Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LE BLOG DE ROSIE

LE BLOG DE ROSIE

Ce blog a été crée pour partager mes émotions, mes coups de cœur, mes états d'âme ,Pourquoi j’écris ? Pour vivre, pour parler de l'amour pour que le sentiment, l’émotion prennent corps, pour que l’âme chavire, pour que le ciel se teinte de rose - parce que l'on peut rêver et en faire une réalité. - Ecrire pour louer le jour et attendre la nuit, où l'écriture est plus facile..Écrire en choisissant les mots pour panser des maux ♥

Publié le par Rosie
Publié dans : #les prénoms
Bonne fête à ceux qui s'appellent Jean

la légende du bouquet de la Saint JEAN en pays Catalan

                   **************************
 

Dans un mas du Vallespir, il y avait une jeune fille

belle comme un bouquet de fleurs.

Un jeune homme qui venait de trouver du travail

aux forges de la Preste lui fit la cour et, bien que personne ne

sache d'où sortait le galant, elle se laissa faire.
 

Il commença par lui rendre visite à la sortie de l'église

tous les dimanches après-midi, à l'heure de dire le rosaire.

Puis, il alla la voir tous les jours, après le travail.

Arriva la Saint-Jean et la belle, comme c'est la coutume,

se leva de bonne heure pour aller chercher la Bonaventure

avant la messe du matin.

Se recommandant au saint, elle cueillit l'herbe qui porte son nom

et,la tressant en forme de croix, l'accrocha à la porte de sa maison.

Revenant des matines, elle trouva le jeune forgeron

au bord du chemin.

Ce dernier lui fit la conversation et, accroché comme une ronce

à son jupon, la suivit jusque chez elle.

Elle entra dans le mas et, voyant que son soupirant restait dehors,

elle l'invita à s'asseoir sur un tabouret qui se trouvait sur le pas de

la porte.Il fit celui qui ne comprend pas.

Elle le pria à nouveau d'entrer et, voyant qu'il n'en faisait rien,

lui demanda pourquoi Il lui répondit qu'il y avait là

cloué à la porte, un bouquet d'herbes dont il n'aimait pas l'odeur.

Alors, elle lui demanda son nom, qu’elle brûlait de connaître depuis

plusieurs jours s'il le lui disait,
 

Elle décrocherait les herbes qui semblaient tant le déranger. Il

répondit qu'il était le démon (que Dieu nous en garde) car il ne peut

refuser de répondre à cette question.

Non seulement la belle n'enleva pas le bouquet d'herbes de sa

porte, mais, qui plus est, elle raconta sa mésaventure à ses

voisines.

Depuis, on accroche le bouquet de la Saint-Jean à toutes les

portes du Vallespir en Catalogne

c'est un grand moment de partage

qui unit jeunes et moins jeunes

dans des fêtes sacrées et profanes

Bonne fête à ceux qui s'appellent Jean

Jean-Claude Jean-Marie ....

Les petits enfants l'ont en second prénom

 

Dans toutes les familles, une ou plusieurs personnes

portent ce prénom Simple ou composé,

il est avec Marie, un des prénoms les plus portés

La saint Jean est pour moi, une grande fête celle de l’allégresse

du feu, de la lumière et de l’amour Solstice d’été

Lumière montante encore ! Lumière celle que nous aimions

Car avec la lumière il y a l’ombre associée, quelle belle idée !

De midi où la lumière est dans son bel éclat

 à minuit, d’où vient la pénombre

On peut tout se dire, nous pouvons écrire

avec des mots choisis, pour faire une harmonie !

Celle qui nous réunit

Chaque jour qui passe, est un fil de plus qui nous unit

Dans ce cosmos, où nous sommes tous frères

Tant de ressemblances, tant de liens croisés, tant d’humanité

Toute cette complicité sur une même voie

Font qu’ensemble nous pouvions rester des heures

sans voir le temps passer, parfois je voudrais l’arrêter

et le garder ce temps que nous passions dans ce grand amour

L’affinité, nous savons qu’elle y était ! Bonheur souvenirs

Qui restent dans le cœur, et ailleurs dans ce lieu secret

Où nous enfermons au Saint des Saints ce qui nous convient

 

J’aime écrire pour vous fêter Saint Jean : C’est si facile,

et c’est toujours avec beaucoup d’amour

Jean Mon amour qui veille sur moi dans la voûte étoilée ***

L’amour rend beau et bon, nous n’en avions point besoin

C’est quand même une valeur ajoutée, un bonheur de plus

Aimer, c’est vivre, c’est apprécier des bons moments

C’est développer nos cinq sens ! Comme j’aimerais encore

Avec toi écouter une musique, voir des merveilles,

Sentir ton parfum mélangé au mien, et déguster un même met

Boire à la même coupe, et sublime plaisir te toucher

Tendrement, ou te tenir par la main, plus tard au ciel 

On ne demande pas la lune, mais un bonheur égal au mien

Souviens toi nos longues conversations

à ta tombée du soir nous tenant la main dans la main

Parler écouter, te dire parfois j’aime  et je t’aime toujours,

c’est ce que l’on nous apprend

D’aimer l’autre et quel bonheur tous ces souvenirs

de ces Belles Saint Jean !

Que ta fête soit belle, comme un feu d’artifice,

un feu de l’amour une lumière dans la nuit qui me protège

et me murmure des mots doux, ceux que j’attendais 

et que pour moi tu m’offrais

Comme du Mozart et rien que pour moi …

Bonne fête à ceux qui s'appellent Jean

Il y a toujours dans mon coeur un amour pour ce prénom

simple ou composé ! Cette belle fête est associée à l'été

la chaleur, les longues soirées ! L’allégresse

L’amour, la fraternité qui se perpétue des deux côtés des

Pyrénées c'est comme la chanson que j'aime tant

les amants de Saint Jean:

j'ai beaucoup d'amis qui portent ce prénom

qu'ils soient fêtés, dans mon coeur et ailleurs !

je formule pour tous des voeux de bonheur

j'aime voir autour de moi des gens des ( Jean) Heureux

Feux d'artifice pour eux, pour moi ce sera soirée rituelle

qui me changera du quotidien que je retrouverai plus tard

un autre soir, car cette fête donne lieu à des festivités

C'est la fraternité, comme chez moi la sardane

la main dans la main  et en ronde fermée

pour garder l'énergie qui se transmet de l’un à l’autre

et Hop Un deux Trois comptez entrez dans la danse

que votre fête soit belle et lumineuse

et garde tout son symbole  du jour qui va encore croissant

Bonne fête mes Amis Jean, Jean , Jean 

Jean qui pleure; Jean qui rit Jean de la lune

et Jean du soleil montant et descendant Janus a deux têtes

Bonne fête à ceux qui s'appellent Jean

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Ajouter de la vie aux années

 

C'est un bon principe :

les voyages forment la jeunesse

et apportent du bonheur aux moins jeunes

car la jeunesse est dans le coeur et dans la tête

C'est la façon de se comporter devant les événements

Mon époux gérontologue avait coutume de dire

qu'il avait rencontré des centenaires jeunes

et des jeunes déjà vieux avant d'avoir vécu

Avancer en âge en santé est aussi un concept

on avance en âge, avec un vieillissement différent

c'est suivant les personnes,

quand il n'y a pas de maladies associées, c'est une étape de la vie

L'expérience comme la dit Confucius ;

