Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
La tramontane souffle Un baiser qui s'envole...

Ce jour la tramontane souffle

,j'aime ce vent qui s'engouffre partout

il me parle de mes jeunes années

je lui envoie un baiser

qui se posera sur toi comme une caresse ,

un - je t'aime- à toi dont la parole s'est perdue ;

ma pensée est avec toi où que tu sois

en secret, tu veilles sur tout

et je sens ta bienveillante présence

tu as de l'influence sur nous tous

Notre petite-fille qui est en médecine

s'oriente pas à pas vers la même spécialité que toi

l'homme au centre du projet !

l'homme et sa maladie dans tous ses aspects

le corps l'esprit l'environnement

l'homme dans le concept hippocratique

je suis si heureuse, car je sais que tu lui apportes

outre ton exemple cette capacité de travail

cet amour que tu avais toi de la médecine interne

La tramontane souffle Un baiser qui s'envole...

Parce que chaque personne est unique

on se doit de questionner, écouter patiemment

c'est la médecine - qui n'est plus de notre  temps

 celle qui t'apportait beaucoup

car tu savais par la relation le questionnement

et la palpation , tu savais détecter 

ce que les autres généralistes n'avaient pas trouvé

Pour toi le malade était au centre de tes activités

Cours à la faculté et cours au lit du malade

par petits groupes, pour ne pas le gêner

en lui donnant les raisons lui tenant la main

et toujours dans le respect

de son rythme de vie au quotidien et du monde hospitalier

J'ai tant de souvenirs de tes études, de l'internat

où tu fus major de ton année:

Maintenant c'est différent

le concours est national et on choisit suivant le classement

j'ai tout en tête les oraux qui étaient publics

les conciliabules de certains spectateurs

un peu comme au théâtre ce soir :

Personne ne me connaissait

et je buvais du petit lait en écoutant ces apartés

des médecins et des professeurs qui parlaient de toi

Les temps sont autres: je ne connais plus personne

et quand ma petite-fille me demande si je connais

tel ou autre de ses professeurs je lui réponds

son grand-père certainement :

cela me remet un peu dans l'ambiance

elle est si heureuse d'être dans cette voie

qu'elle m'emporte un peu avec Elle dans cet univers

 

La tramontane souffle Un baiser qui s'envole...

le vent souffle toujours , il m'apporte tant de souvenirs

celui du pays de mon enfance, le ciel d'azur: le Mont Canigou

et puis plus tard ce fut le ciel de Perpignan

et celui de Montpellier

celui de mes premières amours

et des jours qui furent heureux

le fais un baiser de mes lèvres que j'offre au vent

pour qu'il te l'apporte où que tu sois

tu es toujours très prés de moi, et tous les soirs

je laisse la porte de ma chambre un peu ouverte

pour que tu veilles sur moi et que tu rentres

A deux c'est toujours mieux, quoique !!!

Tu es toujours avec moi: en pensée en action

As tu senti mon baiser ? ma profonde pensée

une prière une onde qui se pose sur toi

Le vent me parle de toi : sacré vent qui devient

plus insistant les feuilles volent s'envolent

Et ce jour le vent s'est posé le ciel est bleu d'azur

le soleil lumineux : Tout est au mieux

La tramontane souffle Un baiser qui s'envole...

Pourquoi ce texte ce jour ; C'est dimanche

le vent souffle - et ma douce- je vais te voir

si tu savais combien je suis en manque

de tenir quelqu'un dans mes bras

car notre équilibre c'est un tout, nous avons besoin

de nos 5 sens et le toucher est important

sans toucher un bébé peut en mourir

il en est de même en fin de vie,

on a toujours besoin de ce contact

Et avec ce virus ils nous enlèvent tout

pour faire de nous des robots

Et que sera demain pour ceux qui sont nés

en cette période où les gens sont cachés

 comme s'ils avaient des muselières

 et si on perd le gout et l'odorat

en manque de toucher, il nous reste la vue

la mienne et chancelante

et la voix la musique celle du cœur,

la musique une évasion

pour oublier tout ce qu'ils nous font subir

ma douce ma chérie un petit baiser sera le bienvenu

Je t'aime, je vous aime tous ...

La tramontane souffle Un baiser qui s'envole...

Commenter cet article