le comprendre encor vous regardez le monde.
Double virginité ! corps où rien n'est immonde,
Âme où rien n'est impur !

Il est si beau, l'enfant, avec son doux sourire,
Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire,
Ses pleurs vite apaisés,
Laissant errer sa vue étonnée et ravie,
Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie
Et sa bouche aux baisers !

Seigneur ! préservez-moi, préservez ceux que j'aime,
Frères, parents, amis, et mes ennemis même
Dans le mal triomphants,
De jamais voir, Seigneur ! l'été sans fleurs vermeilles,
La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles,
La maison sans enfants
VICTOR HUGO
Une nouvelle Âme est chez nous arrivée

Commenter cet article