 

"C'est une lanterne que chacun porte accrochée derrière son dos

et qui hélas n'éclaire que le chemin déjà parcouru "

 

Chaque expérience est propre à une personne

et ne peut être transposée chacun a un vécu diffèrent,

des sentiments plus ou moins forts

une capacité de vivre, de donner, de recevoir

et d'échanger, et de l'échange nait la réciprocité

ou la complicité !!!! une admiration sans doute

une qualité de vie, vivre en harmonie tous âges confondus,

pour que chacun puisse apporter à l'autre ou aux autres

et la aussi point d'homogénéité ;

des comportements très différents .... C'est la vie

il est bon d'y ajouter des en-vies ...et du plaisir

du rose pour ne pas être morose..

de la joie des rires, parfois des pleurs et toujours des fleurs

Ajouter de la vie aux années
 
 Petit courriel très agréable et plein de bons sentiments
ou chaque mot compte
" Je suis bien triste que tu rentres en France aujourd'hui.
J'ai adoré te voir ici à Québec.
J'ai découvert une facette de Mamie
que je connaissais pas encore.
Une Mamie, curieuse, vadrouilleuse, gourmande
et surtout qui profite pleinement de la vie. 
Cela fait du bien de voir une telle force et une telle vigueur,
c'est très inspirant.
Toi qui a passé tant de temps à t'occuper des aînés
et te voila à plus de 6000 km dans dans un pub canadien
en train de savourer des bières avec tes petits enfants.
 
J'en ai parlé à tout mes amis, ils n'en revenaient pas.
Tu es la preuve que l'âge n'est pas une limite
pour celles et ceux qui ont su garder un esprit plein de vitalité
et un coeur aimant
Mamie, en peu de mots, tu viens de montrer à tes petits enfants,
qu'on peut être plus fort que l"avancée en âge
( comme le disait Papy ce qui était son concept )
On peut être fier de toi, et nous le sommes
ceci est pour nous un bon exemple
et génétiquement un grand espoir  : Au moment ou on parle
presque d'immortalité
Toi tu sais ajouter de la vitalité aux années "
 
Merci mon petit-fils pour ce beau message
 
 
 
Ajouter de la vie aux années

La jeunesse est dans le coeur  et dans le cerveau

qui commande et envoie des impulsions

il n'est pas bon de se plaindre, mais au contraire

de dire Merci prendre des années est un privilège

c'est une étape de la vie, peut être la plus longue

et la moins homogène entre les personnes

pour être heureux ne pas se replier sur soi

et s'ouvrir vers les autres, pour aller a leur rencontre

chaque échange nous enrichit, à nous de garder le meilleur

la vie est faite de rires et de pleurs

rire pour oublier les moments tristes inscrits dans notre coeur

et vivre au présent riches de notre passé

et tournés vers l'avenir il y a pour tous un

A venir, avenir,avançons ensemble la main dans la main

et dans l'inter-génération, car point de ségrégation

de la solidarité, de la fraternité de l'amour toujours

Famille je vous aime

Amies amis ;  frères et soeurs je vous aime de tout mon ♥♥♥

 

Ajouter de la vie aux années

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

 

Le soleil est arrivé ce matin  : canicule annoncée

c'est le jour le plus long de l'année, il ira montant

jusqu'à la Saint jean le 24 juin

Ô temps suspends ton vol

cela fera un an que j'écrivais

sur mon figuier : le temps passe si vite 

le temps a dit un auteur

est un jardin aux sentiers qui bifurquent

 

Et lui, de nouveau cette année

dresse ses branches vers le ciel limpide

d'autres touchent le sol, elle sont soutenues

par le tronc d'un cerisier qui n'a pas bien poussé

qui lui sert de tuteur,

dans la nature on s'entraide

ils donnent l'exemple aux humains

Mon arbre

Tu es le monde en trois dimensions

le céleste ... le terrestre ... et le souterrain...

Tes racines plongent dans le sol

elles vont très profondément chercher leur breuvage

source de vie et de prospérité..

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

Au début dans ton enfance

tu végétais, on te regardait pousser

comme un enfant chétif et puis :

Les voisins du dessus ont semé

une verte pelouse qui t'a abreuvé, toi l'arbre

par son eau bienfaisante, source de vie

Tu est devenu magnifique

tu es l'emblème de la force et de la beauté

Tes branches font au moins cinq mètres

de chaque côté du tronc,

et certaines touchent presque le sol

je dois m'accroupir pour passer sous ta ramure

la récolte s'annonce très belle cette année

Tu es l'arbre du jardin d'éden,certainement

le fruit défendu , c'est avec tes feuilles

que Eve et Adam ont caché leur nudité

et tu es plein de mystères, c'est a une branche de figuier

que Judas s'est pendu pris sans doute

par le remord d'avoir trahi ....

 

Du jardin d’Eden à Bouddha

Paradis d’Adam et Eve, le jardin d’éden

Etait un verger prospère et croulait sous les fruits

Dieu dit : Je vous donne toutes les herbes portant semences

qui sont sur toute la surface de la terre, et tous les arbres

qui ont des fruits portant semence, ce sera votre nourriture

(genèse 1-29) De tous les arbres un est nommément cité

… C’est le figuier ;

Les feuilles constituèrent

la tenue D’Adam et Eve pour cacher leur nudité

Certains ont même pensé que le serpent venait du figuier

et que le fruit défendu  ne serait pas : La pomme d’Adam

mais serait la " figue d’Adam"

Et l’arbre de la connaissance du bien et du mal serait le figuier

Cet arbre dont ils venaient de manger le fruit

Est sans doute celui qui leur fournit les feuilles

dont ils se firent  des pagnes (Genèse 3-7)

 

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

 

Et toi mon arbre, celui de mon jardin au midi

Pour me plaire tu donnes

une abondance de fruits

Figues-fleur ce jour ! que je ne peux cueillir

trop haut perchées

les autres les vraies

mûrissent aux alentours

de mon anniversaire pour le 15 août

Mon figuier, quand je ferai la prochaine

cueillette j'aurais un an de plus

 

Pourquoi ne peut-on suspendre

l'envol du temps

alors qu'il en est encore temps...

Quand on ne s'ennuie pas

le temps passe si vite

et passent si vite certains moments

qu'on croit qu'ils durent dix minutes

et c'est plus d'une heure durant

le temps ! le temps !

 

J'attends tous les ans de venir près de toi

Avec mon panier, pour cueillir du premier

au dernier fruit, laissant la part des oiseaux

il faut que tout le monde puisse goûter

à tes figues : jamais les mêmes,

et chaque fois si singulières et particulières

C'est suivant le temps celui qu'il a fait 

et ton humeur et aussi la mienne

je suis très attachée à toi mon arbre magique

tu ne pousses par partout, mais là où tu te sens bien

je te chèris, te soigne, te bichonne, et surtout

en pleine secheresse je t'arrose

cette année la pluie t'aura nourrie de ses bienfaits

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

 

Et mes amis dégusteront

si Dieu me prête vie et courage,

mes confitures faites avec émotion et sensibilité

 

De tes fruits, dans à la mi aout jusqu'en septembre

J’élaborerai ma recette personnelle

avec des figues entières

Parfumées au citron, à la cassonade ou à la vanille

et pourquoi pas au chocolat !

pour relever ta saveur et la douceur

et à mes amis offrirai ce divin mélange

de tes fruits gorgés de soleil

et de mon savoir faire

de mes émotions et de ma sensibilité

 

le tout se conjugue ! dans le panier

et ensuite dans  les faits car voici  le mélange ...

