Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #Au fil des jours !
Aux quatre vents !!!!

Aux 4 vents

C'est ainsi que nous devions appeler notre maison

d'abord parce quelle est en haut d'une colline

et symboliquement parce que nous avons 4 enfants

le premier né en juillet serait le sirocco

ce vent chaud qui souffle parfois

Le second né en décembre serait la tramontane

quand elle passe dans mon pays sur le Mont Canigou

et pour notre première fille ce serait un vent plus léger

celui du printemps  qui préside au mariage des fleurs

et aussi un vent de mer elle est née

sous le signe des poissons

Pour la dernière un doux zéphyr qui rafraichit

zéphyr serait un vent d'Ouest

car souvent il fait très beau au mois d'octobre

 

Ce jour le vent souffle fort, c'est de la tramontane

Les arbres se plient et même s'entrechoquent

parfois une branche qui s'était détachée

à la dernière tempête tombe au sol

pas de papillons pas d'abeilles pas de butineurs

seul le bruit du vent fait sa musique grinçante

l'air le souffle le vent c'est un des 4 élèments

Aux quatre vents !!!!

En haut de la colline on a une belle vue

sur les contre-forts des Cévennes c'est le nord

et quand l'horizon est bleu c'est signe de beau temps

vent du Nord qui dégage le ciel en poussant vers la mer les nuages

en hiver il est froid, et en été très dérangeant surtout à la plage

il s'affronte à la mer, faisant de la houle

des creux en haute mer

et repoussant les vagues, qui viennent doucement

mourir sur le sable la mer est très froide et d'un bleu intense

Mauvais partenaire pour les navigateurs

Éole détenait les vents dans des outres  il en était le maitre

et les envoyait pour agiter la mer ou la rendre plus sereine

le vent il en faut , mais point trop : Mistral violent

ou tramontane qui vient mourir à mes pieds

Vent d'Ouest ou vent d'Autan  qui apportent la pluie

chacun des vents est différent ,

en ce moment il fait se ployer mes bambous

et s'agite dans le grand chêne côté nord !

les pétales de roses se sont envolés au vent

mes hortensias qui portent des fleurs nouvelles

sont aussi secoués, pour les protéger je vais

abondamment les arrose  ! le Vent le soleil les nuages

ce Printemps c'est trompé de saison : Vivement

qu'il soit stable et nous mette en joie

Vive le vent qui sème et essaime !

il décoiffe tout il est irritant ! il desséchè les plantes

et me dérange : les poussières et pollens volent au vent

Aux quatre vents !!!!
Le Chêne un jour dit au Roseau :
 
"Vous avez bien sujet d'accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.
Le moindre vent, qui d'aventure
Fait rider la face de l'eau,
Vous oblige à baisser la tête :
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr.
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
Dont je couvre le voisinage,
Vous n'auriez pas tant à souffrir :
Je vous défendrais de l'orage ;
Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des Royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste.
- Votre compassion, lui répondit l'Arbuste,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci.
Les vents me sont moins qu'à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
Contre leurs coups épouvantables
Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. "Comme il disait ces mots,
Du bout de l'horizon accourt avec furie
Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
L'Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au Ciel était voisine
Et dont les pieds touchaient à l'Empire des Morts
 
Jean de Lafontaine
Aux quatre vents !!!!

Commenter cet article

Michel G 28/05/2019 16:19

Faut il être toujours d’acc avec La Fontaine ?

Rosie 28/05/2019 19:27

Ses fables portent un message ! et comme l'on dit à chacun sa vérité