Il y aura certainement pour percevoir

un  goût raffiné et subtil

de la figue bien mure et goorgée de soleil

divin mélange pour les papilles

c'est suivant mon humeur

pour ,un pur, et simple bonheur

Il paraît que pour certains manger une figue

de ma création, en fermant les yeux

c'est comme être transportés au paradis

 

Mon arbre préféré : Le figuier au soleil du midi

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes symboles
Janus et le solstice...

 

La lumière est présente partout

elle nous éclaire donne vie à tout

Le Solstice d'été c'est aussi l'été et le symbole de Janus

Le soleil va montant pour atteindre la Saint Jean

elle restera stable quelques temps, et puis ira doucement

descendant jusquà la Saint Jean l'autre le solstice d'hiver

la nuit la plus longue de l'année

et la plus courte poue le solstice d'été ce qui est symbolisé

par Janus, le dieu aux deux visages

l’une des plus anciennes divinités romaines

Dieu des transitions et des passages,

il regarde à la fois à l’intérieur et à l’extérieur

et marque l’évolution du passé vers l’avenir.

Retraçant l’ensemble des traditions occidentales

qui ont structuré le langage symbolique classique de Janus,

des interprétations et des variations graphiques

autour de l’image binaire inspirée par l’ambivalence de ce dieu

et une réflexion sur les fonctions du symbolisme de Janus 

qui rassemble toutes les facettes pratiques

visant à avancer dans une quête personnelle de l’Ultime Vérité.

 

Janus se définit en ces termes comme le ministère du dieu

dans le gouvernement du monde :

Tout ce que tu vois, le ciel, la mer, les nuages, les terres,

ma main le ferme et l'ouvre tour à tour.

Il possède tout seul la garde de l'immense univers

le pouvoir de faire rouler les gonds m'appartient sans partage."

 

Janus le Dieu à deux têtes

Considéré dans l'ensemble de ses attributions Janus

offre ainsi une assez grande analogie avec Apollon

comme lui dieu de la production et protecteur des portes,

mais sans doute davantage encore,

il est le gardien des portes solsticiales

Janus et le solstice...

Nous allons entamer

la dernière ligne droite de juin

Couronnée par le solstice pour moi le bien aimé

qui est caractérisé par la journée la plus longue

et de ce fait le jour la plus courte nuit

Ceci à l'inverse du solstice d'hiver

Le 24 juin nous serons aussi à ce moment de l'année

où tout bascule, tout se renouvelle

La lumière aura fini de monter et sera à son apogée

nous serons ensuite en lumière descendante

Les jours seront plus courts

très faiblement les jours nous paraîtront

de quelques secondes plus courts

Janus est le Dieu qui régit

les portes solsticiales ! Il a deux faces

un jeune homme, et un vieil homme

Tout comme nos saisons !

Les solstices sont des fêtes païennes

la Saint Jean des fêtes Chrétiennes

Janus et le solstice...

La Saint Jean d'hiver

c'est Jean l'Évangéliste fêté le 27 décembre

dit aussi Saint Jean bouche d'or,

Saint Jean Chrysostome

 

la Saint-Jean d'été -Jean le Baptiste fêté le 24 juin-

Jean le Baptiste était, avec Jésus,

l'un des innombrables Maîtres qui se trouvaient

En Orient et surtout  en Palestine

Jean le Baptiste s'est effacé devant la venue du Sauveur

comme en témoignent les évangiles:

« Il faut qu'il croisse  (Jésus né au solstice d'hiver)

et que je diminue (Jean le Baptiste né au solstice d'été)

en pleine unité avec les deux phases  ascendante

et descendante du soleil

Janus et le solstice...
Janus et le solstice...

Les fêtes solsticiales renvoient au symbolisme

de Janus -de “janua” qui signifie porte-

le dieu aux deux visages, plus tardivement,

Janus était représenté à deux faces :

l'une tournée vers le passé -le vieil homme -

et l'autre vers l'avenir -le jeune homme-

Alors qu'une troisième face - regarde vers le présent.

Janus regarde à la fois en direction de la phase ascendante

et de la phase descendante du soleil

Il est le gardien des portes solsticiales

ouvrant sur ces deux phases

et le détenteur de deux clés

qui sont ses principaux attributs

La clé d'or ouvre ou ferme

la voie ascendante vers la lumière

ou la connaissance spirituelle

la clé d'argent (ou le sceptre)

ouvre ou ferme la voie descendante

vers l'obscurité ou l'ignorance (spirituelle).

Les clés font de Janus le dieu de l'initiation aux “mystères”:

 

Il donne accès aux “grands mystères”

qui mènent l'être de l'état humain à l'état  spirituel

et identifie le centre de l'individu

avec celui de l'être total, résidence de l'Un.

Janus présidait  les corporations des métiers du monde antique.

Les constructeurs transmettaient leur “Art”

uniquement aux disciples dignes de ce nom.

Les postulants devaient non seulement posséder

les aptitudes pour le travail,

mais aussi des qualités propres

leur permettant d'être initiés aux “mystères”.

De même que les constructeurs

rassemblaient des matériaux épars

pour réaliser un édifice unique,

les postulants

devaient également rassembler leurs qualités propres

pour devenir un individu.

Janus et le solstice...

La tradition antique de l'initiation

s'est d'ailleurs transmise au monde chrétien

pour se poursuivre au Moyen Âge

au travers des corporations

de constructeurs et du Compagnonnage

artisans, verriers, tailleurs de pierre, sculpteurs,

peintres, charpentiers, menuisiers, forgerons ...

qui eurent les Deux Saint-Jean pour patrons.

Et pour nous dans la tradition

Fêtes du soleil et de la lumière,

elles sont symbolisées de nos jours

par les feux nocturnes de la saint Jean d'été

et la bûche dans l'âtre, feu qui réchauffe

ou la bûche en pâtisserie de la Noël.

Le feu intérieur de la bûche dans l'âtre

symbolise la Lumière supra-individuelle

La coutume est d'allumer la bûche

avec un tison de la saint jean d’été …

 

Jean l’Évangéliste, lui,est l’homme

de l’annonce de la résurrection de l’homme nouveau

qui renaîtra du vieil homme.

Le texte de l’évangile qui porte son nom

 

C’est un message fort qui porte l’espoir

de laisser à chacun créer sa propre éternité.

L’essentiel du message nous suggère

qu’une petite flamme puisse s’allumer un jour

chez chacun d’entre-nous et nous rendre vivants

car utiles et féconds dans l’éternité.

Jésus est né à minuit à cheval sur deux jours

et on a mis le jour de sa naissance

symboliquement sur deux solstices !

Les deux symboles du Feu terrestre et céleste

se retrouvent dans les coutumes des deux Saint-Jean.

La Saint-Jean d'été est une fête populaire

se déroulant à l'extérieur et célébrée dans la liesse.

La Saint-Jean d'hiver, au contraire, est une fête intérieure

commémorée dans l'intimité du foyer.

Janus et le solstice...

Billet:

le solstice d’été et la Saint-Jean

 "A la fin juin voici donc le solstice
Commencement de la saison d’été
Victor Hugo l’associe à justice
Parce qu’il est au summum de clarté

Après des mois c’est à lui qu’aboutissent
De longs progrès de luminosité
Quand il unit dans un bref armistice
Deux tiers de jour un tiers d’obscurité

Pour que le jour ait plus de persistance
Pour qu’il s’allonge et dure encore un peu
A la Saint-Jean sont allumés des feux

Leur flamme danse avec fougue et prestance
Telle Hérodiade elle est libre sans voiles
Mais n’atteint pas le niveau des étoiles "

 

Image symbolique ...

Image symbolique ...

 

Combien de nuits et de silence encore ?

Il est temps que je me réveille !

Et qu’avec le jour je fasse renaître le feu rieur

Si je dois brûler, alors il faut jaillir

Que l’amour m’embrase pour que je ne craigne plus la flamme

Cent champs de coquelicots

ont leur source de sang dans mon cœur

Comment pourrais-je me mêler enfin à la terre ?

Telle une montagne je me tiens assis sur une fièvre secrète

Il y aura cent tremblements de terre avant que je ne m’éveille

Alors je me lèverais et dénouerai le cœur brûlant

De ma poitrine, je laisserai couler le déluge aveugle

Comme pleurs qui nouent la gorge je tomberai des nuages

Et je suspendrai à la foudre le visage du courroux

Ò ombre ! les veilleurs de la nuit guettent le soleil

J’ouvrirai la prison de la nuit de Yaldâ,

je m’échapperai


(De Houshang Ebtehâdj,

poète persan, Yaldâ désigne la nuit du solstice d’hiver

 

Janus et le solstice...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Premier jour de l'été...

Ce jour c'est l'été

la nuit la plus courte, le jour le plus long

Premier jour de douceur du temps

jour de rêve....de soleil rayonnant

 

Il y a de beaux matins

Nous sommes passés en quelques jours

Des matins capricieux aux matins douceur

Douceur du temps quand j’ouvre mes volets

Douceur de l’ambiance parfumée de mes fleurs

Douceur aussi dans le cœur : Matin bonheur

 

Ce matin au lever du jour j’ai ouvert un œil

Et je suis allée ouvrir les volets de ma chambre 

pour savourer le bonheur et partager celui des tourterelles

qui par leur cris m’ont éveillée dans leurs roucoulades

sans doute pour me dire que l'astre solaire brillait

ce premier jour où l'été semble pointer son nez

Les cigales n'ont pas encore chanté c'est normal

jaime me reposer bercée par leur symphonie

sur le magnolia trois fleurs écloses

et partout de beaux papillons

qui semblent papilloner autour de moi

j'attendais des amies, qui sont venues

joie de se retrouver et de bénéficier de ce soleil

du premier jour d'un temps d'été presque retrouvé

tout est paisible, il y a comme un air nouveau

plus tiéde plus doux, plus chaud..

Premier jour de l'été...

 

Ô toi soleil mon amour, depuis toujours

Tu m’enveloppe de ta caresse de tiédeur,

de douceur de chaleur de tendresse

Tu es rayonnant en mon cœur

Tu es signe de retrouvailles, de la beauté du ciel

De celle de l’eau et de tout ce qui fait un bonheur simple

Celui qui se présente à nous et que nous apprécions

 

Joie d’être la avec toi, tu nous rassures en revenant

Tous les jours ou chacun est différent et pourtant semblable

Que ferais-je sans toi ? tu es un joyeux compagnon

Très discret et zélé, on joue tous les deux à cache-cache

Pour mieux se retrouver

Saint Jean approche apogée de la lumière montante

Tu vas devenir plus fort plus vaillant plus orgueilleux

Je te vois venir, sois chaleureux mais pas torride

Chauffe sans bruler Sois doux comme une caresse,  

Matin douceur de vivre, matin avec toi

Matin que j’aime ou je me rendors pour mieux rêver

rêver de toi de moi de nous ! rêves toujours emplis d'amour

celle de la nature, de ce qui m'entoure,de cet infini lien

qui ne se voit pas , lien de soie , de soi...

ce matin en ouvrant mes volets c’était joie assurée

les tourterelles s'appellent et sont à la fête

pour te sanctifier, toi le premier jour de l'éte

 

Premier jour de l'été...

Tu te lèves tôt  tu te couches tard !

j’aime quand tes rayons sont obliques

midi c’est trop tôt

minuit c’est l’heure où tu es ailleurs !

et moi je suis là ! avec toi dans ma peau et mon coeur

sur ma peau, je suis trop restée avec toi,

tu étais mon amant il fut un temps

j'ai abusé de tes bontés, de ce hâle

celui qui me remplissait de bonheur ,

on est inconscient quand on a vingt ans

On s’exposait trop ! j'ai atteint mon capital soleil

Soleil que j’ai trop aimé , et que j’évite un peu

aux heures ou tu es à ton zénith ! Midi tout se calme

tout est symbole, tu diminues ensuite !

et je suis ta trace jusques au soir et au lendemain

soleil oui soleil je rêve souvent de toi

car tu illumines tout et tu mets du fard sur nos joues

et des  étoiles dans nos yeux

ce jour sous les roucoulades des tourterelles

J'ai caressé mes fleurs, du regard,

comme un maman qui prend soin d'elles

Elles étaient nymbées de rosée, et toutes gaillardes

les hortensias commencent à prendre des couleurs..

tout change d'un jour à l'autre, tout évolue

pout te chanter quand tu seras à l'apogée

mon très cher soleil du mois de Juin...

Premier jour de l'été...

Matin que j'aime

où j'ai bien dormi; le cœur empli de toi

de tes bienfaits, de cette paix

de toute la tiédeur, de tes rayons

qui donnent à tout de l'éclat

un jour sans toi est différent

et passe longuement

partout tu mets du bonheur

des étoiles dans les yeux

le cœur battant, Oh ! Soleil

je t'aime mon astre le plus beau

celui qui a présidé à ma naissance

matin soleil matin bonheur matin que j'aime

en ce premier jour où tu nous apporte tes bienfaits

et mettre des fleurs sur mon chemin

celles qui me vont si bien...

Tous les soirs, je te regarde partir

C’est comme un rituel

Quand tu es de l’autre côté de la colline

Les arbres deviennent noirs

Les cigales se taisent

Les oiseaux se couchent

Et nous deux restons encore un moment ensemble

Jusqu'à l’arrivée de madame la lune

Celle qui est ton reflet..

et moi, à reculons je pars

pour ne pas vous déranger

Tous les deux, vous avez tant à partager

 

Premier jour de l'été...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
Je suis l’espérance !! espérons aussi


Quatre bougies brûlaient lentement,

il régnait un tel silence que l'on pouvait entendre

leur conversation.

 

La première dit : je suis la Paix!

cependant personne n'arrive à me maintenir allumée..

je crois bien que je vais m'éteindre...

Sa flamme diminua peu à peu , et disparut.
 

La seconde dit " je suis la Foi !

Mais dorénavent, le monde pense 

que je ne suis plus indispensable..

Cela n'a pas de sens que je reste allumée plus longtemps!

et sitôt qu'elle eut fini de parler, une brise légère 

souffla sur elle et l'éteignit.
 

La troisième bougie se manifesta à son tour :

je suis l'Amour!

mais je n'ai plus la force pour rester allumée.

Les gens me laissent de côté et ne comprennent pas 

mon importance

Ils oublient même d'aimer ceux qui sont proches d'eux.

Et sans bruit, elle s'effaça à son tour.

Alors entra un enfant, qui vit les trois bougies éteintes.
 

Mais pourquoi avez-vous cessé de brûler?

Vous deviez rester allumées jusqu'à la fin!

Et une larme glissa le long de sa joue...

 

Alors la quatrième bougie murmura:

n'aie pas peur, tant que j'ai ma flamme,

nous pourrons rallumer les autres bougies.

 

Je suis l'Espérance!

Alors , les yeux brillants l'enfant prit

la bougie de l'Espérance

et ralluma les trois autres.

Puisse l'Espérance ne jamais s'éteindre en nous!

Je suis l’espérance !! espérons aussi

Pour me recueillir

 

J’étais comme sous une tonnelle

abritée par les larmes d’Isis puisque c’est ainsi

qu’une de mes amies nomme les cyprès

C’est vrai que tout est sérénité calme paix

Ensuite j’ai rendu visite à une amie

Pour consulter les astres, car toutes les deux

Nous avons beaucoup en partage !

C’est toujours avec grand plaisir

que nous échangeons

 

Je lui ai exprimé mes inquiétudes

mon attitude ma foi et mes espérances

La vie est une roue qui tourne

Qui tourne et nous entraîne,

Le tout est de se protéger

et d’aller vers le permanent

pour ne pas ressentir les secousses

quand on a acquis la sagesse

on sait se protéger des tourments de la vie

pour garder et cultiver la bonté  

Je suis l’espérance !! espérons aussi

Quand je vais me recueillir je suis guidée

c'est un état d'esprit qui s'offre à moi

je me sens accompagnée écoutée comprise...

j’ai toujours une réponse à ma demande

elle s’est concrétisée !

quand je franchissais du portail la haie

c’est toujours ainsi,

j’étais heureuse d’être en harmonie

avec mon profond ressenti ! et puis

pour soulager mon coeur et partager mes émotions

j’ai écrit, écrit ...et j'écris encore

Le soir par un ami très cher

des réponses à mon attente sont arrivées 

comme si nous avions des fils conducteurs

de nos pensées guidées comme venues de l'univers

où nous sommes si petits

Et oui j’étais heureuse d’avoir ces messages

qui sont venus m’apporter une lueur d’espoir

 

Des liens nous relient

et par notre conscience en activité

des liens se sont crées et développés

 

Nous faisons exister toute chose

en la regardant ou la lisant,

ce sont comme des vérités révélées

qui nous encouragent à aller de l’avant

de l’avant et de faire des projets ! Il faut y croire

l’amour est plus fort que tout !

c'est ce que m'a dit cette voix 

A la recherche de la parole perdue

que j'ai su interpreter

 
Je suis l’espérance !! espérons aussi

 

Le soir j’étais heureuse comme soulagée

d’aller dans la bonne direction

tout est pour moi clair,

le soleil pointe à l'horizon

 

Un soleil qui est rayonnant depuis quelques temps

Il est courageux et ne faiblit pas

par les couleurs dorées de ce bel été

bonheur à partager

Sous une tonnelle je me suis abritée

pour écouter ces mots

qui doucement arrivent jusques à moi

apportés par les nuages

le vent et je ne sais quoi

par des ondes, des vibrations, et une voix

une voix dans la nuit sous un ciel étoilé

une voix ou une voie qui s'ouvre et m'appelle

pour me dire que je suis dans la bonne direction

j'y vais de ce pas !

La roue tourne apportant son lot

de bons et mauvais moments

les mauvais seront derrière,

et à l'horizon la clarté se fait belle

et devient soleil rayonnant

 

♥     ♥       ♥      ♥       ♥      ♥      ♥

Trois bougies veillent ainsi qu'un ange

la lune était bleue hier soir, je ne l'ai pas vue

elle était cachée par une couche de nuages

et je l'ai imaginé, et j'ai prié, prié

Ce soir ce sera une lune nouvelle

et je l'implorerai pour qu'elle nous protége

dans la foi , l'espèrance et la bonté

puisque le mot Charité parait désuet

et pourtant il a un sens profond

Je suis l’espérance !! espérons aussi

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Mes émotions
Soleil astre Divin....

 

Soleil tu es enfin arrivé et tu restes avec nous

j'ai pris mes premiers bains de soleil et d'amour

je t'aime mon astre divin, mon soleil

celui qui était sur mon berceau quand je suis née

dans la constellation du chien Canis

Canis Canicule, c'est souvent au mois d'aout

qu'il fait le plus chaud

pour le moment nous sommes encore en soleil montant

J'aime me pauser reposer sur le bain de soleil 

t'attendre, être prête pour toi

presque comme un amant qu’on attend

je t'aime le matin quand tu rentre dans ma chambre

je t'adresse un petit message convenu entre nous

je t'aime le soir quand tes rayons sont obliques

apportent du bonheur du bien-être

et j'aime te suivre dans ta course

puis te regarder disparaître plus loin derrière la colline

tout prend un autre relief, les arbres deviennent noirs

Au revoir soleil je t'accueillerai demain si Dieu veut

 

avec autant d'amour dans mon cœur

 

Soleil astre Divin....

Soleil quand tu reviens, tu mets partout de la vie

j'aime ouvrir mes volets je vais de mystère en merveille

d'abord merci la vie de me donner ce bonheur

Regarder les fleurs c'est aussi méditer

se remplir le coeur de souvenirs d'émotions, 

car tout vit renaît et va éclore

mes premières roses finies d’autres se préparent

Elles sont symboles d'amour et de connaissance

Amour, tu es dans mes pensées, dans mes actions

pour toi amour, je sais donner,

tes rayons de soleil me grisent comme la brise de mer

Merci soleil, mon moral est au beau fixe

et moi aussi je parais renaître,

bientôt corolles et pistils seront à la fête

et moi, je vous regarde avec un coeur d'enfant

que tout émeut et attire comme un aimant

Ce jour grand soleil sur les fleurs, dans mon coeur

et partout de la tendresse , des couleurs

de l'amour et de la vie qui donne envie

 

Soleil astre Divin....

Premier jour de l’été le bien nommé

jour heureux jour rempli de soleil qui dure

et nous apporte joie dans nos cœurs,

Et mille délicates fleurs dans son cortège ! Douceur

Douceur tendresse moments partagés

Ô toi soleil, tu irradie mon âme et celle des fleurs

qui sont dans mon univers et mon quotidien une joie 

Tout s'éveille, la sève monte, et fait bourgeonner 

tout bois qui paraissait mort, et sous ta chaleur renaît

C'est cela le mystère de Proserpine et Eleusis

la nature est comme cette belle endormie

qu'un matin, un prince réveille, ou révèle..

tout est symbole, les papillons qui butinent

les abeilles qui font leur miel , dans le cœur des fleurs

pour en extraire leur profonde douceur

avec délicatesse, leur travail est savant bien organisé

Elles jouent avec toi hélios et tes rayons

tout dans la nature est beau et devient UN

Merci à toi soleil; Et merci à un gentil ami de mon enfance

qui m'a écrit que j'étais pour tous un rayon de soleil

qui n'éblouit pas et donne de la chaleur en toute chose

Hymne au soleil ; qui apporte vie, et envie 

sans lui tout est terne et morose et lui fait éclore mes roses

 

Soleil astre Divin....

 

Voici venu le moment où tout paraît magique

Quand le temps est radieux

C'est un joli moment en ouvrant les volets

Mon cœur est joyeux pour découvrir

les fleurs qui se sont ouvertes la nuit

et sont nimbées de rosée

 

Aux rayons du soleil les pétales partiront

pour semer du bonheur

que l'on récolte plus tard

si on sait attendre et prendre soin

Plus loin d’autres fleurs qui s’ouvrent

semblent m’appeler et dire Regarde, nous sommes là

toutes pour toi ! Oui toutes pour mon regard

c’est comme magique !

Un magicien qui de sa baguette Joue sur les couleurs

Comme un musicien qui fait vibrer

Un instrument, pour en donner le meilleur

 

Le soleil sous les nuages fait ce petit miracle

la magie est là, pour moi

Le soleil est comme un amant

Qui dit des mots touchants, mots bonheur 

aux fleurs, qui écoutent cette voix

Et s’ouvrent dans leur naïve pureté

nimbées de perles de rosée et heureuses d’éclore

où le magicien  Ô toi soleil

tu mets des étoiles dans mes yeux

en faisant s’ouvrir les corolles

 

Tout est harmonie dedans et dehors 

Les tourterelles sont en parade

Elles se suivent et se posent

Se posent, et puis s’envolent

Dans un bruyant vacarme d’ailes

d'ailes, d’elles elles; et puis et puis ?

elles passent tout près de moi

je les regarde attendrie

 

Moment magique tout vit et vibre

tout s’éveille au soleil

tout semble prêt à s’unir

les butineurs sont sur les fleurs

 

Soleil astre Divin....
 

 

Je t'adore, Soleil ! ô toi dont la lumière,
Pour bénir chaque front et mûrir chaque miel,
Entrant dans chaque fleur et dans chaque chaumière,
Se divise et demeure entière
Ainsi que l'amour maternel!



Je te chante, et tu peux m'accepter pour ton prêtre,
Toi qui viens dans la cuve où trempe un savon bleu
Et qui choisis, souvent, quand tu veux disparaître,
L'humble vitre d'une fenêtre
Pour lancer ton dernier adieu!



Tu fais tourner les tournesols du presbytère,
Luire le frère d'or que j'ai sur le clocher,
Et quand, par les tilleuls, tu viens avec mystère,
Tu fais bouger des ronds par terre
Si beaux qu'on n'ose plus marcher!



Gloire à toi sur les prés! Gloire à toi dans les vignes !
Sois béni parmi l'herbe et contre les portails !
Dans les yeux des lézards et sur l'aile des cygnes !
Ô toi qui fais les grandes lignes
Et qui fais les petits détails!



C'est toi qui, découpant la soeur jumelle et sombre
Qui se couche et s'allonge au pied de ce qui luit,
De tout ce qui nous charme as su doubler le nombre,
A chaque objet donnant une ombre
Souvent plus charmante que lui!



Je t'adore, Soleil ! Tu mets dans l'air des roses,
Des flammes dans la source, un dieu dans le buisson !
Tu prends un arbre obscur et tu l'apothéoses !
Ô Soleil ! toi sans qui les choses
Ne seraient que ce qu'elles sont..

 

 

 

 

 

Je t'adore, Soleil ! ô toi dont la lumière,
Pour bénir chaque front et mûrir chaque miel,
Entrant dans chaque fleur et dans chaque chaumière,
Se divise et demeure entière
Ainsi que l'amour maternel!



Je te chante, et tu peux m'accepter pour ton prêtre,
Toi qui viens dans la cuve où trempe un savon bleu
Et qui choisis, souvent, quand tu veux disparaître,
L'humble vitre d'une fenêtre
Pour lancer ton dernier adieu!



Tu fais tourner les tournesols du presbytère,
Luire le frère d'or que j'ai sur le clocher,
Et quand, par les tilleuls, tu viens avec mystère,
Tu fais bouger des ronds par terre
Si beaux qu'on n'ose plus marcher!



Gloire à toi sur les prés! Gloire à toi dans les vignes !
Sois béni parmi l'herbe et contre les portails !
Dans les yeux des lézards et sur l'aile des cygnes !
Ô toi qui fais les grandes lignes
Et qui fais les petits détails!



C'est toi qui, découpant la soeur jumelle et sombre
Qui se couche et s'allonge au pied de ce qui luit,
De tout ce qui nous charme as su doubler le nombre,
A chaque objet donnant une ombre
Souvent plus charmante que lui!



Je t'adore, Soleil ! Tu mets dans l'air des roses,
Des flammes dans la source, un dieu dans le buisson !
Tu prends un arbre obscur et tu l'apothéoses !
Ô Soleil ! toi sans qui les choses
Ne seraient que ce qu'elles sont..

 

 

 

 

Soleil astre Divin....

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #symboles et traditions
Saint Jean et la Sardane !

 

Les Deux Saint JEAN

Le soleil est toujours

en phase montante : il va croissant

jusqu'à son apogée

en ce joli mois de juin 

Au solstice d'été!

j'adore ce moment de l'année

  

Je suis heureuse de partager avec vous

ces moments de nos traditions

vous êtes nombreux à lire le solstice d'été 

avec des traductions

vous pouvez le lire en Anglais

comme le font certains lecteurs de ce blog

ou en d'autre langues

 

Ce sont nos traditions !

Nous sommes fiers de cette identité

qui nous permet de communier

avec la nature, les plantes

le temps; le soleil et le vent

c'est un moment d'harmonie

 

Perpignan est sous la protection de Saint jean

dont la cathédrale porte le nom

il y a dedans des merveilles

l'hôpital porte le mêm nom Saint jean...

dans chaque famille

il y a des personnes âgées ou jeunes

qui simple ou composé portent le nom du Baptiste

 

 

P1020541

La Cathedrale Saint Jean à Perpignan

regardez son clocher en fer forgé typique

 

Nous sommes tous interdépendants

l'homme poussière infime

dans ce cosmos ;

Notre feu symbole puissant de tradition:

est signe de purification et de régénération

tout comme le cycle des saisons

De renaissance:

 

 janus-bi

 

 

 

Les deux Saint Jean comme les solstices

sont les deux faces de Janus

d'après les écrits :

Saint Jean d'été celui qui va venir

commencera un cycle descendant

le maximum de lumière va décroissant

et s'éteindra pour la Saint Jean d'hiver

le 24, ou la lumière ira croissant

Ils ouvrent des portes

Celle de l'été  et celle de l'hiver

il y a toujours l'espoir et l'espérance

 

P1010231

Lo loge de mer au centre ville de Perpignan ...

 

 

je vous remercie d'avoir lu ces traditions

celle de notre pays Catalan

que nous vous faisons aimer

par notre fenêtre ouverte sur le monde

Et les portes: celles des deux Saints

Jean le baptiste

Jean l'évangéliste:

celui de l'apocalypse

 

******************************************************************* 

 

Nos fêtes sont des rassemblements

de fraternité, d'amitié de rencontres

autour du feu et de la sardane

qui est une chaîne , où on se tient par la main

pour danser, c'est joyeux et spontané 

ceux qui ne savent pas danser

sont invités a rentrer dans la ronde

et sont initiés ; jeunes et vieux se tiennent

par la main! c'est beau,

c'est fort c'est la fraternité de notre peuple

des deux côtés des pyrénées

 

   P1020548

Les fortifications du palais des Rois de Majorque et Catalogne

 

 Un petit descriptif sur las" coblas" ensemble musical typique

 

 

Le mot "Coblas" désigne en Catalogne le groupe musical typique,

 comme on en trouve dans toutes les régions de France.

Les Coblas sont issues d'une ancienne tradition musicale.

Initialement, la troupe était composé

 uniquement de trois instruments :

Le Flabiol et Tambori (Ancienne flûte à bec et tambourin),

Le Tible (sorte de hautbois),

Le Sac de Gemecs (Variation d'une cornemuse).

Les musiques n'étaient pas écrites,

les joueurs improvisaient tout le temps,

ce qui donnait parfois des difficultés aux danseurs,

qui ne pouvaient pas avoir une base rythmique fiable.

Ceci n'était pas, semble t-il, un problème majeur pour l'époque.

C'est pour pallier cela 

que peu à peu les musiques seront écrites,

le peu de sons disponibles empêchaient les compositeurs

d'exprimer leurs talents.

On ajouta donc d'autres instruments

pour améliorer la qualité musicale

de la Coblas, qui se composait à partir du milieu du XIXe siècle

du flabiol et tambori, de deux tibles,

deux ténoras (instrument à hanche)

et un saxhoros-basse (sorte de saxophone).

Puis, au fil du temps, la coblas s'est encore améliorer.

De nos jours, une cobla traditionnelle

se compose de 11 musiciens pour 12 instruments :

  • 1 flabiol et Tambori,
  • 2 Tibles,
  • 2 Tenoras,
  • 2 Trompettes,
  • 1 Trombone à pistons
  • 2 fiscorns,
  • 1 contrebasse à corde
  •  
  • ***************************************************************************
  • Allez amis et frères de tous pays
  • entrez dans la danse
  • en vous tenant par la main
  • pour faire une chaîne
  • de fraternité d'amour d'amitié
  • et offrez un bouquet de la Saint jean
Saint Jean et la Sardane !

LA LÉGENDE DU BOUQUET DE LA ST JEAN

(JACINT VERDAGUER)

 

 

Dans un mas du Vallespir, il y avait une  jeune fille belle

comme un bouquet de fleurs.

Un jeune homme qui venait de trouver du travail aux forges de la

Preste lui fit la cour et, bien que personne ne sache d'où sortait le

galant, elle se laissa faire.

Il commença par lui rendre visite à la sortie de l'église tous les

dimanches après-midi, à l'heure de dire le rosaire.

Puis, il alla la voir tous les jours, après le travail.

Arriva la Saint-Jean et la belle, comme c'est la coutume,

se leva de bonne heure pour aller chercher la Bonaventure

avant la messe du matin.

Se recommandant au saint,

elle cueillit l'herbe qui porte son nom et,

la tressant en forme de croix, l'accrocha à la porte de sa maison.
 

Revenant des matines,

elle trouva le jeune forgeron au bord du chemin.

Ce dernier lui fit la conversation et,

accroché comme une ronce à son jupon,

la suivit jusque chez elle.

Elle entra dans le mas et,

voyant que son soupirant restait dehors,

elle l'invita à s'asseoir sur un tabouret

qui se trouvait sur le pas de la porte.

Il fit celui qui ne comprend pas.

Elle le pria à nouveau d'entrer et, voyant qu'il n'en faisait rien,

lui demanda pourquoi

 

Il lui répondit qu'il y avait là, cloué à la porte,

un bouquet d'herbes dont il n'aimait pas l'odeur.

Alors, elle lui demanda son nom,

qu'elle brûlait de connaître depuis plusieurs jours s'il le lui disait,

elle décrocherait les herbes qui semblaient tant le déranger.

Il répondit qu'il était le démon (que Dieu nous en garde)

car il ne peut refuser de répondre à cette question.

Non seulement la belle n'enleva pas le bouquet d'herbes de sa

porte, mais, qui plus est, elle raconta sa mésaventure à ses

voisines.

 

Depuis, on accroche le bouquet de la Saint-Jean

à toutes les portes du Vallespir.

Bouquet de la Saint jean...

Bouquet de la Saint jean...

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Rigarda en conflent
La Saint Jean...et les Feux...

 Les feux de la Saint Jean à l'ancien temps 

 

Ce sera bientôt le jour de la Saint Jean Baptiste

C'est le jour le plus long de l'année

La nuit la plus courte

Soleil montant Saint Jean le Baptiste

il ira ensuite descendant 

pour attendre l'autre Saint Jean

celui du Solstice d'hiver

Saint Jean l'évangéliste

Tout est symbole d'amour de fraternité

tout est symbole de joie de fêtes

de tout ce qui peut unir les peuples

pour nous des deux côtés des Pyrénées

 
La Saint Jean...et les Feux...

 

Fêtes de la Saint Jean

 

Souvenirs de mon enfance à Rigarda en Conflent

Juin s'avançait, avec la Saint-Jean que nous fêtions

la préparation du feu nous occupait des journées entières

il était important d'amasser des fagots et des bûches

pour réussir le plus beau bûcher qui deviendrait un feu

Feu : de joie, d'amitié et de fraternité,

ce soir de la nuit la plus courte.

Traditionnellement nous l'installions sur l'aire

en bas du village devant la maison d'Odette.

il attirait tout les habitants ,

les plus hardis sautaient les flammes,

et nous les petits, restions autour

et chantions des comptines catalanes

pour saluer cette fête ce jour de solstice.

Quelques uns prenaient un brandon

en signe de porte bonheur

La Saint-Jean marquait aussi la fin de l'école

avec les rondes déchaînées 

Que nous faisions sur l'aire pas loin de la rivière,

nos rondes étaient éclairées par la lueur du feu,

c'était comme un symbole de la renaissance

dans nos coeurs d'enfant .

Nos mains l'une dans l'autre étaient notre sardane

où on se communique de l'énergie,

et on partage les valeurs, celles de l'enfance, du pays 

de ce  beau jour de la Saint-Jean signe de renouveau.

feu, soleil chaleur !!! et nous chantions à tue-tête

 

La Saint Jean...et les Feux...

 Dans la coutume

Tout commence à la nuit tombée.

Cette nuit est la plus courte de l'année.

Quelques jours auparavant le sommet du Canigou

a été l'objet d'intenses activités :

on y amène des fagots de sarments,

des ceps, des bûches pour préparer un bûcher

en forme de pyramide ! Pour signifier l'infini

 

Ce feu est allumé la nuit du 23 juin,

et sa lueur est le signal d'allumage des feux du Roussillon :

Dans chaque village,

un feu identique est embrasé sous forme de ricochet

Quand on en voit un !

vite  on allume celui des villages situés plus bas

si bien qu'en peu de temps

c'est une myriade de lumières qui brillent

un peu partout dans la plaine

 

Cette fête était accompagnée du bouquet de la St Jean,

un bouquet composé d’herbes spécifiques

cueillies le matin du 23.

La tradition voulait que ce soit

une branche de millepertuis,

une immortelle parfois, un épi de blé, de l'aspic

et de l'herbe de la Saint Jean, cueillie au lever du soleil .

..Une feuille de noyer qu'on allait cueillir près de la rivière

là ou se tenait le feu de joie

Ces bouquets étaient censés attirer la chance

et le bonheur dans la maison,

et surtout la protéger du feu

 

La Saint Jean...et les Feux...

Je vous offre à vous tous un bouquet virtuel

pour vous témoigner mon amitié

un épi de blé pour la richesse,

mais nous l'avons tous en nous, richesse du cœur.

En catalogne cette fête unit les hommes entre eux,

elle est signe de fraternité,

tout comme la " Sardane"

nous sommes fiers de nos racines

et heureux de transmettre aux nouvelles générations

ce patrimoine culturel

 

Confection des bouquets de la Saint-Jean au Castillet.

Prise de la flamme par les relayeurs de Provence.

Cette fête est accompagnée du bouquet de la St Jean,

un bouquet composé de quatre herbes spécifiques*

cueillies le matin du 23 juin dont la composition

est plus traditionnelle que la notre

La tradition veut que se soit une feuille de noyer,

une autre de millepertuis,

une troisième d'immortelles et de l'orpins.

Ces bouquets sont parfois encore accrochés

aux portes des habitations pour attirer la chance

et le bonheur dans la maison.

Nombreux sont les catalans qui en confectionnent encore,

bien que la véritable "recette" soit quelque peu oublié.

On retrouve cette tradition durant les soirées de la St Jean

avec la vente de petits bouquets simples

dotés d'un ruban "sang et or" :

c'est le reste de la tradition du bouquet.

 

La Saint Jean...et les Feux...

 

Les feux de la St Jean" (1891) a été réalisée par Jules Breton

qui a su rendre l'atmosphère de joie,

avec cette ronde autour du feu.

 

 

Philadelphia Museum of Arts:

 

Voir les commentaires

Publié le par Rosie
Publié dans : #Etat-D'âme Poésie
A nos Anges " gardiens"

Ce texte est de l'an dernier

et je sujet intemporel

nos anges veillent sur nous

le soir, la nuit dans la voute étoilée

une , deux, trois étoiles

brillent un peu plus pour moi

c'est ainsi que je les vois

on a tant besoin d'aide parfois

sans le dire chacun porte sa croix

avec de l'amour elle est plus légère

quand le chagrin est partagé

une oreille attentive, un ami qui vous aide

une autre qui pour vous, est comme une soeur

nous avons tous besoin d'attentions

d'être parfois valorisés admirés !

Sans admiration, compassion estime

il n'y a point d'amour ...C'est un tout

 

A nos Anges " gardiens"

Oh toi mon ange qui veilles sur moi ! 

C’est une belle chanson

Nous avons tous notre ange gardien

Présent ou quelque part ailleurs

Qui s’occupe de nous et nous met

Sans aucun doute sur des traces

Pour retrouver d’autres anges

de ceux qui veillent sur nous

Si nous en avons trois pourquoi pas 

ce compte me va très bien 

   

J'ai mes anges gardiens

Et moi, je suis la gardienne du Temple

Mes anges sont  nombreux !

Sont-ils toujours des anges

ou deviennent diablotins

 

Ils sont notre relais entre la terre et le ciel

Le matériel et le spirituel

Une échelle, une arche comme celle d’Iris

Un pont un passage protégé où nous sommes abrités

je suis moi aussi un ange

qui veille sur ceux que j'aime

pensées, prières, une flamme un tout

 

A nos Anges " gardiens"

Me voici devenue " ange gardien"

d'un garnement qui doit rester sage

et s'agite parfois je suis vigilante pour lui

de plus j'aime prodiguer des conseils,

entourer de mon amour ceux qui ont besoin de moi

je suis sur leur chemin et pour moi j'ai mes anges

qui veillent et m'éclairent

me guident ou me conduisent

avec beaucoup d'amour !

sur un chemin que je ne connais pas

et je leur fais confiance

je sais qu'avec eux rien de méchant

ne peut m'arriver ...

A nos Anges " gardiens"

À sa naissance, l’être humain reçoit trois Anges Gardiens.

Leurs qualités nous indiquent

les forces que nous avons acquises dans d'autres vies,

celles que l'on peut développer dans cette vie-ci

ainsi que les faiblesses que nous sommes venus transcender.

 

Le premier Ange Gardien

Correspond au corps physique.

Il guide le monde des actions.

On l’identifie grâce au calendrier angélique N°1,

à partir de la date de naissance.

 

Le deuxième Ange Gardien

Correspond aux émotions et aux sentiments.

Il nous indique notre potentiel et les vertus

que l’on doit travailler sur le plan affectif.

On trouve son nom dans le Calendrier Angélique N°2

à partir du jour de la naissance.

 

Le troisième Ange Gardien

correspond à l’intellect et touche le monde des pensées.

On l’identifie grâce au Calendrier Angélique N° 3,

au moyen de l’heure de naissance.

le moment de la naissance nous sert de simple repère

pour la Connaissance totale

que représentent les 72 Anges

de la tradition initiatique...

 

A nos Anges " gardiens"

 Le Monde de l'Invisible (Charles Baudelaire)



Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse ?
La honte, les remords, les sanglots, les ennuis ?
Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits
Qui compriment le cœur comme un papier qu'on froisse ?
Ange plein de gaieté, connaissez-vous l'angoisse ?

Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine ?
Et les poings crispés dans l'ombre et les larmes de fiel,
Quand la vengeance bat son infernal rappel,
Et de nos facultés se fait le capitaine ?
Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine ?

Ange plein de santé, connaissez-vous les fièvres ?
Qui, le long des grands murs de l'hospice blafard,
Comme des exilés, s'en vont d'un pied traînard,
Cherchant le soleil rare et remuant les lèvres ?
Ange plein de santé, connaissez-vous les fièvres ?

Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides ?
Et la peur de vieillir et ce hideux tourment
De lire la secrète horreur du dévouement
Dans des yeux où longtemps burent nos yeux avides ?
Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides ?

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières,
David mourant aurait demandé la santé
Aux émanation de ton corps enchanté ;
Mais de toi je n'implore, ange que tes prières,
Ange plein de bonheur, de joie et de lumières !

 

 

A nos Anges " gardiens"

Je connais un petit ange
Lequel n'a jamais mouillé
Sa blanche robe à la fange
Dont notre monde est souillé.

 

C'est lui qui donne le change
Au pauvre cœur dépouillé
Que l'amour, vautour étrange,
D'un bec cruel a fouillé.

 

Cet ange, qui vous ressemble,
Sous son aile nous rassemble
C'est la divine Amitié.

 

Son regard est doux et calme ;
Il m'offre sa chaste palme...
En voulez-vous la moitié ?

 

(Louis-Honoré FRÉCHETTE, 1839-1908)

 

 
A nos Anges " gardiens"

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>